ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-12-2019 15:21:16

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

star_wars_the_rise_of_skywalker_ver4_xxlg.jpg

Réalisé par J.J Abrams
Ecrit par Chris Terrio & J.J. Abrams d'après une histoire de Chris Terrio, J.J. Abrams et des idées de Derek Connolly et Colin Trevorrow.

Avis Ultime Frontière

  1. Film Culte(voix 0 [0%])

    0%

  2. Chef d'oeuvre(voix 0 [0%])

    0%

  3. Très Bon(voix 0 [0%])

    0%

  4. Bon(voix 1 [14.29%])

    14.29%

  5. Moyen(voix 3 [42.86%])

    42.86%

  6. Médiocre(voix 1 [14.29%])

    14.29%

  7. Mauvais(voix 0 [0%])

    0%

  8. Très Mauvais(voix 0 [0%])

    0%

  9. Nul(voix 1 [14.29%])

    14.29%

  10. Insignifiant(voix 1 [14.29%])

    14.29%

Votes totaux: 7

Les invités ne peuvent voter

Dernière modification par dvmy (21-12-2019 21:04:54)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

En ligne

#2 14-12-2019 15:22:50

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Pour les critiques du film merci de poster ici. J'ai réutilisé le système de notation que Buckaroo avait attribué aux autres films, histoire de rester cohérent.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

En ligne

#3 18-12-2019 10:53:25

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Les premières critiques « spécialisées » tombent et sont assez éclairantes. Du côté de la presse traditionnelle, on semble regretter que la « mythologie » s’efface au profit d’une logique d’actionnariat, avec une précipitation à conclure. De l’autre, les critiques déjà acquises à la cause « Abrams » depuis le rachat de Lucasfilm par Disney, et qui ne pouvaient pas être plus heureux de voir Lucas systématiquement désavoué et congédié.

Ce que cela dit sur le film, c’est qu’il s’inscrit dans une logique déjà amorcée avec l’EpVII et que par conséquent, les polémiques ne désenfleront pas. La génération Abrams est celle des nostalgiques / réactionnaires qui refusent le caractère inclusif de la prélogie (Jake Lloyd était, d’une certaine manière, le porte-parole de cette nouvelle génération qui ne demandait qu’à profiter un peu des retombées d’une marque populaire). Abrams a une vision bien particulière de Star Wars, la sienne. Vous êtes d’accord avec lui, ou vous partez : c’est d’ailleurs le crédo des puristes, blessés dans leur orgueil face à une logique revivaliste qu’ils refusent de considérer comme telle.

****
Une première critique de Numerama – média partisan de cette logique revivaliste, qui met l’accent sur les totems habituels : Abrams est un être sensible, qui focalise sur les personnages et qui se moque finalement de dépeindre un univers gigantesque avec des effets spéciaux numériques « injustifiés » (on se demande bien en quoi les effets « pratiques » de la trilogie classique l’étaient davantage, quand on pense notamment aux prouesses réalisées par les équipes d’ILM à l’époque pour tourner en vue subjective. Bref, non, ce film ne vieillera pas mieux que la prélogie sous prétexte qu’Abrams a mis la focale sur « les personnages » au détriment des « vaisseaux ». Ce film veillera mal précisément parce qu’il ne raconte rien, ou plutôt qu’il ne raconte qu’une vision parcellaire et non-inclusive de cet univers en feignant l’universalisme.

*Source : www.numerama.com

****
Une critique positive du Journal du Geek qui étrille les effets "Whaou CGI" (petit clin d’œil à Bob Iger ?) et loue, en fin de compte, les nombreux emprunts au « Retour du Jedi ». A croire que ce film ne peut s'apprécier que par le prisme d'une certaine vision de la trilogie classique : « L’Ascension de Skywalker s’inscrit dans la droite lignée de la trilogie originale, et emprunte ici et là de nombreux éléments au « Retour du Jedi », notamment, bien plus qu’à la prélogie. Si on peut déplorer une première partie un peu fastidieuse et du fan-service à profusion qui ne fait pas nécessairement mouche, nul doute que les nostalgiques de la première heure seront comblés avec ce volet, qui apporte une parfaite conclusion à l’ensemble de l’épopée des Skywalker. »

*Source : journaldugeek.com

****
Une critique du NouvelObs - qui semble ravi que la saga se termine : « Tout va vite, trop vite. Comme pour nous éviter de penser, de juger, de jauger. Pour mieux nous faire avaler le déluge de dilemmes cornéliens, résolus en une fraction de seconde, la surabondance de twists, sitôt révélés, sitôt digérés, les deus ex machina dantesques, passant comme des lettres à la poste. [...] u fond, J.J. Abrams reprend le programme du « Réveil de la force », sans la fraîcheur ni le panache, trop attaché à rattraper les dommages du précédent épisode (« les Derniers Jedi ») et à raccrocher l’aventure aux rails de la trilogie originelle dans le temps qui lui est imparti. D’où cet air persistant de déjà-vu. »

*Source : nouvelobs.com

****
Une autre critique du journal Le Point – qui tenterait presque de réhabiliter le travail de Johnson, face à ce qui est appelé la « purge », cherchant à « démonter une par une presque toutes les idées fortes des Derniers Jedi » . Le paragraphe suivant résume à lui seul tout le problème : « Le réalisateur-fanboy, comme son prédécesseur, a dû composer avec une stratégie de production hâtée par le studio, aboutissant à la sortie d'un volet officiel tous les deux ans quand trois auraient sans doute été plus raisonnables pour mieux penser l'affaire. Plutôt que ce rythme infernal, peut-être eût-il mieux valu harmoniser le travail des équipes et engager ces trois films sur une route mythologique cohérente au lieu d'un « stop and go » dépareillé d'un segment à l'autre. »

*Source : www.lepoint.fr

****
Une critique de Premiere très intéressante - je dis cela car Premiere n'a eu de cesse de charger la prélogie et l'échec de Lucas à prolonger son œuvre sans tomber dans la caricature. Aujourd'hui, il semble que la rédaction s'avoue enfin à elle-même l'échec de l'idéologie nostalgique, qu'on a essayé de nous vendre comme un « hommage respectueux ». Ce passage final est éclairant dans l'article : « Plutôt que de se brûler les ailes, Abrams calme clairement le jeu, et livre un Star Wars dans les clous, fournissant le fan service comme il faut, sans chercher à se frotter au mythe de face. Abrams envisage finalement Star Wars comme un cadre de jeu pulp, comme un Flash Gordon feuilletonnant. Par sécurité, sûrement. Miser sur le divertissement et la nostalgie, plutôt que l’audace et l’inconnu. »

*Source : Premiere.fr

****
Une critique de PureBreak : 5/10 Film attendu comme le messie, Star Wars L'Ascension de Skywalker est un énorme bordel de 2h20. On en ressort barbouillé, pas vraiment certain d'avoir aimé, ni d'avoir detesté pour autant. Mais en jouant la carte du fan service à tout prix, afin de faire oublier l'épisode précédent réalisé par Rian Johnson, J.J Abrams perd son âme et nous prive du final que l'on rêvait tous de voir. Dommage. Ce n'est pas ce Star Wars qui va Martin Scorsese avec Disney et les blockbusters.

*Source : cinema.jeuxactu.com

Dernière modification par Prelogic (18-12-2019 14:25:08)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#4 18-12-2019 13:41:00

matou
modérateur

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Moi j’attends la critique enthousiaste de Dvmy avec cet opus de ce réalisateur qu’il adore.

Hors ligne

#5 18-12-2019 13:52:29

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

matou a écrit :

Moi j’attends la critique enthousiaste de Dvmy avec cet opus de ce réalisateur qu’il adore.

Je ne sais pas si je vais faire une véritable critique de ce film, mais vous aurez mes impressions ce soir.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

En ligne

#6 18-12-2019 16:29:11

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

dvmy a écrit :

Je ne sais pas si je vais faire une véritable critique de ce film

Il va pourtant bien falloir, car je l’attends de pied ferme en ce qui me concerne hihi Je veux savoir par exemple :

- Ce que tu penses de l’écriture de ce film (tu sais que c’est une donnée essentielle et incontournable à mes yeux), comparativement au film précédent qui prétendait « bousculer les codes », vis-à-vis de la trilogie toute entière et de la saga de Lucas. Je veux savoir si les personnages sont mieux caractérisés et dotés de failles morales auxquelles le public peut s'identifier, s'ils évoluent dans leur compréhension du monde qui les entoure et si la Force est redevenu le théâtre d'une réflexion cosmogonique (la Force a-t-elle une conscience ? D'où vient ce pouvoir capable de diriger l'univers tout entier ? Y a-t-il des révélations à ce sujet ? La Force pour tous ou seulement pour quelques privilégiés en fin de compte ?)

- Si le film cherche maladroitement à broder une intrigue autour des enjeux contextuels de l’EpVI, en se donnant des faux airs de neuf sans jamais se départir d’une direction artistique qui regarde un peu trop dans le rétroviseur.

- Si JJ Abrams cherche à raconter quelque chose, au lieu d’utiliser l’occasion qui lui est donné de faire un pied de nez à Rian Johnson (dont la démarche "créative" m'apparaitrait d'un coup plus sympathique).

- Si l'Univers Etendu n'a pas été pillé pour boucher les trous d'une réflexion indigente (il paraît même que c'est la période la plus oubliable de l'UE qui fait office de référence ici, certes, ça peut être rigolo sur le coup...).

Je veux savoir si JJ Abrams est capable, en un seul film, de me réconcilier avec l’univers de Star Wars et me donner envie de claquer 10 000 balles dans les produits dérivés sur une période de 10 ans. Comme à la belle époque quoi razz ou si je peux tranquillement accepter l'idée d'avoir pris 20 ans dans la tronche, avec la certitude que les grandes histoires universelles n'intéressent plus personne et que la marque Star Wars prédomine dans l'esprit de ces technocrates faiseurs d'images creuses. Avec la bénédiction du peuple, acquis à une logique de rentes et d'actionnariat.

P.S. : souhaitons tout de même une bonne séance à ton petit, qu'il s'amuse avec des films de son âge miam

Dernière modification par Prelogic (18-12-2019 18:10:31)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#7 18-12-2019 18:40:12

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

En quelques phrases non structurées:
- le meilleur film de la postologie.
- un vrai serial.
- Enfin un film de cette trilogie qui ne copie pas un chapitre de L'O.T.

Pour le reste:
- aucune magie.
- on fait encore n'importe quoi avec la Force... même si c'est expliqué dans le film.
- un mépris total envers la prélogie.
- un film inutile d'une trilogie inutile.
- des facilités, des incohérences et des elypses à la chaîne que le rythme nous fait oublier.. Du pur JJ quoi...

Un film que je note 5/10, qui pourra passer à du 4/10 ou du 6/10 dans quelques années, car furieux de cet oubli total et volontaire de la prélogie, de la vacuité du propos et de beaucoup de choix mais c'est un serial et cet aspect me parle. Et me parle beaucoup...

Dernière modification par dvmy (18-12-2019 18:49:03)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

En ligne

#8 18-12-2019 19:01:22

matou
modérateur

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Tu affineras mais déjà Abrams a  réussi à t’attraper sur quelque chose.
Mais ce que tu dis, ressemble à une escroquerie.
On verra le succès de ce film mais il serait agréable qu’il ne soit pas si haut. Pourquoi ? Car si faire un énorme succès c’est d’aller à toute allure et mettre la cohérence sous le tapis, cela n’est pas une bonne nouvelle.

Hors ligne

#9 18-12-2019 19:12:44

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Certaines critiques font effectivement état de cette dimension « serial », de cette générosité dans la grandiloquence. En cela, je ne suis pas étonné : JJ Abrams connaît les codes de ses ainés, il a été l’archiviste des Aventuriers de l’Arche Perdue. Son cinéma se résume (brillamment d’une certaine façon) à Super 8, un concentré de tout ce qui a émergé de populaire dans les années 80. Peut-être JJ Abrams a-t-il souhaité signifier au public que le « cœur » de l’œuvre de Lucas se situait dans les sérials Flash Gordon et les téléfilms invraisemblables du dimanche après-midi dans les années 60. Certes, l’intention est louable. Le Star Wars de Lucas est aussi-là.

Mais il se situe aussi dans l’apogée d’un univers arrivé à maturité avec la prélogie. Et c’est là que le bât blesse : Abrams ne me semble pas comprendre que cet univers a cruellement besoin de mouvement, d’avancer, de ne pas rester figé dans un carcan narratif fantasmé. L’EpIV était déjà une révolution technique en son temps, et cette dimension on l’a retrouve également dans la prélogie. Star Wars, c’est aussi un contexte géopolitique, des civilisations que l’on rencontre brièvement mais dont on devine facilement les contours, leurs préoccupations (Les Naboo aiment la culture, les Géonosiens aiment les jeux du Cirque, les Kaminoens sont obsédés visiblement par l’ordre et la pureté de leur lignée, etc..).

Avec cet Episode IX, j’ai pour le moment l’impression que JJ Abrams s’est rendu compte qu’il était coincé, et que le public ne le suivrait pas unanimement sur la voie de la redite new-age. Il a donc lâché les fauves, et cela donne manifestement un film épuisant, schizophrène dans sa volonté d’honorer le passé tout en dépassant le fantasme omniprésent. C’est l’Episode VII qui aurait dû servir d’appui, pas l’Episode IX.

Mais je suis sincèrement content si le film permet de faire passer un bon moment. C’est tout ce qu’on peut espérer désormais. La politique, les séances du Sénat, l'évolution de la réflexion sur la Force et ses limites, l'évocation de concepts humanistes simples, tout cela semble désormais terminé. Abrams veut jouer avec ses jouets et qu'on le laisse tranquille. Mais il devra malgré tout en passer par l'exercice de la comparaison, lui qui porte un jugement lapidaire sur la prélogie.

Dernière modification par Prelogic (18-12-2019 19:19:15)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#10 18-12-2019 19:20:48

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Étant un grand consommateur de serial je peux dire que je suis assez comblé de ce côté. Bizarrement ça lorgne pas du côté des Buck Rogers et autres Flash Gordon mais des serials d'aventure et fantastiques. Je ne m'y attendais pas du tout. Et quand le film commence on a l'impression d'avoir loupé un épisode ou plusieurs épisodes, chose que j'adore dans Star Wars 4, 1 et 7.

Dernière modification par dvmy (18-12-2019 19:22:22)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

En ligne

#11 18-12-2019 19:50:56

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

En sortie de salle mes trois ami·e·s ont vraiment apprécié.
On a trois profils très différents, un qui a adoré les 2 précédents, un qui ne les a pas aimé et une qui s'en fiche.

Bon, c'est en sortie de salle donc la chose n'est pas encore réfléchie.


Le podcast c'est la vie !

https://p1p2r.podbean.com/

Hors ligne

#12 18-12-2019 22:05:30

matou
modérateur

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

dvmy a écrit :

Étant un grand consommateur de serial je peux dire que je suis assez comblé de ce côté. Bizarrement ça lorgne pas du côté des Buck Rogers et autres Flash Gordon mais des serials d'aventure et fantastiques. Je ne m'y attendais pas du tout. Et quand le film commence on a l'impression d'avoir loupé un épisode ou plusieurs épisodes, chose que j'adore dans Star Wars 4, 1 et 7.

Avec le précédent, il était inévitable que cette impression existe.
Après toi seul sera jugé si ce côté pompé et serial contrebalance l’entreprise de démolition qu’est aussi ce film.

Hors ligne

#13 18-12-2019 22:16:26

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Non ça ne comble pas les incohérences de cette trilogie avec elle-même et avec le reste de la saga, ni les facilités scénaristiques et le manque d'inspiration. Mais le 7 est tellement fénéant et le 8 tellement lamentable que cet épisode les surclasse largement malgré ses choix.

Dernière modification par dvmy (18-12-2019 22:17:40)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

En ligne

#14 18-12-2019 22:30:16

matou
modérateur

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

dvmy a écrit :

Non ça ne comble pas les incohérences de cette trilogie avec elle-même et avec le reste de la saga, ni les facilités scénaristiques et le manque d'inspiration. Mais le 7 est tellement fénéant et le 8 tellement lamentable que cet épisode les surclasse largement malgré ses choix.

Ce film où l’épisode 7 du Mando?
Abrams ou Favreau?

Hors ligne

#15 18-12-2019 22:38:12

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Hein ? Quoi ?


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

En ligne

#16 18-12-2019 23:01:04

ufologue
membre

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Du grand n'importe quoi, mais bien emballé. Aussi mauvais cinéaste soit-il j'aurais préféré que JJ s'occupe des trois volets. Cette trilogie n'aurait pas été meilleure mais elle aurait été cohérente. En l'état elle n'a aucun sens. Film médiocre avec un potentiel gâché qui a la prétention de conclure une saga dont il ignore les trois premiers volets chronologiques. C'est détestable.

Dernière modification par ufologue (18-12-2019 23:03:01)

Hors ligne

#17 19-12-2019 00:04:56

matou
modérateur

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

dvmy a écrit :

Hein ? Quoi ?

Vu que tu as vu les deux aujourd’hui, lequel as tu préféré ? Le Mando ou l’épisode 9.

Hors ligne

#18 19-12-2019 04:31:55

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

L'un à été jugé excellent, l'autre moyen donc la réponse semble evidente: le chapitre 7 du Mandalorien, bien qu'il soit en peu déplacé de comparer un épisode de série avec un film.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

En ligne

#19 19-12-2019 17:53:35

matou
modérateur

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

dvmy a écrit :

L'un à été jugé excellent, l'autre moyen donc la réponse semble evidente: le chapitre 7 du Mandalorien, bien qu'il soit en peu déplacé de comparer un épisode de série avec un film.

Je te dis cela car c’est très très rare d’avoir ainsi une double dose de Star Wars « original » le même jour.

Hors ligne

#20 19-12-2019 17:56:37

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

matou a écrit :
dvmy a écrit :

L'un à été jugé excellent, l'autre moyen donc la réponse semble evidente: le chapitre 7 du Mandalorien, bien qu'il soit en peu déplacé de comparer un épisode de série avec un film.

Je te dis cela car c’est très très rare d’avoir ainsi une double dose de Star Wars « original » le même jour.

Pour une fois que l'épisode n'était pas un étalage de fan service, et pour une fois qu'un film de cette postlogie ne copiait pas la structure d'un épisode de l'O.T...


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

En ligne

#21 19-12-2019 17:57:35

matou
modérateur

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

dvmy a écrit :
matou a écrit :
dvmy a écrit :

L'un à été jugé excellent, l'autre moyen donc la réponse semble evidente: le chapitre 7 du Mandalorien, bien qu'il soit en peu déplacé de comparer un épisode de série avec un film.

Je te dis cela car c’est très très rare d’avoir ainsi une double dose de Star Wars « original » le même jour.

Pour une fois que l'épisode n'était pas un étalage de fan service, et pour une fois qu'un film de cette postlogie ne copiait pas la structure d'un épisode de l'O.T...

Ouais c’était ton jour!

Hors ligne

#22 19-12-2019 18:02:34

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Pas vraiment non. L'épisode 9 est moins mauvais que prévu et le meilleur film d'une triste postlogie mais la magie n'était plus là.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

En ligne

#23 19-12-2019 23:16:41

Haeresis
membre

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Je viens de faire la séance. Je rejoins dvmy, c'est le meilleur de cette nostalogie, mais il est dense, trop même en ce qui me concerne. C'est simple, j'ai l'impression que ce film, c'est toute la trilogie prévue, et que tout a été serré comme c'était possible dans ce film.

Ma petite surprise étant que j'ai enfin réussi à apprécier Poe Dameron, et surtout Kylo Ren/Ben Solo.On pourra me dire que c'est le résultat de l'évolution des personnages, mais vu ce que recelaient les deux autres fims, qui en plus, s'opposaient, c'est assez triste au final. Lando est là, et il n'a pas été maltraité.
Le trio de héros rend bien, il y a une certaine complicité entre eux, mais, la encore, c'est un peu tard.

Ensuite, je suis toujours totalement contre le retour de Palpatine, malgré pas mal de belles scènes avec lui, et notamment Exogol, la planète Sith, pas mal du tout.

Par contre, JJ Abrams est toujours autant fan des environnements désertiques, et c'est lourdingue à la longue.

Par contre, Rey, je persiste, c'est toujours un grand n'importe quoi, et je n'arrive décemment pas à m'attacher d'une quelconque manière à ce personnage, c'est vraiment une aberration.

Et à ce niveau, la Force, la vache, on a battu des records. Y en a qui reprochent la puissance de l'empereur Sith de The Old Republic. Eh bien, revenez me dire ça après avoir vu ce qui se passe dans le IX.

Par contre, des vaisseaux trilogiques ici, à 90%. C'est limite remonter dans le temps ce qui arrive ici. Abrams n'essayait pas des masses dans le VII, la il n'essaie carrément plus, c'est le désert.

Pour les combats au sabre, Rey et Kylo se battent toujours comme des chiffoniers au sabre. Le seuls échanges de coups que j'ai trouvé intéressants viennent de Dark Rey vs Rey, et du flash-back Luke et Leia jeunes, ou ils exécutent de très beaux mouvements, pas loin du niveau de la prélogie, et le drame, c'est que ces scènes durent à peine quelques secondes.

Bon film, pas toujours un bon Star Wars, et de loin le meilleur de cette nostalogie. Mais, ce film, c'est triste, car on a l'équivalent de tout le scénario de cette trilogie concentré dedans, et deux films vides. Quelle tristesse.


Humans are weak, and make mistakes. What's wrong with that ? We're not machines.  Captain Hijikata - Yamato 2202

Hors ligne

#24 19-12-2019 23:24:16

matou
modérateur

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

dvmy a écrit :

Pas vraiment non. L'épisode 9 est moins mauvais que prévu et le meilleur film d'une triste postlogie mais la magie n'était plus là.

Et pour la réalisation au fait. Je lis pas mal d’avis comme quoi c’est pas lisible.

Hors ligne

#25 19-12-2019 23:27:39

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

@Haeresis
Avec 24h de recul la plus grosse déception du film, pire encore que le mépris pour la prélogie et l'oubli total du personnage d'Anakin, c'est l'utilisation de la Force, totalement malmenée depuis le VII et davantage encore dans le VIII. Dans le IX ça devient du grand n'importe quoi, un élément magique qui est totalement dénaturé.

Dernière modification par dvmy (19-12-2019 23:30:13)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

En ligne

Pied de page des forums