ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#76 06-12-2022 00:15:39

matou
modérateur

Re : Star Wars: Andor

Au delà d’un désaccord profond sur l’humain en temps de guerre, je n’ai pas dit que cette proposition sur la révolte spontanée était non realiste. J’ai dit que ce propos est dangereux car il montre que la rébellion c’est qu’une histoire de coup de tête. Dans la vraie vie cela fait des morts inutiles.
Comme j’ai dit un peuple organisé et non suiveur de figures c’était là un vrai propos fort. Tout le contraire de la série qui dit justement à travers Cassian qu’il faut suivre une figure.
Oui un final qui avait de la gueule c’était un final qui renvoie les égos centrés que sont ces personnes au fait que le peuple par une action réellement collective et organisée leur montre que pour lui:
« Il n'est pas de sauveurs suprêmes
Ni Dieu, ni César, ni Tribun,
Producteurs, sauvons-nous nous-mêmes
Décrétons le salut commun »

Hors ligne

#77 06-12-2022 09:51:50

dvmy
Génie incompris qui se comprend

Re : Star Wars: Andor

matou a écrit :

Au delà d’un désaccord profond sur l’humain en temps de guerre, je n’ai pas dit que cette proposition sur la révolte spontanée était non realiste. J’ai dit que ce propos est dangereux car il montre que la rébellion c’est qu’une histoire de coup de tête. Dans la vraie vie cela fait des morts inutiles.

Certes, mais je trouve pour ma part que ce propos la série est très réaliste et pertinent au contraire. Il faut bien différencier les politiciens (donc ceux qui décident de la guerre) du peuple. Or les révoltes et les révolutions ne sont jamais dues à des élites mais n'existent que grâce au peuple. Et le peuple se soulève toujours de lui-même sur un coup de tête, sans avoir rien planifié. Les morts inutiles moi je les vois du côté de la responsabilité politique et de toutes les guerres qui en sont l'extension. Regarde ce qui se passe en Ukraine! On laisse faire la guerre et on laisse mourir des gens chaque jour uniquement par pure idéologique démocratique qui consiste à ne surtout pas intervenir pour anéantir la source de toute cette merde. Pire: on cherche à discuter avec un criminel notoire. Je préfère donc la "dangerosité" d'une révolte spontanée au crime organisé qu'est la guerre, cette continuation criminelle de la politique dite démocratique.

Dernière modification par dvmy (06-12-2022 11:09:46)


On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. (Desproges)

Hors ligne

#78 06-12-2022 11:11:03

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars: Andor

dvmy a écrit :

les révoltes et les révolutions ne sont jamais dues à des élites mais n'existent que grâce au peuple

mdr heureusement qu’on a l’extrême gauche en France pour te contredire sur ce point ! La NUPES en appelle systématiquement à la révolution « par le bas », que ce soit par le biais des travailleurs pauvres ou des banlieues ! Quand elle n’est pas parfaitement complaisante avec le mouvement black block, qui fait le sale boulot…

Après je t’accorde volontiers que les « élites » responsables de certains éléments de langage n’assument jamais d’être à l’origine des mouvements sociaux les plus délétères. Quant aux révoltes « spontanées », elles sont souvent l’objet d’une récupération politique et idéologique (cf les gilets jaunes, accusés d’être le bras armé de l’extrême droite par une gauche violente et ultra-radicalisée, qui a profité du mouvement social pour casser, piller et vandaliser le bien commun). Le pouvoir ne donne jamais raison à la rue trop longtemps, surtout dans un pays où l’abstention est majoritaire !

On va revenir à Star Wars, je suis quand même obligé de sortir de ma retraite parce qu’une chose me fait tiquer : tu fais quoi du personnage de Padme, incarnation la plus pure de l’élite politique, morte pour avoir choisi de défendre les libertés fondamentales face à l’apathie du Sénat ? Padme était quand même le personnage précurseur de cette révolte devant la tentation du fascisme. Comme quoi, la petite graine de la révolution peut être semée par les délégués les plus responsables ! Moralité : je crois bien que sans le personnage de Padme, la rébellion n’avait pas lieu d’être, car sans âme, sans but, sans objectif précis. Padme incarne littéralement les idéaux de la rébellion contre l’Empire, notamment à travers sa fille !

Donc l’idée d’un peuple qui se soulève de lui-même spontanément, je n’irais pas jusqu’à dire que cela n’existe pas, notamment à l’échelle de l’histoire. Mais je crois surtout que, pour ce qui concerne l’univers de SW actuellement, cela ne dépasse pas l’idée du slogan putassier : « La Révolte gronde », « Le soulèvement arrive », soon on big screen, PG13, get tickets now !

Matrix, en comparaison, portait un message révolutionnaire/anarchiste bien plus irrévérencieux et conscient de sa valeur. Jusque dans son dernier acte, où Lana Wachowski va jusqu'à pointer du doigt le fonctionnement totalitaire de Warner Bros !

Dernière modification par Prelogic (06-12-2022 11:17:10)


tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#79 06-12-2022 13:44:21

dvmy
Génie incompris qui se comprend

Re : Star Wars: Andor

Hélas en France l'extrême gauche est très majoritairement communiste, donc leurs leaders se considèrent comme les porte-parole du peuple et récupèrent tous les mouvements qu'ils peuvent récupérer.
Padmé n'incite à aucune révolte. Elle voit un système politique démocratique auquel elle croit s'effondrer peu à peu et tente de le redresser.


On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. (Desproges)

Hors ligne

#80 06-12-2022 18:44:16

matou
modérateur

Re : Star Wars: Andor

Pour Padmé il y a cette scène coupée où on voit justement la graine de la rébellion.
Et c’est sa fille qui incarnera la rébellion organisée et pilotée par en haut.
Bail aussi. Et il le paiera très cher.

Hors ligne

#81 06-12-2022 19:12:57

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars: Andor

dvmy a écrit :

Padmé n'incite à aucune révolte. Elle voit un système politique démocratique auquel elle croit s'effondrer peu à peu et tente de le redresser.

On est déjà dans une logique de révolte, qui amène à une rébellion. Vouloir « redresser » un système politique démocratique suppose que ce système n’est plus tellement démocratique, et suppose de prendre des risques en prenant ouvertement la parole contre l'inclination politique fascisante des sénateurs.

Padmé est peut-être démunie, mais elle continue de se battre pour ce en quoi elle croit. Elle inspire d’ailleurs le combat de Bail Organa et de Mon Mothma (là aussi, dans une scène coupée de ROTS où l’on voit d’ailleurs que Padmé n’est plus tellement certaine de vouloir participer à la formation d’un groupe parlementaire séditieux, précisément parce qu’elle s’est compromise avec Anakin et qu’elle connait ses liens d’affection avec le Chancelier).

Padmé, c'est la passion de la politique. Anakin, c'est la politique de la passion.

Du coup Andor par-dessus tout ça, hein… j’irais pas jusqu’à dire OSEF mais limite !

Dernière modification par Prelogic (06-12-2022 19:16:28)


tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#82 06-12-2022 19:38:32

dvmy
Génie incompris qui se comprend

Re : Star Wars: Andor

Je dirais plutôt que Padmé c'est la passion de la démocratie. Anakin croit en la République... à sa manière. Andor ne parle pas vraiment de politique mais plutôt de son extension brutale: la guerre. Enfin, ce sera le cas dans la saison 2.


On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. (Desproges)

Hors ligne

Pied de page des forums