ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 26-10-2022 22:23:09

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Star Wars: Tales of The Jedi

Pfff... encore un échec pour Filoni. J'ai regardé le premier épisode et c'est du Disney dans ce que ça a de pire. Une fois de plus on a des simili-Indiens d'Amérique (c'est la troisième fois en 1 ans qu'on nous fait le coup des Indiens d'Amérique avec The Mandalorian, Prey et maintenant cet épisode pilote). C'est quoi leur délire avec ça? La maman d'Ahsoka qui emmène bébé Ahsoka de quelques mois à la chasse. Non seulement c'est ridicule et irresponsable mais on nous balance un discours crétin sur la valeur de la vie et qu'on tue avec regret et par nécessité et bal bla bla et bébé Ahsoka qui sent que c'est pas bien de donner la mort ...... c'est grotesque .... pfff que c'est nul!

Dernière modification par dvmy (26-10-2022 22:25:41)


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#2 26-10-2022 22:41:03

scorpius
Nowhere Man

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

b3da9aa66c98d5a334cce710b6eafae3aec518fb.gifv

Kevin Kiner qui compose le score bien énervé de Tales of the Jedi

Beaucoup aimé cette petite série. Déjà sur la forme, la maîtrise de Filoni est désormais totale, on est dans du très, très haut niveau.

Ensuite le format il a ses avantages et ses défauts. Mais en dépit de la durée très réduite des épisodes j'ai été assez impressionné par la volonté permanente de Filoni de ne pas faire dans la frénésie. La série est très contemplative en fait.

On pourrait trouver que ça survole trop son sujet, mais ça ne m'a pas dérangé, c'est vraiment de la pure mythologie, des petites fables qui fonctionnent avant tout sous cet angle.

J'ai été touché en fait, vraiment.

Un petite friandise en attendant la série Ahsoka qui va être dingue !

Hors ligne

#3 26-10-2022 22:45:43

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

scorpius a écrit :

Tales of the Jedi ...

Un petite friandise en attendant la série Ahsoka qui va être dingue !

Pour moi Ahsoka c'est la jeune fille impétueuse des saisons 1 à 5 de TCW. Celle de The Mandalorien et Boba Fett n'a rien du tout de la personnalité du personnage créé par Lucas.


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#4 26-10-2022 22:52:33

scorpius
Nowhere Man

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

Une femme de 40 balais d'un côté et une ado de 16 ans de l'autre.

Rebels a parfaitement fait la transition entre les 2. Sans parler de la Ahsoka adulte de l'arc Mortis dans TCW qui est très proche de la Ahsoka de Rosario Dawson

Dernière modification par scorpius (26-10-2022 22:53:10)

Hors ligne

#5 26-10-2022 22:57:14

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

scorpius a écrit :

Une femme de 40 balais d'un côté et une ado de 16 ans de l'autre.

Rebels à parfaitement fait la transition entre les 2. Sans parler de la Ahsoka adulte de l'arc Mortis dans TCW qui est très proche de la Ahsoka de Rosario Dawson

Sauf que Ahsoka est un miroir d'Anakin dans la série de Lucas (j'exclu la saison 7). Ahsoka c'est une version d'Anakin mais qui finit par faire les bons choix contrairement à son maitre. Et c'est en cela que c'était un personnage intéressant. Depuis Rebels elle est devenue sage et calme et ça ne lui correspond tout simplement pas. L'âge ou le temps qui passe n'a rien à voir là-dedans. Pour moi ce n'est plus du tout le même personnage.

Dernière modification par dvmy (26-10-2022 22:57:48)


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#6 26-10-2022 23:14:48

scorpius
Nowhere Man

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

Ahsoka est un personnage complexe, exactement comme Anakin.

Anakin est passé par au moins 4 incarnations différentes.

Un enfant sensible, intelligent et idéaliste dans l'épisode 1, un adolescent à l'attitude rebelle, socialement maladroit mais profondément sincère et ambitieux dans l'épisode 2. Puis finalement dans l'épisode 3 un adulte désabusé, tourmenté mais héroïque (jusqu'à sa transformation).

Dans TCW c'est un Anakin qui fait la transition entre l'Anakin de l'épisode 2 et celui du 3.

Refuser à Ahsoka la même évolution c'est aller à l'encontre de la démarche de Lucas.

Hors ligne

#7 26-10-2022 23:23:22

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

Anakin, justement, n'évolue jamais. C'est un enfant et un esclave. Et il reste enfant et reste esclave toute sa vie. Enfant même en Vador, et esclave de ses démons jusqu'à sa mort.


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#8 26-10-2022 23:36:31

scorpius
Nowhere Man

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

Tu parles d'archétypes là. De symbolismes, ce qui a parfaitement sa place dans SW mais Lucas à toujours fait en sorte de nourrir ses archétypes avec des personnalités et des psychologies si c'est constamment complexes qui au moins sont en perpétuelles évolutions.

Les personnages ne sont jamais figés d'un film à l'autre. Il y a des évolutions au sein de ce canevas. Anakin reste symboliquement un esclave mais en tant qu'être humain, il évolue de film en film.

Ahsoka connaît la même évolution de série en série tout en restant fidèle à son archétype qui est celui de l'outsider au sein des Jedi.

Hors ligne

#9 26-10-2022 23:48:57

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

scorpius a écrit :

Tu parles d'archétypes là. De symbolismes, ce qui a parfaitement sa place dans SW mais Lucas à toujours fait en sorte de nourrir ses archétypes avec des personnalités et des psychologies si c'est constamment complexes qui au moins sont en perpétuelles évolutions.

Les personnages ne sont jamais figés d'un film à l'autre. Il y a des évolutions au sein de ce canevas. Anakin reste symboliquement un esclave mais en tant qu'être humain, il évolue de film en film.

Ahsoka connaît la même évolution de série en série tout en restant fidèle à son archétype qui est celui de l'outsider au sein des Jedi.

Cette évolution d'Ahsoka je l'aurais accepté si elle avait eu un rôle majeur dans la Rébellion. Or elle reste à l'écart, laisse la galaxie se déchirer et réapparait quand ça lui chante. Du coup pour moi elle est devenue lâche. Ahsoka aurait dû mourir dans Rebels, pas survivre à la guerre contre l'Empire. Là son cheminement aurait été logique. Mais Filoni est incapable de faire mourir ses personnages.

Dernière modification par dvmy (26-10-2022 23:49:45)


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#10 27-10-2022 00:05:24

scorpius
Nowhere Man

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

Rebels montre qu'elle est impliquée dans la rébellion en tant que Fulcrum. Elle n'est pas impliquée dans les événements de la trilogie originale (du moins logiquement pas ce qu'on voit dans à l'écran dans les films) mais ça ne veut pas dire qu'à ce moment, ailleurs dans la galaxie elle ne combat pas l'Empire

En tant que Fulcrum elle a coordonnée pas mal de cellules de la résistance. Elle a jouée un rôle important dans l'essor de l'équipage du Ghost et de ses 2 Jedi et donc de la libération de Lothal qui est une "étincelle" importante de la rébellion.

Son rôle est suffisamment majeur.

Hors ligne

#11 27-10-2022 00:08:43

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

scorpius a écrit :

Rebels montre qu'elle est impliquée dans la rébellion en tant que Fulcrum. Elle n'est pas impliquée dans les événements de la trilogie originale (du moins logiquement pas ce qu'on voit dans à l'écran dans les films) mais ça ne veut pas dire qu'à ce moment, ailleurs dans la galaxie elle ne combat pas l'Empire

En tant que Fulcrum elle a coordonnée pas mal de cellules de la résistance. Elle a jouée un rôle important dans l'essor de l'équipage du Ghost et de ses 2 Jedi et donc de la libération de Lothal qui est une "étincelle" importante de la rébellion.

Son rôle est suffisamment majeur.

Ok, mais ça aurait été génial de la voir faire un acte concret dans la Rébellion et d'en mourir. Là son parcours aurait eu su sens, et la boucle aurait été brillamment bouclée.


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#12 27-10-2022 00:19:13

scorpius
Nowhere Man

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

J'aurai pas été forcément contre la voir mourir après son duel avec Vader. C'est d'ailleurs le sommet de Rebels même si j'aime aussi les 2 saisons suivantes.

Pour autant je suis pas certain que ça aurait été la "meilleure" fin. Tout comme j'ai toujours trouvé que tuer Solo dans ROTJ ça n'aurait pas été la meilleure conclusion pour le personnage.

Ahsoka a un tel potentiel mythologique notamment à travers son lien avec Mortis. Je suis très chaud de voir ce que Filoni à sous le coude pour tout ça

Hors ligne

#13 27-10-2022 00:26:50

mypreciousnico
Why ?

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

Je ne m'attendais pas du tout à des formats aussi courts !
Au final elle est sympathique cette petite collection de contes aussi contemplatifs que mélancoliques, avec une ambiance de film de sabre Japonais.
Visuellement c'est la fessée.

Hors ligne

#14 27-10-2022 10:45:29

matou
modérateur

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

Pour Ashoka, je trouve son évolution logique. Elle a été blessée par son appartenance à un groupe, a toujours été plutôt individuelle, ses compagnons d’armes se sont retournés contre elle et elle a dû les tuer, puis son mentor est devenu un tueur Sith. Sans parler d’iObi-Wan et Yoda qui lui ont tourné le dos.
Donc qu’elle soit en retrait c’est logique.
Puis le fils d’Anakin a montré que malgré leurs doutes (les siens, Obi et Yoda) la Force a su trouver un chemin
Y’a de quoi vous changer quelqu’un, je suis d’accord avec Scorpius.

Moi aussi j’attends la série Ashoka avec impatience.

Hors ligne

#15 27-10-2022 10:54:26

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

matou a écrit :

Moi aussi j’attends la série Ashoka avec impatience.

Je n'attends plus rien du tout de Filoni. Il s'est tellement dilué dans la politique de Disney qu'il n'a plus rien à dire à part flatter le fan. Et jamais je ne pourrais lui pardonner la création des inquisiteurs.


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#16 07-11-2022 11:32:39

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

J’ai bien aimé cette série. J’en suis le premier surpris.

L’idée est bonne, de même que le format : de courtes histoires permettant de plonger dans les coulisses des films, et d’expliquer le cheminement personnel ainsi que les choix de personnages majeurs de la saga. On pourrait tout à fait adapter le concept à d’autres branches de la chronologie, voire même explorer d’autres périodes inconnues. Il faut oser.

Le premier épisode en particulier se détache des autres au niveau de l’animation. C’est superbe.

L’arc sur Dooku est plutôt bien vu : son passage au côté obscur se fait en plusieurs étapes/plusieurs chapitres interconnectés.

Pour l’ambiance, le SW bon enfant et tout public est ressuscité l’espace d’un instant : tant mieux. Je pense d’ailleurs qu’il s’agit d’une série que l’on doit davantage à Filoni qu’à Lucasfilm. Quand je compare Andor à Tales, je vois deux visions de SW irréconciliables. Un SW « neuneu » pour les enfants qui ne dépassera sans doute plus jamais le stade de l’animation, et un SW « adulte / très intellectuel (selon Radio France) » avec de vrais acteurs. Je crois qu’on en est là.

Quelques points de déception cependant :

- Série globalement trop timide : on reste dans le giron d’Ashoka ou de Dooku.
- Trop peu d’épisodes.
- Filoni a du mal à lâcher l'affaire avec l'ambiance Clone Wars. Mis à part le premier épisode qui tente quelque chose sur un plan artistique, le reste est quand même très balisé. Je n'ai pas de problèmes avec le fait qu'il adore montrer Ashoka, il a réussi à rendre ce personnage extra, mais je pense qu'il lui faut couper le cordon et explorer de nouvelles idées. S'il en a la possibilité, ce qui est une autre histoire.
- Il aurait fallu faire une série dans ce format et avec un tel concept dès le départ, histoire de gagner du temps.

Dernière modification par Prelogic (07-11-2022 11:58:11)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#17 07-11-2022 13:15:17

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

Pour moi c'est la catastrophe. Pire encore que la désastreuse saison 7 de TCW. Exactement tout ce que je déteste chez Filoni depuis son entrée chez Disney: remplir tous les trous existants au risque de rendre l'univers de Lucas totalement incohérent. Les épisodes sur Ashoka sont nuls et ne servent qu'à faire plaisir à un Filoni amoureux du personnage. Le premier épisode est un monument de bêtise à la Walt Disney Pictures de la belle époque, tellement naïf, idiot et gentillet que c'en devient vomitif. Les autres sont sans intérêt quand ils ne font pas passer Anakin pour le derniers des trous du cul. A ce stade de sa vie ce n'est tout simplement pas cohérent avec son personnage qu'il agisse de la sorte. Les 3 épisodes sur Dooku sont meilleurs mais là encore ça rend incohérent tout ce qu'a établi Lucas: nous faire croire que Palpatine avait déjà Dooku comme apprenti pendant la fin de l'ère Maul, c'est à dire durant les évènements de TPM c'est du grand n'importe quoi qui, une fois de plus, balance à la poubelle la règle des deux comme avec les inquisiteurs et nous présente un Palpatine plus malin qu'il ne l'est en réalité,  sous-entendant qu'il avait parfaitement prévu l'échec de Maul et la mort de Qui-Gon. Non non et non. Marre de ce Filoni qui comble les trous avec de la merde. Marre que tout le monde le considère comme le digne successeur de Lucas. A mettre à son crédit: son amour des deux trilogies et la beauté formelle du show. mais c'est tout.

Dernière modification par dvmy (07-11-2022 13:18:58)


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#18 07-11-2022 15:31:54

Oberon
Section 31

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

Comme Prelogic, je me suis surpris à trouver cela plutôt plaisant, malgré des problèmes sur lesquels je reviendrai plus loin.
Prendre le récit de 2 personnages et montrer les moments charnières de leurs existences, c'est une bonne idée et amène une narration concentrée, sans perte de temps. Globalement, les histoires se tiennent malgré quelques moments très interloques, notamment la mère d'Ashoka qui embarque son bébé pour chasser dans une forêt où il y a des dents de sabres.
Heureusement que le script est avec elle, car un tel niveau d'irresponsabilité chez une mère, même baignant dans une culture différente, c'est franchement lamentable.

Évidemment, on retrouve la patte de CW, visuellement et artistiquement. C'est toujours beau, bien fait, mais par contre plus balisé tu meurs. À quand une autre époque et d'autres personnages, d'autres structures, d'autres enjeux? C'est effectivement la question qui mériterait d'être posée à Filoni qui, sur ce département, ne fait aucunement mieux que les autres productions Disney. Et il va tout de même arriver un moment où l'on aura tellement tout dit sur cette période que ça relèvera du fan service le plus malsain de continuer.
C'est d'ailleurs déjà un peu le cas...

Côté incohérences, je vais encore faire de la peine à dvmy mais il n'y en pas tant que ça. Sidious a toujours un plan B, et corrompre Dooku alors qu'il a Darth Maul n'est ni incohérent avec le personnage ni avec la règle des 2, d'une car Dooku est alors un simple allié et non son apprenti (il n'a d'ailleurs pas encore reçu son nom Sith, ce qui est logique) et que prévoir une solution de rechange n'engage à rien. Si Maul avait triomphé, il se serait débarrassé de Dooku d'une manière ou d'une autre, dans la plus pure tradition de cette ordure.
Et qu'Anakin entraîne sa Padawan de manière intensive et extrême, car il a peur que sans ça elle finisse morte sur un champ de bataille, lorsque l'on connait son incapacité à accepter la perte et l'angoisse qu'il éprouve à l'idée de la revivre, c'est au contraire parfaitement en adéquation avec le personnage.

La musique est excellente et présente quand il faut. On assiste enfin à une petite justification internaliste de l'ordre des inquisiteurs, qui m'a moi aussi toujours causé des problèmes au niveau de la règle des 2. Car un inquisiteur, face à une Ashoka désarmée, se fait piquer son arme et couper en deux avec en 5 secondes chrono. Merci, ça justifie pas mal de choses...
En effet, on constate que les inquisiteurs sont justes des chiens de chasse, dangereux en meute avec l'appui de soldats, mais bénéficiant d'un entraînement aux arts Jedi qui ferait passer Grievous pour un grand maître. Ce qui est logique et illustre que les Sith gardent pour eux le véritable entraînement et le pouvoir qui va avec, permettant à la règle érigée par Darth Bane d'être sans doute tordue, mais pas violée. Ergo, un inquisiteur est terrifiant pour un humain lambda, mais face à un vrai praticien de la Force, c'est une nullité juste bonne à se faire défoncer.

