ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 18-07-2022 00:20:55

matou
modérateur

Indiana Jones et le Temple Maudit

Mon préféré.
Ce film a tout ce qu’une suite (qui est en fait un prequel)  doit avoir.
Elle joue avec son prédécesseur mais apporte sa propre identité.
Ce film a une folie, un rythme, un second degré, une noirceur, un côté pulp. Ce mélange extrêmement rare est surtout dû à l’état d’esprit de Spielberg et de Lucas. Le premier bien qu’en plein divorce pendant l’écriture, fut sous le charme de son interprète, au point que l’on sent qu’ils se séduisent mutuellement sur le plateau. Il finira par l’épouser.
Lucas quant à lui, est aussi en plein divorce et a les idées noires aussi pendant l’écriture qu’il voulait plus sombre que le précédent.
Cette dissonance entre les deux permet à ce film d’être à la fois d’une noirceur supérieure à son prédécesseur mais aussi plus amusant.
Il est pour moi le Indi version Lucas, une histoire sombre illuminée par des héros dans le sens noble du terme, où le rythme et la folie vous emporte loin du conformisme.

Et vous qu’en pensez vous?

  1. Mon préféré de la série(voix 2 [33.33%])

    33.33%

  2. Je l’aime beaucoup(voix 3 [50%])

    50%

  3. J’aime bien(voix 0 [0%])

    0%

  4. Du bon et du moins bon(voix 1 [16.67%])

    16.67%

  5. Je n’aime pas celui-là(voix 0 [0%])

    0%

  6. Mon film détesté de la série(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 6

Les invités ne peuvent voter

Hors ligne

#2 18-07-2022 01:03:18

dvmy
see nothing, hear nothing, say nothing

Re : Indiana Jones et le Temple Maudit

En deux phrases:
- 100% Lucas
- Un film ultra référentiel, bourré de clins d'oeils à quelques serials

Hors ligne

#3 18-07-2022 01:11:08

matou
modérateur

Re : Indiana Jones et le Temple Maudit

Tu peux les citer?

Hors ligne

#4 18-07-2022 01:23:43

dvmy
see nothing, hear nothing, say nothing

Re : Indiana Jones et le Temple Maudit

Toute une flopée de serial "Republic", dont Perils of Nyoka, Jungle Girl, jungle drums of africa, panther girl of the kongo pour les films d'aventure, mais il y a aussi des clins d'oeil à des serial d'espionnage ou policier. On a toujours dit que le scénario du film est faible. Mais c'est oublier les excellents dialogues de Huyck et Katz et les innombrables références du film qui font de mes expériences de (re)visionnages un pur plaisir de cinéphile en plus d'être en face d'un film d'aventure complètement dingue.

Dernière modification par dvmy (18-07-2022 01:25:12)

Hors ligne

#5 19-07-2022 01:14:09

matou
modérateur

Re : Indiana Jones et le Temple Maudit

De plus ce film a été un modèle d’humour, parfois involontaire, sur le plateau (ce qui traduit d’une bonne ambiance).
Par exemple Kate Capshaw s’est blessée à l’œil et avait un œil au beurre noir. Le lendemain, l’équipe s’était maquillé en noir le même œil.
La robe principale a été abîmé avant de servir pour la scène d’intro. Le costumier pour le déclarer à l’assurance a dû écrire la raison véritable : « mangée par un éléphant » (elle dut boulottée pendant la scène où elle sèche sur un arbre et que les personnages sont autour d’un feu).
Enfin, lors de l’enregistrement des voix additionnelles, la voix de certains asiatiques a été doublée par un réalisateur peu connu. Lors du visionnage du mixage final, Spielberg et lui regarde le tout. Sauf que lors de la scène de retour dans le village, on entend ce même réalisateur dans une voix additionnelle qui dit « mais vous vous êtes trompé de pierre, ce n’est pas la notre, nous sommes maudit. »
Spielberg en tombe de sa chaise et commence à demander des comptes au réalisateur. Sur ce, Ben Burt, responsable des trucages sonores, arrive hilare, en expliquant que c’était une blague. Spielberg a un temps d’arrêt avec de se marrer.
Mais il y a aussi beaucoup de clin d’œil.
Quand la porte pour sacrifier Willie s’ouvre, c’est le bruit du sabre de Vador que l’on entend.
Quand il y a le choix entre deux tunnel, le bon est éclairé en bleu et le mauvais en rouge (comme les sabres de Luke/Obi-wan vs celui de Vador).
Il y a trois fois le fameux cri de Whilhem.
Les trois personnages tiennent leur nom des chiens des auteurs.

Hors ligne

Pied de page des forums