ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#1 29-05-2020 19:37:20

Ftiqz46d
candidat

La Mort et les morts dans Star Trek

Je sais que j'arrive à peine mais je n'ai pas trouvé de "discussion" sur un sujet pourtant sensible et notable selon moi : les morts dans ST. Alors bien sur, c'est un sujet 100 % spoiler (morts de personnages majeurs) mais j'imaginais aussi identifier tous les morts (même celles vite expédiées), leur nombre, les morts les plus marquantes, originales...
Par exemple, je pensais à la mort totalement folle du lieutenant Remmick dans la saison 1 de TNG.
Et plus globalement toute réflexion liée à la mort (rites funéraires,...) dans cet univers. Je pense par exemple au rite Klingon visible en détail dans la saison 1 de TNG, la cérémonie concernant Tasha...
Voilà.

Hors ligne

#2 31-05-2020 06:47:11

saga
vétéran

Re : La Mort et les morts dans Star Trek

La mort dans Star Trek répond à des critères généraux donc...

... le premier est « Jamais de personnage principaux, sauf et uniquement sauf si l'acteur qui le joue a demandé une augmentation »

... le second « Partir en exploration et porter un uniforme rouge »

Un roman à particulièrement été axés sur les gimmick de la série...
...la mort des Uniformes rouges
...la solution toujours trouvée juste avant la catastrophe
...le docteur et ses médecines miracles
...le sexe a piles du capitaine
... etc

http://www.star-trek.be/data/Fiche/LZ/LZD/033.html

\\// Longue vie et perso j'ai jeté toutes mes chemises rouges et roses (on ne sais jamais)
Saga

PS : Dans Cosmos 1999, c'est l'acteur ou figurant que l'on a jamais vu dans aucun épisodes précédents.

Dernière modification par saga (31-05-2020 06:47:49)

Hors ligne

#3 31-05-2020 07:39:02

Oberon
Section 31

Re : La Mort et les morts dans Star Trek

Je souscris aux "règles" énoncées par saga, et me permettrai d'en rajouter une:

- dans la mesure où la mort d'un personnage principal est essentiellement un règlement de comptes entre l'acteur et la prod, elle se doit d'être aussi parachuté, artificielle et aberrante que possible

Souvenons-nous... comment Jadzia Dax fut abattue dans un temple Bajoran dans lequel elle allait prier pour la 1ère fois de sa vie, par un Dukat possédé par un Pah-Wraith se téléportant précisément à cet instant. Pas de bol, quoi... ou black day, comme on dit au poker...
Souvenons-nous aussi... de la mort expéditive et pourtant ultra pathos de Tasha Yar... de la "main" d'une flaque de goudron cosmique. C'était la première mort au sein du senior staff depuis Spock, et elle rompait tellement la suspension d'incredulité que j'en ai éclaté de rire. Triste fin pour une jolie blonde...
Et n'oublions pas la mort de Trip Tucker, totalement gratuite et inutile, scriptée de façon éhontée, pour finir une si belle série par une mort parfaitement dispensable. Même Scott Bakula avait du mal à jouer le deuil de son meilleur ami, sans doute car il avait la plus grande difficulté à y croire... J'aurais du mal à l'en blâmer: les années passent et j'y crois toujours pas.

En fait, c'est uniquement dans les films, bien que cela divise grandement la communauté, que les morts de personnages principaux ont un peu d'envergure. Déjà, le format plus long s'y prête bien mieux, et le budget sensiblement plus élevé permet une mise en scène moins cheap et donc moins cappilo-tractée.
Car on pourrait noircir bien des pages sur la mort de Spock ou de Data, et sur le comment de nombreux fans les estiment non satisfaisantes, le fait est que cela a provoqué des émotions fortes et parfois des larmes à des milliers de personnes.
Je suis en revanche bien plus dubitatif sur la mort de Tasha ou de Dax, les 2 tombant comme un cheveux sur la soupe pour la seule raison que leurs actrices respectives voulait quitter la série. Un pied-de-nez de la prod, je suppose?
"Ah? Star Trek n'est pas assez bien pour toi? Bob, sort moi la flaque de goudron, stp... Pardon, ma grande? Tu trouves que cette mort est indigne de ton personnage et qu'elle méritait mieux? Ouais, sauf qu'on a les droits du perso et que t'es sous contrat, donc tes états d'âme de diva, osef. Allez, va te changer, on liquide ton perso dans 1/4 d'heure."

Je caricature, mais j'ai toujours trouvé fort dommageable pour la dramaturgie le caractère expédié de la mort de ces héros, surtout après des dizaines d'heures passées à partager leurs aventures et donc à s'attacher à eux. Cela ferait partie des choses à améliorer dans le futur, mais vu la régression tous azimuts dans ST depuis 2009, ce département est devenu totalement secondaire...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#4 31-05-2020 11:16:24

matou
modérateur

Re : La Mort et les morts dans Star Trek

Sur Yar, l’idée de la mort brutale était bonne mais la mise en scène le rate.
La séries excellent en revanche dans les épisodes où, d’une manière ou d’une autre, un personnage du cast meurt (sans que cela soit définitif, oui je sais dire ça de la mort c’est bizarre...).
J’en oublie mais il y a la mort de Data dans Times Arrow, Picard dans Tapestry, celle de Kim dans Émanations, celle de Tucker dans Similitude.

Et pour Oberon, dans le côté mort définitive mais réussi d’un personnage secondaire, le major Hayes est une réussite totale. En somme avec lui, on zode le passif Yar.
Ent est vraiment la série où toutes les leçons tirées des erreurs d’avant, ont été bien tirées.

Hors ligne

#5 31-05-2020 13:27:51

Oberon
Section 31

Re : La Mort et les morts dans Star Trek

Effectivement, matou, la mort de Hayes est un moment coup de poing, réussi dans la mise en scène, et bien amené par la narration. Un sans faute, donc... rendant d'autant plus regrettable la mort WTF de Tucker en fin de saison suivante, et son traitement. Tu sais très bien qu'ENT est ma série ST fétiche, mais pas au point d'oublier ce twist abrupte et gratuit dans l'épisode final.
Il est d'ailleurs intéressant de noter que les morts de personnages secondaires sont sensiblement mieux réussi que celles du main cast. C'est probablement du au fait que ces morts là sont voulues et réfléchies par les auteurs, et ont donc été travaillées en conséquences, là où celles concernant les rôles principaux sont généralement provoquées par des ruptures plus ou moins amiables de leur contrat. Pour celle de Tucker, c'était presque un règlement de comptes des showrunners vis-à-vis du bashing de la série. Thématiquement, cela n'apportait ni ne développait rien, et c'était d'ailleurs le coeur du problème...

En revanche, l'étude de la mort et de ce qu'elle implique (donc là encore issue d'une réflexion et d'une volonté narrative) est effectivement d'un assez haut niveau. Bon, je me permets un petit hors-sujet sur la mort de Kim et sa thématique, car si je plébiscite cette très bonne s-f, j'ai en revanche plus de mal avec la fin de l'épisode:
" -Comment vous sentez-vous?
  -Bien, je peux reprendre le service demain.
  -Il vous reste 2 jours de repos.
  -Je vais bien.
  -Vous avez vécu une expérience unique, je veux que vous preniez le temps de méditer sur celle-ci."

Ou il pourrait aussi être humain et avoir besoin de temps pour s'en remettre... il est juste mort, après tout...
Heureusement, c'était une faute de traitement propre à VOY, largement rectifié par la blessure de Nog dans DS9 et son long et réaliste temps de convalescence. Fin du hors-sujet.

Mais même si les épisodes traitants de la mort (et du fait d'en revenir) sont souvent de très bons épisodes, je ne pense pas qu'on puisse les considérer comme des morts authentiques pour le personnage et surtout pour l'impact émotionnel du spectateur. "Émanations" est au tiers de la saison 1 et "Tapisserie" en moitié de saison 6. Il est impossible de tuer véritablement (compte tenu des obligations contractuelles production/acteur) un rôle principal à ce moment-là. Du coup, en tant que spectateur, je pouvais être captivé par l'enjeu narratif ou s-f de l'épisode, mais pas par le risque de décès du personnage (surtout pour Kim dont j'aurais salué le remplacement).
Picard devenant Locutus ou Data dans "la flèche du temps", l'enjeu de la survie du personnage fonctionne car il s'agit d'épisodes doubles de fin de saison, et c'est un moment où l'on peut légitimement éprouver la crainte de voir un rôle principal partir définitivement. "L'essence du mal" aurait pu, en bon épisode 22, provoquer un climax émotionnel à la mort de Tasha. Hélas, le traitement et son côté série z font que cela ne fonctionne absolument pas...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#6 31-05-2020 15:01:48

scorpius
Nowhere Man

Re : La Mort et les morts dans Star Trek

Pour la mort de Trip, il ne faut pas la prendre de façon trop littérale. N'oublions pas qu'il ne s'agit que d'une reconstruction holographique. Il est tout à fait possible que l'auteur de ce programme holographique, ben ce soit un gros mauvais mdr ce qui explique le fait qu'effectivement c'est écrit de façon aussi "scriptée" que ce soit gratuit et que la dramaturgie soit aussi peu satisfaisante. En gros il est possible que ce programme ait été écrit par un descendant d'Alex Kurtzman laugh

Ou on peut imaginer que c'est aussi grossier parce que ça ne sert qu'à camoufler grossièrement une réalité historique qu'il est impossible de discerner, l'équivalent des documents officiels noircie au gros feutre noir. L'UE va d'ailleurs jouer là-dessus assez habilement...


b60fda1a21310156acf3de3f2992dbe1ca39c779.gifv

Hors ligne

#7 03-06-2020 20:44:00

IMZADI
Memory Alpha

Re : La Mort et les morts dans Star Trek

A l'époque de ces séries, il n'y avait pas le buzz de la dernière min de l'épisode qui incite à enchaîner la suite.
Si bien que la mort d'un perso ou même son départ se faisait en fin de saison.
Franchement un perso qui mourait en milieu de saison, on savait qu'il y allait avoir une astuce pour le faire revivre. Donc je n'ai jamais eu cette surprise de "oh mince ils l'ont tué"

Moi j'aime les morts bêtes de star trek, Yar, Dax, Kirk car j'y vois le côté "ordinaire" de nos persos et d'un point identitaire à la saga: des officiers ordinaires dans des situations extraordinaires.
Pour moi donner une mort héroïque simplement du fait que le perso appartient au main cast retire quelque chose à star trek.

Et l'ère kurtzmanienne montre bien aussi que cela n'est pas compris, je pense à la mort d'Airiam, ils ne sont pas face à l'inconnu comment l'équipage peut-il être pris au dépourvu? Pfff

Dernière modification par IMZADI (03-06-2020 20:45:08)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#8 04-06-2020 00:28:47

matou
modérateur

Re : La Mort et les morts dans Star Trek

La mort de Kirk a un fort pouvoir symbolique. Lui le joueur qui a tant tiré sur la corde, a fini par la voir lâcher...

Hors ligne

#9 04-06-2020 11:17:46

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : La Mort et les morts dans Star Trek

matou a écrit :

La mort de Kirk a un fort pouvoir symbolique. Lui le joueur qui a tant tiré sur la corde, a fini par la voir lâcher...

Sauf que sa mort dans STG est ridicule et indigne du personnage.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#10 04-06-2020 11:51:41

matou
modérateur

Re : La Mort et les morts dans Star Trek

Pas ridicule ni indigne. Il fait une dernière différence mais a le sort contre lui.

Hors ligne

#11 04-06-2020 14:59:10

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : La Mort et les morts dans Star Trek

C'est vrai qu'il a trop tirer sur la corde , Kirk  est un "gambler" , la chance devait finir par le lâcher.

Mais je suis un peu comme dvmy.. Cette fin , je la trouve ridicule & indigne du personnage.. J'irai même plus loin que lui:

Je trouve TOUTE mort du Captain Kirk imaginé ou pas encore , ridicule & indigne du personnage.. Qui a vraiment envie de voir le Captain Kirk mourir ?

Qui a vraiment envie de voir la grande faucheuse triomphé sur James T. ?  Cela torpille complètement l'essence , l'énergie enivrante du personnage ..

La saveur  du Captain Kirk c'est " Tricher avec la mort  ,  échapper à  la mort et se  féliciter de sa propre ingéniosité avec une bonne tape dans le dos.. & finalement rien savoir de la mort. "

Le contraire de ça , vous niquez le personnage, vous vous foutez de lui ,  que vous soyez Ronald D. Moore ou JJ Abrams.. Kirk mort , il n'a plus rien à nous dire sur la mort , c'est un clown .. Vivant,  se jouant d'elle .. Kirk nous dit tout  de la mort, c'est un héros . C'est la grande richesse de ce personnage.

Si tout humain qu'il est et que Kirk doit mourir , alors que cela se passe hors de l'écran.. & seul ,intime avec la mort ( " J'ai toujours sut que je mourrais seul " Kirk . ST5.The Final Frontier.) .


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#12 04-06-2020 17:14:40

matou
modérateur

Re : La Mort et les morts dans Star Trek

Je suis d’accord avec toi Buck.

Hors ligne

#13 05-06-2020 16:59:08

IMZADI
Memory Alpha

Re : La Mort et les morts dans Star Trek

dvmy a écrit :
matou a écrit :

La mort de Kirk a un fort pouvoir symbolique. Lui le joueur qui a tant tiré sur la corde, a fini par la voir lâcher...

Sauf que sa mort dans STG est ridicule et indigne du personnage.

J'aime le côté ordinaire, mais c'est vrai que ç'aurait pu avoir un ti côté classe

ce qui est navrant c'est de savoir que Picard l'enterre. Pourquoi ne pas garder son corps et le rapatrier, en espérant que l'USS Farragut le téléporte


matou a écrit :

Pas ridicule ni indigne. Il fait une dernière différence mais a le sort contre lui.

fallait bien q'un jour il perde


Buckaroo a écrit :

J'irai même plus loin que lui:

Je trouve TOUTE mort du Captain Kirk imaginé ou pas encore , ridicule & indigne du personnage.. Qui a vraiment envie de voir le Captain Kirk mourir ?

Qui a vraiment envie de voir la grande faucheuse triomphé sur James T. ?  Cela torpille complètement l'essence , l'énergie enivrante du personnage ..

La saveur  du Captain Kirk c'est " Tricher avec la mort  ,  échapper à  la mort et se  féliciter de sa propre ingéniosité avec une bonne tape dans le dos.. & finalement rien savoir de la mort. "

c'est intéressant ! c'est vrai qu'avec du recul, ne jamais connaître sa mort, permet de garder dans notre imagination ce que tu appelles l'énergie enivrante du personnage


Buckaroo a écrit :

Si tout humain qu'il est et que Kirk doit mourir , alors que cela se passe hors de l'écran.. & seul ,intime avec la mort ( " J'ai toujours sut que je mourrais seul " Kirk . ST5.The Final Frontier.) .

au moins on a la cohérence / continuité de cette "prédiction".

Le hors écran me plait bien


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums