ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TNG 01x13 The Big Goodbye (Le long adieu)

ST TNG 01x13 The Big Goodbye (Le long adieu)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Tracy Tormé
- Réalisation : Joseph L. Scanlan

Flash required


The Big Good Bye sur Memory Alpha.fr

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 3 [20%])

    20%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 4 [26.67%])

    26.67%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [6.67%])

    6.67%

  4. 7 (bon)(voix 3 [20%])

    20%

  5. 6 (correct)(voix 2 [13.33%])

    13.33%

  6. 5 (passable)(voix 2 [13.33%])

    13.33%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 15

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 18-01-2012 19:14:45

tamata
Banni(e)

Re : ST TNG 01x13 The Big Goodbye (Le long adieu)

cote= 7

Bien que n'étant pas fan des histoires de détectives, je retiens de l'épisode une sympathique première aventure dans le holodeck.


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#3 26-07-2012 19:20:08

-Setsu-
membre

Re : ST TNG 01x13 The Big Goodbye (Le long adieu)

Un épisode vraiment OVNI mais au final très intéressant. On oublie pendant un moment l'univers, et on se prend au jeu, tout comme les personnages, dans cet holodeck et son histoire de détective privé.
Data est comme d'habitude vraiment très sympathique, j'ai adoré le moment où il sort plein d'expression sur la situation de Picard, alors qu'auparavant il ne comprenait pas ce que lui disait les lascars lorsqu'il atterrit dans l'holodeck.


"Mais quand je pense à tout ce que nous avons traversé ensemble, je me dis que peut-être ce n'est pas la destination qui est importante, mais plutôt le voyage. Et si le voyage dure plus longtemps et que nous faisons ce dont nous sommes intimement convaincus, alors c'est ici et nulle part que je veux être, aux côtés de mes camarades avec qui j'ai tant partagé."

Hors ligne

#4 26-07-2012 22:47:30

Vic Fontaine
Holo-modérateur

Re : ST TNG 01x13 The Big Goodbye (Le long adieu)

Alors là, ce type d'épisode "en costume", on aime ou on déteste...
Celui-ci est plutôt de bonne facture et on a le sentiment que les acteurs savourent l'exotisme du cadre. Pour autant je le trouve moins bon que d'autres, un peu lourdingue, notamment quand on le compare au légendaire Time's Arrow I & II, qui en plus adjoignent à l'intrigue des personnages historiques tels Mark Twain/Clemens et Jack London.

Bref, un "passable", ni plus ni moins.


I've got Star Trek under my skin
I've got Star Trek deep in the heart of me
So deep in my heart, that it's really a part of me

Hors ligne

#5 26-07-2012 23:28:56

mbuna
I don't know you

Re : ST TNG 01x13 The Big Goodbye (Le long adieu)

Le 1er de TNG concernant le holodeck si je ne m'abuse. Alors moi je dis : c'est la classe ! L'épisode a tout de suite trouvé l'angle, c'est finalement celui qui lance les épisodes holodecks en les mettant en orbite.
Picard et Data au diapason et maman Crusher pas si moche (1 point de + pour l'épisode rien que pour ça mdr )

Nan vraiment, c'est la classe.
7/10

Hors ligne

#6 26-07-2012 23:58:59

yrad
admin

Re : ST TNG 01x13 The Big Goodbye (Le long adieu)

Formellement, le holodeck est apparu dès le pilote de ST TNG, puis a fait apparaître son premier personnage dans ST TNG 01x04 Code Of Honor. p
Mais bon, il est vrai que ce n'était pas encore des "épisodes holodecks"... wink

Je suis par contre beaucoup plus généreux que vous envers ST TNG 01x13 The Big Goodbye :
- il est écrit par Tracy Tormé, l'un des très grands scénaristes de la SF audiovisuelle (on lui doit parmi les meilleurs épisodes des premières saisons de ST TNG, de The Outer Limits 1995, de Sliders, et d'Odyssey 5) ;
- il contient en germe l'ontologie et le vertige des "épisodes holodecks"... annonçant même explicitement l'apothéose de la problématique dans la saison 6 de ST VOY (lorsqu'une communauté entière prend conscience de sa nature holographique) ;
- il bénéficie d'une suggestivité record (ambiance, style, attitude, époque, fantasmes...) avec très peu de moyens.

ST TNG 01x13 The Big Goodbye est en quelque sorte un chef d'œuvre. Son seul et unique défaut est de n'avoir pas encore bien défini le fonctionnement (techniquement parlant) des holodecks. Mais il s'agit d'un péché de jeunesse aisément pardonnable, d'autant plus qu'il demeure aisément explicable en perspective internaliste (évolution des technologies et des protocoles de sécurité, holoprojecteurs externes...).

9/10 sans la moindre hésitation.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#7 27-07-2012 09:27:59

mbuna
I don't know you

Re : ST TNG 01x13 The Big Goodbye (Le long adieu)

Oui, je parlais du fait que c'était le 1er "épisode holodeck" tel qu'on va en voir sur ce thème dans tous les spin off. C'est un épisode matriciel.

yrad a écrit :

ST TNG 01x13 The Big Goodbye est en quelque sorte un chef d'œuvre. Son seul et unique défaut est de n'avoir pas encore bien défini le fonctionnement (techniquement parlant) des holodecks. Mais il s'agit d'un péché de jeunesse aisément pardonnable, d'autant plus qu'il demeure aisément explicable en perspective internaliste (évolution des technologies et des protocoles de sécurité, holoprojecteurs externes...).

Oui c'est vrai, comme lorsque les 2 méchants sortent du holodeck, arrivent à faire quelques pas avant de doucement disparaitre par les pieds. Alors il est vrai que replacé dans le contexte et sur l'idée SF en elle-même, à la réflexion je regrette presque mon timide 7 wink

Hors ligne

#8 04-09-2012 21:45:19

bound
Explorer of the further region of experience

Re : ST TNG 01x13 The Big Goodbye (Le long adieu)

Excellent. Il aurait fallu que tous les épisodes holodeck soient au moins de ce niveau.

Hors ligne

#9 06-09-2012 07:29:39

yrad
admin

Re : ST TNG 01x13 The Big Goodbye (Le long adieu)

Après revisionnage (dans le cadre du test du coffret Blu-ray), il est évident que cet épisode mérite en fait un top franchise (10/10), précisément pour les raisons que j'évoquais.
Les arguments demeurent rationnellement les mêmes, mais le ressenti subjectif a été quant à lui magnifié. smile


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#10 21-09-2012 20:47:59

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 01x13 The Big Goodbye (Le long adieu)

7/10
Un épisode sympathique qui pour la 1ère fois dans TNG nous sort de l'ambiance espace opera.

Beverly Crusher est géniale, cette facilité à jouer la fille un peu perdue, qui se sent ridicule avec des vêtements d'une autre époque, qui joue la TNG-girl, la fille dans l'ombre des hommes. Bravo à CRUSHer de jouer aussi facilement la cruche. mrred

B.Spiner est formidable ! Ses scènes d'humour sont vraiment géniales, jouer un androïde sans émotion qui lance des pharases qui elles suscitent justeemnt des émotions à l'interlocuteur. Un bon humour vraiment bien joué. Les scènes de Data sont le kif de cet épisode récréation. praise

Niveau re-création (!) concept intéressant que de déjouer le programme en parlant à des Êtres virtuels, leur disant leur état réel. Je ne me souvenais plus de cela et je m'attendais donc plus à une sorte d'opposition de 2 programmes du holodeck, les faisant ainsi s'annuler afin de sortir de cette panne.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#11 26-09-2012 23:26:53

mypreciousnico
Who ?

Re : ST TNG 01x13 The Big Goodbye (Le long adieu)

Bon, j'hésite un peu, mais je pense que ça mérite un top franchise smile

Déjà l'épisode est incroyablement classieux !
En termes d'ambiance, de style, de photo, Crusher en pin-up, Picard en détective…La très grande classe pour un épisode de série TV, le tout littéralement magnifié par l'image Blu Ray qui rend vraiment justice au travail effectué sur le visuel.

Et puis bon, c'est le toute premier épisode "Holodeck en folie", et j'adore les épisode "Holodeck en folie", c'est quelques chose de typiquement Star Trek et ça déboite, je n'ai pas d'autres mots.

Léger bémol : pourquoi n'y a-t-il plus personne au sortir du holodeck à la fin de l'épisode alors que plein de crewmen s'escriment depuis des plombes avec Wesley et Laforge…(bon il y a certes 2 sorties, mais ça m'a surpris).
De même, il semble y avoir urgence au niveau diplomatique, mais Picard prend tranquillement son temps et prend congé de son ami holographique.
Des broutilles et du pinaillage cela dit.

Hors ligne

#12 11-05-2020 19:14:12

Ftiqz46d
candidat

Re : ST TNG 01x13 The Big Goodbye (Le long adieu)

Deux épisodes coup sur coup qui me convainquent dans TNG, comme quoi c'était possible !! Bien sur, nous sommes dans la valeur sûre de ST type "retour au 20ème siècle". Et Ça fonctionne pour moi. Un épisode plutot centré sur Picard que j'ai trouvé beaucoup plus détendu que dans les épisodes précédents. Une autre facette fort intéressante du personnage excellemment joué par PS.
L'utilisation à plein régime de l'holodek montre tout son intéret. Nous sommes vraiment dans la Matrice ! Notons des sfx parfaits également.
Et puis il y a donc cette ambiance de film noire des années 50 restituée au plus grand bonheur de Picard.
L'apparition en flic sur la brèche de William Boyett, le sidekick de Broderick Crawford dans la série Highway Patrol des années 50, le légendaire
Lawrence Tierney dans un role de truant qu'il connait par coeur (et qu'il jouera meme pour Tarantino dans Reservoir Dogs) et meme Dick Miller... Que de talents !
De la drôlerie, de l'émotion, des dialogues aux petits oignons, une très jolie facture visuelle...
Une seule petite réserve : tout le monde se moque de savoir comment un membre de l'Entreprise a pu etre salement blessé par balle dans le holodek !!! Case "infirmerie" et générique... j'ai été un peu frustré sur ce point.
A part ça, c'est un 9.

Hors ligne

Pied de page des forums