ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#126 01-05-2022 01:13:48

matou
modérateur

Re : Séries en vrac

Bon on va faire simple.
Halo 4 et 5:
L’intrigue John vaut le coup. Simple mais efficace.
Le 5 une scène de combat qui se veut une retranscription du jeu vidéo mais qui est trop brouillonne. Doublée de clichés et de simplisme sur sa justification. Mais c’est beau.
Le reste est à jeter. Pas l’intrigue avec la spartan. Mais elle est juste inutile.
Ce qui tourne autour de la petite est abyssalement naze.
Halo 6:
Le meilleur zode. Une montée due au mystère qui se dévoile joliment. Bon y’a toujours leur connerie sur leur jeu de pouvoir. C’est d’un ridicule poseur et sur le fond d’une bêtise crasse. Mais  l’arc avec la gamine insupportable est absent. Donc on gagne en qualité.

Hors ligne

#127 01-05-2022 16:14:23

scorpius
Nowhere Man

Re : Séries en vrac

Flash required

Hors ligne

#128 01-05-2022 17:35:22

IMZADI
Memory Alpha

Re : Séries en vrac

ouais intéressant, ça peut le faire...


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#129 01-05-2022 17:37:35

matou
modérateur

Re : Séries en vrac

Scorpius est attendu pour parler de Halo!

Hors ligne

#130 07-05-2022 13:22:59

matou
modérateur

Re : Séries en vrac

Halo épisode 7: c’est simple OSEF. Kwan, un rituel de Fantasy à propos de sa planète et du gaz pour résoudre la confrontation. Cela permet de réutiliser un décor.
Bref plein de clichés, tout est prévisible et pas intéressant. Bref on zappe sans problème.

Hors ligne

#131 11-05-2022 17:49:00

matou
modérateur

Re : Séries en vrac

Notes IMDB:
épisode 6 : 8 meilleure note d’un épisode sans combat
épisode 7: 3,7 comme quoi, fondation, Faketrek même combat, incapables de créer des personnages ou des intrigues secondaires de qualité .

Hors ligne

#132 12-05-2022 15:31:50

matou
modérateur

Re : Séries en vrac

Halo épisode 8:
Moyen. Encore une fois MAster Chief tire tout l'épisode vers haut. Et la connerie autour des mauvais humais, doublé de puppet master ramène tout vers le bas.
Que c'est prévisible donc aucune surprise. Des combats qui durent pour rien. Un petit pas en avant et 2 pas en arrière.
Cette équipe créative produit un travail médiocre autour d'un concept sf de qualité et que quelques fulgurances. Est ce eux ou les exécutifs?

Hors ligne

#133 13-05-2022 21:33:23

IMZADI
Memory Alpha

Re : Séries en vrac

Station 11

J'en suis à la moitié. Ça sort de l'ordinaire et bien envie d'aller au bout.
La construction des épisodes pour installer les liens entre les persos est plutôt bien fichu.

Qui a regardé ?


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#134 13-05-2022 22:32:53

scorpius
Nowhere Man

Re : Séries en vrac

Pas encore tout vu, mais ouais l'originalité du truc fait plaisir, surtout dans le domaine du post-apo'

J'ai pas une grande connaissance de Shakespeare, donc je pense que je passe à côté de certaines choses, mais c'est très plaisant à suivre

Hors ligne

#135 19-05-2022 13:11:13

matou
modérateur

Re : Séries en vrac

Halo épisode 9:
L'épisode finit de gérer la daube de sa fin et en rajoute même.
Un bel hommage au jeu vidéo et une gestion des personnages toujours aussi ratée, sauf comme d'hab, le capitaine, Cortana et Chief.
L'épisode vaut pour trois choses:
-la scène de baston
-la relation Chief et Cortana
-y'a pas Kwan.

Bonus: et prendre en otage les leaders pour faire reculer les troupes c'est apparemment trop intelligent pour des soldats aguerris et une IA.

Hors ligne

#136 05-07-2022 22:16:30

IMZADI
Memory Alpha

Re : Séries en vrac

Code Quantum - Quantum Leap

synopsis
En 1995, le docteur Samuel Beckett dit « Sam », scientifique de génie, a émis l'hypothèse qu'il était possible de voyager dans le temps au cours de sa propre vie. Voulant prouver que sa théorie est juste, il tente l'expérience sur lui-même en entrant dans l'accélérateur temporel. Mais cela tourne mal. Désormais, Sam saute d'une époque à une autre, au cours de la seconde moitié du xxe siècle aux États-Unis.

Souffrant d'une amnésie partielle liée à sa propre identité, il est aidé par le contre-Amiral Al Calavicci, qui lui apparaît sous forme d'hologramme. Al tient dans sa main « l'Interrogateur », un appareil multicolore lui permettant d'entrer en contact avec Ziggy. Cet « ordinateur hybride » exécute le projet « Code Quantum » et les renseigne sur le contexte historique de chaque voyage dans le temps.

Convaincu que son périple n'est pas dû au hasard, mais que Dieu ou une force inconnue décide de ses sauts spatio-temporels, Sam Beckett essaie de réparer les erreurs du passé, intervenant dans la vie d'individus dont il occupe les corps (hommes, femmes, parfois animaux). Espérant à chaque fois, que son prochain saut le ramènera à sa propre époque. (wikipedia)

1602947.jpg

La fin d'une époque Donald P. Belisario-like, (L'agence tout risque, K2000, Supercopter, McGiver...) Une personne ordinaire changeant la vie de personnes ordinaires. Code Quantum en plus d'un héros qui aide, c'est tous les aspects d'une société qui sont décortiqués thématiquement dans chaque épisode. Une époque qui nous montrait du positif, et Code Quantum certainement plus que ses grandes soeurs.

Je me souviens que jeune je me dépêchais de rentrer de l'école pour regarder Youpi, l'école est finie sur la 5, mais même plus tard au lycée, le chemin du lycée se faisait rapidement le soir pour ne pas louper Sam Beckett et Al Calavici. 

Le dernier épisode, qui apparemment est aujourd'hui toujours controversé est pour moi tout le contraire, il est la démonstration simple de l'amitié, de l'amour de son prochain. Ce qui arrive à Sam à la fin est pour moi bien le contraire d'une "malédiction", mais bel et bien une "bénédiction".

L'époque aujourd'hui des reboots nous fait revivre la série dès septembre prochain avec donc Code Quantum (2022), une suite reboot, puisque les nouveaux personnages utiliseront la machine de Sam Beckett tout en connaissant son histoire.
Autant je suis curieux et je vais m'y intéresser, autant la démonstration du "wokisme" dont vous parlez dans le sujet "Baisse de qualité des épisodes de la franchise" me fait un peu peur, Code Quantum (classic) a tellement était avant-gardiste finalement sur cette pseudo-inclusion (qui n'inclut que ceux qui sont d'accords) que je me demande bien comment le nouvel héros va pouvoir se retrouver à la place d'un Noir, d'une femme - Noire - enceinte -, un handicapé, un polygamiste, un homosexuel, un singe (même), un vétéran de la guerre... avec toute cette inclusion qui condamne. (?)

https://www.eklecty-city.fr/series/code ? -synopsis/

Synopsis
Cela fait presque 30 ans que le Dr Sam Beckett est entré dans l’accélérateur Quantum Leap et a disparu. Aujourd’hui, une nouvelle équipe, dirigée par le physicien Ben Song (Raymond Lee), a été réunie pour relancer le projet dans l’espoir de comprendre les mystères qui se cachent derrière la machine et l’homme qui l’a créée. Tout change cependant lorsque Ben fait un saut non autorisé dans le passé, laissant l’équipe derrière lui pour résoudre le mystère de son geste. Aux côtés de Ben tout au long de ses sauts, Addison (Caitlin Bassett) apparaît sous la forme d’un hologramme que seul Ben peut voir et entendre. C’est une vétérante décorée de l’armée qui apporte une précision réfléchie à son travail.

À la tête de cette opération hautement confidentielle se trouve Herbert « Magic » Williams (Ernie Hudson), un militaire de carrière sans état d’âme qui doit répondre à ses supérieurs qui ne seront pas contents lorsqu’ils apprendront la violation du protocole. Le reste de l’équipe au quartier général comprend Ian Wright (Mason Alexander Park), qui dirige l’unité d’intelligence artificielle ‘Ziggy’, et Jenn Chou (Nanrisa Lee), qui dirige la sécurité numérique du projet.

Alors que Ben saute d’une vie à l’autre, remettant en ordre ce qui a mal tourné, il devient clair que lui et l’équipe sont sur un voyage palpitant. Cependant, Addison, Magic, Ian et Jenn savent que s’ils veulent résoudre le mystère du saut de Ben et le ramener à la maison, ils doivent agir vite ou le perdre à jamais.

Magic : Un personnage de la série originale
Ernie Hudson incarne Magic, c’est le vétéran du Vietnam dans lequel Sam a sauté dans la saison 3 « The Leap Home, Part II« , qui est maintenant à la tête du projet Quantum Leap. L’épisode « The Leap Home, Part II » est le deuxième épisode de la saison 3 de Code Quantum et est la conclusion d’une histoire en deux épisodes. Dans cet épisode, Sam (Scott Bakula) avait déjà fait un saut en lui-même à l’âge de 16 ans et avait fait un saut immédiatement après avoir découvert qu’il n’avait pas empêché son frère Tom de mourir au Vietnam. Il se transforme en Herbert « Magic » Williams (Christopher Kirby), un soldat de deuxième classe de la marine américaine, membre de la section de Tom. Sam est convaincu d’être là pour sauver son frère.

Avec le retour du personnage d’Herbert « Magic » Williams qui sera au cœur de la nouvelle série, celle-ci se place clairement comme une suite à l’originale dans laquelle Scott Bakula pourrait faire un caméo.
code-quantum-reboot-picture-01.jpg

Dernière modification par IMZADI (05-07-2022 22:18:18)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#137 06-07-2022 14:50:39

scorpius
Nowhere Man

Re : Séries en vrac

La fin de Quantum Leap est parfaite, surtout compte tenu des conditions, le fait d'avoir été forcé de bricoler un peu à la dernière minute cette conclusion.  Mais ce que les auteurs avaient prévus pour la saison 6 était tellement emballant (Sam ayant pris le contrôle de ses "leaps" se retrouve du moins dans un premier temps totalement enivré par ce pouvoir quasi-divin et perd un peu pied) qu'il y a forcément un peu de frustration.

Rien à foutre du reboot/suite sinon. Si c'est bien, tant mieux, mais ce sera probablement tout moisi

Hors ligne

#138 06-07-2022 15:17:00

Prelogic
Legaliste

Re : Séries en vrac

Code Quantum, ou l'enfance dorée des adolescents de la génération 80..la mienne donc... Cette série était profondément positive, avec une dimension ludique (on revenait en arrière pour corriger les erreurs de la société américaine). Dans la même veine, il y avait aussi sliders qui a mal tourné plus rapidement...

Ce reboot est une honte. Je prends les paris.

Dernière modification par Prelogic (06-07-2022 15:19:00)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#139 06-07-2022 15:40:26

dl500
TOS Forever

Re : Séries en vrac

Je n'ai jamais accroché à cette série, pourtant c'est aussi ma génération.
Moi c'était la 5, avec toutes ses séries qui passaient toute la journée.
Je ne vais pas regarder non plus. On revient à notre sujet sur un autre post. Le manque de créativité. Ça sert à quoi de rebooter, remaker toute cette nostalgie ?
Magnum, MC Gyver... Ce sont des purges à regarder.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#140 06-07-2022 15:47:36

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Séries en vrac

dl500 a écrit :

Je n'ai jamais accroché à cette série...

Ouais pareil. Déjà à la base j'ai un gros problème avec Dean Stockwell que j'ai toujours trouvé mauvais partout où je l'ai vu. Et puis son doublage en français. Une des pire voix de toute l'histoire du doublage.


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#141 06-07-2022 15:56:16

matou
modérateur

Re : Séries en vrac

Moi le final déiste, j’ai toujours pas digéré. Et pourtant j’avais su accepter le révisionnisme sur le Vietnam et sur JFK.
Cela reste une série très efficace, bien écrite.
Son reboot suite je suis curieux. La télé d’aujourd’hui peut elle arriver à être qualitativement aussi bonne que celle d’avant ? Tous les remakes sont d’une nullité…(Magnum je ne m’en suis toujours pas remis).

Hors ligne

#142 06-07-2022 16:00:45

Prelogic
Legaliste

Re : Séries en vrac

matou a écrit :

Son reboot suite je suis curieux.

Moi pas du tout en fait... On sait comment cela se termine en général : par une non-réponse, une non résolution et un hameçon à pigeon : "30 ans après la disparition de Beckett (oh woaa?), un autre mec fait exactement la même chose, ce qui produit les mêmes effets (ah... Mouais...)"

Dernière modification par Prelogic (06-07-2022 16:01:27)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#143 06-07-2022 16:35:50

scorpius
Nowhere Man

Re : Séries en vrac

matou a écrit :

Moi le final déiste, j’ai toujours pas digéré.

Que le Barman soit Dieu au sens biblique/surnaturel du terme est laissé à l'appréciation du spectateur. Il vient surtout confirmer qu'il y a une intelligence, une force, une volonté qui a manipulée les voyages de Sam. La nature exacte de cette intelligence/force/volonté reste suffisamment ambiguë en ce qui me concerne.

Mais bon, le reboot va probablement aller dans cette direction et faire des "bad leapers" des agents du diable ou le diable lui-même...

