ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TOS 03x22 The Savage Curtain (La frontière)

ST TOS 03x22 The Savage Curtain (La frontière)

Crédits officiels :
- Histoire : Gene Roddenberry
- Dialogues : Gene Roddenberry, Arthur Heinemann
- Réalisation : Herschel Daugherty

Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  5. 6 (correct)(voix 3 [33.33%])

    33.33%

  6. 5 (passable)(voix 2 [22.22%])

    22.22%

  7. 4 (insuffisant)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 9

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 26-11-2012 21:43:01

dl500
TOS Forever

Re : ST TOS 03x22 The Savage Curtain (La frontière)

7
Nous voilà devant un opus Roddenberrien. On se croirait presque dans « Arena » à certains moments. Mais la mayonnaise ne prend pas. C’est raide, et pas crédible. Le dernier « craignos monster » à base de roches était une bonne idée mais la conclusion n’amène rien. Décevant.
A noter encore cette erreur récurrente sur la « datation » du 23ième siècle…on y dit que la mort de Lincoln remonte à plus de 3 siècles…(4 en réalité).


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 27-01-2013 22:21:28

mypreciousnico
_________

Re : ST TOS 03x22 The Savage Curtain (La frontière)

8.

Le Lincoln fantasmé est excellent. D'ailleurs sa mort affecte beaucoup Kirk.
Pour le reste effectivement, comme des airs de Arena, nos héros propulsés dans des jeux du cirques futuriste pour l'édification d'un race de roche vivantes.

Et même si au final les icônes qu'affrontent les personnages ne sont que des projections fantasmée, l'expérience est assez troublante. Que ce soit au niveau des bad guys, ou des icône du bien.

Bon évidemment le craignois monster est assez craignos, mais on le vois assez peu et le reste de l'épisode est bien troussé. Sans compter que ça fait un parallèle intéressant (et rétroactif) avec ENT et TNG, puisque l'on y croise le colonel Green, Surak et Kahless smile

Hors ligne

#4 29-01-2013 10:51:09

honeyfree
candidat

Re : ST TOS 03x22 The Savage Curtain (La frontière)

Et même si au final les icônes qu'affrontent les personnages ne sont que des projections fantasmée, l'expérience est assez troublante. Que ce soit au niveau des bad guys, ou des icône du bien.


"Honey"

Hors ligne

#5 20-03-2019 05:24:26

Pok
membre

Re : ST TOS 03x22 The Savage Curtain (La frontière)

title

Ça sent l'épisode potentiellement cartoonesque. Hop en VF et petite Review en mode détente! smile

Effectivement un remake d'Arena, mais en coop en 4vs4 cette fois-ci (sans doute les Excalbiens disposent-ils d'une meilleure connexion réseau que les Metrons).

Abracadabrahams
Abracadabraham

Après l'apparition pour le moins inattendue (et improbable) d'Abraham Lincoln (!), amenant plus tard à un face à face sympathique avec Uhura (et qui me semble d'ailleurs l'unique raison objective au choix de Lincoln ici), Kirk et Spock se téléportent avec lui, sur invitation d'une espèce intelligente, sur une planète de lave sur laquelle une zone habitable semble être apparue, mais c'est pas sûr.

McCoy et Scotty n'étant absolument pas certains de l'endroit où ils vont se téléporter, si la zone est réellement viable ou non, ils auraient pu, dans le doute, au moins envisager de descendre en navette ce coup-ci. Mais nan, la flemme, vas-y, on verra bien, énergie!

Ils sont accueillis par Yarnek, notre hôte (un être de pierre qui a le pouvoir de se transformer en... pierre!), qui explique à nos amis que, lui et son peuple ne sont pas trop au fait du concept de bien et de mal, et que pour clarifier la chose (et vérifier leur efficience respective) ils sont désormais bloqués sur la planète et devront se battre pour survivre.

C'est pas très Charlie comme "premier contact" mais bon, obligé de faire avec maintenant qu'on est là.

Deux camps vont donc devoir s'affronter: "les gentils et les affreux". Voilà une traduction pour le moins hasardeuse qui fait parfois le "charme" de la VF! clown

Du côté des gentils nous avons: Kirk (normal), Spock (logique), Lincoln (pourquoi pas, dans l'idée j'aurais plutôt vu Gandhi, mais soit), et Surak (il a l'air colère comme ça mais c'est parce qu'il est concentré).

les_gentils
Les gentils

Jusqu'ici on va dire ça va. La rencontre entre Spock est Surak (que la VF s'entête à appeler Suvak) est même un bon moment de l'épisode.

Du côté des affreux ça se gâte un chouia. Nous trouvons: Khan (Gengis, pas Noonien Singh), Zora (La brune qui compte un peu pour des prunes), le colonel Green (dans la cuisine avec le chandelier... Ah non pardon) et enfin Kahless l'inoubliable (mais assez oubliable pour le coup, et qui devrait d'ailleurs avoir l'apparence des Klingons de TNG, si je ne m'abuse!? Mais allez, ces copies ayant été créées d'après leurs pensées et les données du vaisseau, on va dire ça passe. Pis on explosait le budget de l'Enhanced Edition là!)

les_affreuxs
Les affreux

A noté aucun Vulcain affreux! Pourtant d'après ce que nous raconte Surak plus tard il y aurait eu moyen de trouver. Pour ma part j'aurais bien en tête un tas d'affreux potentiels qui auraient rendu l'épisode encore plus épique! M'enfin, tout le monde s'accorde à dire que c'est les pires affreux, alors allons-y.

Les présentations faites, s'en suit une jolie tentative du colonel Green d'amadouer Kirk. Mais, alors qu'on ne s'y attendait pas du tout (enfin un peu quand même), les affreux chargent soudainement les gentils! S'enchaînent quelques joyeuses roulades dans la terre, puis tout le monde file dans son coin pour reprendre des forces et permettre aux gentils de discuter avec Denis Yarnek Brogniard.

Kirk profite donc de l'accalmie pour essayer de mettre un terme à "l'expérience" en refusant le combat, lui démontrant que tout ceci est absurde. Avant d'essayer de l'étrangler... gne

Mais Nikos Yarnek Aliagas n'en démord pas (il a sans doute des annonceurs qui ont payé, une audience à tenir, un numéro surtaxé à faire tourner). Pour obliger les gentils à se battre, il laisse quatre heures d'énergie à l'Enterprise avant qu'il n'explose. Cependant l'équipage pourra tout de même continuer de profiter gratuitement de la diffusion de l'affrontement.

yarnekflix
Yarnekflix

Pendant ce temps, du côté des affreux, on installe des pièges et on se prépare à recevoir les gentils. Kahless fidèle à sa "stratégie de destruction systématique" (genre il voit un truc, tac, il le détruit. Il est comme ça Khaless!) propose d'attaquer maintenant et d'en finir. Mais le Colonel Green estime qu'il est encore trop tôt.

Chez les gentils aussi on prépare la confrontation. Kirk propose d'établir une base et de fabriquer lances, boomerangs et frondes. Quant à Surak et Spock, ils discutent de leur côté.

Lorsque Kirk les rejoint, Surak, fidèle à sa philosophie, lui annonce qu'il ne se battra pas. Se remémorant la guerre sur Vulcains, il se souvient qu'il avait fallu le sacrifice de nombreux émissaires de la paix, envoyés les uns après les autres (Lemmings Tactics), mais qu'ils arrivèrent finalement à un accord et une paix durable. Ok...

Bien que Kirk lui ait rappelé (à juste titre) que le contexte est totalement différent (et ce à quoi j'ajouterais qu'il ne dispose, en l'occurrence, que d'un seul émissaire, lui-même! Mais bon, peut-être une petite culpabilité d'avoir envoyé tous ces émissaires à la mort...), il décide malgré tout qu'il ira lui aussi essayer de convaincre les affreux de faire la paix. La logique étant un point de vue comme un autre, on fait comme ça!

Il part donc seul (dans un plan zoomé tout moche) négocier avec les affreux. Très vite il se retrouve face au colonel Green qui accepte d'écouter ses arguments. En vérité une filouterie de plus (quelle surprise). car il envoie les deux K le "prendre à revers" et faire Surak prisonnier. Du moins ne peut-on que le supputer!

Chez les gentils, on continue à fabriquer des lances (peut-être Kirk s'était-il un peu emballé sur cette histoire de fronde et de boomerang, mais il est comme ça, il est comme Grant!), lorsqu'ils entendent, au loin (à bien dix mètres de là), Surak appeler au secours, et visiblement (enfin audiblement) en train de se faire torturer par les affreux. Rapidement, et malgré l'évidence que ce soit un piège, Kirk, n'écoutant que son coeur, décide d'aller le secourir.

Mais Lincoln, en fin tacticien, propose plutôt de les attaquer de front pour les occuper pendant qu'il irait les "prendre à revers" et libérer Surak (ah bah un peu pareil que les affreux en fait!).

Kirk et Spock partent avec, sous le bras, les lances qu'ils ont confectionné, et commencent leur attaque/diversion. Moment toujours réjouissant que de voir des adultes jouer comme des enfants! smile Lorsqu'ils se jettent les pierres (en mousse) et les lances, on dirait vraiment des mômes qui s'amusent! Au passage on voit deux fois le même plan de Gengis Khan lançant une pierre il me semble.

De son côté, ninja-Lincoln, s'infiltre dans le camp des affreux pour libérer Surak. Malheureusement, celui-ci est déjà mort. Mais alors qui était la voix qui appelait au secours?

Derrière Lincoln apparaissent Khaless et le colonel Green (qui avait vu clair dans la tactique des gentils, vu que c'est un peu la même finalement) et c'est là que Khaless (à ma surprise générale) révèle ses talents d'imitateur! yikes Je n'ose soudain imaginer ce qu'aurait pu devenir Qo'noS et l'empire Klingon s'il avait persisté dans cette voie et entamé une carrière professionnelle!

helpobi
"Au secours Obi-Wan Kenobi, vous êtes mon seul espoir!"

Bref! Lincoln est à son tour fait prisonnier, puis tué. Ce qui donnera le coup d'envoi d'un nouveau combat au corps à corps. Combat qui s'achèvera sur la mort (accidentelle) du colonel Green et la fuite (encore) des affreux qui étaient pourtant quatre contre deux.

Finalement tout se précipite. Benjamin Yarnek Castaldi met un terme à l'affrontement parce que... voilà. Les affreux auraient pu revenir à la charge. Mais non. Les gentils ont perdus Lincoln et Surak, les affreux seulement le colonel Green (peut-être Khaless aussi mais je ne suis pas certain), mais c'est les gentils qui gagnent, ce qui nous arrange finalement!
_____________________

Bon, j'ai enchaîné un visionnage en VO tout de même, ce qui rend un peu de sérieux et de cohérence à l'épisode, même si l'ensemble reste pas mal bancal.

En cherchant un peu sur cet épisode après visionnage, je lis sur wikipédia qu'une précédente version du script suggérait que le combat était retransmis dans toute la galaxie. Ce qui rejoint mon ressenti global et explique peut-être pourquoi cette histoire de comparaisons des "philosophies du bien et mal" me semble un prétexte un peu bidon.

Je vois également qu'Hitler faisait originellement partie du camp du mal, ce qui aurait rendu cet épisode encore plus cartoonesque!

Enfin voilà, je lui met quand même un 6 parce que je me suis bien amusé! smile

(il est temps que j'arrive au bout de TAS moi...) zen

Dernière modification par Pok (24-04-2019 22:36:29)


♫ space maybe the final frontier but it's made in a Hollywood basement ♫

Hors ligne

#6 20-03-2019 10:14:22

Warp 9
vétéran

Re : ST TOS 03x22 The Savage Curtain (La frontière)

Pok, on croierait lire une critique sur Nanarland. C'est un compliment je te l'assure. Oui, oui. razz


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#7 15-04-2019 15:08:25

McRaktajino
membre du club

Re : ST TOS 03x22 The Savage Curtain (La frontière)

On dirait que cet épisode est le résultat d'un pari entre les auteurs lors d'une soirée au PMU du coin, du genre : "si je perds, je fais un épisode avec Lincoln", tellement j'ai eu l'impression que tout ce bin's n'était là que pour justifier sa présence.

Après, oui c'est rigolo, oui ce n'est pas la première fois qu'un personnage historique débarque dans la série, mais c'est quand même rapidement assez lourd.

Insuffisant.

Hors ligne

#8 04-07-2019 15:34:08

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TOS 03x22 The Savage Curtain (La frontière)

6/10

J'ai une fois encore du mal à comprendre la finalité.
Une fois encore l'humanité est testée par des extraterrestres, la cerise sur le gâteau la Vulcanité est ici prise en compte.
Mais précisément, de quoi parle-t-on ? La guerre c'est mal ? l'Union fait la force ?

Je me souvenais mal de cet épisode, je suis toujours surpris du craignos Monster pas si bien au bout de 3 saisons. Bon ok la plupart des et sont des humanoïdes, mais quand même.

Dernière modification par IMZADI (04-07-2019 15:35:10)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums