ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 13-10-2021 17:28:31

IMZADI
Memory Alpha

Lower Decks 2x10 First First Contact

Lower Decks 2x10 First First Contact

Crédits
Histoire et dialogues: Mike McMahan
Réalisation: Jason Zurek

Appréciation

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [33.33%])

    33.33%

  4. 7 (bon)(voix 1 [33.33%])

    33.33%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passsable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 1 [33.33%])

    33.33%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 3

Les invités ne peuvent voter


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#2 16-10-2021 16:28:03

Guigui le gentil
membre

Re : Lower Decks 2x10 First First Contact

Hé bien nous on a tous adoré ce final et bien aimé la saison dans son ensemble.

71ema4llBzEImHcxKSMVayv5WcN89rDTAVPaxf99_400x400.jpeg

ÉCOUTER LE PODCAST

Dans l’épisode final de cette saison (Premier premier contact), l’U.S.S. Cerritos se voit confier la tâche de venir en aide à un vaisseau de classe Excelsior lors d’une mission de premier contact. Et il s'avère que c'est un final de saison extrènement réussi!

On va en parler avec notre équipage : la lieutenant Marina, l'officier Romain Nigita, le capitaine Manu, l'enseigne Marie-Paule, le commandeur Guigui mais aussi avec les acteurs VF qui incarnent Rutherford et la capitaine Freeman, respectivement Laurent Gris et Daria Levannier.

Le podcast sera aussi agrémenté des capsules de Romain Brami, Quentin et de Cyril-Mickaël...

Mais ce n'est pas tout, car en fin de podcast nous ferons également un point sur la nouvelle série d'animation qui arrive Star Trek Prodigy avec l'amiral Alain Carrazé !

Dernière modification par Guigui le gentil (16-10-2021 16:28:47)

Hors ligne

#3 17-10-2021 01:21:51

matou
modérateur

Re : Lower Decks 2x10 First First Contact

3/10
Après l'encouragement, je me dois de noter plus durement un épisode final.
Les bons points de l'épisode:
-une volonté d'être positif indéniable et cela est incontestablement agréable ainsi qu'entrainant
-visuellement assez beau et parfaitement rythmé
-on finit par déconstruire Mariner (ouf car le personnage de saison 1 était absolument détestable)

Ce qui ne va pas:
-toujours bien trop de facilités (cf plus bas)
- des rapports humains qui malgré la volonté de verser dans le drôle/caricature  qui pourrait expliquer des zig zag, restent bien trop actuels
-trop de références qui n'apportent rien

En somme cet épisode est un parfait exemple de cette saison 2.
En soi la série s'améliore grandement car elle défait tout ce qui n'allait pas en première saison. D'ailleurs c'est un aveu et cela donne raison aux critiques que l'on faisait à son sujet.
En tant que série SF maniant l'humour, elle pourrait désormais être qualifiée de sympathique. Car elle propose des personnages principaux sans grand intérêts mais pour qui, désormais, on peut avoir une petite sympathie. La série se permet même d'agrandir son univers propre.
La série ayant pour propos de monter, à travers ses personnages, la promotion des bienfaits d'un travail collectif.

Mais c'est justement sa limite, elle ne propose aucun propos plus élevé, aucune mythologie, aucun concept SF de haut niveau.
Et quand on est une série sise dans l'univers de ST, on ne peut qu'être assez exigeant sur cet aspect.

Cet épisode montre les trop grandes facilités développées autour d'une assez bonne idée. Cette seconde saison a vraiment eu bien de bonnes idées qu'elle n'a pas su traiter avec rigueur et exigence.
Cet épisode ne gère absolument pas l'univers en trois dimension ni la mécanique spatiale. Un tel champ d’astéroïdes se contourne sans problème. Surtout avec la vitesse de distorsion. Etre éjecté de la sorte et aller droit sur une planète représente une chance infinétésimale. Et on ne tombe pas sur une planète. On peut surtout y être satellisé ou bien rebondir sur son atmosphère. Tout dépend du vecteur vitesse.
Ensuite ce peuple disposant de vaisseau, n'a donc pas remarqué celui de la fédération?
Enfin lors de l'utilisation du rayon tracteur, il n'est pas fait mention que les amortisseur inertiel étaient toujours présent (comme la gravité l'est apparemment). La décélération instantanée aurait tué tout le monde.
Enfin le coup de la panne est grossier.
Tout cette histoire ne tient pas debout et c'est là que l'on est aussi sévère. On ne peut être dans un univers qui a justement cherché à se crédibiliser pour ne pas en poursuivre l'intension.
Autre facilité, le cliffhanger de fin est simplement insultant pour l'univers de ST. Cette invasion d'un pseudo FB-NCISI, qui menotte(!!!), c'est encore un contre sens. Nous ne sommes pas dans un monde US ou Starfleet serait le meilleurs de l'esprit de l'armée US. Nous sommes dans une société évoluée, où la présomption d’innocence, le rappel sans contrainte de la capitaine comme associée à cette investigation sont de mise.

LD réussi désormais à ressembler à ses auteurs, leur folie, leur volonté de parler positivement de la condition humaine malgré les défauts.
Mais elle échoue à se poser dans l'univers de ST avec l'exigence que cela demande.

Hors ligne

#4 17-10-2021 10:56:18

Guigui le gentil
membre

Re : Lower Decks 2x10 First First Contact

D'accord avec les remarques positives... Bien évidemment wink

Pour les interactions trop contemporaines (encore que, ça dépend de qui on parle), je pourrais te l'accorder ou dire que ces interactions sont peut-être un peu plus réalistes car proche de nous, je ne tranche pas.

Cet épisode ne gère absolument pas l'univers en trois dimension ni la mécanique spatiale. Un tel champ d’astéroïdes se contourne sans problème. Surtout avec la vitesse de distorsion.

Ben non : le champs d'astéroïdes "magnétiques" englobe l'Archimède et la planète. On ne peut donc pas le contourner : c'est comme une bulle de merde... Ce n'est pas explicité dans les dialogues mais dans les schémas et la séquence de l'explosion où voit bien que la vague et gigantesque et le vaisseau est emporté et est tout petit dedans. Et lorsque Kayshon soumet la même idée que toi, tout le monde l'engueule du genre "t'as rien compris" smile

degat.jpg


Etre éjecté de la sorte et aller droit sur une planète représente une chance infinétésimale.

C'est vrai comme dans toute fiction : les choses qui arrivent ont peu de choses d'arriver... Même dans Star Trek. Du reste l'Archimède était en route pour la planète, tu peux le justifier ainsi si tu n'as pas envie de plier les cheveux en 4 wink

Et on ne tombe pas sur une planète. On peut surtout y être satellisé ou bien rebondir sur son atmosphère.

Ben là... tu donnes toi-même la justification.

Tout dépend du vecteur vitesse.

La vitesse et le résultat de l'impact ne sont jamais mentionnés et vu les évènements du coup, ça passe... Sauf si tu n'en as pas envie car il te faut trouver des choses négatives à dire wink

Enfin lors de l'utilisation du rayon tracteur, il n'est pas fait mention que les amortisseur inertiel étaient toujours présent (comme la gravité l'est apparemment). La décélération instantanée aurait tué tout le monde.

Si l'idée avait été gardé (au lieu d'être écarté au bout de 2 secondes car de toute façon irréalisable), sans doute que cet aspect aurait été évoqué...

Enfin le coup de la panne est grossier. Tout cette histoire ne tient pas debout et c'est là que l'on est aussi sévère. On ne peut être dans un univers qui a justement cherché à se crédibiliser pour ne pas en poursuivre l'intension.

Ça c'est vrai... M'enfin comme souvent dans la saga. Je suis en train de me refaire les TNG et si on appliquait la même rigueur à ce genre de détails, il y aurait aussi beaucoup à dire. C'est toujours comme ça arrange les auteurs. Je te trouve donc bien sévère sur des détails qui ne sont BIEN SÛR que des prétextes pour faire avancer les personnages.

Autre facilité, le cliffhanger de fin est simplement insultant pour l'univers de ST. Cette invasion d'un pseudo FB-NCISI, qui menotte(!!!), c'est encore un contre sens. Nous ne sommes pas dans un monde US ou Starfleet serait le meilleurs de l'esprit de l'armée US. Nous sommes dans une société évoluée, où la présomption d’innocence, le rappel sans contrainte de la capitaine comme associée à cette investigation sont de mise.

