ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#201 23-04-2019 13:11:39

IMZADI
Memory Alpha

Re : Stargate : le challenger télévisuel américain de Star Trek !

6/10 Stargate Atlantis

J'ai trouvé la saison 1 au même niveau que SG1, puis j'ai trouvé que les saisons 2 et 3 prenaient de la maturité, plus sérieuses, que c'étaient elles qui avaient tiré SG1 vers le haut.

Je n'ai pas trop apprécié Elizabeth Weirth, bien que l'idée d'une civile est bien, son départ ne m'a pas gêné.

Et puis les 2 dernières saisons c'est la chute libre.
Les morts reviennent, le chômage ne paye pas hein, alors ça revient en tant que réplicateur, de clone... N'importe quoi.

J'ai bien aimé qu'on ne fasse pas Shepard un sex-appeal, mais un gars réservé, mais par contre pourquoi lui donner l'humour de O'Neill (et Mitchell au passage) ?

Bref une série déséquilibrée qui perd à cause des S4 et 5

Dernière modification par IMZADI (11-05-2019 17:05:04)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#202 14-06-2019 15:24:30

IMZADI
Memory Alpha

Re : Stargate : le challenger télévisuel américain de Star Trek !

Stargate origin 3/10

Quel ennui, sans intérêt.
A quoi sert ce téléfilm ?
J'ai bien un ressenti, mais j'ai peur d'être mal compris.

Comme ST, on modifie l'histoire, le canon, et puis à la fin on remet tout (soi-disant) en place avec des faits ridicules : le personnage ment, il perd la mémoire, et d'autres subterfuges que j'oublie.

Dernière modification par IMZADI (14-06-2019 15:26:03)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#203 15-06-2019 12:12:11

scorpius
Nowhere Man

Re : Stargate : le challenger télévisuel américain de Star Trek !

IMZADI a écrit :

Comme ST, on modifie l'histoire, le canon, et puis à la fin on remet tout (soi-disant) en place avec des faits ridicules : le personnage ment, il perd la mémoire, et d'autres subterfuges que j'oublie.

Ouais, on retrouve exactement la même logique d'écriture dans Discovery que dans ce Stargate Origins, la seule différence étant que là il n'y a pas eu un paquet de frics investi dans la forme pour cacher la misère du fond. Il n'y a pas eu de grosses campagnes marketings pour se mettre les médias dans la poche, pas de journalistes invités sur le plateau de tournage et qui en retour sont pas foutus d'être un minimum objectifs, etc.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#204 15-06-2019 12:57:09

ufologue
membre

Re : Stargate : le challenger télévisuel américain de Star Trek !

scorpius a écrit :

pas de journalistes invités sur le plateau de tournage et qui en retour sont pas foutus d'être un minimum objectifs, etc.

Attention mdst va encore se fâcher.

Hors ligne

#205 18-06-2019 09:43:21

IMZADI
Memory Alpha

Re : Stargate : le challenger télévisuel américain de Star Trek !

6/10 Stargate universe

Une bonne petite série qui se démarque par rapport à l'exploration et aux relations dans cette exploration.
L'enrichissement de la mythologie est pauvre et peut-être logique en fait...

Alors par contre, une fois qu'on a accepté le concept d'un vaisseau qui voyage de galaxie en galaxie, le truc de ouf,  je pense à ST GEN avec l'Enterprise-B et son tour de quartier... Le gigantisme de l'univers n'est pas ressenti. Et donc dans tout ça il faut accepter les pierres de communication inter-galactiques, nan mais allô quoi (justement) allô la Terre, je veux aller voir ma môman et hop ou pire encore aller tirer un coup avec son amant(e), le truc dégueu et pervers puisqu'ils sont dans le corps d'un autre. Et dire qu'on a critiqué la télépathie vulcaine inter-stellaire dans DIS

Dernière modification par IMZADI (18-06-2019 09:48:12)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#206 18-06-2019 14:57:49

mypreciousnico
_________

Re : Stargate : le challenger télévisuel américain de Star Trek !

IMZADI a écrit :

Le gigantisme de l'univers n'est pas ressenti.

Je trouve au contraire que c’est avec SGU que l'univers devient grand, abyssal même, à en donner le vertige !
Un univers tellement énorme qu'on peux y évoluer pendant des mois à une vitesse hallucinante sans croiser âme qui vive. Un coin d'univers stérile, ou rien ne vis. Et quand vie il y a, elle est à peine humanoïde, elle ne parle pas Anglais, il n'y a absolument aucun moyen de communiquer. SGU est aussi terrifiante que fascinante parcequ'elle nous met nous petit spectateur devant la froide fragilité de la vie dans un cosmos qui lui est littéralement hostile.

Je ne veux pas répéter ce que disais fort bien Yrad, SGU est l’œuvre audiovisuelle qui fait ressentir le plus viscéralement l'immensité de l'espace, celle qui donne le plus l'impression d'y être.

Quand à l'apport de cette série envers la mythologie SG, il est immense, mais forcément contrarié, puisque la série fut annulée. On est à des années lumières (littéralement big_smile ) des ambitions de Stargate Origin dont tu parle plus haut.

Hors ligne

Pied de page des forums