ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 04-08-2011 01:54:49

Warp 9
vétéran

Ces clichés qui nous énervent......

Salut. Comme on aime souvent par ici parler des trucs qui nous emmerde au cinéma j'suis surpris qu'on ai pas lancé un topic sur les clichés cinématiques.....

Et tiens... Juste pour lancer la discution...
http://www.youtube.com/watch?v=Klltwoa6glE

Très bon vid... mais il en manque pas mal......

- Caméras branlantes (Shaking cams) Les montages nerveux à coup de caméras branlantes ne sont pas nouveaux mais ils étaient utilisés surtout dans les scènes d'action. Maintenant, ces temps ci, on s'en sert même durant des scènes de conversation ou il ne se passe absolument rien. Et çà se répend jusque dans les téléséries... Aaaaah mes yeux..... Vivement un retour des tripodes....

- Slow motion shots. Également un héritage de The matrix en quelques sorte. Ces scènes au ralenti sont maintenant tellement fréquament utilisés que ce n'est même plus un style mais bien un cliché......(Yeah Zack Snyder. I'm looking at you!!!)

Voilà. Sentez vous libres de parler des vôtres......

Dernière modification par Warp 9 (04-08-2011 06:31:55)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#2 04-08-2011 13:05:10

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ces clichés qui nous énervent......

Pas mal non plus.

C'est vrai que je marche plus à la " false alarm".. Ca c'est un cliché que je supporte de moins en moins.

Cliché typique du cinéma Américain: Personne ne ferme leur voiture  à clé là bas, ils sortent de leur bagnoles, claquent la portière, ils laissent même les clès à bord !
Cliché qui me navre : La destruction massive de monument historique !.. La tour Effeil dans GI Joe , les Pyramides dans Transformers 2 ..l'overdose!!


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#3 04-08-2011 20:10:05

Warp 9
vétéran

Re : Ces clichés qui nous énervent......

Si t'as vu "The Core" tu devais pleurer durant la scène du Méga Orage à Rome ou les éclairs semblaient magiquement attirés par le Coloseum.....  lol
Tiens. Team America: World Police s'est amusé de ce cliché.

Dernière modification par Warp 9 (04-08-2011 20:10:59)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#4 05-08-2011 00:01:00

KIRK
Il est mort Jim !

Re : Ces clichés qui nous énervent......

Bien, bien , bien...
Restons dans le cinéma made in USA. Je ne supporte pas ou plus ces bandes annonces qui se ressemblent toutes avec, vous savez, cette voix avec un bon accent ricain du style : << now in your screen , a fantastic story never seen before. On screen next august 2011 >>. Bon vous voyez le genre... je trouve cela d'un ridicule et ajoutez à cela une bande son à vous faire tomber les pops corns de la boite et une succession d'images qui vous donnent mal au crane avant même le début du film que vous êtes venu voir et qui vous avez déjà saoulé avec sa bande annonce lors d'une autre séance...

buckaroo a écrit :

Cliché qui me navre : La destruction massive de monument historique !.. La tour Effeil dans GI Joe , les Pyramides dans Transformers 2 ..l'overdose!!

Je comprends ... sans compter la destruction de Vulcain dans ST2009

Dernière modification par KIRK (06-08-2011 20:11:03)

Hors ligne

#5 05-08-2011 15:19:10

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ces clichés qui nous énervent......

Warp 9 a écrit :

Si t'as vu "The Core" tu devais pleurer durant la scène du Méga Orage à Rome ou les éclairs semblaient magiquement attirés par le Coloseum.....  lol
Tiens. Team America: World Police s'est amusé de ce cliché.

