ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#576 17-05-2020 09:42:47

dl500
TOS Forever

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

Je ne dis pas que James Bond ne me pose pas de problème. Disons que jusqu'à l'ere Moore, on peut considérer que la continuité se tient, avec le vieillissement des acteurs et les autres qui font le lien entre les différents films.
Après ça se gate au point de devoir rebooter (et c'était là, devenu nécessaire) en 2006.
Mais ta vision de la ligne temporelle parallèle me va bien, et c'est aussi un point de vue défendu par Yrad depuis le début. Cette ligne ne m'intéresse pas.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#577 17-05-2020 10:41:05

mypreciousnico
Who ?

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

La différence c’est que la continuité n'a aucune importance dans James Bond. Je ne suis pas d'accord avec DL quand il dit qu'un reboot était devenu obligatoire. Personne n'a ne serais-ce que remarqué que la franchise avait été rebootée en fait. James Bond ça n’est pas un univers, c’est un personnage et ça fait toute la différence.

Hors ligne

#578 17-05-2020 11:08:29

dl500
TOS Forever

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

Le dernier Brosnan était tellement pulp, tellement une caricature, tellement parodique (même si j'adore), qu'il fallait passer à autre chose. Je comprends le changement voulu par la production.
Là on est hs, si un modo veut bien remettre cette conversation dans le bon sujet. wink


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#579 17-05-2020 11:10:17

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

La continuité n'est pas mise à mal dans Star Trek parce que DIS et la série annoncée se passent dans un univers parallèle de la timeline Prime.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#580 17-05-2020 11:24:49

mypreciousnico
Who ?

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

J'aime assez ton histoire de timeline alternative Dvmy.
Dl, deux messages sur JB, je crois qu'on va tolérer ce léger HS smile

EDIT : je n'ai pas rebondi sur le message de Guigui. Effectivement, une série non feuilletonante c’est un point intéressant. Ça laisse espérer de l'exploration. À voir si ça ira au delà de la promesse marketing, car depuis 2009 le message c’est "vous verrez, la prochaine fois on fera de l'exploration" big_smile

Hors ligne

#581 17-05-2020 12:25:26

scorpius
Nowhere Man

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

Que ce soit cohérent ou pas avec telle ou telle timelines, ça change rien au fait que DIs comme Pic, c'est du Star Trek médiocre et de la télévision tout aussi médiocre. C'est tellement pas la question de savoir si c'est cohérent avec le ST Bermanien (c'est déjà pas cohérent d'un épisode à l'autre, alors bon mdr )


ec9e91c03971a79d846f2463b4d531275516eb68.gifv

Hors ligne

#582 17-05-2020 12:26:59

IMZADI
Memory Alpha

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

Je pense que la plupart considère DIS dans une ligne temporelle alternative pour plein de raisons, mais lorsque l'on voit comment la production a forcé avec If memory serves pour nous dire que les aventures de The cage sont bien arrivées à ceux de DIS, j'ai peur qu'ils nous refassent le même coup.
il faut dès lors imaginer, un univers parallèle dont les événements sont/seraient les mêmes mais pas le visuel et avec une politique de la Starfleet différente et une politique + culture klingonne différente.
euh c'est pas mon rôle de fan spectateur de remplir tout ça, c'est les producteurs scénaristes

dl500 a écrit :

Là on est hs, si un modo veut bien remettre cette conversation dans le bon sujet. wink

bah en fait c'est cette discussion d'une série qui est HS, le vrai sujet est Futures séries star trek: rumeurs et conjectures

Dernière modification par IMZADI (17-05-2020 12:31:42)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#583 17-05-2020 12:28:16

dl500
TOS Forever

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

dvmy a écrit :

La continuité n'est pas mise à mal dans Star Trek parce que DIS et la série annoncée se passent dans un univers parallèle de la timeline Prime.

Peux-tu citer la source stp ? Parce que Kurtzman a au début signaler que sa série se situait dans la time line originelle.
Ce serait enfin une marque de respect aux séries originales et valide de ce fait le classement du forum.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#584 17-05-2020 12:32:25

dl500
TOS Forever

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

scorpius a écrit :

Que ce soit cohérent ou pas avec telle ou telle timelines, ça change rien au fait que DIs comme Pic, c'est du Star Trek médiocre et de la télévision tout aussi médiocre. C'est tellement pas la question de savoir si c'est cohérent avec le ST Bermanien (c'est déjà pas cohérent d'un épisode à l'autre, alors bon mdr )

Merci Scorpius. C'est tellement vrai. C'est un truc de fou dans DIS. J'ai rarement vu une série aussi mal écrite et incohérente. Et ce, en occultant le fait qu'elle porte le nom ST. C'est dire.
PIC est bien meilleure. C'est dire, une nouvelle fois.

ST, et même avec ENT qui a mis les fans en fusion, ça restait qualitatif. Puis sont arrivés JJ et son copain Kurtz...


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#585 17-05-2020 14:11:33

matou
modérateur

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

scorpius a écrit :

Que ce soit cohérent ou pas avec telle ou telle timelines, ça change rien au fait que DIs comme Pic, c'est du Star Trek médiocre et de la télévision tout aussi médiocre. C'est tellement pas la question de savoir si c'est cohérent avec le ST Bermanien (c'est déjà pas cohérent d'un épisode à l'autre, alors bon mdr )

Absolument.
Moi je suis venu à ST et j’ai toujours évité les trucs de Kurtzman pour la même raison, j’aime que l’on parle à mon intelligence (aussi bien conceptuelle qu’émotionnelle).
Feuilleton ou pas, exploration ou pas, si c’est dans la veine de ce que l’on a depuis 2017, et bien y’a rien qui donne envie de suivre.
La concurrence fait tout en mieux.
Dans 10 ans, ces trucs seront oubliés.

Les shorts treks montrent déjà qu’en épisodes indépendants et en qq minutes, cette équipe peut faire des catastrophes...

Hors ligne

#586 17-05-2020 15:48:57

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

Correctif: ailleurs on y voit ce qui a déjà été fait en mieux il y a 30 ans par les mêmes auteurs et avec les mêmes poncifs et les mêmes gimmick, nous mettant dans le confort d'une bulle temporelle Bermanienne. J'en ai les larmes aux yeux. Merci The Orville d'avoir si bien copié une formule vieille de plusieurs décennies.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#587 17-05-2020 16:25:36

scorpius
Nowhere Man

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

Niveau écriture, The Orville, il s'agit tout de même d'une fusion entre une formule très Bermanienne (effectivement) et l'humour de Seth, tout cela est à la base hautement improbable et c'est fait de façon très naturelle et organique. Il n'est pas très juste de limiter la réussite de The Orville à une simple "copie" du Star Trek Bermanien. Il y a des épisodes qu'on n'aurait tout simplement jamais pu voir dans TNG/DS9/VOY/ENT.


ec9e91c03971a79d846f2463b4d531275516eb68.gifv

Hors ligne

#588 17-05-2020 16:50:20

mypreciousnico
Who ?

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

Ça m'a donné envie de revoir The Orville tout ça big_smile

Hors ligne

#589 17-05-2020 16:59:24

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

The Orville est à l'ère Berman et particulièrement TNG ce que SW7 est à la trilogie originale et plus particulièrement SW4: une tentative fétichiste de nous faire revivre le bon vieux temps, avec les mêmes histoires, quasiment le même visuel et les mêmes scénaristes. Dans un cas on fait revenir Kasdan et dans l'autre Braga. Mais pour moi le résultat est le même: la copie n'arrive pas à la cheville de l'original.

Dernière modification par dvmy (17-05-2020 16:59:51)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#590 17-05-2020 21:08:55

matou
modérateur

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

dvmy a écrit :

Correctif: ailleurs on y voit ce qui a déjà été fait en mieux il y a 30 ans par les mêmes auteurs et avec les mêmes poncifs et les mêmes gimmick, nous mettant dans le confort d'une bulle temporelle Bermanienne. J'en ai les larmes aux yeux. Merci The Orville d'avoir si bien copié une formule vieille de plusieurs décennies.

