ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 01-01-2021 01:00:00

yrad
admin

The Orville 03x08 Midnight Blue

The Orville 03x08 Midnight Blue

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Brannon Braga & Andre Bormanis
- Réalisation : Jon Cassar

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  4. 7 (bon)(voix 2 [25%])

    25%

  5. 6 (correct)(voix 2 [25%])

    25%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 8

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 22-07-2022 02:47:20

matou
modérateur

Re : The Orville 03x08 Midnight Blue

Un bon épisode pour moi. Une suite logique et au final, un totem de moralité est égratigné, pendant qu'un totem réactionnaire, a droit à sa rédemption.
Bon une opération bien digne du pire de ce genre de milieu.
Tout est bien écrit. Mais cela reste ici sans nuance, ce que l'on peut regretter, sans real politique. The Orville renoue avec sa propension à être une série d'entrée pour jeune public, parfois au détriment des vieux routards.
Plaisant mais au final, l'histoire est trop simple pour moi.

Hors ligne

#3 22-07-2022 12:44:00

NX Tazarimeht
membre

Re : The Orville 03x08 Midnight Blue

J'ai trouvé ça inégal et un peu..... long hmm

La prémisse qu'on nous laisse miroiter est prometteuse..... l'idée de briser l'alliance entre Moclus et l'Union parce que quelqu'un à l'intérieur de l'Orville transmet des informations à la colonie femelle..... mais le scénario n'arrive jamais jusqu'à ce point ! et l'histoire vire immédiatement au rapt et à la traque des ravisseurs. Il y avait cent façons de rendre le clash avec Moclus plus dramatique, plus subtil sur le plan politique. Ici, tout semble avoir été réduit à l'état de caricature de BD.

La scène durant laquelle Gordon insulte les émissaires, qui exhale la détresse des scénaristes à l'impliquer d'une façon ou d'une autre, n'aurait même pas eu sa place dans le Fake Trek.

L'épisode reste intéressant pris comme étape vers la nouvelle donne..... mais intrinsèquement, c'est trop peu, trop simple, rapporté à la durée d'1h25 whistling
En dehors de son fantastique épisode sur la société Krill, Braga ne semble pas au meilleur de sa forme cette année.

6.5/10

Dernière modification par NX Tazarimeht (22-07-2022 14:09:52)


Les nains sapent sans bruit l'oeuvre des géants,
NX Tazarimeht

Hors ligne

#4 23-07-2022 09:41:13

pehache
membre

Re : The Orville 03x08 Midnight Blue

On arrive bientôt à la fin de la saison, et il y a un côté frustrant à voir la série passer à côté de son potentiel en restant trop à la surface des choses... L'épine moclane est retirée du pied de l'Union, ce qui paraissait inéluctable, mais tout ça parce que Heveena n'a pas pu se retenir d'enfreindre l'accord dans le dos de l'Union. Et à la fin aucune conséquence personnelle malgré les dégâts (idem pour Gordon qui peut faire son numéro "fuck la hiérarchie" et il a juste droit aux gros yeux) ?

Hors ligne

#5 23-07-2022 16:44:46

Oberon
Section 31

Re : The Orville 03x08 Midnight Blue

Très insuffisant.

1h20, soit l'équivalent d'un double épisode pour ça ? C'est un peu court, jeune homme...
Pendant que Mercer devient de plus en plus accessoire au fil des épisodes, que Kelly le remplace aussi symboliquement que sur le terrain, nous explorons ici... pas grand-chose, à y bien réfléchir.

Car fondamentalement, j'aimerais bien qu'on m'explique comment la société Moclan a pu rejoindre l'Union de prime abord, vu qu'elle aura passé près de 3 saisons à prouver par a+b qu'elle n'en est solidaire en rien, pas même du droit des enfants. En effet, malgré sa construction ségrégationniste, Moclan était censée avoir signé une charte et être malgré tout une société éclairée, sans quoi l'on peine à comprendre comment d'autres civilisations, la Terre en tête de liste, ont pu ratifier son adhésion.
Et c'est le problème phare de cette saison 3: on perd en worldbuilding, en realpolitik, et même en cohérence élémentaire, pour nous amener des résolutions plus simples, flirtant avec un angélisme dangereux et un anthropo-centrisme de plus en plus dérangeant. Car une humanité tellement plus évoluée qu'elle en devient l'alpha et l'omega de la morale, c'est manipulatoire et en rupture avec la maturité Trekienne des saisons passées.

Surtout que l'amirauté passe son temps à accepter benoîtement des manquements à la discipline de plus en plus énormes.
Cette fois, c'est carrément Gordon qui insulte un ambassadeur devant une table d'amiraux, mais vu qu'on révélera ensuite que ce sont des tortionnaires d'enfants, aucune sanction (encore) ne tombera. L'ennui, c'est qu'à force de rendre toujours plus bisounours les rapports humains dans cette série, cette société n'apparaît plus comme utopique, mais plus simplement comme factice. On notera que si on s'accommode de laisser partir les Moclans, on maintien un protectorat de la colonie des femelles, alors que sa leader éclairée a menti, violé un traité et manipulé une enfant en l'envoyant au casse-pipe.
De l'angélisme, une fois encore, et bien woke, s'il vous plaît...

Si l'on assistait aujourd'hui au premier dérapage de la série, il conviendrait de rester circonspect. Sauf que c'est toute la saison qui souffre de l'inflexion bien-pensante et anthropo-centriste, et ce à l'heure où cela est devenue une norme pour beaucoup de séries. De là à soupçonner que The Orville ai cédé aux pressions de productions actuelles, il n'y a hélas qu'un pas...
La série reste belle, divertissante et, dieu merci, infiniment plus supportable que le FakeTrek. Mais pour autant, on perd en qualité alors que l'on gagne en durée. C'est beaucoup trop long pour raconter si peu, surtout pour se montrer aussi léger avec les structures. Et cette fois-ci, pas d'idée S-F nous malmenant ou nous interrogeant. Seulement du soap, la torture d'un enfant et la résolution bien gentille comme il faut, mais avec des sociétés de plus en plus caricaturales et du bon sentiment à outrance.
Quel appauvrissement...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#6 23-07-2022 16:49:46

matou
modérateur

Re : The Orville 03x08 Midnight Blue

Moclan s’est présentée comme uniquement composée de mâles. Avec une reproduction ainsi.
Et apparemment les Moclans dans des équipages mixtes étaient rares.
Et l’Union n’est pas allés fouiller si les Moclans étaient des menteurs ou pas. Et entre Moclans mâles, il ne semble pas qu’il y ait de ségrégation.
C’est quand Bortus a eu un enfant que la supercherie s’est petit à petit dévoilée.
D’ailleurs les Moclans seront très certainement bientôt en guerre civile.
On peut s’interroger sur la manière de garder secret que les femmes Moclans sont moins rares que ce qui est dit.

Hors ligne

#7 23-07-2022 16:58:56

matou
modérateur

Re : The Orville 03x08 Midnight Blue

Pour l’appauvrissement il faut espérer que l’on a atteint la limite…

Hors ligne

#8 23-07-2022 17:49:30

Oberon
Section 31

Re : The Orville 03x08 Midnight Blue

Justement, toute la saison aura été passée à juger de plus en plus (tropisme contemporain) et à s'interroger de moins en moins (qualité phare du véritable ST).
Les jugements "feel good" au détriment de l'interrogation et de l'introspection, c'est en revanche la définition du FakeTrek.
Sur 8 épisodes, un aura osé rester Trekien jusqu'au bout, avec un Mercer qui finit par noyer dans le whisky ce que le devoir a exigé de lui. Je pense que l'on aurait tous préféré un traitement aussi iconoclaste pour le divorce avec les Moclans plutôt que cette résolution niveau Disney.

En attendant, il reste 2 épisodes pour faire payer à l'Orville le prix de ses choix, car si j'étais le commandement Kaylon, j'enverrai l'armada au grand complet pour en finir avec une Union plus faible que jamais.
J'espère de tout coeur que la fin de saison aura l'audace de nous le montrer, et ce faisant de rappeler qu'une politique de bisounours, ça tue.


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#9 27-07-2022 21:20:16

scorpius
Nowhere Man

Re : The Orville 03x08 Midnight Blue

J'ai bien aimé, même si j'ai eu plus l'impression de suivre un épisode de Stargate SG1 que de Star Trek. Mais c'était efficace et si la situation Moclan est donc pas traitée si finement que ça, il y a néanmoins quelque chose de cathartique qui se dégage de l'épisode. Notamment le final avec le retour de Klyden qui émotionnellement a marché sur moi.

Malgré sa filiation évidente avec Star Trek, que The Orville fasse un petit détour vers d'autres influences SF, que ce soit Stargate ici ou éventuellement je sais pas DW, ça ne me dérange pas. À condition que ça reste ponctuel.

Par contre le teasing sur une éventuelle romance entre Bortus et Kelly, euh comment dire... Ça me file des flash-backs de Worf/Deanna dans TNG et juste non quoi. J'espère que ça va rester de l'ordre de l'attirance qui ne débouche sur rien de particulier. Parce que bon la seule perspective d'un possible triangle amoureux entre Kelly, Bortus et Klyden, ça me donne déjà envie de me pendre laugh

Dernière modification par scorpius (27-07-2022 21:22:19)


a56576da1ff2efa018d897b1cd90939fd9c8bdf2.gifv

Hors ligne

#10 28-07-2022 11:45:59

TechnoForce
candidat

Re : The Orville 03x08 Midnight Blue

Ca fait extrêmement longtemps que je n'avais pas écrit ici mais voir cette saison 3 et vous lire m'a donné envie de partager mes réflexions.
J'aime beaucoup cette saison 3 et suis moins dur que vous sur le côté moralisateur et les éléments qui peuvent être gênants au niveau écriture comme Charly.
Je ne vois pas la société de The Orville comme celle de Star Trek, elle présente des similitudes mais l'humanité n'a pas vraiment évolué comme celle de Star Trek. Bien que le capitalisme ai disparu et qu'il y ai cette union d'une forme proche de la fédération de Star Trek, les humains fonctionnent de manière similaire à nous, seul le code moral a changé. Ils ont toujours les mêmes sensations que nous mais dirigé vers d'autres aversions. De ce fait, ça me choque pas que les écarts d'une enseigne comme Charly, qui a une haute valeur stratégique, et donc sociale avec le fonctionnement de l'humanité comme décrit dans les saisons précédentes, avec son don, soient tolérés au vu de la proximité temporelle des évènements (surtout quand on voit comme nos sociétés réagissent dans notre contexte actuel). En cela, je trouve l'humanité de The Orville parfois plus crédible que celle de Star Trek.
Pour le côté jugement, je pense que l'évolution de la société US ces dernières années a du marqué les auteurs et forcément fait changer leur façon d'aborder les problématiques.
Au niveau des répercussions des alliances qui disparaissent, j'aime à penser qu'ils construisent un échiquier géopolitique morcelé avec une Union qui devra survivre dans une hypothétique saison 4 car sinon ça risque d'être bâclé.
Pour la suggestion de romance Grayson - Bortus, je trouve ça sorti du chapeau. A part leur affection pour Topa, ils ne semblaient pas particulièrement proches. J'y vois donc plusieurs possibilités, soit le failli baiser était juste sur le moment parce qu'ils parlaient de Topa mais ça n'ira pas plus loin (ce que j'espère), soit on part sur un triangle amoureux classique, soit ils veulent utiliser ça pour aborder la polygamie mais je trouverai ça assez mal amené.
Je suis un peu septique sur mes derniers points car, il me semble avoir entendu dans l'itw de MacFarlane à la Comics Con qu'il considère que la surprise est le plus important dans les séries et qu'il fallait s'attendre à de la surprise dans les prochains épisodes. Je prends ça d'un résumé de 1 minute qu'ils ont fait de la conférence sur fb https://fb.watch/ey4qFe1ZeX/ . Personnellement, ce n'est pas pour être surpris que je regarde The Orville mais pour voir une série SF faisant voyager, posant des réflexions avec toujours une petite dose d'humour et des personnages profondément humains avec tout ce que cela implique de problèmes allant du léger au grave. S'ils partent sur de la surprise comme les séries récentes ont l'habitude d'en faire, j'ai peur que l'écriture en pâtisse.

Hors ligne

#11 28-07-2022 21:14:48

matou
modérateur

Re : The Orville 03x08 Midnight Blue

TechnoForce a écrit :

Ca fait extrêmement longtemps que je n'avais pas écrit ici mais voir cette saison 3 et vous lire m'a donné envie de partager mes réflexions.
J'aime beaucoup cette saison 3 et suis moins dur que vous sur le côté moralisateur et les éléments qui peuvent être gênants au niveau écriture comme Charly.
Je ne vois pas la société de The Orville comme celle de Star Trek, elle présente des similitudes mais l'humanité n'a pas vraiment évolué comme celle de Star Trek. Bien que le capitalisme ai disparu et qu'il y ai cette union d'une forme proche de la fédération de Star Trek, les humains fonctionnent de manière similaire à nous, seul le code moral a changé. Ils ont toujours les mêmes sensations que nous mais dirigé vers d'autres aversions. De ce fait, ça me choque pas que les écarts d'une enseigne comme Charly, qui a une haute valeur stratégique, et donc sociale avec le fonctionnement de l'humanité comme décrit dans les saisons précédentes, avec son don, soient tolérés au vu de la proximité temporelle des évènements (surtout quand on voit comme nos sociétés réagissent dans notre contexte actuel). En cela, je trouve l'humanité de The Orville parfois plus crédible que celle de Star Trek.
Pour le côté jugement, je pense que l'évolution de la société US ces dernières années a du marqué les auteurs et forcément fait changer leur façon d'aborder les problématiques.
Au niveau des répercussions des alliances qui disparaissent, j'aime à penser qu'ils construisent un échiquier géopolitique morcelé avec une Union qui devra survivre dans une hypothétique saison 4 car sinon ça risque d'être bâclé.
Pour la suggestion de romance Grayson - Bortus, je trouve ça sorti du chapeau. A part leur affection pour Topa, ils ne semblaient pas particulièrement proches. J'y vois donc plusieurs possibilités, soit le failli baiser était juste sur le moment parce qu'ils parlaient de Topa mais ça n'ira pas plus loin (ce que j'espère), soit on part sur un triangle amoureux classique, soit ils veulent utiliser ça pour aborder la polygamie mais je trouverai ça assez mal amené.
Je suis un peu septique sur mes derniers points car, il me semble avoir entendu dans l'itw de MacFarlane à la Comics Con qu'il considère que la surprise est le plus important dans les séries et qu'il fallait s'attendre à de la surprise dans les prochains épisodes. Je prends ça d'un résumé de 1 minute qu'ils ont fait de la conférence sur fb https://fb.watch/ey4qFe1ZeX/ . Personnellement, ce n'est pas pour être surpris que je regarde The Orville mais pour voir une série SF faisant voyager, posant des réflexions avec toujours une petite dose d'humour et des personnages profondément humains avec tout ce que cela implique de problèmes allant du léger au grave. S'ils partent sur de la surprise comme les séries récentes ont l'habitude d'en faire, j'ai peur que l'écriture en pâtisse.

Merci pour ton retour.
Et au plaisir de lire ton avis sur toute la saison bientôt.

Hors ligne

#12 28-07-2022 21:49:34

dl500
TOS Forever

Re : The Orville 03x08 Midnight Blue

https://www.unificationfrance.com/article73413.html#yr

La critique d'Yrad finalisée.
Bonne lecture.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

Pied de page des forums