ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 31-08-2019 01:10:55

Synock
Cuitasses les patatas

La Planète des Singes : l'univers le plus traumatique.

Oui, j'ose reprendre l'accroche de yrad lol

220px-PlanetoftheapesPoster.jpg

La Planète des singes est probablement ma saga ciné favorite, tout genre confondu. Ce qui est pourtant un comble tant je hais le nihilisme et le pessimisme extrême dont il est sujet dans la saga originale.
On nous présente donc un avenir (ça va, depuis le temps on le sait tou·te·s) extrêmement sombre pour l'humanité et une comparaison assez glaciale de la société simienne avec notre présent (tous les sujets ne sont plus d'actualité mais une grande partie l'est resté).

-Évidement le premier film Planet of the Apes (La Planète des Singes), réalisé en 1968 par Franklin J. Schaffner est à la fois la base et le chef d’œuvre de la saga.

-Le film suivant, Beneath the Planet of the Apes  (Le Secret de la Planète des Singes), sorti en 1970 et réalisé par Ted Post est très souvent hué, conspué, trainé en disgrâce, vilipen... Ok j'arrête ! Bref, peu de monde l'aime et de manière générale.
Il me semble que l'on a du mal à se mettre dans la tête de la production de l'époque, qui n'attendait pas de réussite et qui a "simplement" cherché à refaire le film mais en pire (je parle de la fin). Ce film a BEAUCOUP de défauts, mais il apporte nombre de concepts repris dans l'avenir. Très maladroit et long je ne le déteste pas mais je m'énerve quand on me dit que c'est une grosse merde.

-Escape from the Planet of the Apes (Les évadés de la Planète des Singes), le troisième film, sorti en 1971 et réalisé par Don Taylor est souvent très apprécié pour son côté comédie dramatique, facile à aborder dans sa forme il reste probablement l'un des film les plus critique envers l'humanité. En effet, si jusqu'à présent les Singes servaient de parabole, maintenant on pointe du doigt directement les humains et tous leurs défauts.
En appuyant bien le parti du "de toute façon, quoi que vous fassiez, il y aura toujours au moins un humain pour foutre la merde." C'est l'un de mes favoris.

-Conquest of the Planet of the Apes (La Conquête de la Planète des Singes) est le premier film réellement dystopique, dans le sens où l'on voit directement l'humanité dans son futur pré-apocalyptique. Il a été réalisé en 1972 et réalisé par J. Lee Thompson. Il est mon film favoris de la saga. D'une noirceur tenace et d'un pessimisme puant il nous fait monter la sauce pendant 1h10 pour nous livrer un discours final à la fois émouvant et cassant. Attention néanmoins à regarder la "bonne" version, les studios l'ayant trouvé trop sombre il a été redécoupé sur la fin.
Vous pouvez pas vous tromper : si les gorilles baissent doucement les fusils c'est pas la bonne fin lol
Et puis, merde, dedans y a Ricardo Montalban quoi.

-Et pourtant Battle for the Planet of the Apes (La Bataille de la Planète des Singes) apportera une conclusion à la saga en se basant sur la fin redécoupée du studio. Il est sorti en 1973 et c'est J. Lee Thompson qui revient pour finir le tout. Totalement fauché le film tient uniquement, selon moi, par son scénario très accrocheur. Là encore la fin sera moins négative qu'originellement prévue et présentera un futur dans lequel humains et singes avanceront main dans main dans la main dans la main... Mais avec une touche cynique incompréhensible pour mon petit cerveau (si quelqu'un a compris la statue du Lawguyver qui pleure du sang, faut m'expliquer).
Petite mention, il y a une actrice française dedans, France Nuyen.

Le tout avec Roddy McDowall qui joue à la perfection, sauf dans le 2, mais c'est parce qu'il n'est pas dans le film.
Kim Hunter qui me touche au plus profond de mon être dans le 1 et le 3.
Charlton Heston qui fait du Charlton Heston.
Et Maurice Evans (Dr Zaius) qui me donne envie de traverser l'écran et de le secouer pour lui tirer les vers du nez.

Et Ricardo Montalban quoi !
Blague à part, de manière générale toute la distribution est réussie, à mon avis, seul Heston pêche dans le 2eme opus mais bon, c'est pas bien grave.

-La saga fera un faux départ en 2001 avec la version de Tim Burton. Je dois faire partie des rares au monde à ne pas huer, conspuer, trainer en disgrâce, vilipen... Désolé. Ce film a des lacunes affreuse mais l'esthétique, les décors, les maquillages et les fx sont super cools. Lorsque je l'ai vu enfant je l'ai adoré, depuis tout le monde dit que c'est de la merde parce que le scénario... Bah il est très mal mis en œuvre. Mais, franchement les rares fois où je l'ai revu eh bien je me dis que je passe pas non plus le plus mauvais moment de la vie. C'est très nul, mais c'est beau. (commeleseigneurdesannaux-patapésvp).

Le casting est pas terrible terrible, sauf Tim Roth qui en fait des caisses et qui est pas mal. J'ai trouvé également assez cool les clins d’œils au livre de Pierre Boulle assez cools.
Le film a très bien marché au ciné mais les studios ont compris qu'il ne fallait pas s'aventurer à poursuivre. Bien joué.

-On redémarrera à nouveau la saga avec Rise of the Planet of the Apes (La Planète des Singes : Les Origines) (attention ils vont péter les plombs pour les vf là) réalisé par Ruppert Wyatt en 2011.
Prenant un ton beaucoup plus positif (cette fois les Singes sont l'espoir de la vie sur cette planète) j'ai toujours apprécié ce film. Je le trouve bien rythmé et je m'attache réellement à César et son combat. Et puis le "Non." de la fin me fait des frissons à chaque fois.
Le film est moyennement bien accueillit, c'est vrai que pour le coup le scénar est relativement basique et et déjà-vu. Comme le déteste Matou, on utilise le trauma pour faire nos personnages. Et, comme je le disais juste avant, le film est relativement lumineux. Pourtant je trouve cela assez cynique de dire "l'humanité coure à sa perte, mais c'est pas grave, tant pis pour elle."

-Dawn of the Planet of the Apes (La Planète des Singes : L'Affrontement) (ils l'ont vraiment pas vu arriver le coup ??) en 2014 par Matt Reeves est mon film favoris de cette deuxième saga. Pour le coup on y est, on peut commencer les paraboles humaines, on peut commencer à dire que non l'avenir ne sera pas lumineux, les singes aussi sont des humains (c'est pas dans TNG ça "au final nous sommes tous des humains" ? J'ai l'impression que c'est Riker qui le dit non ?) et au passage un dernier tacle aux humains pas foutus de différencier un singe d'un autre ce qui leur vaudra une belle dérouillée.
Ce film est beau visuellement et plutôt réussis dans sa mise en scène.

-On fini la saga par War for the Planet of the Apes (La Planète des Singes : Suprématie) (gneuuuuu, non seulement le titre ne correspond pas du tout à l'original mais en plus il ne correspond pas au film (bon, le titre original ne correspond pas au film non plus, mais zut à la fin)) sorti en 2017 et réalisé à nouveau par Matt Reeves. Ce film est d'une beauté visuelle époustouflante. Il est beau.
Bon on oublie l'humanité, qu'elle reste dans ses broutilles et ses gueguerres nous on a mieux à faire. On a un Moïse à ériger ! Sérieux, c'est quoi cette comparaison biblique ? On était dans tous les films de Cecil B. DeMille ! (c'est pas lui qui a dit un truc du genre "donnez moi une page de la Bible, j'en fais un film" ?)
Alors, en soit, ok on est dans un film américain, ok on est dans un blockbuster, ok j'aime les happy ends. Mais, tout de même, pourquoi faire ça à la Planète des Singes ? Pourquoi ce film fini sur une scène aussi belle et pleine d'espoir ?! Je ne comprends pas.

Et pourtant, même si j'en dit du mal, cette saga est super. On a des acteurs et actrices aux petits oignons, des visuels superbes et des scénars et mises en scène très intelligent·e·s pour des blockbusters de cette époque.
C'est bien simple, vous pouvez prendre tous les Marvel, DC, Star Wars, Star Trek etc actuels, pas un seul n'arrive à la cheville du plus mauvais film de cette deuxième saga.

La Planète des Singes au cinéma c'est Star Trek à la TV. C'est ce que j'aime par dessus tout.
Enfin tout ça c'est selon moi.

Je vais me relancer dans un visionnage de la saga dans son entièreté (et de la série également) et essayer de proposer des critiques de chaque films ici même.

En attendant je vous invite à écouter le podcast qui s'appelle Cornelius & Zira mené conjointement par son créateur, le Dr Zaïus et par Master Fred deux passionnés de l'univers et fins connaisseurs.
Ces podcasts sont hyper renseignés et très agréables à suivre. Je sais qu'ici vous êtes friands de détails de production ça devrait vous plaire smile

Également je vous invité à suivre les vidéos de Durendal <3 à propos de la saga :

Flash required

Flash required


Flash required

Flash required


Flash required

Flash required


Flash required

Flash required

Ces vidéos commencent à dater, mais mon petit doigt me dit que son prochain remake sera centré soit sur cette saga, soit sur Star Trek.

Dernière modification par Synock (05-09-2019 18:48:51)


Le podcast c'est la vie !

https://p1p2r.podbean.com/

Hors ligne

#2 01-09-2019 03:39:58

Pok
membre

Re : La Planète des Singes : l'univers le plus traumatique.

Synock a écrit :

Petite mention, il y a une actrice française dedans, France Nuyen.

Qui interpréta également cette chère Elaan dans l'épisode de TOS  03x02 Elaan Of Troyius (Hélène de Troie).


♫ space maybe the final frontier but it's made in a Hollywood basement ♫

En ligne

#3 02-09-2019 08:59:47

Synock
Cuitasses les patatas

Re : La Planète des Singes : l'univers le plus traumatique.

Pok a écrit :

Qui interpréta également cette chère Elaan dans l'épisode de TOS  03x02 Elaan Of Troyius (Hélène de Troie).

Alors ça ! Excellent !


Le podcast c'est la vie !

https://p1p2r.podbean.com/

Hors ligne

#4 06-09-2019 13:01:09

saga
vétéran

Re : La Planète des Singes : l'univers le plus traumatique.

Hors ligne

#5 06-09-2019 15:35:14

Synock
Cuitasses les patatas

Re : La Planète des Singes : l'univers le plus traumatique.

Lu ! C'était très cool.
Et on a même fait un épisode de podcast dessus !


Le podcast c'est la vie !

https://p1p2r.podbean.com/

Hors ligne

Pied de page des forums