ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TOS 02x25 The Omega Glory (Nous, le peuple)

ST TOS 02x25 The Omega Glory (Nous, le peuple)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Gene Roddenberry
- Réalisation : Vincent McEveety

Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 1 [6.25%])

    6.25%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [6.25%])

    6.25%

  4. 7 (bon)(voix 1 [6.25%])

    6.25%

  5. 6 (correct)(voix 1 [6.25%])

    6.25%

  6. 5 (passable)(voix 1 [6.25%])

    6.25%

  7. 4 (insuffisant)(voix 3 [18.75%])

    18.75%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 1 [6.25%])

    6.25%

  10. 1 (pitoyable)(voix 2 [12.5%])

    12.5%

  11. 0 (trahison)(voix 5 [31.25%])

    31.25%

Votes totaux: 16

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 27-10-2012 11:36:07

dl500
TOS Forever

Re : ST TOS 02x25 The Omega Glory (Nous, le peuple)

Voilà un opus particulièrement irritant.
La première partie, les 20 premières minutes, sont excellentes et méritent à elles seules un bon 10. Parce que la sf et les idées développées sont passionnantes. D'abord le virus qui réduit les humains à l'état de cristaux et nous rappelle que nous sommes faits quasiment que d'eau!
Puis ce virus qui permet de vivre sans maladie, sans vieillesse; cela ne vaut-il pas effectivement une violation de la directive première? Le capitaine Tracey, d'abord sobre et avec sa voix douce (en vo) nous fait douter. Tout ceci reste excellent.
Et puis, et puis...on sombre dans le nationalisme primaire et limite vulgaire comme quoi les USA sont les détenteurs des droits de l'homme et de la vérité sur la démocratie: les Yangs (blancs) qui sont retournés (?) à l'état des indiens d'amérique (comme si c'était rétrograde!) et les Koms (sic!) (asiatiques) qui eux ont gagné la guerre. Face à l'époque de la guerre du Viet-Nam c'est osé.
Comment Roddenberry, l'homme de l'utopie Trekienne as-t-il pu pondre autant d'inepties dans un seul scénario?
Comment s'est-il fourvoyé dans ce message primaire?
Comment réduire le message de Kirk, pourtant bien joué (qui plus est par un acteur canadien et non étasunien) à la déclaration d'indépendance américaine? Et avec les notes de l'hymne national en plus?
Non c'est grotesque, et c'est une maladie Trekienne, ces travers étant (malheureusement) récurrents dans chaque série. Je l'ai d'ailleurs souligné plusieurs fois dans ENT. Mais c'est bien TOS qui a montré la voix.
Alors 4. oui 4 car il reste quelques bonnes choses dans cette histoire.
D'abord les 20 premières minutes comme dit plus haut. Et Spock ici tout en finesse (excellent Nimoy) et qui à travers son regard nous fait percevoir son inquiétude envers son capitaine quand celui-ci est en cellule.
Et McCoy qui comprend rapidement que la source de jouvence n'existe pas.
Voilà, vraiment dommage.
C'est d'actualité, mais les USA n'ont toujours pas compris qu'ils ne sont pas le centre du monde.
Episode limite à supprimer du canon.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 27-10-2012 14:00:23

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS 02x25 The Omega Glory (Nous, le peuple)

dl500 a écrit :

Comment Roddenberry, l'homme de l'utopie Trekienne as-t-il pu pondre autant d'inepties dans un seul scénario?
Comment s'est-il fourvoyé dans ce message primaire?

Parce que Omega Glory débouche d'une émotion primaire.. Gene Roddenberry a été touché par ce document historique, qu'il a vu dans un musée .. Roddenberry est né à El Paso, c'est un Texan, ça devait resurgir un jour ou l'autre.

L'allégorie est en faîtes enorme.. Mais j'y trouve une part de vérité sur l 'Americana .. Ou plus globalement ces textes qui font progresser le monde , comme les droits de l'homme par exemple.. On oublit trop vite leur valeurs initiales , le vrai sens des mots.. Nous , le peuple.. C'est en quelque sorte , notre " Liberté , égalité, Fraternité " à nous .. Désolé , je vis en France, dans une démocratie pourtant ... De la liberté, j'en vois très peu.. de l'égalité c'est même pas la peine d'y penser.. De la fraternité , dans mes rêves..

Dans The Omega Glory, Gene Roddenberry ne fait que rappeler que ce texte _ La  Constitution des Etats Unis est un très bon texte ..

"Nous, le peuple des États-Unis, en vue de former une union plus parfaite, d'établir la justice, d'assurer la paix intérieure, de pourvoir à la défense commune, de développer la prospérité générale et d'assurer les bienfaits de la liberté à nous-mêmes et à notre postérité, nous ordonnons et établissons la présente Constitution pour les États-Unis d'Amérique. "
Remplace le mot Etats Unis par Fédération.. Tu as l'esprit Star Trek quand même..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#4 27-10-2012 14:04:54

dl500
TOS Forever

Re : ST TOS 02x25 The Omega Glory (Nous, le peuple)

Je suis d'accord, et je reconnais l'apport des USA sur l'occident.
Je reproche en revanche cette manie de trop mettre en avant cette banière étoilée. C'est limite nationaliste. Et pour ST ça fermer cette ouverture sur l'extérieur.
C'est mon point de vue.
Comme je le disais pour "Pattern of force", il ne faut jamais oublier ce que les américains ont fait pour nous, ni les horreurs de la guerre.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#5 27-10-2012 14:40:11

bound
Explorer of the further region of experience

Re : ST TOS 02x25 The Omega Glory (Nous, le peuple)

Buckaroo a écrit :

Nous , le peuple.. C'est en quelque sorte , notre " Liberté , égalité, Fraternité " à nous .

Ah le plagiat! Voilà exactement ce que disait dvmy de cet épisode, ici même. Un épisode mal compris qu'il aime beaucoup. Mais ce que dit Buckaroo est 100% vrai.

note bound: 5/10
note dvmy: 7/10

Dernière modification par bound (27-10-2012 14:40:39)

Hors ligne

#6 27-10-2012 15:02:09

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TOS 02x25 The Omega Glory (Nous, le peuple)

2/10
Cet épisode pue.

Oui je n'oublie pas que ce sont les ricains (Prescott Bush ... Tiens tiens) et leurs banques qui ont financé les projets d'Hitler...
Les ricain foutent la merde, trouvent toujours un ennemi de leur nation et se font passer pour des sauveurs... Je suis pas historien, mais suis un lambda moyen qui essaie seul de comprendre et c'est ça que je comprends...

Le système fédéral n'est pas un idéal... Alors nous le peuple ou fédération ne sont que des mots hypnothiques, hier comme aujourd'hui... liberté égalité fraternité sonnent tout aussi faux comme tu le dis cher Buck, rien de tout ça aujourd'hui. Ces mots ont juste leur plac dans le dictionnaire.

Que ce soit avec des mots frçais ou ricains, le message, l'allégorie ou je ne sais quoi dans ct épisode. Rien ne passe, ni ne m'interpelle.

Mal compris ou pas en fait y'a rien à comprendre sauf que les ricains ne se trompent jamais d'ennemi, sont persuadés que le système fédéral et LEUR constitution sont universels...

RATÉ !

Dernière modification par IMZADI (27-10-2012 16:33:12)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#7 28-10-2012 16:13:05

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS 02x25 The Omega Glory (Nous, le peuple)

IMZADI a écrit :

2/10
Cet épisode pue.

Oui je n'oublie pas que ce sont les ricains (Prescott Bush ... Tiens tiens) et leurs banques qui ont financé les projets d'Hitler...

.. Au lieu de penser Bush, Reagan , le père Kennedy ect..  Gene Roddenberry pensait plutôt aux pères fondateurs de sa nation .. Georges Washington , John J. Adams.
Il est aussi le co-auteur de The Savage Curtain.TOS.3 .. Ou Kirk avait  pour modèle de héros , Abrahms Lincoln.. L'homme responsable de l' abolition de l'esclavage qui entraîna son pays dans la guerre civile.
il existe donc chez l'auteur Gene Roddenberry un intêret constant  pour les mythes fondateurs  de son pays.. Enterprise est un classe constitution par exemple , il devait d'ailleurs s'appeler ainsi à l'origine  .. Le nom d' Enterprise est celui d'un porte avion célébre durant la seconde guerre mondiale, l'un des deux navire US qui n'ont pas coulés lors de l'attaque de Pearl Harbour  & le seul a avoir  survécut au conflit .. Il était la dernière ligne de défense dans le pacifique..

