ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-06-2018 13:25:49

DrAg0r
Dra'ghoH

CBS vous recrute pour mettre à jour la définition du canon officiel.

C'est une petite expérience de pensée...

Imaginez que vous soyez recruté par CBS et qu'ils vous demandent de mettre à jour la définition du canon officiel, ils vous donnent carte blanche.

Est-ce que vous conserveriez le principe actuel, ou changeriez-vous certaines choses ?

Vous ajouteriez certains comics ? Certains romans ? Certaines encyclopédies ? Certains jeux ? Vous enlèveriez des films ? Des séries ?


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#2 15-06-2018 09:16:42

Synock
Cuitasses les patatas

Re : CBS vous recrute pour mettre à jour la définition du canon officiel.

En l’occurrence on pourrait intégrer la série comics dérivée du film de 2009 comme canon.
C'est une reprise des épisodes originaux mais remis au goût de la Kelvin !


"Two beers or not two beers."

Hors ligne

#3 18-06-2018 13:18:00

McRaktajino
membre du club

Re : CBS vous recrute pour mettre à jour la définition du canon officiel.

Je pense qu'il faudrait enlever TOS du canon car elle crée trop d’incohérences avec Discovery.

Hors ligne

#4 18-06-2018 16:27:49

dl500
TOS Forever

Re : CBS vous recrute pour mettre à jour la définition du canon officiel.

McRaktajino a écrit :

Je pense qu'il faudrait enlever TOS du canon car elle crée trop d’incohérences avec Discovery.

C'est une évidence.
D'ailleurs on devrait enlever les autres séries en même temps. Elles sont datées et empêchent la libre créativité de DIS...

Où l'inverse est jouable aussi.

Enlever DIS du canon pour qu'elle se libère des contraintes de l'historique.

Ce que nous faisons déjà ici sur le forum.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#5 18-06-2018 17:22:35

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : CBS vous recrute pour mettre à jour la définition du canon officiel.

dl500 a écrit :
McRaktajino a écrit :

Je pense qu'il faudrait enlever TOS du canon car elle crée trop d’incohérences avec Discovery.

C'est une évidence.
D'ailleurs on devrait enlever les autres séries en même temps. Elles sont datées et empêchent la libre créativité de DIS...

Sans ironie, après tout c'est ce qu'a fait Disney avec l'UE dit "Legends" de Star Wars. CBS et Paramount pourraient sérieusement en faire autant. Quelque part on peut se réjouir que ça ne soit pas arrivé.
________________________

Le truc c'est que le statut "canon" semble être perçu (à tord ou à raison) comme un argument de vente.
Un peu comme quand à la sortie du jeu vidéo de 2013 basé sur la KTL, pour la promo Brian Miller (vice président de Paramount Pictures) essayait de faire croire que le jeu ferait partie du canon officiel.

Flash required

Pourtant je n'ai pas spécialement l'impression que le statut non-canonique des romans, des jeux et des comics aie un impact négatif sur leurs ventes. En tout cas ce n'est pas l'impression que donne leur publication sans interruption de 1967 à nos jours, signe à mes yeux d'un succès non-démenti.
Pourquoi ce serait différent pour une série ou un film ?
________________________

Pour répondre à la question du sujet, oui je retirerais du canon toute la KTL et la saison 1 de DIS (donc pas forcément la saison 2). Pas par mesquinerie, vengeance ou quoi que ce soit, simplement que je pense que ces produits seraient mieux appréciés sous cet angle là, ou en tout cas moins sujets à débat.
Pour ce qui est de la KTL de toute façon ça ne change pas grand chose vu que dans sa majorité elle ne se passe pas dans la même timeline, canon ou non ça revient un peu au même. En la dé-canonisant on retire juste la destruction inutile de Romulus et Rémus de l'histoire du trekverse.
Comme pour DIS ce n'est pas forcément une question de respect de la continuité (il suffit de voir ma critique pour comprendre que ce n'est pas mon reproche principal), simplement il y a pas mal de gens, dont moi, qui sont beaucoup plus tolérants avec le non-canon tout simplement parce qu'on n'a pas forcément les mêmes standards de qualité qu'avec le canon. Par exemple j'adore certains comics Gold Key (comme le déjanté n°12 The Flight of the Buccaneer) qui, s'ils étaient canon, me seraient totalement détestables.
Oui bon j’admets que comme la qualité des œuvres est en grande partie subjective, on pourrait appliquer ce raisonnement pour dé-canoniser à peu près n'importe quelle série ou film Star Trek... Maaaaaaiiiiis la nature même de ce topic est subjective donc c'est cohérent tongue


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#6 18-06-2018 18:14:16

McRaktajino
membre du club

Re : CBS vous recrute pour mettre à jour la définition du canon officiel.

DrAg0r a écrit :

Le truc c'est que le statut "canon" semble être perçu (à tord ou à raison) comme un argument de vente.

De mon côté c'est jamais quelque chose qui a eu de l'influence. Maintenant je le remarque car avec Discovery on en a beaucoup parlé et certains ont bien mis en avant pourquoi c'était important à leurs yeux.

Si par exemple je devais regarder une série Star Wars, ça serait Clone Wars qui a apparemment une très bonne réputation et ce, malgré le fait qu'elle ait été retiré du canon quand Lucas a fait celle en 3D.

Après, ça dépend de l'univers. Dans Star Trek c'est easy de faire des réalités alternatives pour caler des trucs sans continuité. Dans Star Wars ce n'est peut-être pas aussi simple, donc il faut avoir recours à la dé-canonisation.

Dernière modification par McRaktajino (18-06-2018 18:15:18)

Hors ligne

#7 08-12-2019 10:00:46

dl500
TOS Forever

Re : CBS vous recrute pour mettre à jour la définition du canon officiel.

https://www.presse-citron.net/cette-nou ? s-heureux/

Et bien... J'ai l'impression que ça ne va pas plaire à tout le monde. Ça devient un vrai bordel. Et surtout un simple business. (blue


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#8 23-01-2020 19:55:00

Schmullus
membre

Re : CBS vous recrute pour mettre à jour la définition du canon officiel.

DrAg0r a écrit :

Imaginez que vous soyez recruté par CBS et qu'ils vous demandent de mettre à jour la définition du canon officiel, ils vous donnent carte blanche.

Travailler aux états-unis avec une carte blanche reste difficile pour un Européen.  wink

DrAg0r a écrit :

Est-ce que vous conserveriez le principe actuel, ou changeriez-vous certaines choses ?

Étant donné que je possède carte blanche, je proposerais le canon numérique qui consisterait à établir tout ce qui l'est à l'aide d'un outil numérique représentatif de l'audimat. Pour exister, le canon doit être vue. S'il ne l'est pas, il ne l'est plus. Qui pourra dire dans un siècle que TOS est canon si personne ne peut accéder à son visionnage? Il faut donc qu'en plus d'être vue et accessible, le canon soit et devienne chronologique.


PIC DIS Nouilles c'est toi l'andouille

Hors ligne

#9 26-01-2020 17:58:22

Drak
candidat

Re : CBS vous recrute pour mettre à jour la définition du canon officiel.

DrAg0r a écrit :

C'est une petite expérience de pensée...

Imaginez que vous soyez recruté par CBS et qu'ils vous demandent de mettre à jour la définition du canon officiel, ils vous donnent carte blanche.

Est-ce que vous conserveriez le principe actuel, ou changeriez-vous certaines choses ?

Vous ajouteriez certains comics ? Certains romans ? Certaines encyclopédies ? Certains jeux ? Vous enlèveriez des films ? Des séries ?


Ceci implique au préalable que l'univers Star Trek s'en trouve entre de bonne main, ce qui n'est pas le cas actuellement puisque c'est l'argent qui dicte tel un despotisme ouvertement apparent que ce qui est bon, peut même s'en trouver entre les pires main nourrissant des intentions misérable et malsaine à son encontre.
La question, s'il elle était, posée serait une astuce, une parodie, un mensonge voulant prétendre à faire amende honorable quand il s'agit juste de communication et de marketing censé redorer l'image de l'ignoble CBS.

Et comme la question se pose,

mettre à jour la définition

évidemment que TOS, TNG, DS9, Voyager,Enterprise, doivent  être radicalement exclu du canon, pour que discovery, picard, et la trilogie de film 2009 tous ce qui tiens à de la médiocrité et se faisant, insulte l'intelligence de tout à chacun, deviennent le nouveau canon. wraithmiam

C'est plus facile d'en faire moindre pour gagner plus. Que d'en fait trop et de ne pas gagner plus.
ou comme disait Yoda, concernant le côté obscur :plus simple, plus tentant.

Plus sérieusement.

Directive n°0001 : l'Utopie.
Toute création artistique concernant Star Trek impliquera des volontés, des intentions,des esprits libre émancipé mais capable de l'être, s'efforçant à l'être, pour élaborer une écriture narrative en conformité au concept et l'idée et le rêve de l'utopie.

règle prévenant ce cas de figure :

Les productions éhonteusement taggées star trek depuis 2009, sont produite avec des intentions et mentalité routinières de l'écriture dystopique.
Des scénaristes, écrivains et réalisateur qui ne font que penser et produire de la dystopie à longueur de temps, se montre incompétent, incapable de réaliser ce qui tiens à la différence. ne parvenant pas à s'en extraire à leur habitude leur train train, ils se montrent incapable de concevoir et d'imaginer d'autre façon d'écriture.

L'écriture narrative et la caractérisation utopique nécessite de grand effort intellectuel. Effort qui n'est pas réaliser parce que les concernés n'en veulent pas et leur commanditaire les soudoyant n'étant pas les gardiens du temple,puisque se montrant incapable d'amour et de fidélité, car n'ayant pour seul intérêt que leur obsession maladive à faire de l'argent. Tenant alors plus de simple exploiteur d'un filon tel le proxénète et ses considérations inepte quand il fait la traite de femme et enfant.

C'est la pollution alors d'un des rares univers fictif utopique par un déluge de façons dystopique, d'événement, de comportement, de dialogue, de fait, de technique (technologie), ayant trait au chose de la réalité contemporaine ou voulant nous y ramener quand la raison d'être de Star trek à l'origine étant de rêver à un avenir humain radieux.

Confondant la réalité à la fiction parce que leur intérêt n'est pas de conter une histoire digne décente honnête d'un temps bien éloigné du notre 400 ans dans le futur, c'est alors un autre monde, une autre humanité, pour misérablement oublier tout cela et puis pour tomber dans les incohérences et le manque de crédibilité de l'univers qu'ils veulent constituer, puisque réduit en des considérations vaseuse, puisque,  pour utiliser comme vulgaire plateforme, puisque ça veut, écouler leur discours haineux car politique, propagandiste, idéologique, sectaire...

Si vous n'avez pas assez avaler leur couleuvre dans les media de masse leur journaux, leur magasine, leur jeux video, ils se chargent de faire la dissolution de tout ce qui est un échappatoire (le divertissement) pour le rendre conforme à leur corruption qu'ils veulent partout, tout le temps.


Pour d'autre considération concernant le canon, dernièrement j'ai considérer exclure le double épisode final de la série Voyager.
Il n'est clairement pas canon.

Pour la simple et bonne raison, que la décision de l'écriture de ce final est inhérente à une pollution qui est la prise de décision de notre réalité.
Parce que l'argent dirige, dicte, dictature... l'existence humaine et la création artistique, comme la série dû sans doute voir ses audiences décroître, la série fut annuler, bien évidemment. Notre monde fonctionnant ainsi l'on fait s'il y a un gain à obtenir derrière, autrement on ne fait rien on cesse toute chose.  L'argent est sacré l'argent est notre dieu. l'homme est inférieur, l'art est inférieur. cogito ergo sum...

Alors que son idée était de vivre les aventures d'un équipage projeter à l'autre bout de la galaxie pour un voyage de retour très long.
Soit un prétexte pour faire une série longue, très longue. Mais un prétexte louable puisque et pourquoi pas ? Après deux série TOS TNG dans l'espace connu, DS9 et sa station fixe, il fallait bien le Voyager pour aller au delà du connu selon le crédo récitait à chaque début des séries Enterprise.


Donc un final de Voyager absurde qui trouve le moyen de contredire ce qui fut établi précédemment par cette même série.
Quid de la police temporelle du 30ém siècles qui surveille le temps et interdit ce genre d'agissement ?
Quid de la technologie du futur qui produit une pollution culturelle, ce que la directive première préviens ?
Quid de la reine borg qui s'est fait possédée au point d'arborer un visage stupéfait et choqué qui ne va pas laisser les choses se passer de cette façon.
Poussée à ré-orienté son empire dans une direction lui donnant à acquérir cette technologie supérieure. D'une façon ou d'une autre les borgs devenant un problème significativement plus grave à l'avenir qu'il ne sont censé l'être. Dés lors qu'elle a vu elle saurait simplement par observation pousser par exemple l'assimilation d'espèce compétente en blindage et bouclier afin d'affiner ce domaine de technologie jusqu'à atteindre le niveau voir le dépassé de cette technologie de bouclier ablative, mis en scène par le voyager... et puis encore les torpilles une seule détruisant un cube borg. Les borgs ne perdent pas de temps...

Quid de l'épisode 11 de la saison 7, ou l'on apprend que le Voyager vivra encore 20 ans de plus, au moins, avant son retour ?
Alors oui Janeway apparait 10 secondes dans le film némesis, mais faut-il donner du crédit à quelque chose qui s'est établi sur une erreur ?
Et puis cet humano-centrisme cette façon de réduire un si riche univers, en en faisant un club de quelque rencontre et de personne qui se connaissent tous.
Je m'en contre-fiche qu'ils veulent (peut-être forcer par la production) canonisé leur fin Voyager par ce procédé en affirmant une fois de plus, ce qui n'est, en toute logique, et dont les modalités ne sont pas libre, ou encore chose censé être. La fin de Voyager c'est une décision financière dystopique qui affecte l'utopie de la création de l'art trekkien.
Le retour du Voyager est précipité notamment par cette fin aux tenants et aboutissement abusive et bien trop facile qui produit sont lot d'incohérence.