Team America : World Police , mais aussi Mars Attack ! de Tim Burton..Deux films culte ou la destruction massive de monument est hilarante.. Dans les films d'actions, je n'aime plus trop ça.. J'ai fait mon overdose avec Michael Bay, & vomit avec Roland Emmerich. lol

Kirk a écrit :

Je comprends ... sans compter la destruction de Vulcain dans ST2009

Tiens voilà justement un détournement de cliché ..  La destruction de Vulcain, On ne voit pas de grande cité s'écrouler , juste la Forge de Vulcain.. C'est une destruction à visage humain.. On colle aux basque des victimes, on compatit pour eux ( c'est Sarek! C'est Amanda Grayson ! ) ce n'est pas une destruction à grande échelle, avec des tas d'anonymes & une vue déimurge là dessus .. La destruction de Vulcain m'a touché à ce niveau là, par la petite lorgnette donc ne sont plus capable les blockbusters actuels..

Pareil pour la chute du "drill" , il tombe vers le Golden gate.. & j'étais là , je me disais complétement abattu : " Allez vas y.. fais ton Michael Bay, détruit le pont, c'est une figure imposée et formaté ," et bang! le Drill tombe juste à côté du pont sans faire de dégât.. et je retrouve le sourire... JJ Abrams est allé contre tout mes attentes, il m'avait surpris..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#6 05-08-2011 20:38:52

Warp 9
vétéran

Re : Ces clichés qui nous énervent......

Ok. J'suis d'accord que l'on pourrait faire un topic au complet sur tous les clichés, plotholes et raccourcis que ST2009 accumule en deux heures mais pourrait t'on ne pas faire dérailler un autre sujet sur la "chose" s'il vous plait?

Et tiens. Ma dérnière entrée dans les "derniers films vus" me rapelle d'ajouter un autre cliché redondant....Les Marines du futur.....

Là ou c'est emplement moins normal de rencontrer du U.S. Army c'est définitivement dans les films (et jeux vidéos) au setting futuriste. Pas besoin d'être médium pour prédire que s'il y a encore des soldats au XXVième, XXXième siècle il n'auront pas l'air de Marines, ne seront pas équipés comme des Marines, ne parleront pas comme des Marines et ne se désigneront surement pas sous le terme "Marine". N'est ce pas Messieurs Cameron et Verhoven?

......

Dernière modification par Warp 9 (05-08-2011 21:38:06)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#7 06-08-2011 20:07:40

KIRK
Il est mort Jim !

Re : Ces clichés qui nous énervent......

Pas sur... ils resteront des Marines dans leur comportement à moins que leur formation militaire change vraiment radicalement. La technologie changera mais pas vraiment ce qui fait intrinsèquement un Marine dans sa tête ( je n'ose pas dire cerveau p ), ses réactions, son comportement général etc. On peut toujours imaginer une armée de G'i clonés à l'infini... quelle horreur quand on y pense !

Mais je suis d'accord avec toi Warpy sur le fond wink

Dernière modification par KIRK (06-08-2011 20:19:18)

Hors ligne

#8 07-08-2011 08:06:58

hm13
BorgCube Alpha

Re : Ces clichés qui nous énervent......

ah bon ? ils ne sont pas déjà clonés ? smile

sinon ce qui revient souvent ce sont les héros beaux comme des gravures de mode et les méchants bien moches... cliché souvent tourné en dérision par exemple par les Austin Powers et les OSS117-Jean Dujardin

dites-moi les scénaristes et directeurs de casting... ce n'est pas parce que j'ai une perfection en face de moi que je m'identifie... je préfère un acteur avec une "gueule" ou un physique moins réussi, et je ne semble pas la seule  vu le succès de certains, et avouez les mecs, le derrière bien présent de J.Lo, vous avez tous fantasmé dessus...


on ne me résiste pas...

Hors ligne

#9 07-08-2011 12:23:10

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ces clichés qui nous énervent......

Hm13 a écrit :

dites-moi les scénaristes et directeurs de casting... ce n'est pas parce que j'ai une perfection en face de moi que je m'identifie... je préfère un acteur avec une "gueule" ou un physique moins réussi, et je ne semble pas la seule  vu le succès de certains, et avouez les mecs, le derrière bien présent de J.Lo, vous avez tous fantasmé dessus...

Il y a du vrai dans ce que tu dis.. Moi aussi les castings " belles gueules" ont tendance à me faire sortir d'une histoire, surtout quand celle ci raconte quelque chose de dur, ou de naturel, proche de nous. C'est  vrai qu'il n'y a plus de vrai gueule dans le cinéma actuel.. Dans les années 70 , il avait Dustin Hoffman , Gene Hackman , Al Pacino  des stars qui n'étaient pas des gravures de modes.. Aujourd'hui, c'est tous des partins de l'Oréal sans un poil de cul qui dépasse.. Mais faut avouer que certains sont doué , même pour jouer des Working class hero comme Tom Cruise dans La Guerre des Mondes de Spielberg.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#10 07-08-2011 20:37:29

KIRK
Il est mort Jim !

Re : Ces clichés qui nous énervent......

buckaroo a écrit :

Mais faut avouer que certains sont doué , même pour jouer des Working class hero comme Tom Cruise dans La Guerre des Mondes de Spielberg.

Vous avez remarqué comme le brushing de Cruise reste toujours nickel même dans les moments critiques ? le coiffeur de la Scientologie fait des miracles... big_smile

Hors ligne

#11 07-08-2011 20:42:59

Warp 9
vétéran

Re : Ces clichés qui nous énervent......

Perso. L'endroit ou le cliché L'Oréal m'a le plus frappé dans la figure ces dérnières années n'a pas été au cinoche mais à la Télé. Plus précisément dans "The Tudors". Misère. Quand le roi Henry VIII a l'air de Justin Timberlake, désolé mais c'est un gros coup dans les couilles de la crédibilité. lol


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#12 07-08-2011 23:28:53

KIRK
Il est mort Jim !

Re : Ces clichés qui nous énervent......

warp9 a écrit :

"The Tudors". Misère

Le mot est bien choisit : cette série est une misère ! coucheries à tous les étages et faits historiques plus qu'interprétés roll

Dernière modification par KIRK (07-08-2011 23:29:46)

Hors ligne

#13 20-08-2011 06:37:31

I'm dead, Jim!
membre

Re : Ces clichés qui nous énervent......

Buckaroo a écrit :

C'est vrai que je marche plus à la " false alarm".. Ca c'est un cliché que je supporte de moins en moins.

Je sais même pas pourquoi c'est encore utilisé, ça casse plus le suspens que ça n'en met. Tu en vois un, tu te dis "Ayé, Bob Morane est là!!

Sinon, on a la bagnole du méchant défoncée au benzène, qui a bouffé tout les piliers de pont que tu veux et même quelques caisses (de flic pour faire bon poids) qui roule toujours nickel alors que celle du gentil qui se tape un pov' ravin explose à faire pâlir Ariane V ses mauvais jours... (sous l'oeil avisé de 5 ou 6 caméras qui nous montrent la cata en autant de fois; c'est un cliché de toute bonne explosion en lui même ça)

Un autre qui à tendance à disparaitre : un quidam se prend une saucée/sort de l'eau, a toute les chances d'être tout sec, brushing, costard "sortie de teinturerie", deux plans plus tard (avant c'était un seul plan, mais bon quand tu as le soucis du réalisme...).

Là je risque d'en faire hurler quelques uns: un vaisseau spatial qui a décidé de mettre les gaz voit soudain les étoiles qui deviennent des "traits" lumineux. Ça reste un cliché, sissi, vérifiez! (quoique bonne note pour STN qui au moins nous la décompose en arc-en-ciel, bonne idée).
Moi, perso, quand je passe la 5ème sur ma 205 GTI, ben les lampadaires, c'est toujours des points (me dites pas "oui mais tu es pas en supraluminique" sinon je vous répond "T'es sensé voir quoi quand tu as dépassé c? lol ).
Mais bon, dans ce cas, je suis indulgent (question de cœur) faut bien donner l'impression que ça huffle.

J'en rajouterai bien tant ça m'agace que ça ne me fait rire, on verra plus tard...

Ah si tant qu'on est dans l'espace, la propagation du son dans le vide... Je l'ai pas dit fort.

Dernière modification par I'm dead, Jim! (20-08-2011 06:54:21)


Fascinant!

Hors ligne

#14 20-08-2011 11:43:04

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ces clichés qui nous énervent......

"Dans l'espace personne ne vous entend crier"

Les bruits dans l'espace ne sont que des licences artistiques, même astucieusement renouvellé dernièrement avec BSG2003..Seul 2001 de Kubrick  est correct en ce domaine, mais là encore cette abscence de son posséde une finalité artistique , celle de créer une tension de terreur et de solitude.

Ah le cliché qui m'insupporte le plus : Sauvez le chien !.. T'as toujours un chien quelque part dans un film catastrophe, des milliers de gens meurent autour d'eux & il ne pensent qu'à une chose : sauver le chien, il faut toujours qu'un, LE chien s'en sort indemme.. C'est totalement con comme cliché, et certains se demande encore pourquoi je trouve le remake de Dawn Of The Dead de Zack Snyder d'une stupide abyssale...

Nouveau cliché : Le héros dépressif qui se prend la tête, se pose des questions existentielles sur ses traumas, sur ce qu'il fait si c'est bien ou mal , pourquoi lui , pourquoi moi, pourquoi le mode .. les nouvelles lopettes, Dire que Spidey  & Supes se préparent à devenir des lopettes très prochainement. sad

Rendez moi mes héros d'antan cool et flamboyant : James Bond , Mad Max , Indy , John Mc Clane, le major  Dutch Schaefer de Predator... Voilà des vrais héros qui en ont dans le pantalon..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#15 20-08-2011 12:50:10

I'm dead, Jim!
membre

Re : Ces clichés qui nous énervent......

Buckaroo a écrit :

Ah le cliché qui m'insupporte le plus : Sauvez le chien !

Mais comme je te rejoins! lol
Surtout qu'en général les animaux sont plus dégourdis que nous pour pas se mettre dans des situation de m.. à risque, quoi...

Ah le truc qui me gave (remarquez je m'en fout j'en regarde pas) :
Dans les pseudo-series policières à la Manon euh... Julie Lescaut les pandore français se payent le luxe de lire les droits aux méchants... Ce n'est PAS une loi française, mais bon... D'ailleurs faites le test vous même : ce soir allez en boite, torchez vous la ruche, débrouillez vous pour faire un max de bronx pour vous faire arrêter : vous irez au gniouf sans savoir si vous avez le droit a un avocat, une branche de céleri, ou même le p'tit dèj au lit. Huhu big_smile

La voiture qui s'arrête à un poil de fesses du Précipice-infernal-de-la-mort... AHHHH!!!! panique dans les salles.
Le fil rouge coupé à T-00.01!! Damnit!
Si le fil rouge est coupé à T-00.05 tu peux être sûr que le compte à rebours repart (j'ai jamais compris ce truc).... "AAAHHHHH!!!"² [sms]g mou yé ma kulot[/sms], [sms]tkt g te lé enleV ya 1h[/sms]

Rhôô làlà, on va rire... il va être long le topic.

Dernière modification par I'm dead, Jim! (20-08-2011 13:07:12)


Fascinant!

Hors ligne

#16 21-08-2011 09:00:10

Warp 9
vétéran

Re : Ces clichés qui nous énervent......

Le souvenir le plus vivace que j'ai du cliché "save the dog" vient sans conteste de "Independance Day" ou Toutou échappe de peu aux flammes dans le tunnel......

PS: Faut arréter cette aversion de Zack Snyder Bucky...... 033.gif

Dernière modification par Warp 9 (21-08-2011 09:00:38)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#17 21-08-2011 17:52:46

Philoust123
vétéran

Re : Ces clichés qui nous énervent......

Buckaroo a écrit :

et certains se demande encore pourquoi je trouve le remake de Dawn Of The Dead de Zack Snyder d'une stupide abyssale...

Tu parles de l'Armée des morts (Dawn Of The Dead), le remake de Zombie, où une vingtaine de personnes à l'abri pendant des semaines dans un centre commercial qui est une véritable caverne d'Ali Baba ont envie de changer d'air. Il est vrai que je l'ai détesté celui-là à un point. Ne l'ayant vu qu'une fois lors de sa sortie au cinéma, je ne me rappelle plus de tout, mais je me rappelle tout de même certaines stupidités de ce film : Stratégiquement, les mecs (y compris le tireur d'élite isolé en face qui a une armurerie) ont des munitions à gogo. En une semaine, ils pourraient nettoyer la zone en shootant les 300 zombies qui s'y trouve. Même si cela faisait du bruit qui en attirerait d'autres, ils en font de toute façon en tirant juste pour le fun. Et ainsi, ils pourraient sortir plus facilement, notamment pour permettre au mec affamé d'en face de venir, quitte à ce qu'il fasse la traversée, arme au point et couverture par les autres en face. Mais, non, on choisit d'envoyer le chien (que les zombies épargnent, du bol ça!) pour lui ramener un petit panier. Sa maîtresse devient donc complètement hystérique et part donc à la recherche de son brave toutou qui ne risque rien de toute façon, pour découvrir que le mec en face est lui aussi un zombie maintenant (ça faisait quand même plusieurs jours qu'ils ne le voyaient plus aussi). Au final, le centre commercial se retrouve submergé de zombies à cause de l'inévitable méchant qui laisse exprès une porte ouverte (c'est vrai que dans un monde peuplé de zombies, la trahison est logique). Donc plus de possibilité de retraite, il faut partir... Résultat, un film encensé par la presse et le public !!!

Puisqu'on en est dans le domaine des morts-vivants, il faut aussi parler d'un cliché bien tenace, celui du personnage "présumé mort". Il est tombé dans un précipice, a été victime d'une explosion... et bien non, vous ne l'avez pas vu mourir ou n'avez pas pris son pouls sur son "cadavre" et vous ne savez donc pas qu'il a trouvé le moyen de s'en sortir. Une fois récupéré, celui-ci semble vous suivre discrètement pendant des jours pour venir à votre secours in-extremis au moment le plus critique ou pour les méchants tenter de vous stopper.


"Plus large est le sourire, plus aiguisé est le couteau" (48èe devise de l'Acquisition ferengie)

Hors ligne

#18 21-08-2011 19:28:50

Warp 9
vétéran

Re : Ces clichés qui nous énervent......

Pour la précision Phil. Le gars du gun shop fut zombifié car le chien devait passer par une trappe dans la porte d'entrée. Aussitôt quelques zombies en profite pour s'y tailler un passage juste après le chien et l'un d'eux mord le gars. La maitrese du chien va ensuite à sa rescousse pour se retrouver piégé par le tireur zombifié.

Les films de zombies ont leur propre assortiment de clichés et on dirait que Snyder essayait de tous les inclure en une seule bobine....

Tiens. Hier soir sur Space Channel ils ont justement diffusé Dawn of the Dead juste après Resident Evil. Pouvez vous croire que les déboires de Milla avaient l'air soudainement plus passionantes?

Dernière modification par Warp 9 (22-08-2011 01:28:44)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#19 24-08-2011 00:52:41

mypreciousnico
_________

Re : Ces clichés qui nous énervent......

Un truc que je considère comme un cliché et qui m’énerve de plus en plus: le shaking camera ! Pas la caméra à l'épaule hein, le bon gros shaking avec une caméra au bout d'une canne à pèche.

C’est parfois utilisé à bon escient, mais c'ets très rare. Au départ c'était pour filmer de l'action puis de plus en plus je me fait agresser par ces plans dégueulasses lors de scènes de parlotte. L'exemple qui m'a le plus blasé doit être "Fair Game" que j'ai trouvé scandaleusement mal cadré.
Je tolère dans une série, mais au cinoche j'ai du mal...

Voila une mode à la con qui file bien du boulot aux cadreurs fainéants.

Hors ligne

#20 02-09-2011 14:44:20

Maryse
candidat

Re : Ces clichés qui nous énervent......

Moi le cliché qui m'agace le plus réside surtout dans la psychologie des personnages de tous les films (américains) qui sortent de nos jours. On a l'impression que pour chaque film il faut remplir tous les tiroirs d'une grosse commode, chaque tiroir correspondant à un type de personnage. On a le confident, le rigolo (qui est souvent noir, autre cliché raciste, vous remarquerez), la pétasse, l'intello... Ca marche même dans de bons films comme Le Discours d'un Roi, où la reine est reléguée à un rôle uniforme et insipide de soutien. A force de simplifier la psychologie des personnages pour que chacun n'ai plus qu'un trait (et demi) de caractère et que les spectateurs puissent s'identifier plus facilement, on crée de super block busters mais rarement des chefs d'oeuvre. Je trouve ca un peu dommage. C'était mon coup de gueule du jour. Sur ce, je m'en retourne jouer au rami smile

Dernière modification par Maryse (13-09-2011 12:30:48)

Hors ligne

#21 04-09-2011 22:21:13

IMZADI
Memory Alpha

Re : Ces clichés qui nous énervent......

- les livreurs de sushi obligatoirement asiatique
- le crétin de la classe qui se fait emmerder par le capitaine de foot trop beau et trop bien musclé, et qui se branle en pensant à la cheerleader trop belle et trop  bien foutue qui sort avec le dit capitaine. et qui se la fait à la fin
- les agents de sécurité dans les banques et les immeubles privés sont toujours de gros Noirs
- du 1er janvier au 31 décembre, ils roulent les vitres ouvertes (et même le 29 février)
- dans les films catastrophes, ce sont souvent les croyants qui survivent
- le capitaine de police Noir avant il gueulait, maintenant il ferme sa gueule de peur de perdre sa place
- le héros Noir ne sort qu'avec une fille Noire, si les héros sont Noirs et Blancs, ils ne sont qu'amis à la fin
- le super mec Blanc est toujours un vieux con aigri qu'on vient chercher pour sauver le monde

je fatigue là...

Merci à Hollywood qui nous les entretient depuis le 1er film !!! comme disait Public Enemy "Burn Hollywood Burn" !!!

Dernière modification par IMZADI (04-09-2011 22:21:36)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#22 05-09-2011 07:50:06

hm13
BorgCube Alpha

Re : Ces clichés qui nous énervent......

IMZADI a écrit :

- le héros Noir ne sort qu'avec une fille Noire, si les héros sont Noirs et Blancs, ils ne sont qu'amis à la fin

ça me fait penser à une déclinaison tournée tournée par un certain J.J. Abrams... sauf que le noir n'était pas noir et qu'il avait de bizarres oreilles pointues... big_smile


on ne me résiste pas...

Hors ligne

#23 05-09-2011 12:24:25

IMZADI
Memory Alpha

Re : Ces clichés qui nous énervent......

hm13 a écrit :
IMZADI a écrit :

- le héros Noir ne sort qu'avec une fille Noire, si les héros sont Noirs et Blancs, ils ne sont qu'amis à la fin

ça me fait penser à une déclinaison tournée tournée par un certain J.J. Abrams... sauf que le noir n'était pas noir et qu'il avait de bizarres oreilles pointues... big_smile

oui c'est un autre des clichés de la SF, aucun choc visuel chez les Humains pour un baiser de "couleurs", afin de montrer que l'humanité a évolué, on trouve l'alternative du baiser inter-espèces, mais jamais inter-origines, jamais d'homos...

même si les acteurs eux sont d'origines différentes, le baiser de couleur est masqué par son rôle alien, je pense à Dorn-Worf et ses amours, désormais aux news Spock-Uhura, bref !!!

Dernière modification par IMZADI (05-09-2011 12:24:46)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#24 05-09-2011 15:05:49

yrad
admin

Re : Ces clichés qui nous énervent......

I'm dead, Jim! a écrit :

Là je risque d'en faire hurler quelques uns: un vaisseau spatial qui a décidé de mettre les gaz voit soudain les étoiles qui deviennent des "traits" lumineux. Ça reste un cliché, sissi, vérifiez! (quoique bonne note pour STN qui au moins nous la décompose en arc-en-ciel, bonne idée).
Moi, perso, quand je passe la 5ème sur ma 205 GTI, ben les lampadaires, c'est toujours des points (me dites pas "oui mais tu es pas en supraluminique" sinon je vous répond "T'es sensé voir quoi quand tu as dépassé c? lol ).
Mais bon, dans ce cas, je suis indulgent (question de cœur) faut bien donner l'impression que ça huffle.

C'est peut-être un cliché dans le sens où la plupart des œuvres de SF représentent le FTL ainsi.
Mais ce n'est pas si absurde, du moins jusqu'à plus ample informée !

Difficile de conjecturer la perception humaine dans un environnement supraliminique. La convention qui a été choisie s'inspire de la photographie à obturation lente suggérant - la nuit surtout - un décalage temporel (l'observateur semblant s'extraire du temps durant l'ouverture de l'obturateur) envers l'environnement, permettant de percevoir l'ensemble de la trajectoire d'un objet lumineux.
Dans la mesure où - selon la RG – c constitue une vitesse infinie pour son propre référentiel (finalement comparable pour sa seule trajectoire à Warp 10 pour tout l'espace dans ST VOY 02x15 Threshold), le FTL consiste à atteindre (et dépasser) c de façon "multiréférencielle" (une aberration selon la RG puisque sans effet relativiste), ce qui pourrait alors impliquer de percevoir instantanément l'ensemble de la trajectoire des rayons lumineux - les points devenant ainsi des droites.
Maintenant, même si le FTL non relativiste de la SF est une vitesse quasi-systématiquement inférieure au c relativiste de la RG (qui est infini, du moins pour son propre référentiel), comme on suppose que la RG s'applique tout de même dans l'espace normal (même si elle n'est pas supposée s'appliquer dans "l'espace parallèle supraluminique" alias "hyperspace", "subspace"…), la notion de "dépassement" visuel (s'inspirant des propriétés en rien comparables de la vitesse du son) peut tout de même faire sens (au moins en partie). Ce qui pourrait alors justifier de limiter les droites à de petits segments (cas du ST de l'ère Berman).

Alors ok, cette convention du FTL est loin d'être parfaite, mais elle possède l'excuse d'être une conjecture artistique honnête vis-à-vis des effets perceptifs d'un phénomène physique que la science ne saurait (encore) prédire.
Tandis que le bruit dans l'espace est une totale aberration scientifique, tout le monde le sait, et pourtant cette convention-là continue à être systématiquement utilisée. roll

Pour en rester dans le registre de la représentation spatiale, il existe une erreur qui se rencontre dans de nombreux space'op, y compris dans ST, mais pour le coup (presque) uniquement dans ST TOS (et que son remastering n'aura pas forcément corrigé par dévotion fétichiste envers les SFX originels) : les étoiles (lointaines) ne peuvent en aucun cas se déplacer (du moins de façon visible) lorsqu'un vaissseau est à impulsion (vitesse infraluminique non relativiste) !
L'épisode qui aura battu tous les records sur ce terrain, c'est ST TOS 01x08 Balance Of Terror ! A croire que le département artistique ne comprenait pas encore en 1966 la différence entre impulsion et distorsion ! Et il est dommage que les responsables du remastering de 2006 (qui eux comprenaient fort bien cette différence) n'aient pas nettoyé une fois pour toute l'épisode de cette totale confusion visuelle. sad


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#25 05-09-2011 15:18:20

yrad
admin

Re : Ces clichés qui nous énervent......

Buckaroo a écrit :

Les bruits dans l'espace ne sont que des licences artistiques, même astucieusement renouvellé dernièrement avec BSG2003..Seul 2001 de Kubrick  est correct en ce domaine, mais là encore cette abscence de son posséde une finalité artistique , celle de créer une tension de terreur et de solitude.

Licence artistique ou pas, le bruit dans l'espace demeure 100% absurde !

Astuce à portée très limitée, BSG 2003 s'est contentée d'étouffer un peu le son dans l'espace – du moins par rapport au niveau volumétrique moyen de la bande son -, ce qui n'enlève finalement pas grand-chose à cette aberration.

Dans le cas de 2001, la première intention de Kubrick était de coller au plus près de la réalité spatiale. L'écrasante sensation de solitude et d'angoisse fut surtout une conséquence – au demeurant exceptionnelle - de ce parti pris de réalisme, mais que malheureusement (presque) aucun autre auteur n'a eu le cran de reproduire ensuite.

Alors par honnêteté intellectuelle, je me dois de reconnaître que JJ Abrams a tenté quelque chose d'inédit dans son ST 2009 : à savoir insérer quelques brèves séquences de silence spatial absolu chaque fois qu'un humain est expulsé dans le vide spatial (avec ou sans combinaison), comme pour soumettre la piètre convention hollywoodienne à l'épreuve du réel. Plus innovante et inspirée que la baisse volumétrique de BSG 2003, cette approche abramsienne hybride aura réussi à prouver que les phases de silence - par le contraste qu'elles induisent - ne sont pas forcément incompatibles avec la préservation du rythme !

Buckaroo a écrit :

Ah le cliché qui m'insupporte le plus : Sauvez le chien !.. T'as toujours un chien quelque part dans un film catastrophe, des milliers de gens meurent autour d'eux & il ne pensent qu'à une chose : sauver le chien, il faut toujours qu'un, LE chien s'en sort indemme.. C'est totalement con comme cliché, et certains se demande encore pourquoi je trouve le remake de Dawn Of The Dead de Zack Snyder d'une stupide abyssale...

Dawn Of The Dead est à ce jour le seul Zack Snyder que je trouve critiquable. Mais pas du tout pour une affaire de chien sauvé ! Ce remake inutile a vidé le film culte de Romero (et je précise Romero-Romero, par Romero-Argento !) de son contenu pour en faire un actioner-zombi parmi des kyrielles d'autres.

Buckaroo a écrit :

Nouveau cliché : Le héros dépressif qui se prend la tête, se pose des questions existentielles sur ses traumas, sur ce qu'il fait si c'est bien ou mal , pourquoi lui , pourquoi moi, pourquoi le mode .. les nouvelles lopettes, Dire que Spidey  & Supes se préparent à devenir des lopettes très prochainement. sad

Pourquoi ne suis-je pas étonné que tu fasses l'apologie des héros primaires, monodimensionnels, et sans nuance ? lol

Qualifier de "futures lopettes" les personnages partagés, tiraillés, empreints de la plus grande qualité humaine - le doute -, c'est limite homophobe ! sad
Ah bien non finalement, c'est plutôt homophile, tant ces qualités que tu railles sont grandes. big_smile

Buckaroo a écrit :

Rendez moi mes héros d'antan cool et flamboyant : James Bond , Mad Max , Indy , John Mc Clane, le major  Dutch Schaefer de Predator... Voilà des vrais héros qui en ont dans le pantalon..

Tu veux dire des héros phallocrates, prévisibles, mécanistes, simplistes, artificiels, en fait... inhumains ? (A l'exception notoire d'Indy - qui ne rentre heureusement pas dans cette piètre catégorie de héros d'opérettes pour ados boutonneux.)

Eh bien, ce n'est pas une mauvaise chose si la tendance est désormais aux héros moins lisses, moins stéréotypés, moins "parfaits", moins sûrs d'eux, plus tiraillés, plus torturés... bref plus humains. p


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

Pied de page des forums