ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 26-10-2019 11:57:21

yrad
admin

Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues :
- Réalisation :

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [50%])

    50%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 1 [50%])

    50%

Votes totaux: 2

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 18-12-2019 00:25:19

IMZADI
Memory Alpha

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

Flash required


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#3 19-12-2019 16:34:22

IMZADI
Memory Alpha

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

dl500 a écrit :

http://www.unificationfrance.com/article59831.html#yr
Bonne lecture (même lien que l'épisode précédent, la critique est faite des 2 épisodes en même temps).

Erreur cet épisode n'a pas encore été diffusé


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#4 19-12-2019 17:03:56

dl500
TOS Forever

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

IMZADI a écrit :
dl500 a écrit :

http://www.unificationfrance.com/article59831.html#yr
Bonne lecture (même lien que l'épisode précédent, la critique est faite des 2 épisodes en même temps).

Erreur cet épisode n'a pas encore été diffusé

Oups!
Je corrige. (je me suis trompé d'épisode, c'est fou ce que cette série m'intéresse...)  wink
Merci!


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#5 12-01-2020 22:26:31

matou
modérateur

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

-l’infini

Cet épisode c’est un coup de pied à mon fondement pour me dégager de ST.
lamentable..
L’Education c’est ce qui détermine les fondements d’une société. Ici, on a une vulgaire transposition de notre époque. Exit l’utopie. Exit l’imaginaire d’une autre société.
Et comme ce n’est pas suffisant, on finit par un simplisme, l’attaque aussi proche de la terre, pour mettre en scène Picard et pour ramener des jeunes turbulent autour d’une solidarité en temps de guerre.

Un seul mot:
HONTEUX.

Hors ligne

#6 13-01-2020 10:56:15

Guigui le gentil
membre

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

Moi j'ai adoré.

Pardon matou, mais je te trouve un peu manichéen. Évidemment que tout n’est pas rose dans l’univers de STAR TREK et ce depuis le départ. On le voit dans la Fédération et dans Starfleet, que ce soit dans TOS ou TNG depuis le début ! Du coup qu’il y ait du racisme ou/et des tensions entre des enfants de différentes espèces au sein d’une école sur Terre, ça me semble normal et envisageable. Si dans la saga il n'y avait jamais de conflits, il n'y aurait jamais d'histoires...

Une utopie n’a pas à être totalement parfaite dans le cadre de STAR TREK selon moi. Que plusieurs espèces vivent ensemble et même rien que la Fédération existe est déjà une utopie en soi, même si elle est pleine de défauts. La Fédération n’est pas un bloc indivisible : il y a des connards partout qui ne respectent pas forcément ses idéaux (la liste est longue dans toute la franchise). Ça semble un minimum crédible et souhaitable.

De plus, ce short trek explique complètement le départ de Picard et Riker ainsi que les dérives de Stafleet (sans doute) suite à la situation post-guerre avec le Dominion, pente glissante depuis Insurrection et DS9 dont les graines étaient présentes également depuis le départ de TNG (il ne faut pas l'oublier).

Et comme ce n’est pas suffisant, on finit par un simplisme, l’attaque aussi proche de la terre, pour mettre en scène Picard et pour ramener des jeunes turbulent autour d’une solidarité en temps de guerre.

Thématique pas nulle je trouve mais c'est ici un simple prétexte pour distiller le contexte (inattendu) de Star Trek : Picard

Pour plus d’arguments : je vous renvois à notre podcast (oui je fais de la pub et j'ai pas honte) smile

Dernière modification par Guigui le gentil (13-01-2020 17:30:45)

Hors ligne

#7 13-01-2020 15:23:23

dl500
TOS Forever

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

http://www.unificationfrance.com/article60455.html#yr

Bonne lecture.

Je suis inquiet pour la suite...
Parce que si Picard est un ratage, comment justifier la présence du cast original TNG dans sa propre destruction de la plus profonde des séries trekkiennes ?


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#8 13-01-2020 17:04:18

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

dl500 a écrit :

http://www.unificationfrance.com/article60455.html#yr

Bonne lecture.

Je suis inquiet pour la suite...
Parce que si Picard est un ratage, comment justifier la présence du cast original TNG dans sa propre destruction de la plus profonde des séries trekkiennes ?

Picard sera forcément un ratage pour Yves. Il ne faut rien espérer de positif dans ses futures critiques. C'est juste un fait absolument évident.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

En ligne

#9 13-01-2020 17:20:05

Guigui le gentil
membre

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

Je ne suis largement pas aussi pessimiste que vous.
Mais si jamais vous aviez raison, cela ne détruirait pas la série TNG pour autant, qui est un chapitre auto contenu qui peut se suffir à lui-même, on pourra juste ignorer ce qui suivra.

Dernière modification par Guigui le gentil (13-01-2020 17:22:41)

Hors ligne

#10 13-01-2020 17:43:40

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

Guigui le gentil a écrit :

Je ne suis largement pas aussi pessimiste que vous.
Mais si jamais vous aviez raison, cela ne détruirait pas la série TNG pour autant, qui est un chapitre auto contenu qui peut se suffir à lui-même, on pourra juste ignorer ce qui suivra.

Exactement. C'est comme les films ST Generations et Nemesis * qui me font carrément honte en tant que cinéphile et trekkie, pourtant ils ne changent rien à l'amour que j'ai pour TNG.


* euh... la partie "terrestre" de First Contact aussi, que je trouve grotesque.

Dernière modification par dvmy (13-01-2020 17:51:31)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

En ligne

#11 13-01-2020 18:19:44

Guigui le gentil
membre

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

C'est tout à fait ça. Sinon... Wouah carrément honte quoi smile Générations et Némésis ont bcp de défauts (surtout le dernier) mais quand même, y a un peu de bon...

Hors ligne

#12 13-01-2020 18:39:20

matou
modérateur

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

dvmy a écrit :
dl500 a écrit :

http://www.unificationfrance.com/article60455.html#yr

Bonne lecture.

Je suis inquiet pour la suite...
Parce que si Picard est un ratage, comment justifier la présence du cast original TNG dans sa propre destruction de la plus profonde des séries trekkiennes ?

Picard sera forcément un ratage pour Yves. Il ne faut rien espérer de positif dans ses futures critiques. C'est juste un fait absolument évident.

Il est surtout gentil avec cet épisode. Tu pointes Générations que j'aime et toi non. J'entends tes critiques et les partages sur le coté trop télévisuel et la fête de noêl.
Mais alors que dire d'ici, où l'on t'impose que le futur, l'utopie de ST, ce sont les Etats-Unis actuel!
Ça fait rever de se dire que le futur c'est ça?

Hors ligne

#13 13-01-2020 18:50:37

dl500
TOS Forever

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

matou a écrit :
dvmy a écrit :
dl500 a écrit :

http://www.unificationfrance.com/article60455.html#yr

Bonne lecture.

Je suis inquiet pour la suite...
Parce que si Picard est un ratage, comment justifier la présence du cast original TNG dans sa propre destruction de la plus profonde des séries trekkiennes ?

Picard sera forcément un ratage pour Yves. Il ne faut rien espérer de positif dans ses futures critiques. C'est juste un fait absolument évident.

Il est surtout gentil avec cet épisode. Tu pointes Générations que j'aime et toi non. J'entends tes critiques et les partages sur le coté trop télévisuel et la fête de noêl.
Mais alors que dire d'ici, où l'on t'impose que le futur, l'utopie de ST, ce sont les Etats-Unis actuel!
Ça fait rever de se dire que le futur c'est ça?

Surtout que cela ne sera absolument pas le cas. Rien que sur l'aspect démographique.
TOS était en avance, Kurtzman est en retard et autocentré.
Dès tablettes transparentes... Sérieux ? Dans 300 ans ?
Il y a 300 ans on se rappelle comment on vivait ?
Pas d'électricité, pas de machine et le début des canons à poudre... Donc dans 300 ans, plus de tablette, d'USA et même plus d'humain du tout, la planète sera foutue. Quitte à se projeter dans le futur avec un esprit noir et régressif, autant le faire correctement.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#14 13-01-2020 18:56:04

Guigui le gentil
membre

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

matou a écrit :

Mais alors que dire d'ici, où l'on t'impose que le futur, l'utopie de ST, ce sont les Etats-Unis actuel!

C'est encore à "prouver"... Pour ma part, 6 minutes d'un court métrage qui en montre si peu en terme de contextes et de relations usuelles d'une époque et d'un lieu donné est largement insuffisant pour affirmer que le futur et l'utopie de ST est ceci ou cela. Encore une fois, avoir une école multi-espèce reste une utopie en soit, même si 2 élèves (assez jeune du reste) se prennent la tête. Franchement, je ne vois pas en quoi ce court métrage fait plus USA que ce que le canon aurait bien pu nous montrer de la vie sur Terre précédemment.

Bref, pour le moment je ne vois rien qui sont en contradiction avec l'idée que je me fais de la saga. Et quand bien même changement il y aurait, ce changement serait peut-être cohérent et logique. Encore une fois, il faut voir sur l'ensemble.

Hors ligne

#15 13-01-2020 18:56:44

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

Pour info, je n'ai regardé aucun short treks depuis qu'ils existent et je n'ai aucune intention de le faire.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

En ligne

#16 13-01-2020 18:59:11

Guigui le gentil
membre

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

dl500 a écrit :

Dès tablettes transparentes... Sérieux ? Dans 300 ans ?
Il y a 300 ans on se rappelle comment on vivait ?
Pas d'électricité, pas de machine et le début des canons à poudre... Donc dans 300 ans, plus de tablette, d'USA et même plus d'humain du tout, la planète sera foutue. Quitte à se projeter dans le futur avec un esprit noir et régressif, autant le faire correctement.

Sérieux ? Nan mais dans ce cas, si ce genre de détail est essentiel, faut arrêter STAR TREK... Nan parce que la vision du truc depuis TOS n'aura jamais eu le moindre rapport avec le futur de l'humanité (s'il y en a un)... smile

Hors ligne

#17 13-01-2020 19:00:38

matou
modérateur

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

Guigui le gentil a écrit :

Moi j'ai adoré.

Pardon matou, mais je te trouve un peu manichéen. Évidemment que tout n’est pas rose dans l’univers de STAR TREK et ce depuis le départ. On le voit dans la Fédération et dans Starfleet, que ce soit dans TOS ou TNG depuis le début ! Du coup qu’il y ait du racisme ou/et des tensions entre des enfants de différentes espèces au sein d’une école sur Terre, ça me semble normal et envisageable. Si dans la saga il n'y avait jamais de conflits, il n'y aurait jamais d'histoires...

Je ne sais pas, ce qu'on voit ce n'est pas le 24ième siècle, ce sont les Etats-Unis actuel.
Pour conter une histoire du 24ième siècle, il faudrait déjà penser ce futur.
Au passage, ce système éducatif est un échec, dont l'imposition  en Europé amène au même échech.
Cela fait rêver!

Guigui le gentil a écrit :

Une utopie n’a pas à être totalement parfaite dans le cadre de STAR TREK selon moi. Que plusieurs espèces vivent ensemble et même rien que la Fédération existe est déjà une utopie en soi, même si elle est pleine de défauts. La Fédération n’est pas un bloc indivisible : il y a des connards partout qui ne respectent pas forcément ses idéaux (la liste est longue dans toute la franchise). Ça semble un minimum crédible et souhaitable.

Le problème n'est pas les individus mais les structures.
On puni sans réparation, on cultive l'injustice, on préfère un travail au temps passer à transmettre.
Dans ces quelques minutes, rien n'est utopique, tout est une caricature de ce que l'on voit aux Etats-Unis dans la fin du primaire, début du secondaire.

Guigui le gentil a écrit :

De plus, ce short trek explique complètement le départ de Picard et Riker ainsi que les dérives de Stafleet (sans doute) suite à la situation post-guerre avec le Dominion, pente glissante depuis Insurrection et DS9 dont les graines étaient présentes également depuis le départ de TNG (il ne faut pas l'oublier).

Graine de quoi? D'une entité qui a des siècle basée sur une humanité plus évoluée qui devient un USA bis, va t'en guerre?
Et bien, je vais aller dans ton sens et admettre que c'est le cas.
J'attends donc un traitement à la hauteur de ce que la série ou d'autres moins ambitieuse ont montré.
Sinon, une seule conclusion, je quitte cet franchise. Voir un simple copié collé des simplismes ("on nous attaque donc on jette tous nos principes aux feu") que l'on retrouve dans les série oubliable actuelle, cela n'a aucun intérêt pour moi. Je ne suis pas venu à Star Trek pour juste un décorum, mais parce qu'on pouvait rêver à autre chose que notre monde.
The Expanse c'est bien moins rose que ST, mais bien mieux fait comme proposition que ces simplismes. Donc si la série se plait à perdre par ces choix et son traitement, les fidèles, à voir la réussite sur ce pari. On voit avec SW lau cinéma a pertinence de ces choix...
Et pas d'illusion, Picard réusira avec ces petits bras musclés, à tordre la Fédération, Starfleet pour revenir vers ce qu'il veut car il aura résolu le problème et restauré la paix.

Guigui le gentil a écrit :

Et comme ce n’est pas suffisant, on finit par un simplisme, l’attaque aussi proche de la terre, pour mettre en scène Picard et pour ramener des jeunes turbulent autour d’une solidarité en temps de guerre.

Thématique pas nulle je trouve mais c'est ici un simple prétexte pour distiller le contexte (inattendu) de Star Trek : Picard

La thématique n'est pas nulle mais quelle grosse ficelle. Comme si le 11/09 était indépassable. Les meilleurs séries actuelles sont passées au delà.
Et donc ici, la Terre et le système solaire n'ont aucune protection? Aucun détecteur? On sort d'une guerre et après une guerre, généralement, c'est plutôt le contraire.
Mais non Mars peut se faire attaquer de la sorte sans réaction.

Donc on résume, ce futur c'est notre présent dans sa pire version, sauf pour ce qui touche aux structures de défense où là c'est open bar.
Et ça se sont des faits.

Des choix narratifs donc qui sont honteux.

Un dernier?

Nous avons donc deux ados turbulents et en conflit qui devant une attaque, se rapproche autour de la figure d'un amiral. Si encore on avait montré une autre société. Mais là, non.
Donc pas de politique, pas de président. Un amiral.
Deux ados soudés par la guerre et sous le réconfort d'un militaire. Beau symbole!

Imposer au futur son mode de fonctionnement actuel, dans un futur multi national, montrer un militaire comme la figure qui rassure le peuple, soudés dans un moment d'acte de guerre (fatalement la continuation d'un conflit politique), tout cela a un nom:
l'Impérialisme culturel.

Sans moi.

Hors ligne

#18 13-01-2020 19:03:25

matou
modérateur

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

Guigui le gentil a écrit :
matou a écrit :

Mais alors que dire d'ici, où l'on t'impose que le futur, l'utopie de ST, ce sont les Etats-Unis actuel!

C'est encore à "prouver"... Pour ma part, 6 minutes d'un court métrage qui en montre si peu en terme de contextes et de relations usuelles d'une époque et d'un lieu donné est largement insuffisant pour affirmer que le futur et l'utopie de ST est ceci ou cela. Encore une fois, avoir une école multi-espèce reste une utopie en soit, même si 2 élèves (assez jeune du reste) se prennent la tête. Franchement, je ne vois pas en quoi ce court métrage fait plus USA que ce que le canon aurait bien pu nous montrer de la vie sur Terre précédemment.

Bref, pour le moment je ne vois rien qui sont en contradiction avec l'idée que je me fais de la saga. Et quand bien même changement il y aurait, ce changement serait peut-être cohérent et logique. Encore une fois, il faut voir sur l'ensemble.

Les bases d'une société se voient dans son système éducatif et dans son système carcéral.

Première fois que dans ST, on donne autant à voir au système sur terre. Si la série ne veut pas se prendre cette critique, qu'elle évite pour la première fois, de faire pareil décalque.

Hors ligne

#19 13-01-2020 19:35:26

dl500
TOS Forever

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

Guigui le gentil a écrit :
dl500 a écrit :

Dès tablettes transparentes... Sérieux ? Dans 300 ans ?
Il y a 300 ans on se rappelle comment on vivait ?
Pas d'électricité, pas de machine et le début des canons à poudre... Donc dans 300 ans, plus de tablette, d'USA et même plus d'humain du tout, la planète sera foutue. Quitte à se projeter dans le futur avec un esprit noir et régressif, autant le faire correctement.

Sérieux ? Nan mais dans ce cas, si ce genre de détail est essentiel, faut arrêter STAR TREK... Nan parce que la vision du truc depuis TOS n'aura jamais eu le moindre rapport avec le futur de l'humanité (s'il y en a un)... smile

Oui sérieux.
TOS extrapolait un futur positif, égalitaire et multi ethnique. Et surtout sans USA. A l'époque c'était énorme. Et côté technologie aussi.
Ici ? C'est le cas ?
TNG c'était encore plus développé.
Je ne regarde plus les purges Kurtzmanniennes depuis la saison 2 de DIS. Justement parce que tout ça n'existe plus à l'image et dans les histoires.
Il n'y a pas de super héros dans ST. Sauf depuis 2009.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#20 14-01-2020 01:34:40

Pok
membre

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

Guigui le gentil a écrit :

Une utopie n’a pas à être totalement parfaite dans le cadre de STAR TREK selon moi. Que plusieurs espèces vivent ensemble et même rien que la Fédération existe est déjà une utopie en soi, même si elle est pleine de défauts.

La Fédération n’est pas un bloc indivisible : il y a des connards partout qui ne respectent pas forcément ses idéaux (la liste est longue dans toute la franchise). Ça semble un minimum crédible et souhaitable.

Je ne sais plus dans quel doc j'avais entendu un scénariste de TOS, je crois, dire qu'il se demandais bien comment ils allaient pouvoir développer des histoires dans un monde où tout va bien. Il faut bien créer des aspérités, des enjeux, des conflits, c'est évident. Mais ces derniers sont généralement incarnés par des sociétés/civilisations extérieures à la Fédération. Il y a effectivement plusieurs épisodes mettant en scène des oppositions ou complots internes, mais ils sont, là aussi, généralement l'occasion de questionner cet idéal, ses limites, ses paradoxes, pour finalement bien souvent lui donner le dernier mot. On trouvera évidemment des contre-exemples, le Trekverse n'est pas parfait, mais pour moi la Fédération doit rester une société fondamentalement progressiste, c'est le cadre de réflexion, ou alors Star Trek n'est plus Star Trek.

La force de cette série, à mes yeux, est de défendre cet idéal coûte que coûte. Le confronter à des forces extérieures et/ou intérieures, mesurer la faisabilité, la viabilité, la cohérence, les limites, les questions morales, éthiques, politiques, religieuses même, liées à cet idéal, voilà sans doute ce que je recherche le plus dans cette franchise, ce qui fait pour moi sa spécificité et son intérêt (peut-être aussi parce que je le partage, dans les grandes lignes, et chaque épisode est l'occasion de réfléchir sur la question. Aaah, si seulement les réplicateurs existaient...). Alors je n'ai rien contre quelques pan-pan boum-boum de temps en temps, voire une petite bagarre bien viril, mais ce n'est pas du tout le coeur de Star Trek pour moi.

Un petit mot sur Picard, tant que je suis là. Depuis la saison 2 de Discovery, je me suis décidé à boycotter les séries actuelles qui ne répondent pas, à mes yeux, aux critères avancées ci-dessus, aussi je ferai très certainement l'impasse sur celle-ci également (sauf commentaires dithyrambiques de ceux sur le forum avec lesquels je partage, semble t'il, le même affect avec Star Trek, auquel cas j'y jetterai peut-être un oeil). Mais lorsque je lis ça dans l'interview de Patrick Stewart:

D’une certaine façon, le monde de La Nouvelle Génération était trop parfait et trop protégé. C’était l’Entreprise. C’était un monde sûr de respect, de communication, d’attention et, parfois, de plaisir. Dans Picard, la Fédération - une union de planètes liées par des valeurs démocratiques communes - a pris un virage isolationniste. [La nouvelle série] était ma réponse au monde du Brexit et de Trump et je me suis dit : « Pourquoi la Fédération n’a-t-elle pas changé ? Pourquoi Starfleet n’a-t-elle pas changé ? Peut-être qu’ils ne sont pas aussi fiables et dignes de confiance que nous le pensions tous. »

Je vous le dis tout de go, c'est mal parti pour moi… wink

Dernière modification par Pok (14-01-2020 01:44:04)


♫ space maybe the final frontier but it's made in a Hollywood basement ♫

Hors ligne

#21 14-01-2020 01:50:32

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

Ce n'était pas un scénariste de TOS qui disait cela mais un scénariste de TNG. Si le 24 ème siècle version Roddy est presque parfait ce n'est pas le cas du 23 ème siècle de TOS. Ça a tellement dérangé Behr et Moore que tout était si beau au 24 ème siècle qu'ils se sont défoulés (pour le pire) avec DS9, trahissant toute l'utopie trekienne. Alors franchement quand je lis que DIS est une honte je me marre un peu, désolé. Comparé au mollard en pleine face de trekkie que représente DS9 à tous les niveaux c'est de la gnognotte.

Dernière modification par dvmy (14-01-2020 01:55:23)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

En ligne

#22 14-01-2020 01:52:25

Pok
membre

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

Ok, merci! smile

Je connais votre opposition à DS9. Je ne la partage pas, il faudrait que je me lance dans un re-visionnage (que j'envisage) pour échanger avec vous sur le sujet!

Dernière modification par Pok (14-01-2020 02:01:40)


♫ space maybe the final frontier but it's made in a Hollywood basement ♫

Hors ligne

#23 15-01-2020 00:08:30

matou
modérateur

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

dvmy a écrit :

Ce n'était pas un scénariste de TOS qui disait cela mais un scénariste de TNG. Si le 24 ème siècle version Roddy est presque parfait ce n'est pas le cas du 23 ème siècle de TOS. Ça a tellement dérangé Behr et Moore que tout était si beau au 24 ème siècle qu'ils se sont défoulés (pour le pire) avec DS9, trahissant toute l'utopie trekienne. Alors franchement quand je lis que DIS est une honte je me marre un peu, désolé. Comparé au mollard en pleine face de trekkie que représente DS9 à tous les niveaux c'est de la gnognotte.

Ben ce que tu dis et critique de DS9 est battu à plate couture par cet épisode. Dans le genre je vous crache au visage.
La jeunesse et l’éducation, les utiliser pour piétiner Star Trek et la vision de Roddenberry, c’est indépassable.
Je ne sais comment Yrad a fait pour trouver des trucs à sauver.

Hors ligne

#24 15-01-2020 02:29:47

yrad
admin

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

dvmy a écrit :

Picard sera forcément un ratage pour Yves. Il ne faut rien espérer de positif dans ses futures critiques. C'est juste un fait absolument évident.

Autant balancer directement que je suis de parti pris, et que le "verdict" est connu avant même le début du "procès". rolleyes
Mais cette "évidence" pour toi n’en est pas moins une calomnie à mon endroit, et une calomnie devenue rance à force d’être sortie autistiquement en boucle depuis des années. sad

Certes, les passifs (et les actifs) consternants d’Alex Kurtzman (depuis Xena) ont de quoi me rendre pessimiste... exactement comme toi avant de voir un film d’Ari Aster. tongue
Et pourtant, il ne serait pas possible d’être plus scrupuleux et équitable que je m’impose de l’être : chaque opus est jugé sur pièce, chaque scène ou chaque idée est décortiquée, toutes les analyses sont corroborées et documentées, et j’applique toujours les mêmes grilles.
Donc aucun deux poids deux mesures en ce qui me concerne. C'est même devenu une "obsession" dans mon cas : par exemple, chaque fois que je reproche quelque chose à une production ST post-2005, je m’assure toujours que je ne pourrais pas reprocher cette même chose à une production ST pré-2009...).

Et comme l’illustre justement ma dernière critique, je fais toujours le maximum pour trouver quand même du positif, dans les alcôves et les bas-côtés s’il le faut. Du coup, rares sont les opus de "l'ère kurtzman" auxquels j’ai attribué un 0 pointé.
Et en la circonstance, j’ai plutôt été élogieux sur la forme et la structure narrative de Children Of Mars, mais c’est le background qui laisse (une fois de plus) sérieusement à désirer...

Bref, il faudrait éviter d'inverser les rôles et les responsabilités. Des critiques (argumentées surtout) majoritairement négatives, c'est pas forcément parce que le critique est malhonnête. Le plus souvent, c'est parce que l'œuvre est nulle.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#25 15-01-2020 02:33:13

yrad
admin

Re : Picard Short Treks 02x06 Children Of Mars

dvmy a écrit :

Ce n'était pas un scénariste de TOS qui disait cela mais un scénariste de TNG.

Effectivement, Dvmy. Mais tu devrais aller jusqu’au bout de l’info, en précisant que le premier à avoir dit ça, c’est Michael Piller himself, le scénariste le plus roddenberrien de TNG (et pour mémoire l’un de ceux que tu préfères).
Du coup, pourquoi dézinguer une fois de plus DS9 (alors que Moore et Behr ont au départ surtout suivi les prescriptions de Piller) ? gne
On dirait Buckaroo à l'époque où il flinguait VOY en toute occasion... rolleyes

dvmy a écrit :

Si le 24 ème siècle version Roddy est presque parfait ce n'est pas le cas du 23 ème siècle de TOS. Ça a tellement dérangé Behr et Moore que tout était si beau au 24 ème siècle qu'ils se sont défoulés (pour le pire) avec DS9, trahissant toute l'utopie trekienne. Alors franchement quand je lis que DIS est une honte je me marre un peu, désolé. Comparé au mollard en pleine face de trekkie que représente DS9 à tous les niveaux c'est de la gnognotte.

Là, c’est vraiment le monde à l'envers et l’hôpital qui se f... de la charité. furax

DS9 n’a JAMAIS trahi l’utopie trekkienne ! Elle l’a au contraire rendue incomparablement plus réaliste et vraisemblable, en la mettant à l’épreuve de toutes les façons possibles (influences idéologiques/religieuses extérieures, prix réel de la survie et de l'autopréservation, stratégie et realpolitik, dissidences et débats sociétaux, confrontations de paradigmes, relativisme des perspectives et nuances de gris…). Mais in fine, l’utopie a bel et bien survécu à tout.
Dès lors, DS9 aura été en quelque sorte le litmus et le révélateur de la tangibilité de l’utopie trekkienne, en refusant la facilité de résoudre les grandes problématiques civilisationnelles par de beaux discours ou des vœux pieux en une poignée de minutes (le lot de beaucoup d'épisodes unitaires).
Ronald D Moore n’a jamais renié l’utopie (c’est un vrai fan et un connaisseur de TOS), mais il est trop "conteur d’histoires" dans l'âme pour se restreindre (d'où certaines incontinences parfois...).
Quant à Ira Steven Behr, il possède la même relation dubitative avec l'utopie que Nicholas Meyer. Son objectif était de "secouer" et de questionner l’utopie afin d’éviter le piège de l’autosatisfaction inconsciente (une utopie autosatisfaite n’en étant plus vraiment une, cf. notamment Platon à ce sujet...).

En revanche, Kelvin et Discovery (et possiblement Picard) suivent exactement la démarche inverse ! Kurtzman & co se moquent totalement de l’utopie trekkienne. Leur objectif est juste d’utiliser l’UFP pour transposer et dénoncer ce qui n'est pas 100% "doxa approved" dans les USA et UK contemporains. Soit la pire trahison possible du postulat roddenberrien. Car ce type de trahison est à la fois conceptuel et structurel.
Et pour ne rien arranger, les prétendues "transpositions/dénonciations" kurtzmaniennes sont complètement bancales, insultantes de simplisme et foncièrement contreproductives. N’importe quelle série actuelle plus ou moins en prise (directe ou indirecte) avec l’actu (sans même convoquer des œuvres de référence comme Homeland ou Le bureau des légendes) fout carrément la honte aux WTF pathétiques et aux clichés incultes que débite en flux tendu DIS.

Et dire qu'il y a vingt ans, DS9 avait magistralement réussi à crédibiliser l'utopie trekkienne, en la sortant de la théorie et de la seule intention. On parvenait enfin à y "croire" (au moins un peu).
Alors qu'aujourd'hui, Kelvin et DIS sont les fossoyeurs voire les négateurs non seulement de l’utopie trekkienne, mais également de sa possibilité même ! Car une "utopie" perpétuellement et illusoirement "repêchée" par l'exception des héroïsmes individuels n’est qu’une arnaque conceptuelle, l'alibi hypocrite de toute la propagande hollywoodienne en vogue.

Ironiquement, DIS a tout de même eu une "utilité" (mais bien malgré elle) : révéler rétrospectivement par contraste à quel point DS9 fut finalement aussi brillantissime que trekkienne, et à quel point ses quelques défauts (dans la septième saison essentiellement) furent en fait mineurs.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

Pied de page des forums