ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 30-06-2021 22:15:49

IMZADI
Memory Alpha

Fondation (Foundation), la série

FONDATION, la série

Synopsis
Des exilés découvrent que le seul moyen de sauver l'Empire galactique de la destruction est de le défier.

Adaptation en série du recueil de nouvelles signé Isaac Asimov.  (allociné)

Fondation sur wikipedia

Flash required

Flash required

Dernière modification par IMZADI (30-06-2021 22:19:50)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#2 25-09-2021 16:37:49

IMZADI
Memory Alpha

Re : Fondation (Foundation), la série

ça le fait bien !

bande-annonce française

Flash required


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#3 27-09-2021 21:21:49

matou
modérateur

Re : Fondation (Foundation), la série

Et je profite d’un moment d’inattention de DL , pour passer la ligne en premier:
La critique des deux premiers épisodes par Yrad.

En ligne

#4 28-09-2021 09:57:11

scorpius
Nowhere Man

Re : Fondation (Foundation), la série

Je rejoints totalement Yrad. A ce stade la série est assez similaire à I, Robot. Pas vraiment dans le ton, mais en tant qu'adaptation d'Asimov.

Il y a des fulgurances et en tant qu'oeuvre autonome de SF, c'est parfois assez cool, mais il n'y a beaucoup d'Asimov là-dedans... La conclusion du second épisode en particulier m'a pas mal gonflé.

A voir comment ça va évoluer.


24099b5f6cfeca61d9eedf46e3fd6d4839f59c8d.gifv

Hors ligne

#5 08-10-2021 13:53:14

matou
modérateur

Re : Fondation (Foundation), la série

La critique de l'épisode 3.

Pour ma part j'ai adoré cet épisode dans sa première partie.
Le temps long et lancinant, le cycle, les subtilités dans le jeu, les symboles, l'atmosphère. La première partie, propre à la série, est un régal et un moment qui vous suit longtemps.
La  second partie est plus classique mais comporte aussi quelques fulgurances.
Attention à la mystery box que je sens poindre.

Pour la critique de Yrad, elle est comme toujours claire et exhaustive. Je suis moins fan de la seconde partie mais ses arguments se tiennent. J’ai surtout peur du syndrome trop vu de l’escroquerie Fantasy de la mystery box.

En ligne

#6 13-10-2021 12:32:45

scorpius
Nowhere Man

Re : Fondation (Foundation), la série

https://www.unificationfrance.com/article69655.html

La critique de l'épisode 4... Toujours autant de mal à apprécier la série de mon côté, même si les critiques d'Yves aident pas mal tant il s'efforce de mettre en avant les qualités (réelles) de chaque épisodes.

Mais bon, j'ai mal à mon Asimov.


24099b5f6cfeca61d9eedf46e3fd6d4839f59c8d.gifv

Hors ligne

#7 16-10-2021 14:34:05

matou
modérateur

Re : Fondation (Foundation), la série

Pour la première fois, je n’ai pas aimé l’épisode de la semaine, à savoir le 5.
J’ai mis du temps à analyser ce que j’en avais pensé et au final, cet épisode a un problème : l’épisode est moins bon que certaines  de ses parties.
A cause des facilités trop nombreuses ou d’erreurs (une scène de baston qui n’amène rien…)

En ligne

#8 23-10-2021 01:30:33

scorpius
Nowhere Man

Re : Fondation (Foundation), la série


24099b5f6cfeca61d9eedf46e3fd6d4839f59c8d.gifv

Hors ligne

#9 23-10-2021 19:50:05

Tartempion
Banni(e)

Re : Fondation (Foundation), la série

Cette série réussi le tour de force assez incroyable d'être à la fois une trahison de l'oeuvre originale, un plébiscite de l'insupportable culture woke et également une série souvent incompréhensible et trop complexe pour celui qui n'a pas lu les récits d'Asimov. Il y a de bonnes choses noyées dans un océan de médiocrité. Et malheureusement impossible d'échapper à d'inévitables soaps qui n'ont strictement rien à faire là. Bref une série qui va très vite sombrer dans l'oubli tant elle fait tout pour satisfaire tout le monde. Et chaque semaine mon intérêt pour elle diminue. Ceci étant dit, il y a tout de même bien plus de SF et de direction artistique dans 5 mn de Foundation que dans 2h35 du Dune de Villeneuve.

Dernière modification par Tartempion (23-10-2021 19:56:32)

Hors ligne

#10 25-10-2021 21:06:18

Tartempion
Banni(e)

Re : Fondation (Foundation), la série

En fait je crois que ce qui est le plus insupportable dans cette série c'est le jeu ultra théâtral de Lee Pace. Je n'ai jamais été fan de ses interprètations. Il surjoue en permanence.

Dernière modification par Tartempion (25-10-2021 21:06:38)

Hors ligne

#11 27-10-2021 02:28:37

matou
modérateur

Re : Fondation (Foundation), la série

En ligne

#12 27-10-2021 07:56:42

scorpius
Nowhere Man

Re : Fondation (Foundation), la série

Moi j'ai lâché l'affaire...


24099b5f6cfeca61d9eedf46e3fd6d4839f59c8d.gifv

Hors ligne

#13 27-10-2021 10:03:36

matou
modérateur

Re : Fondation (Foundation), la série

Goyer t’a tuer.

En ligne

#14 30-10-2021 01:12:41

matou
modérateur

Re : Fondation (Foundation), la série

Bon c’est définitif, tout l’arc sur Terminus et ce qui s’y rattache est à jeter. Dommage c’est ce qui est directement issu des livres. Les autres arcs ont encore de l’intérêt. Mais cela empêche la série d’être marquante. Une telle œuvre, autant d’argent pour une telle mauvaise écriture sur le segment parlant de l’œuvre… quel gâchis.

En ligne

#15 30-10-2021 16:18:56

Oberon
Section 31

Re : Fondation (Foundation), la série

J'ai vraiment essayé de laisser sa chance à cette série, mais cette fois c'est trop, j'y arrive plus.
Convoquer Asimov dont, à défaut d'aimer les romans, je ne peux que respecter l'importance dans la pop-culture, pour faire ça? Une série mainstream sans réelle identité autre que sa patte visuelle (faudrait qu'ils bossent avec Villeneuve, l'un réussissant son histoire et ses personnages pendant que les autres font des plans à tomber par terre) avec du woke ad nauseam, du pathos bien larmoyant, des ficelles si épaisses qu'on peut se pendre avec et tout l'arc sur Terminus (celui censé être le plus asimovien) d'un niveau d'écriture si navrant que je viens de ragequit l'épisode 7!
L'antagoniste sait tout, a tout prévu y compris ses revers ou sa capture, a toujours un temps d'avance sur tout le monde et convainc les protagonistes de bosser pour elle uniquement parce que le script l'a décidé. En résumé, l'antagoniste n'obtient pas ses victoires par son intelligence et son anticipation des problèmes, mais parce que c'est nécessaire au scénario. Il en résulte une protagoniste qui, bien qu'elle soit dotée de super pouvoirs quand ça arrange les auteurs, subit les événements alors que le spectateur intelligent imaginera sans mal plusieurs idées à même de contrer ou, au minimum, de limiter le contrôle de l'antagoniste. Soit un niveau d'écriture qui n'est pas sans rappeler progressivement Kurtzman, sans parler du duo de Mary Sue qui ressemble presque à un concours entre Goyer et ce cher Alex. "T'as mis une femme noire aussi cheatée par le script qu'un monsieur muscle dans un film des années 80 dans chacune de tes séries? Et bah moi j'en ai mis deux. Alors, c'est qui le patron de l'inclusion?"
Pendant les premiers épisodes, on pouvait se raccrocher à l'arc impérial, la véritable invention de cette série par rapport aux romans, mais l'alibi commence à ne plus pouvoir justifier qu'un gros tiers de ce qu'on regarde soit d'une médiocrité croissante. Imaginez être fan de la franchise Terminator si un volet sur deux était idiot. Ok, mauvais exemple... Alors imaginez adorer Star Wars quand une trilogie entière est lamentable. Non, ça passe pas non plus... ou alors ces exemples me viennent naturellement à l'esprit parce qu'au final, cette série est devenue aussi banale que les autres massacres d'univers que nous subissons depuis des années.
La différence ici, c'est qu'on parle d'une nouvelle série qui avait tout à prouver et ne pouvait pas compter sur le capital réputation déjà accumulé pour faire passer la pilule. Le résultat est donc encore plus sévère, et je serais bien étonné qu'on parle encore de cette série dans 5 ans. Prendre l'une des sagas les plus emblématiques de la s-f, gaspiller une quantité de pognon dans cette série qui permettrait d'éradiquer la faim en centre Afrique, tout ça pour accoucher d'un résultat quelconque, lambda, fainéant et profondément oubliable, c'est véritablement un gâchis honteux.

Mais bon, quand on confie un projet de cette ampleur au mec qui a écrit les derniers Batman et Terminator Dark Fate, c'est qu'on a décidé par avance que l'écriture était un département secondaire. Pour adapter Asimov.
La classe américaine a encore frappé...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#16 03-11-2021 16:22:59

dl500
TOS Forever

Re : Fondation (Foundation), la série

https://www.unificationfrance.com/article69943.html
La review très détaillée d'Yves.
Bonne lecture, c'est très instructif et permet une vision non binaire de cette série.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

En ligne

#17 05-11-2021 00:42:14

matou
modérateur

Re : Fondation (Foundation), la série

dl500 a écrit :

https://www.unificationfrance.com/article69943.html
La review très détaillée d'Yves.
Bonne lecture, c'est très instructif et permet une vision non binaire de cette série.

J'avoue avoir mis du temps à digérer la critique. Car elle expose bien tous les griefs que l'on peut et doit avoir envers la série, mais elle relève aussi ce que je n'avais pas vu par connaissance lacunaire de l’œuvre d'Asimov, cad une manière aussi de coller à cette œuvre en inventant des passages propres à la série.
Une critique qui invite donc à se poser des questions sur les éléments encore vivant et intéressant, cad la chute de l'Empire. Car comme le dit bien la critique d'Yrad, c'est donc le propos de cette saison.
Cette série devrait donc s'appeler "la chute de l'empire de Trantor" et non Fondation. Sauf bien sûr retournement qui ne manquera pas à la fin. Car in fine, la Fondation, la série s'en fout. Quel gâchis mais une fois cela admis, autant continuer à observer le reste de cette chute. Et c'est brillamment fait dans la critique.

J'avoue cependant que la manière dont Cleon XIII va sortir de l'épreuve, sera déterminant. Une mauvaise écriture lui donnant tort et donnant raison à la folle religieuse. Car le message envoyé sera simplement qu'il suffit de voir le sexe et la couleur de peau d'un personnage pour savoir comment il influera sur l'histoire.
Car cette prétresse a raison sur un point: tout est cyclique et ne pas l'accepter c'est déjà amener la chute. Mais sur sa manière radicale et totalement dogmatique, elle a tort. On ne change pas le pouvoir ainsi. Et ses torts sont bien supérieur à la pertinence de son observation. Car que vont devenir les fidèle et même sa planète si l'Empire sombre dans le chaos? C'est irresponsable de sa part.

En ligne

#18 12-11-2021 13:34:48

dl500
TOS Forever

Re : Fondation (Foundation), la série

http://www.unificationfrance.com/article70059.html

Bonjour à tous.
Voici la critique très détaillée et tout en nuances du dernier épisode par Yrad.
Très bonne lecture.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

En ligne

#19 12-11-2021 16:15:34

AndreaNelson
candidat

Re : Fondation (Foundation), la série

Bonjour à tous.

@dl500

Je te remercie pour cet partage du critique très détaillée et tout en nuances du dernier épisode par Yrad.

J'ai bien aimée smile smile smile

Hors ligne

#20 18-11-2021 18:46:43

dl500
TOS Forever

Re : Fondation (Foundation), la série

http://www.unificationfrance.com/article70142.html

Et voici le lien pour la critique complète et exhaustive d'Yrad.
Bonne lecture.

(à AndreaNelson: merci. wink)

Dernière modification par dl500 (18-11-2021 18:53:49)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

En ligne

#21 22-11-2021 17:26:51

Labelleduweb
candidat

Re : Fondation (Foundation), la série

dl500 a écrit :

http://www.unificationfrance.com/article70142.html

Et voici le lien pour la critique complète et exhaustive d'Yrad.
Bonne lecture.

(à AndreaNelson: merci. wink)

Merci pour le contenu, je vais m'empresser de lire cela wink

Hors ligne

Pied de page des forums