The Orville c’est mieux que Dis car mieux écrit. La forme si tu m’as lu, m’a toujours dérangée et je l’ai toujours associée à Stargate, comme série dérivée de ST.
Bien des auteurs et peintres ont commencé par de la copie, des à la manière de. Donc cette démarche n’est pas un problème en soi.

Pour le mieux, je pensas surtout à The Expanse, Travelers, westworld, The Man in The High Castle et même, à un degré moindre His Dark Materials.

Hors ligne

#591 17-05-2020 21:30:38

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

Seth MacFarlane n'est pas un novice. Il ne débute pas. The Orville n'a été crée que dans un seul but: faire revivre officieusement TNG, tout comme Abrams voulait faire revivre ce qu'il considère comme du "vrai" Star Wars.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#592 17-05-2020 22:12:54

mypreciousnico
Who ?

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

Je suis assez d'accord avec cette analyse. C’est clairement un trip de fans de TNG. J'espère vraiment que ça va aller au delà pour la suite et trouver sa propre identité, mais si ça ne le fait pas tant pis, je rentre dans le délire, ça me fait triper aussi smile
J'ai une grande tendresse pour les œuvres qui ont l'outrecuidance de proposer quelques chose de lumineux alors que la mode est à l'inverse. Car un chose différencie The Orville du Star Trek Bermanien : c'est encore plus lumineux, même part rapport à TNG. J'adore cette série, c’est presque un miracle qu'elle puisse exister dans une période à ce point cynique.

Hors ligne

#593 17-05-2020 22:53:11

Guigui le gentil
membre

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

mypreciousnico a écrit :

EDIT : je n'ai pas rebondi sur le message de Guigui. Effectivement, une série non feuilletonante c’est un point intéressant. Ça laisse espérer de l'exploration. À voir si ça ira au delà de la promesse marketing, car depuis 2009 le message c’est "vous verrez, la prochaine fois on fera de l'exploration" big_smile

Notre podcast est dispo en tout cas si vous voulez smile
Lien dans ma signature...

Hors ligne

#594 17-05-2020 23:53:01

matou
modérateur

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

mypreciousnico a écrit :

Je suis assez d'accord avec cette analyse. C’est clairement un trip de fans de TNG. J'espère vraiment que ça va aller au delà pour la suite et trouver sa propre identité, mais si ça ne le fait pas tant pis, je rentre dans le délire, ça me fait triper aussi smile
J'ai une grande tendresse pour les œuvres qui ont l'outrecuidance de proposer quelques chose de lumineux alors que la mode est à l'inverse. Car un chose différencie The Orville du Star Trek Bermanien : c'est encore plus lumineux, même part rapport à TNG. J'adore cette série, c’est presque un miracle qu'elle puisse exister dans une période à ce point cynique.

Comme Stargate l’est aussi. La saison 2 prend de plus en plus de distance avec TNG. Le « soap », les épisodes reliés, le personnage du capitaine et sa façon de devenir une personne affirmée.
The Orville est un descendant de TNG, Voyager et Ent. A voir comment sa forme pourra évoluer.

Pour le côté lumineux, j’en connais qui trouve cela encore plus inspirant que ST car le postulat de départ est moins une autre humanité qu’une humanité proche de nous et de nos défauts.

Hors ligne

#595 18-05-2020 00:01:34

mypreciousnico
Who ?

Re : Discovery - conjectures, espérances et appréhensions

Oui, exactement comme Stargate. Que le show trouve tranquillement son identité et s'émancipe.

matou a écrit :

Pour le côté lumineux, j’en connais qui trouve cela encore plus inspirant que ST car le postulat de départ est moins une autre humanité qu’une humanité proche de nous et de nos défauts.

J'aime que The Orville puisse se permettre un optimisme total, car moins "réaliste" que Star Trek.

Hors ligne

Pied de page des forums