ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST VOY 02x03 Parturition (Séparation)

ST VOY 02x03 Parturition (Séparation)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Thomas E. Szollosi
- Réalisation : Jonathan Frakes


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  6. 5 (passable)(voix 2 [22.22%])

    22.22%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 5 [55.56%])

    55.56%

  9. 2 (raté)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 9

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 06-03-2012 14:46:15

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST VOY 02x03 Parturition (Séparation)

Passable.. Tom Paris tombe amoureux de Kes , ça provoque la jalousie de Neelix.. Kes l'oie blanche qui ne voit pas ce qui se passe entre les deux.. Cela a du bon, jusqu'à ce que cela se finissent par une bagarre à la cantine à coup de spaghetti.. comme des ados de 5ème roll..

Ce qui se passe sur la planète " poil à gratter " n'est pas aussi finaud..  Paris et Neelix devenant le parrain et la marraine ( sic) d'un bébé alien reptilien, ce qui leur permet de devenir copain comme cochon, et casser tout net les aspérités de Tom Paris.. Comme Chakotay..C'est un faux rebelle, un vrai coeur tendre..
Enfin passons à l'épisode suivant.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#3 06-03-2012 15:56:52

Vic Fontaine
Holo-modérateur

Re : ST VOY 02x03 Parturition (Séparation)

Je serai moins magnanime que toi.
Pour moi c'est médiocre (3).


I've got Star Trek under my skin
I've got Star Trek deep in the heart of me
So deep in my heart, that it's really a part of me

Hors ligne

#4 10-04-2014 12:54:34

mbuna
I don't know you

Re : ST VOY 02x03 Parturition (Séparation)

Il y'a quelques épisodes comme ça dans chaque série ST (sauf TOS), où on choisit de mettre en histoire A, les sentiments de membres d'équipage (Lessons TNG, His Way DS9...). Et l'épisode se construit la dessus, avec (si on a de la chance), une intrigounette SF derrière pour faire semblant.

Personnellement je n'adhère pas du tout, pour moi c'est du temps perdu. Que Neelix soit jaloux de Paris OK, très bien. En plus on le comprend, concernant Kes et son magnétisme on le serait à moins tongue. Mais en fait perso je pense que c'est surtout un élément crédibilisant, intéressant pour alimenter et rendre plausible une histoire SF, par ce que mon ST à moi n'est pas fait pour me raconter cela en histoire A.
Entendons-nous bien, je ne suis pas du tout contre le développement d'histoires sentimentales, mais en aucun cas elles devraient prendre le dessus, la 1ère place, car personnellement, quand c'est le cas, j'ai très vite la désagréable impression de sortir du truc, et de regarder un ersatz de Santa Barbara dans l'espace.

3/10


PS : j'ai un problème littéral avec 3/10 médiocre et 2/10 raté. J'ai envie de mettre 2/10 mais pour moi raté, ca veut dire qu'on a voulu faire quelque chose de bien, mais qu'on a loupé notre objectif. Médiocre c'est plus grave pour moi, puisqu'avec ce terme on peut sanctionner la nature même de l'épisode.
Donc en fait pour celui-ci, j'aurais aimé pouvoir mettre 2/10 médiocre. Oui je sais c'est pas très clair mdr

Hors ligne

#5 10-04-2014 13:20:11

KIRK
Uniformisation

Re : ST VOY 02x03 Parturition (Séparation)

Les feux de l'amour à la sauce trek rolleyes
Les beaux sentiments c'est super quand il y a un scénario et des acteurs qui suivent ; ici rien de tout cela. Neelix & Paris agissent comme deux ados attardés...

Je mets 2 mais j'irais même plus loin : cet épisode n'a pas lieu d'être big_smile ; on devrait rajouter cette catégorie à la notation car Parturition n'est pas un cas isolé dans les franchises...

Hors ligne

#6 10-04-2014 15:29:08

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST VOY 02x03 Parturition (Séparation)

Présenter comme ça
J'ai tout les ingrédients nécéssaires pour faire du bon drama..
Je suis pour le soap comme vousle  dites avec dédain , je suis pour que les personnages soient vivant à l'écran , aient des sentiments, qu'on puisse les provoquer..
Shakespeare le faisait en son temps  .. Gene Roddenberry avait inscrit ça dans l' ADN de Star Trek..
Sinon pourquoi se serait il  fait chier à faire de Bones un homme divorcé, Spock & des problèmes relationnelle avec son paternel ou de dire que Kirk a survécu à un génocide dans son adolescence ?

Les personnages ST  ne sont pas de vulgaire pantins , des singes savants qui répétent leur numéro à chaque épisodes : Ils ont une vie propre , tissant des relations entre eux ..

Le problème ici , c'est que cela reste très bateau et polisé.. A la fin Paris jette l'éponge et laisse le champ libre à Neelix. Kes fait mine de ne pas comprendre..
On reste donc dans quelque chose de très enfantin.. Vraiment aséxué.. Ca sonne pas très vrai.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#7 10-04-2014 17:35:02

mbuna
I don't know you

Re : ST VOY 02x03 Parturition (Séparation)

La grande différence c'est que dans TOS on ne te tartine pas 1 épisode entier avec uniquement les histoires de divorce de Bones.
D'ailleurs c'est marrant, mais dans tes 3 exemples il n'y a aucune histoire d'amour. C'est aussi l'une des différences avec Parturition et les exemples que j'ai donnés au dessus, indépendamment de leur qualité. Si Roddenberry s'est fait chier à inscrire cela dans l'ADN de ST c'est pas pour faire du Shakespeare ou du soap, mais pour étoffer et crédibiliser les personnages, dans les aventures SF qu'ils vivent, avec tout les messages qu'il y'a derrière (d'inter-relation par exemple).

Hors ligne

#8 11-04-2014 09:34:05

mbuna
I don't know you

Re : ST VOY 02x03 Parturition (Séparation)

Je voudrais un peu expliciter mon point de vue.


Dans TOS on a des personnages avec des relations, des sentiments, on est d'accord. Par exemple Kirk de la 1ère saison a un amour impossible avec Janice. Au détour d’une phrase et 2 ou 3 scènes sous-entendues on l’a compris. Avec cette connaissance de 2 personnages, on peut avoir une lecture différente (plus profonde ?) de certaines situations et comportements de chacun. C'est parfait.
Effectivement, on a là un excellent terreau pour faire du Shakespeare ou du soap à n’en pas douter tongue

Cette situation transposée à partir de la fin de TNG, un peu dans VOY ou ENT mais surtout dans DS9 aurait pu donner lieu à un épisode complet qui se serait penché dessus. Je vous propose un petit épisode de pensée :

Par exemple Janice et Kirk en navette, crash, seuls au milieu de rien sur la seule planète de classe M dans une nébuleuse obscure sans savoir si leur dernier appel au secours a été entendu. Ca vous rappelle certains pitchs ? C’est normal mdr
Et allons-y, ils risquent de mourir, se sauvent mutuelllement, l’un avoue son amour à l’autre (le garçon ou la fille, selon le contexte), et là Kirk à son dilemme qui revient : a-t-il le droit d’aimer un membre d’équipage ? Quid de son autorité ? En tant que Capitaine, a-t-il le droit de vivre un autre amour que celui pour son vaisseau ? etc etc. 50 minutes comme ça, sans rien d'autre comme objet d'histoire, à se tourner autour, voir à consommer (dans un moment de faiblesse ou de vérité). Et à la fin de l’épisode ils reviennent sur l’Enterprise comme si de rien n’était. Les seules personnes qui connaitront réellement la situation seraient Kirk, Janice, et nous les spectateurs. Buckaroo aurait adoré c'est sûr.

Fin de l'exercice de pensée. Car oui mais non. Par ce que ça c’est un épisode soap (comprenez en matière de traitement - je vais y revenir-), totalement inexistant dans TOS. Mais d’ailleurs il n’y a qu’à s’intéresser aux auteurs de cette série pour voir très vite leur style (intra ou extra TOS).

En revanche dans TOS on a ces éléments crédibilisants dont je vous ai parlé en début de post, des sous-entendus, des choses délivrées avec parcimonie afin de complexifier les relations, montrer parfois une tension, comme aussi Chapel pour Spock, U’Hura/Spock. Et tout cela est traité par une phrase ou 2 scènes. Ces phrases et ces scènes n’en sont pas moins aussi puissantes, et arrivent à l’objectif : non les personnages ne sont pas des pantins ni des singes savants. D'ailleurs si ça se trouve ils ont consommé, mais on n'en sait rien. Les auteurs auraient pu nous le montrer d'ailleurs, mais à n'en pas douter ça n'aurait pas duré 50 minutes (non je ne dis pas que Kirk est un éjaculateur précoce mdr )

Le soap est un mode de traitement, pas une matière brute.
Jamais on aurait trouvé un Parturition, un Lessons ou un His Way dans TOS. Cela ne veut pas dire que les personnages de TOS n’ont pas de sentiment, mais simplement que l’intérêt 1er de ce show en terme de développement d’histoire en 50 minutes montre en main est ailleurs. Les sentiments sont là pour crédibiliser voir pour porter le propos, ou encore à densifier une histoire comme dans The city on the edge of forever par exemple.

Le cas de Spock et son père est très intéressant, Journey to Babel manie extrêmement bien les différents propos. Spock est le seul personnage SF de l'équipage, la caractérisation de son père et les relations avec lui forment donc un élément fondamental par ce biais. Ce n'est pas pour rien que l'on fait sa connaissance au sein d'un épisode où on rencontre également une multitude d'autres espèces. On en apprend beaucoup sur la diplomatie de la Fédé, sur les vulcains, sur Spock et sa double identité. Un épisode plein.
Car les choses ne sont pas blanches ou noires, quand un élément de crédibilité devient-il un traitement soap ? Pour moi c'est lorsque l'élément devient le seul de l'épisode, quelque chose de monolithique. C'est à dire que l'élément n'a plus rien à crédibiliser puisqu'il est le seul. Il se crédibilise lui-même. Comme ce Parturition ou notre épisode de pensée. Je ne sais pas si vous m'avez bien suivi razz

Par ailleurs Spock est un cas particulier car il porte en lui et son identité un sujet SF de manière consubstantielle. C'est totalement contraire au Neelix de Parturition, où un Talaxien n'est rien d'autre qu'un humain avec une crête et qui s'habille de manière...douteuse. La SF est une manière de parler de nous, les humains, de nos sentiments, c'est un regard qui se veut extérieur pour relativiser et prendre de la hauteur. Le personnage de Spock est parfait pour cela, la gifle de la part de sa mère n'en n'est que plus puissante émotionnellement. On est dans de la SF pure, avec sa manière très particulière de parler de nous avec ses prismes originaux. Et ça, c'est tout le contraire du soap. C'est l'élément SF qui fait toute la différence.

Les auteurs de TOS issus du golden age ne s'y seront jamais trompés...

Hors ligne

#9 13-04-2014 08:11:59

dvmy
dvmy shot first

Re : ST VOY 02x03 Parturition (Séparation)

mbuna a écrit :

PS : j'ai un problème littéral avec 3/10 médiocre et 2/10 raté. J'ai envie de mettre 2/10 mais pour moi raté, ca veut dire qu'on a voulu faire quelque chose de bien, mais qu'on a loupé notre objectif. Médiocre c'est plus grave pour moi, puisqu'avec ce terme on peut sanctionner la nature même de l'épisode.
Donc en fait pour celui-ci, j'aurais aimé pouvoir mettre 2/10 médiocre. Oui je sais c'est pas très clair mdr

J'ai toujours eu le même problème avec le système de notation d'Yrad, voilà pourquoi je note également sur 10 mais en utilisant mon système. Je suis d'accord: médiocre c'est pire que mauvais. Pareil pour les "top franchise". Pour moi c'est "top" de 8/10 à 10/10, avec des nuances.

Donc si vous voulez comparer les quelques notes que j'ai laissé ici ou là:

10: chef d'oeuvre
8 à 9: plus ou moins excellent
6 à 7: plus ou moins bon
5: moyen
3 à 4: plus ou moins mauvais
1 à 2: plus ou moins médiocre
0: nul

En ligne

#10 12-03-2015 23:30:36

dl500
TOS Forever

Re : ST VOY 02x03 Parturition (Séparation)

5.
Du bon et du moins bon.
Et caramba! Encore raté! Clownix a survécu au crash de la navette!
D'ailleurs il y en a combien à bord? Parce qu'ils en cassent presque à chaque épisode! Ce sont les red shirts de VOY?

Tient, Janeway a changé de coiffure, tant mieux! Celle-ci lui va bien. Et j'aime vraiment son personnage.

Alors ici on a droit à de superbes sfx, de grande qualité. Ensuite, la planète de la semaine est une planète TOS et c'est très amusant. On a droit à un craignos monster plutôt sympathique et l'équipage voit ses personnages se développer presque plus et mieux que lors de leur épisode dédié à chacun. Pas mal.

Mais, et double mais, c'est encore clownix qui est au centre de l'histoire. et là, ça y est, on a atteint la dernière limite de ma patience. C'est simple, je déteste clairement ce personnage débile.
L'histoire tient sur 3 lignes, et malgré quelques gags amusants, ça ne vole pas bien haut. Dommage. Clairement dispensable.

Dernière modification par dl500 (13-03-2015 00:40:28)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#11 13-03-2015 09:43:38

yrad
admin

Re : ST VOY 02x03 Parturition (Séparation)

Désolé, Dvmy et Mbuna, je n'ai découvert que ce matin vos posts datant d'il y a presque un an… oops

dvmy a écrit :

J'ai toujours eu le même problème avec le système de notation d'Yrad, voilà pourquoi je note également sur 10 mais en utilisant mon système. Je suis d'accord: médiocre c'est pire que mauvais. Pareil pour les "top franchise". Pour moi c'est "top" de 8/10 à 10/10, avec des nuances.

"Top franchise" est à prendre dans le sens absolu de "chef d'œuvre", ou dans le sens relatif de "l'un des sommets de la franchise".
Maintenant, j'admets volontiers que le concept de "top" est en lui-même assez vague, puisqu'on peut aussi bien dégager un "top 10", un "top 20", un "top 50", un "top 100" et même un "top 500" (c’est-à-dire presque tous les épisodes de ST mdr).
Je peux donc remplacer "top franchise" par "chef d'œuvre" si tu veux.

En revanche pour "médiocre", je me suis vraiment basé sur les tous les dictionnaires de la langue français qui spécifient bien que cet adjectif désigne ce qui est en dessous de "moyen" mais néanmoins au-dessus de "mauvais" (en gros à mi-chemin entre "moyen" et "mauvais").

Pour quoter des définitions de "médiocre" dans les dicos que j'ai sous la main :
- Robert : "qui est au-dessous de la moyenne, qui est insuffisant" / "Qui est assez mauvais"
- Larousse : "Qui est très au-dessous de la moyenne, qui est insuffisant" / "Qui n'atteint pas la moyenne dans tel ou tel domaine"
- Littré : "Qui est entre le bon et le mauvais"
- Antidote : "Dont la valeur est inférieure à la moyenne"
- et le wiki (une fois n'est pas coutume) Wiktionnaire : "Ce qui est intermédiaire entre le bon et le mauvais, mais plus à rapprocher du mauvais. Souvent employé par euphémisme, pour éviter mauvais."

L'étymologie de "médiocre" vient du latin "mediocris" (= moyen dans le sens d'ordinaire), dérivé de "medius" (= qui est au milieu). Au 18ème et 19ème siècles, "médiocre" était strictement synonyme de "moyen" ou de "quelconque", mais la connotation péjorative s'est accentuée avec le temps en suivant l'idée que ce qui est trop ordinaire est en fait en dessous de la moyenne.

Du coup, lorsque j'avais composé la légende des notes sur 10, j'avais hésité entre le 4 et le 3 pour "médiocre", mais dans tous les cas un peu au-dessus de "mauvais".

Par ailleurs , je voulais réserver un cran spécifique au concept de "trahison" qui est soit en-dessous de ce qu'il y a de plus mauvais, soit carrément sur une échelle séparée (on peut imaginer une trahison envers l'esprit ou le canon de ST mais qui serait néanmoins réussie comme non ST).
Peut-être aurait-il fallu étendre un peu l'échelle sur 10 et réserver la "trahison" à une espèce de -1/10 et le "chef d'œuvre" à un 11/10 (ou 10+)… scratch

mbuna a écrit :

PS : j'ai un problème littéral avec 3/10 médiocre et 2/10 raté. J'ai envie de mettre 2/10 mais pour moi raté, ca veut dire qu'on a voulu faire quelque chose de bien, mais qu'on a loupé notre objectif. Médiocre c'est plus grave pour moi, puisqu'avec ce terme on peut sanctionner la nature même de l'épisode.
Donc en fait pour celui-ci, j'aurais aimé pouvoir mettre 2/10 médiocre. Oui je sais c'est pas très clair mdr

Oui, l'adjectif "raté" peut en effet présumer d'une bonne intention ou d'une grande ambition qui n'a pas été atteinte. Mais il peut aussi être simplement considéré comme largement synonyme de "mauvais", dans la mesure où aucun scénariste, réalisateur, ou producteur ne cherche intentionnellement à rater son travail.

Néanmoins, Mbuna, je comprends très bien ton explication au sujet du soap (que d'ailleurs je partage - tu sais ce que je pense des soaps mdr), et du coup, il faudrait idéalement prévoir une distinction entre la disqualification par l'intention (en amont) et la disqualification par le résultat (en aval).
Mais ce problème questionne au fond la caractère paupérisant et monodimensionnel de ces échelles de notation sur 10 qui ne suffisent pas à rendre compte de la pensée. D'où mon perpétuel problème à attribuer des notes. 

Si tu veux, je peux remplacer "raté" par "mauvais" (qui est au-dessus de "pitoyable" mais en-dessous de "médiocre") ou alors par "foireux" (par exemple).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#12 13-03-2015 09:52:29

yrad
admin

Re : ST VOY 02x03 Parturition (Séparation)

Dl500 a écrit :

Et caramba! Encore raté! Clownix a survécu au crash de la navette!

Tsss, Dl500, pas une attitude très trekkienne de vouloir à chaque épisode éliminer un pauvre passager innocent. mdr
Alors pour t'épargner cette espérance (une espérance un peu sadique tongue), sache que Neelix se sera pas débarqué avant les tous derniers épisodes de la saison 7. big_smile

Dl500 a écrit :

Mais, et double mais, c'est encore clownix qui est au centre de l'histoire. et là, ça y est, on a atteint la dernière limite de ma patience. C'est simple, je déteste clairement ce personnage débile.

Neelix est un personnage assez inclassable qui a peut-être un côté clownesque dans la forme mais pas dans le fond. Neelix emblématise la question de la place d'un individu quelconque (littéralement l'average guy qui regarde la série) dans la société trekkienne. Est-ce que dans l'utopie trekkienne caractérisée par son parfait fonctionnalisme, quelqu'un qui ne sert socialement et professionnellement à rien aurait encore sa place ? J'ose pour ma part espérer que oui... et ST VOY y répond favorablement.
Mais le plus touchant, c'est que Neelix sait bien qu'il ne sert à rien, que l'USS Voyager n'a pas vraiment besoin de lui, et qu'il ne peut rivaliser avec personne à bord… Tandis que par "charité", l'équipage s'efforcera de ne pas le lui faire sentir (mais il le sentira quand même). Du coup, tout au long de la série, Neelix se cherchera désespérément une fonction, une raison d'être, une place à bord... révélant à quel point il a du cœur à revendre. L'épisode ST VOY 03x09 Fair Trade est magnifique sur ce plan.
Neelix n'a peut-être pas apporté grand chose à l'USS Voyager, mais ses sept ans d'épopée lui auront apporté beaucoup ! Ce qui n'est pas moins intéressant.

Alors oui, comme l'explique Mbuna, ST VOY 02x03 Parturition possède un caractère soapy très prononcé (davantage la spécialité de DS9 que de VOY). Mais derrière la trivialité de la concurrence entre Neelix et Paris pour la "possession" de Kes (un sujet bien peu SF qui ne méritait en effet pas d'y consacrer un épisode entier), se profile vraiment tout le manque de confiance en soi dont témoigne Neelix face à l'équipage de l'USS Voyager (Kes pourrait ainsi davantage matérialiser l'égo de Neelix que son amour).
Et dans une perspective in-universe (encore une fois), c’est-à-dire en terme d'évolution du personnage dans la durée, ST VOY 02x03 Parturition n'est pas totalement dénué d'intérêt.
En outre, l'épisode ne manque pas de truculences dans les dialogues (comme en fait la plupart des épisodes de VOY).

Quant à l'intrigue sur la "planète TOS" (comme tu la nommes Dl500 wink), elle fait joliment honneur au respect – littéralement jaïniste – que témoignent les officiers de Starfleet à la vie sous toutes ses formes (et cela même sans l'aide d'hormones aliens comme Archer dans ST ENT 03x17 Hatchery mdr).
Mais le seul défaut de cette histoire B, c'est justement de n'être qu'une histoire B, et même pire, de sentir un peu trop le prétexte - voire le simple décors interchangeable - d'une histoire A exclusivement character driven (la résolution de la tension "testostéronale" entre Paris et Neelix… mais en réalité un problème plus profond chez Neelix).

Pour une fois, je me range à l'avis majoritaire avec un 3/10 (médiocre > mauvais). ST VOY 02x03 Parturition reste un épisode sympathique à suivre et qui a son utilité en terme de continuité, mais qui demeure néanmoins loin du standard qualitatif de VOY.
Et tu vois, Dl500, j'ai beau aimer Neelix, je suis plus sévère que toi sur cet épisode qui lui est largement consacré. tongue


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#13 13-03-2015 11:41:33

dl500
TOS Forever

Re : ST VOY 02x03 Parturition (Séparation)

yrad a écrit :
Dl500 a écrit :

Et caramba! Encore raté! Clownix a survécu au crash de la navette!

Tsss, Dl500, pas une attitude très trekkienne de vouloir à chaque épisode éliminer un pauvre passager innocent. mdr
Alors pour t'épargner cette espérance (une espérance un peu sadique tongue), sache que Neelix se sera pas débarqué avant les tous derniers épisodes de la saison 7. big_smile

Mince! mdrwink
En fait, ce personnage génère pas mal de sentiments contrastés, parfois négatifs, et comme j'aime être parfois sur le fil du rasoir...
Emotions, sentiments, réactions...tout ceci donne bien l'impression d'un personnage finalement bien écrit. S'il génère ce type de sensations c'est que c'est bon.
Là où Tuvok ou Chakotay n'amènent (pour l'instant) qu'ennui et passivité. Et donc déception.


yrad a écrit :

Mais le plus touchant, c'est que Neelix sait bien qu'il ne sert à rien, que l'USS Voyager n'a pas vraiment besoin de lui, et qu'il ne peut rivaliser avec personne à bord… Tandis que par "charité", l'équipage s'efforcera de ne pas le lui faire sentir (mais il le sentira quand même). Du coup, tout au long de la série, Neelix se cherchera désespérément une fonction, une raison d'être, une place à bord. L'épisode ST VOY 03x09 Fair Trade est magnifique sur ce plan.

Pour une fois, je me range à l'avis majoritaire avec un 3/10 (médiocre > mauvais). ST VOY 02x03 Parturition reste un épisode sympathique à suivre et qui a son utilité en terme de continuité, mais qui demeure néanmoins loin du standard qualitatif de VOY.
Et tu vois, Dl500, j'ai beau aimer Neelix, je suis plus sévère que toi sur cet épisode qui lui est largement consacré. tongue

Amusant parce que pour moi, le premier 1/4 d'heure a été difficile et l'épisode m'a emporté dans le relationnel et l’ambiguïté du personnage, ainsi que ses interactions générées avec le reste de l'équipage. Inutile sur la trame historique, intéressant dans la construction des personnages. J'ai visiblement mieux apprécié l'opus que vous, toute la force de ST. wink


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#14 21-12-2015 16:47:26

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST VOY 02x03 Parturition (Séparation)

6/10

Un petit éposode trankilou. J'aime bien toute la partie embrouille entre Thomas et Neelix. Une antipathie due à la jalousie que je trouve juste.

Ensuite la partie exploration est un peu fleur bleue et ils sera bibochent un peu vite mais face au danger et la potentielle mort d'un enfant finalement c'est juste aussi.
Je n me souvenais pas que leur situation faisait un peu penser à l'adoption des couples homosexuels.
Sujet excellent pour ST, traitement malheureusement trop pris à la légère. Le plus judicieux aurait été de nous montrer un vrai couple homo adoptant un jeune enfant (alien ?)

Bien j'espère ne pas avoir dit une connerie. Je vais lire vos posts...

Dernière modification par IMZADI (21-12-2015 17:03:32)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums