ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TOS 03x07 Is There In Truth No Beauty? (Veritas)

ST TOS 03x07 Is There In Truth No Beauty? (Veritas)

Flash required


Is There In Truth No Beauty? sur Memory Alpha.fr

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Jean Lisette Aroeste
- Réalisation : Ralph Senensky

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 3 [30%])

    30%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 2 [20%])

    20%

  6. 5 (passable)(voix 1 [10%])

    10%

  7. 4 (insuffisant)(voix 1 [10%])

    10%

  8. 3 (médiocre)(voix 2 [20%])

    20%

  9. 2 (raté)(voix 1 [10%])

    10%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 10

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 04-11-2012 13:20:09

mypreciousnico
_________

Re : ST TOS 03x07 Is There In Truth No Beauty? (Veritas)

Un timide 5.

Elle était mignonne le Docteur Pulaski dans sa jeunesse smile

Un épisode pas inintéressant mais qui passe à côté de pas mal de trucs je trouve.
Il est vrai que les préjugés physiques ont la vie dure. Ce qui est bon et gentil est présumé beau et brillant quand le laid sera automatiquement classé comme méchant et mauvais.
Intéressant d'en avoir fait le dernier grand préjugé de l'ère TOS, le reliquat indécrottable des errements de la nature humaine.

Sinon, il est étrange que la gente masculine se plie autant en quatre pour la jolie docteur aveugle. Je veut dire, certes elle est très belle, mais là les officiers agissent presque comme de parfaits collégiens, à se battre pour ses attentions. A tel point qu'on s'attend à ce que ce soit une sombre histoire de manipulation télépathique.

Encore une fois, c'est toujours surprenant et emballant quand Nimoy doit d'un coup exprimer des émotions, rire et sourire, le ton de sa voix change du tout au toute, ce sont des passages que j'adore.

Hors ligne

#3 26-11-2012 21:38:11

dl500
TOS Forever

Re : ST TOS 03x07 Is There In Truth No Beauty? (Veritas)

6
Je n’ai jamais pu accrocher à l’idée que la laideur pouvait rendre fou. N’importe quoi. Un sentiment de dégoût je veux bien mais rendre fou…Reste les effets de caméras, et le jeu (encore une fois des acteurs). Mais ça ne sauve pas une utilisation ratée de l’IDIC, qui méritait mieux que ça.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#4 18-02-2013 16:17:52

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS 03x07 Is There In Truth No Beauty? (Veritas)

Excellent..
Malgré les boulets que se traîne cette saison 3 ( budget peau de chagrin, absence de Gene Roddenberry, producteur à la ramasse ) , Star Trek se repose plus que jamais sur ce qui fait sa force : " le character driven".

Is There In Truth No Beauty? ( littéralement Y a-t-il En vérité Aucune Beauté ? )  en est le parfait exemple.. Un épisode complexe et poétique entièrement centré sur la psychologie d'un personnage. Et quel personnage ! La troublante et glaciale , Miranda Jones , incarné par une  Diana Muldaur sublime, donc la voix et le physique_ et le talent !  semblent taillé pour le rôle.
C'est d'abord la poésie qui parfume l'épisode avec cette " new life form"  inédite. les Médusans. Des êtres télépathiques non corporels, qui paradoxalement  ont " une apparence physique" est si hideuse qu'elle peut rendre fou toute personne qui les regardent.. Nous sommes bien dans le domaine de la métaphore & des idées absurdes à la Lewis Carrol.

Seul le Doctor Miranda Jones _ qui posséde des dons télépathiques, est parvenue à devenir  le contact humain  d'un Ambassadeur Medusan, appellé Kollos. Toute l'idée de Is There In Truth No Beauty? tient à cela :  Opposé ces deux personnages.  Que ce qui est affreux à l'extérieur est magnifique à l'intérieur ( Kollos) , & inversement ce qui peut paraître beau et parfait de l'extérieur est mauvais à l'intérieur ( Miranda Jones )..

tos-305-is-there-in-truth-no-beauty-300x225.pngMedusan.jpg
Ce qui semble beau et parfait de l'extérieur, ne l'est pas forcément à l'intérieur.. et inversement...

Le Medusan a un physique horrible ( ironique quand on a pas de corps ), mais il posséde l'esprit le plus beau et le plus pur de l'univers.. C'est cette perfection d'âme que cherche  le dr.Jones.. Femme parfaite, belle ,  intelligente , l'esprit indépendant et ordonné.. Les hommes de l'Enterprise tombent en admiration pour elle . Des sentiments plus profond se devellope chez  Lawrence  Marvick , son assistant qui l'aime profondément au point de jalouser sa relation avec Kollos. Evidemment Miranda ne partage pas son amour, ni les louanges de toute sortes.
Ainsi  très vite nous nous rendons compte que Jones est une femme froide et finalement sans âme . Elle ne posséde pas les qualités intérieures de Kollos.. " Il y a des pensées meurtrières à bord  " sent elle dés son arrivée.  Si tout désigne Marvick qui tentera de passer à l'acte et assasiner Kollos, c'est en réalité ses " propres pensée meurtrières " que ressent Miranda à travers Kollos.
Car même si elle tend à le cacher à travers un semblant de perfection Vulcainne_ elle a étudié là bas d'ailleurs,  elle est irréstiblement humaine.

Miranda Jones jalouse en effet Spock.. Spock donc les pouvoirs télépathiques surpassent les siens, Spock qui peut voir   Kollos en son entier , son corps comme son esprit, donc accéder à cette perfection qu'elle recherche tant.  Car nous le découvrons plus tard, si Miranda Jones peut voir Kollos sans devenir folle, c'est qu'elle est en réalité aveugle...
tumblr_mhim2x9nBq1rhg5lso1_500.gif
Une vérité cachée  de Miranda Jones.. aveugle aussi à ses sentiments .

Dés lors,  Miranda "voit " Spock comme une menace vis à vis de sa relation intime avec Kollos.. Cette relation qui finalement la rendait unique et se faisait fi de son handicap, qui bien au contraire en devenait une force.
Les circonstances de l'histoire amène Spock à faire ce que Miranda redoutait depuis le début  et qu'elle ne peut pas faire: Un mindmeld avec Kollos. Toucher enfin l' éternel Medusan.. Superbe séquence ou Kollos dans le corps de Spock disserte sur la précarité de la condition humaine.
tumblr_m0rxx5VXB81qmtfp8o1_500.jpg
"How compact your bodies are. And what a variety of senses you have. This thing you call language though, most remarkable. You depend on it for so very much. But is any one of you really its master? But most of all, the aloneness. You are so alone. You live out your lives in this shell of flesh. Self-contained, separate. How lonely you are. How terribly lonely. "

Evidemment un drame va surgir , Spock va oublier de remettre ses lunettes protectrices et voir Kollos, donc devenir fou. Seule Miranda Jones semble être capable de ramèner le Vulcain à la raison. Mais cette dernière rechigne à le faire.. C'est l'âme noire de sa jalousie qui ressort subitement , inconsciemment voir Spock "mourrir" pour avoir "osé "partager avec Kollos , une expérience qu'elle n'aura jamais : Le Vulcain a eut ce qu'il méritait.. Kirk la pousse dans ses ultimes retrachements.. Miranda finit par accepter de fusionner avec Spock pour le ramener à la raison, quitte à devenir folle : Elle accepte ce sacrifice.
2679982133_7b021382f9.jpg
C'est Humain de vouloir du mal pour  une personne par jalousie, cela ne l'est moins, si on ne lui vient pas en aide

Au final tout rentra dans l'ordre, le mindmeld sera une réussite qui raménera Spock à la raison.. Miranda Jones y gagne une vérité ( une beauté ) intérieure . Elle n'est pas aussi froide et mauvaise .. Grâce au mindmeld, elle trouve enfin la connection intimiste qu'elle cherchait avec Kollos, via l'expérience de Spock..
N'est  t'il pas de  beauté dans cette vérité ? wink

La morale de l'épisode :
blind1.jpg
On ne rencontre pas de roses sans épine, ni de beauté, sans vérité..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#5 21-02-2019 15:32:20

McRaktajino
membre du club

Re : ST TOS 03x07 Is There In Truth No Beauty? (Veritas)

Épisode sympa.

D'un côté un machin tellement moche qu'il faut le trimballer dans une boite et que si tu le regardes tu deviens barge, mais qui est sympa comme tout.
Et de l'autre une jolie fille qu'on prend plaisir à contempler comme une bande de loups de Tex Avery, mais qui est une vraie peau de vache.

Mais face aux difficultés de la vie, l'important fait dégager le superficiel et seul reste ce qui va vraiment te définir en tant qu'un individu.
Ta tronche, tu ne peux pas vraiment la changer, alors qu'un comportement de con n'est jamais une fatalité.

Après, je comprends assez la forme. Ça aurait été plutôt ridicule de nous dégoter en guise de moche un espèce de Quasimodo de l'espace.

Excellent.

Hors ligne

#6 11-05-2019 15:35:27

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TOS 03x07 Is There In Truth No Beauty? (Veritas)

8/10

Là j'ai passé un bon moment.
La beauté, la mocheté... Faut pas se mentir des critères qui définissent notre bien être.
C'est sûr que de là à rendre fou, ils poussent loin
Mais à travers les non-yeux de Jones, le message est simple : la beauté intérieure, la rate, le foie, le rectum... Dpurple c'est tellement mieux qu'un joli minois.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums