ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#1 20-01-2020 15:55:13

scorpius
Nowhere Man

Doctor Who 38x05 Fugitive of The Judoon (Docteur 13)

Doctor Who 38x05 Fugitive of the Judoon (Docteur 13)

Crédits officiels :

- Scénario - Viney Patel & Chris Chibnall
- Réalisation - Nida Manzoor

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [33.33%])

    33.33%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [33.33%])

    33.33%

  4. 7 (bon)(voix 1 [33.33%])

    33.33%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 3

Les invités ne peuvent voter

Dernière modification par scorpius (02-02-2020 13:12:05)


b60fda1a21310156acf3de3f2992dbe1ca39c779.gifv

Hors ligne

#2 27-01-2020 01:50:52

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who 38x05 Fugitive of The Judoon (Docteur 13)

C'était un épisode très correct, voir même carrément bon par moment. Il y avait du suspense, de la tension, un nombre records de surprises qui feront forcément de l'effet sur pas mal de Whoviens et surtout ça ouvre un très grands nombres de possibilités, ça lance pleins de pistes narratives. A voir ce qu'en fera Chibnall mais pour la première fois la période actuelle est vraiment excitante.

Tout cela étant dit, ça laisse tout de même une impression bizarre de voir Chibnall carrément condenser, reprendre à sa sauce les principaux points mythologiques de ses prédécesseurs (voir potentiellement une sorte de dérivatif du Cartmell Master Plan de la période classique) en seulement une demi-saison. Tout cela est très chargé, peut être trop, mais après le vide créatif/conceptuel de la saison précédente, difficile de se plaindre...

Après le retour du Master/la destruction de Gallifrey, Chibnall nous sort donc sa version du War-Docteur, à savoir une incarnation passée du Doc' inconnue. La différence ici étant que cette incarnation est également iconnue de 13, pas seulement des spectateurs. C'était en soit très efficace, reste à voir si ça apportera réellement quelque chose au personnage. On peut déjà noter qu'il s'agit d'une incarnation différente, notamment à travers son rapport aux armes, ce qui est forcément intéressant rapport à la caractérisation de 13 depuis le début de la saison et sa moralité bien flexible ... L'épisode ouvre également une petite fenêtre sur un passé mystérieux de Gallifrey, avec des Time Lords qui semblent ne pas avoir encore adopté leur principe de non-ingérence.
Il est un peu vain d'essayer de deviner ou se situe 'Ruth' par rapport à One/Hartnell, mais le fait que son Tardis ait déjà l'aspect de la cabine téléphonique bleu laisse à penser qu'elle se situe après lui. La seule possibilité que je vois, ce serait qu'elle se situe entre Troughton et Pertwee, Chibnall reprenant à son compte la vieille théorie de la saison 6b : https://tardis.fandom.com/wiki/Season_6B
Reste le souci du nombre de régénération au sein d'un cycle qui fait que ça ne colle pas... Mais bon, vu les circonstances de la régénération de Troughton, peut être que les Time Lords lui ont accordé une régénération supplémentaire au sein du cycle. La régénération de Troughton s'est produite dans le sérial 'The War Games' qui introduisait un time lord, le 'War Chief' qui est généralement vu comme un proto-Master (des fans ont théorisés qu'il s'agissait d'une incarnation du Master, d'ailleurs). Peut être que Chibnall va retconner le War Chief et en faire l'équivalent de Ruth pour le Master, liant tout cela à la destruction de Gallifrey/vengeance du Master... Ca pourrait se tenir, mais ce serait tellement lié à des éléments obcures de la continuité de la période classique que ce ne sera probablement pas ça.
L'autre gros morceau de l'épisode, c'est le retour totalement inattendu de Jack eek Alors forcément c'est énorme de le revoir et on sent que John Barrowman est sacrément content d'être là, mais il n'est là que pour faire du teasing en délivrant un message mystérieux au Doc'. M'enfin il est certain qu'il va revenir.

Dernière modification par scorpius (17-02-2020 02:43:41)


b60fda1a21310156acf3de3f2992dbe1ca39c779.gifv

Hors ligne

#3 16-02-2020 23:41:59

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 38x05 Fugitive of The Judoon (Docteur 13)

#SPOILERS DE L’ENFER#

Alors là…
Alors là…mes bons amis...
Voilà bien un épisode que je n’avais pas vu venir et qui me laisse sur le cul.

Viney Patel (responsable du mauvais Demons of the Punjab) et Chris Chibnall ont clairement décidé de reconnecter Doctor Who à la continuité. De telle manière que tout se passe en même temps, c'est très soudain, très étrange et très intense pour le Whovien qui s‘en prend plein la tronche.

“A platoon of Judoon near the moon”

Au départ ça ronronne un peu, comme d’habitude, même s’il y a le retours des Judoon, sans redesign (contrairement au Dalek du special nouvel an). Pour le meillur et pour le pire, ils sont tels qu’ils étaient lors de leur première apparition durant les évènements de Smith and Jones et ça fait plaisir.

