ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 15-12-2011 09:37:52

dvmy
dvmy shot first

Les bons remakes

Si la plupart des remakes sont mauvais ou inutiles, d'autres sont parfaitement justifiés, sont aussi bons que l'original ou le surpassent allègrement.

Pour commencer:

The Thing from Another World (1951) - VS - The Thing (1982)

Le film de Christian Nyby, qui a complètement usurpé sa réputation de classique du genre, est un des pires films de Sf des années 50. Un film réac, limite facho, idiot et bêtement anti-communiste (bien plus que tous les autres films Sf de l'époque). Le remake de 1982 est tout simplement le meilleur film de Carpenter. On est pas loin du chef d'oeuvre.

The Thing from Another World: 1/10
The Thing: 9/10

The Day the Earth Stood Still(1951) - VS - The Day the Earth Stood Still(2008)

Je vais faire grincer des dents à certains mais je considère que de remake de Scott Derrickson est supérieur au film de Robert Wise. Si l'original semble aujourd'hui si désuet c'est qu'il s'articule principalement autour du bloc est/ouest et de la peur de la bombe atomique. Klaatu y est une sorte de moralisateur bien pensant et donneur de leçons assez antipathique. Le remake est excellent, bien plus crédible, et malgré une orientation "biblique" très marquée je l'aime beaucoup.

The Day the Earth Stood Still 1951: 6/10
The Day the Earth Stood Still 2008: 8/10

King Kong (1933) - VS - King Kong (2005)

J'adore les deux, mais le film de Jackson est tellement plus riche, plus profond. Parfois il en fait un peu trop mais son film est un chef d'oeuvre, émotionnellement et cinématographiquement  parfait. Il est rare que je qualifie un film de chef d'oeuvre, le dernier en date avant King Kong étant (pour moi) Blade Runner en 1982.

King Kong 1933: 8/10
King Kong 2005: 10/10

Hors ligne

#2 15-12-2011 09:56:48

yrad
admin

Re : Les bons remakes

Ah voilà qui me fait plaisir, Dvmy ! big_smile
Surtout au sujet de The Day The Earth Stood Still 2008 ! Je l'avais d'ailleurs un peu évoqué dans ce post...
Que n'ai-je pas enduré pour avoir osé défendre cet excellent remake à sa sortie... roll

Je suis également d'accord avec tes autres exemples de remakes légitimes...
A ceci près que j'accorde un 10/10 à The Thing 1982... et bien moins de 8/10 à King Kong 1933 (un original qui a terriblement vieilli de mon point de vue).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#3 15-12-2011 15:30:33

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Les bons remakes

Dvmy a écrit :

The Thing from Another World (1951) - VS - The Thing (1982)

Le film de Christian Nyby, qui a complètement usurpé sa réputation de classique du genre, est un des pires films de Sf des années 50.

Je suis d'accord avec toi.. Je l'ai vu une fois, ce "classique"  ne m'a pas marqué plus que ça, vite vu, vite oublié .. The Thing de Carpenter lui est parcontre,  un vrai classique traumatisant qui se revois encore et encore avec la même passion..Effectivement c'est le  meilleur film de Carpenter, même si Jack Burton  a ma préférence.

The Day the Earth Stood Still(1951) - VS - The Day the Earth Stood Still(2008)

Je vais faire grincer des dents à certains mais je considère que de remake de Scott Derrickson est supérieur au film de Robert Wise.

J'en rigolerai plutôt! lol Mon dieu quelle bouze que ce remake Vatican approved !..Toi qui bouffe du cureton au  petit déj', je ne comprend pas comment le film de Scott Derrickson a  put passer entre les mailles de tes filets. Derrickson n'en est pas à son premier coup d'essai, c'est tout de même lui qui a transformé Pinhead est prête catholique (??!!??).. Au déla de ça, tout est à la ramasse, la mise en scène ,  les thèmes , Keanu Reeves , le pauvre Gort numérique.. Chez Derrickson, il y a au moins un truc qui n'arrête pas de tourné : Sa connerie.

Non de loin, l'original de Wise est un petit classique des années 50, qui met bien en perspective les peurs & les attentes de son époque.. Robert Wise est un formidable artisan, un grand conteur sous estimé. The Day the Earth Stood Still reste donc ce sympathique conte moral ( et non moralisateur! ) que j'aime voir et revoir de temps à autre..

Classique des 50's certes, mais pas aussi grand que Forbidden Planet.

King Kong (1933) - VS - King Kong (2005)
J'adore les deux, mais le film de Jackson est tellement plus riche, plus profond.

Je suis assez d'accord avec toi , le King Kong de Jackson a mis la barre très haute en matière de film d'aventure fantastique.. Il y a dans son King Kong, il est vrai , une émotion à fleur de peau qui n'existe pas dans l'original.. Mais dans les deux cas , jamais  je ne conçois de regarder l'un sans l'autre.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#4 16-12-2011 01:33:35

yrad
admin

Re : Les bons remakes

Buckaroo a écrit :

J'en rigolerai plutôt! lol Mon dieu quelle bouze que ce remake Vatican approved !..

Tu abuses de cette formule ("Vatican approved") que tu utilises pour tout et n'importe quoi. roll
The Day The Earth Stood Still 2008 et ST VOY n'ont pas davantage bénéficié de l'imprimatur vaticane que The Last Temptation Of Christ ou The Man From Earth.

Buckaroo a écrit :

Toi qui bouffe du cureton au  petit déj', je ne comprend pas comment le film de Scott Derrickson a  put passer entre les mailles de tes filets.

Je m'avance un peu à propos du sentiment de Dvmy, mais l'idéologie de TDTESS 2008 n'est absolument pas celle du catholicisme. Il ne faut pas se laisser éconduire par les apparences.
Je connais assez de cathos pour savoir à quel point le film de Scott Derrickson les a dérangés, car il met finalement en scène la négation de leur croyance.

Buckaroo a écrit :

Derrickson n'en est pas à son premier coup d'essai, c'est tout de même lui qui a transformé Pinhead est prête catholique (??!!??)..

Et alors ? C'était justement tout à fait dans le ton irrévérencieux de la saga Hellraiser, et c'était en réalité une beau pied de nez au catholicisme.
Son Hellraiser 5: Inferno est d'ailleurs loin d'être le plus mauvais de la saga...

Buckaroo a écrit :

Au déla de ça, tout est à la ramasse, la mise en scène ,  les thèmes , Keanu Reeves , le pauvre Gort numérique.. Chez Derrickson, il y a au moins un truc qui n'arrête pas de tourné : Sa connerie.

Absolument en désaccord avec tout ça. Sans être irréprochable, TDTESS 2008 bénéficie d'une mise en scène très esthétisante, conférant une forme contemplative à la destruction.
Mais le plus important est évidemment son propos, qui actualise très intelligemment celui TDTESS 1951 (et il en avait bien besoin).

Buckaroo a écrit :

Non de loin, l'original de Wise est un petit classique des années 50, qui met bien en perspective les peurs & les attentes de son époque..

De son époque en effet, et uniquement de son époque. D'où son extrême vieillissement.

Mais en étant parfaitement équitable, même selon les standards de 1951, la chute de TDTESS 1951 était foireuse. Car il fallait une sacrée naïveté - ou une outrageuse arrogance - pour imaginer que les guéguerres humaines - même nucléaires - pouvaient d'une quelconque façon inquiéter une fédération extraterrestre... roll

En fait, le "message" de TDTESS 1951 possède une étonnante parenté avec celui de Plan 9 From Outer Space. lol

Buckaroo a écrit :

Robert Wise est un formidable artisan, un grand conteur sous estimé.

D'où sors-tu que Robert Wise est sous-estimé ?!!
Ce cinéaste a signé plusieurs des plus grands succès populaires de l'Histoire (West Side Story et plus encore The Sound Of Music), mais aussi des monuments de cinéphilie (The Set-Up, Run Silent Run Deep, The Sand Pebbles, The Haunting, The Andromeda Strain, une partie de The Magnificent Ambersons...).
La plupart des encyclopédies du cinéma (telle celle de Jean Tulard) comptent Robert Wise au nombre des plus importants cinéastes de l'histoire, au côté de Sergei M. Eisenstein, d'Ingmar Bergman, de Jean Renoir, de Victor Fleming, d'Alfred Hitchcock, de Stanley Kubrick...
Alors peut-être que le public de Michael Bay et de JJ Abrams n'a jamais entendu parler de Robert Wise... mais sois en revanche certain qu'aucun cinéphile ne le sous-estime !
Même si certains de ses films ont - par la force des choses - vieilli, la filmographie de Wise est référentielle. Sa seule "infériorité" par rapport à d'autres grands, c'est qu'il ne fut que réalisateur (et jamais scénariste).