Là encore c'est un détail selon moi. Je comprend cet argument mais l'impact dramatique de la scène fonctionne du coup super bien, sans les menottes cela n'aurait pas fonctionné. Du reste, qui nous dit que dans certains cas Starfleet n'utiliserait pas des menottes et serait pas beaucoup plus stricte... comme pour une accusation d'explosion d'une planète : ils disent qu'ils ont des preuves, ils sont sûrs d'eux. OK je pousse, tu as raison mais pour moi l'efficacité de la scène prime.

Il est certain que le format de la série (25 minutes) poussent parfois à certaines facilités et raccourcis, mais vraiment, en ce qui me concerne ces dernières semaines j'ai vraiment eu l'impression de me retrouver devant du STAR TREK et de kiffer sans aucune réserve, ce qui n'était pas arrivé depuis près de 20 ans environ...

Et visuellement cette animation, quelle claque !!!

Dernière modification par Guigui le gentil (17-10-2021 10:59:44)

Hors ligne

#5 17-10-2021 10:58:24

Guigui le gentil
membre

Re : Lower Decks 2x10 First First Contact

Selon ton échelle de valeur, t'aurais pu mettre 4/10 quand même smile
Je peux entendre que cet épisode est "insuffisant" mais pas "médiocre"... Même si je me doute que certains ici mettront sans doute 1, 2 ou même 0 lol...

Dernière modification par Guigui le gentil (17-10-2021 10:58:41)

Hors ligne

#6 17-10-2021 14:59:59

matou
modérateur

Re : Lower Decks 2x10 First First Contact

Ma note est entre le 3 et le 4. Mais pour plusieurs raisons, le 4 n’est pas possible.
La première c’est que c’est une épisode de fin de saison. Son poids et donc les exigences sont plus élevées.
La seconde cela reste les menottes. On est dans Star Trek. On menotte les gens pour empêcher de fuir. Avec une société qui se commande à la voix, où  les synthétiseurs existent (ordinateur synthétise moi une pince monseigneur), où là téléportation est de mise et où il existe des phasers  de poche c’est d’un non sens… Autant que de voir une unité comme le Raid venir de nos jours avec une armure du XII ieme siècle.
Mais ceci sert à faire une image choquante pour faire une scène qui permet d’aller vite sans trop de dialogues. Sauf que cela se fait au détriment de Starfleet qui donc utilise une humiliation. Car les menottes n’ayant aucune utilité, elles en deviennent simplement humiliantes.
Avec un peu plus de maîtrise et d’écriture, on pouvait en autant de temps de métrage, faire qqchose d’aussi efficace mais plus respectueux de l’univers.
Encore une fois, nous ne sommes pas dans ST, cela passerait.
Donc la notation est en regard des exigences d’être un fin de saison qui doit être aussi bon que les meilleurs épisodes de la saison (ce qui est plus facile car on a plus de liberté) et l’exigence que l’on doit avoir quand on a Star Trek écrit dessus.

LD a donc une marge de progression si:
-elle garde les avancées de cette saison
- si elle écoute les critiques sur les facilités et contre sens.
Le premier demandait de s’affranchir de Kurtzman, ce qui semble fait. Le second n’est pas moins simple et demande une remise en cause de comment on a perçu et digéré l’élan de Roddenberry et l’ère Berman.
A voir donc en troisième saison.
Mais si on a pu encourager des choses en saison 2, s’il y a une stagnation en saison 3, le 3 sera un plafond de verre indépassable.
Certes la série sera sortie de son 1. Mais est ce réellement si bon d’avoir désormais de la sympathie et de bonnes idées pour mal les traiter ?

LD et cet épisode le montre, trace une ligne au niveau de la réception de ST dans son ensemble. ST savait parler à des gens très exigeants qui reconnaissaient la force de ST dans les détails. Par exemple ici, pour le champ entourant l’autre vaisseau, il n’y a aucun débris quand il est dans l’atmosphère. Il suffisait donc de l’attendre à son point d’arrivée et non de le suivre. Le schéma que tu montres est assez clair, la planète est accessible). ST plaisait aussi à  d’autres sensibilités (que je respecte) qui mettent ailleurs ce qui est important pour eux.
LD perd les premiers et pas les seconds.
J’estime qu’avec du travail et sans Kurtzman, on pourrait avoir les deux, si on s’impose une certaine exigence. La balle est dans leur camp.

Parenthèse Orville.
Cette série a des points communs avec LD dans sa volonté de faire rire et de faire du ST léger. Sauf qu’elle sait le faire avec justement de l’exigence, tout en gardant à l’esprit qu’ils ne sont pas dans l’utopie. Ce qui permettrait justement des choses comme les menottes.

Hors ligne

#7 17-10-2021 19:21:11

Guigui le gentil
membre

Re : Lower Decks 2x10 First First Contact

Par exemple ici, pour le champ entourant l’autre vaisseau, il n’y a aucun débris quand il est dans l’atmosphère. Il suffisait donc de l’attendre à son point d’arrivée et non de le suivre. Le schéma que tu montres est assez clair, la planète est accessible).

Oui on peut se dire ça, sauf que Billups dit que même une partie infime (sous entendu de la poussière par exemple) suffirait à niquer le Cerritos et que des débris sont DÉJÀ en orbite autour de la planète ce qui fait que l'Archimède et la planète sont tous 2 dans ce nuages nocif, ton idée ne fonctionnerait pas non plus. Les auteurs ont plutôt bien articulé leur problématique je trouve.

En tout cas, moi je suis beaucoup moins exigeant sur ce genre de sujet sur une série animé comique de 25 minutes qui fait au moins l'effort de pondre des trucs à peu près sensés (au contraire de Discovery par exemple qui ne fait presqu'aucun effort là dessus).

Sinon... Yep, on dirait bien que Kurtzman ne fasse finalement que son boulot de producteur d'ensemble et laisse les showrunners faire leur taf. Du coup, oui LD a une marge de progression et j'espère que la saison 3 continue sur la lancée de la 2 et sans doute que l'an prochain tu mettras des 4/10 voir des 5/10, tandis que moi je ferai péter les 9/10 wink

J’estime qu’avec du travail et sans Kurtzman, on pourrait avoir les deux, si on s’impose une certaine exigence. La balle est dans leur camp.

Je le pense aussi. Je croise donc les doigts car j'aimerais bien que des personnes exigeantes comme toi s'y retrouvent aussi... Pour qu'on puisse tous faire la fête sur les forums à chaque épisode...

Wait & see...

Dernière modification par Guigui le gentil (17-10-2021 20:07:13)

Hors ligne

#8 17-10-2021 22:30:03

matou
modérateur

Re : Lower Decks 2x10 First First Contact

Un élément à prendre en compte et à décharge. On ne connaît pas le temps imparti. Dans un rush il peut il y avoir bien des erreurs de commises.
Mais là encore, si on veut faire du ST, on ne peut rusher ainsi si on n’a pas le talent pour savoir garantir le respect d’un certain niveau d’exigence. Il faut donc savoir déléguer et s’entourer.
Je le dis car il y a une caractéristique sur LD assez signifiante, c’est la série la plus proche (dans bien des domaines) de l’ère Berman. Mais aucun garant/connaisseur du travail fait à cette époque ne semble présent. Ce qui en dit long sur comment CBS/Paramount suit une logique qui l’amène dans le mur.
Voilà encore une marge d progression.

Hors ligne

#9 Hier 23:59:04

saga
membre

Re : Lower Decks 2x10 First First Contact

Autant le premier clif est cousus de fil blanc, Freeman est innocente, et ce sera prouvé dans les premier épisode de la saison 3, autant le deuxième clif est plus obscur, à moins que ce ne soit qu'une partie de la solution du premier.

Hors ligne

#10 Aujourd'hui 12:24:26

Guigui le gentil
membre

Re : Lower Decks 2x10 First First Contact

saga a écrit :

Autant le premier clif est cousus de fil blanc, Freeman est innocente, et ce sera prouvé dans les premier épisode de la saison 3, autant le deuxième clif est plus obscur, à moins que ce ne soit qu'une partie de la solution du premier.

C'est exactement ce que je pense, comme je l'expose dans le podcast.

Hors ligne

Pied de page des forums