On retrouve un peu de cet esprit combattif  dans The Omega Glory , une espéce d'uchronie ou le bloc communiste aurait gagné la guerre froide , les Américains redevenuS des sauvages ( des indiens,  ironie de l' Histoire )  ne feraient que regagnaient la terre de leur ancêtre.. L' épisode a un petit côté Planète des Singes pas déplaisant , je trouve ..
Remarquez aussi que Kirk est jeune par rapport aux autres capitaine de Starfleet de la série  ( notamment Ronald Tracy ) ..C'est aussi un clin d'oeil a JFK , le plus jeune président US  elu ...

Mal compris ou pas en fait y'a rien à comprendre sauf que les ricains ne se trompent jamais d'ennemi, sont persuadés que le système fédéral et LEUR constitution sont universels...

..Leur constitution est tout de même à l'origine de notre déclaration des droits de l'homme.. wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#8 29-10-2012 17:29:15

mypreciousnico
_________

Re : ST TOS 02x25 The Omega Glory (Nous, le peuple)

5.

Je suis d'accord avec Buck sur l'aspect Planète des Singes, auquel cet épisode fait irrémédiablement penser, y compris graphiquement.

Alors le début de l'épisode est excellent. ca continue dans le très bon en virant vers le postapo.
Ensuite je suis plus partagé. Autant l'idée d'une uchronie ou le bloc soviétique aurait gagné, ou la guerre froide aurait finis par se réchauffer et ou les bombes auraient explosées, me plait beaucoup.
De même, que la société Yangs repose sur l'adoration de  vieilles reliques du passé qui ont perdu leur sens et sont complètement dérivées de leur usage initiale est une thématique passionnante. En tant que fan de SF post apocalyptique, j'y suis forcément sensible. Du reste, ça m'a rappelé Niourk de Stefan Wul, un des meilleurs roman de SF que je connaisse sur le sujet

Mais je suis assez gêné par le fait que ça ne se passe pas sur terre. C'est Kirk qui dans Patterns Of Force se demande quelle seraient les probabilités que sur une planète étrangère puisse se développer à l'identique un concept comme le nazisme, jusqu'a arborer les même symboles, proposer les même uniformes, le même discours.
Et bien ici il en est de même, sauf qu'on aimerais nous faire croire que les Etats-Unis et les Yankees de cet épisode ne seraient pas le résultat d'une contamination.
Sans compter que les dernières 5 minutes sont un petit peu too much en l'occurrence. je ne suis pas spécialement gêné par le patriotisme américain dans les films, mais je comprend que ça puisse gêner.

Du coup, un épisode qui recèle des idées formidables, mais qui se casse un peu la gueule en cours de route. Il aurait fallu tourner le scénario un peu différemment pour que ça fonctionne. Dommage.

Hors ligne

#9 11-02-2019 12:55:57

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : ST TOS 02x25 The Omega Glory (Nous, le peuple)

C'est vrai que quand tu vas hardiment là où aucun homme n'est jamais allé et que tu tombes sur des types qui vénèrent la bannière étoilée, tu te demandes si c'était bien la peine de faire autant de kilomètres.

Je trouve que ça passe assez bien ici. On partait encore sur une histoire de directive première avec encore un capitaine de Starfleet qui a pété un câble pour finalement arriver sur une uchronie de notre bonne vieille Amérique. Il cachait bien son jeu le bougre.

Pourtant ce n'était pas inintéressant. La vie éternelle quand même, ce n'est pas comme si on violait la directive première juste pour changer les housses de siège du vaisseau. On peut se poser la question quand on est face à l'exceptionnel et même céder à la tentation. Ce que fera finalement Dougherty dans Insurrection.

Je trouve qu'il est intéressant de mettre en parallèle des valeurs fédératrices et la vie éternelle. Une manière de dire, si tu veux vivre pour toujours, commence d'abord par te soucier de comment tu vas vivre avec les autres.

Bon.

En ligne

Pied de page des forums