ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 02-10-2013 19:07:02

KIRK
Il est mort Jim !

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

tamata a écrit :

Ca ressemble plus à du théâtre amélioré et les sfx font penser à un jeu de marionnettes et de maquettes.

Comme le soulignait dvmy les moyens sont chiches et il faut faire avec les moyens du bord. J'y vois d'ailleurs là un bon point face aux grosses productions : faire preuve de débrouillardise et d'originalité WINK

Hors ligne

#27 02-10-2013 19:13:14

mypreciousnico
_________

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

tamata a écrit :

Je trouve que lorsque l'on ambitionne de faire un film (ce n'est tout de même pas rien comme projet), soit on se débrouille pour trouver le budget, soit on s'abstient.
En somme, c'est comme les choses de la vie. soit on les fait bien, soit on ne le fait pas.

Haaa combien ne fois n'ai-je pas entendu cet argument dans la bouche de mes potes pour descendre Star Trek, et même Star Wars smile

Inutile de dire que je ne suis pas du tout d'accord.

Hors ligne

#28 02-10-2013 19:31:35

KIRK
Il est mort Jim !

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

mypreciousnico a écrit :
tamata a écrit :

Je trouve que lorsque l'on ambitionne de faire un film (ce n'est tout de même pas rien comme projet), soit on se débrouille pour trouver le budget, soit on s'abstient.
En somme, c'est comme les choses de la vie. soit on les fait bien, soit on ne le fait pas.

Haaa combien ne fois n'ai-je pas entendu cet argument dans la bouche de mes potes pour descendre Star Trek, et même Star Wars smile

Inutile de dire que je ne suis pas du tout d'accord.


Si tes amis font allusion à TOS roll  cela peut se justifier sur la forme mais heureusement pas sur le fond smile, ce stigmate ne s'applique pas pour les autres séries ainsi que pour les longs métrages de l'univers canon ; même si beaucoup d'entre eux se sont réalisés avec de << faibles >> moyens, tous ces dollars auraient bien suffit à réaliser de nombreux films Z et à contribuer au bonheur de leurs réalisateur...

Hors ligne

#29 02-10-2013 19:36:44

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

tamata a écrit :

Je trouve que lorsque l'on ambitionne de faire un film (ce n'est tout de même pas rien comme projet), soit on se débrouille pour trouver le budget, soit on s'abstient.

Avec ton principe il n'y aurait jamais eu le cinéma que tu aimes. C'est grâce aux films d'artisans fait avec des bouts de ficelles qu'on a aujourd'hui des Indiana Jones, des Avatar, etc. En outre, la photo de ton pseudo n'existerait même pas! Sans le serial Buck Rogers pas de série en 79.

tamata a écrit :

En somme, c'est comme les choses de la vie. soit on les fait bien, soit on ne le fait pas.

Ah bon? Mais regarder STID hyper pixelisé, mal cradré, avec des couleurs et des contrastes dégueux c'est le faire bien ou pas? Soit on regarde un film dans de bonnes conditions, soit on ne le fait pas! En somme tu veux de la qualité visuelle pour un film mais tu le regardes dans une qualité de merde. Très logique.

Hors ligne

#30 02-10-2013 19:45:51

bound
Explorer of the further region of experience

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Et puis d'ailleurs si on a tant de mépris pour ce cinéma on s'abstient d'en parler...

Hors ligne

#31 02-10-2013 19:46:04

mypreciousnico
_________

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

KIRK a écrit :

Si tes amis font allusion à TOS roll  cela peut se justifier sur la forme mais heureusement pas sur le fond smile, ce stigmate ne s'applique pas pour les autres séries ainsi que pour les longs métrages de l'univers canon ; même si beaucoup d'entre eux se sont réalisés avec de << faibles >> moyens, tous ces dollars auraient bien suffit à réaliser de nombreux films Z et à contribuer au bonheur de leurs réalisateur...

Pas d'allusion particulière à TOS non, ils ne savent pas vraiment qu'il y a plusieurs déclinaisons de ST. D'ailleurs la plupart n'ont jamais vu la moindre image de TOS (en dehors de quelques mèmes avec Kirk), car si c'était le cas je crois que j'en entendrais parler encore et encore (une fois un pote est tombé sur youtube sur le combat de Kik contre le Gorn dans Arena, j'ai eu droit à un coup de fil moqueur direct). Ils suivent juste le cliché bien Français qui veut que ST ce soit des histoires ringardes et kitchs de mecs en pyjama.

Du reste, je cite Star Trek, mais j'ai eu droit à ce genre de remarque aussi bien pour la Planète des Singes que pour Enemy Mine ou les créatures latex de Star Wars. C'ets à dire que beaucoup de mes potes pas particulièrement fans de cinéma et très sensible à la forme, vieux=fauché, sans savoir que certains de ces vieux films qui font aujourd'hui cheap selon les standards du moments ont parfois bénéficié de budgets très confortables.

La remarque exact que je me prend régulièrement dans la tronche quand je me pique de défendre des vieux films ou des petits budgets : "quand on veut faire de la SF on y met les moyens ou alors on fait pas"'

J'y ai eu droit pour la première fois en sortant du visionnage du prequel/reboot de la planète des singes alors que je tentait de parler du film original.

Hors je suis désolé, que ce soit pour parler d'un vieux film ou des budget microscopique du Z, c’est un argument que je n'accepte pas tant il réfute toute possibilité de discussion. Ça implique qu'en dessous d'un certain budget on ne considère même pas le truc comme regardable.

Hors ligne

#32 02-10-2013 19:50:13

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

2009

Moon: 5 millions de budget
Transformers 2: 200 millions

Elle est ou la qualité, dans le premier ou le second?

Hors ligne

#33 02-10-2013 19:52:13

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

J'irai même plus loin en disant que on ne donnait que 0,09 millions à Bay il serait bien incapable de faire aussi bien que Ken Dixon avec Slave Girls From Beyond Infinity.

Hors ligne

#34 02-10-2013 20:30:02

tamata
Banni(e)

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

dvmy a écrit :

Ah bon? Mais regarder STID hyper pixelisé, mal cradré, avec des couleurs et des contrastes dégueux c'est le faire bien ou pas? Soit on regarde un film dans de bonnes conditions, soit on ne le fait pas! En somme tu veux de la qualité visuelle pour un film mais tu le regardes dans une qualité de merde. Très logique.

Pour ton information, j'ai regardé STID avant tout pour pouvoir en parler et non pour le plaisir. Donc la qualité visuelle n'était pas ce qui m'importait...

Ensuite et comme je l'ai dis, j'ai regardé le film une seconde fois afin de confirmer mon opinion. Et cette fois là, la qualité était excellente.
Donc oui, j'ai bien fait les choses. wink

bound a écrit :

Et puis d'ailleurs si on a tant de mépris pour ce cinéma on s'abstient d'en parler...

Si l'on appliquait ton point de vue, presque tout le monde ici devrait s'abstenir de parler des ST d'Abrams. mdr

mypreciousnico a écrit :

Haaa combien ne fois n'ai-je pas entendu cet argument dans la bouche de mes potes pour descendre Star Trek, et même Star Wars smile

Inutile de dire que je ne suis pas du tout d'accord.

Mais justement, les films SW et ST ne sont pas des films fauchés.
Et si tu me parles de TOS, c'est une série des années 60, pas un film de la fin des 80s ou plus récent.

Après que tu ne sois pas d'accord, c'est tant mieux pour la diversité des opinions wink

Dernière modification par tamata (02-10-2013 20:40:15)


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#35 02-10-2013 21:03:16

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Charles Band : Ex -Empire  Ex-Full Moon ! je connais .. Il y a eut un formidable article sur lui dans Mad Movies ..Cela m'a donné envie de découvrir ces films , hélas peu disturbié par chez nous...

Slave Girls Beyond Infinity en particulier ( il existe un zone 2 import ? ) que je n'ai jamais vu.. Je me souviens de Breeders , des Puppets Masters .. Dollman, le Crawlspace avec klaus Kinski  .. Evidemment , il restera pour moi le producteur de films culte comme Reanimator ( mémorable projection, j'ai séché les cours piour le voir avec un pote, maintenant il y a prescription lol ) & From Beyond .. Franchement d'ou croyez vous que je porte en admiration Jeffrey Combs .. Pas pour Star Trek.. Jeffrey Combs , c'était culte avant Star Trek !

Dr Mordrid , je ne l'ai jamais vu .. Encore une fois un  zone 2 import...

Dans le rayon Z , je suis assez friand des productions Troma aussi..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#36 02-10-2013 21:06:37

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Slave Girls Beyond Infinity n'est pas une production de Band. Je vais parler de Troma également, mais pas de Roger Corman car autant j'aime ses réalisation des années 60 autant je déteste toutes ses productions depuis le début des années 90 parce que là, pour le coup, c'est vraiment d'une nullité abyssale.

Hors ligne

#37 02-10-2013 21:07:08

mypreciousnico
_________

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

tamata a écrit :

Mais justement, les films SW et ST ne sont pas des films fauchés.
Et si tu me parles de TOS, c'est une série des années 60, pas un film de la fin des 80s ou plus récent.

Finallement peu importe le budget de mes exemples smile
C'est ton postulat de départ qui m'interpelle. Parce qu’il suppose qu'en dessous d'un budget donné ça ne sert à rien de regarder, le film n’aurait tout simplement pas du être fait...

Hors ligne

#38 02-10-2013 21:08:07

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Et Doctor Mordrid, si tu commande ça sur ebay en 10 jours tu l'as chez toi!

Hors ligne

#39 02-10-2013 21:17:18

KIRK
Il est mort Jim !

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

mypreciousnico a écrit :
tamata a écrit :

Mais justement, les films SW et ST ne sont pas des films fauchés.
Et si tu me parles de TOS, c'est une série des années 60, pas un film de la fin des 80s ou plus récent.

Finallement peu importe le budget de mes exemples smile
C'est ton postulat de départ qui m'interpelle. Parce qu’il suppose qu'en dessous d'un budget donné ça ne sert à rien de regarder, le film n’aurait tout simplement pas du être fait...

En partant du postulat de Tamata , une multitude de films n'auraient jamais vu le jour et je déteste l'idée que la diversité culturelle sous toutes ces formes soit bridée ou empêché par le dictat de l'argent. Mieux vaut un film sortant sous anonymat qu'un film restant dans les cartons faute de financement ; après c'est le public qui y aura accès qui sera seul juge de le faire connaitre au plus grand nombre... ou pas smile et cela vaut pour tous les types artistiques.

Hors ligne

#40 02-10-2013 21:40:10

tamata
Banni(e)

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

KIRK a écrit :
mypreciousnico a écrit :
tamata a écrit :

Mais justement, les films SW et ST ne sont pas des films fauchés.
Et si tu me parles de TOS, c'est une série des années 60, pas un film de la fin des 80s ou plus récent.

Finallement peu importe le budget de mes exemples smile
C'est ton postulat de départ qui m'interpelle. Parce qu’il suppose qu'en dessous d'un budget donné ça ne sert à rien de regarder, le film n’aurait tout simplement pas du être fait...

En partant du postulat de Tamata , une multitude de films n'auraient jamais vu le jour et je déteste l'idée que la diversité culturelle sous toutes ces formes soit bridée ou empêché par le dictat de l'argent. Mieux vaut un film sortant sous anonymat qu'un film restant dans les cartons faute de financement ; après c'est le public qui y aura accès qui sera seul juge de le faire connaitre au plus grand nombre... ou pas smile et cela vaut pour tous les types artistiques.

Je vais reformuler mon sentiment wink

Non, je ne pense pas qu'un film doit avoir un certain budget pour être regardable. Je pense qu'un film d'action, de scifi ou de fantasy doit avoir un minimum de moyen pour assurer. Ce qui n'est pas la même chose.

Pour donner des exemples, on ne va pas manger chez Ducasse avec 25 eur en poche. On ne va pas chez un concessionnaire Mercedes acheter une voiture neuve avec 10000 eur...

Après, je reprend la parole de Kirk "c'est le public qui sera seul juge..." et je dis que je ne porte aucun jugement sur les gens qui font du Z. je suis même certain que ca peut être très intéressant et amusant.
Mais en tant que public ou spectateur, je n'adhère pas à la formule. wink


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#41 03-10-2013 00:09:18

KIRK
Il est mort Jim !

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

tamata a écrit :

Mais en tant que public ou spectateur, je n'adhère pas à la formule.

C'est tout à fait ton droit et encore heureux d'ailleurs smile

Hors ligne

#42 04-10-2013 12:26:42

ussperseus
Touriste du PSTF

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Tiens une petite question... Les Hellraiser, notamment les deux premiers, sont considérés comme des films fauchés ou pas?


"Si tu vois un cochon dans un arbre, dis-toi bien qu'il est fou!"

Hors ligne

#43 04-10-2013 12:31:32

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Hellraiser à coûté 1 million Hellraiser II 1.7 millions. Dans la mesure où ça été tourné en Angleterre tu ne peux pas comparer avec des budgets ricains. Ce sont donc deux séries B pas très riches, mais en aucun cas du Z. Pour exemple, le même film tourné aux USA aurait coûté 3 à 4 fois plus.

Hors ligne

#44 04-10-2013 12:53:21

matou
modérateur

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Tiens en parlant de pays, il y a t il des pays qui ont une plus grande production de série B ou série Z qu'ailleurs.

Hors ligne

#45 04-10-2013 15:59:05

scorpius
Nowhere Man

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Il y a le Japon qui propose pas mal de films de série B ou Z, par contre c'est souvent complètement barré (que ce soit au niveau de l'humour ou bien de l'aspect sexuel/déviant) et faut réussir à adhérer au truc.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#46 04-10-2013 16:23:35

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Je ne sais pas si c'est vraiment considéré comme du Z , mais en ce moment une chaîne du câble ( Ciné FX ) propose un intégral  Coffin Joe AKA Zé Di Caixao ( Zé du cercueil )..
J'avoue , j'adore ce genre de folie  !
zedocaixao2bw.jpg

Une série de 5 films Brésiliens qui a pour (anti) héros , Zé du Cercueil , une sorte de croque mort nihiliste , amoral et impie dont l'unique obsession est de trouver une femme parfaite et l'engrosser pour donner naissance à un être supérieur ..
Des petits films d'horreur des 60's complétement fou et surréalistes, macabre et grotesque à la fois ..
L'oeuvre d'un réalisateur fou & mystique comme il n'en existe plus aujourd'hui : Jose Mojica Marins , totalement assimilé à son rôle fétiche ..
Il est toujours en activité aujourd'hui encore :
Coffin-Joe-Header.jpg

Coffin Joe  apparaît dans 5 films :
At Midnight I'll Take Your Soul
This Night I'll Possess Your Corpse
Awakening of the Beast
Hallucinations of a Deranged Mind
Embodiment of Evil

Je ne sais pas si tu connais dvmy, si ce n'est pas le cas , tu devrais aimer le côté impie de Coffin Joe : Il a en horreur les gens supertitieux .. wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#47 04-10-2013 23:59:47

ussperseus
Touriste du PSTF

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

A priori, l'Inde est le plus gros producteur de films au monde, je suppose que ce pays est aussi le plus gros producteur de série B, Z, voir Z puissance infini!


"Si tu vois un cochon dans un arbre, dis-toi bien qu'il est fou!"

Hors ligne

#48 11-10-2013 08:59:18

dvmy
dvmy shot first

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

J'avais dit que je n'allais pas parler des production Roger Corman car il ne produit que des merdes depuis les années 90, mais dans les années 80 il a produit quelques "BZ movies" bien sympa. Pour moins de 10 euros on peut se procurer ce coffret Z1, plein de fantasy et de jolies filles dénudées:
826663126853_p0_v2_s260x420.JPG

Deathstalker est un sous-Conan assez moyen mais regardable, qui souffre de jeu monolithique de l'interprète du personnage principal. Des plans nichons, des combats, de la magie... à part ça pas grand chose d'autre à se mettre sous la dent mais c'est parfait pour une soirée vidéo néanmoins.
deathstalker_2.jpg
deathstalker+2_hog+man.jpg
-----------------------------------------------

Deathstalker 2 est bien meilleur. Largement meilleur. Le meilleur film du coffret. De l'heroic fantasy divertissante et rythmée qui ne se prend pas très au sérieux. Réalisé par le génial artisan du Z Jim Wynorski, avec Monique Gabrielle qui tournera la même année un Emmanuelle V à la limite du porno et John Terlesky, comédien de séries B reconverti depuis dans la réalisation de films à petits budgets. On lui doit notamment le très correct Cerberus.
649_44205807265_5581_n.jpg
----------------------------------------------

The Warrior and the Sorceress avec David Carradine est sympa lui-aussi. Egal à lui-même avec sa nonchalance et son regard de tueur, il affronte pleins de méchants et une sorte de Jabba The Hutt humain en libérant de ses griffes quelques filles au passage. Pas très riche, le film contient quelques stock-shots de Deathstalker. Ceci dit il s'agit du meilleur métrage du coffret avec Deathstalker 2.
warrior_and_the_sorceress_d.jpg
---------------------------------------------

Le dernier film de ce coffret est Barbarian Queen, où une armée de donzelles va se lever pour affronter des mâles qui ne pensent qu'à abuser de leur charme. Sans doute le film le plus violent du lot, en sexe et en sang. Avec un tel concept le scénario n'a plus grand importance, ça s'apparente davantage à du cinéma Bis qu'à du B ou du Z.
005.jpg
------------------------------------------

Bref, quatre films divertissants un peu gores, très sexy (voir érotiques), pleins de monstres, de magie, de combats à l'épée, de méchants très méchants et de héros très héroïques avec des scénarios pas très compliqués. Du BZ comme on aime quoi. A noter que les jolies illustrations du génial Boris Vallejo pour les affiches n'ont bien entendu pas grand chose à voir avec le contenu des films en question. Un esprit "années 50" jusqu'au bout: d'abord on avait le titre et l'affiche et le scénario venait ensuite big_smile
------------------------------------------

111aaJimWynorski.jpg
Jim Wynorski, qui a tout compris à l'intérêt principal du Z big_smile

Hors ligne

#49 11-10-2013 10:14:10

ussperseus
Touriste du PSTF

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Il me plait bien ce coffret tu sais si il est dispo en zone 2 VF, ou au pire VOSTFR?


"Si tu vois un cochon dans un arbre, dis-toi bien qu'il est fou!"

Hors ligne

#50 11-10-2013 10:30:24

matou
modérateur

Re : Le monde merveilleux du B et du Z

Deux questions techniques.
1-C'est tourné en quoi? La péloche a été convertie en bandes magnétiques NTSC? Plus généralement, quels étaient les types de caméras et types de trucages à cet époque?
Et de nos jours?

2- Pourquoi alors que l'héroic fantasy se passe dans un "hors du temps", les donzelles ont des coiffures et des styles des années 80? wink

Hors ligne

Pied de page des forums