Hors ligne

#144 06-07-2022 16:41:52

Prelogic
Legaliste

Re : Séries en vrac

La figure du Diable était déjà présente dans les premiers épisodes, je crois que c'était à l'occasion de la recontre de Sam avec Stephen King, et il finit par lui donner l'inspiration...

Bref... C'est un reboot hein... C'est bien tout ce que c'est..


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#145 06-07-2022 16:47:59

scorpius
Nowhere Man

Re : Séries en vrac

C'est une imagerie avec laquelle la série à joué. Tout comme elle a joué avec une imagerie christique/angélique pour Sam

Hors ligne

#146 06-07-2022 18:00:31

matou
modérateur

Re : Séries en vrac

Ben Sam finit en cross over avec les ailes du paradis… Attention je suis un grand fan de Michael London (pas de tout ce qu’il a fait mais c’était un bon gars qui s’est débattu avec ses démons, fidèle en amitié et toujours très bienveillant avec les enfants acteurs).
Ce que je n’ai pas apprécié c’est que Al avait trouvé un équilibre avec sa nouvelle femme (le drame avec sa première épouse était dépassé ce qui était un beau message) et Sam a une femme qui donc sera abandonnée. Surtout qu’il ne peut choisir en toute connaissance de cause car il l’a oubliée.

Pour le Vietnam et JFK cela fait parti des défauts de Bellisario. Mais si politiquement je ne partage pas ses idées, il reste un vrai auteur de télé.

Hors ligne

#147 06-07-2022 18:30:49

scorpius
Nowhere Man

Re : Séries en vrac

J'aime bien moi l'idée que Sam va continuer à leaper pour le reste de son existence. D'ailleurs est-il vraiment encore mortel à la fin de la série ? Il pourrait continuer à explorer la trame du temps pour l'éternité.

La transcendance ultime... Et qu'il modifie le passé de Al, ça va dans ce sens je trouve. Les éventuels garde fous qu'il s'était imposé n'ont pu lieu d'être, il a dépassé tout cela. Il est le time lord victorious mdr

Évidemment, tout cela devait jouer un rôle dans la saison 6, avec Sam justement qui est dans un power trip pas possible et Al qui devient à son tour un leaper pour tenter de raisonner Sam. Mais en l'état cette fin en pointillé elle fonctionne à fond sur moi.

Hors ligne

#148 07-07-2022 13:47:49

IMZADI
Memory Alpha

Re : Séries en vrac

Prelogic a écrit :

La figure du Diable était déjà présente dans les premiers épisodes, je crois que c'était à l'occasion de la recontre de Sam avec Stephen King, et il finit par lui donner l'inspiration...

Bref... C'est un reboot hein... C'est bien tout ce que c'est..

Bien plus que cela, une histoire présente un affrontement.

Lorsque Sam leape un jeune trisomique, il lui améliore sa vie, le rendant autonome.
Dans la saison suivante, il revient dans son corps et découvre que tout est redevenu pourri. Il découvre que la belle-mère du jeune a été leapée par une autre voyageuse accompagnée aussi par une aide holographique. Que ces deux là font le mal en détruisant la vie des gens, en leapant également à travers le temps.
Le final est plutôt chouette sur cette histoire, Sam rétablit la vie améliorée du jeune et en plus délivre la voyageuse qui en fait était forcée. L'équipe maléfique continue d'exister mais nous voyons une victoire plus que positive.

Les happy end étaient belles, humbles, classes et ça faisait vraiment du bien.

Dernière modification par IMZADI (07-07-2022 13:48:30)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#149 07-07-2022 13:49:43

IMZADI
Memory Alpha

Re : Séries en vrac

scorpius a écrit :

J'aime bien moi l'idée que Sam va continuer à leaper pour le reste de son existence. D'ailleurs est-il vraiment encore mortel à la fin de la série ? Il pourrait continuer à explorer la trame du temps pour l'éternité.

La transcendance ultime... Et qu'il modifie le passé de Al, ça va dans ce sens je trouve. Les éventuels garde fous qu'il s'était imposé n'ont pu lieu d'être, il a dépassé tout cela. Il est le time lord victorious mdr

Évidemment, tout cela devait jouer un rôle dans la saison 6, avec Sam justement qui est dans un power trip pas possible et Al qui devient à son tour un leaper pour tenter de raisonner Sam. Mais en l'état cette fin en pointillé elle fonctionne à fond sur moi.

Je plussoie force 100.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#150 08-07-2022 08:28:39

Prelogic
Legaliste

Re : Séries en vrac

IMZADI, on est bien d'accord que quand je parlais de reboot, je faisais référence à la série à venir ? La série d'origine est un modèle d'écriture pour moi wink

Dernière modification par Prelogic (08-07-2022 08:43:10)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

Pied de page des forums