ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Chris Black
- Réalisation : Roxann Biggs-Dawson


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [14.29%])

    14.29%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 1 [14.29%])

    14.29%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 2 [28.57%])

    28.57%

  8. 3 (médiocre)(voix 2 [28.57%])

    28.57%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 1 [14.29%])

    14.29%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 7

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 19-09-2012 09:00:32

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

Suite de Dear Doctor. Et un bon 9!
Un vrai régal. C'est extrèmement bien filmé et l'angoisse s'installe peu à peu. Quelques sursauts car la peur du docteur est palpable. Et un petit clin d'oeil au "sixième sens" avec ce twist final fait qu'une deuxième vision s'impose.
Une petite perle dans cette saison 3.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 28-09-2012 14:32:13

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

Première vrai déception de cette saison 3 .... Médiocre donc ( j'ai voté  Insuffisant ,erreur de manip' oops . )
Au moins Extinction avait l'avantage d'une belle production value.
Doctor's Orders ne masque pas hélas la vacuité d'un bottle show qui pompe allégrement One.VOY.4 .
Si dl500 pense y voir une suite à Dear Doctor.ENT.1 , j'y verrai plutôt un prolongement ultra ennuyeux de A Night In Sickbay.ENT.2 .

En lieu et place de Seven Of Nine , c'est donc  le Docteur Phlox qui doit s'occuper seul du vaisseau traversant une région mortelle de l'espace, créée par les anomalies ( ça c'est pour la continuité , avec le clin d'oeil au docteur Lucas en bonus       ) . Doctor's Orders c'est juste One sans l'étude psychologique du personnage.

Phlox est certe un personnage farfelu et agréable , John Billingsey trés bon, mais il ne se passe absolument rien de rien dans cet épisode..Rien qui ne puisse enrichir le caractére, ni même le cerner.
C'est juste un alignement de " maison hanté " digne de la Foire du Trône.

Autre mauvais point :
D'habitude, je défend la Jolene, mais sur ce coup même avec toute les bonnes volontés  du monde, son jeu est ici absolument atroce : Quand bien même joue t'elle ici une illusion.

dl500 a écrit :

Suite de Dear Doctor. Et un bon 9!
Un vrai régal. C'est extrèmement bien filmé et l'angoisse s'installe peu à peu. Quelques sursauts car la peur du docteur est palpable.

Ton point de vue n'en demeure pas moins intéressant.. Tu n'as vu One de Voyager , tu commences à apprécier Enterprise ..
Tout est sans doute question de fraîcheur du regard.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#4 28-09-2012 15:37:14

mbuna
Artificiel

Re : ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

Ah non là celui-ci c'est trop dur pour moi.


Je viens de le voir hier soir et comme d'hab j'ai eu toutes les peines du monde à aller jusqu'au bout. Ce remake édulcore les meilleures scènes de One, sans en apporter suffisament de nouveauté. Alors pour moi à ce stade  ce n'est pas un remake, mais juste un pompage foireux.

Dans cet type de scénario, le personnage seul se rencontre, il s'affronte lui-même. Avec Seven, on avait 2 intérêts à suivre cette rencontre : Seven va t'elle trahir la confiance de l'équipage ? Et surtout pour une ex Borg liée au collectif, le suprême test de la solitude absolue. Ca promettait du lourd.

En face on a Phlox qui a des hallucinations par ce qu'il se sent seul, et il a du mal par ce que.....Denobula est très peuplé. Ouah ca en jette ( <- ironie inside). Donc on fait tourner Phlox totalement dans le vide, il brasse du vent.

Alors reprenons : au milieu de l'épisode on apprend que les dénobuliens ont des hallucinations en cas de stress. Cela devient une certitude avec la scène Sato. Bon alors à ce stade je fais tout les efforts du monde pour tenter de ne pas comprendre que T'Pol est elle aussi une hallucination. Dur dur mais j'essaie.

Et alors le twist ? Attention j'ai peur : T'Pol est...une hallucination ! Ouahhhh du remake pompagesque, on passe pour moi à un vrai foutage de gueule.

Comme toutes les saisons d'ENT, je revois l'ensemble à la hausse, dans la globalité, mais quelques épisodes resteront j'en ai bien peur au fond du panier, dont celui-ci.

1/10.


@Dl500 : C'est vrai c'est très intéressant ton post. Notamment du fait que tu n'as pas du tout apprécié VOY et que tu mets un 9 à cet épisode ENT. Etant donné qu'il en est un vrai remake assumé, il serait surement intéressant de connaitre ton avis sur one smile


Star Trek, je devais te quitter pour préserver notre amour, mais je vais attendre un peu.

Hors ligne

#5 28-09-2012 15:43:19

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

Et bien je n'ai pas vu One...
VOY j'ai beaucoup de mal. C'est pour ça que j'avais demandé de me donner un "best of" des épisodes pour que je puisse me replonger dedans sans à priori. Il y a certes quelques épisodes que j'ai vraiment aimé quand même! wink
Et moi j'ai adoré cet épisode d'ENT. Aussi comme dit plus haut j'ai la fraicheur du regard. Pour rappel je n'ai pas vu en entier DS9 et VOY...


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#6 29-09-2012 00:38:16

yrad
admin

Re : ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

A vous lire, il semblerait qu'il faille ne pas avoir vu ST VOY 04x25 One (ou du moins ne pas l'avoir vu en premier) pour apprécier ST ENT 03x16 Doctor's Orders.
Eh bien mon cas invalide totalement ce postulat : j'ai vu l'épisode de ST VOY des années avant celui de ST ENT, et franchement j'aime beaucoup les deux !
L'erreur usuelle est de juger un remake à la seule aune de son inspirateur, et pire encore, le regarder au travers du prisme de l'original. Mais c'est au fond à l'image du perpétuel handicap infligé à la série ENT elle-même et par extension à tout prequel - qui par définition marche sur les plates-bandes de ce qui a déjà été fait (sans quoi ce ne serait pas un vrai prequel, mais juste un opus chronologiquement antérieur). 

Franchement, dans un univers de SF qui a toujours abstractisé à fond la relation au cosmos pour pouvoir relater des fables universelles (ou du moins des histoires très diversifiées), peut-on raisonnablement considérer comme abusif seulement deux opus /736 consacrés à la solitude spatiale ?! En étant un tant soit peu objectif, le contexte trekkien en aurait justifié bien davantage...
Et si l'on veut éviter l'écueil du soap autocentré (façon BSG 2003 ou SG-U), comment figurer la solitude cosmique autrement que par la solitude individuelle dans un vaisseau déserté, homothétique du vaisseau lui-même dans l'éther ?

Alors oui, un épisode-solitude ressemble fatalement à un autre épisode-solitude, surtout lorsqu'il faut recourir à quelques tweaks (hantises, hallucinations, mentalisations, flash-backs…) pour que l'expérience ne soit pas aussi chiante pour le spectateur que pour le personnage esseulé.
Mais en dépit de leurs similitudes de prémisses et de contextes, les deux épisodes cultivent vraiment leurs identités propres. ST VOY 04x25 One représente une épreuve d'individualisme pour Seven, à valeur initiatique dans son douloureux renouement avec l'humanité.
Tandis que ST ENT 03x16 Doctor's Orders joue davantage la carte du château hanté, pour explorer une autre facette des Denobulans (une espèce en work in progress et nouvelle pour les trekkers), tout en jouant efficacement sur l'imaginaire collectif des trekkers (en entérinant savoureusement l'invulnérabilité des Vulcains).
Peut-être que je suis bête, mais lors de mon premier visionnage, je n'avais pas vraiment deviné que T'Pol était une hallucination. J'avais en revanche été très agacé par sa nullité, mais qui est devenue rétroactivement très logique puisqu'en tant que produit de l'inconscient de Phlox, elle ne pouvait rien savoir qu'il ne savait déjà ni interagir matériellement sur le monde physique. Et pourtant symboliquement, cette T'Pol virtuelle aura permis à Phlox de ne pas sombrer dans la folie et de sauver le NX-01. L'idée est très jolie.

ST VOY 04x25 One mérite peut-être un 10/10, en tant que premier épisode-solitude de la franchise, et pour sa très belle étude psychanalytique de Seven.
ST ENT 03x16 Doctor's Orders ne démérite pas en comparaison (je rejoins donc Dl500). Car il n'est pas moins psychologique ni moins efficace sur la forme, et il réussit à être assez touchant à sa façon (les Denobulans matérialisant finalement les convictions des Kurlans dans ST TNG 06x20 The Chase).

Les années ont passé. Et finalement quelle importance désormais que ST VOY 04x25 One ait été produit avant ST ENT 03x16 Doctor's Orders ? D'une perspective internaliste (la plus importante), seul compte vraiment le produit final et son intemporalité...


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#7 29-09-2012 01:55:07

mbuna
Artificiel

Re : ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

yrad a écrit :

D'une perspective internaliste (la plus importante), seul compte vraiment le produit final et son intemporalité...

Pas d'accord. Par ce qu'en considérant que cette perspective est la plus importante, cela peut devenir l'argument facile pour valider tout plagiat. Comme si l'idée originale venait de l'auteur postérieur à celui qui a fait l'épisode matriciel. Et puis je suis peut être égoïste, mais si je m'ennuie sur un épisode à cause d'une grosse impression de déjà vu, c'est pas l'idée de la perspective internaliste qui va me consoler. Cet épisode est un stand alone, autrement dit il n'a pas un effet conséquent sur l'avancée de l'intrigue générale. Les stand alone permettent ainsi de s'écarter du fil rouge pour plus d'écclectisme dans les sujets. Avec ce genre de remake, le stand alone perd par nature cette valeur.

C'est vrai que d'une manière générale j'ai du mal avec les remakes (ce n'est pas un jugement porté uniquement sur ENT), par ce que c'est un choix de facilité. L'idée de base, l'originalité c'est tout de même le début de tout. J'aime par contre les variantes, qui permettent de capitaliser sur ce qui a déjà été fait tout en creusant plus loin certains détails des épisodes matriciels.

Bon, pour le twist j'avais tilté dés le début, du fait que Phlox (donc le médecin) ne se demande pas plus que ça comment ca se fait que T'Pol soit sortie de son sommeil. Il ne s'interroge pas sur les autres membres d'équipage. Ca collait pas. Après y'a bien d'autres twist qui me surprennent alors que d'autres les voient à des kilomètres... C'est plus une question de chance que d'acuité personnelle. Si je n'avais pas tilté lors de mon 1er visionnage, nul doute que je ne trainerais pas un fardeau aussi lourd sur Doctor's Orders.


Star Trek, je devais te quitter pour préserver notre amour, mais je vais attendre un peu.

Hors ligne

#8 29-09-2012 10:22:42

yrad
admin

Re : ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

mbuna a écrit :
yrad a écrit :

D'une perspective internaliste (la plus importante), seul compte vraiment le produit final et son intemporalité...

Pas d'accord. Par ce qu'en considérant que cette perspective est la plus importante, cela peut devenir l'argument facile pour valider tout plagiat. Comme si l'idée originale venait de l'auteur postérieur à celui qui a fait l'épisode matriciel.

Mais justement, la perspective internaliste, c'est celle qui fait délibérément fi des auteurs (et de leurs paternités respectives), c'est celle qui considère l'univers imaginaire comme une réalité complètement autonome envers ses myriades d'auteurs successifs.
Adopter le point de vue de l'in-universe tout en continuant à distribuer des dibs aux auteurs, c'est garder tout de même un pied dans l'externalisme (ce qui est certes nécessaire, mais à un autre niveau d'analyse).
Seulement, un prequel part forcément perdant et ne parvient jamais à matcher en estime les compositions "antérieures"… auprès de ceux qui ne réussissent pas à s'affranchir mentalement de la chronologie de production. Car le matériau même d'un prequel, c'est de s'approprier en internaliste le bénéfice des pionniers externalistes.

Pour autant, est-ce que l'internalisme devient l'argument facile pour valider tout plagiat ? Je ne le crois pas. Car le plagiat suppose de réunir deux conditions : le pompage hypocrite (non assumé) + l'absence totale de spécificités propres et/ou de plus-value. Apprécier indépendamment des situations semblables (statistiquement inévitables en in-universe) n'interdit pas pour autant de considérer les apports créatifs que chaque version.

Et est-ce que ST ENT 03x16 Doctor's Orders a été moins créatif que ST VOY 04x25 One ? Pas dit ! Car avant ST VOY 04x25 One, la franchise avait déjà exploré la solitude physique, mais de façon moins franche (ST TOS 01x26 This Side Of Paradise, ST TOS 03x17 The Mark Of Gideon, ST TNG 04x05 Remember Me, ST DS9 03x18 Distant Voices…). Et en parallèle, il y a eu 2001 et Space 1999 (entre autres).
Au fond, comme ST ENT 03x16 Doctor's Orders pour Phlox, ST VOY 04x25 One n'a finalement fait que prolonger – au bénéfice de l'évolution de Seven - ce qui avait été fait avant et ailleurs. 

mbuna a écrit :

Cet épisode est un stand alone, autrement dit il n'a pas un effet conséquent sur l'avancée de l'intrigue générale. Les stand alone permettent ainsi de s'écarter du fil rouge pour plus d'écclectisme dans les sujets. Avec ce genre de remake, le stand alone perd par nature cette valeur.

Pas forcément. Car les spectateurs ne sont pas tenus de voir dans ST ENT 03x16 Doctor's Orders juste un remake de ST VOY 04x25 One. Il y a ceux - comme Dl500 – qui ne connaissent pas et/ou n'aiment pas ST VOY. Et il y a ceux – comme moi – qui dissocient totalement l'internalisme de l'externalisme et/ou qui sont en manque de solitude spatiale.

