ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#51 11-10-2013 10:39:14

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Pas de Z2 navré, mis à part pour le premier Deathstalker dispo en Angleterre, mais sans VF. Les films datent du début/milieu des années 80, c'est tourné en 35mm. De nos jous et depuis pas mal de temps ce genre de films sont tournés en vidéo. Moi j'utilise 3 cam 2k, pas les moyens de me payer une 4k. Et pour le reste, pourquoi des coiffures 70's dans Star Wars, pourquoi des pat'd'ef dans cosmos 1999 ? La magie du ciné qui colle à son époque.

Hors ligne

#52 11-10-2013 12:44:09

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Les bandes-annonces:

The Warrior and the Sorceress

Deathstalker

Daethstalker 2

Barbarian Queen

Des bandes-annonces orientées uniquement "action" hélas, qui occultent presque totalement les côtés "sexy" et "aventure". M'enfin...

Hors ligne

#53 11-10-2013 13:33:50

matou
modérateur

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Plus sérieusement sur le coté "je colle à mon époque".
Une série B et Z peuvent elles s'en affranchir, ou est ce que cela fait parti de leur charme?

Hors ligne

#54 11-10-2013 13:39:45

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

je ne comprends pas trop la question car elle concerne le cinéma tout court, pas le B et le Z. Retour vers le futur, Fright Night (l'original), la planète des singes (l'original aussi) collent tous à leur époque et tant mieux. Fright Night est un bon exemple: une série B qui respire l'amour des vieux films d'antan, là où le remake n'est que vulgarité, nombrils à l'air, dépourvu de la moindre fantasy et de la moindre imagerie fantastique. Deux versions qui collent bien à leurs époques.

Hors ligne

#55 11-10-2013 16:38:35

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Dans le genre Conan bis , Z

Il me plairaît de revoir :
L' Epée Sauvage (  The Sword and the Sorcerer ) d'Albert Pyun.
110124081331412533.jpgSword-and-the-Sorcerer-pic-2.jpg
Avec une vraie gueule de série B/Z : le regretté Richard Lynch ...

& Dar L'invicible  ( The Beastmaster ) de Don Coscarelli.

The-Beastmaster-Marc-Singer-and-Tanya-Roberts.bmpthe-beastmaster.jpg?1292737737

Je tannais mes parents pour les louer à chaque fois au vidéo club ... lol

Un tout autre Conan super Z, mais que moi et une bande de potes kiffions ados de sa sortie :

barbarians-38.jpg
The Barbarians de Ruggero Deodato.. les frères Paul & toujours Richard Lynch dans le rôle du vilain...  la Cannon , Menahem Golan et Yoram Globus .. Une compagnie tout aussi prolifique en B et Z ..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#56 11-10-2013 16:43:14

ussperseus
Touriste du PSTF

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

http://www.youtube.com/watch?v=Pqf59cCUJh0 Dar l'invincible dispo en streaming youtube


"Si tu vois un cochon dans un arbre, dis-toi bien qu'il est fou!"

Hors ligne

#57 11-10-2013 16:45:58

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

The Sword and the Sorcerer est pas mal du Tout. Avec Richard Lynch en bad guy ça ne peut qu'être bien de toute façon. Par contre Dar l'invincible... quelle ratage. J'ai du mal avec tous les Don Coscarelli d'ailleurs. Ses "Phantasm" sont absolument nuls et j'ai été complètement déçu par Bubba Ho-Tep dont on faisait tout un foin à l'époque. Les Barbarians est un pur nanar, mais ça a son charme. De la Cannon je préfère encore me taper les deux très mauvais Allan Quatermain (ce que je fais assez souvent d'ailleurs big_smile).

Hors ligne

#58 11-10-2013 23:56:39

matou
modérateur

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Pour ma question, c'est de coller de manière importante, voire grossière  à son époque. Sans jamais chercher justement à s'en affranchir.
Est ce un trait caractéristique ? Que dans le cinéma, il y a des tentatives d'être à l'avant garde, de refuser les modes. Avec plus ou moins de bonheur.

Hors ligne

#59 12-10-2013 09:06:55

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Je ne connais aucun cinéma d'avant garde. 2001 est un film typique des années 60 dans son look, Les aventures de Jack Burton qu'on a dit en avance sur son temps est pourtant bien typé années 80, et Matrix s'est démodé en à peine une décennie.

Hors ligne

#60 12-10-2013 09:17:01

dl500
TOS Forever

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Pour Matrix c'est clair!

Autre exemple: Soleil vert: petit bijou du cinéma mais alors ça a pris un méchant coup de vieux.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#61 12-10-2013 09:18:39

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Je ne parle même pas de 2010, film intéressant à la base mais devenu totalement grotesque depuis la chute de l'empire soviétique.

Hors ligne

#62 12-10-2013 18:38:07

matou
modérateur

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Film en avance technique
Bary Lyndon (éclairage)
shining (steady cam)

Films en rupture
les films de Pasolini ( en avance sur la vision de la société de consommation aussi)
la jetée
la nouvelle vague

Qu'un film soit par la suite copié, qu'il lance un mouvement artistique, ou qu'il soit très démodé par la suite, cela ne compte pas.
Aucun film n'est intemporel.
Ce dont je parle, c'est l'ambition du projet, cad rompre avec les codes de son présent, imaginer autre chose.

Hors ligne

#63 12-10-2013 18:52:56

scorpius
Nowhere Man

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

C'est évident, maintenant les séries B ou Z c'est une toute autre logique.
C'est avant tout des films de passionnés, ils n'ont pas la prétention de réécrire une quelconque grammaire cinématographique...
La priorité d'un mec qui se lance dans un tel projet, j'imagine que c'est avant tout de réussir à bouclé son film. Je doute qu'on se prenne la tête sur la façon dont les coupes de cheveux seront perçus 20 ans après p Et puis, ça fait aussi parti du charme de ce genre d'oeuvre, ce côté un peu suranné.


SIRmZIH.gif

Hors ligne

#64 12-10-2013 19:41:46

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

matou a écrit :

Film en avance technique
Bary Lyndon (éclairage)
shining (steady cam)

Films en rupture
les films de Pasolini ( en avance sur la vision de la société de consommation aussi)
la jetée
la nouvelle vague

Qu'un film soit par la suite copié, qu'il lance un mouvement artistique, ou qu'il soit très démodé par la suite, cela ne compte pas.
Aucun film n'est intemporel.
Ce dont je parle, c'est l'ambition du projet, cad rompre avec les codes de son présent, imaginer autre chose.

Mais aucun film n'a rompu les codes du cinéma. Le cinéma s'est toujours nourri de lui-même. A part la technique rien n'a changé depuis 100 ans dans la façon de raconter une histoire. Absolument rien. DePalma fait de la mise en images à la Hitchcock, en mieux, Kubrick faisait du Orson Welles en mieux aussi. Mais ça reste dans le domaine de la technique. Avant la steady-cam il y a eut le premier traveling à 180 degrés dans Le masque du démon de Mario Bava. Ce qui serait novateur c'est de faire un film en un  seul plan-séquence, et sans musique.

Hors ligne

#65 13-10-2013 02:21:09

matou
modérateur

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

L'arche russe est déjà un film d'un seul plan séquence.

Hors ligne

#66 13-10-2013 08:34:41

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Mouais. En fait il s'agit d'un faux plan séquence  car c'est divisé en 4 et bidouillé numériquement (une spécialité de Cuaron par exemple) pour faire croire qu'il ne s'agit que d'un seul plan. Ceci dit, c'est déjà impressionnant.

Hors ligne

#67 13-10-2013 08:38:44

matou
modérateur

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Tiens dans le Z y'a plutôt quoi comme type de plans et c'est filmé en quel format le plus souvent?

Hors ligne

#68 13-10-2013 08:51:51

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

matou a écrit :

Tiens dans le Z y'a plutôt quoi comme type de plans et c'est filmé en quel format le plus souvent?

Des plans nichons big_smile! En fait je ne comprends pas du tout ta volonté obsessionnelle de séparer le Z du reste du cinéma. On tourne et on découpe les scènes de la même façon que dans le B et le A. Bien entendu on est limité dans la mise en scène par le matériel mais c'est tout. J'ai une petite grue et 3 cam. Il y a des réals qui hélas ne peuvent filmer qu'avec une seule cam. Ca limite la mise en scène, c'est sur. Russell Mulcahy a tourné Highlander avec 15 caméras! 15 caméras pour presque chaque plan.

Hors ligne

#69 13-10-2013 11:34:53

matou
modérateur

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Pas obsessionnelle de séparer mais de voir ce que tu dis, cas comment le manque de moyen peut pousser ou entraver la création.

Hors ligne

#70 26-10-2013 08:46:25

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Robot_jox.jpg

Stuart Gordon et Charles Band, c'est une longue histoire pleine de titres plus réjouissants les uns que les autres: Re-animator, From Beyond, Dolls... et ce Robot Jox, la plus grosse production Band de tous les temps (10 millions de dollars en 1990) qui devait faire entrer la société Empire dans la cour des grands. Seulement voilà, Robot Jox va lamentablement se planter au box-office et va faire couler Empire avec lui.

ku-bigpic.jpg
le concept art...

... et le résultat à l'écran:
600full-robot-jox-screenshot.png

Sur le papier c'est une série B qui promettait du grand spectacle: suite à une troisième guerre mondiale, les grandes nations restantes règlent leur compte à travers l'organisation de combats entre des énormes robots pilotés par des hommes qui se trouvent à l'intérieur. Vous avez dit Pacific Rim? Oui, mais bien évidement les SFX n'ont rien à voir et le look général de Robot Jox est son principal défaut. C'est que malgré son budget correct pour une série B de l'époque, Robot Jox a des allures de méga série Z. Le responsable est pour moi tout désigné: Stuart Gordon lui-même qui est un habitué des directions artistiques kitschissimes, quand il fait de la SF tout du moins. Son Fortress souffre exactement du même problème: des costumes, des décors et des accessoires absolument hideux et qui font toc. Pourtant le film possède un capital sympathie indéniable, et j'imagine ce qu'il donnerait avec des SFX actuels et une direction artistique digne de ce nom.

Au niveau du casting notons surtout la présence de Gary Graham (l'ambassadeur Soval, ENT) dans le rôle du héros, et de Jeffrey Combs dans une apparition éclaire mais toujours délectable.

crashnburn1.gif

Robot Jox est dispobible en DVD Zone 1 et dispose (youpi!!) de sous-titres dans notre langue.

Hors ligne

#71 14-11-2013 10:07:52

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

51pKw72bwQL.jpgACH003345826.1372342428.580x580.jpg

Des productions Band, des productions Cannon... que du bonheur (ou presque) pour moins de 10 euros les 4 films!

The Dungeonmaster, une production Empire typique, c'est à dire folle, bis et hyper sympa.
dungeonmaster4.jpg
-----
Cellar Dweller, une autre production Band avec Jeffrey Combs Vs un gros monstre.
cellar%2Bdweller.png
-----
Contamination.7, une histoire de virus signée le pornocrate Joe d'Amato et assez dispensable il faut dire....
-----
Catacombs, une autre production Band horrifique.
vlcsnap-2012-11-03-12h03m56s128.png
-----
Arena, un excellent film Empire de combats entre extra-terrestres (mais pas que ça) avec la belle Claudia Christian (B5), Marc Alaimo et Armin Shimerman (DS9).
Arena-Monster.jpg
-----
Eliminators avec Denise Crosby qui est un film un peu faible mais sympa tout de même.
eliminators5.jpg
-----
America 3000, une production Cannon post-apocalyptique au charme rétro des années 80.
film-5663.jpg?1361364430
-----
The Time Guardian avec Carrie Fisher, un film que résume bien son titre.
vlcsnap-2011-11-14-07h09m57s178.png

Aucun chef d'oeuvre mais très peu de mauvais films. De bon moments à passer dans une ambiance 80's tout à fait délectable, pour peu qu'on ait goûté à cette période durant sa jeunesse.
Pour les formats ils sont respectés. Du 1.85, du 2.35 et du 4/3 selon les film. Par contre pas de sous-titres à l'horizon.

Hors ligne

#72 14-11-2013 14:39:18

KIRK
Il est mort Jim !

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Merci ; je les rajoute à ma liste smile

Hors ligne

#73 15-11-2013 13:41:31

bound
Explorer of the further region of experience

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Catacombs est à mon avis le meilleur film du lot. Le film de David Schmoeller (Puppet Master) se passe dans une abbaye, c'est assez oppressant, totalement irrévérencieux. L'ambiance est fantastique grâce à la musique et la très jolie photo.

Hors ligne

#74 15-11-2013 13:43:40

bound
Explorer of the further region of experience

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Kirk, vu la taille de ton nouvel avatar on dirait que Kirk a dans la main un énorme God. Pour Spock? Je crois qu'en fait oui, leur rapport n'est pas très clair...

Hors ligne

#75 15-11-2013 15:02:38

KIRK
Il est mort Jim !

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

bound a écrit :

Kirk, vu la taille de ton nouvel avatar on dirait que Kirk a dans la main un énorme God. Pour Spock? Je crois qu'en fait oui, leur rapport n'est pas très clair...

En français " gode " prend un " e "  mais je comprends la perfide allusion mdr

Hors ligne

Pied de page des forums