Buckaroo a écrit :

The Day the Earth Stood Still reste donc ce sympathique conte moral ( et non moralisateur! ) que j'aime voir et revoir de temps à autre..

Je ne revois TDTESS 1951 que pour sa mise en scène irréprochable, pour sa facture (et son ambiance) hitchcockienne, et pour la belle innovation qu'avait à l'époque représenté l'alien "positif" Klaatu.
Mais le scénario de Harry Bates et Edmund H. North est très daté, et finalement peu cohérent.

A l'inverse, le scénario de David Scarpa (TDTESS 2008) est un sans-faute. A donner froid dans le dos ! Car loin de tout christianisme rassurant, son idéologie est celle de l'écologisme. Mais attention, par l'écologisme des Verts et des tris sélectifs. Non, l'écologisme le plus radical, le plus absolu ! Celui qui fait de l'Homme un parasite, une erreur de la nature.

Buckaroo a écrit :

Je suis assez d'accord avec toi , le King Kong de Jackson a mis la barre très haute en matière de film d'aventure fantastique.. Il y a dans son King Kong, il est vrai , une émotion à fleur de peau qui n'existe pas dans l'original.. Mais dans les deux cas , jamais  je ne conçois de regarder l'un sans l'autre.

Le King Kong de Peter Jackson contient TOUT ce que l'original de 1933 possédait, poésie et allégorie comprises. Mais avec l'émotion et la crédibilité en plus.
Celui de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack devient donc désormais assez dispensable. Un peu comme BSG 1978 après BSG 2003 (et j'écris ça sans être fan de cette dernière).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#5 16-12-2011 09:32:52

dvmy
dvmy shot first

Re : Les bons remakes

yrad a écrit :
Buckaroo a écrit :

J'en rigolerai plutôt! lol Mon dieu quelle bouze que ce remake Vatican approved !..

Tu abuses de cette formule ("Vatican approved") que tu utilises pour tout et n'importe quoi. roll

D'autant plus que c'est un adorateur de BSG version Moore qui dit ça, l'oeuvre la plus "Vatican approved" de ces 15 dernières années.

Hors ligne

#6 16-12-2011 11:47:07

scorpius
Nowhere Man

Re : Les bons remakes

Dvmy a écrit :
yrad a écrit :
Buckaroo a écrit :

J'en rigolerai plutôt! lol Mon dieu quelle bouze que ce remake Vatican approved !..

Tu abuses de cette formule ("Vatican approved") que tu utilises pour tout et n'importe quoi. roll

D'autant plus que c'est un adorateur de BSG version Moore qui dit ça, l'oeuvre la plus "Vatican approved" de ces 15 dernières années.

Pas entiérement d'accord, certes Moore à fait de Dieu et ses anges des personnages à part entiére mais toujours dans un but "mythologique"
il ne m'a jamais donner l'impression de "précher pour sa paroisse" d'autant que BSG2003 est plutot anti-claricale


SIRmZIH.gif

Hors ligne

#7 16-12-2011 11:52:02

dvmy
dvmy shot first

Re : Les bons remakes

HEIN? BSG fait l'apologie des religions, et surtout la religion de Moore qui affiche son pendentif christique avec fierté. C'est son droit. C'est aussi son droit d'avoir fait de ds9 et bsg des oeuvres pro-religieuses. Mais qu'on ne me dise pas que ce n'est pas de la propagande et que ses oeuvres sont subversives ou objectives.

La mythologie ça donne Star Wars, la religion ça donne ds9 et bsg. Rien que d'avoir tranformé l'atheisme/agnostisme  démystificateur de Star Trek TOS et TNG en show religieux ça me donne encore envie de vomir, des années après.

Hors ligne

#8 16-12-2011 12:04:30

scorpius
Nowhere Man

Re : Les bons remakes

Tu sais, j'ai beaucoup critiqué (notament) la saison 7 de DS9, je n'aime pas du tout ce final...mais oui sur BSG2003, j'ai eu le sentiment que
la religion servait un autre but : Moore à utilisé Dieu comme certains ont utiliser des races extraterrestres, ayant fait une ascention vers un autre niveau
d'existence ou comme les esprit de la Force...pour montrer qu'il y a autre chose que l'existence Terrestre...en cela le "voyage"de Kara m'a boulversé

Dernière modification par scorpius (16-12-2011 12:06:02)


SIRmZIH.gif

Hors ligne

Pied de page des forums