#1 14-01-2012 06:00:00

yrad
admin

ST TNG 05x13 The Masterpiece Society (La société modèle)

ST TNG 05x13 The Masterpiece Society (La société modèle)

Crédits officiels :
- Histoire : James Kahn, Adam Belanoff
- Dialogues : Adam Belanoff, Michael Piller
- Réalisation : Winrich Kolbe


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 2 [40%])

    40%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [20%])

    20%

  3. 8 (excellent)(voix 2 [40%])

    40%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 5

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 07-08-2013 14:07:19

dl500
TOS Forever

Re : ST TNG 05x13 The Masterpiece Society (La société modèle)

10.
Où comment condenser et retrouver toute l'essence de ST dans un seul épisode (Jar Jar celui-là non plus tu ne l'as pas vu).
La prime directive, les désirs du petit nombre, l'utopie de la société parfaite, l'eugénisme, bref un sacré scénario.

Qui plus est, quasiment pas de Data, et l'épisode est centré sur Deanna Troi. Cette fois Sirtis offre une prestation exemplaire et ses lignes écrites sont elles aussi parfaites.
Il y a du TOS dans les gènes de cet épisode, mais une fois de plus transcendé par la maturité de TNG.

Quel choix faire devant un tel problème? Comme quoi, même avec les meilleures intentions, on n'arrive pas forcément à un résultat positif.

J'ai déjà vu quelque part l'actrice qui joue le professeur...mais je ne sais plus où.

Un très bon et bel épisode.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 16-08-2013 14:50:30

mbuna
le dormeur doit se réveiller

Re : ST TNG 05x13 The Masterpiece Society (La société modèle)

dl500 a écrit :

J'ai déjà vu quelque part l'actrice qui joue le professeur...mais je ne sais plus où.

Surement dans ENT Two days and two nights. L'une des plus belles ST-girl (j'y reviendrai mdr )...


The masterpiece society, ou plutôt the masterpiece TNG p
Effectivement on a là un script TOS mis en musique par le meilleur de TNG... que c'est bon des pépites pareilles...Tu as raison dl500, on a un condensé presqu'ahurissant de tant de choses en si peu de temps !
Alors cet épisode mérite plusieurs 10 à la fois, pour le script évidemment, pour les dialogues avec quelques lignes fulgurantes, par exemple et dans le désordre :

Tout d'abord la problématique prime directive :

le chef modèle à Deanna a écrit :

Voyez-vous nous sommes aussi fragiles qu'une coquille d'oeuf et aussi impossible à reconstruire. Nous atteignons un tel degré de perfection et d'interdépendance que tout changement fondamental nous conduit au chaos


L'une des réponses pragmatiques à la problématique, avec sa propre variation :

Geordi : Alors dites-moi, si j'avais été conçu chez vous, je pense que je ne pourrais pas être là en train de vous parler. Vous m'auriez exterminé au stade embryonnaire.
La sublime scientifique : Nos fondateurs ont voulu préserver d'une vie de souffrance les personnes atteintes d'infirmités.
Geordi : De quel droit ces messieurs décident-ils si je suis digne ou non de vivre ? Ou si je peux apporter quelque chose à la communauté ?


La phrase fulgurante de Geordi qui fait mouche, suivant l'ironique solution, et qui va changer la scientifique (sublime, je vous l'ai déjà mentionné ? mdr )

Geordi a écrit :

Ah vous parlez d'une ironie, que la solution à vos malheurs soient dans ce visor, créé exprès pour un aveugle qui n'aurait jamais vu le jour dans votre société modèle


La savoureuse réplique sentimentale mdr , au milieu d'un dialogue très beau entre Deanna et le chef de la société, et finalement bien plus profonde que l'humour qu'elle dégage

Le chef modèle à Deanna a écrit :

Ce sont peut-être vos imperfections qui vous rendent si unique


Les conséquences TOSiennes de l'interpénétration sociétale avec une certaine idée de l'avancée vers l'inconnu

La sublime scientifique à Picard a écrit :

Si vous aviez le choix, accepteriez-vous de vivre dans une bouteille Capitaine ?


Enfin la conclusion qui élargit le sujet :

Picard : Voilà un exemple typique de la directive 1ère.
Riker : On ne peut pas l'appliquer dans cas précis, ils sont humains.
Picard : Oui mais de part notre présence nous avons bouleversé et même détruit leur mode de vie. Alors que l'on approuve ou pas ce mode de vie, qu'ils soient humains ou non ne rentre pas en ligne de compte. Nous sommes responsables.
Riker : Nous devions écarter la menace que représentait le fragment.
Picard : Oui il le fallait. Mais en fin de compte, n'avons-nous pas été aussi dangereux pour l'avenir de cette colonie que le fragment qui allait la détruire ?

C'est un épisode aux penchants philosophiques, sentimentaux, classes, à rebondissements, à technoblabla utiles, intellos, aux dialogues plus qu'inspirés, avec la sublime scientifique ( vous saviez pas ? p) et pour chacune de ces raisons et surement encore d'autres, il mérite 10 à chaque fois.

Un épisode qui brille au firmament de la franchise smile


Star Trek, je vais te quitter pour préserver notre amour. Phrase librement adaptée de l'épisode 3265 des feux de l'amour

Hors ligne

#4 16-08-2013 15:05:59

dl500
TOS Forever

Re : ST TNG 05x13 The Masterpiece Society (La société modèle)

Merci Mbuna d'échanger avec moi sur les épisodes que je visionne actuellement.  wink

Je n'ai pas la capacité de développer autant que toi ou Buck sur chaque opus, mais j'essaie de retranscrire au mieux mon ressenti à chaque visionnage. En 10 ans d'abstinence TNG, mes souvenirs et impressions ont bien évolué, et je suis presque en pleine redécouverte de cette série.

J'avoue appréhender la fin, car cela signifiera la fins des voyages à bord des navires Enterprise. (j'y reviendrai lors de mon bilan général).

C'est toujours un plaisir de partager tous ensemble.

wink


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#5 23-11-2014 12:23:31

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 05x13 The Masterpiece Society (La société modèle)

9/10

Un épisode intéressant et très pointu à la fois sur la finalité de l'eugénisme et sur l'handicape

Je pense que l'eugénisme peut être utile sur les maladies héréditaires et génétiques (donc), mais pas sur l'amélioration et l'exploitation des capacités de l'individu

La vie est une quête, une recherce de soi-même pour soi-même, il vaut mieux chercher une vie entière son éventuel don que d'être défini avant même sa naissance à une tâche en particuliers... il y a les robots pour ça !
Justement, où est Data, lui en quête d'imperfection humaine ? Une confrontation face à Martin aurait été intéressante, aurait certainement même sublimé le regard apporté par cet épisode !

Mbuna-Picard a écrit :

Picard : Voilà un exemple typique de la directive 1ère.
Riker : On ne peut pas l'appliquer dans cas précis, ils sont humains.
Picard : Oui mais de part notre présence nous avons bouleversé et même détruit leur mode de vie. Alors que l'on approuve ou pas ce mode de vie, qu'ils soient humains ou non ne rentre pas en ligne de compte. Nous sommes responsables.
Riker : Nous devions écarter la menace que représentait le fragment.
Picard : Oui il le fallait. Mais en fin de compte, n'avons-nous pas été aussi dangereux pour l'avenir de cette colonie que le fragment qui allait la détruire ?

Buckaroo (STID février 2014) a écrit :

Bon sang que cette scène n'est justement pas fait pour un aveugle.. Elle est pleine à craquer de détails, et délicieusement Trekienne à interpréter .

Bon premièrement :
Comprenons une chose . La mission de Nibiru avait un plan précis  au départ alliant le meilleur des deux mondes (respect de la Prime Directive / sauver une civilisation naissante) . Mais rien ne va se passer  comme prévu .. Tout les détails s'expliquent par ces imprévus qui font le fun absolu de la séquence.

la dualité soulevée dans cette interrogation est donc mise de côté pour le fun !? Je trouve que ces deux situations sont identiques !
@Picard: voyez vous mon cher capitaine, vous réfléchissez de trop ! il était pourtant plus simple de se confronter à cette société/colonie juste en considérant la gravité de leur potentielle extinction de fun !

Et puis bien que cette société soit trop parfaite, faut-il pour autant intervenir ? Une belle allégorie de la pollution culturelle via les anciennes colonisations africaines et l'américano-interventionnisme qui sévit encore aujourd'hui, faisant croire au bien-être et à l'amélioration de ces autres cultures...

Bref ! Tout en restant dans l'univers les Moabiens étant Humains, est-ce que cela justifie l'intervention des Terriens, si cette société a trouvé son équilibre ? Comme pour Nibiru à l'arrivée, une société bouleversée voire détruite. Si cette société est vouée à la destruction, n'est-ce pas mieux que ce soit l'ordre naturel qui s'en charge ? Je reconnais la difficulté éthique de regarder sans intervenir, je suis bien heureux de ne pas être au 24ème siècle pour ce genre de moments !
Comète versus volcan !!!
un épisode de hard SF nous montrant une société humaine ayant pris sa propre direction, un peu comme le personnel du SS Odin. Évidemment, nos officiers chéris font face au pour et au contre et chacun d'entre nous prendra partie ou pas... le raisonnement trekkien qui en re-sort est parfaitement traité.

Dernière modification par IMZADI (23-11-2014 12:29:29)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums