ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TOS 04x04 Yesteryear (Retour dans le passé)

ST TAS 01x04 Yesteryear (Retour dans le passé)
Yesteryear+2.jpg
Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Dorothy C. Fontana
- Réalisation : Hal Sutherland
Yesteryear sur Memory Alpha.fr

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 4 [50%])

    50%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  3. 8 (excellent)(voix 2 [25%])

    25%

  4. 7 (bon)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 8

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 26-11-2012 22:06:57

dl500
TOS Forever

Re : ST TOS 04x04 Yesteryear (Retour dans le passé)

10
Un petit bijou de TAS : le gardien de l’éternité, enfin son retour !
Où l’on apprend un peu du passé de Spock enfant, le nom de famille de sa mère ; Grayson. Et en plus de belles images de Vulcain (qui ici  a une Lune…comme dans ST1 version cinéma, pourtant démenti à plusieurs reprises dans la saga). Une coquetterie de taille, c’est ici Mark Lenard qui double Sarek. Le premier officier Andorien est gris…parce que le responsable du show était daltonien et ne voyait pas la différence entre cette couleur et le bleu ! Un épisode indispensable et prouvant s’il en est besoin, le caractère canon de TAS.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 21-02-2013 15:46:51

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS 04x04 Yesteryear (Retour dans le passé)

Top franchise

Que dire d'autre , Ecrit par la grande DC Fontana, qui a bien des égards mérite d'être considéré comme la mère de Spock.
Yesteryear étant une plongée dans l' enfance de Spock, un moment fondateur de l'identité torturé du Vulcain, déjà effleuré dans son magnifique Journey To Babel.TOS.2 .

Suite du chef d'oeuvre The City On The Edge of Forever, puisse qu'on y retrouve le gardien de l'éternité, l'épisode offre à Spock un voyage personnel dans son enfance tourmentée.. Tiraillé entre son héritage Vulcain et humain.. C'est sur  un rite Vulcain initié sur une impulsion purement humaine ( celle de l'orgueil ) que le drame se joue.. Série pour enfant, il va de sens que le traumatisme ne sera pas d'une cruauté sans bornes... C'est la perte de son animal de compagnie qui va conduire Spock sur la voie de Surak. Spock enfant confronté pour la première fois à la mort.. Une mort qu'il_ par un choix impulsif,  aura contribué  à provoquer. C'est ainsi qu'il se décidera de son propre chef  de se fermer à toute émotions humaines, au grand déssaroi de sa mère Lady Amanda..

Paradoxalement c'est un Spock adulte caché sous l'identité d'un lointain cousin,  qui revoit cette scène fondatrice sous un angle différent, renoue avec son humanisme. En atténuant d'abord les souffrances de I-Chaya, faisant le deuil de l'animal tandis que lui enfant est parti dans le désert à la recherche d'une aide visiblement vaine.. Cette séquence devient une superbe allégorie sur le passage à l'âge adulte..

Qui mieux que DC Fontana connait Spock ? ..Sa irrésistible Humanité... Même si vous en doutiez. wink

tumblr_lg4t9pbjTS1qgot3zo1_500.jpgyesteryear189.jpg
Yesteryear dans toute sa splendeur : Spock enfant perd son humanité et la retrouve à l'âge adulte.. Un cercle complet..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#4 03-10-2019 15:10:10

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TOS 04x04 Yesteryear (Retour dans le passé)

10/10

Une histoire de paradoxe impressionnante tout en montrant la jeunesse de Spock.
Un petit doute sur l'explication, mais bon

Quand je pense que les fans ont crié au scandale devant les Vulcains austères de ENT, alors que cet épisode nous présente une noblesse vulcaine élitiste et xénophobe.
Épisode si fort que même ST2009 reprend ces événements et là, la xénophobie passe aux oubliettes...

Une fois encore, à partir de 7ans ????

Dernière modification par IMZADI (03-10-2019 15:11:49)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#5 07-10-2019 10:38:30

McRaktajino
membre du club

Re : ST TOS 04x04 Yesteryear (Retour dans le passé)

Un épisode qui amène de nombreuses questions de temporalité. Si M. Spock doit sa survie à son propre voyage dans le temps, ça veut dire que la timeline d'origine existe sans lui. Et si celle d'origine existe sans lui, comment celle où il existe a pu se créer. Une boucle ? Mais dans ces conditions celle avec le premier officier andorien ne devrait pas exister.

Le joyeux bordel habituel des voyages dans le temps. Mais il faut voir quelle est son importance par rapport à ce qu'on veut nous montrer et ici ce n'est pas le sujet, ce n'est qu'un prétexte qui n'a d'ailleurs aucune explication si ce n'est que M. Spock a voyagé dans le temps (alors qu'il l'a déjà fait…), donc ça déconne. En 20 minutes c'est normal qu'ils mettent en avant ce qui est important et pas ce genre de détail (c'est mieux géré ici que dans que dans le 4x01). D'ailleurs c'est plutôt malin de réutiliser le gardien de l’éternité, pas besoin de perdre du temps à expliquer ce que c'est (superbe VF du gardien de l’éternité qui fait bien ressortir toute la prestance… de son état d'ébriété avancé).

Techniquement, il est clair que le support sied à merveille. On peut se permettre de très bons environnements (ici Vulcain, très bien rendue) qui favorise grandement l'immersion grâce à la cohérence de l'ensemble. Par contre pour l'instant je trouve les designs des aliens plutôt ratés. Dans celui d'avant on avait le remplaçant de Chekov, ici on est gratifié d'un homme oiseau assez ridicule. Et que dire du bestiaire, entre le chienoursemorse de M. Spock et la présence de Gringer, le tigre vert de Musclor, on est gâté. Ce n'est pas grave car au pire ça prête à sourire et ça ne nuit pas à l'ensemble.

Surtout qu'on est face à une jolie histoire. M. Spock, témoin et acteur de ce qui a défini ce qu'il est maintenant et surtout qui montre que la philosophie de vie des Vulcains n'est pas quelque chose qui existe juste pour faire genre. En étant extrême sur un parti pris, ça apporte une réelle réflexion.


Excellent.

Dernière modification par McRaktajino (07-10-2019 10:44:21)

Hors ligne

Pied de page des forums