ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 20-01-2012 00:25:57

mypreciousnico
Who ?

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

scorpius a écrit :

Pour ce qui est du costume j'ai aimé l'idée qu'il soit de la pure énergie venant de l'anneau...mais alors ça pique les yeux, autre probléme le désign du masque
je sais pas si c'est le visage de Reynolds...mais avec il a vraiment l'air con !

Assez d'accord finalement, notamment pour le design un peu chelou du masque (une espèce de masque de zorro de carnaval...Mais vert fluo...), cela dit, j'y vois le même attrait que le kitsh 2.0 de Stargate Atlantis (dont j'ai souvent dit qu'il me rappelait du comic book) smile
C’est très lumineux, très coloré, ça me rappel carrément la colo des comics plus récents : http://images.wikia.com/marvel_dc/image ? rps_01.jpg
On est clairement dans l'esprit d'un certain comic de superhéros, avec des poses iconiques toutes en muscles déformés, des costumes spandex ridicules, des encrages ultra dynamiques, des colo hyper chatoyantes démonstratives...
J'attendais qu'un mec ait le courage d'adapter ça tel quel à l'écran smile

En revanche, je suis presque certain que ça vas super mal vieillir, seul l'avenir nous le dira...

scorpius a écrit :

Quand à Hammond dans les comics c'est un scientifique contaminer par une météorite qui devient un super-cerveau...et il bave pas !
Dés lors je vois pas trop la cohérence...

Je ne parle pas de ressemblance, mais de cohérence avec ce que je disais avant smile
La transformation est effectivement ridicule, mais complètement dans l'esprit de cet âge d'or de superhéros. Très honnêtement je ne pensais pas revoir ce type d'esprit en dehors des revisionnages des deux premiers Superman ciné.

scorpius a écrit :

Pour ce qui est de la version longue, juste quelques minutes sur l'enfance de Hal Jordan...plutot inutile

Arf, dommage...:(

Hors ligne

#27 20-01-2012 01:04:00

scorpius
Nowhere Man

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

mypreciousnico a écrit :

Assez d'accord finalement, notamment pour le design un peu chelou du masque (une espèce de masque de zorro de carnaval...Mais vert fluo...), cela dit, j'y vois le même attrait que le kitsh 2.0 de Stargate Atlantis (dont j'ai souvent dit qu'il me rappelait du comic book) smile
C’est très lumineux, très coloré, ça me rappel carrément la colo des comics plus récents : http://images.wikia.com/marvel_dc/image ? rps_01.jpg
On est clairement dans l'esprit d'un certain comic de superhéros, avec des poses iconiques toutes en muscles déformés, des costumes spandex ridicules, des encrages ultra dynamiques, des colo hyper chatoyantes démonstratives...
J'attendais qu'un mec ait le courage d'adapter ça tel quel à l'écran smile

En revanche, je suis presque certain que ça vas super mal vieillir, seul l'avenir nous le dira...

A la premiére vision ce Green Lantern j'ai détesté, puis j'ai fais l'effort de le revoir et finalement j'ai passer un bon moment...
Je crois que son défaut c'est d'étre trop généreux en matiére de "comics" (au point d'étre presque de mauvais gouts)
et d'étre assez moyen cinématographiquement parlant...

Mypreciousnico a écrit :

Je ne parle pas de ressemblance, mais de cohérence avec ce que je disais avant smile
La transformation est effectivement ridicule, mais complètement dans l'esprit de cet âge d'or de superhéros. Très honnêtement je ne pensais pas revoir ce type d'esprit en dehors des revisionnages des deux premiers Superman ciné.

D'accord...oui, dans le genre "mauvais gouts" le Hammond du film est assez cohérent big_smile


24099b5f6cfeca61d9eedf46e3fd6d4839f59c8d.gifv

Hors ligne

#28 20-01-2012 01:20:35

mypreciousnico
Who ?

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

scorpius a écrit :

Je crois que son défaut c'est d'étre trop généreux en matiére de "comics" (au point d'étre presque de mauvais gouts)
et d'étre assez moyen cinématographiquement parlant...

Oui je suis assez d'accord. Voila un film qui est plus une BD qu'un film presque. Un film qui colle de très près aux clichés du genre comics de Superhéros. Un héros DC en plus, c'est à dire peu, ou pas ancré dans les problématiques du monde réel (à l'opposé d'un X-men par exemple), qui met en scène un personnage principal sans aucun défaut, aucune fêlure (ou presque), un personnage bon moralement, avec les pouvoir d'un dieu.

C'est son plus grand défaut, et sa plus grande qualité, c'est pour ça que j'ai aimé ce film. c'est surement pour ça que beaucoup ont du le trouver kitsh, ridicule, too much et de mauvais gout   smile
(le film avait de toute manière été jugé mauvais des mois avant sa sortie en salles)

Personnellement, tout en reconnaissant les multiples défauts évidents, je trouve que ce film est bon parce qu’il prend un peu à contrepied le super-héroisme actuel au cinéma, en s'en éloignant graphiquement, en choisissant volontairement de ne conserver que l'optimisme de l'univers original, que les traits les plus brillant y compris dans le kitsh. En ce sens, il ne s'agit pas de copier ce que Marvel met en place (et fort bien) de son côté au cinéma, mais de trouver un ton DC.

Hors ligne

#29 10-02-2012 14:01:40

Tartempion
Banni(e)

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Mes Bat-notations:

Batman: 6/10 - Tout le monde criait au navet à l'époque. En fait une bonne série B.
Batman Returns: 5/10 - C'est beau, mais c'est si mou et Batman fait de la figuration.
Batman Forever: 7/10 - Enfin Batman en super-héros. Manque de bol il y a Jim Carrey
Batman & Robin: 5/10 - Un nanar gay totalement assumé et à réhabiliter, hommage à la série TV.
Batman Begins: 8/10 - Un vrai reboot. Mais l'imagerie comics en prend un sacré coup!
Dark Knight: 4/10 - Un inspecteur harry numéro 150 qui n'a rien d'un batman, avec un  Heath Ledger qui fait une mauvaise imitation d'Al Pacino dans Dick Tracy. Ultra chiant.

Hors ligne

#30 10-02-2012 14:15:22

scorpius
Nowhere Man

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Les miennes smile

Batman : 7/10 Comme Tartempion
Batman Returns : 9/10 Le meilleur film de la franchise, le meilleur film de Tim Burton et Michelle Pfeiffer PHENOMENALE en Catwoman
Batman Forever : 5/10 J'aime bien Val Kilmer, mais Tommy Lee Jones en Harvey Dent est une erreur de casting incroyable...
Batman et Robin : 4/10 Un machin totalement improbable...
Batman Begins : 6/10 c'est sympa mais trés insuffisant !
The Dark Knight : 4/10 Encore une fois comme Tartempion, c'est pas vraiment du Batman...mais au moins 3 pour Heath Ledger

Dernière modification par scorpius (10-02-2012 14:16:44)


24099b5f6cfeca61d9eedf46e3fd6d4839f59c8d.gifv

Hors ligne

#31 20-07-2012 02:42:32

-Setsu-
membre

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

En attendant d'aller voir TDKR, je propose aussi ma notation, qui risque d'être assez différentes.

Batman: 7/10 Burton nous propose une bien belle adaptation, en reprenant un Joker proche de Killing Joke, l'oeuvre fondatrice du Joker.
Batman The Returns: 6/10. Je n'ai jamais compris le choix de mettre en avant le Pingouin dans un film, c'est un ennemi de seconde zone. Mais le jeu des acteurs est remarquable. Ce film, signe la fin de l'épopé des films Batman à cette époque avant le renouveau de Nolan.
Batman Forever: 2/10  Minable, chiant. Les ennemis sont ridicule, Two-face est un second joker raté, son design est minable.
Batman & Robin:  1/10 ENcore pire que Forever. Bane est détruit, tout comme Poison Ivy. Schumacher a définitivement détruit le personnage de Batman au cinéma en lui creusant une tombe dans Forever, et en posant sa tombe dans ce second volet.
Batman Begin 7/10. Le renouveau de Batman est enfin là, Nolan nous montre un Batman eéaliste, en prenant le risque de le montrer comme il le voit. Une erreur par contre sur le fait d'avoir lié Ghul à Batman.
Batman TDK 9/10: Mon Batman favoris, il n'y a pas a chipoté. Heath Ledger est tout simplement magistral, le Joker est juste magique, des origines différentes a chaques fois, un flou comme le comics le montre. Un Batman en difficulté, et un Harvey Dent qui a enfin le droit a une incarnation réussis. Des longueurs cependant.


"Mais quand je pense à tout ce que nous avons traversé ensemble, je me dis que peut-être ce n'est pas la destination qui est importante, mais plutôt le voyage. Et si le voyage dure plus longtemps et que nous faisons ce dont nous sommes intimement convaincus, alors c'est ici et nulle part que je veux être, aux côtés de mes camarades avec qui j'ai tant partagé."

Hors ligne

#32 20-07-2012 07:34:34

Tartempion
Banni(e)

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

-Setsu- a écrit :

Heath Ledger est tout simplement magistral

Il pompe surtout le jeu d'Al Pacino dans Dick Tracy

Hors ligne

#33 20-07-2012 11:09:10

-Setsu-
membre

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

J'ai pas vu le film, donc je peux pas dire. Mais je reste sûr de ce que je dis, il joue incroyablement bien selon moi.


"Mais quand je pense à tout ce que nous avons traversé ensemble, je me dis que peut-être ce n'est pas la destination qui est importante, mais plutôt le voyage. Et si le voyage dure plus longtemps et que nous faisons ce dont nous sommes intimement convaincus, alors c'est ici et nulle part que je veux être, aux côtés de mes camarades avec qui j'ai tant partagé."

Hors ligne

#34 20-07-2012 11:12:51

Tartempion
Banni(e)

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Oui il joue bien, Bale est royal comme d'hab, Nolan est un bon metteur en scène, le scénario est plutôt bon quoique faussement compliqué... mais qu'est ce que c'est ennuyeux, qu'est ce que c'est mou, qu'est-ce que c'est moche, fade et dépourvu de la moindre imagerie BD. Batman transformé en Dirty Harry... grotesque.

Dernière modification par Tartempion (20-07-2012 11:13:26)

Hors ligne

#35 20-07-2012 11:46:09

-Setsu-
membre

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

L'imagerie du comics Batman n'a jamais été dans les deux films de Nolan, soit on accroche soit on accroche pas. Personnellement j'accroche, l'imagerie Batman je la retrouve dans les comics. J'aime bien quand un film apporte un peu de nouveauté, et après je dois le dire, j'aime le travail de Nolan en général.
Mais ce que j'aime par dessus tout, c'est ce Joker, dont on ignore tout, ses origines, son passé, d'où il sort. On sait juste qu'il veut montrer que même l'homme le plus bon qu'il soit peu tomber dans le mal.  Nolan ne construit pas l'histoire de Batman autour du Joker, ce qu'avait fait Burton.

Mais après, sur le côté longueu, oui il y en a, mais elle ne sont pas un problème à mon goût.


"Mais quand je pense à tout ce que nous avons traversé ensemble, je me dis que peut-être ce n'est pas la destination qui est importante, mais plutôt le voyage. Et si le voyage dure plus longtemps et que nous faisons ce dont nous sommes intimement convaincus, alors c'est ici et nulle part que je veux être, aux côtés de mes camarades avec qui j'ai tant partagé."

Hors ligne

#36 20-07-2012 21:43:51

yrad
admin

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Evidemment tout le monde est au courant puisqu'on ne parle que de ça dans les médias depuis ce matin. Par exemple :
http://www.20minutes.fr/article/974209/ ? or=EPR-161
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20 ? atman.html
http://www.lemonde.fr/ameriques/article ? atc=INT-17
http://www.lefigaro.fr/international/20 ? denver.php

Les hommes politiques commencent à s'en emparer, bientôt les éducateurs et les censeurs. Il n'y a qu'un pas pour que les jeux vidéo et la culture comics soient une nouvelle fois désignés à la vindicte publique… rolleyes

idea Et si l'enquête établissait finalement que les motivations du tireur était de venger Tim Burton (ou Bob Kane) de la "profanation" du cinéma de Christopher Nolan ??! Ben oui, c'est que certains prennent ces choses-là à cœur... twisted 
Imaginez qu'un truc de ce genre se produise à l'avant-première de ST 2013seu


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#37 20-07-2012 22:02:01

Tartempion
Banni(e)

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Les batman de Nolan c'est tout de quelques morts durant les tournages, un suicide peu après et un massacre en avant-première. Nolan porte la poisse ou quoi?

Hors ligne

#38 20-07-2012 22:52:57

yrad
admin

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

C'est probablement ce qui fait tout de réalisme du cinéma de Nolan. Sanglant comme le monde réel. mrred


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#39 20-07-2012 23:31:19

-Setsu-
membre

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Le jour où les USA apprendront à interdire le port des armes, ça sera un grand pas.


"Mais quand je pense à tout ce que nous avons traversé ensemble, je me dis que peut-être ce n'est pas la destination qui est importante, mais plutôt le voyage. Et si le voyage dure plus longtemps et que nous faisons ce dont nous sommes intimement convaincus, alors c'est ici et nulle part que je veux être, aux côtés de mes camarades avec qui j'ai tant partagé."

Hors ligne

#40 23-07-2012 19:13:32

scorpius
Nowhere Man

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

En réponse à ce post de Tartempion.

Pour ce qui est de Batman Forever perso, j'aime bien le Batman/Bruce Wayne de Val Kilmer, bien meilleur que Bale, plus héroique, une personnalité plus obsessionnelle. Et puis Nicole en nympho totale j'aime bien aussi. Mais par contre le sous-texte gay de la relation Batman/Robin c'est vraiment lourdingue et les méchants...Trop de cabotinage tue le cabotinage ! Sinon dans mes souvenirs (je l'ai pas vue depuis des années) l'éstéthique "art déco" du film est intéressante (Shumie c'est pas encore complètement laché sur les néons fluos...)

Mais Alors Batman & Robin y a vraiment rien à sauver, c'est hyper moche, Clooney fait de la peine, Mister Freeze et ses blagues vaseuses sur la glace c'est pas possible. La façon don Silverston devient Batgirl c'est du Nawak...Uma on dirait une prostitué au rabais, sans parler des moment de pur facepalm (Batman qui sort sa carte de crédit customisé damn )

Dernière modification par scorpius (23-07-2012 19:20:16)


24099b5f6cfeca61d9eedf46e3fd6d4839f59c8d.gifv

Hors ligne

#41 23-07-2012 19:20:21

Tartempion
Banni(e)

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Je ne suis pas fan de Batman & Robin, mais je pense que le film mérite d'être défendu car il assume totalement sa débilité "hommage" à la série. Batman Forever y a que Jim Carrey que je n'aime pas, le reste est excellent. Maintenant c'est sur que j'adore la photo et la déco des Batman de Schumarcher. Une imagerie 100% BD. En outre c'est les seuls films de la franchise où Batman est mis en avant. Et puis on pense ce qu'on veut des films de Schumacher mais ses scènes d'action sont bien fichues, alors que celles de Nolan et Burton font peine à voir.

Maintenant pour le côté gay... Schumacher est gay alors qu'il le mette en avant tant mieux. Clive Barker fait pareil.

Dernière modification par Tartempion (23-07-2012 19:25:49)

Hors ligne

#42 23-07-2012 19:43:04

scorpius
Nowhere Man

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Tartempion a écrit :

Maintenant pour le côté gay... Schumacher est gay alors qu'il le mette en avant tant mieux. Clive Barker fait pareil.

Enfin c'est un peu hs je trouve, Singer est gay son Superman est pas "gay-friendly" et dans ses X-Men comme ça fait partie du sujet de base ça peut parler à toutes les communautés.

Pour Clive Baker c'est un peu différent il s'agit de ses propres créations, pas d'une d'adaptation.

Dernière modification par scorpius (23-07-2012 19:43:44)


24099b5f6cfeca61d9eedf46e3fd6d4839f59c8d.gifv

Hors ligne

#43 23-07-2012 19:59:42

Tartempion
Banni(e)

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

T'es sur? Les poses de statues grec que Brandon prend dans Superman Returns c'est assez gay à mon avis.

Hors ligne

#44 23-07-2012 20:13:04

scorpius
Nowhere Man

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Franchement ça renvoie directement aux travaux d'Alex Ross. (l'influence majeure de Singer dans "l'iconisation" de Sup') Après ce dernier est peut être gay je sais pas lol


24099b5f6cfeca61d9eedf46e3fd6d4839f59c8d.gifv

Hors ligne

#45 23-07-2012 20:46:22

-Setsu-
membre

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

De tout ce qui s'est fait avant Nolan, de toute façon les meilleurs reste ceux de Burton, surtout le premier qui trône aussi fièrement dans ma tête une place du TOP 3 des films.


"Mais quand je pense à tout ce que nous avons traversé ensemble, je me dis que peut-être ce n'est pas la destination qui est importante, mais plutôt le voyage. Et si le voyage dure plus longtemps et que nous faisons ce dont nous sommes intimement convaincus, alors c'est ici et nulle part que je veux être, aux côtés de mes camarades avec qui j'ai tant partagé."

Hors ligne

#46 25-07-2012 00:25:12

-Setsu-
membre

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Je ressort de ma séance de The Dark Knight Rises, et je viens de prendre une grosse claque dans ma tête, Nolan cloture à merveille ce qu'il avait commencé.
Je vais attendre deux trois jours pour prendre du recul sur ce film, pour sortir de cette hystérie ambiante.


"Mais quand je pense à tout ce que nous avons traversé ensemble, je me dis que peut-être ce n'est pas la destination qui est importante, mais plutôt le voyage. Et si le voyage dure plus longtemps et que nous faisons ce dont nous sommes intimement convaincus, alors c'est ici et nulle part que je veux être, aux côtés de mes camarades avec qui j'ai tant partagé."

Hors ligne

#47 25-07-2012 08:02:24

Tartempion
Banni(e)

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Ce film n'a rien d'un Batman, c'est encore pire qu'en 2008. Dans Dark Knight Rise il y a un gars qui se prend pour l'inspecteur Harry qui se déguise (on ne sait pas pourquoi) en Batman, mais ça ne va pas au-delà. 2h45 d'une lenteur incroyable, d'une molesse hallucinante et d'un ennui profond. Pas d'action, pas de gadgets, une pauvreté visuelle totale. Je ne sais pas trop ce que j'ai vu comme genre de film mais ça n'avait absolument rien d'un Batman.

J'en ai ras le bol qu'on intellectualise des icônes de la culture populaire, ça leur donne peut-être de la profondeur mais le revers de la médaille c'est que ça les dénature complètement.

4/10

Dernière modification par Tartempion (25-07-2012 10:25:47)

Hors ligne

#48 25-07-2012 12:48:49

-Setsu-
membre

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Juste une question, puisque on ne sera certanement jamais d'accord sur ce qu'a fait Nolan (ce que j'accepte et respecte bien entendu), mais je me demandais, qu'est-ce qu"un Batman" pour toi ?

Etant un grand fan du chevalier noir, fervant lecteur de comics, j'ai ma vision de la chose, mais je voudrais connaitre la tienne, pour mieux comprendre tes reproche ^^


"Mais quand je pense à tout ce que nous avons traversé ensemble, je me dis que peut-être ce n'est pas la destination qui est importante, mais plutôt le voyage. Et si le voyage dure plus longtemps et que nous faisons ce dont nous sommes intimement convaincus, alors c'est ici et nulle part que je veux être, aux côtés de mes camarades avec qui j'ai tant partagé."

Hors ligne

#49 25-07-2012 17:28:12

Tartempion
Banni(e)

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Tu fais erreur: les fait est que j'aime énormément Batman Begins, mais les deux derniers volets "Dark Knight" sont non seulement décevants mais surtout très...chiants! Autant je trouve Batman Begins brillant durant les 2h15 où je ne vois pas le temps passer, autant les volets suivants sont poussifs et soporifiques. Quand je regarde un film j'ai pas envie de m'ennuyer.
Pour moi une adaptation de comics doit ressembler à une BD, ça doit être irréaliste, sans temps morts et coloré. Je cite souvent Dick Tracy, c'est exactement ça. On a beaucoup craché aussi l'an dernier sur Green Lantern, mais mis à part Ryan "l'huître" Reynolds c'est totalement BD donc j'aime beaucoup.

Dernière modification par Tartempion (25-07-2012 17:29:18)

Hors ligne

#50 25-07-2012 17:36:16

-Setsu-
membre

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

D'accord, ont a donc pas forcément la même envie en allant voir une adaptation de comics à la base. J'aime bien par exemple quand le film propose du neuf (pas du nouveau pour rien bien entendu) ou une autre vision (Nolan fait les deux) puisque si je veux du super-héros, les comics sont là pour ça, et rien ne peut les dépasser.
Après moi je me suis pas du tout ennuyé sur les deux derniers volet, mais ça reste subjectif.


"Mais quand je pense à tout ce que nous avons traversé ensemble, je me dis que peut-être ce n'est pas la destination qui est importante, mais plutôt le voyage. Et si le voyage dure plus longtemps et que nous faisons ce dont nous sommes intimement convaincus, alors c'est ici et nulle part que je veux être, aux côtés de mes camarades avec qui j'ai tant partagé."

Hors ligne

Pied de page des forums