C'est pour toutes ses petites choses que cette série ne fut pas déplaisante. Par contre, elle continue de recycler personnages et période, jouant sur fan service qui commence sérieusement à fatiguer. Et je commence avec d'autres à éprouver de sérieux doutes quand à la perspective de s'en affranchir venant de Filoni. Il apparaît trop attachée à ses personnages et semble, tel un Sith, incapable de lâcher prise et de les laisser partir.
Et pourtant, c'est dans le renouveau que la lumière attend...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#19 07-11-2022 15:45:26

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

Il y a beaucoup de choses qui sont catastrophiques depuis l’ère Disney. Les expérimentations de Filoni me paraissant moins graves que les éléments de communication des technocrates de chez Lucasfilm qui ont fait le choix depuis 10 ans de faire de cet univers un truc bobo/dark bien à la mode. Une évolution aidée en cela par un discours lui aussi très actuel sur « la nécessité de faire table rase du passé ».

Filoni remplit des trous ? Ce n’est ni une faute lourde, ni une atteinte au bon goût. On peut très bien raconter toute sorte d’histoires entre les films, et particulièrement durant l’époque de la prélogie où il se passe énormément de choses. J’attends d’ailleurs qu’on nous propose des formats de ce genre entre TPM et AOTC, racontant les aventures d’Obi-Wan et Anakin par exemple. Mais cela n'arrivera pas, en tout cas pas sans l'impulsion de gens comme Filoni justement.

Mon choix est fait. Mais allons plus loin :

Lucasfilm et Walt-Disney (l’artisan) partagent à l’origine les mêmes préoccupations : mettre à la disposition d’un large public des divertissements de qualité, avec une morale universelle. Du coup, le personnage d’Ashoka est tout à fait dans les clous : il s’agit d’un enfant, complice du public, qui apprend à grandir aux côtés des adultes. Elle dispose de fortes prédispositions dès le plus jeune âge, tout à fait comme le Anakin de Jake Lloyd et le Luke Skywalker de Mark Hamill dans une moindre mesure. Parallèlement à cela, nous sommes sur des formats animés courts, dont le but est moins de contenter le fanatique de SW que de parler aux enfants / adolescents de choses simples, accessibles. Avec une passerelle vers le monde des adultes.

Concernant Dooku : son allégeance au côté obscur, d’après l’ancien univers étendu, date précisément de l’époque TPM. Dooku connaît Sifo-Dyas, celui-ci s’est confié à lui sur son intention de créer une armée de clones sans en alerter le Conseil ni le Sénat. Tout cela dans le but d’aider les Jedi dans leurs missions. Dooku a été contacté sans doute assez rapidement par Sidious pour reprendre à son compte cette idée. Le seul point de crispation concerne probablement une question de timing, mais pas de quoi crier à la l’infamie. Ta théorie sur Sidious va peut être un peu trop loin.

Concernant Anakin : j’ignore si c’est une volonté délibérée de sa part ou non, mais le fait qu’il donne à Ashoka les « armes » nécessaires pour se défendre et agir seule dans un futur proche, c’était plutôt beau à voir. En tout cas, il s'agit d'une idée clairement intentionnelle de l'épisode.

Quant aux inquisiteurs, l’idée de départ était bonne mais c’est rapidement devenu une mauvaise blague. J’ignore si Lucas a eu son mot à dire sur la question du développement des ces personnages, mais c’est de toute façon trop tard.

Filoni n’est pas Lucas, mais il a au moins le mérite de faire preuve de respect, d'humilité et d'un brin de naïveté. Des qualités que l’on ne retrouve nulle part ailleurs dans l’entourage de Kennedy, qui devrait d’ailleurs être la première à batailler pour que l’héritage de Lucas soit respecté. Par héritage, j'entends bien sûr la nécessité de préserver cet aspect tout public/universel. Dimension qui est ouvertement méprisée à l'heure actuelle, avec une suffisance assez incroyable.

Dernière modification par Prelogic (07-11-2022 16:11:27)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#20 07-11-2022 17:55:33

matou
modérateur

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

Pour les inquisiteurs, c'est surtout leur hélicosabre qui fut une idée bien naze.

Avoir des chiens de chasse n'est en effet pas incompatible avec la règle des deux.
Et L'Empereur a bien utilisé Mara JAde, forceuse et assassin.
Certains gardes issus des gardes rouges (devenus les gardes noirs) étaient sensibles à la force.
source UE legend

C'est la série Obi-Wan qui a été en dessous de tout en n'étant pas capable d'expliquer la différence entre Sith et inquisiteur.

Hors ligne

#21 07-11-2022 18:00:08

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

matou a écrit :

C'est la série Obi-Wan qui a été en dessous de tout en n'étant pas capable d'expliquer la différence entre Sith et inquisiteur.

En grande partie, oui. Après, j'ignore quel traitement a été réservé au Grand Inquisiteur dans Rebels, mais je sentais déjà venir le pressage de citron à des kilomètres, sans aucune autre volonté de définir clairement le rôle et les caractéristiques de ces personnages. On sait désormais que ce sont (notamment), des Jedi renégats. Bon, très bien. J'aurais juste aimé qu'on en profite pour complexifier un peu le rôle de chacun, donner une texture, une tension dramatique, de l'ampleur. Pour moi, le personnage de Moses Ingram a été épouvantablement bâclé. Et le Grand Inquisiteur me fait de la peine.

Dernière modification par Prelogic (07-11-2022 18:00:47)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#22 07-11-2022 20:40:42

matou
modérateur

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

Toute dans cette série est naze.

Hors ligne

#23 07-11-2022 22:04:25

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

matou a écrit :

Et L'Empereur a bien utilisé Mara JAde, forceuse et assassin.

C'est vrai, mais cette idée ne me plaisait déjà pas du tout dans l'U.E qu'on appelle aujourd'hui "Legends". J'ai aimé plusieurs romans Star Wars, mais pour moi ça avait très mal démarré avec la trilogie de Timothy Zahn que je trouve vraiment médiocre


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#24 08-11-2022 00:21:32

scorpius
Nowhere Man

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

Les Inquisiteurs sont un développement logique de ce qu'on a pu voir dans TCW.

L'arc au début de la saison 2 avait déjà établi que l'Empereur avait pour projet d'exploiter la prochaine génération de forceux, d'en faire une arme à sa disposition.

Et Ventress a montré que Palpy n'était pas rigide du tout lorsqu'il est question de la règle des deux. La difference entre Ventress et les Inquisiteurs est que Dooku s'est attaché à Ventress qu'il lui a permis de progresser, de devenir si puissante que Sidious a finit par la percevoir comme une menace. Au point de lancer un ultimatum à Dooku afin qu'il s'en debarrasse.

Les Inquisiteurs c'est un ajout pertinent mais le traitement à pas toujours été à la hauteur.

Dernière modification par scorpius (08-11-2022 00:22:14)

Hors ligne

#25 08-11-2022 13:30:12

scorpius
Nowhere Man

Re : Star Wars: Tales of The Jedi

Prelogic a écrit :
matou a écrit :

C'est la série Obi-Wan qui a été en dessous de tout en n'étant pas capable d'expliquer la différence entre Sith et inquisiteur.

En grande partie, oui. Après, j'ignore quel traitement a été réservé au Grand Inquisiteur dans Rebels, mais je sentais déjà venir le pressage de citron à des kilomètres, sans aucune autre volonté de définir clairement le rôle et les caractéristiques de ces personnages. On sait désormais que ce sont (notamment), des Jedi renégats. Bon, très bien. J'aurais juste aimé qu'on en profite pour complexifier un peu le rôle de chacun, donner une texture, une tension dramatique, de l'ampleur. Pour moi, le personnage de Moses Ingram a été épouvantablement bâclé. Et le Grand Inquisiteur me fait de la peine.

Fallen Order avait réussi à créer une belle dramaturgie autours de la seconde soeur. Trilla c'est Reva en bien.

Hors ligne

Pied de page des forums