La franchise s'est depuis toujours auto-cannibalisée à divers degrés ou niveaux : entre le ressort récurrent de "Kirk contre la tyrannie des ordinateurs", les épisodes où l'équipage devient cinglé, les découvertes de la vie en des lieux ou dans des formes que la science n'avait pas prédits, et beaucoup d'autre thèmes chroniques et récurrents... qui font dire aux non-trekkers que ST n'a cessé de se répéter.
Et c'est vrai vu de loin (rien que le formula show de la planète de la semaine qui en a détourné plus d'un de ST). Mais c'est faux vu de près (il y a toujours suffisamment de différences pour que ce soit créatif et intéressant).
D'ailleurs en ce qui me concerne, il n'existe AUCUN opus de la franchise que je fustige (et donc auquel j'attribue de mauvaise note) pour plagiat ou manque d'inspiration. Alors que pourtant, je passe mon temps à établir des connexions causales (internalisme) et des filiations créatives (externalisme).

mbuna a écrit :

C'est vrai que d'une manière générale j'ai du mal avec les remakes (ce n'est pas un jugement porté uniquement sur ENT), par ce que c'est un choix de facilité. L'idée de base, l'originalité c'est tout de même le début de tout. J'aime par contre les variantes, qui permettent de capitaliser sur ce qui a déjà été fait tout en creusant plus loin certains détails des épisodes matriciels.

Mais justement, ST ENT 03x16 Doctor's Orders est davantage une variante qu'un remake de ST VOY 04x25 One. Bien entendu, subjectivement, le choix du terme (mélioratif ou péjoratif) dépendra de l'adhésion ou non de chacun au résultat final. Mais objectivement, un remake consiste à relater la même histoire avec les mêmes personnages (en les recastant, ou au minimum avec la même typo).
Or est-ce que ST ENT 03x16 Doctor's Orders relate la première expérience de solitude individualiste d'un(e) ex-Borg fraichement déconnecté(e) du collectif ? Non ! Est-ce que ST ENT 03x16 Doctor's Orders confronte un personnage avec ses traumas d'assimilation (envahissant soudain le vide relationnel) ? Non !
En fait, ST ENT 03x16 Doctor's Orders n'emprunte à ST VOY 04x25 One qu'une manière et un contexte : un équipage entièrement placé sous "coma contrôlé" dans le cadre d'un voyage spatial, et sous la surveillance d'un gardien livré à lui-même. En somme un cas de figure qui devrait se produire bien plus souvent dans une SF spatiale. Et que ST VOY 04x25 One avait déjà lui-même emprunté à 2001 (entre autres).
Mais le propos, les personnages, l'histoire relatée par ST ENT 03x16 Doctor's Orders ne sont pas identiques à ST VOY 04x25 One. Il s'agit donc bien d'une variante et non d'un remake.

mbuna a écrit :

Bon, pour le twist j'avais tilté dés le début, du fait que Phlox (donc le médecin) ne se demande pas plus que ça comment ca se fait que T'Pol soit sortie de son sommeil.

Phlox, lui, était dans son délire, c’est-à-dire que l'hallucination de T'Pol avait occulté sa mémoire professionnelle des évènements (i.e. avoir "endormi" T'Pol comme les autres membres d'équipage). Soit une situation totalement conforme aux mécanismes de la schizophrénie.

Quant au spectateur, à ce moment-là, il ne pouvait pas savoir que T'Pol était "endormie" puisque l'épisode n'avait à aucun moment montré qu'elle fut soumise au même régime que les humains.
Certes, l'absence de T'Pol pendant le premier quart d'heure de l'épisode (équivalent à deux jours dans l'histoire) ainsi que les flashbacks épistolaires de Phlox (insistant sur la responsabilité dont il avait été investi par l'équipage) suggéraient au départ que Phlox était bien seul (éveillé) à bord du vaisseau.
Mais l'arrivée naturelle de T'Pol au premier coup dur rencontré par Phlox aura réussi à cristalliser toute l'emprise de l'imaginaire collectif trekkien. A ce moment-là, bien que surpris, le trekker ne peut soupçonner aucune manipulation des auteurs tant il se laisse téléguider par ses idées reçues. Genre : « ah ben oui, comment ai-je pu oublier que T'Pol faisait forcément partie des éveillés étant donné qu'elle est Vulcaine, donc "invulnérable" ». Et c'est bien cette conviction-là - à la frontière du réflexe instinctif ou de l'acte de foi - qui maintient l'illusion jusqu'à la surprise finale, en dépit de tous les indices disséminés durant l'épisode (l'impossibilité d'intervenir, l'incompétence technique alors que le vaisseau est en danger, etc…). Lesdits indices confirmant d'ailleurs l'extrême scrupule de cohérence interne de l'épisode, une peine que ne s'imposent pas la plupart des épisodes manipulatoires "virtuels only" (notamment dans d'autres séries comme SG et DW).

L'illusion est également maintenue par le fait que la T'Pol imaginaire pointe obsessionnellement la pathologie hallucinatoire de Phlox, ce qui est quelque sorte son "alibi" d'existence tant le cas de figure est inhabituel (l'hallucination étant au contraire un pousse-au-délire).
Tous ces points font de ST ENT 03x16 Doctor's Orders un épisode bien écrit et bien foutu, qui ne se limite pas seulement à un pauvre rip-off de ST VOY 04x25 One.

mbuna a écrit :

Si je n'avais pas tilté lors de mon 1er visionnage, nul doute que je ne trainerais pas un fardeau aussi lourd sur Doctor's Orders.

Tu admets donc toi-même que tu es en quelque sorte "prisonnier" de ton premier visionnage. Au point que chaque fois que tu revois cet épisode, au lieu de le découvrir d'un œil entièrement neuf (notamment hors de tout passif externaliste), tu continues à revivre en boucle ta première (mauvaise) expérience.
Dans ce cas, le revisionnage en devient un peu stérile. p


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#9 29-09-2012 11:11:33

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

Perso, je n'avais pas tilté au départ que T'Pol était une hallucination. Après tout, elle n'est pas humaine et ne necessitait pas forcément le sommeil profond. Je suis parti de ce postulat, qui a déjà été utilisé dans la série.
Je n'ai pas vu One (que du coup je vais regarder! car j'aime bien le personnage de 7of9 (c'est peut être bien le seul d'ailleurs)), et je ne suis pas "pollué" par les séries DS9 et VOY. Ce que j'en ai vu remonte en plus à bien longtemps.
Du coup je vais me faire l'intégrale ST dans son ordre chronologique, un peu à la manière Star Wars. Et je peux affirmer que ça change la vision, à condition de faire abstraction de ce que l'on connait déjà...


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#10 29-09-2012 12:41:26

yrad
admin

Re : ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

dl500 a écrit :

Du coup je vais me faire l'intégrale ST dans son ordre chronologique, un peu à la manière Star Wars. Et je peux affirmer que ça change la vision, à condition de faire abstraction de ce que l'on connait déjà...

Excellente initiative. wink

Et je confirme (moi aussi) que changer l'ordre de visionnage - plus encore à la lumière "révisionniste" d'une série prequelle - modifie rétroactivement le regard porté sur un univers de SF.

L'idéal serait aussi que tu pousses le visionnage de ST DS9 et de ST VOY jusqu'au bout. Peut-être que cette fois, le miracle se produira... et tu verras alors que chaque série ST possède une place aussi légitime dans la vaste mosaïque trekkienne.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#11 29-09-2012 17:46:57

mbuna
Artificiel

Re : ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

dl500 a écrit :

Après tout, elle n'est pas humaine et ne necessitait pas forcément le sommeil profond

Yrad a écrit :

Quant au spectateur, à ce moment-là, il ne pouvait pas savoir que T'Pol était "endormie" puisque l'épisode n'avait à aucun moment montré qu'elle fut soumise au même régime que les humains.

Bon, j'avais considéré pas mal d'indices, voir estimé quelques...preuves dés l'apparition de T'Pol. Je suis allé voir mes notes de l'époque pour en être certain.

Déjà l'épisode est uniquement centré sur Phlox. Or s'ils avaient été 2 à ne pas dormir, cet auto-centrage ne se justifiait pas. Comme par exemple le fait que tout le long de l'épisode, on ne voit jamais T'Pol sans Phlox (sauf en audio).
Et puis tant de choses dans l'épisode en lui-même. Par exemple Phlox qui devient seul responsable des moteurs et du pilotage (entre un médecin et un officier scientifique même diminué perso j'hésite pas), Phlox qui dit au capitaine que tout l'équipage est endormi sauf lui, etc. Personne ne lui dit d'aller voir T'Pol s'il a un problème. Enfin bon bref.
Donc que T'Pol apparaisse au bout de 15 minutes (en + en disant qu'elle avait ses fonctions à remplir, un diagnostic à finir...), j'avais trouvé cela pour le moins suspicieux. Puis lorsqu'on apprend que les dénobuliens sont sujets aux hallucinations bon ben perso je n'ai plus eu de doute sur la finalité. A partir de là, ma lecture de la suite de l'épisode était forcément différente de la vôtre, je le concède.

Yrad a écrit :

Et est-ce que ST ENT 03x16 Doctor's Orders a été moins créatif que ST VOY 04x25 One ? Pas dit !

La force de One, c'est que l'intérêt de l'épisode est intimement lié à la typo et le parcours de Seven. Ce n'est pas qu'une simple peur (compréhensible) à laquelle elle a à faire face, mais c'est un rendez-vous avec elle-même, son parcours depuis qu'elle est apparue dans le show. La dernière phrase de l'épisode pourtant toute anodine prend une raisonnance superbe. La typo de Phlox (sans jugement de valeur) s'imbrique forcément moins bien, et au final c'est la puissance de l'épisode qui s'en ressent.
Finalement l'épisode est centré sur Phlox mais il aurait pu être sur quelqu'un d'autre. Qu'est ce que ca aurait changé ? On aurait eu notre maison hantée tout pareil. Alors que dans VOY, cela ne pouvait être fait que pour Seven.
C'est en cela que pour moi Doctor's orders n'est qu'une édulcoration, une menthe à l'eau comparée à One tongue, et cela même "vu de près".

