ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST ENT 03x11 Carpenter Street (Virus)

ST ENT 03x11 Carpenter Street (Virus)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Rick Berman, Brannon Braga
- Réalisation : Michael Vejar


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 2 [40%])

    40%

  5. 6 (correct)(voix 2 [40%])

    40%

  6. 5 (passable)(voix 1 [20%])

    20%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 5

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 18-09-2012 14:46:41

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 03x11 Carpenter Street (Virus)

Et voilà l'épisode "retour à notre époque aux USA". Il nous manquait celui là.
C'est une des principales critiques de cette série, trop centrée sur les états-unis.
C'est le cas de son équipage aussi, le moins multiracial de la saga.
Donc, un épisode sur la trame Xindi, qui n'apporte pas grand chose, on attend de voir.
Un petit 5.
L'acteur Guest est connu pour ses rôles mais j'oublie toujours son nom et dans quoi il a joué...(ER, Alien4...)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 18-09-2012 15:29:08

yrad
admin

Re : ST ENT 03x11 Carpenter Street (Virus)

dl500 a écrit :

L'acteur Guest est connu pour ses rôles mais j'oublie toujours son nom et dans quoi il a joué...(ER, Alien4...)

Leland Orser.

dl500 a écrit :

Donc, un épisode sur la trame Xindi, qui n'apporte pas grand chose, on attend de voir.
Un petit 5.

En fait, si ! L'épisode apporte plusieurs pièces au puzzle xindi... qui se révéleront par la suite.

C'est en outre par cet épisode que l'agent spatiotemporel Daniels réapparait pour révéler que l'attaque xindie n'appartenait pas à la timeline originelle, et adouber la guidance du Future Guy. Soit un élément crucial dans la nébuleuse de Temporal Cold War.

ST ENT 03x11 Carpenter Street vaut également pour sa belle ambiance à la Terminator. C'est une virée nocturne et ténébreuse dans des USA désanchantées, tranchant radicalement avec les voyages temporels des autres héros de ST à leurs époques de production respectives.


Suite des échanges sur "l'américanité versus l'universalité" de Star Trek dans ce topic dédié. wink


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#4 24-09-2012 15:21:09

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST ENT 03x11 Carpenter Street (Virus)

Ah Carpenter Street ! Je sens qu' Yrad va encore être d'accord avec moi ! lol
J'oscille entre bon et excellent..
La mesure me dicte ...  un bon épisode..

On le sait , cette saison est celle de tout les excès.  Avec Carpenter Street , Rick Berman & Brannon Braga repoussent les limites de l'indécence Trekienne..
En résulte ce qui  est  sans nulle  doute,  l'épisode le plus glauque et vulgaire de la Franchise...
Loin d'en être dégouté, je salue l'audace de mes deux (ex) têtes de turcs favorites.. OK sur le long terme, une telle approche ruinerait le concept Star Trek.. Mais pour un one shot ( tel que devrais être perçut cet épisode ) : Ca fonctionne du tonnerre..

C'est le retour de la rustine des voyages temporel ( Daniels ) qui lance  Archer et T'pol dans le Détroit , Michigan ( en faites LA wink ) ,  sur les traces de Xindis répérés en  l'an de grâce 2004..
Ils tombent sur la route d'un certain Loomis de  mêche sans le savoir avec des "Reptiles from outer space "..

Hélas  les voyage dans le temps ne sont plus ce qu'ils sont pour Star Trek .. Finit les années 80 rigolotes  de The Voyage Home , bienvenue dans les années 2000  sinistre et  décadente .. A base de rues crades  peuplées  de putes et  de drogués.. Le méchant de l'intrigue _ Loomis ( excellent Leland Orser ) est juste un minable looser cupide qui n'a peur de s'attaquer à des handicapés et des malade pour une poignée de dollars.. Son appartement est à  l'image  crade et sordide de l'épisode. Entre une bière et une pizza avariée, il choisit ses victimes pathétiquement ..
Du jamais vu dans Star Trek ! affraid

Dans pareille atmosphére, Archer pête un câble et se met en mode "Full- Jack Bauer" n'hésitant pas à cogner Loomis pour lui soutirer des informations, mettre les phaseurs en mode Kill sans l'ombre d'une hésitation ( au grand étonnenement de T'pol ) .. Lorsqu'il trouve les Xindis en question préparant un virus toxique, il n'hésite pas à les abattre dans le dos comme les salopards de  terroriste reptiliens qu'ils sont :

Flash required


JERRY BRUCKHEIMER  RULES ! lol

Le trekker pourrait en avoir la nausée , si Carpenter Street ne se révélait pas être aussi drôle ( et fun , si on a mauvais goût comme moi : America Fuck Yeah ! ).. Archer et T'pol cherchant une voiture , et tombe sur le systéme d'alarme le plus efficace : Un doberman à l'intérieur ! .. lol , les mêmes piquant du pognon à un distributeur de billets.. Et le meilleur,  la commande au fast food de Loomis .. Si revoir Pulp Fiction me donne toujours envie de bouffer derrière un "quarter pounder with cheese"   , Carpenter Street lui  m'en dégoûte! lol
Farce ultime qui se retourne contre ce pitoyable Loomis.. Il se fait coffrer par les flics, et tous vont le prendre désormais pour un sérial killer illuminé ! ... On ne pouvait pas mieux préserver la timeline..

Le titre est un hommage à John  Carpenter , nulle trace du maître dans l'épisode.. Par contre appellé cela "Bruckheimer Street" aurait eut beaucoup plus de sens. wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#5 25-09-2012 01:53:56

yrad
admin

Re : ST ENT 03x11 Carpenter Street (Virus)

Buckaroo a écrit :

Ah Carpenter Street ! Je sens qu' Yrad va encore être d'accord avec moi ! lol

Je suis pas forcément en désaccord avec ton commentaire, Buck… à condition toutefois de faire fi de tes obsessionnels rapprochements forcés (et incongrus) avec Jerry Bruckheimer et de ta définition très personnelle (limite puritaine) de la vulgarité… p

Buckaroo a écrit :

Dans pareille atmosphére, Archer pête un câble et se met en mode "Full- Jack Bauer" n'hésitant pas à cogner Loomis pour lui soutirer des informations, mettre les phaseurs en mode Kill sans l'ombre d'une hésitation ( au grand étonnenement de T'pol ) .. Lorsqu'il trouve les Xindis en question préparant un virus toxique, il n'hésite pas à les abattre dans le dos comme les salopards de  terroriste reptiliens qu'ils sont :
/watch?v=YZdJRDpLHbw
JERRY BRUCKHEIMER  RULES ! lol
(…)
Le titre est un hommage à John  Carpenter , nulle trace du maître dans l'épisode.. Par contre appellé cela "Bruckheimer Street" aurait eut beaucoup plus de sens. wink

Il n'y a pas plus de trace de Carpenter que de Bruckheimer dans ST ENT 03x11 Carpenter Street.
Et il n'y a pas plus anti-Bruckheimer que Team America de Trey Parker.

En revanche, on trouve dans ST ENT 03x11 Carpenter Street un peu de 24 (en effet), et plus encore du Cameron (à ses débuts) et du (Michael) Mann.
Michael Sussman et Phyllis Strong avaient déclaré qu'il s'agissait de "l'épisode Terminator" d'ENT. Et ils n'avaient pas tort : Carpenter Street est un autre affrontement sans pitié entre plusieurs voyageurs du futur dans les ténèbres du monde contemporain.
Le tout relevé de quelques puissantes ambiances dark à la Michael Mann, sortant directement de la série Miami Vice (que j'adore).

Buckaroo a écrit :

Hélas  les voyage dans le temps ne sont plus ce qu'ils sont pour Star Trek .. Finit les années 80 rigolotes  de The Voyage Home , bienvenue dans les années 2000  sinistre et  décadente .. A base de rues crades  peuplées  de putes et  de drogués.. Le méchant de l'intrigue _ Loomis ( excellent Leland Orser ) est juste un minable looser cupide qui n'a peur de s'attaquer à des handicapés et des malade pour une poignée de dollars.. Son appartement est à  l'image  crade et sordide de l'épisode. Entre une bière et une pizza avariée, il choisit ses victimes pathétiquement ..
Du jamais vu dans Star Trek ! affraid

Et c'est tant mieux ! bowing
Car le Trekverse est supposé être le futur de notre planète. Donc rien de plus normal que les voyages dans le passé conduisent les héros trekkiens à être confrontés à toutes les facettes de nos sociétés contemporaines. Le crade et le sordide existaient tout autant dans les eighties, il appartenait juste aux auteurs de faire le choix de le montrer ou de l'expurger.

ST ENT 03x11 Carpenter Street est une superbe allégorisation de la guerre temporelle elle-même (avant que Manny Coto ne décide sottement de la clore au début de la saison 4).
Peu importe d'en connaître les mécanismes et les factions en présence. Car les fronts temporels prospèrent aux marges des sociétés, dans ces lieux désertés par l'humanité. Les Xindis sont ici des envahisseurs bien plus proches de la série de David Vincent que des nanars des années 50. Ils agissent dans l'ombre, complotent, corrompent les hommes et les font œuvrer à leur propre destruction. Le portrait très noir que dresse Carpenter Street est un miroir tendu à l'inhumanité… soumettant comme jamais les idéaux trekkien à l'épreuve du réel.
A sa manière, cet épisode est un pur joyau dont il est permis de regretter que son propos n'ait pas été davantage creusé tout au long de la série prequelle.

De la vulgarité ? En aucun cas ! Juste de la lucidité. Soit exactement le Star Trek qui m'a rendu trekker. p


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#6 25-09-2012 08:43:10

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 03x11 Carpenter Street (Virus)

En revanche, à ce moment du temps Archer aurait du être dans la timeline Star Trek des guerres eugéniques non?
Et donc pas dans le temps "réel" de notre timeline à nous...


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#7 25-09-2012 09:08:59

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST ENT 03x11 Carpenter Street (Virus)

Les guerres eugéniques ! Les ténèbres de ST.

Moi personnellement, je préfère imaginer qu'elles n'ont touché que le continent asiatique voire européen et que les Amériques ont été épargnés.

Si ça se trouve en 1986, la disparition de George et Gracie du 20ème siècle ont changé le cours du temps. LOL l'effet papillon pour les généticiens

Dernière modification par IMZADI (25-09-2012 09:11:36)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#8 25-09-2012 11:59:32

yrad
admin

Re : ST ENT 03x11 Carpenter Street (Virus)

dl500 a écrit :

En revanche, à ce moment du temps Archer aurait du être dans la timeline Star Trek des guerres eugéniques non?
Et donc pas dans le temps "réel" de notre timeline à nous...

Plus depuis ST VOY 03x08+03x09 Future's End...
Voir ce post : http://forums.startrek-fr.net/viewtopic ? 964#p27964


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#9 25-09-2012 14:58:36

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST ENT 03x11 Carpenter Street (Virus)

Yrad a écrit :
Buckaroo a écrit :

Ah Carpenter Street ! Je sens qu' Yrad va encore être d'accord avec moi ! lol

Je suis pas forcément en désaccord avec ton commentaire, Buck… à condition toutefois de faire fi de tes obsessionnels rapprochements forcés (et incongrus) avec Jerry Bruckheimer et de ta définition très personnelle (limite puritaine) de la vulgarité… p

Vulgaire dans le cercle Trekkien...
Star Trek c'est très gentil à la base .. Je trouve par exemple Les Mystères de l'Ouest plus violent que TOS ne l'était .. Je trouve les morales bien moins tranchante que celle de The Twilight Zone...
Ce n'est pas une critique que j'emets ici, j'adore Star Trek tel qu'il est et pas autrement..


Je ne suis pas contre les expérimentations...Au contraire, j'en suis friand.. Cette saison 3 repousse les limites de la décence Trekienne..
Dernièrement dans Twilight , nous avons vu Archer planté une statuette de Cochrane dans la gorge d'un Xindi, prochainement nous allons voir le cul  nue de Jolene. Je ne te parle pas du sort "boucherie "de Dolmin..
Ce n'est pas le genre de truc que Star Trek nous avait habitué à voir .. C'est violent comme geste , l'idée est fun, drôle  et totalement gratuite..
Ca ne me choque pas , mais est ce que cet excès de grand guignol  à sa place dans un Star Trek ? .. A court terme ?  .. Peut être, mais je n'aurais pas repris une saison 4 à l'image de cette saison 3.

Désolé si cela me rappelle les productions du tandem Michael Bay/ Jerry Bruckheimer , mais aussi les productions Joel Silver des années 80/ 90 : une violence gratuite , décompléxé par un jeu de mot ou un truc fun.
Tu me cites James Cameron , mais il n'y a pas meilleur copycat tcharbé que Michael Bay dans ce domaine ( Cameron est son maître à penser) .. Les films de Cameron sont coloré comme des peintures , ceux de Michael Bay bariolé comme des comics book.
Cette saison 3 est totalement comic book dans l'esprit et la manière .. & cette impression de flatter le beauf sans trop se renier, c'est du Joel Silver , du Bruckheimer/Bay..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#10 26-09-2012 08:34:46

yrad
admin

Re : ST ENT 03x11 Carpenter Street (Virus)

Buckaroo a écrit :

Ca ne me choque pas , mais est ce que cet excès de grand guignol  à sa place dans un Star Trek ? .. A court terme ?  .. Peut être, mais je n'aurais pas repris une saison 4 à l'image de cette saison 3.

Tu n'as pas dû voir beaucoup de Grand-Guignol pour qualifier ainsi la saison 3 de ST ENT ! mdr
Graphiquement, celle-ci était juste en phase avec toutes les séries d'actions des années 2000. Rien de plus.

Et je n'aurais pas non plus repris une saison 4 à l'image de la 3… mais uniquement en raison de sa dimension guerrière et de son côté feuilleton ultra-speedé à la 24 heure chrono…  n'ayant pas grand-chose à faire dans ST.
En revanche, la violence graphique pseudo-cosmicienne de la saison 3 y est tellement insignifiante face aux enjeux trekkiens qu'elle ne mérite même pas d'être mentionnée.
Rien que souligner la chose, obsessionnellement qui plus est, c'est se la jouer prude effarouchée… comme tous ces trekkers qui en ont chié une pendule au motif que l'une des héroïnes a eu un rapport sexuel et a montré son cul (une fois en quatre ans !). La belle affaire. Vraiment de quoi défaillir au royaume des puritains. big_smile   

Buckaroo a écrit :

Désolé si cela me rappelle les productions du tandem Michael Bay/ Jerry Bruckheimer , mais aussi les productions Joel Silver des années 80/ 90 : une violence gratuite , décompléxé par un jeu de mot ou un truc fun.
Tu me cites James Cameron , mais il n'y a pas meilleur copycat tcharbé que Michael Bay dans ce domaine ( Cameron est son maître à penser) .. Les films de Cameron sont coloré comme des peintures , ceux de Michael Bay bariolé comme des comics book.
Cette saison 3 est totalement comic book dans l'esprit et la manière .. & cette impression de flatter le beauf sans trop se renier, c'est du Joel Silver , du Bruckheimer/Bay..

Libre à toi de rigoler de la violence gratuite et de ce que Hollywood a pu produire de pire… Mais ce n'est pas du tout mon cas.

On pourrait parler de production-poubelle Silver/Bruckheimer/Bay, de mauvais goût, de vulgarité, de beaufitude, de Grand-Guignol, du pire des comics books, de violence gratuite… si ce que mettait en scène la saison 3 était outrancier, démonstratif, irréaliste, ou grotesque. Genre les BD scénarisées par Garth Ennis, les films réalisés par Rob Zombie…
Mais la saison 3 de ST ENT n'a rien à voir avec tout ça. Car elle ne met en scène que de la violence ordinaire, presque banale.

Le doigt coupé ? C'est un truc qui est arrivé à l'un de mes proches il y a deux ans, il m'avait même fallu récupérer le doigt pour le transporter à l'hôpital. Vraiment pas de quoi fouetter un chat.
La personnage qui montre son cul ? C'est le lot d'à peu près tout le monde tous les jours. Seuls les puritains le remarqueront.
La statuette de Cochrane ? La plupart des violences (et des meurtres) IRL sont perpétrés au moyen d'objets inoffensifs détournés de leur usage nominal.
Les spasmes du pendu ou le cou qui se brise en faisant "crac" ? C'est en effet ainsi que ça se passe IRL. La mort, ce n'est jamais lisse et propre.
Le gars qui explose ? Ça se produit (hélas) dans tous les affrontements militaires (ben oui, la guerre ce n'est pas du RPG, c'est quelque chose de sale).

Finalement en terme de violence, cette saison 3 de ST ENT reste scrupuleusement attaché au réalisme. Absolument rien d'excessif, de vulgaire, ou de gratuitement exhibitionniste, a fortiori selon les us audiovisuels des années 2000.

Buckaroo a écrit :

Vulgaire dans le cercle Trekkien...
Star Trek c'est très gentil à la base .. Je trouve par exemple Les Mystères de l'Ouest plus violent que TOS ne l'était .. Je trouve les morales bien moins tranchante que celle de The Twilight Zone...
Ce n'est pas une critique que j'emets ici, j'adore Star Trek tel qu'il est et pas autrement..

Mouais. Ben, ce n'est pas du tout ainsi que je vois les choses. Car pour trouver TWWW plus violent et TWZ plus tranchant que ST, c'est vraiment rester à la surface. Il suffit pourtant de gratter un peu sous le voile aseptisé pour découvrir à quel point ST est le plus cruel de tous les univers de SF ! Le cosmos y est impitoyable, les morts se comptent par milliards, et aucune axiologie universelle ne vient donner un sens au néant.
La prétendue "gentillesse" est seulement celle des idéaux, de la pudeur, et de la survie de quelques personnages sympathiques. Mais ce que cette illusion laisse transparaître a de quoi donner froid dans le dos…

Peut-être est-ce imputable au fait que mon amour de la SF est d'abord littéraire avant d'être audiovisuel, mais la suggestion me touche bien davantage que l'exhibition. Et aucune SF n'est aussi puissamment suggestive que ST.
Du coup, pour qui comprend toute la portée (et la violence implicite) de ST, les petites chiquenaudes graphiques de la saison 3 de ST ENT laissent complètement de marbre. Un doigt coupé, les derniers spasmes d'un pendu, la statuette transformée en arme blanche, le cul de T'Pol, Dolim qui explose… rien de tout ça n'existe face à l'extermination en une fraction de seconde de quatre milliards de Malurians dans ST TOS 02x08 The Changeling ou du génocide de sept millions d'humains dans ST ENT 02x26 The Expanse.

L'une des raisons pour lesquelles je ne me suis plus plongé dans l'univers ST depuis plusieurs années, c'est par crainte du spleen, tant les épisodes de la franchise savent aborder des sujets graves et adultes sans concession aucune. La thanatologie y est implacable.
Davantage en fait que dans les séries dark'n'gritty des années 2000. p


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#11 08-10-2012 00:34:01

mbuna
Artificiel

Re : ST ENT 03x11 Carpenter Street (Virus)

Ah tiens, je suis en désaccord avec (presque) tout le monde pour cet épisode mdr , bien que je lui mettre un bon petit 6 sympathique.

@Buckaroo, je ne vois vraiment rien de glauque et surtout vulgaire dans cet épisode ??!? Et même dans le cercle trekkien... Il est même plutôt fun et non dénué d'un humour savoureux. L'ambiance est un peu humide et sombre, certes, mais c'est un prix à payer pour un propos d'actualité... l'actualité de l'époque de St ENT, comme l'ont été les actualités des séries ST précédentes et tout autant ancrées dans leur temps.


Star Trek, je devais te quitter pour préserver notre amour, mais je vais attendre un peu.

Hors ligne

#12 08-10-2012 14:58:29

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST ENT 03x11 Carpenter Street (Virus)

mbuna a écrit :

Ah tiens, je suis en désaccord avec (presque) tout le monde pour cet épisode mdr , bien que je lui mettre un bon petit 6 sympathique.

@Buckaroo, je ne vois vraiment rien de glauque et surtout vulgaire dans cet épisode ??!? Et même dans le cercle trekkien...

Rien que l'appartement de Loomis !.. Je n'aimerai pas vivre dedans.. Le morceau de pizza avarié qui traîne dans le lavabo et qu'il bouffe derrière .. vomit
Le morceau de viande qui tombe sur T'pol , arrghh les frites grasseuses pleine de ketchup..

Les rues de LA , la nuit. En faîtes Détroit , sois la Ville la plus glauque des Etats Unis . Il y a des putes qui font le trottoir .. Archer qui cuisine Loomis à la sauce Jack Bauer..

On est loin du San Francisco de ST4 , du New York de Assignement Earth.TOS.2 , le Los Angeles de Future's End.VOY.3...

Il est même plutôt fun et non dénué d'un humour savoureux.

Ce n'est pas un reproche que je fais à Carpenter Street, c'est justement parce qu'il nous montre un univers glauque inédit pour ST , que cet épisode est drôle..
La commande au Mc Drive, j'explose de rire à chaque fois ! lol


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#13 20-02-2018 14:41:20

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST ENT 03x11 Carpenter Street (Virus)

6/10

J'imagine que tout le monde a crié au génie. Bah rien d'extraordinaire. Pourquoi cette aventure en 2004 ? J'aurai ma réponse en fin de saison ?
L'ensemble truc est de voir que les Xindis aussi de leur côté de bougent pour lutter contre cet effroyable peuple que sont les Humains.

Alors dans d'autres topics, on soulève le ridicule de passer derrière le soleil (si le soleil a un derrière


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#14 20-02-2018 15:04:10

KIRK
Star Trek... Retour vers le Futur

Re : ST ENT 03x11 Carpenter Street (Virus)

Imzadi a écrit :

Alors dans d'autres topics, on soulève le ridicule de passer derrière le soleil (si le soleil a un derrière

Le soleil certes non mais la lune oui... Désolé je ne pouvais pas m en empêcher ! mdr

Hors ligne

#15 20-02-2018 15:43:32

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST ENT 03x11 Carpenter Street (Virus)

IMZADI a écrit :

6/10

J'imagine que tout le monde a crié au génie. Bah rien d'extraordinaire. Pourquoi cette aventure en 2004 ? J'aurai ma réponse en fin de saison ?
L'ensemble truc est de voir que les Xindis aussi de leur côté de bougent pour lutter contre cet effroyable peuple que sont les Humains.

C'est ce que j'aime dans l' Arc Xindi .. C'est qu'un épisode aussi moyen ( mais fun ) que celui ci , ait tout même un sens au final..
Ca ne paraît pas comme ça, mais Carpenter Street donne beaucoup d'indications sur le mystére de l'Expanse & la société Xindi..

Toute la différence entre une série écrite par des professionnels, dirigé par des showrunners chevronnés  & une autre torché par des amateurs , suivez mon regard roll ..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums