ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 03-11-2011 13:00:18

yrad
admin

La 3D : une tocade périodique ?

En réponse à ce post...

Tartempion a écrit :

je déteste la 3D

Idem. wink
La 3D n'est légitime que pour les jeux vidéo (et encore avec modération).
Mais pour le cinéma (et surtout la cinéphilie), la 3D est une hérésie. En particulier dans l'état actuel de cette technologie (qu'elle soit passive ou active, RealD, XpandD, ou Dolby 3D), tant la stéréoscopie y est totalement artificielle, aberrante.
Il faut d'ailleurs voir sur les modes d'emploi de tous les vidéoprojecteurs 3D (même DCI) la batterie d'avertissements quant aux dangers de la 3D : céphalées, vomissements, lacrymations, troubles oculaires divers, épilepsies... avec une mise en garde spéciale à l'attention des enfants de moins de dix ans (cette "fausse stéréoscopie" pouvant à force provoquer chez eux une anisométropie définitive). roll


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 03-11-2011 13:57:31

Tartempion
Banni(e)

Re : La 3D : une tocade périodique ?

Partage à 100% ce point de vue sur la 3D. Lors de la sortie d'AVATAR  je disais à qui voulait l'entendre que la 3d n'a aucun avenir au cinéma et que la seule application viable de la 3D c'est le jeu vidéo. Tous les 30 ans on nous emmerde avec la 3D: début des années 50, début des années 80, début des années 2010. Mais à chaque fois la mode passe en 3 ou 4 ans et ça semble encore se vérifier, vu la chute vertigineuse des entrées 3d au profit des entrées 2d d'un même film.

Hors ligne

#3 03-11-2011 14:06:49

yrad
admin

Re : La 3D : une tocade périodique ?

Très juste, Tartempion !
C'est la comète de Halley... euh... je veux dire la comète de la 3D qui revient périodiquement nous visiter tous les 76 ans 30 ans. Elle s'en vient... mais heureusement elle s'en va. big_smile


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#4 03-11-2011 14:10:35

Warp 9
membre

Re : La 3D : une tocade périodique ?

J'vois pas en quoi la 3D serait plus viable en jeux vidéos qu'au ciné. Elle y a les mêmes défauts et n'améliore pas forcément l'expérience de jeu.....

Non mais franchement. J'aime pas avoir à mettre des lunettes spéciales et à me taper les éventuels effets secondaires en mangant du pop corn...... Alors avec une manette dans les mains vous pensez bien.....

Dernière modification par Warp 9 (03-11-2011 14:10:53)


"Ruiner une franchise parce qu'on en aime pas les fans c'est comme couler un navire parce qu'on en aime pas les passagers."

Hors ligne

#5 03-11-2011 14:19:12

yrad
admin

Re : La 3D : une tocade périodique ?

Warp 9, tu vas m'obliger à "défendre" la 3D (pour les jeux vidéo) alors que je n'apprécie pas en soi davantage cet artifice que Tartempion... lol

Disons que sur grand écran (3,35 m de base dans mon cas), la 3D peut apporter quelques perspectives et/ou contraintes nouvelles avec certains jeux vidéo (essentiellement FPS et racing).
Bon, cela reste dispensable, et c'est de toute façon davantage de l'attraction que de l'immersion. Encore que les circuits de montagne sur Gran Turismo 5 (PS3) sont incroyablement immersifs en 3D ! yikes

Maintenant, en effet, l'inconfort (et les dangers) de la 3D restent les mêmes pour les jeux que pour le cinéma.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#6 03-11-2011 14:26:45

hm13
BorgCube Alpha

Re : La 3D : une tocade périodique ?

mmm... il faut voir aussi ce que la 3D apporte à l'histoire, parce que ça ne doit pas servir à camoufler la misère quand il n'y en a pas !
sinon c'est bon à ne rester qu'une attraction au Futuroscope...
mettez moi des vrais grands espaces naturels qui vont accentuer les difficultés des épreuves des z'héros, mollo sur le numérique, on choisit une technologie à la fois, c'est l'un ou l'autre, pour montrer qu'ils sont des gens de cinéma, pas des ingénieurs !
et qu'on n'oublie pas que la technologie DOIT servir le scénario, pas le contraire, je veux d'abord qu'on me raconte des histoires.... smile


on ne me résiste pas...

Hors ligne

#7 03-11-2011 14:53:51

Tartempion
Banni(e)

Re : La 3D : une tocade périodique ?

hm13 a écrit :

mmm... il faut voir aussi ce que la 3D apporte à l'histoire, parce que ça ne doit pas servir à camoufler la misère quand il n'y en a pas !

Tout à fait ce qu'était Avatar: un cache-misère. Son scénario on l'avait déjà vu 100 fois en 100 fois mieux: DANSE AVEC LES LOUPS par exemple. Je crois même que st2009 avait plus d'originalité qu'Avatar, c'est dire à quel point je n'aime pas ce film.

Hors ligne

#8 03-11-2011 14:53:53

scorpius
Nowhere Man

Re : La 3D : une tocade périodique ?

Avant de me prononcé sur la 3D, je veux voir ce que des cinéastes comme Scorcese ( Hugo ) ou Bryan Singer ( Jack The Giant Killer )
vont en faire...


WTtdPT3.gif

Hors ligne

#9 03-11-2011 15:20:20

mbuna
I don't know you

Re : La 3D : une tocade périodique ?

Alors là je vais surement faire le vilain petit canard.... p

Je viens d'acheter une TV 3d que je recevrai dans quelques jours...
Comme j'étais encore avec une cathodique dans le salon (oui oui ca existe), là fallait que je change, l'écran devenait tout vert lorsqu'on laissait la TV + de 10 minutes allumée lol

Bref, je vais expérimenter le truc, en sachant que je n'utiliserai probablement pas ce gadget bien longtemps. Ce qui me fait peur, c'est l'histoire des lunettes, totalement anticonviviales dans un salon à mon sens.
Mais bon, la techno LED puis la 3D ont quand même des vertues : celui d'avoir fait s'effondrer le prix des TVs : pour ma part j'ai donc acquis un plasma 3D samsung 127cms à - de 800 euros, j'estime que ça vaut le coup, 3d ou pas... (le PS51D550).

Dernière modification par mbuna (03-11-2011 15:21:03)

Hors ligne

#10 03-11-2011 15:27:21

yrad
admin

Re : La 3D : une tocade périodique ?

Quitte à avoir la 3D (pour le fun, pour amuser la famille et les voisins, pour les jeux...), autant acheter un vidéoprojecteur 3D. Il commence à y en avoir de "corrects" (sur la partie 3D) à des prix "abordables"...


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#11 03-11-2011 15:42:33

mbuna
I don't know you

Re : La 3D : une tocade périodique ?

Oui mais en fait non.
Justement par ce que je n'ai pas les finances ni l'envie de changer de VP ou de TV à chaque pseudo révolution marketing ni tous les 4 matins (comme le prouve ma cathodique).
Cette TV 3d va me permettre d'expérimenter le truc, et lorsque je changerai de VP je saurai si je franchis le pas, et avec quelle techno. Car là, ce ne sera probablement pas un 1er prix... et puis eh, il me faut bien quand même une TV dans le salon ! Je vais pas cloisonner mes vitres ni refaire toute ma déco ! Eh, j'ai un WAF quand même ! lol

Moi aussi Yrad, je suis tombé dans l'engrenage, mais vu mes finances faut que je reste intelligent.... si je changeais de VP maintenant, je louperai probablement quelque chose. Car j'estime que cette techno n'est pas assez mature, ni les sources d'ailleurs (et puis je veux du passif, oui j'aime rêver). Bref, pour moi et vu mon contexte et mon objectif, il est urgent d'attendre.

Dernière modification par mbuna (03-11-2011 15:57:25)

Hors ligne

#12 03-11-2011 16:11:41

mypreciousnico
Why ?

Re : La 3D : une tocade périodique ?

Je pense que la 3D possède au départ un potentiel d'immersion (j'imagine que c'est une partie de ce que tu veut dire, Yrad, pour les jeux..?) très intéressant pour le cinéma et l'audiovisuel en général.

Maintenant le soucis c'est que c'est systématiquement traité par les studios comme un gadget pour attirer des technophiles et faire payer la place de ciné plus cher. C’est clairement un argument marketing bas du front. En résulte que la quasi totalité des films en 3D sont extrêmement mauvais sur ce point. Pire ! elle assombris l'image et ruine complètement la direction artistique.
En ce sens, la stéréoscopie actuelle ne fait guère mieux que la 3D anaglyphe avec les lunettes rouge et bleu offertes pour lire des BD dans Picsou Magazine smile

Je prend l'exemple de Captain America, que j'ai malheureusement été obligé de voir en 3D sur Paris...La 3D est complètement nulle, elle distrait plutôt que de participer à l'immersion, elle assombri les couleurs et les scènes d'actions sont parfois pénibles à supporter en 3D.
J'ai adoré ce film, mais pendant toute la projection, je me suis dit "vivement le blu ray à la maison sans la 3D molle du genoux" (un clin d’œil à notre petite discussion Yrad wink )

L'exemple Avatar (le premier film que j'ai vu en 3D) est très légèrement différent puisque c'est de la 3D immersive, au contraire de Resident Evil 4 par exemple et sa 3D démonstrative qui nous balance de la cervelle zombi dans la tronche (c'est d’ailleurs l’intérêt de ce film qui tiens plus de l'objet ludique parc d'attraction que du cinéma).
Je préfère, et de loin, la 3D immersive. A mon sens la 3d, si l'on veut qu'elle fonctionne, devra être traité de manière non tape à l’œil, non pas comme un gadget à la con, mais comme une réelle possibilité d'immersion, comme un vrai valeur ajoutée à l'image.

Or, si la première fois que j'ai vu Avatar la 3D m'en a mis plein la vue, j'ai rapidement trouvé ça assez vain et je me suis mis à déplorer ce voile gris sombre devant mes yeux. Et en revoyant le film à la maison en Blu Ray (et quel blu ray !) je me suis dit que la 3D ne changeait rien à l'affaire. La 3D ne rendra pas un film meilleur.
M'enfin, au moins sur Avatar, la 3D était traitée sérieusement. Quand je vois la 3D du dernier maitre l'air par exemple...

hm13 a écrit :

mettez moi des vrais grands espaces naturels qui vont accentuer les difficultés des épreuves des z'héros, mollo sur le numérique, on choisit une technologie à la fois, c'est l'un ou l'autre, pour montrer qu'ils sont des gens de cinéma, pas des ingénieurs !

Exactement !
La 3D m'agace actuellement parce que ça n’est que de la technique, de l'ingénierie. J'ai l'impression que l'art n'a plus grand chose à voir la dedans. On est dans l’esbroufe marketing et technique la plus nase et vaine qui soit.

hm13 a écrit :

et qu'on n'oublie pas que la technologie DOIT servir le scénario, pas le contraire, je veux d'abord qu'on me raconte des histoires.... smile

Complètement. On doit pouvoir oublier la 3D et se laisser emporter par le film.


Je dirais donc qu'en l'état, il est effectivement probable que la 3D vas assez vite passer de mode. De plus en plus de gens sont comme nous: "ras le bol de la 3D".

Et encore, en province j'arrive quasiment à chaque fois à esquiver la 3D, mais quand j'étais sur Toulon, impossible d'y couper. J'allais aux séances du dimanche matin parce que le supplément 3D était offert. Pas envie de payer pour un truc qui m'emmerde !

Par ailleurs, la technologie n’est pas encore au point. Cette 3D à lunette c'est pas possible, surtout sur les TV de salon franchement (ou les projos c'est du même acabit)...

Donc, plus que la 3D elle-même, c'est la manière dont elle est traitée qui la rend indésirable et inintéressante. Je suis persuadé qu'une belle 3D immersive, avec de vrais partis pris artistiques, une véritable justification, pourrait nous offrir de très belles images de cinéma.

En l'état, il faudra encore attendre 30 ans lol

Hors ligne

#13 03-11-2011 16:15:38

mbuna
I don't know you

Re : La 3D : une tocade périodique ?

Tartempion a écrit :
hm13 a écrit :

mmm... il faut voir aussi ce que la 3D apporte à l'histoire, parce que ça ne doit pas servir à camoufler la misère quand il n'y en a pas !

Tout à fait ce qu'était Avatar: un cache-misère. Son scénario on l'avait déjà vu 100 fois en 100 fois mieux: DANSE AVEC LES LOUPS par exemple. Je crois même que st2009 avait plus d'originalité qu'Avatar, c'est dire à quel point je n'aime pas ce film.

Je viens de revoir DANSE AVEC LES LOUPS il y'a 2 jours. Je le connaissais bien mais c'est dingue comme il m'a encore bouleversé. Il a peut être un peu vieillit, il fait très années 90, mais putain que c'est bon. Dans la foulée j'ai vu Little Bigg Man et là encore ca m'a scotché. C'est vraiment diffficile de comprendre l'alchimie qui fait qu'un film vieillit bien ou mal.
Et a priori c'est totalement indépendant de la techno, cela fait partie de l'intrinsèque du film.

C'est vrai que les films qui sont par nature totalement dépendants d'une technologie doivent vieillir aussi vite que la techno en elle-même... Et malheureusement pour eux ca va de + en + vite.

Dernière modification par mbuna (03-11-2011 16:34:59)

Hors ligne

#14 03-11-2011 16:26:01

Warp 9
membre

Re : La 3D : une tocade périodique ?

Tartempion a écrit :
hm13 a écrit :

mmm... il faut voir aussi ce que la 3D apporte à l'histoire, parce que ça ne doit pas servir à camoufler la misère quand il n'y en a pas !

Tout à fait ce qu'était Avatar: un cache-misère. Son scénario on l'avait déjà vu 100 fois en 100 fois mieux: DANSE AVEC LES LOUPS par exemple. Je crois même que st2009 avait plus d'originalité qu'Avatar, c'est dire à quel point je n'aime pas ce film.

Question de point de vue. Moi j'ai trouvé Avatar MOINS PIRE que ST2009. Ce film a beau être une insulte au cinéma mais il faut admettre un truc: Cameron lui au moins a créé son propre univers au lieu de se torcher avec une franchise existante.

Dernière modification par Warp 9 (03-11-2011 16:30:03)


"Ruiner une franchise parce qu'on en aime pas les fans c'est comme couler un navire parce qu'on en aime pas les passagers."

Hors ligne

#15 03-11-2011 18:39:55

yrad
admin

Re : La 3D : une tocade périodique ?

mbuna a écrit :

Oui mais en fait non.
Justement par ce que je n'ai pas les finances ni l'envie de changer de VP ou de TV à chaque pseudo révolution marketing ni tous les 4 matins (comme le prouve ma cathodique).

Tu as bien raison de conserver ta TV cathodique. Dans une large mesure, on n'a pas encore trouvé de meilleure image (cf. les Tri-Tubes dont je suis nostalgique, et les SED dont je suis frustré). p

mbuna a écrit :

Cette TV 3d va me permettre d'expérimenter le truc, et lorsque je changerai de VP je saurai si je franchis le pas, et avec quelle techno. Car là, ce ne sera probablement pas un 1er prix... et puis eh, il me faut bien quand même une TV dans le salon ! Je vais pas cloisonner mes vitres ni refaire toute ma déco ! Eh, j'ai un WAF quand même ! lol

Oui, expérimenter sur des entrées de gamme avant de passer vraiment à la caisse est plutôt sage de ta part. wink

"Malheureusement" (?), je suis devenu tellement inconditionnel de la vidéoprojection que je n'ai plus une seul écran plat (hormis pour les PC/Mac) depuis des années. C'est vidéoprojecteur partout. COOL
Et mine de rien, le vidéoprojecteur #2 s'accorde beaucoup mieux à la déco du salon qu'un écran plat (car un VP éteint est toujours plus discret).
En outre, quelle que soit la pièce (dédiée ou non) dans laquelle il est placé, un VP a le mérite de n'être jamais allumé pour rien... contrairement à une TV ! C'est aussi ça la "philosophie VP" que nous évoquions dans le topic voisin. wink

mbuna a écrit :

Moi aussi Yrad, je suis tombé dans l'engrenage, mais vu mes finances faut que je reste intelligent.... si je changeais de VP maintenant, je louperai probablement quelque chose. Car j'estime que cette techno n'est pas assez mature, ni les sources d'ailleurs (et puis je veux du passif, oui j'aime rêver). Bref, pour moi et vu mon contexte et mon objectif, il est urgent d'attendre.

En effet. Ce que je recommande aux gens, c'est de ne jamais acheter un vidéoprojecteur (ou un écran plat) pour la 3D. Seule la qualité de la 2D produite doit conditionner le choix du matériel. Mais si l'afficheur possède en sus une compatibilité 3D, eh bien tant mieux, mais ce sera alors juste un bonus (qui amusera la famille à l'occasion, mais qui lassera aussi très vite).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#16 03-11-2011 19:22:11

yrad
admin

Re : La 3D : une tocade périodique ?

mypreciousnico a écrit :

Je pense que la 3D possède au départ un potentiel d'immersion (j'imagine que c'est une partie de ce que tu veut dire, Yrad, pour les jeux..?) très intéressant pour le cinéma et l'audiovisuel en général.

Oui, la 3D possède un potentiel d'immersion... mais seulement en théorie.
Alors pourquoi est-ce ainsi, je ne saurais le dire avec certitude ?! Est-ce imputable au state-of-the-art qui n'est pas du tout au point (avec une stéréoscopie trop artificielle et bourrée d'artéfacts moches et fatigants), ou est-ce la forme d'expression cinématographique qui ne s'y prête tout simplement pas (réservant alors en essence la 3D à d'autres usages tels les jeux vidéo).
Dans le cas de cette seconde hypothèse, peut-être est-ce dû au caractère passif du cinéma (supposé "emporter" le spectateur, le faire s'oublier lui-même durant le visionnage à la façon d'un livre), tandis que le jeux vidéo possède un caractère actif (i.e participatif, impliquant une "confrontation" permanente entre le joueur et la scène).

Si l'on se réfère à l'étude conjecturale offerte par Star Trek, il n'y a pas plus 3D que les holodecks (et là, ce n'est ni de la triche ni un trompe-l'œil de foire). Mais les holoprogrammes/holoromans s'apparentent bien davantage à des jeux vidéo, à des jeux de rôles virtuels, à des MMORPG... qu'à des films, à des séries TV, ou à de la cinéphilie.
Ce qui pourrait donner raison à mon hypothèse de dichotomie entre les types d'immersions :
- immersion passive, donc davantage intériorisée/mentale (cinéma/séries/livres) - peu compatible 3D ;
- immersion active, donc davantage extériorisée/physique (jeux vidéo/parcs d'attractions) - très compatible 3D.

mypreciousnico a écrit :

J'ai adoré ce film, mais pendant toute la projection, je me suis dit "vivement le blu ray à la maison sans la 3D molle du genoux" (un clin d’œil à notre petite discussion Yrad wink )

Clin d'œil d'autant plus ad hoc que c'est un désir que j'éprouve moi-même de plus en plus souvent dans les salles obscures... Oui, "vivement le Blu-ray" ! big_smile

mypreciousnico a écrit :

En l'état, il faudra encore attendre 30 ans lol

Oui, au prochain périgée de la "comète 3D". lol


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#17 03-11-2011 20:36:54

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : La 3D : une tocade périodique ?

Tartempion a écrit :
hm13 a écrit :

mmm... il faut voir aussi ce que la 3D apporte à l'histoire, parce que ça ne doit pas servir à camoufler la misère quand il n'y en a pas !

Tout à fait ce qu'était Avatar: un cache-misère. Son scénario on l'avait déjà vu 100 fois en 100 fois mieux: DANSE AVEC LES LOUPS par exemple. Je crois même que st2009 avait plus d'originalité qu'Avatar, c'est dire à quel point je n'aime pas ce film.

Danse avec les loups? Danse avec les Loups , tu ne veux pas plutôt dire : Un Homme Nommé Cheval ( 1970 ).. wink

Plus que pour la 3D , James Cameron a pensé avant tout Avatar  pour l'Imax..Expérience que je n'ai jamais vécu, mais qui paraît il enlève la notion d'un écran lors de la projection..
Hélas les salles Imax sont trés rare.

my preciousnico a écrit :

Je prend l'exemple de Captain America, que j'ai malheureusement été obligé de voir en 3D sur Paris

Parfaitement , je ne vois pas l'utilité de la 3D pour ce film, et je n'aimerai pas que la 3D devienne la norme & qu'on m'oblige à voir que des films 3d..Parce que ce qui m'emmerde le plus dans ce truc, c'est de porter ces lunettes à la con sur mes propres lunettes lol


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#18 03-11-2011 21:30:29

mypreciousnico
Why ?

Re : La 3D : une tocade périodique ?

yrad a écrit :
mypreciousnico a écrit :

Je pense que la 3D possède au départ un potentiel d'immersion (j'imagine que c'est une partie de ce que tu veut dire, Yrad, pour les jeux..?) très intéressant pour le cinéma et l'audiovisuel en général.

Oui, la 3D possède un potentiel d'immersion... mais seulement en théorie.
Alors pourquoi est-ce ainsi, je ne saurais le dire avec certitude ?! Est-ce imputable au state-of-the-art qui n'est pas du tout au point (avec une stéréoscopie trop artificielle et bourrée d'artéfacts moches et fatigants), ou est-ce la forme d'expression cinématographique qui ne s'y prête tout simplement pas (réservant alors en essence la 3D à d'autres usages tels les jeux vidéo).

Je penche plutôt pour la première hypothèse.
La technologie n’est pas encore au point. Tu as raison de pointer des artefacts, l'artificialité aussi. C'est une 3D qui ne fait pas "vraie". C’est une 3D qui se voit, on sait qu'elle est la et c'est pour ça que certains ont des maux de têtes ou autres.
Dans beaucoup de cas de stéréoscopie, elle demande un moment d'acclimatation, nos yeux forcent.

Je me rappel avoir vu au ciné la bande-annonce en 3D d'un dessin animé "Le voyage extraordinaire de Sammy" : http://images.plusbellematerre.com/imag ? 54b0_1.jpg

Je n'ai pas vu le film, mais la BA était un supplice ! 3 minute de 3D mal réglée qui donnait mal à la tête (vous savez avec les images qui se dédoublent carrément quand elles jaillissent de l'écran). Peut-être que la stéréoscopie n'était pas finalisée pour cette bande-annonce. Mais je suis certain que je ne pourrais pas tolérer une séance entière avec ce type d'effet. je serais obligé de sortir.


yrad a écrit :

Dans le cas de cette seconde hypothèse, peut-être est-ce dû au caractère passif du cinéma (supposé "emporter" le spectateur, le faire s'oublier lui-même durant le visionnage à la façon d'un livre), tandis que le jeux vidéo possède un caractère actif (i.e participatif, impliquant une "confrontation" permanente entre le joueur et la scène).

Si l'on se réfère à l'étude conjecturale offerte par Star Trek, il n'y a pas plus 3D que les holodecks (et là, ce n'est ni de la triche ni un trompe-l'œil de foire). Mais les holoprogrammes/holoromans s'apparentent bien davantage à des jeux vidéo, à des jeux de rôles virtuels, à des MMORPG... qu'à des films, à des séries TV, ou à de la cinéphilie.
Ce qui pourrait donner raison à mon hypothèse de dichotomie entre les types d'immersions :
- immersion passive, donc davantage intériorisée/mentale (cinéma/séries/livres) - peu compatible 3D ;
- immersion active, donc davantage extériorisée/physique (jeux vidéo/parcs d'attractions) - très compatible 3D.

Intéressant analyse.
Il est certain que la 3D possède également un très fort potentiel pour le jeu vidéo, plus immersif et participatif. Ce potentiel m’intéresse moins, car je ne suis pas vraiment joueur, mais les MMORPG par exemple, extrêmement immersifs pourraient probablement bénéficier grandement de ce type d'ajout.


Buckaroo a écrit :
my preciousnico a écrit :

Je prend l'exemple de Captain America, que j'ai malheureusement été obligé de voir en 3D sur Paris

Parfaitement , je ne vois pas l'utilité de la 3D pour ce film, et je n'aimerai pas que la 3D devienne la norme & qu'on m'oblige à voir que des films 3d..Parce que ce qui m'emmerde le plus dans ce truc, c'est de porter ces lunettes à la con sur mes propres lunettes lol

Étant également porteur de lunette je n'en suis que plus d'accord ! Les lunette 3D sont insupportables quand on a déjà des bigleuses smile

Dernière modification par mypreciousnico (03-11-2011 21:32:24)

Hors ligne

#19 03-11-2011 22:04:10

yrad
admin

Re : La 3D : une tocade périodique ?

Buckaroo a écrit :
Tartempion a écrit :

Tout à fait ce qu'était Avatar: un cache-misère. Son scénario on l'avait déjà vu 100 fois en 100 fois mieux: DANSE AVEC LES LOUPS par exemple. Je crois même que st2009 avait plus d'originalité qu'Avatar, c'est dire à quel point je n'aime pas ce film.

Danse avec les loups? Danse avec les Loups , tu ne veux pas plutôt dire : Un Homme Nommé Cheval ( 1970 ).. wink

OK, faisons alors un peu d'Histoire... p

A l'instar de la littérature et de la BD, les séries TV et les serials ont presque toujours anticipé le cinéma... dont ils furent bien souvent le laboratoire idéel.
Ainsi, bien avant le western A Man Called Horse d'Elliot Silverstein (1970), il y eut en 1958 l'épisode Wagon Train 01x26 A Man Called Horse sur ce même sujet (adapté de la romancière Dorothy M. Johnson). Au passage, cette série Wagon Train (La Grande Caravane) a inspiré la formule "planète de la semaine" de ST TOS.

Au nombre des sources d'inspiration d'Avatar, il y a également Pocahontas, figure historique réelle mais à la vie très romancée qui, longtemps avant les dessins animés (japonais et de Walt Disney), aura été portée à l'écran en 1924 par Bryan Foy dans le film (muet) Pocahontas And John Smith, puis en 1953 par Lew Landers dans Captain John Smith And Pocahontas (Les flèches de feu).

Côté littérature maintenant, Avatar est au minimum redevable :
- à la nouvelle Call Me Joe (1957) du grand Poul Anderson pour un paraplégique qui s'incarne dans un corps extraterrestre à la peau bleue (artificiellement créé pour permettre aux humains d'explorer un environnement hostile) et qui en vient à préférer sa nouvelle incarnation (soit plus de 50% du film de Cameron) ;
- au roman Обитаемый остров (L'Île habitée) (1969) des immenses Arcadi et Boris Strougatski pour la planète Pandora (sic) elle-même et sa vie exubérante, à la fois exotique, dangereuse, et envoûtante.

Qu'Avatar ait puisé dans des œuvres antérieures (sans rien imaginer de nouveau) n'a en soi rien de critiquable, puisque la SF mainstream est presque toujours dans ce cas.
En revanche, que James Cameron n'ait ni assumé ni cité ses sources, ce n'est guère élégant, et c'est précisément ce qui alimente la suspicion de plagiat (ou de captation illicite).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#20 03-11-2011 22:05:46

yrad
admin

Re : La 3D : une tocade périodique ?

Buckaroo a écrit :

Plus que pour la 3D , James Cameron a pensé avant tout Avatar  pour l'Imax..Expérience que je n'ai jamais vécu, mais qui paraît il enlève la notion d'un écran lors de la projection..
Hélas les salles Imax sont trés rare.

L'IMAX et bien plus encore l'OMNIMAX est ce qui se rapproche le plus aujourd'hui du holodeck.
Si j'étais riche, je n'aurais pas boudé une mini-salle IMAX personnelle... lol
Je connais d'ailleurs quelqu'un dans les milieux HC français qui s'en est fait construire une ! Cela dit, ce n'est guère rentable eu égard à la trop faible quantité de sources disponibles.

Hormis dans le cas de l'IMAX 3D (qui est un application de la technologie RealD voire Dolby 3D aux écrans panoramique IMAX), l'IMAX n'est pas en soi de la 3D (dans le sens de la diascopie simulée). Le principe consiste plutôt à totalement remplir le champ visuel des spectateurs en les "enveloppant" dans un écran concave pour l'IMAX (et demi-sphérique sur 180° dans le cas de l'OMNIMAX), un peu à la façon des passerelles des vaisseaux Minbaris dans Babylon 5.
Dans l'absolu, ce format est idéal, car l'équidistance entre le spectateur et toutes les zones du péri-écran fait (presque) totalement disparaître la perception de celui-ci. Il est alors possible de parler vraiment de tridimensionnalité au sens du monde réel, et non de stéréoscopie simulée (et artificielle) façon 3D.
Mais les coûts exorbitants d'implantation des salles et plus encore de productions des films dans le format IMAX & OMNIMAX autorisent à être sceptique quant à sa démocratisation.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#21 03-11-2011 22:13:38

yrad
admin

Re : La 3D : une tocade périodique ?

mypreciousnico a écrit :

Dans beaucoup de cas de stéréoscopie, elle demande un moment d'acclimatation, nos yeux forcent.

Et c'est précisément ce qui pourrait les endommager... surtout à usage intensif.
Prudence donc avec la 3D : l'acclimatation n'implique pas l'innocuité ! hmm

mypreciousnico a écrit :

vous savez avec les images qui se dédoublent carrément quand elles jaillissent de l'écran

Oui, ça porte un nom : le crosstalking, ou dans l'usage démotique : le ghosting.
Soit l'un des pires artéfacts de la 3D actuelle.

mypreciousnico a écrit :

Je me rappel avoir vu au ciné la bande-annonce en 3D d'un dessin animé "Le voyage extraordinaire de Sammy" : http://images.plusbellematerre.com/imag ? 54b0_1.jpg

Je n'ai pas vu le film, mais la BA était un supplice ! 3 minute de 3D mal réglée qui donnait mal à la tête (...)
Peut-être que la stéréoscopie n'était pas finalisée pour cette bande-annonce. Mais je suis certain que je ne pourrais pas tolérer une séance entière avec ce type d'effet. je serais obligé de sortir.

Depuis sa sortie en Blu-ray 3D, cet anime est réputé être l'un des pires sur le terrain du ghosting. Même pas possible d'en faire un litmus de test pour les afficheurs 3D, puisqu'il ne respecte pas vraiment la norme : il souffre d'un écartement excessif (c'est à dire non convergé en profondeur de champ) entre les canaux vidéo gauche et droit.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#22 03-11-2011 22:38:07

mypreciousnico
Why ?

Re : La 3D : une tocade périodique ?

yrad a écrit :

Mais les coûts exorbitants d'implantation des salles et plus encore de productions des films dans le format IMAX & OMNIMAX autorisent à être sceptique quant à sa démocratisation.


Oui, et je crois savoir que les caméra IMAX sont énormes et rendent le tournage lourd et pénible, en plus de présenter un procédé couteux.
C’est effectivement extrêmement peu démocratisé en France, en termes de salles (une seule non ?).

Comme Buck je n'ai jamais eu l'a chance de visionner un film en IMAX...Je serais vraiment curieux de voir ce que ça peu donner.

yrad a écrit :
mypreciousnico a écrit :

vous savez avec les images qui se dédoublent carrément quand elles jaillissent de l'écran

Oui, ça porte un nom : le crosstalking, ou dans l'usage démotique : le ghosting.
Soit l'un des pires artéfacts de la 3D actuelle.


Content de pouvoir mettre un nom dessus smile

Bien d'accord, c'est un artefact extrêmement désagréable. Rédhibitoire pour moi.

yrad a écrit :
mypreciousnico a écrit :

Je me rappel avoir vu au ciné la bande-annonce en 3D d'un dessin animé "Le voyage extraordinaire de Sammy" : http://images.plusbellematerre.com/imag ? 54b0_1.jpg

Je n'ai pas vu le film, mais la BA était un supplice ! 3 minute de 3D mal réglée qui donnait mal à la tête (...)
Peut-être que la stéréoscopie n'était pas finalisée pour cette bande-annonce. Mais je suis certain que je ne pourrais pas tolérer une séance entière avec ce type d'effet. je serais obligé de sortir.

Depuis sa sortie en Blu-ray 3D, cet anime est réputé être l'un des pires sur le terrain du ghosting. Même pas possible d'en faire un litmus de test pour les afficheurs 3D, puisqu'il ne respecte pas vraiment la norme : il souffre d'un écartement excessif (c'est à dire non convergé en profondeur de champ) entre les canaux vidéo gauche et droit.

Je comprend mieux smile

L'écartement était effectivement trop prononcé, tellement que la fameuse acclimatation dont nous parlions n’intervenait pas...ne restait plus que la gène....

Si l'ensemble du film est du même tonneau que ce que j'ai vu, le visionnage doit être absolument insoutenable. Un exemple parfait de 3D mal fichue, inintéressante, opportuniste. C’est ça qui vas faire crever le procédé.

Dernière modification par mypreciousnico (03-11-2011 22:38:39)

Hors ligne

#23 03-11-2011 23:10:24

yrad
admin

Re : La 3D : une tocade périodique ?

mypreciousnico a écrit :

Oui, et je crois savoir que les caméra IMAX sont énormes et rendent le tournage lourd et pénible, en plus de présenter un procédé couteux.

Plus de 100 kg pour la caméra IMAX (et plus de 120 kg pour la caméra IMAX 3D). Elle consomme trois fois plus de pellicule qu'une caméra 70 mm, et son bruit est tel qu'aucune prise de son directe n'est possible. yikes
Tourner en IMAX, il faut vraiment le vouloir. lol

mypreciousnico a écrit :

C’est effectivement extrêmement peu démocratisé en France, en termes de salles (une seule non ?).

En France, il existe à ce jour :
- cinq salles IMAX numériques compatibles IMAX 3D (la plus célèbre étant le Théâtre IMAX du Gaumont Disney-Village à Marne-la-Vallée),
- cinq salles IMAX analogiques (non compatibles IMAX 3D),
- deux salles OMNIMAX (la Géode et le Futuroscope).

mypreciousnico a écrit :

Comme Buck je n'ai jamais eu l'a chance de visionner un film en IMAX...Je serais vraiment curieux de voir ce que ça peu donner.

Pour ma part, j'ai vu pas mal de fois des films en IMAX, notamment à la Géode et au Gaumont Disney-Village, mais aussi dans la salle privée du home-cinéphile fortuné dont je parlais.
C'est franchement très impressionnant (au contraire de la 3D qui ne l'est pas du tout), car cela offre une sensation de présence réelle : on EST totalement DANS la scène !
Hélas, il y a tellement peu de films disponibles dans ce format (et rarement les meilleurs en matière cinéphilique à l'instar de la 3D), qu'en pratique, l'IMAX demeure un (beau) songe.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#24 03-11-2011 23:19:10

mbuna
I don't know you

Re : La 3D : une tocade périodique ?

Il y'a 15 ans j'ai vu les ailes du courage de JJ Annaud à la Géode. Puis je l'ai revu au futuroscope juste après.

J'ai été proprement stupéfait du résultat. Maintenant je ne sais plus si c'est mon souvenir qui travaille ou la réalité mais je me souviens encore de certaines scènes incroyables, notamment une où les 2 personnages dansent, on se croirait au milieu de cette petite piste, une autre lorsqu'ils descendent une rue pavée. Je me souviens que ces passages m'avaient bien plus marqués que les grands espaces de la cordillère.

Dernière modification par mbuna (03-11-2011 23:32:27)

Hors ligne

#25 01-01-2012 13:32:17

scorpius
Nowhere Man

Re : La 3D : une tocade périodique ?

A noter que les 2 gros véhicules de la 3D ( Tintin & Hugo ) sont des échecs aux USA...on va peut étre enfin nous foutres la paix !
( meme si j'ai beaucoup aimé Hugo... )


WTtdPT3.gif

Hors ligne

Pied de page des forums