Yrad a écrit :

Tu admets donc toi-même que tu es en quelque sorte "prisonnier" de ton premier visionnage. Au point que chaque fois que tu revois cet épisode, au lieu de le découvrir d'un œil entièrement neuf (notamment hors de tout passif externaliste), tu continues à revivre en boucle ta première (mauvaise) expérience.
Dans ce cas, le revisionnage en devient un peu stérile.

Comme je l'ai dit en fin de mon 1er post sur ce fil, je ne revis pas en boucle la 1ère mauvaise expérience sur ENT globalement, sinon je ne perdrais pas mon temps à le faire. Pour autant, certains épisodes ne passent pas le cap, partent peut être de trop loin, ou définitivement ne me convainquent pas. Je ne vais pas non plus me forcer.

La bonne question c'est aussi celle de dl500, si j'avais vu Doctor's Orders avant one ? Franchement je ne sais pas. C'est pour cette raison que je suis très curieux de son avis lorsqu'il aura vu l'épisode de VOY en question.


Star Trek, je devais te quitter pour préserver notre amour, mais je vais attendre un peu.

Hors ligne

#12 30-09-2012 01:53:03

yrad
admin

Re : ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

mbuna a écrit :

Bon, j'avais considéré pas mal d'indices, voir estimé quelques...preuves dés l'apparition de T'Pol. Je suis allé voir mes notes de l'époque pour en être certain.

Déjà l'épisode est uniquement centré sur Phlox. Or s'ils avaient été 2 à ne pas dormir, cet auto-centrage ne se justifiait pas. Comme par exemple le fait que tout le long de l'épisode, on ne voit jamais T'Pol sans Phlox (sauf en audio).
Et puis tant de choses dans l'épisode en lui-même. Par exemple Phlox qui devient seul responsable des moteurs et du pilotage (entre un médecin et un officier scientifique même diminué perso j'hésite pas), Phlox qui dit au capitaine que tout l'équipage est endormi sauf lui, etc. Personne ne lui dit d'aller voir T'Pol s'il a un problème. Enfin bon bref.
Donc que T'Pol apparaisse au bout de 15 minutes (en + en disant qu'elle avait ses fonctions à remplir, un diagnostic à finir...), j'avais trouvé cela pour le moins suspicieux. Puis lorsqu'on apprend que les dénobuliens sont sujets aux hallucinations bon ben perso je n'ai plus eu de doute sur la finalité. A partir de là, ma lecture de la suite de l'épisode était forcément différente de la vôtre, je le concède.

Exact.
Mais tout ce que tu relèves-là est à verser au crédit de ST ENT 03x16 Doctor's Orders. Car cela prouve que les auteurs n'ont pas juste cherché à tromper artificiellement les spectateurs pour mieux les surprendre avec un twist final sorti du chapeau d'un prestidigitateur. Ils ont au contraire construit un épisode foncièrement cohérent du début jusqu'à la fin, c’est-à-dire vraiment polysémique, tenant la route aussi bien lorsqu'on connait la fin que lorsqu'on l'ignore.
Ce qui est quelque chose de rare et de précieux par rapport à la concurrence ! Par exemple dans la série Lost (contemporaine de ST ENT), les (nombreux) twists ne respectent quasiment jamais ce que les épisodes ont préalablement montre. Du coup, il est impossible au spectateur de les voir venir, et la surprise est maximale. Mais en contrepartie, l'édifice est très bancal, et les épisodes ne survivent guère aux revisionnages. C'est l'exemple même d'une capitalisation dans le très court terme (première diffusion / premier visionnage only), alors que Star Trek capitalise dans le long terme (tout s'y apprécie davantage avec le temps).

ST ENT 03x16 Doctor's Orders bénéficie en fait du même "mécanisme de twist" que ST DS9 02x15 Whispers, c’est-à-dire que les scrupules d'intrication du corps de l'épisode avec le twist final en réduisent considérablement le facteur de surprise. Mais la crédibilité d'ensemble y gagne beaucoup. Et ainsi, les spectateurs n'ont jamais l'impression que les auteurs se foutent d'eux.

Lors de mon premier visionnage de ST DS9 02x15 Whispers, j'avais deviné le twist longtemps avant la fin. Enfin pour être plus juste, ce twist faisait partie des quatre explications que j'avais alors imaginées : giga-complot à la David Vincent (mais j'y croyais de moins en moins à mesure que l'épisode avançait), coma ou manipulation virtuelle (façon ST TNG 04x08 Future Imperfect), basculement dans un univers parallèle (façon ST TNG 07x10 Parallels que je venais de voir juste avant), ou faux Miles O'Brien (l'influence de mes lectures de Philip K Dick).

Mais si je n'avais rien deviné dans ST ENT 03x16 Doctor's Orders, c'est parce que les anomalies n'étaient pas suffisamment grosses pour que le twist final apparaisse comme une nécessité narrative absolue.
En d'autres termes, tout était tellement anormal dans ST DS9 02x15 Whispers qu'il était évident qu'il allait y avoir un twist final (et donc durant le visionnage, mon imagination n'a pu s'empêcher d'extrapoler toutes les "solutions" possible). Tandis que ST ENT 03x16 Doctor's Orders est resté suffisamment "léger" pour que la perspective d'un twist final ne s'impose pas forcément au spectateur.

Donc à "cohérences de twists" équivalentes, ST DS9 02x15 Whispers aura été plus profond et plus dérangeant (car il porte sur l'ontologie), mais ST ENT 03x16 Doctor's Orders aura été plus joueur et plus ambivalent (car si le twist final pouvait se deviner au raison de la cohérence d'ensemble, fallait-il encore suspecter l'existence dudit twist).

Quoi qu'il en soit, deviner ou non à l'avance un twist final ne devrait pas en soit conditionner l'appréciation d'un "opus à twist". Parce qu'un twist est une volupté très éphémère et non reproductible. Or la valeur réelle d'un épisode/film ne se mesure que par le revisionnage. Le "facteur surprise" du twist est donc d'emblée hors équation, alors que sa cohérence envers le corps de l'opus est par contre essentielle pour le long terme.

mbuna a écrit :

La force de One, c'est que l'intérêt de l'épisode est intimement lié à la typo et le parcours de Seven. Ce n'est pas qu'une simple peur (compréhensible) à laquelle elle a à faire face, mais c'est un rendez-vous avec elle-même, son parcours depuis qu'elle est apparue dans le show. La dernière phrase de l'épisode pourtant toute anodine prend une raisonnance superbe. La typo de Phlox (sans jugement de valeur) s'imbrique forcément moins bien, et au final c'est la puissance de l'épisode qui s'en ressent.
Finalement l'épisode est centré sur Phlox mais il aurait pu être sur quelqu'un d'autre. Qu'est ce que ca aurait changé ? On aurait eu notre maison hantée tout pareil. Alors que dans VOY, cela ne pouvait être fait que pour Seven.
C'est en cela que pour moi Doctor's orders n'est qu'une édulcoration, une menthe à l'eau comparée à One tongue, et cela même "vu de près".

Je peux comprendre ce point de vue. wink

Malgré tout, ton ressenti repose sur une indissociabilité comparative entre ST VOY 04x25 One et ST ENT 03x16 Doctor's Orders (comme si le second ne pouvait pas exister indépendamment du premier).

ST VOY 04x25 One est clairement character driven car l'histoire (l'isolement spatial) n'est qu'un prétexte au service de l'évolution du personnage 7 Of 9.
Tandis que ST ENT 03x16 Doctor's Orders est vraiment story driven car le personnage Phlox (aisément substituable en effet) est au service de l'histoire (l'isolement spatial devenant cette fois un but en soi).
Donc ton constat est pertinent, Mbuna. Mais ton argumentation sonne par trop buckarienne, car elle suppose qu'un ressort character driven serait plus fort et plus intéressant qu'un ressort story driven. eek
Les deux approches possèdent évidemment autant de légitimité dans un univers aussi vaste que ST. Mais étant davantage attaché aux histoires et à l'univers qu'aux personnages, je préfère généralement le story driven.
Et que la solitude spatiale soit devenue ENFIN un vrai sujet (et non plus juste un rite de passage), cela représente une vraie nouveauté.

Merci, Mbuna. Car cet échange va contribuer à me faire encore davantage aimer ST ENT 03x16 Doctor's Orders (ou du moins à mieux comprendre les raisons de mon adhésion spontanée). p

mbuna a écrit :

Comme je l'ai dit en fin de mon 1er post sur ce fil, je ne revis pas en boucle la 1ère mauvaise expérience sur ENT globalement, sinon je ne perdrais pas mon temps à le faire. Pour autant, certains épisodes ne passent pas le cap, partent peut être de trop loin, ou définitivement ne me convainquent pas. Je ne vais pas non plus me forcer.

Désolé si je me suis mal exprimé. oops
J'ai parfaitement conscience que tu tires un formidable profit de ton revionnage de ST ENT. Tu en es même venu à faire l'expérience de la découverte d'une nouvelle série ST ! ok
En fait, par "un peu stérile", je faisais uniquement référence au revisionnage de ST ENT 03x16 Doctor's Orders (et non du reste évidemment).

mbuna a écrit :

La bonne question c'est aussi celle de dl500, si j'avais vu Doctor's Orders avant one ? Franchement je ne sais pas. C'est pour cette raison que je suis très curieux de son avis lorsqu'il aura vu l'épisode de VOY en question.

C'est en effet une bonne question. Et j'attends moi-même avec impatience l'effet que produira sur Dl500 la découverte de ST VOY 04x25 One après ST ENT 03x16 Doctor's Orders.

Mais à terme, la réponse idéale ne devrait-elle pas être : "peu importe l'ordre de découverte". Car si l'ordre compte évidemment beaucoup au départ, n'est-ce pas la vocation des revisionnages de dissiper les stigmates (positifs ou négatifs) des premiers contacts, et de favoriser la distanciation ?

Cela me rappelle un échange que nous avions eu sur Minority Report. Tu avais aimé le film de Spielberg parce que tu avais lu la nouvelle de Philip K Dick seulement après. Alors que je n'ai pas aimé le film parce que j'avais lu la nouvelle avant.
Or si nos points de vue respectifs n'évoluent pas avec le temps (les relectures et les revisionnages), c'est que nous sommes peut-être restés prisonniers de nos premières impressions. Comme si les œuvres réelles comptaient moins que le type de relation que le hasard des circonstances nous a conduit à établir une fois pour toutes avec elles (se transformant souvent en nostalgie ou en trauma).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#13 30-09-2012 14:20:46

mbuna
Artificiel

Re : ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

yrad a écrit :

ST ENT 03x16 Doctor's Orders bénéficie en fait du même "mécanisme de twist" que ST DS9 02x15 Whispers, c’est-à-dire que les scrupules d'intrication du corps de l'épisode avec le twist final en réduisent considérablement le facteur de surprise. Mais la crédibilité d'ensemble y gagne beaucoup. Et ainsi, les spectateurs n'ont jamais l'impression que les auteurs se foutent d'eux.

Lors de mon premier visionnage de ST DS9 02x15 Whispers, j'avais deviné le twist longtemps avant la fin. Enfin pour être plus juste, ce twist faisait partie des quatre explications que j'avais alors imaginées : giga-complot à la David Vincent (mais j'y croyais de moins en moins à mesure que l'épisode avançait), coma ou manipulation virtuelle (façon ST TNG 04x08 Future Imperfect), basculement dans un univers parallèle (façon ST TNG 07x10 Parallels que je venais de voir juste avant), ou faux Miles O'Brien (l'influence de mes lectures de Philip K Dick).

Oui c'est très vrai.

Cependant je considère le twist de Whispers bien plus fort. Car au delà du fait d'avoir deviné (ou non) la fin, la dernière phrase du clone comporte en elle-même un twist dans le twist, vu sa signification. D'ailleurs Miles ne s'y trompe pas, ni les autres protagonistes présents...et surtout nous mêmes, télespectateurs. A ce moment là, il y'a une certaine communion entre les personnages et nous mêmes, devant réflechir sur un même ressenti. Et cela, ce questionnement, c'est une vraie révélation qui se poursuit même après que l'épisode ne se termine, nous faisant reflechir un peu à l'image de Tuvix ou Similitude.
Donc pour Whispers, cette ouverture du sujet tout à la fin est une vraie réussite allant bien au delà de la surprise d'un twist classique.

Comme tu le sais, Whispers est l'un de mes épisodes préférés, justement pour cette raison. Car comme toi, j'avais aussi compris la fin avant qu'elle n'arrive, mais elle a réussi tout de même à me surprendre et à me toucher. Ce que Doctor's Orders n'a pas réussi à faire. Car si on a compris le twist de Doctor's orders avant d'y arriver, la scène de révélation tombe à plat, alors que c'est un effet voulu par les scénaristes, et on n'a rien à se raccrocher par ailleurs sur cette finalité.

Tiens, ça mériterait presqu'un sondage mdr : les meilleurs twists ST...


Star Trek, je devais te quitter pour préserver notre amour, mais je vais attendre un peu.

Hors ligne

#14 09-03-2018 16:16:00

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

7/10

Un très s bon épisode sur l'angoisse de rester seul, certes mais surtout de se faire confiance.
Bien que j'ai beaucoup aimé Phlox paranoïaque, je me demande où est la bonification par rapport à l'épisode de VOY avec Steven of Kiné (curieux de lire vos avis dans 2 min


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#15 09-03-2018 17:27:49

mbuna
Artificiel

Re : ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

IMZADI a écrit :

Seven of Kiné

Elle est devenue kiné ???? C'est où c'est où ??!!??? pt1cable jester miam miam bave


Star Trek, je devais te quitter pour préserver notre amour, mais je vais attendre un peu.

Hors ligne

#16 09-03-2018 17:37:17

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST ENT 03x16 Doctor's Orders (Seul dans l'espace)

mbuna a écrit :
IMZADI a écrit :

Seven of Kiné

Elle est devenue kiné ???? C'est où c'est où ??!!??? pt1cable jester miam miam bave

Putain de correcteur d'orthographe. Je viens de changer de phone et cette option est une vraie merde. En plus impossible de l'enlever. Bande de cons...

Sans correcteur ç'aurait pu être un labsus révélateur sur ma vision de J.Ryan. joy

Dernière modification par IMZADI (09-03-2018 17:38:09)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums