ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#126 30-01-2015 15:50:39

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

Une bonne fois pour toute pour expliquer mon enthousiasme envers les ST Abrams sans brader pour autant l' Héritage ST ( 40 ans , donc 18 en non stop ) .
C'est un peu ça qui me dérange dans votre discours à mon égard.. Cette impression que je braderai l'héritage pour adouber les Bad Robot.
C'est archi faux et vous êtes à dix milles lieues de la simple vérité ..

Si il y a une série donc je suis tout aussi inconditionnel que Star Trek, ce sont bien les Universal Monsters : Ces classiques de l'horreur des années 30/40 donc je ne pourrais pas me passer. Dracula , Frankenstein , The Wolfman.. J'en voue un culte, jamais démenti depuis que je les découvert.

The Mummy de Karl Freund avec Boris Karloff est l'un de mes favoris: Une histoire sans fioritures, horrifique et classieuse , diablement romantique à la fois, un noir et blanc expressioniste , des interprétations habitées et des images cultes à jamais graver dans mon imaginaire..

mummy_reboot_universal1.jpg

Quelque décennies plus tard , Universal en propose un reboot en forme de blockbuster. Un cocktail d'aventure /action / humour totalement absent de l'original.
51meNcVbErL.jpg
Malgré mon adoration de l'oeuvre de Karl Freund, cela ne m'a pas empêcher en 1999 d'avoir été agréablement surpris par ce reboot boosté aux hormones Spielbergienne ( tiens comme par hasard )  ..
C'est un reboot qui me plaît à revoir aujourd'hui encore, sans pour autant me sentir coupable de faire des infidélites à  la momie de Karloff..

Parce que ce combat là :
opi-weekly-reel-mummy-vs-vosloo-karloff-Universal-600x366.jpg

Il n'existe pas en moi. Il n'a pas lieu d'être , je sais qui est le vainqueur avant le premier son de  cloche.. Ca sera toujours La Momie de Karloff. Ca n'empêche pas à la momie de Vosloo d'avoir livrer un beau combat.
C'est ça que je ressents pour Star Trek et son reboot.

& c'est précisement ce qui m'est arrivé en 2009 , avec les ST Abrams : Etre agréablement surpris.. Je n'ai pas demandé à aimer ces films, ils me sont tombés dessus !

Vous n'êtes pas des fans des Universal Monsters, juste des fans de Star Trek .. J'éspére que vous compreniez à travers cette comparaison mon point de vue ..
On peut aimer une réinterprétation post moderne d'une oeuvre sans pour autant brader ses classiques.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#127 31-01-2015 00:19:31

matou
modérateur

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

La différence c'est que Stephen Sommers est qq de généreux et sincère, qui aime le matériau d'origine et qui veut s'amuser en nous conviant à la fête.
Bad Robot se sert des franchises pour son seul intérêt.

Hors ligne

#128 31-01-2015 08:47:42

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

Buckaroo a écrit :

Vous n'êtes pas des fans des Universal Monsters, juste des fans de Star Trek .. J'éspére que vous compreniez à travers cette comparaison mon point de vue ..
On peut aimer une réinterprétation post moderne d'une oeuvre sans pour autant brader ses classiques.

Oh que si je suis un fan absolu des Universal Monsters et j'adore le remake de Sommers, ce qui ne m'empêche pas de détester les Star Trek d'Abrams. Sommers a tout compris à ce que c'est que de faire un hommage respectueux et spectaculaire. JJ, lui, n'a rien pigé du tout. Ses films sont des insultes aux fans de Star Trek en général et de TOS en particulier.

Hors ligne

#129 31-01-2015 10:47:22

Warp 9
vétéran

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

Pardon mais... Comparer Sommers à Abrams....... C'est pas un peu comme comparer Bruce Wayne à Lex Luthor?.

M'enfin. rolleyes


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#130 31-01-2015 10:59:55

yrad
admin

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

+3 : Dvmy, Matou, et Warp 9 !

Buckaroo a écrit :

Vous n'êtes pas des fans des Universal Monsters, juste des fans de Star Trek ..

Mais sur quoi tu te fondes pour affirmer ça ???????????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! eek eek eek eek eek eek

Tu t'imagines toujours être le seul à comprendre ou aimer certaines choses... pour continuer à alimenter de plus belle ton trip obsidional "Buckaroo seul face au forum". rolleyes

Il y a une semaine, tu nous as fait exactement le même coup au sujet de Simon Pegg. damn

Est-ce une forme de dédain envers la diversité... ou est-ce une forme de déni envers la possibilité d'avoir la même culture et les même références audiovisuelles que toi sans pour autant adhérer au reboot de Bad Robot ?


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#131 31-01-2015 11:00:07

matou
modérateur

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

Merci Dvmy, c'est toi qui m'a aidé à aimer les films de Sommers. Il me manquait la notion d'hommage et de voir la sincérité du bonhomme.

Hors ligne

#132 31-01-2015 15:48:54

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

dvmy a écrit :
buckaroo a écrit :

Vous n'êtes pas des fans des Universal Monsters, juste des fans de Star Trek .. J'éspére que vous compreniez à travers cette comparaison mon point de vue ..
On peut aimer une réinterprétation post moderne d'une oeuvre sans pour autant brader ses classiques.

Oh que si je suis un fan absolu des Universal Monsters et j'adore le remake de Sommers, ce qui ne m'empêche pas de détester les Star Trek d'Abrams. Sommers a tout compris à ce que c'est que de faire un hommage respectueux et spectaculaire. JJ, lui, n'a rien pigé du tout. ..

Oui .. Si j'avais un top Universal Monsters : The Mummy serait second derrière Frankenstein et devant The Wolfman
J'ai réellement une fascination pour ce film .. Le reboot de Stephen Sommers est spectaculaire, je te l'accorde mais respectueux , je serai beaucoup moins catégorique, il est tout de même sacrifier sur l'auteul du spectaculaire & de l'humour .. Certes on retrouve l'aspect romantique, mais l'horreur et le macabre n'est pas clairement restitué ..

C'est un peu ça que je ressent pour les ST Abrams .. Il y a un truc qui manque , mais le perdant reste néanmoins magnifique .. Car ce n'est pas The Mummy Returns du même Sommers qui est là , une véritable insulte à la Momie de Karl Freund.

Ses films ( à JJ Abrams ) sont des insultes aux fans de Star Trek en général et de TOS en particulier.

Peut être pas de la série TV .. Mais des films Harve Bennett , je peux t'assurer qu'ils en ont compris à leur  essence .. Là encore, tout dépend de notre dégré d'affection..
Tu ne portes pas un culte immuable   à ce  film Trek : TWOK, tu ne peux donc pas le comprendre de manière organique et viscérale que moi ..
Ni toi , ni moi n'avons raison.. Aprés tout , TWOK n'est peut être qu'une " opération militaire " comme le laissait entendre Roddenberry ( un peu jaloux le gars wink ) ..

Même toi et moi , les plus grand fans de TOS de France et de Navarre , avons de légére divergences sur La Série Originale : Le jeu  "outer space " de William Shatner , l'importance des personages,  l'humour , l'auto dérision de la série ect..
Des petits détails qui font la différence, qui font que soit on adore ou on déteste d'emblée les films Abrams.
Il n'y a pas de juste milieu.. Essayons tout de même de créer une sorte de  Babel ou les idées et les émotions puissent continuer à vivre.. Qu'on ne finissent pas comme des fans de Star Wars ..

warp9 a écrit :

Pardon mais... Comparer Sommers à Abrams....... C'est pas un peu comme comparer Bruce Wayne à Lex Luthor?.

Ils ont un point en commun, mon idole , mon alpha et oméga cinéphilique :
6.jpg
Oui, lui encore et toujours.. hmm
En 1999 , lorsque je découvre  The Mummy  .. Je me dis bordel ! Ca y est ! Enfin un qui a tout compris au cinoche populaire de Steven Spielberg.. Enfin quelqu'un qui va pouvoir tenir le flambeau d'un genre de film que Spielberg n'a plus envie de faire ( voir The Lost World pour s'en convaincre ) .. Hélas , juste après ça Stephen Sommers s'est pris l'iceberg que JJ Abrams a,  pour l'instant , sut éviter.

Evidemment quelle conne cette Kathleen Kennedy.. Pourquoi n'as t'elle pas songé à Sommers pour le prochain Star Wars  ?

matou a écrit :

La différence c'est que Stephen Sommers est qq de généreux et sincère, qui aime le matériau d'origine et qui veut s'amuser en nous conviant à la fête.
Bad Robot se sert des franchises pour son seul intérêt.

Je ne nie en aucun cas le cas intéressé des Bad Robot.. Avant de tomber sur ST , il avait essayé de mettre la main sur Superman..

Mais arrêtez !  Stephen Sommers  s'est misérablement vautrés derrière The Mummy .. The Mummy Returns et Van Helsing chie dans les bottes des Universal Monsters , j'en ai chialé pour Dracula et le Wolfman..
Bordel , il y avait de belles promesse avec The Mummy en terme de cinéma Spielbergien.. Quand il faut passer l'échelon supérieur ( les enfants )  , il se rétame comme le premier venu .. Tenez pour rester dans le thème des Universal Monsters :

latest?cb=20091012204347
Short Round ( Indiana Jones and The Temple Of Doom ): GOOOD !

AlexOConnell1.jpg
Alex O' Connel ( The Mummy Returns ) BAAAD ! .. Stephen , tu redoubles ! Direct.. to vidéo ...

82677-29654.jpg
Joe Lamb ( Super 8 ) GOOOD ! JJ tu passes le niveau supérieur !.. Direction Star Wars !


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#133 31-01-2015 16:47:33

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

yrad a écrit :

+3 : Dvmy, Matou, et Warp 9 !

Buckaroo a écrit :

Vous n'êtes pas des fans des Universal Monsters, juste des fans de Star Trek ..

Mais sur quoi tu te fondes pour affirmer ça ???????????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! eek eek eek eek eek eek

Tu t'imagines toujours être le seul à comprendre ou aimer certaines choses... pour continuer à alimenter de plus belle ton trip obsidional "Buckaroo seul face au forum". rolleyes

Je parle avant tout avec le coeur , peut être que certaines chose échappe à la raison . J'exprime tout ce qui me passionne sans réfléchir ..

Tout bêtement je venais de revoir The Mummy de Karl Freund , je me suis rendu compte à quel point j'avais de la passion pour   ce film , j'ai repensé au reboot "sous hormones "de Sommers & je n'ai pas réussit à le détester.. De cause à effet, j'ai pensé à Star Trek et les films Abrams .. J'ai découvert que les émotions étaient étrangement similaire avec mes très chères momies..
Une occasion 1/ pour évoquer avec vous  ma passion des Universal Monsters . 2/ de me défendre contre l'idée générale ici & ailleurs que je braderai l'héritage au profit du reboot "sous hormones "de JJ Abrams .

Il y a une semaine, tu nous as fait exactement le même coup au sujet de Simon Pegg. damn

Là encore , il en faut bien un pour défendre le pauvre Simon Pegg.. Acteur exécrable , et maintenant scénariste exécrable.. roll
Je dois bien le défendre avec des armes , parce que je ne crois pas une seule seconde que Simon Pegg soit un tâcheron irrespectueux..
Car j'adore Shaun Of The Dead , Hot Fuzz .. Je l'adore même dans les Mission: Impossible..
J'en parle avec passion parce que Simon Pegg a touché des choses qui me passionne ..Comme Dawn Of the Dead de George A .Romero ( MON film de chevet ).. Il se trouve que moi et le pape des Zombies trouvont que ce film est bien le meilleur rip off / hommage de tout les temps. C'est aussi ça Simon Pegg ..
Ca m'énerve qu'on le prenne pour un abruti..


Est-ce une forme de dédain envers la diversité... ou est-ce une forme de déni envers la possibilité d'avoir la même culture et les même références audiovisuelles que toi sans pour autant adhérer au reboot de Bad Robot ?

Non je suis pour la diversité , pour l'échange dans la diversité : Ce qui nous sépare , ce qui nous réunit.. Encore une fois , ce n'est que de la passion qui parle.. Certains choses peuvent échapper à la raison..
Il n'est pas question d'adhérer au reboot des Bad Robot , mais de comprendre ce qui me sépare de votre point de vue..
Comme je le disais à dvmy plus haut , les petits détails dans le degré  d'affection  qui peuvent creuser le fossé.
Ce n'est pas juste une question de référence culturelles , c'est aussi un question de passion ou d'affection .. Mon probléme , j'ai   toujours  eut du mal à formuler une idée claire avec des mots. L'image a toujours été mon meilleur moyen d'expression.  Une image renferme une émotion primitif, plus que les mots.. Par exemple,  vous me renvoyez l'image d'un Simon Pegg éxécrable, Simon c'est Shaun de Shaun Of The DeadShaun Of The Dead , c'est le meilleur rip off de Dawn Of The Dead : Il n'y a rien d'éxécrable en cela.. Voilà pourquoi je trouve son interprétation de Scotty aussi cool que celle de Jimmy Doohan.. il appele des images, des émotions très ancré en moi.
Voilà ce qui nous sépare  sur Simon Pegg  & beaucoup d'autre chose dans ces reboots..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#134 31-01-2015 17:22:41

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

Si tu es un fan des Universal Monsters tu sais très bien que la série des Mummy des années 30 et 40 est pleine d'humour, parfois même trop! Il n'y a que l'excellent remake de la Hammer en 1959 qui soit hyper sérieux. Sommers a tout compris à la série des Mummy: de légers frissons, de l'aventure et beaucoup d'humour. Sa démarche était donc respectueuse à l'inverse de celle de JJ avec son reboot.

Hors ligne

#135 31-01-2015 17:31:24

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

D'ailleurs je conseille à tous de revoir l'excellent Livre de la jungle de Sommers, la meilleure adaptation de...Tarzan (dans l'esprit). Parce que franchement Burroughs c'est bien mieux que Kipling.

Hors ligne

#136 01-02-2015 15:09:32

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

dvmy a écrit :

Si tu es un fan des Universal Monsters tu sais très bien que la série des Mummy des années 30 et 40 est pleine d'humour, parfois même trop! Il n'y a que l'excellent remake de la Hammer en 1959 qui soit hyper sérieux.

Je vais t'avouer que je n'ai pas encore vu Mummy's Hand et Mummy's Tomb , je suis fétiche sur ce coup, il me faut l'objet entre les mains , je ne suis pas équipé zone 1, seul moyen à ma conaissance pour me procurer les films ..Par contre j'ai vu Abott & Costello Meets The Mummy ..

Sommers a tout compris à la série des Mummy: de légers frissons, de l'aventure et beaucoup d'humour. Sa démarche était donc respectueuse à l'inverse de celle de JJ avec son reboot.

Je pense que la démarche première de Stephen Sommers est de rendre hommage à Imoteph ( et non Karis wink ) .. La Momie de Karloff avant tout . Il pêche au niveau de l'horreur que je considére sensuelle , morbide dans la Momie de Karl Freund ..Celle de Sommers est plus dans le grand guignol et le " train fantôme" , ce qui n'est pas péjoratif à mes yeux surtout quand cela est bien fait dans le cas de Sommers..

Quand à Star Trek , c'est l'un de nos points divergents : L'humour de la série originale .. Tu n'aimes pas trop Mudd, Cyrano Jones , le côté cabotin du Shat' moi j'adore .. Je ne sais pas si tu marches à cet humour puéril , genre les Tribbles qui tombent sur Kirk , les doubles sens et les insinuations, leur sens de l'auto dérision : Spock est par moment aussi drôle que Sheldon Cooper ( Big Bang Theory ).. Je retrouve un peu de ça dans les ST Abrams. Mais ce n'est pas encore ça, l'humour est bien trop référentiel et manque ce petit quelque chose .. Un côté absurde/ logique  à la " Lewis Caroll " ..

D'ailleurs je conseille à tous de revoir l'excellent Livre de la jungle de Sommers, la meilleure adaptation de...Tarzan (dans l'esprit). Parce que franchement Burroughs c'est bien mieux que Kipling.

J'ai vu Le Livre de la Jungle , il m'avait plut à l'époque , tout comme son Huck Finn avec Elijah Wood.
Stephen Sommers  était dans la fin des années 90 , mon JJ Abrams ..Film après film , il me montrait ses qualités d'honnête artisan qui progressait , jusqu'à me bluffer avec son reboot de The Mummy, et voir en lui , l'un des dignes héritiers de Steven Spielberg en "mode divertissement"... Hélas , la suite de sa carrière n'a été qu'une suite d'échec à ce niveau .. The Mummy's Returns est une suite baclé et familiale indigne du  premier volet.. Van Helsing fut une insulte au Universal Monsters.. En terme d'hommage ( à la fois Universal et Spielbergien ) , Monster Squad de Fred Dekker ( Robocop 3 pourtant ) fonctionne bien mieux .. il faut attendre 5 ans avant qu'il ne tourne GI Joe .. Ok Sommers est toujours aussi généreux et solide artisan, mais désormais il est plus proche d'un Michael Bay que d'un Steven Spielberg... sad


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#137 01-02-2015 17:29:39

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

Il me semble que les coffrets Mummy, Dracula, Frankenstein, Back Lagoon, Invisible Man et Wolfman sont tous disponibles en zone 2 (legacy collection, comme pour les zone 1), des éditions belges je crois. Yrad doit savoir ça mieux que moi. L'intégrale de tous les films Universal Monsters avec bien sur le mythique Frankenstein meets the Wolfman que j'adore. Ca doit se trouver sur ebay assez facilement.

The Mummy Returns j'y reviendrais, ça fait un moment que je veux en causer. Quant au reste, tu sais pour moi les films les plus proches de l'esprit Amblin ne sont pas ceux d'Abrams, mais Explorers ou encore le très sous-estimé My Science Project (les aventuriers de la 4eme dimension).

Hors ligne

#138 02-02-2015 01:06:18

yrad
admin

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

Buckaroo a écrit :

Je parle avant tout avec le coeur , peut être que certaines chose échappe à la raison . J'exprime tout ce qui me passionne sans réfléchir..

Buckaroo a écrit :

Non je suis pour la diversité , pour l'échange dans la diversité : Ce qui nous sépare , ce qui nous réunit.. Encore une fois , ce n'est que de la passion qui parle.. Certains choses peuvent échapper à la raison..

Buckaroo a écrit :

Mon probléme , j'ai   toujours  eut du mal à formuler une idée claire avec des mots. L'image a toujours été mon meilleur moyen d'expression.  Une image renferme une émotion primitif, plus que les mots..

Je n'ai aucune peine à croire, Buck, que tu es souvent emporté par tes exaltations, et plus encore par tes "instantanés successifs" de ressentis… et tant pis si la cohérence ou l'intelligibilité y sont sacrifiés au passage. Par bien des côtés, c'est ton subconscient que tu projettes dans tes posts. wink

Mais le subconscient humain est un nœud insoluble d'irrationalité et un labyrinthe de contradictions. Spectacle à la fois lassant et fascinant… mais qui atteint trop souvent des points d'incommunicabilité… générant méprises sur malentendus…

Or dans la mesure où l'une des vocations des échanges forumiques est tout de même de s'enrichir mutuellement, le minimum syndical serait de tenir compte de ce que les autres écrivent vraiment… plutôt de perpétuellement simplifier (par caricatures ou par amalgames collectifs) – voire carrément ignorer – les pensées des autres, les pensées spécifiques de chacun des autres (et nous ne sommes pourtant pas si nombreux à nous exprimer sur ce forum).

Ainsi, lorsque tu ressors une énième fois ce discours :

Buckaroo a écrit :

Là encore , il en faut bien un pour défendre le pauvre Simon Pegg.. Acteur exécrable , et maintenant scénariste exécrable.. roll
Je dois bien le défendre avec des armes , parce que je ne crois pas une seule seconde que Simon Pegg soit un tâcheron irrespectueux..
Car j'adore Shaun Of The Dead , Hot Fuzz .. Je l'adore même dans les Mission: Impossible..
J'en parle avec passion parce que Simon Pegg a touché des choses qui me passionne ..Comme Dawn Of the Dead de George A .Romero ( MON film de chevet ).. Il se trouve que moi et le pape des Zombies trouvont que ce film est bien le meilleur rip off / hommage de tout les temps. C'est aussi ça Simon Pegg ..

Buckaroo a écrit :

Ca m'énerve qu'on le prenne pour un abruti..
Par exemple,  vous me renvoyez l'image d'un Simon Pegg éxécrable, Simon c'est Shaun de Shaun Of The Dead ,  Shaun Of The Dead , c'est le meilleur rip off de Dawn Of The Dead : Il n'y a rien d'éxécrable en cela.. Voilà pourquoi je trouve son interprétation de Scotty aussi cool que celle de Jimmy Doohan.. il appele des images, des émotions très ancré en moi.
Voilà ce qui nous sépare  sur Simon Pegg  & beaucoup d'autre chose dans ces reboots..

… tu montres simplement que tu n'as pas lu – ou alors refusé de comprendre – la réponse que je t'avais apportée une semaine avant (ainsi que dans plusieurs post antérieurs que je n'ai pas le temps de rechercher).
Si tu avais intégré dans ton cheminement mental que : 1) tu n'es pas le seul ici à connaître par cœur et à aimer Simon Pegg scénariste et acteur, 2) le talent d'un auteur ou d'un acteur dans un certain domaine d'expression n'implique absolument pas qu'il soit compatible avec un autre domaine d'expression… eh bien le débat aurait constructivement évolué… au lieu de continuer à tourner en rond comme un perpétuel dialogue de sourds. planete


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#139 02-02-2015 01:08:50

yrad
admin

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

Buckaroo a écrit :

Quand à Star Trek , c'est l'un de nos points divergents : L'humour de la série originale .. Tu n'aimes pas trop Mudd, Cyrano Jones , le côté cabotin du Shat' moi j'adore .. Je ne sais pas si tu marches à cet humour puéril , genre les Tribbles qui tombent sur Kirk , les doubles sens et les insinuations, leur sens de l'auto dérision : Spock est par moment aussi drôle que Sheldon Cooper ( Big Bang Theory ).. Je retrouve un peu de ça dans les ST Abrams. Mais ce n'est pas encore ça, l'humour est bien trop référentiel et manque ce petit quelque chose .. Un côté absurde/ logique  à la " Lewis Caroll " ..

Je ne sais pas pour Dvmy, mais moi j'aime beaucoup l'humour de ST TOS… à condition qu'il ne soit pas artificiellement forcé (comme dans certains épilogues d'épisodes) ni décrédibilisant envers le contexte ou l'univers lui-même. Ainsi ST TOS 01x03 Mudd's Women, ST TOS 02x13 The Trouble With Tribbles (& son sequel ST TAS 01x02 More Tribbles, More Troubles), et ST TOS 02x20 A Piece Of The Action sont formidables... tandis que ST TOS 02x12 I, Mudd est lamentable.
Et alors que les deux premières saisons de ST TNG ainsi que ST ENT avaient réussi à rendre occasionnellement hommage à l'humour de TOS, le reboot - lui - n'y a strictement rien compris.
Quant à Sheldon Cooper, c'est juste une parodie anthropocentriste de Spock, dans un monde contemporain où l'idéal d'une civilisation extraterrestre entière n'est que la signature d'une marginalité tournée en ridicule. rolleyes

Aimer l'humour bien particulier (unique en fait) de TOS n'implique pas d'y perdre – par fétichisme – tout esprit critique… ni d'en apprécier automatiquement – par fétichisme encore – toutes les trahisons incultes et/ou toutes les parodies branchouilles.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#140 02-02-2015 01:13:23

yrad
admin

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

dvmy a écrit :

Il me semble que les coffrets Mummy, Dracula, Frankenstein, Back Lagoon, Invisible Man et Wolfman sont tous disponibles en zone 2 (legacy collection, comme pour les zone 1), des éditions belges je crois. Yrad doit savoir ça mieux que moi.

En fait, tous ces coffrets Legacy Collection ne sont pas dispos en DVD zone 2, mais uniquement Dracula, Frankenstein, et Wolfman (à ma connaissance du moins). Ce sont en outre des éditions espagnoles, portugaises, et/ou scandinaves encore moins bien pourvues en langue française que les éditions zone 1 américaines.

Pour avoir un aperçu des Universal Monsters, il y a tout de même cette jolie vitrine en Blu-ray (8 films seulement), avec sous-titres français et VF, sorti en 2012 quasi-simultanément aux USA, en UK, et en France.

Mais les complétistes (comme toi et moi) préféreront évidemment ce coffret "intégral" (incluant les six Legacy Collection que tu cites + Phantom Of The Opera de 1943 + un livret exclusif), soit une édition relativement riche (30 films)... MAIS pour le moment seulement en DVD, zone 1, sous-titres français pour certains films seulement, et malgré tout pas aussi "intégrale" que son titre pourrait le laisser penser (il manque notamment des Monsters comme The Captive Wild Woman, The Black Cat...).

J'ai évidemment acheté ces éditions DVD et Blu-ray dès leur sortie, prouvant que Buckaroo n'a pas ici le monopole de l'amour des Universal Monsters… et que ledit amour ne prédispose en rien à cautionner l'imposture de Bad Reboot. tongue


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#141 03-02-2015 16:20:41

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

yrad a écrit :
Buckaroo a écrit :

Je parle avant tout avec le coeur , peut être que certaines chose échappe à la raison . J'exprime tout ce qui me passionne sans réfléchir..

Buckaroo a écrit :

Non je suis pour la diversité , pour l'échange dans la diversité : Ce qui nous sépare , ce qui nous réunit.. Encore une fois , ce n'est que de la passion qui parle.. Certains choses peuvent échapper à la raison..

Buckaroo a écrit :

Mon probléme , j'ai   toujours  eut du mal à formuler une idée claire avec des mots. L'image a toujours été mon meilleur moyen d'expression.  Une image renferme une émotion primitif, plus que les mots..

Je n'ai aucune peine à croire, Buck, que tu es souvent emporté par tes exaltations, et plus encore par tes "instantanés successifs" de ressentis… et tant pis si la cohérence ou l'intelligibilité y sont sacrifiés au passage. Par bien des côtés, c'est ton subconscient que tu projettes dans tes posts. wink

Mais le subconscient humain est un nœud insoluble d'irrationalité et un labyrinthe de contradictions. Spectacle à la fois lassant et fascinant… mais qui atteint trop souvent des points d'incommunicabilité… générant méprises sur malentendus

Conscient ou pas , je suis une somme d'irrationalité & de contradiction :
D'un côté je peux me retrouver envouté sous le charme sucré de Mary Poppins   et de l'autre être sous le charme ensanglanté d'un Dawn Of The Dead ..
Je parles là deux oeuvres diamétralement opposées auxquelles , je voue un culte égal ..
C'est à ça que je veux en venir qu'il n'est pas impossible ( dans mon cas ) , de vouer un culte à TOS et de l'autre aux ST Abrams ..
Il n'y a pas de conflit en moi comme je l'ai expliqué avec l'exemple de La Momie ..
Encore une fois , je cherche à me défendre contre l'idée général selon laquelle je braderai l'héritage pour adouber les films Abrams..
Ce discours me dérange.. Je n'ai rien eut à brader, les films me sont tombés dessus, je les ai aimé et je n'y peux rien ...

dvmy a écrit :

Quant au reste, tu sais pour moi les films les plus proches de l'esprit Amblin ne sont pas ceux d'Abrams, mais Explorers ou encore le très sous-estimé My Science Project (les aventuriers de la 4eme dimension).

Tiens ça me dit quelque chose les aventuriers de la 4ème dimension.. Je l'avais oublié celui là.. Pourtant je me rapelle d'avoir louer souvent la K7 .. A revoir donc..
Explorers , je suis entièrement d'accord.. J'irais même plus loin le dernier grand film Amblin , c'est InnerSpace de Joe Dante ( encore lui ! lol ) ou encore dans le genre officieux _ et tu me diras pas le contraire : Matinee ( Panics à Florida Beach ),  . Après cet esprit a disparu des productions Spielberg.. On le retrouve sporadiquement Dans Le Masque de Zorro ou Men In Black.

Moi je te parlais plutôt  de l'aprés années 90, du Steven Spielberg post Schindler's List & une magie disparue que le maître lui même ne cherche plus à faire..
Lost World et Indiana Jones and The Kingdom Of Crystal Skull contente parmi ses films populaire les plus moyens..Seul Tintin renoue avec le feu sacré ( Peter Jackson a sut souffler sur les braises wink ) .. Même Joe Dante a du mal à le retrouver ( Small Soldiers , Looney Tunes ne sont pas ses plus grandes réussite ) ..

C'est juste mon sentiment personnel , JJ Abrams a sut retrouvé cette maîtrise technique et l'éfficacité  émotionnel si cher à Spielberg, de films en films il a progressé pour le faire de manière instinctive comme le démontre la séquence d'ouverture de Star Trek Into Darkness .. L'hommage à Raiders Of The Ark n'est pas  forcé , il fait désormais partie intégrante de sa mise en scène ..
Pareil pour Super 8 , là ou  il faut au commun des mortels ( Whedon, Gumm ..) une bonne vingtaine de minutes pour présenter leur enjeux , JJ Abrams , il en faut que 5  avec une maîtrise de découpage redoutable..
Ca ce n'est pas donner à tout le monde .


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#142 04-02-2015 10:09:18

yrad
admin

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

Buckaroo a écrit :

Conscient ou pas , je suis une somme d'irrationalité & de contradiction :
D'un côté je peux me retrouver envouté sous le charme sucré de Mary Poppins   et de l'autre être sous le charme ensanglanté d'un Dawn Of The Dead ..
Je parles là deux oeuvres diamétralement opposées auxquelles , je voue un culte égal ..

Ce n'est pas du tout ça que je qualifiais d'irrationalité et de contradiction ! Tout le monde est capable d'aimer à part égale des sujets, des œuvres, des sensations radicalement différentes. Ça c'est juste de l'éclectisme ou de l'ouverture d'esprit… au pire un peu de "schizophrénie parfaitement maitrisée". mdr
Pour info, je suis moi aussi un fondu des films de zombies… tandis que Mary Poppins (1964) est l'une des rares œuvres audiovisuelles de fantasy qui ait grâce à mes yeux. 

Buckaroo a écrit :

C'est à ça que je veux en venir qu'il n'est pas impossible ( dans mon cas ) , de vouer un culte à TOS et de l'autre aux ST Abrams ..
Il n'y a pas de conflit en moi comme je l'ai expliqué avec l'exemple de La Momie ..
Encore une fois , je cherche à me défendre contre l'idée général selon laquelle je braderai l'héritage pour adouber les films Abrams..
Ce discours me dérange.. Je n'ai rien eut à brader, les films me sont tombés dessus, je les ai aimé et je n'y peux rien ...

Mouais. Les deux films du reboot, tu as publiquement pratiqué leur culte des années avant leur sortie, et tes discours et tes argumentations n'ont – sur le fond - pas changé d'un iota après les avoir vus. Il y a beaucoup d'idéologie et d'autosuggestion dans ton amour du reboot…
Par ailleurs, aimer subjectivement un remake/reboot est une chose, utiliser l'héritage pour tenter de l'adouber par n'importe quel moyen en est une autre…

Buckaroo a écrit :

Pareil pour Super 8 , là ou  il faut au commun des mortels ( Whedon, Gumm ..) une bonne vingtaine de minutes pour présenter leur enjeux , JJ Abrams , il en faut que 5  avec une maîtrise de découpage redoutable..
Ca ce n'est pas donner à tout le monde .

Bof, lorsque les "enjeux" tiennent sur un ticket de métro, ça n'a rien d'exceptionnel de les présenter en cinq minutes.
Mais en l'occurrence dans Super 8, les enjeux sont présentés en exactement 25 minutes, c'est seulement le cadre qui est planté en 5 minutes (ou plus exactement en 6… voire en 11).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#143 04-02-2015 15:17:03

Warp 9
vétéran

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

Super 8. Lol. C'est moi ou le "home movie" de zombies durant le générique de fin était meilleur que le film lui même. lol


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#144 16-03-2015 01:29:29

matou
modérateur

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

[Dans le prolongement de ces posts et de ceux-là]


Voici donc mon analyse du script à partir de certains principes d’écritures en vigueur à Hollywood.
Le but de cet écrit est de montrer la faiblesse des scénaristes à l’œuvre.
Un aparté avant de commencer. Un script a différente manière d’être portée à l’écran. Tout dépend du réalisateur, du genre. Un film se fait autant à l’écriture, qu’au tournage et qu’au montage. Mais l’adn d’un film se trouve dans le script.
Occupons-nous du cadre théorique de l’analyse. Il en existe plusieurs théorie de la dramaturgie. Je vais utiliser celle de John Truby. Et j’ajouterai une analyse structuraliste, éléments souvent oublié dans l’écriture et qui pourtant est déterminant.
Ainsi selon J.Truby, un bon scénario se construit en 7 étapes clés. Je vais surtout en regarder deux, le problème moral et l’adversaire. En faisant un crochet par « force et faiblesses ».
L’enjeu moral des deux films écrits par ces « deux gars » se confond souvent avec le désir du héros.
Dans le premier film, il a été décidé de mettre deux éléments traumatiques chez les deux protagonistes principaux ayant tous les deux à voir avec la famille et qui conditionne leur identité. Kirk et Spock sont donc montrés comme des « Maverick », des « enfants » turbulents qui se cherchent. De plus Kirk perd son père à sa naissance et Spock perd lui sa mère. Donc l’enjeu moral du film c’est de montrer au monde qu’ils ont raison dans leur différence et au passage de pouvoir effectuer leur vengeance.
C’est très basique dans le sens où les enjeux n’implique que le « nombril » des protagonistes. A aucun moment cela ne s’ouvre sur une problématique incluant des éléments plus profond et plus universels.
Dans le second film, l’enjeu et la morale sont « la protection de la famille » et la vengeance. Tiens encore ! Du début du film avec la famille, en passant par Kirk et son équipage=famille à Khan et ses « augment=famille », tout tourne autour de cette morale et de ce que l’on est prêt à faire pour cela.
Chez nos deux auteurs, ces thématiques (et une vision du complotisme pour enfant de 4 ans pour Kurtzman) sont constantes (légende de zorro, MI3, Spidey). Toujours la famille. Cette thématique en tant que telle n’est pas à proscrire. Mais sur une franchise plus universelle, cela est un handicap. Prenons l’exemple de STVI. Bien des choses tournent autour des personnages mais l’enjeu dépasse leur cas personnels. C’est ce que montre certains symboles(l’ambassadeur Klingon) symboles totalement absents ou ratés dans les reboots.
Enfin, J.Truby effectue une hiérarchie (discutable, à chacun selon ses valeurs) des motivations des protagonistes. Je la donne car elle a cours à Hollywood et permet donc de voir comment les choix des deux scénaristes peut être appréhender par Hollywood même. Aux dernières places, on trouve se venger et accomplir quelque chose. J.Truby précise même qu'une ligne de désir faible rabaisse le héros et rend toute complexité impossible. Et comme les scénaristes savent cela, ils ont tenté d’y inclure le « sauver le monde ». Mais cela est totalement absent des préoccupations morales montrées jusqu’à présent. Cela fait mauvais élèves qui plaquent les règles sans les comprendre.
Maintenant, passons à l’antagoniste. Et c’est le plus faible de leur écriture. Chez Truby, l’antagoniste doit vouloir la même chose que le héros et leur affrontement dépasse donc les personnages pour prendre une incarner une opposition morale. Mais, et cela va de soi, les antagonistes ne sauraient être réduit qu’à cette fonction ! Or Néro comme Khan-Harrisson ne sont que cela. Néro veut se venger et à aucun moment, on ne montre pourquoi. Le cinéma est un art plastique, dans ce qu’il montre ou ce qu’il cache. Là c’est ni l’un ni l’autre. Il ne sert qu’à proposer un miroir aux protagonistes.
Quand à Khan-Harrisson, il sert, lui, de support à péripéties et jamais on ne lui donne de scène pour développer son vision morale, juste des lignes de dialogues lourdingue pour montrer aux protagonistes quel est l’enjeu, à savoir la protection de la famille. Toujours dans STVI comme exemple, le général Chan, a droit à ses lignes de dialogues mais aussi à ses manies (les citations) qui le font exister. Et la confrontation avec Kirk dépasse donc l’affrontement de leurs personnes.

Passons maintenant à la création de l’univers. Pour les structuralistes, les processus sociaux sont issus de structures fondamentales qui sont le plus souvent non conscientes. Ainsi, l'organisation sociale génère certaines pratiques et certaines croyances propres aux individus qui en dépendent. Créer un univers c’est dans cette optique d’abord créer des structures puis créer des personnages pour le peupler. Ces structures s’inspirent du monde réel pour les reproduire ou les dépasser. Pour définir, rendre complexe, approfondir les personnages, les structures sont déterminantes car tout personnage est le produit de cet univers.
C’est ce que fait très bien James Cameron. Il crée un univers plus vaste, et choisi que son histoire n’en montre qu’une partie (il suffit de lire le travail qu’il a fait sur Avatar dans le livre sur cet univers). Cela permet de garder la cohérence lors du tournage.
Ici, l’univers est à adapter, les structures sont déjà présentes. Et qu’on fait les deux scénaristes ? La pire des choses à faire. Ils ont nié les structures de l’univers (vengeance réalisée, promotion express, réduction d’une institution à un individu) pour permettre un approfondissement des personnages. Dit autrement, il s’agit de tordre l’univers pour qu’il s’adapte aux personnages. Ce genre de pratiques dans une adaptation, sauf si ‘univers d’origine s’y prête (univers comics), est un appauvrissement et montre que les auteurs sont tombés dans la facilité.
Donc si l’on fait le bilan du travail des deux scénaristes, en regard des éléments soulevés, on ne peut que souligner la piètre qualité de l’ensemble.

Hors ligne

#145 16-03-2015 11:24:16

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

thanks Merci.


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#146 16-03-2015 13:30:05

IMZADI
Memory Alpha

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

C'est ça le manque que je ressens: l'universalité.
L'approche et la solution face à un problème commun entre les antagonistes, la morale que chacun appliquera pour solutionner. Un peu comme les Vorlons et les Ombres dans B5.

La problème et solution ne vont jamais au-delà des personnages. Créant ce microcosme et ce sentiment d'égoïsme, égocentrisme, individualisme basiques des personnages.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#147 17-03-2015 14:50:42

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

Merci Matou pour cette analyse que j'attendais avec impatience.
Elle en vaut le coup.. Je ne suis pas d'accord sur tout , en particulier les idées autour de la vengeance comme accomplissement et le thème de la famille ..
A mon sens, Orci et Kurztman pour la franchise ST ont appliqué un type de script particulier de la fin des années 80..
Je n'ai hélas pas le temps cette semaine de dévolloper mon idée, ni de répondre au texte de Matou.
Mais je compte bien le faire plus tard .. smile


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#148 17-03-2015 19:39:18

matou
modérateur

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

Tu as le droit d'argumenter. Au plaisir de te lire.
Mais attention pour ST 2009, je ne dis pas vengeance comme accomplissement mais que les personnages de Kirk et Spock semblent mus par la volonté de vouloir montrer aux autres qu'ils ne sont pas des gros nuls. Ils semblent motivés par l'envie d'accomplir des projets pour que les autres voient que leur traumatismes ne les rendent pas inférieurs. A aucun moment ils ne montrent la volonté d'accomplir un projet porté par une idéologie ou par une morale qui dépasse leurs propres intérêts particuliers.
Et à coté de ces accomplissements, il y a l'occasion de se venger. Une Pierre deux coups.
Et ces motivations choisies par les scénaristes, sont basses dans l'échelle morale définie par J.Truby. On peut mm dire qu'elles sont la caricature de ce qu'Hollywood a comme valeurs sur l'accomplissement.
Enfin, choisir ces motivations morales dans l'univers ST , c'est comme embaucher un chef étoilé pour le faire bosser en cuisine dans un mcdo!
Mm reboot, adapté, il y avait d'autres choix de possibles.
Tant mieux si tu as aimé ces films, mais en regard de ce que j'en sais sur l'écriture, on a affaire, dans les standards d'Hollywood à deux médiocres.
Ils ont eu des opportunités assez énormes et le bilan que la profession en tire est assez mauvais car Orci a été "poussé " vers la sortie sur ST2016.
Preuve que mon analyse qui suit les canons d'Hollywood doit être un peu dans le vrai.
Enfin, et là c'est personnel, comme bq de médiocres, ils ne supportent pas les critiques. Par le lynchage, non, juste les critiques.
Ronald D Moore, quoi que l'on en pense, lui a toujours su dialoguer avec les fans, a su reconnaître des erreurs, expliquer ses choix moraux pour ses personnages.
Nos deux acolytes auraient bq à gagner à s'en inspirer.

Hors ligne

#149 29-05-2015 14:58:56

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

40 ans d'existence , plus de 750 épisodes ( donc autant d'histoires "originales" racontées encore et encore ) , 10 films .. Une période faste de 18 ans non stop donc  8  au sommet de la chaîne alimentaire de la SF (Avant l'apparition des X  Files et de Babylon V ) ...

Comment voulez vous derrière tout ça batir quelque chose d'original & de frais  , avec un concept qui ne l'est vraiment plus & qui est devenu une marque incontournable du genre ..

Les ST  Abrams ne vont pas s'embarrasser de telles considérations obsolétes .. leur idées de Star Trek n'est donc pas batit sur une idée générale de Star Trek , mais sur ses moments marquants de son Histoire depuis les années 80 à savoir la Trilogie Harve Bennett et TNG dans ses instants les plus noirs ( Yesterday's Enterprise et The Best Of The Both Worlds ) ..Tout cela en assimilant, ce que la SF a produit de plus stimulant dans les années 90/ 2000 ( B5, BSG2003 ,Starship Troopers )..
Un reboot et une histoire d'origine était  inévitable, au vue de la popularité jamais démentis ( à part dans le PSTF wink ) de l'équipage de La Série Originale et ses deux héros fétiches ( mis à part dans le PSTF ) Kirk et Spock ..
Rajeunissant  ces personnages autour de 20- 30 ans , là ou La Série Orignale  jouait sur les 30/40 ans _ & les autres spin off à y regarder de plus prés  ..
Ainsi le ton immédiatement se fait différent, plus jeune, plus insouciant .. Dont inédit pour un Star Trek ..
Oui que vous le vouliez ou non, il n'y a jamais eut d'équipage aussi jeune dans l' Héritage ST ..

A batir de ses bases décrite plus hauts, les ST Abrams ne vont pas chercher plus loin leur inspiration en puisant dans la période Amblin des années 80_  ou les jeunes sont justement les héros,  & un scénario ultime qui  a amorcé  la fin de cet ère mirifique ( 1982/1990)  celui de :

Back-to-the-future-2-poster.jpg

Back To The Future part 2 écrit par Bob Gale et Robert Zemeckis ..
Cette séquelle de Retour vers le Futur propose une histoire qui démarre pied au plancher , revisitant sous un angle différent  les moments les plus marquants du premier film ( la poursuite en skate , la famille disfonctionnelle , le bal , les répliques cultes ect ..) .. les ST Abrams fait exactement  la même  avec l'héritage Star Trek ( celui de la trilogie Harve Bennett en ligne conductrice ) .. A noter que  Back To The Future 2 propose  une histoire d'univers alternée plus "dark" que l'original et que c'est en gros ,  une course poursuite tout le long .. Une aventure qui démarre direct dans un rythme d'enfer en comptant sur le fait que le public connaîsse déja les personnages et le concept sans avoir à les ( re) présenter à nouveau.
Le mimétisme dans le cas de ST 2009 va encore plus loin en présentant au milieu du film, une scène pausée qui explique au public, les tenants et les aboutissants du récit ...
Souvenez vous de cette scène :

bttf2-blackboard.jpg?itok=pEVJnNYd

Vous l'avez quasi similaire dans ST 2009 :
empirespock.jpg

Voir dans Star Trek Into Darkness
hqdefault.jpg

Généralement les blockbusters de ce type puise dans les Star Wars et Indiana Jones , rare sont ceux qui vont cherché  dans ce scénario génial et hautement cinégénique en terme de divertissement..
Sans tout de fois avoir le génie des deux Bob , Orci et Kurtzman s'en sont plutôt bien tiré en le cuisinant à la  (leur ) sauce Star Trek ..Ca c'est mon avis , que vous êtes libres de ne pas partager ..
Mais l'idée est là .. le scénario ( la structure , le rythme )  des STAbrams sont clairement influencé par Back to The Future 2.

post-47144-Great-Scott-gif-Back-to-the-Fu-Trnh.gif

Dernière modification par Buckaroo (29-05-2015 15:38:15)


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#150 29-05-2015 17:37:42

matou
modérateur

Re : Star Trek version Abrams / Bad Robot

Entre être influencé et être à la hauteur des influences, ou même être simplement digne de s'en être inspiré, il y a un monde.
Et j'ai déjà montré en quoi les deux tacherons sont absolument pas à la hauteur.
ST version Bad Robot c'est un traitement nul au regard des canons de l'écriture hollywoodienne et c'est inepte niveau Star Trek.

Hors ligne

Pied de page des forums