Et puis il y a l’apparition surprise de Jack Harkness (que je me suis spoilé comme un gros demeuré il y a quelques jours…). Un Personnage génial, pas vu dans la franchise depuis une éternité, un John Barrowman qui s’éclate comme un gamin...mais au final surtout un gros, un énooooorme teaser pour des évènements à venir, avec la quasi certitude de revoir John Barrowman (et pourquoi pas des personnages de la défunte Torchwood ?). Pour la première fois on a un tant soit peu l’impression que Chibnall prépare le terrain pour quelques chose, qu’il y a un peu de continuité dans les idées et...pourquoi pas….un plan à long termes…
Le pire c’est que ça marche ! On souhaite ardemment en savoir plus, en espérant que ça soit à la hauteur.

“Doesn't time fly when you don't have all the answers ?”

Mais, contrairement à ce que je pensais, le retours du Capitaine Jack n'est absolument pas le gros morceau de l’épisode. Car, on découvre que le fugitif des Judoons possède un TARDIS...non pas un TARDIS, mais LE TARDIS, celui du Docteur, la cabine de police bleue... Pourquoi ? Parce que cette femme serait également le Docteur pardi ! Une incarnation inconnue, dont on suppose qu’elle est antérieure à l’incarnation actuelle. Mais antérieure de combien ? Avant One ? Après ?
En toute logique plutôt avant, ce qui correspondrait à un cycle de régénération complètement différent (ce qui fait que Thirteen incarnerait le troisième cycle de régénération et non le second). Une thèse accréditée par des Seigneurs du Temps en nombre et à la philosophie visiblement différente de celle que l’on connaît. Il se pourrait que ce soit à ça que le Master faisait référence à la fin de Spyfall, quand il disait que les Seigneurs du Temps leur avaient menti.
Quant à ce Docteur mystérieux, incarné par Jo Martin, elle fonctionne très bien, au point de voler un peu la vedette à Thirteen qui semble en permanence dans la peau de l’adolescent qui se fait gronder c'est assez frustrant. Ce nouveau Docteur semble différente de celui que l‘on connaît, toujours fantasque et pleine d'esprit tout en étant impitoyable, mais qui empoigne une arme quasi en permanence...

“Pay attention, cos every word I'm about to say is true.”

Chibnall prend un gros risque. Un risque à la Moffat, parce qu'il faut pouvoir assurer derrière et pas nous faire du Bad Robot et jouer la carte du twist à tiroir qui ne mène nulle part. Car ce qui se passe dans cet épisode c'est une redistribution des cartes et ça pourrait mener très loin. Le bougre termine même l’épisode se termine sur un cliffhanger à la manière de la série classique.

Et c’était bien, c’était vraiment bien ! J’avoue il m’ont eu les scénaristes, j’ai passé un super moment, c’était intense et riche et j’ai été surpris plein de fois dans le bon sens du terme. Rien que Jack qui s’exclame "alors je vous ait manqué ?"...oui, carrément !
Le potentiel est énorme après ça, si du soin est apporté à construire quelques chose d’intéressant. Du très beau travail il faut le souligner.

Bref, il est vraiment incroyable cet épisode, parce qu'il sort de nulle part, comme une baffe dans la gueule après 14 épisodes qui ronronnaient mollement. C’était nul et tout à coup, la lumière dans les ténèbres... On dirait que les artisans de la série sont allée à Lourdes. Je n’en reviens pas… Je me prend à rêver que la série revienne au niveau d’excellence qu’elle a pu connaître. Espoir fou ? Probablement, mais c’est tellement agréable de rêver smile

9.

Hors ligne

#4 16-03-2020 23:49:23

IMZADI
Memory Alpha

Re : Doctor Who 38x05 Fugitive of The Judoon (Docteur 13)

8/10

un peu long au départ, mais ça fonce comme avec le D10, une fois que D13 est réellement impliquée.

Eh bien après le Master, on continue de nous re-sortir le passé. Et le coup du fugitif est inattendu. et j'aime beaucoup, moi qui commence la saison 23 avec le D6, je me dis que tout est possible désormais, car la série classique est assez étonnante en rebondissement sur Gallifrey...

bien ! sur ce ! voici ce qui peut justifier le parti pris de cette saison !  à voir dans 13x05 The Brain of Morbius (Doctor 4)

Flash required


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#5 17-03-2020 10:39:23

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 38x05 Fugitive of The Judoon (Docteur 13)

À lire ton avis Imzai, je me rapelle de mon propre enthousiasme à la vision de cet épisode smile

mypreciousnico a écrit :

Chibnall prend un gros risque. Un risque à la Moffat, parce qu'il faut pouvoir assurer derrière et pas nous faire du Bad Robot et jouer la carte du twist à tiroir qui ne mène nulle part.

Je ne croyais pas si bien dire...

Hors ligne

Pied de page des forums