ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#251 11-06-2022 19:16:00

scorpius
Nowhere Man

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

dvmy a écrit :

Le problème ce n'est même pas l'inspiration ou le plagiat. Le problème c'est que pour moi ce film est identique aux deux Dark Knight de Nolan

Ils ont en commun de vouloir traiter le personnage et son univers avec un certain réalisme. Mais la réalité que créé Reeves est très différente de celle de Nolan. Ce serait comme de comparer Heat de Michael Man (influence ciné majeur de Nolan sur TDK) et Zodiac de Fincher et affirmer que c'est identique parce que sont 2 films "réalistes"

Tu vois ce que je veux dire ?

Oui mais ça ne s'applique absolument pas au film de Reeves. Mais oui, y a des dialogues et des personnages mdr

En terme de rythme, de structure, de mise en scène, The Batman n'a strictement rien de télévisuel.

Auparavant un blockbuster c'était d'aller du point À à C en passant par le point B. Aujourd'hui on reste au point A et le B c'est pour l'épisode suivant.

Bof, si tu prends The Batman le film a de multiples arcs narratifs qui trouvent tous une conclusion, qui vont d'un point A à un point B. Il y a un univers qui se dessine derrière mais ça n'impacte pas l'autonomie du film. L'arc de Riddler il est conclu au terme du film, qu'on te tease une éventuelle association future avec Joker ne change rien à cela.

Pour reprendre ton analogie alphabétique ce qui a changé ce n'est pas que les blockbusters restent "bloqués" au point A, c'est qu'ils dépassent le simple "je vais du point A au point B". Désormais un univers comme le MCU il te fait tout l'alphabet...

Dernière modification par scorpius (11-06-2022 19:46:33)


3ecf92f6bdc842995e816ce287e266338e0889ca.gifv

Hors ligne

#252 11-06-2022 19:59:03

dvmy
see nothing, hear nothing, say nothing

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Un film doit se suffire à lui-même, même s'il fait partie d'une saga. Avec The Batman, D'une, Sw7 et pleins d'autres actuellement j'ai l'impression de voir une moitié de film, et bien trop longue.
Pourqile Pingouin est si peu développé ? Uniquement parce qu'une série sur le personnage est prévue. Et c'est ce que je dénonce: on ne fait plus un film mais un simple segment d'un univers étendu.

Dernière modification par dvmy (11-06-2022 20:09:16)

Hors ligne

#253 11-06-2022 20:06:03

matou
modérateur

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

dl500 a écrit :

Et le batman de Snyder ?

Martha

Hors ligne

#254 11-06-2022 20:12:06

dvmy
see nothing, hear nothing, say nothing

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

dl500 a écrit :

Et le batman de Snyder ?

C'est bien mieux en effet. Mais vu qu'il est resté un personnage secondaire et qu'il n'a jamais eut son propre film c'est difficile d'avoir un avis tranché.

Hors ligne

#255 11-06-2022 20:17:46

matou
modérateur

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

The Batman, le Riddler est clairement un arc de film car il propose un miroir au héros lui permettant de comprendre ce dont il a besoin. Catwoman participe aussi de cet arc mais hélas avec moi d’à propos car on a lié son histoire à un autre arc qui lui est moins pertinent.
Si Reeves a voulu faire une allégorie entre Bruce/Batman et Gotham, on passe un temps bien trop long dans une enquête qui aurait dû être plus resserrée et qui au final, oui, fait plus cadre de série donc  background pour personnages qu’autre chose.
Le film gagnerait justement en puissance en étant plus contemplatif et plus resserré sur les enjeux autour d’un propos plus direct sur les trauma de l’enfance que la corruption et les mensonges peuvent créer. Ce que le film manque de traiter directement car il se perd justement dans cette volonté de faire univers de série. D’ailleurs ce n’est pas un hasard si on va avoir une série sur le Pinguoin. Ces passages sont fait pour être un pilote.
Ce qui est montré n’est pas mauvais mais ne sert à rien pour le propos. Et comme celui ci est déjà trop flou…
Je ne dis pas qu’il n’y en a pas, je dis simplement que le Riddler manque à la fin d’incarner un archétype moral, celui qu’était Ninja Bouc dans Begins. Celui de vouloir purger et non traiter la ville. Riddler a un tel projet mais sans que l’on voit comment il a pu moralement convaincre de le suivre dans ce projet. Car il montre non pas une folie grandiose mais un gros dérangement mental.

Hors ligne

#256 11-06-2022 20:19:27

matou
modérateur

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

dvmy a écrit :
dl500 a écrit :

Et le batman de Snyder ?

C'est bien mieux en effet. Mais vu qu'il est resté un personnage secondaire et qu'il n'a jamais eut son propre film c'est difficile d'avoir un avis tranché.

Et le projet Flash, tu le sens comment?

Hors ligne

#257 11-06-2022 20:20:37

scorpius
Nowhere Man

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

dvmy a écrit :

Un film doit se suffire à lui-même, même s'il fait partie d'une saga. Avec The Batman, D'une, Sw7 et pleins d'autres actuellement j'ai l'impression de voir une moitié de film, et bien trop longue.
Pourqile Pingouin est si peu développé ? Uniquement parce qu'une série sur le personnage est prévue. Et c'est ce que je dénonce: on ne fait plus un film mais un simple segment d'un univers étendu.


Parce que Pingouin est dans ce film juste un personnage secondaire? Il est là pour donner du relief au monde criminel de Gotham. Ça n'empêche pas le film de se suffire à lui-même. Oz dans ce film c'est un peu comme le Harvey de Billy dans le Batman de Tim Burton, la différence étant que Burton a abandonné ses plans pour le personnage en cours de route (il est "remplacé" par le personnage de Walken dans Returns) et il finit par être recasté dans Forever.

Le personnage obtient une série télé parce que Colin est légendaire dans le rôle et que il y a un potentiel ouffissime. Reeves avait dès le départ prévu d'avoir Oz jouer un rôle central dans sa trilogie après une introduction en "douceur". Ce qui quand tu planifies une trilogie n'est pas choquant. Ce n'est pas si différent du rôle effacé que tient Obi-Wan dans TPM.

Tu construit le personnage progressivement. Obi-Wan n'est pas immédiatement un chevalier Jedi, il est un padawan. Oz n'est pas immédiatement le parrain, il est un bras droit.

Dernière modification par scorpius (11-06-2022 20:22:13)


3ecf92f6bdc842995e816ce287e266338e0889ca.gifv

Hors ligne

#258 11-06-2022 20:22:50

matou
modérateur

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Colin est toujours excellent et marquant depuis 10 ans.

Hors ligne

#259 11-06-2022 20:52:29

scorpius
Nowhere Man

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

matou a écrit :
dl500 a écrit :

Et le batman de Snyder ?

Martha

4d46f0809a40397cf4b622debaeb9aec642ba931.gifv


3ecf92f6bdc842995e816ce287e266338e0889ca.gifv

Hors ligne

#260 11-06-2022 21:07:48

dvmy
see nothing, hear nothing, say nothing

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

matou a écrit :
dvmy a écrit :
dl500 a écrit :

Et le batman de Snyder ?

C'est bien mieux en effet. Mais vu qu'il est resté un personnage secondaire et qu'il n'a jamais eut son propre film c'est difficile d'avoir un avis tranché.

Et le projet Flash, tu le sens comment?

Pour moi quand on commence à parler de multivers avec les super-héros c'est qu'on a vraiment plus rien à raconter. Mais cela peut être amusant. J'ai détesté le dernier Spider Man mais comme je préfère de très loin DC à Marvel et par extension le DCEU au MCU j'attends The Flash avec curiosité. Intrigué de savoir ce qu'est devenu le Batman de Keaton.

Hors ligne

#261 11-06-2022 21:13:39

dl500
TOS Forever

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

matou a écrit :
dvmy a écrit :
dl500 a écrit :

Et le batman de Snyder ?

C'est bien mieux en effet. Mais vu qu'il est resté un personnage secondaire et qu'il n'a jamais eut son propre film c'est difficile d'avoir un avis tranché.

Et le projet Flash, tu le sens comment?

Pas compris la référence à Martha... À part peut être pour justifier de l'anti Snyder. Cette réplique est pleinement nécessaire , même si elle peut être mal perçue dans le film.
Affleck est excellent en Batman désabusé et violent.

Pour Flash, le film est un quitte ou double, surtout après les réussites Marvel dans l'exploration du multiverse. Mais visiblement l'acteur principal est difficilement contrôlable pour miser sur du long terme.
J'aimerais une vraie réunion et conclusion du Snyderverse.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#262 11-06-2022 21:14:50

dl500
TOS Forever

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

dvmy a écrit :
matou a écrit :
dvmy a écrit :
dl500 a écrit :

Et le batman de Snyder ?

C'est bien mieux en effet. Mais vu qu'il est resté un personnage secondaire et qu'il n'a jamais eut son propre film c'est difficile d'avoir un avis tranché.

Et le projet Flash, tu le sens comment?

Pour moi quand on commence à parler de multivers avec les super-héros c'est qu'on a vraiment plus rien à raconter. Mais cela peut être amusant. J'ai détesté le dernier Spider Man mais comme je préfère de très loin DC à Marvel et par extension le DCEU au MCU j'attends The Flash avec curiosité. Intrigué de savoir ce qu'est devenu le Batman de Keaton.

Tout pareil.
Le DCEU est bien plus intéressant et riche, malgré un massacre en règle des producteurs sur certains opus.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#263 11-06-2022 22:05:56

scorpius
Nowhere Man

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

matou a écrit :

Le film gagnerait justement en puissance en étant plus contemplatif et plus resserré sur les enjeux autour d’un propos plus direct sur les trauma de l’enfance que la corruption et les mensonges peuvent créer. Ce que le film manque de traiter directement car il se perd justement dans cette volonté de faire univers de série. D’ailleurs ce n’est pas un hasard si on va avoir une série sur le Pinguoin. Ces passages sont fait pour être un pilote.
Ce qui est montré n’est pas mauvais mais ne sert à rien pour le propos. Et comme celui ci est déjà trop flou…
Je ne dis pas qu’il n’y en a pas, je dis simplement que le Riddler manque à la fin d’incarner un archétype moral, celui qu’était Ninja Bouc dans Begins. Celui de vouloir purger et non traiter la ville. Riddler a un tel projet mais sans que l’on voit comment il a pu moralement convaincre de le suivre dans ce projet. Car il montre non pas une folie grandiose mais un gros dérangement mental.

Pas d'accord, le film au contraire perdrait de sa puissance avec une enquête plus resserrée. Là j'adore à quel point elle est labyrinthique parce que ça reflète la perte de repères de ce Batman.

Quand aux traumas de l'enfance, ils n'ont jamais été traités aussi viscéralement dans la franchise. Que ce soit le regard constamment hanté et perdu (presque enfantin parfois) de Pattinson ou dans les échanges sans dialogues mais tellement forts entre Batman/Bruce et le fils du maire.

Et absolument pas d'accord non plus sur le fait que Riddler échoue à incarner un archétype moral. Il est une version déformée et pervertie de Batman (tu peux pas faire plus archétypal) . C'est d'ailleurs ainsi qu'il a réussi à créer un groupe de fidèles. En les convaincant que ce qu'ils font c'est l'aboutissement du combat du Batman, la concrétisation de sa quête vengeresse qui amènera à un "vrai changement".

Raison pour laquelle le Riddler copycat s'identifie en tant que " Vengeance".


3ecf92f6bdc842995e816ce287e266338e0889ca.gifv

Hors ligne

#264 23-08-2022 21:42:23

scorpius
Nowhere Man

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir


3ecf92f6bdc842995e816ce287e266338e0889ca.gifv

Hors ligne

Pied de page des forums