Quid encore de Janeway qui se contredit elle même, pour satisfaire son émotion chagrinée pour sauver ce qu'elle estime devoir l'être au détriment d'autrui du fait des changements de l'histoire et donc grave qui en résulterait affectant d'innombrable vie. Et puis c'est... jouer à Dieu.
Ca n'est pas de sa responsabilité, c'est l'expression de vouloir tout contrôler toute chose et c'est pas très Star Fleet ni Star Trek.
De plus le fait que Tuvok souffre d'une maladie, permet de donner du poids à la dramaturgie de l'univers. De montrer qu'il n'est pas manichéen que même les personnages de tête peuvent vivre et subir des choses effroyable. C'est un fait souvent reprocher à ces anciennes série, qui voient leur casting duré d'une saison à l'autre sans remise en question, sans prise de risque aucune des scénaristes qui veulent capitaliser sur l'amour des téléspectateurs pour des personnages chouchous chéris.



Et puis pour en revenir au commencement, la technologie du caretaker n'aurait pas était exploitable dans l'immédiat.
C'est une technologie venant d'une autre galaxie, Star Fleet, ses officiers ne sont pas à la hauteur d'une telle science. Les récits de Star Trek se déroule dans un cube de 10 mille années lumière + le trajet retour du voyager + quelques années lumière autour du vortex bajor et quadrant gamma. Aucun vaisseau de Star trek n'est aller dans une autre galaxie par ses propres moyen sa propre technologie (hormis l'épisode ou Q projette l'Enterprise dans le fin fond du cosmos ) ceci pour bien démontrer que la science, les connaissances de l'UFP ne lui permet pas de maîtriser encore et dans l'immédiat, une science qui permet d'atteindre d'autre galaxie.

S'ils le peuvent, cela prendrait bien évidemment, des année pour décrypter le langage de l'ordinateur, ET des années supplémentaire pour utiliser la technologie. Janeway a agit avec intelligence en détruisant cette technologie avant qu'elle ne tombe entre de mauvaise mains les kazons qui auraient eux tout le temps pour se l'accaparer étant les trublions du secteur, devenir un plus grave problème non seulement dans les décennies mais siècle à venir...


Le crédo de Star Fleet, c'est l'exploration.  Chaque officier sait pourquoi il est à bord d'un vaisseau de la fédération et connait donc les risques.

Alors oui c'est pénible d'être à l'autre bout de l'univers soudainement loin de ses proches et la peine de sans doute ne jamais plus les revoirs, mais ils ont en général la maturité et l'éducation pour savoir relativisé et surtout l'accepter, bien sûr tant que les efforts louable et irréprochable sont mis en oeuvre pour raccourcir les distances ramenant au plus tôt l'équipage à son doux foyer.
La série étaient entrainante quand elle prodiguait de temps à autre des gains réduisant leur voyage de retour.


Bref ce qui est canon passe d'abord par une étude méticuleuse de l'affaire dans le moindre détail, élaborer à partir d'une honnêteté intellectuel libre , .....donc art...,  libre de tout intrigue et histoire financière.


Il y a un problème intellectuel évident.
Nous avons la volonté de créer des univers riche et long, mais nous n'avons pas la volonté d'entretenir leur continuité décemment.

Parce que <<qui va regarder 700 épisodes hormis les gros geeks ?>> ou encore << On s'en fout! c'est pas important >>.
Toute intelligence réduite à n'être qu'infecte bêtise.

Mais à ceci il y a toujours des solutions, qui sont les gardiens du temple les connoissseurs. Et qui ne sont jamais reconnu à leur mérite par tous ceux qui n'ont pas <<le temps de geeker>> ou qui s'en fiche même.

A quoi ça sert de faire long, si à la fin on veut tout réduire raccourcir diminué ?

Certain écrivent de long article testant une oeuvre un produit et sachant qu'ils ne seront pas lu, établissent à la fin une notation, pour contenter les deux publique ceux qui aiment l'intelligence, de ceux qui se plaisent à leur ignorance. Mais rien n'y fait leur bonne intention reste incomprise, ils sont quand même conspué d'avoir écrit longuement ou encore d'avoir fait plusieurs note.

La famille Tolkienne veille au grain de l'art de leur patriarche mais qui veille Star Trek sinon personne. sad

Hors ligne

Pied de page des forums