ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 03-11-2020 16:17:39

mypreciousnico
Who ?

The Mandalorian 2x02 Chapter 10: The Passenger

The Mandalorian 2x02 Chapter 10: The Passenger

Crédits officiels :
- Scénario - Jon Favreau
- Réalisation - Peyton Reed

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 2 [66.67%])

    66.67%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 1 [33.33%])

    33.33%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 3

Les invités ne peuvent voter

Hors ligne

#2 06-11-2020 16:53:45

Prelogic
Legaliste

Re : The Mandalorian 2x02 Chapter 10: The Passenger

Une fois qu’on s’est habitué à l’idée que Jon Favreau et ses petits copains aiment s’amuser avec leurs figurines vintage, on peut se permettre de jauger le reste. Le recyclage des concepts artistiques de Ralph McQuarrie n’est pas honteux (c’est même une tradition dans cet univers de recycler des idées avortées), et permet de concevoir une ambiance assez spéciale.

Pourquoi cette série n’assume tout simplement pas d’être un road-trip dans l’univers de SW, constitué de courts épisodes indépendants ? Pourquoi ne pas faire du Mandalorian un personnage dans la veine d’Indiana Jones ? Ce serait tellement plus simple que de nous faire croire à un plan génial qui n’existe de toute façon pas, et qui n’intéresse que modérément les exécutifs à l’œuvre.

*Pour mémoire, voici un concept art écarté pour l'Empire contre-attaque :

Star-Wars-Ralph-McQuarrie-35-393x194.jpg

Dernière modification par Prelogic (06-11-2020 16:57:24)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#3 08-11-2020 00:09:44

dl500
TOS Forever

Re : The Mandalorian 2x02 Chapter 10: The Passenger

J'ai encore bien aimé...même si ça sent un peu trop le remplissage. Toujours autant de fan service, plutôt bien utilisé.
C'est assez court, bien fait, baby Yoda toujours aussi craquant et amusant.
Un 6, parce que j'aimerais que ça avance et que l'intrigue se développe.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#4 08-11-2020 12:12:50

scorpius
Nowhere Man

Re : The Mandalorian 2x02 Chapter 10: The Passenger

Prelogic a écrit :

Pourquoi cette série n’assume tout simplement pas d’être un road-trip dans l’univers de SW, constitué de courts épisodes indépendants ? Pourquoi ne pas faire du Mandalorian un personnage dans la veine d’Indiana Jones ? Ce serait tellement plus simple que de nous faire croire à un plan génial qui n’existe de toute façon pas, et qui n’intéresse que modérément les exécutifs à l’œuvre.

La série n'a jamais essayée de faire croire qu'elle avait un plan génial (je sais même pas ce que ça signifie) je vois pas sur quoi tu te bases pour affirmer un truc pareil. Cet épisode est parfaitement représentatif de ce qu'est The Mandalorian depuis ses débuts. Avec un structure claire et définie, basée sur une narration très RPG. Il y a une grande quête qui sert de fil-rouge, bâtis autour de l'Enfant et des vestiges de l'Empire mais ce qui sert de matière première aux épisodes ce sont avant tout les quêtes annexes.

On le voit encore ici, on a une mission d'escorte classique qui tourne mal. Une mission qui permet de rencontrer un PNJ sympathique et qui permet de continuer à creuser l'univers ne serait-ce que de façon très secondaire. Sinon, j'ai bien aimé. La relation entre le Mando et l'Enfant est toujours aussi chouette, beaucoup aimé l'alien que Mando doit protéger. C'est finalement assez rare d'avoir du Star Wars qui s'attarde à ce point sur un alien et ça faisait vraiment Star Wars. Pas Star Wars qui se prend pour Star Trek ou un truc du genre. L'Enfant qui passe tout l'épisode à bouffer les oeufs j'ai trouvé ça aussi drole que perturbant et le climax était cool, même si pas très original en particulier si on considère cela sous un angle purement "Filonesque"

ot0zvflgqox51.png


What I admire most about your art, is its universality. You do not say a word and yet, the world understands you!
Albert Einstein
Its true, but your fame is even greater! The world admires you, when nobody understands you!
Charlie Chaplin

Hors ligne

#5 08-11-2020 13:36:14

Prelogic
Legaliste

Re : The Mandalorian 2x02 Chapter 10: The Passenger

Dans ma réaction à l’épisode précédent, j’explique ce qui selon moi pose problème depuis le départ de cette série : l’impression que les exécutifs à l’œuvre ont des idées (ce fameux concept artistique qui lorgne du côté du mouvement de la Renaissance) mais qu’ils ne les assument pas. Ce qui fait qu’on se retrouve entre d’un côté, ce fameux « fil rouge » qui n’avance pas (Qui est cet enfant ? Pourquoi est-il si important ? Pourquoi le Mando doit-il risquer sa vie pour lui ? Cet enfant a-t-il réveillé en lui un instinct paternel ?) et la tentation de faire de la série l’otage de considérations externes (les artistes veulent simplement jouer avec les icones et l’art conceptuel de la trilogie classique).

Depuis le 1er épisode de la série, les mecs à l’œuvre te font miroiter des révélations géniales (Baby Yoda est-il la réincarnation de son illustre ancêtre ? La Force a-t-elle remis les compteurs à zéro ?), sans jamais s’y intéresser réellement. Je ne doute pas qu’on finira bien par avoir de plus amples explications, mais j’ai peur, au final, que personne « en haut lieu » n’ai concrètement réfléchi à donner un sens à une idée aussi énorme qu’un bébé Yoda. Personnage qui commence même, je trouve, à devenir un poids mort pour le Mando qui fait preuve d’une irresponsabilité grandissante. Il recherche des Jedis ? Ah oui ? A-t-il jamais entendu parler de la Légende des Skywalkers ? De Luke qui, à ce moment de la chronologie doit surement fonder son Académie ? Visiblement non. Quant aux « vestiges » de l’Empire, pardon mais il n’y a aucun contexte politique d’aucune sorte dans cette série (faut-il expliquer pourquoi ?). Ce ne sont pas deux rookies au volant d’ailes X qui font semblant d’avoir quelque chose à faire dans le secteur qui changera cette triste donne.

Je n’ai rien contre le fait de faire voyager le Mando’ d’une planète à une autre, à la recherche d’un peu de tunes à se faire ou de missions à honorer. Mais avec un enfant sur les bras, c’est quand même pas simple. Et avec des considérations multiples et des aspirations sans doute contradictoires (quelle est l’emprise réelle de Jon Favreau sur le show ?), bah la série semble perdue entre Western Galactique et Soap Opéra télévisuel.

C’est sympathique, c’est parfois inspiré (comme ce 2e épisode), mais ça ne raconte rien ou pas grand-chose sur une échelle plus importante. Le Clone Wars de Tarkovsky avait au moins la toile de fond de la Guerre des Clones comme prétexte à raconter de petites histoires. Là, rien. Et c’est dommage. C'est une critique que j'ai d'ailleurs souvent tendance à faire depuis le rachat de Lucasfilm, démonstration selon moi qu'il y a bien toujours et encore le même problème à l'origine.

Dernière modification par Prelogic (08-11-2020 13:41:20)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#6 08-11-2020 14:10:04

matou
modérateur

Re : The Mandalorian 2x02 Chapter 10: The Passenger

Pour la décharge de cet épisode, j’ai l’impression que le Mando est une série expérimentale.
Comme si ils avaient une idée de ce qu’ils veulent dire, quelles réponses ils veulent donner mais cherche la meilleure manière de le faire avec le budget et les outils. La semaine dernière le désert. Cette semaine la glace. Bientôt un monde aquatique. On voit une recherche d’utilisation du cube en différents environnements.
J’ai vraiment hâte de voir les making off de ces deux épisodes.

Une constatation réflexion cependant.
En deux épisodes, la série a posé un équivalent cinéma de la trilogie originale et un dépassement de la prelogie. Je parle du rendu à l’écran. A aucun moment j’ai l’impression d’être devant une série.
Bien sûr en dépensant 20 millions par épisodes cela serait compréhensible.
Donc j’aimerai bien connaître le budget par épisode.

Hors ligne

#7 08-11-2020 14:24:28

Prelogic
Legaliste

Re : The Mandalorian 2x02 Chapter 10: The Passenger

Je pense qu'au final c'est toi qui a raison Matou. Ils ont un outil en main, ils sont attachés à une certaine direction artistique, et ils cherchent à dépasser des préoccupations techniques qui, parfois, remontent encore à plus de vingt ans (incrustations numeriques, etc.. ). Cette série est très certainement l'objet d'un laboratoire expérimental susceptible d'accoucher à terme de belles idées au service de belles histoires. Je veux bien y croire, même si je reste sur ma réserve.

Pour ma part, j'avoue très humblement regarder le show soit sur un écran de PC 17 pouces, soit sur une diagonale de 90 cm en HDMI sans la 4K. Jai donc du mal à percevoir certaines différences ou evolutions techniques.

Dernière modification par Prelogic (08-11-2020 14:25:20)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#8 09-11-2020 16:53:37

scorpius
Nowhere Man

Re : The Mandalorian 2x02 Chapter 10: The Passenger

Prelogic a écrit :

Dans ma réaction à l’épisode précédent, j’explique ce qui selon moi pose problème depuis le départ de cette série : l’impression que les exécutifs à l’œuvre ont des idées (ce fameux concept artistique qui lorgne du côté du mouvement de la Renaissance) mais qu’ils ne les assument pas. Ce qui fait qu’on se retrouve entre d’un côté, ce fameux « fil rouge » qui n’avance pas (Qui est cet enfant ? Pourquoi est-il si important ? Pourquoi le Mando doit-il risquer sa vie pour lui ? Cet enfant a-t-il réveillé en lui un instinct paternel ?) et la tentation de faire de la série l’otage de considérations externes (les artistes veulent simplement jouer avec les icones et l’art conceptuel de la trilogie classique).

Depuis le 1er épisode de la série, les mecs à l’œuvre te font miroiter des révélations géniales (Baby Yoda est-il la réincarnation de son illustre ancêtre ? La Force a-t-elle remis les compteurs à zéro ?), sans jamais s’y intéresser réellement. Je ne doute pas qu’on finira bien par avoir de plus amples explications, mais j’ai peur, au final, que personne « en haut lieu » n’ai concrètement réfléchi à donner un sens à une idée aussi énorme qu’un bébé Yoda. Personnage qui commence même, je trouve, à devenir un poids mort pour le Mando qui fait preuve d’une irresponsabilité grandissante. Il recherche des Jedis ? Ah oui ? A-t-il jamais entendu parler de la Légende des Skywalkers ? De Luke qui, à ce moment de la chronologie doit surement fonder son Académie ? Visiblement non.

Nan mais attends concernant le fil-rouge on en est seulement au début de la saison 2, au dixième épisode. Ils sont loin de trainer les pieds quand même. Ce serait comme d'attendre de Babylon 5 que dès la saison 1 on te balance toutes les révélations et tous les twists sur Valen, sur les Shadows, sur les Vorlons et j'en passe. Ou que The Expanse grille rapidement ses cartouches quand à la Protomolécule et ses créateurs.

Que le Mando n'est qu'une connaissance très vague des Jedi, me parait assez logique ou en tout cas pas illogique. Il est clair qu'il a été élevé par une caste extrêmiste et recluse de Mandaloriens  (qui ont une culture un peu différente de celle des Mandos de TCW/Rebels). Sans parler de la jurisprudence Han Solo. La galaxie est immense et malgré les exploits récents de Luke, seule une petite fraction de la dite galaxie aura vu un Jedi, pourra témoigner de son existence. Pour ce qui est de l'académie Jedi de Luke, sachant ce qu'en a fait la postlogie, que The Mandalorian l'ignore totalement ça me va parfaitement. Il est évident que Ahsoka en sera une alternative. 

Quant aux « vestiges » de l’Empire, pardon mais il n’y a aucun contexte politique d’aucune sorte dans cette série (faut-il expliquer pourquoi ?). Ce ne sont pas deux rookies au volant d’ailes X qui font semblant d’avoir quelque chose à faire dans le secteur qui changera cette triste donne.

Je suis pas d'accord. La saison 1 a posée le contexte géo-politique, notamment à travers le personnage d'Herzog. Même chose pour la nouvelle République qui au cours de ses 2 apparitions a été présentée comme étant très agressive et réactive. Ce qui est aux antipodes certes de ce que nous a montré la postlogie ou la nouvelle République se laisse exterminer par le Premier Ordre en faisant preuve d'une passivité absurde. Encore une fois que la série ignore/contredise la postlogie, moi ça me va parfaitement. A ce stade je peux la considérer comme la "vraie" suite de l'épisode 6 et ça, c'est cool. 

Je n’ai rien contre le fait de faire voyager le Mando’ d’une planète à une autre, à la recherche d’un peu de tunes à se faire ou de missions à honorer. Mais avec un enfant sur les bras, c’est quand même pas simple. Et avec des considérations multiples et des aspirations sans doute contradictoires (quelle est l’emprise réelle de Jon Favreau sur le show ?), bah la série semble perdue entre Western Galactique et Soap Opéra télévisuel.

Elle n'est pas du tout perdu. Pour l'instant elle est parfaitement sur les rails de ses influences.

C’est sympathique, c’est parfois inspiré (comme ce 2e épisode), mais ça ne raconte rien ou pas grand-chose sur une échelle plus importante. Le Clone Wars de Tarkovsky avait au moins la toile de fond de la Guerre des Clones comme prétexte à raconter de petites histoires. Là, rien. Et c’est dommage. C'est une critique que j'ai d'ailleurs souvent tendance à faire depuis le rachat de Lucasfilm, démonstration selon moi qu'il y a bien toujours et encore le même problème à l'origine.

Pas d'accord. Ce n'est pas parce qu'il y a pas d'enjeux intergalactiques que "ça ne raconte rien". La série s'appelle The Mandalorian pas Star Wars : Mando, à partir de là que l'ensemble de la série se déroule sur une toute autre échelle, je vois vraiment pas ou est le problème. Perso, j'espère vraiment que ça ne va pas se transformer en préquel de la postlogie, tentant de raconter la naissance de la Résistance et du First Order. Ca tuerait la série, purement et simplement.

Dernière modification par scorpius (09-11-2020 16:57:09)


What I admire most about your art, is its universality. You do not say a word and yet, the world understands you!
Albert Einstein
Its true, but your fame is even greater! The world admires you, when nobody understands you!
Charlie Chaplin

Hors ligne

#9 09-11-2020 18:05:19

Prelogic
Legaliste

Re : The Mandalorian 2x02 Chapter 10: The Passenger

Je te trouve un poil indulgent avec cette série mais je te pardonne razz Les Mandalorians (qui sont censés être les vrais héritiers de la lignée qu’on aura jamais vu dans les films, étant donné que les Fett sont considérés comme des rénégats), ont une histoire probablement aussi vieille que l’Ancienne République. Ils seraient passés à travers l’Histoire avec un grand H, et ce malgré les histoires officielles comptées dans TCW et Rebels d’avant l’avènement de l’Empire ? Mais dans ce cas, moi j’aurais grandement apprécié qu’on nous explique ce qui est arrivé à cette secte durant la période impériale. Histoire de faire un peu de contexte quoi (ce truc qui a disparu des écrans radar de Lucasfilm depuis le rachat).

L’agressive réactivité de la Nouvelle République n’est symbolisée que par l’apparition ponctuelle de… deux chasseurs x-wings qui rodent dans les parages immédiats du Razor Crest. Moi ce que j’ai retenu, c’est que les exécutifs ont mis le paquet sur les effets sonores (ça sent le déterrage des archives sonores de Ben Burtt) et sur la pilosité apparente (matte-moi cette moustache, et ces rouflaquettes !). Voilà. Désolé si mon attention est à ce point détournée par ce genre de détails mais depuis quelques temps, je ne peux pas m’en empêcher, c’est plus fort que moi, je remarque exactement ce que l’on veut me faire remarquer : que rien n’a changé mais que tout est différent, you know…

Alors oui, bien sûr, moi aussi je serre les fesses en espérant que cette série ne cherchera pas trop à relier les points avec la postlogie. Néanmoins, c’est probablement ce qui nous pend au nez au final et si ce doit être le cas, je suis impatient de voir comment la bande à Jon Favreau va réussir à crédibiliser le peu d’enjeux de la postlogie. Mais bon pas d'inquiétudes à avoir : pour le moment, ce qui intéresse davantage nos petits amis c'est de faire revenir Boba qui va rapidement voler la lumière à cette jolie coquille vide qui sert de prétexte à un show d'inspiration vintage.

Dernière modification par Prelogic (09-11-2020 18:09:15)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#10 09-11-2020 20:47:22

scorpius
Nowhere Man

Re : The Mandalorian 2x02 Chapter 10: The Passenger

Prelogic a écrit :

Je te trouve un poil indulgent avec cette série mais je te pardonne razz Les Mandalorians (qui sont censés être les vrais héritiers de la lignée qu’on aura jamais vu dans les films, étant donné que les Fett sont considérés comme des rénégats), ont une histoire probablement aussi vieille que l’Ancienne République. Ils seraient passés à travers l’Histoire avec un grand H, et ce malgré les histoires officielles comptées dans TCW et Rebels d’avant l’avènement de l’Empire ? Mais dans ce cas, moi j’aurais grandement apprécié qu’on nous explique ce qui est arrivé à cette secte durant la période impériale. Histoire de faire un peu de contexte quoi (ce truc qui a disparu des écrans radar de Lucasfilm depuis le rachat).

Nan, nan aucune indulgence smile

Je ne crois pas que les Mandaloriens suivant "la voie" sont passés à côté de l'histoire. Simplement les Mandaloriens dès TCW sont présentés comme très isolationnistes, ne voulant pas s'impliquer dans les grandes affaires galactiques. Un positionnement très critiqué par Obi-Wan d'ailleurs qui accuse (à tort ou à raison) Satine de se cacher derrière son pacifisme. Dès lors que la tribu du Mando, encore plus "extrême" que les pacifistes de Satine ou ceux va-t-en-guerre de Pre Vizsla dans leurs désirs de renouer avec les anciennes traditions Mandaloriennes retiennent avant tout que les Jedi sont d'anciens ennemis, c'est parfaitement cohérent.

Les Fett sont (à priori) un cas à part. Jango portait une armure Mandalorienne mais n'était pas un Mandalorien. Du moins selon le premier ministre Almec qui n'est pas forcément une source de renseignements très fiables... Possible qu'on découvre que Jango appartenait à la même tribu que Din Djarin même si visiblement il en a abandonné  les préceptes, "la voie". 

Quand au sort de la Tribu durant l'ère Impériale ben on sait qu'ils ont fait face à la "grande Purge" et c'est la raison pour laquelle ils vivent cachés. Il est évident qu'on en apprendra plus, ils ont pas armé Moff Gideon (la grande figure Impériale du show) avec le Dark Saber juste pour le fun.

L’agressive réactivité de la Nouvelle République n’est symbolisée que par l’apparition ponctuelle de… deux chasseurs x-wings qui rodent dans les parages immédiats du Razor Crest. Moi ce que j’ai retenu, c’est que les exécutifs ont mis le paquet sur les effets sonores (ça sent le déterrage des archives sonores de Ben Burtt) et sur la pilosité apparente (matte-moi cette moustache, et ces rouflaquettes !). Voilà. Désolé si mon attention est à ce point détournée par ce genre de détails mais depuis quelques temps, je ne peux pas m’en empêcher, c’est plus fort que moi, je remarque exactement ce que l’on veut me faire remarquer : que rien n’a changé mais que tout est différent, you know…

Ben on a tout de même découvert que la Nouvelle République utilise des prisons spatiales mobiles et qu'elle utilise des droids pour en assurer la sécurité. En terme de worldbuilding ne serait-ce que vis à vis de la prélo et du rôle des droids du côté séparatiste, c'est un renversement assez cool. Un petit détail, mais le genre que j'aurai aimé voir dans la postlogie qui te fait sentir que l'univers à évolué, qu'il n'est pas figé. A côté de ça les bruitages...

Alors oui, bien sûr, moi aussi je serre les fesses en espérant que cette série ne cherchera pas trop à relier les points avec la postlogie. Néanmoins, c’est probablement ce qui nous pend au nez au final et si ce doit être le cas, je suis impatient de voir comment la bande à Jon Favreau va réussir à crédibiliser le peu d’enjeux de la postlogie. Mais bon pas d'inquiétudes à avoir : pour le moment, ce qui intéresse davantage nos petits amis c'est de faire revenir Boba qui va rapidement voler la lumière à cette jolie coquille vide qui sert de prétexte à un show d'inspiration vintage.

Comme dit plus haut le retour de Boba peut vraiment servir la série, sa narration, ses thèmes (pas du tout une coquille vide la série).


What I admire most about your art, is its universality. You do not say a word and yet, the world understands you!
Albert Einstein
Its true, but your fame is even greater! The world admires you, when nobody understands you!
Charlie Chaplin

Hors ligne

Pied de page des forums