ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 20-12-2017 16:11:01

mbuna
Ancien fan

Discovery vs The Orville en tant que ST

Non non, ce sujet n'est pas du tout trollesque mdr

maxresdefault.jpg


Alors allons-y :

1 -> To boldy go, ça vous dit quelque chose ?

The Orville c'est de l'exploration. Discovery c'est comme les Abrams. Après ST2009, devant les critiques de l'absence totale d'exploration on nous avait dit que ce film était fait pour planter le décor et réunir l'équipage historique. Vous vous souvenez ? Les dernières images nous promettaient du boldy go pour la suite. On nous l'a bien mis dans le c*l. 2 films plus tard on en est où ? Et après une demi-saison de Discovery on en est encore aux promesses ?
Comme disait l'autre :

Flash required

Résultat :
Orville/Discovery
1 - 0


2 -> les génériques

Rien que ça c'est l'argument massue. Même ENT et son générique tout pourri était tourné vers l'avenir, l'espace, l'immersion vers un futur, une avancée, un élan positif.
The Orville :

Flash required


Discovery :

Flash required

Orville/Discovery
2 - 0


3 -> L'équipage

The Orville
orville-cast.jpg
Discovery
45a9cefec0058d286bda33657d523484.jpg
Euhhhh.... impossible de trouver une image de la passerelle avec l'équipage principal sur Google ! Même pas la peine de discuter ca veut tout dire. La piere angulaire de ST, c'est pas son équipage ? tongue

Orville/Discovery
3 - 0


4 - Les uniformes

9a954e7194cb2810-600x400.jpg
Tout le monde le même, normal en dictature.
En plus on ne sait même plus qui va mourir en mission ni qui fait quoi. Au moins avec The Orville, on sait déjà ce qu'il en est pour la (belle) Kelly. Bon, pour le black en rouge on allume déjà les cierges.
uc?id=1c8w28EfYO38rIUqpgCtxBL-taBX7rqXh

Orville/Discovery
4 - 0


5 : Jour/Nuit

Flash required


Orville : vive le futur
Discovery : réveillez-moi de ce cauchemar.
Quand vous regardez un ST, vous avez envie d'y aller ou pas ?

Orville/Discovery
5 - 0


6 : l'humour

Vous préférez quoi ? Une soirée sans aucune blague ou 1 sur 2 qui vous fait rire ?
Discovery c'est l'inexistence, The Orville ca commence par le trop, en finissant par la belle qualité.
Un exemple de blague qui navigue entre les 2 :

Flash required


Mais surtout les "funny moments" pullulent sur youtube, comme les "funny moments" sur l'ensemble de la franchise.
Euhhhh..... tapez "funny moments" pour Discovery. Si vous le faites, c'est vous qui faites une blague....lol

Orville/Discovery
6 - 0


7 - un futur inconnu

Discovery commence sur The Cage et finit sur where no man. On connait le début et la fin. The Orville j'en sais rien. Et ça, c'est sûrement le meilleur argument quand on apprécie la SF.

Orville/Discovery
7 - 0

Combat en cours, très serré comme on peut le voir et totalement objectif tongue

Hors ligne

#2 20-12-2017 16:32:11

Selek
candidat

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

Bonjour,
Je lis souvent le forum, et je ne commente quasiment jamais,
mais là je mes suis senti obligé de commenter pour dire que je te suis à 100%, et que j'admire ta totale objectivité tongue

Live long and prosper,
Selek.

Hors ligne

#3 21-12-2017 10:06:15

Warp 9
vétéran

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

L'une de ces séries est une hilarante parodie de Star Trek.

L'autre s'appele "The Orville".

Voilà........ wink


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#4 21-12-2017 10:35:59

dl500
TOS Forever

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

L'une des deux est un (mauvais) fan film. L'autre est un hommage respectueux de qualité.

100% d'accord avec les avis du dessus. wink


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#5 21-12-2017 11:52:59

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

The Orville ne prend aucun risque et regarde 30 ans en arrière. Il n'y a pas plus fan-concept que ça. Impossible d'y adhérer pour moi.

Hors ligne

#6 21-12-2017 16:27:29

KIRK
Star Trek... Retour vers le Futur

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

Je ne vois aucun intérêt à chercher à comparer les deux séries, sauf pour la polémique et le buzz ? hmm
Perso je cherche à les distinguer et cela dès le départ...

Hors ligne

#7 21-12-2017 17:11:34

mariuss66
Trekki

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

dvmy a écrit :

The Orville ne prend aucun risque et regarde 30 ans en arrière. Il n'y a pas plus fan-concept que ça. Impossible d'y adhérer pour moi.

Je ne suis pas d'accord. Justement, The Orville a pris un risque énorme en faisant quelque chose qui ressemble énormément à TNG 30 ans plus tard. Après tout, selon les bonzes des studios, ce genre de concept ne pouvait pas (ne pouvait plus) fonctionner. Or, The Orville est en train de prouver le contraire.

C'est STD qui n'a pas pris de risque: proche de la timeline de TOS, ramener des personnages connus (Sarek, Mudd...), dark&gritty comme 95% des productions actuelles, générique à la West World, tentative de faire un "Trek Of Thrones". Ça surf sur l'air du temps et tentant de faire comme les séries actuelles qui ont du succès, mais en mettant le logo Star Trek dessus.

Le risque était bien plus du côté de The Orville que de STD. Tu peux bien refuser d'y adhérer, mais c'est dommage pour toi car cela reste de l'excellente science-fiction.

Hors ligne

#8 21-12-2017 17:36:44

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

mariuss66 a écrit :

Or, The Orville est en train de prouver le contraire.

Non justement les critiques sont mauvaises, Rotten Tomato le note 20%, metacritic 36%, allociné 1.5/10 !
Je n'ai pas vu Discovery qui ne doit pas être loin autour.
Mais The Orville n'a rien prouvé du tout si ce n'est que l'on peut plaire au Trekkers en les caressants dans le sens du poil mais apparemment pas aux autres personnes.

En ligne

#9 21-12-2017 18:11:21

Chiwaruchk
membre

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

Synock a écrit :
mariuss66 a écrit :

Or, The Orville est en train de prouver le contraire.

Non justement les critiques sont mauvaises, Rotten Tomato le note 20%, metacritic 36%, allociné 1.5/10 !
Je n'ai pas vu Discovery qui ne doit pas être loin autour.
Mais The Orville n'a rien prouvé du tout si ce n'est que l'on peut plaire au Trekkers en les caressants dans le sens du poil mais apparemment pas aux autres personnes.

Les notes que tu cites sont les notes des "critiques". Les notes du "public" sont bien plus hautes.

Hors ligne

#10 21-12-2017 18:37:37

mariuss66
Trekki

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

Exactement, les "critiques" ont les notes inverses du public! Comme quoi les critiques, ça vaut ce que ça vaut.... Et pour les studios, eux, c'est le public ($$) qui compte et c'est pour ça que The Orville a été rapidement renouvelé pour une autre saison.

Hors ligne

#11 21-12-2017 19:00:37

mbuna
Ancien fan

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

Synock a écrit :

Je n'ai pas vu Discovery qui ne doit pas être loin autour.

Non, en fait elles sont symétriquement opposées au moins sur ces exemples.

Sur metacritic :
The Orville
Critiques => 36/100
Users => 8.2/100

Discovery
Critiques => 72/100
Users => 4.6/100

Hors ligne

#12 21-12-2017 23:28:54

KIRK
Star Trek... Retour vers le Futur

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

Putain... arrêtez avec vos statistiques, critiques qui se caressent la rondelle en s entendant parler et faites vous votre propre opinion furax vous ne savez plus raisonner qu a travers des notations d autruis ? oui bien sur vous allez dire qu il faut une représentation, un panel d auditeurs pour se faire une idée et comparer et blabater et bla bla bla sur des %... vous êtes des clones de Sheldon Cooper ?  mdr

Dernière modification par KIRK (21-12-2017 23:49:13)

Hors ligne

#13 22-12-2017 06:17:13

Warp 9
vétéran

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

Depuis quand les gens écoutent les critiques de toute façon? wink


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#14 22-12-2017 09:04:44

matou
modérateur

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

Les agregateurs sont comme une sonde. Je sais réfléchir par moi même mais sans eux, je ne sais pas voir les tendances et les décalages. C’est donc utile pour avoir des données quantitatives.

Hors ligne

#15 22-12-2017 11:54:05

mbuna
Ancien fan

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

Exactement. Mes opinions perso, on peut les lire sur chacun des épisodes de Discovery et The Orville. Heureusement qu'on n'a pas besoin des critiques pour ça.

Personnellement, une fois que j'ai fini The Orville je me suis intéressé de savoir si la série avait marché (j'ai le droit ou pas ?). Alors évidemment qu'on ne peut pas se baser sur le forum pour ça, on n'est pas assez cons pour le croire. D'où l'utilisation des agrégateurs et de toutes les infos en volume plus représentatives.
D'ailleurs pour The Orville c'est simple : les audiences. Discovery c'est forcément plus compliqué vu qu'elle est proposée sur Netflix.

The Orville est un cas intéressant car cette série s'est fait descendre par la critique en septembre, mais a rencontré un honnête succès d'audience. Parler de ce phénomène n'est pas du tout fait pour nous forger une opinion sur la série, ça c'est déjà fait en ce qui me concerne, mais de tenter de comprendre ce phénomène en lui-même.

Et donc pour The Orville, je vois certaines constantes dans les critiques mainstream que j'ai lues, diffusées après le pilote :

  • Seth MacFarlane nous a trompé sur la marchandise, ce n'est pas un GalaxyQuest of the week (telle que présenté dans la promo)

  • Seth MacFarlane a en fait réalisé son fanfilm de nostalgique de TNG

  • Cette série ne sait pas se positionner entre comédie ou série SF classique, et ne réussit finalement ni l'une ni l'autre

Après évidemment je sais aussi que je n'ai pas lu toutes les critiques US. Je me suis arrêté aux mainstream et là franchement ca va très vite, en 1h c'est fait pour les plus importants. D'autant plus que malheureusement la diversité est de plus en plus rare sur ces media. C'est leur nature même d'ailleurs en tant que courant dominant.

Un petit lien parmi des centaines d'autres qui résume bien l'idée de ce phénomène critiques/succès sur The Orville.


Concernant les sondages sur notre forum de chaque épisode des séries, là encore on n'est pas des débiles mentaux. C'est pas avec les 5 votes en moyenne qu'on peut y voir une tendance. Le but est d'amorcer les discussions et de se positionner entre nous. Par exemple j'adore un épisode, et je vois que Kirk lui a mis 3/10. C'est a priori qu'on n'a pas la même vision de l'épisode, ça m'intrigue. Discutons-en. Elle est là l'ambition, ni plus ni moins.


Quant à ce sujet spécifique The Orville/Discovery, c'était un peu pour la blague (et ça j'ai le droit aussi ou pas ?) et aussi par ce qu'il y'a environ des milliards de sujets identiques sur les forums US et les réseaux sociaux (la plupart sur le ton de l'humour). Et ca a du sens. MacFarlane se lâche un peu depuis qu'il sait qu'il va avoir une 2ème saison. Il dit clairement qu'il a fait son ST sans le nommer, mais surtout que sa série remplit un vide depuis que la franchise a pris un autre chemin. Comparer les 2 approches n'est donc pas si dénué d'intérêt.

Hors ligne

#16 12-01-2018 03:37:17

yrad
admin

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

En tant que réalisateur d’épisodes et de films du vrai Star Trek, mais désormais également d’un épisode de chacune de ses adaptations contemporaines (The Orville et Discovery), Jonathan Frakes possède forcément une perspective comparative unique sur la question.
Il conserve sa neutralité (et puis faut bien bosser mdr ), mais il est intéressant de noter que, de sa perspective professionnelle, Discovery représente bien un prolongement en série TV des trois Kelvin abramsiens.

En VO : www.indiewire.com/2017/12/jonathan-frak ? 1201910085
En VF : unificationfrance.com/article51326.html


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#17 12-01-2018 12:42:54

mbuna
Ancien fan

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

Unification, plagieur !
C'est moi qui ai commencé avec le titre Star Trek Discovery vs. The Orville ! mdr

Frakes a écrit :

Il y a de la place, évidemment, dans le cœur des fans pour les deux types de Star Trek.

C'était un secret de polichinelle mais avec toutes ces déclarations récentes de lui ou d'autres, et qu'on apprécie The Orville ou pas, plus personne ne pourra dire que cette série n'a pas été conçue comme une extension du ST Bermanien.

C'est dingue, Frakes a + changé physiquement en 7 ans de TNG qu'après. D'ailleurs comme à peu près tous les acteurs du show qui doivent avoir pris 30 kgs en moyenne. Elle devait être bonne la cantine de TNG mdr

Hors ligne

#18 12-01-2018 12:51:05

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

yrad a écrit :

... mais il est intéressant de noter que, de sa perspective professionnelle, Discovery représente bien un prolongement en série TV des trois Kelvin abramsiens.

Il est aussi intéressant de noter qu'il avoue que The Orville est bel et bien une photocopie de TNG.

Hors ligne

#19 26-06-2018 11:11:05

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

EDIT : Je viens de voir que ça avait déjà été fait plus haut, désolé pour la redite.

J'ai agrégé ce petit tableau comparatif des scores des deux séries sur le site metacritic.

Sources : ici, , et ici.
metacr10.png

Ce qui m'impressionne ce sont les écarts énormes entre les notes des critiques pro et celles des critiques spectateurs.
Sur Discovery, les pros sont unanimement positifs alors que les spectateurs sont extrêmement divisés.
Sur The Orville, les pros sont unanimement négatifs alors que les spectateurs sont carrément à l’extrême inverse unanimement positifs.

Je crois qu'on peut parler de déconnexion, ou de déphasage total entre spectateurs et professionnels. Comment interprétez-vous ce phénomène ?

Dernière modification par DrAg0r (26-06-2018 11:16:08)


Bann_forum_klingon.png

En ligne

#20 26-06-2018 11:57:14

dl500
TOS Forever

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

On peut y voir que les vrais trekkers, ceux qui comprennent le show depuis l'origine, ne se sont pas laissés abuser par cet affront.

The Orville est criticable, mais infiniment plus respectueux que le viol de la franchise instauré depuis 2009 par "l'officiel".

On assiste impuissant à une destruction massive des franchises SW et ST par des producteurs incompétents ou simplement vénaux.
Aucun n'a compris que le fan service ne faisait pas la réussite du show, et que c'était le plus souvent contreproductif.

Il faut s'ouvrir vers l'extérieur, ne plus se regarder le nombril.

ST est mort en 2005, c'est un fait.

Kurtzman va contiuer son entreprise destructrice.
Autant j'attends avec impatience la seconde saison de the Orville, autant la suite de DIS m'indifère totalement.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#21 26-06-2018 13:47:08

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

Comme évoqué plusieurs fois avec Discovery ou Star Wars, le problème est à quoi tu donnes la priorité dans ton jugement, à la série en tant que tel ou à l'univers.
A mon avis les critiques pro qui jugent Discovery ne prennent pas en compte les histoires de continuité (elles ne doivent même pas en avoir les moyens de toute manière), elles jugent la série en tant que série au milieu d'un tas d'autres séries.
Et c'est la même chose avec The Orville, personnellement j'ai vu le premier épisode, j'ai trouvé ça mauvais et le fait que ça soit vendu comme quelque chose qui ressemble plus à du Star Trek que l'officiel ne pèse rien dans la balance. Je pense que pour les critiques pro c'est la même chose.

Les Derniers Jedi c'est pareil, les critiques de l'élément film existe, mais celles qui lui valent un mauvais score au niveau spectateur sont beaucoup liées à des histoires de respect d'univers.

Mais le constat, qui ne va sûrement pas ravir tout le monde, est que la cohérence ou le "respect" (notion qui reste à mon avis assez subjective) ne sont pas vitaux pour l'appréciation d'une œuvre.
Les gens qui aiment Discovery n'ont peut-être rien pigé à ce qu'est le vrai Star Trek mais ça ne veut pas dire qu'ils peuvent pas légitimement apprécier les qualités d'une vraie série.

Dernière modification par McRaktajino (26-06-2018 13:53:53)

Hors ligne

#22 26-06-2018 15:20:51

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

Pour DIS je pense que c'est quand même plus compliqué qu'une histoire de vrais trekkers VS faux trekkers et je pense que c'est aussi autre chose qu'un séparation entre personnes attachées à l'univers et personnes qui s'en foutent.

Toutefois il est clair que le public (pour moitié !) y a trouvé des défauts que les critiques pro ont été incapables de trouver. Sans être sûr qu'elle soit juste, je dois tout de même reconnaitre que l'explication proposée par McRaktajino est plausible, effectivement la connaissance de l'univers et de "l'esprit" des Star Trek précédents est peut être moins accessible aux pros qu'elle ne l'est au public.
Cependant la faille de ça c'est que ça prouverait que DIS touche très peu le "grand public" au vu des chiffres, puisque qu'avec cette hypothèse on a (à la louche) 50% de fans attachés à "la cohérence ou le respect" (sic) et 50% d'un mélange de grand public et de fans qui ne sont pas attachés à ces notions. Ça serait un peu la loose quand même, du coup je préfère penser qu'il nous manque une hypothèse.

Mais c'est vraiment pour The Orville que je sèche le plus. Car au moins pour DIS il y a une moitié du public qui rejoint les pros. Alors que là les critiques pro y ont vu des défauts que les spectateurs ont été incapables de trouver, tandis que les spectateurs y ont vu des qualités que les critiques pro ont été incapables de voir ! Comme si The Orville mettait le doigt sur une fracture, une scission entre le public et les professionnels. Pour ce qui est des explications de Mbuna, elles peuvent expliquer un rejet de la part des pros, mais elles pourraient tout aussi bien provoquer le rejet des spectateurs, puisque la série leur a été vendue de la même manière. Et en fait c'est un peu pareil pour les explications de McRaktajino.
Pourquoi les pro n'auraient pas été sensibles à l'aspect "Star Trek Officieux" ? Je ne vois rien d'inhérent à la profession qui pourrait faire qu'ils n'y soient pas sensibles en fait surtout que là on peut difficilement parler de "cohérence ou de respect" puisque non seulement ça ne se passe pas dans le même univers, mais en plus comme tu le dis si bien McRaktajino « la cohérence ou le "respect" ne sont pas vitaux pour apprécier les qualités d'une œuvre » si le seul attrait de The Orville était sa proximité avec Star Trek, les critiques spectateurs devraient être beaucoup plus divisées. Hors là, elles sont pratiquement unanimes.

En écrivant il me vient une idée d'explication sur The Orville. Cette série est en décalage, elle est atypique, voire anticonformiste. Les critiques pro de par leur métier sont toujours plongés dans l'actualité, donc dans les dernières tendances, dans la mode en fait. Volontairement ou non ils se créent une grille de lecture en fonction de ça pour juger les séries. Hors la télévision ne fonctionne pas comme ça, il y a beaucoup de rediffusions de séries de diverses époques donc les spectateurs sont habitués à une certaine diversité de style et donc moins influencés par les modes dans la production télévisuelle. Du coup face au non-conformisme de The Orville, les critiques l'ont jugée avec leur grille de lecture pré-établie basée sur les modes du moment, or celle-ci est totalement inadéquate pour estimer la série. Problème que n'ont pas eu les spectateurs.


Bann_forum_klingon.png

En ligne

#23 26-06-2018 15:34:51

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

Il ne faut pas oublier ceux qui pénalisent Discovery via The Orville, ce qui fausse un peu la donne.

Regarde sur allociné :

Le presque véritable "Star Trek : Orville" raccommodant la lignée au contraire d'un Discovery creux.

La série est super, je me suis bmoins ennuyé que devant StarTrek discovery

je trouve que Orville est bien plus proche de la série original que discovery

elle est beaucoup plus respectueuse de l'univers de Star Trek (par ses scénarios) que Discovery

Ce n'est pas à la mode, mais c'est bien plus prêt de ST que ce"Discovery"

On trouve plus facilement des qualités et on pardonne plus facilement des défauts dans ces conditions.

Dernière modification par McRaktajino (26-06-2018 15:39:53)

Hors ligne

#24 26-06-2018 15:54:18

mbuna
Ancien fan

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

Il n'y a pas que la cohérence dans l'histoire.
Il y'a aussi la qualité que chacun appréciera ou encore l'aspect créatif.

On nous parle encore de la Fédé du 23ème siècle avec DIS, de la bande à Kirk depuis ST2009 et sa suite, et maintenant on veut nous coller un Picard dans une prochaine série. A force d'essorer le background (la Fédé) et ses avatars (les persos), on en fait des ersatz d'eux mêmes. Même ceux qui apprécient ces shows doivent se rendre compte de ce qui se passe depuis une quinzaine d'années pour les franchises à succès du 20ème siecle (c'est à dire de l'ancien millénaire mdr ).

Les personnes qui n'apprécient pas DIS sont souvent taxées de réactionnaires par ce que trop attachés à la continuité, mais moi je pense plutôt que ce sont toutes les productions depuis 10 ans qui sont les plus réactionnaires et les moins créatives, devenues expertes dans l'Art du recyclage et du délavé.
Lâchez moi la grappe avec la fédé du 23ème, Kirk, Sarek, Picard et faites un peu ce que TOS avait proposé en son temps et ce que certaines séries font encore aujourd'hui : de la SF bordel de merde.

Perso, je trouve que comme "gardien du temple de la continuité" on fait mieux.

Et si The Orville a ce succès d'estime c'est par ce qu'il n'y a pas erreur sur le produit : on a le droit d'être nostalgique du ST Bermanien (avec The Orville) et ambitieux et donc différent pour les productions officielles (donc faire de la vraie nouveauté et pas de l'illusion). Mais de toute façon c'est trop tard. La boite de Pandore des remix, relaunch etc a été ouverte en 2009. ST a fini depuis bien longtemps de proposer quelque chose de réellement SF dans le sens noble du terme.

Hors ligne

#25 26-06-2018 17:54:00

dl500
TOS Forever

Re : Discovery vs The Orville en tant que ST

Et puis the Orville est lumineuse et positive, dans un univers actuel sombre et désenchanté.
DIS ne fait que suivre une mode, là où ST (et SW) a toujours été de l'avant.
Tant mieux si certains aiment les Disney Wars et DIS.
Le problème c'est que ST pour moi se doit d'être un minimum intelligent.

Dernière modification par dl500 (26-06-2018 17:54:36)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

Pied de page des forums