ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST DS9 07x03 Afterimage (Reflet)

ST DS9 07x03 Afterimage (Reflet)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : René Echevarria
- Réalisation : Les Landau


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 3 [75%])

    75%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 1 [25%])

    25%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 4

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 19-05-2016 15:11:01

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST DS9 07x03 Afterimage (Reflet)

Excellent !

Il n'y a pas à dire , les scénaristes de DS9 connaissent leur personnages sur le bout des doigts , même quand ils doivent en réinventer un par la force des choses ..
Remplacer Jadzia par Ezri .. Pas si facile que ça et pourtant !

Ezri est instantément attachante, le personnage parfait sur le papier.. Mais, il ne serait rien sans une actrice parfaite pour l'incarner..
& là , je tiens à louer le travail  de Nicole de Boer.. On en se rend pas compte du courage  & du talent qu'il faut  pour une jeune actrice de succéder à Terry Farrel qui a bâtit ce rôle culte  depuis 6 ans..
Non seulement Nicole de Boer doit incarner  Ezri , mais aussi Dax et ses multiples personnalités.. On peut dire qu'elle a bien fait ses devoirs au point d'épouser certaines mimiques de Jadzia ( les mains derrière le dos par exemple ) .
edax1.jpg

Nicole de Boer illumine donc cet épisode ..Afterimage parle de l'adaptation d'Ezri  à la station et surtout à Dax , ce symbiote qu'elle n'a jamais été préparé à recevoir.
Tout le contraire de la divine Jadzia.. La jeune femme est confuse, un peu gauche, pas très sûr d'elle.. Je vous le dis attendrissante à souhait et accessible . ce que ne manque pas de remarquer Quark et Julian qui fondent sur elle comme des abeilles sur le pollen ..
Ezri était aussi une conseillière (en formation ) avant sa symbiose. C'est à dire une psy. & là encore , à travers le miracle de l'écriture et de l'interprétation, ce côté là fonctionne à merveille..Bien mieux que Deanna Troi..Ezri étant un personnage fragile et paumé , les séances de psychanalyse ne possédent en rien ce côté agaçant , intrusif que pouvait avoir celles de la conseillière de l'Enterprise D ( maintenant E ) .

Au délà de ça , Afterimage aborde le sujet de la dépression nerveuse, la vraie , la bien sévère .. Une situation parfaitement retranscrit par le chemin de croix que subit Garak.
Cet homme éduqué à la dur , élevé comme un pur faciste qui, par l'ironie de l'Histoire, doit se retourner contre son peuple pour les sauver de gens  plus fasciste qu'eux ..
La culpabilité, le dégoût de soi pousse Garak à la dépression , sa claustrophobie le torture à nouveau , jusqu'à cette formidable image symbolique ou Garak essaye de sortir de la station pour se jeter dans le vide spatial.
320X240.jpg320X240.jpgafterimage-173-200x150.jpg

Toute la dépression nerveuse est là.. Ces personnes qui se sentent piégée dans une situation qu'il n'ont pas choisit, complétement dépassé , cherchant desepéremment une issue inextricable.
Cela se réfléte autant dans le parcours confus d' Ezri.. Tout autant piégée que Garak par le poids ( l"héritage? ) de sa nouvelle vie: étrangère pour ses amis , sa famille , perdu dans son travail.. La dépression n'est pas loin pour elle non plus.. Ses joutes psychologiques avec un adversaire aussi roublard que Garak en deviennent savoureuses..
On peut aussi dire que Worf traverse ce même type de crise.. le retour de Dax le met dans une impasse qui l'empêche de faire complétement le deuil de sa femme , le coupe de ses amis et d'Ezri..

Un épisode qui parle de situations graves et tristes, mais qui au final se termine sur une note pleine d'optimisme.. Ezri devenant par ce simple épisode , un membre indispenable  de la famille DS9 .
Décidément cette série rélève tout les défis haut la main et avec panache ..

320x240.jpg
Ezri I love you ! joy


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#3 26-12-2016 19:32:52

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST DS9 07x03 Afterimage (Reflet)

Allez 8/10

Les problèmes d'adaptation de Ezri sont bien présentés et le contexte de ses troubles face à ceux de gaak sont bien vus.
Les 2 ensembles sont vraiment bons.
Pendant ce temps avec Worf ça le fait grave. Et Quark qui défie Bashir j'asore.
Bref je ne vais pas m'étaler sur le ressenti des persos et de leur situation autant c'est hypercomplexeet autant c'est inconnu.
Un excellent épisode sur la personnalité des personnages et leur interaction.

Mais personnellement j'aurais bien vu Ezri quitter définitivement DS9 pour l'USS Destiny. Ç'aurait apporté un changement un départ plutôt qu'un remplacement


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#4 11-01-2018 16:32:35

McRaktajino
membre du club

Re : ST DS9 07x03 Afterimage (Reflet)

Un épisode sur Ezri Dax était indispensable. Il ne fallait surtout pas que ça soit juste Jadzia avec un nouveau corps.

Quelle bonne idée de la confronter à Garak, un personnage assez neutre vis à vis de Dax. Surtout qu'on voit que les comportements des autres membres sont conditionnés par rapport à leurs antécédents avec Jadzia, ou juste car Ezri est bien roulée… J'ai pas trop aimé comment Quark et Julian parle d'elle, c'est pas un espèce de premier prix, bande de gros beaufs, va.

Mais elle n'est pas dupe, un peu timide mais sûrement pas stupide. J'aime bien comment elle remet, très gentiment, Julian à sa place. Heureusement car son côté personnage de manga qui s'excuse en permanence aurait vite été lourd à force. Bon, ok, quand elle fait un espèce de détour pour arriver dans le bureau de Sisko, c'était trop mignon. Une fois de temps en temps comme ça, c'est suffisant.

Sisko justement n'est pas tendre avec elle et il fait ça par pur amitié. Elle avait besoin de se faire botter les fesses et il fait ça comme il faut.

M. Worf se comporte comme un gros con avec elle, mais on peut s'imaginer que ce n'est pas facile pour lui. Et il se rattrape à peu près bien à la fin. Par contre c'est avec Julian qu'il abuse quand il vient le brutaliser à l'infirmerie, non mais ça va pas mieux ? Julian ne se laisse pas faire d'ailleurs et il a bien raison.

Finalement Ezri réglera les problèmes de Garak et Garak ceux de Ezri. On voit que cette dernière a gagné le respect de Garak. Jadzia aurait-t'elle réussi ? Car c'est la conseillère de Starfleet qui a triomphé et pas "le" Dax.

Maintenant Ezri Dax est un vrai personnage. Elle est belle, intelligente et surtout MODESTE (pas comme une certaine bêcheuse qui n'a de cesse de se la péter et de… hum, bon, j'arrête avec elle).

Maintenant, comme nous, toute la station est sous le charme.

Eh, Jako à l'intention de passer à l'attaque ? Attention, c'est un sacré séducteur.


Excellent.
 
 

Dernière modification par McRaktajino (11-01-2018 16:55:31)

Hors ligne

#5 07-10-2020 18:15:58

SuricateNRV
membre

Re : ST DS9 07x03 Afterimage (Reflet)

Ha ouais... Ezri elle est tellement douée en psycho (non) qu'on la fait passer direct Lieutenant... Bah si c'est pas du pistonnage, ça. Que peut-elle apprendre en quelques mois qu'elle ne sait pas déjà après 300 ans d'existence..? Bah euh, je sais pas, la psycho..?
Avec Garak, elle maitrise pas du tout le trauma qu'elle fait resurgir, elle se maitrise pas non plus, ce qui aurait pu être une belle tactique de parallèle entre elle et lui n'est finalement même pas conscient et l'étonne elle-même.
Elle sort un atroce "t'es passé à ça de conclure avec la femme que tu aimes désespérément depuis 7 ans mais finalement non déso pas déso" qui est maladroit, oui, mais terriblement vexant et violent.
Et elle est elle-même tellement imbriquée dans ses 8 vies passées qu'elle ne se connait plus elle-même.

Tiens, c'est la 2ème fois qu'on le dit (la 1ère fois c'était Kira quand Ghemor est venu mourir sur la station), mais les journées font 26h et non 24h... Je trouve pas d'explication sur l'internet mondial.

Bah oui Sisko. Parce qu'il n'y a pas d'autre alternative à Starfleet que de passer 90 ans sous terre à surveiller la température de l'eau pour les symbiotes. Ha oui, bah oui, c'est soi l'un soit l'autre, j'avais pas pensé, suis-je bête.

Mais..! On félicite Ezri pour avoir requinqué Garak, mais elle n'a rien fait...? Si? Enfin, elle lui a parlé, mais c'était purement un échange d'information, je vois pas en quoi elle a été actrice de l'état de Garak en tant que conseillère.. Mais bon. Je suis peut-être pas objective. Mais je ne vois vraiment en quoi elle a fait marcher son talent/rôle/job de conseillère/thérapeute/psy.

Bon. Bah j'ai un peu de mal avec Ezri. Elle a une bouille de bébé, elle est adorable, elle a des expressions faciales d'enfant, on a envie de lui faire gouzi gouzi avec les joues mais damn, elle est lieutenant, maintenant, on fait pas gouzi gouzi avec un lieutenant. Mais je comprend, elle se sent différente, elle n'est plus celle qu'elle avait l'habitude d'être, elle doit composer avec 8 autres vies, personnalités, goûts mais je suis vraiment gênée par son côté petite fille.
C'est bien de trancher avec Jadzia, on se défait plus facilement d'un personnage comme ça. Dommage que je n'arrive pas à "tomber sous le charme". J'espère qu'elle prendra un peu de consistance au fil de cette dernière saison (ça ne lui laisse pas beaucoup de temps). En fait, il lui manque juste un peu de confiance en soi...
Worf est touchant dans sa douleur, un vrai trou du cul, mais touchant.

Un bof épisode.


"Qu'arrive-t-il à l'observateur aux yeux écarquillés, lorsque la fenêtre qui sépare réel et irréel explose et que les morceaux de verre commencent à voler en tous sens?" [Stephen King, Vue imprenable sur jardin secret]

Hors ligne

Pied de page des forums