ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 27-03-2011 21:29:10

yrad
admin

ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière)

Crédits officiels :
- Histoire : William Shatner, Harve Bennett, David Loughery
- Dialogues : David Loughery
- Réalisation : William Shatner


Flash required


Flash required


Flash required


Flash required


Flash required


Flash required


Flash required


Flash required


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  3. 8 (excellent)(voix 4 [44.44%])

    44.44%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 9

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 27-03-2011 21:29:20

yrad
admin

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

Warp 9 a écrit :

Dites donc. Suis je le seul ici a ne pas avoir été impressioné par STV et sa direction fauchée?

Je crois que tout le monde a conscience de la direction fauchée de ST V TFF.
Manque de moyens évident, et un Shatner pas toujours très virtuose à la réalisation (encore que...).

Mais ce qui importe vraiment, c'est son fond. Exactement comme pour ST TOS.
La série originale avait beau avoir été l'une des plus opulentes de son temps (comme nous l'a naguère rappelé ici-même Alain Carrazé), elle peut sembler cheap selon les standards télévisuels contemporains.
Et pourtant, est-ce que ça enlève quoi que ce soit à sa portée, à sa force, à son intemporalité ?

ST V TFF fut de tous les films TOS le plus proche en esprit des séries originale & animée. Car rien ne les caractérisait mieux que ces rencontres périodiques de Kirk avec des divinités usurpatrices du passé... que chaque fois il démolissait consciencieusement... lol

Et ST V TFF s'est même payé le luxe de la démystification religieuse ultime en Occident, un véritable camouflet dédié à tous les monothéistes !
Comme si Stargate avait fait de ses méchants extraterrestres, non pas de vieilles déités païennes oubliées, mais YHWH, Jéhovah, ou Allah ! Sauf que bien sûr Stargate n'a jamais eu ce courage...
Et seul ST V The Final Frontier a osé !

Est-ce alors si étonnant que le film de William Shatner soit aussi impopulaire aux USA, et qu'il ait même écopé de Razzie Awards ?


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#3 27-03-2011 21:33:32

Warp 9
vétéran

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

Justement. STV n'a pas été vilipendé pour son iconoclasme mais bien parce que c'est un film fauché point. Casting pas très motivé, scènes ridicules, facilités scénaristiques etc.....

Une flatulance çà pue et c'est toujours désagréable et ce, qu'importe ce que tu dis pendant que tu la fait....

PS: Si çà peut vous mettre plus à l'aise. STV fut le seul film Trek "Honoré" aux Razzies. Même ST2009 a brillé par son absence à ces "Awards."

Dernière modification par Warp 9 (27-03-2011 21:59:11)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#4 27-03-2011 22:44:30

mypreciousnico
_________

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

Je ne trouve pas que le film du Shat soit d'une audace thématique particulière.

En revanche, je trouve que le film est parfaitement correct, considérant le manque de moyens (qui est assez flagrant sur certaines scènes), et j'aime beaucoup ce film pour ma part smile
Le Shat s'en sort pas si mal niveau mise en scène. A cette image la scène d'ouverture et la session dans les rocheuses sont magnifiques.

Pour moi, la grande réussite de se film, c'est d'avoir bien capturé la relation Kirk, Bones, Spock. La scène du feu de camp m'arrache des sourires à chaque fois alors que j'ai vu et revu ce film.

Pas un film Trek honteux. Pas le meilleur, pas le pire.

J'ai bien plus aimé le film qui suit, qui est un de mes préféré dans les films Trek et un de mes films préféré tout court !

Hors ligne

#5 27-03-2011 23:03:42

yrad
admin

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

Warp 9 a écrit :

Justement. STV n'a pas été vilipendé pour son iconoclasme mais bien parce que c'est un film fauché point. Casting pas très motivé, scènes ridicules, facilités scénaristiques etc.....

Officiellement bien sûr. Mais est-ce la vraie raison ?

Et si c'est la vraie raison, alors cela prouve tout simplement que les critiques ne jugent les films qu'à la forme, et qu'ils se foutent pas mal du fond. Expliquant d'autant mieux le pourcentage indécent de ST 2009 sur l'agrégateur Rotten Tomatoes.

Warp 9 a écrit :

Une flatulance çà pue et c'est toujours désagréable et ce, qu'importe ce que tu dis pendant que tu la fait....

Tu es méchant, Distorsion 9 ! big_smile

Warp 9 a écrit :

PS: Si çà peut vous mettre plus à l'aise. STV fut le seul film Trek "Honoré" aux Razzies. Même ST2009 a brillé par son absence à ces "Awards."

Tu parles d'un "honneur" ! lol

mypreciousnico a écrit :

Je ne trouve pas que le film du Shat soit d'une audace thématique particulière.

Les héros de ST TOS rencontrent Dieu, le Dieu de la Bible, le Dieu commun à tous les monothéismes terriens et extraterrestres !
Hélas, faisant mentir toutes les fois et toutes les espérances des croyants, Dieu n'est en fait qu'une entité malveillante, rêvant d'asservir les humanoïdes !!!
Mais la philosophie trekkienne, foncièrement prométhéenne (nietzschéenne ?), tuera finalement Dieu ! Pour que les hommes ne soient pas aliénés de nouveau.

Dans le genre audacieux, je ne connais pas d'équivalent ! Cite-moi un seul autre film qui ait osé faire ça ?

mypreciousnico a écrit :

En revanche, je trouve que le film est parfaitement correct, considérant le manque de moyens (qui est assez flagrant sur certaines scènes), et j'aime beaucoup ce film pour ma part smile
Le Shat s'en sort pas si mal niveau mise en scène. A cette image la scène d'ouverture et la session dans les rocheuses sont magnifiques.

Je trouve aussi que le Shat' ne s'en sort pas si mal. S'il n'avait pas été sans cesse contrarié, s'il avait bénéficié d'un meilleur budget et de plus de temps de tournage, son film aurait pu être irréprochable dans la forme.

mypreciousnico a écrit :

Pour moi, la grande réussite de se film, c'est d'avoir bien capturé la relation Kirk, Bones, Spock. La scène du feu de camp m'arrache des sourires à chaque fois alors que j'ai vu et revu ce film.

C'est une des nombreuses qualités du film, en effet.
Et d'avoir assumé comme jamais le vieillissement des héros en est une autre.

mypreciousnico a écrit :

Pas un film Trek honteux. Pas le meilleur, pas le pire.

Pas le meilleur effectivement, mais l'un des plus trekkiens en esprit, le cœur battant de la série originale !
ST V TFF est un film très sous-évalué, très incompris, et très calomnié.

mypreciousnico a écrit :

J'ai bien plus aimé le film qui suit, qui est un de mes préféré dans les films Trek et un de mes films préféré tout court !

Mon avis évolue avec le temps.
Et aujourd'hui, j'aurais tendance à estimer que les deux seuls films 100% parfaits de la franchise sont :
- ST VI The Undiscovered Country
- ST First Contact


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#6 28-03-2011 20:16:57

mypreciousnico
_________

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

tamata a écrit :

Du haut de tes 24 ans aujourd'hui en 2011 et en Europe et sans doute aussi grace à une certaine ouverture d'esprit, cette thématique ne doit pas te paraître si audacieuse en effet.

Mais pour des gens plus âgés et convaincus depuis belle lurette par leurs préjugés et vivant aux EU en l'an 1989 (un pays pas seulement réputé pour son puritanisme mais aussi pour son coté bigot lorsqu'il s'agit de Dieu), je peux te dire que c'était audascieux et même provocateur.

AH oui c'est tout à fait possible smile

Il n'en reste pas moins que j'apprécie malgré tout ce film et que je m'éclate toujours en le matant, que je le rametterais encore (envie de le remater tient) ^^

Hors ligne

#7 29-03-2011 15:13:12

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

yrad a écrit :
Warp 9 a écrit :

Justement. STV n'a pas été vilipendé pour son iconoclasme mais bien parce que c'est un film fauché point. Casting pas très motivé, scènes ridicules, facilités scénaristiques etc.....

Officiellement bien sûr. Mais est-ce la vraie raison ?

Et si c'est la vraie raison, alors cela prouve tout simplement que les critiques ne jugent les films qu'à la forme, et qu'ils se foutent pas mal du fond. Expliquant d'autant mieux le pourcentage indécent de ST 2009 sur l'agrégateur Rotten Tomatoes.

Faisons preuve d'un peu d'honnêteté intellectuelle . STV est indéfendable hors de notre cercle d'initié. C'est un mauvais film en 1989, ça l'est toujours en 2011. 1989 , c'était l'année de Batman , Abyss, Indiana Jones III , Retour Vers le Futur II.. Maintenant dans notre cercle, on peut comprendre son échec .. 1989, c' était l'année de la saison2 /  3 de TNG ( dois je rappeller les épisodes cultes qu'elles nous offrait ), le film est cheap et prenait aussi des libertés  sur la chronologie qui avaient provoqué la tollé des fans ( déjà ! ). Notamment Sybok le fils caché de Sarek, ou que Kirk oublie la mort de son frère Sam.

Je crois que tout le monde a conscience de la direction fauchée de ST V TFF.
Manque de moyens évident, et un Shatner pas toujours très virtuose à la réalisation (encore que...).

Sur la mise en scène, je pense Shatner est plus fort que Nimoy..Notamment dans la composition des cadres, et l'utilisation des lignes du cinémascope..C'est un regret de ne l'avoir jamais vu sur un grand écran d'ailleurs.. Par exemple, je trouve que la scène d'intro ( très leonesque ) est  formidable.. Le problème est aussi le montage..Trop lent, redondant par moment. Shatner aurait dut resserer le montage. Il y a un creux entre le départ de Nimbus III & la rencontre avec Dieu.. Là encore , il est dommage qu'on autorise pas Shatner a révisé sa copie..

Le côté cheap de la production sert  à le rapprocher de la Série TV qui est  "cheap"  justement, mais qui compensait par un fond, une caractérision poussée  & une auto dérision complice ( les fans n'ont jamais compris la scène du camping) .

mypreciousnico a écrit :

Pour moi, la grande réussite de se film, c'est d'avoir bien capturé la relation Kirk, Bones, Spock. La scène du feu de camp m'arrache des sourires à chaque fois alors que j'ai vu et revu ce film.

Ah heureux de ne pas être le seul à kiffer cette scène faussement puérile, délicieusement nostalgique. En VO , parce qu'en VF,  Au clair de la Lune change complétement le sens de la scène..
en VO :  La comptine "Row, Row, Row Your Boat" symbolise les choix difficiles dans la vie , l'esprit de groupe..


Pour revenir à la question que nous pose yrad : STV est il le film Trek le plus audacieux ? La réponse est non; Le plus malchanceux oui, mais pas  le plus audacieux, parce que finalement il respecte de trop près les règles de la série TV, ne pousse pas l'envellope plus loin que ça .. Le plus audacieux des films Trek serait TMP , parce que justement il cherche à faire plus que du ST.. Bon cela inviterait un autre débat.  smile


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#8 30-03-2011 17:38:18

yrad
admin

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

Buckaroo a écrit :

Faisons preuve d'un peu d'honnêteté intellectuelle . STV est indéfendable hors de notre cercle d'initié. C'est un mauvais film en 1989, ça l'est toujours en 2011. 1989 , c'était l'année de Batman , Abyss, Indiana Jones III , Retour Vers le Futur II.. Maintenant dans notre cercle, on peut comprendre son échec .. 1989, c' était l'année de la saison2 /  3 de TNG ( dois je rappeller les épisodes cultes qu'elles nous offrait ), le film est cheap et prenait aussi des libertés  sur la chronologie qui avaient provoqué la tollé des fans ( déjà ! ). Notamment Sybok le fils caché de Sarek, ou que Kirk oublie la mort de son frère Sam.

ST V TFF a beaucoup souffert d'être associé à la personnalité nombriliste de William Shatner. Avant de recevoir des Emmy Awards pour son interprétation de Denny Crane dans la série Boston Legal de David E. Kelley, Shatner n'était guère pris au sérieux aux USA, et il avait la piètre réputation d'un bouffon égocentrique prêt à n'importe quelle turpitude pour passer à la téloche.
A quoi se sont ajoutés le reniement du film par Gene Roddenberry, et l'incroyable campagne de dénégation des trekkers.
Mais au bout du compte, il me semble que ST V TFF est plus impopulaire auprès des trekkers que du grand-public.

Ce même phénomène s'est reproduit avec Enterprise, mais cette fois au centuple ! Voilà une série que je n'ai jamais eu aucun mal à faire aimer à n'importe quel amateur de SF, alors qu'il n'est vraiment pas possible d'en dire autant pour les trekkers.
D'ailleurs, il suffit d'aller sur les forums de gaters, de scapers, de fantasy, de SF en général... ST ENT est généralement la série Trek la plus populaire ! Mais dès lors que l'on met les pieds chez les trekkers, la tendance s'inverse...

Buckaroo a écrit :

Sur la mise en scène, je pense Shatner est plus fort que Nimoy..Notamment dans la composition des cadres, et l'utilisation des lignes du cinémascope..

Ne sous-estimons pas le rôle du directeur de la photographie, Andrew Laszlo. C'était un vétéran qui avait déjà excellé dans Innerspace (L'aventure intérieure) de Joe Dante et First Blood (Rambo) de Ted Kotcheff, ainsi que dans les séries Shogun et The Dain Curse (Un privé dans la nuit).

Mais bon, Shatner n'a pas manqué d'inspiration non plus, et par bien des côtés, son ST V TFF est un film aussi personnel que sincère, d'une certaine façon un vrai film d'auteur ! Et s'il avait été d'emblée considéré ainsi, la critique aurait peut-être été plus indulgente.

Cela dit, je ne crois pas que Shatner soit "plus fort" que Nimoy. Celui-ci a fait un remarquable travail dans ST IV TVH pour séduire un très large public extra-trekkien, et faire de ce film le grand succès populaire que l'on sait.
La mise en scène de Nimoy fut d'ailleurs tellement acclamée que ça l'a même conduit - au contraire de Shatner - à faire ensuite carrière dans la réalisation ciné (mais avec un bonheur toutefois mitigé).

Buckaroo a écrit :

C'est un regret de ne l'avoir jamais vu sur un grand écran d'ailleurs..

Avec le Blu-ray du film (nettoyé à défaut d'être remasterisé) et un bon vidéoprojecteur, c'est toujours possible...

Buckaroo a écrit :

Par exemple, je trouve que la scène d'intro ( très leonesque ) est  formidable..

C'est même la seule qui fasse l'unanimité. Les mauvaises langues ont pour habitude de dire que le teaser est l'unique moment réussi du film. lol

Buckaroo a écrit :

Le problème est aussi le montage..Trop lent, redondant par moment. Shatner aurait dut resserer le montage. Il y a un creux entre le départ de Nimbus III & la rencontre avec Dieu.. Là encore , il est dommage qu'on autorise pas Shatner a révisé sa copie..

A ma connaissance, Shatner ne comptait pas vraiment resserrer le montage ! Il voulait surtout refaire une partie des effets spéciaux. Et il était même prêt à les cofinancer de sa poche. Mais la Paramount n'a hélas rien voulu entendre.

Perso, je n'ai jamais trouvé le montage mauvais (à deux-trois scènes près peut-être). C'est un montage esthétisant et introspectif, finalement très trekkien.
Et entre le départ de Nimbus III et la rencontre avec Dieu, on peut justement trouver les plus belles scènes du film : la résistance de Kirk à la "tentation de la rédemption", les "lyings" de Spock et de McCoy figurés par des apartés d'une superbe théâtralité...

Buckaroo a écrit :

Le côté cheap de la production sert  à le rapprocher de la Série TV qui est  "cheap"  justement, mais qui compensait par un fond, une caractérision poussée  & une auto dérision complice ( les fans n'ont jamais compris la scène du camping) .

Le côté cheap n'a jamais été voulu par les auteurs. Ce rapprochement-là est donc strictement coïncident !
La vraie proximité entre ST V TFF et ST TOS tient à l'esprit et au fond.

Buckaroo a écrit :

Ah heureux de ne pas être le seul à kiffer cette scène faussement puérile, délicieusement nostalgique. En VO , parce qu'en VF,  Au clair de la Lune change complétement le sens de la scène..
en VO :  La comptine "Row, Row, Row Your Boat" symbolise les choix difficiles dans la vie , l'esprit de groupe..

Ces scènes (début et fin du film) célèbrent l'amitié entre les trois protagonistes avec une simplicité déconcertante (au point d'avoir agacé plus d'un trekker).
Mais en même temps, elles réussissent à être très irrévérencieuses ! Faisant littéralement des héros de Star Trek de complets loosers sur un plan personnel, condamnés à prendre leur rares vacances ensembles. J'adore. big_smile

Buckaroo a écrit :

Pour revenir à la question que nous pose yrad : STV est il le film Trek le plus audacieux ? La réponse est non; Le plus malchanceux oui, mais pas  le plus audacieux, parce que finalement il respecte de trop près les règles de la série TV, ne pousse pas l'envellope plus loin que ça .. Le plus audacieux des films Trek serait TMP , parce que justement il cherche à faire plus que du ST.. Bon cela inviterait un autre débat.  smile

Je ne crois pas que la réponse à ma question puisse être aussi simple et rapide que cela. wink

Parce qu'il existe en fait de nombreuses façons différentes d'être audacieux.

Ce n'est pas aux trekkers - davantage préoccupés par le fond que par la forme - que j'apprendrai à ne pas surestimer la place de la mise en scène et des moyens de production. N'en déplaise aux cinéphiles (que je suis pourtant moi aussi), le scénario (storyboard inclus) reste le plus important de tous les critères !
Car une mise en scène géniale ne rattrapera jamais un scénario foireux, tandis qu'un scénario génial pourra sauver une mise en scène foireuse. Bon, je sais que tout le monde ne partagera pas cette assertion, mais je suis prêt à la défendre. wink

Étant donné que la quasi-totalité des films Trek se sont (plus ou moins) affranchis des séries TV qui les ont inspirés, l'audace consisterait alors plutôt à renouer avec ST TOS pour la porter telle quelle sur le grand écran. Sans aggiornamento conceptuel ni concession démagogique.

Mais par-dessus tout, la plus grande audace de ST TFF, c'est d'avoir multiplié les iconoclasmes, parfois même involontairement. Son véritable culot, c'est d'avoir systématiquement pris le contrepied de tous les codes hollywoodiens :
- les icônes intouchables de ST TOS sont totalement démystifiées : vieux, poussifs, aussi touchants que loosers… sans compter le strip-tease d'Uhura sexagénaire…
- la "thématique God-like" très sixties se retrouve téléportée intacte dans un film de la fin des années 80...
- le carcan de la logique vulcaine est pour la première fois remis en question (processus que poursuivra magnifiquement ST ENT) : le "Vulcain qui rit" n'est-il pas le meilleur symbole de l'irrévérence du film ?
- la rédemption offerte par Sybok - et finalement promise par le protestantisme américain - s'avère être le plus puissant des outils de manipulation...
- la "grande quête initiatique" qui fit les beaux jours de la fantasy et du cinoche hollywoodien se vautre ici lamentablement...
- et bien sûr, ultime blasphème (surtout aux yeux d'un public majoritairement judéo-chrétien), Kirk tue le Dieu des monothéistes, tant il contredisait la figure miséricordieuse de l'imaginaire collectif… Sauf que pour ceux qui connaissent bien la Torah et le Coran, la figure divine n'y est justement guère miséricordieuse, et sa ressemblance avec Sha Ka Ree est tout sauf le fruit du hasard... mdr

A mon sens, ce palmarès unique en son genre réussit à faire de ST TFF l'un des films les plus audacieux à ce jour, tant à l'échelle de Star Trek que de tout le cinéma ! Et cela en dépit de ses défauts de forme et de sa malchance.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#9 02-04-2011 18:44:00

KIRK
Intermittent de Star Trek

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

ST5 en plus d'un manque de moyens et d'audace dans sa réalisation est sans aucun doute le plus sous estimé des longs métrages ; je suis d'accord avec le fait qu'il renoue avec la tradition des sujets trekkiens : l'amitié , le partage , la démystification , les questions existentielles et les dilemmes. Le capitaine Kirk renoue avec ce qu'il sait mieux faire : faire tomber les idoles comme aux plus belles heures de TOS... franchement qui d'autre que Kirk pourrait plaisanter devant Dieu et lui demander pourquoi il a besoin d'un << coucou >> spatial pour ses projets divins !!! lol j'ai personnellement beaucoup aimé le passage ou le docteur Mc Coy est confronté à son tour aux démons de son passé et la représentation de son père mourant sur une table est particulièrement forte et parle à chacun d'entre nous... forcément. J'aurais aimé un Sybok plus affirmé, plus tranchant , plus sombre et une confrontation plus dure avec son demi frère, que les vieilles querelles familiales remontent à la surface comme une vieille aigreur d'estomac qui vous fais grimacer ou une ancienne blessure qui s'ouvre de nouveau... cela est un peu le cas avec la représentation de la naissance de Spock. La moralité de cette histoire ? nul ne peut échapper à son passé ou l'effacer, on ne peut que gérer ce dernier, accepter ou refuser son sort ! Spock a accepté son sort mais pas le docteur Mc Coy qui a finalement choisit sa profession pour exorciser ses vieux démons.

Je jette un pavé dans la mare : celui qui fait preuve de lâcheté n'est'il pas Kirk ? refuser de regarder son passé est'il une preuve de courage à vos yeux ? en fin de compte Kirk en faisant ce choix reste fidèle à lui même : toujours avancer au mépris du danger en regardant le moins possible dans le rétroviseur... regarder en arrière vous fait aussi prendre conscience de votre fin et de votre décrépitude progressive et inéluctable et je crois que cela Kirk ne l'a jamais supporté au fond de lui même. Comme il le dit gravement autour du feu de camp : j'ai toujours su que je mourrais seul comme le font les éléphants quand ils sentent la fin proche , ils affrontent seuls et dignement leur destin.

Autre question : pour vous Sybok est'il un manipulateur né qui utilise les faiblesses des autres pour arriver à ses fins ou un illuminé fanatique convaincu et intoxiqué par son propre prêche ? wink

Dernière modification par KIRK (02-04-2011 18:49:50)

Hors ligne

#10 04-04-2011 14:32:42

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

KIRK a écrit :

Je jette un pavé dans la mare : celui qui fait preuve de lâcheté n'est'il pas Kirk ? refuser de regarder son passé est'il une preuve de courage à vos yeux ?

Bien au contraire!  Il fait preuve d'une force de caractère et d'une intelligence peu commune. Il se connaît lui même, il reconnaît ses faiblesses comme ses "pêchés" .. Mais ne laisse surtout personne les utiliser contre lui pour l'affaiblir, le manipuler comme le fait Sybok dans cette scène. C'est une vraie leçon de vie .. Ne laissez personne vous juger, ne laisser personne jouait avec vos fautes et vos faiblesses.

Le seul grand et vrai regret du personnage tout le long de sa vie fut d'accepter la promotion d'Amiral.. Finir derrière un bureau, faire de la logistique, planifié des trucs..  Kirk, ce mec se fout du passé et encore moins de l'avenir, c'est un mec qui vibre , brille dans l'instant, le Carpe Diem, vivre intensément le jour présent. Voilà pourquoi il ne vieillit pas .


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#11 04-04-2011 14:48:37

yrad
admin

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

Oui, totalement d'accord avec toi, Buckaroo (décidément wink).

J'ajoute que la "promesse de rédemption" de Sybok a fait comprendre à Kirk une chose essentielle : ses échecs, ses torts, ses regrets, ses remords font partie intégrante de sa personne.
Et vouloir - pour de bonnes ou de mauvaises raisons - soulager un homme de ses souffrances morales, c'est littéralement le déposséder d'une partie de son âme, de ce qui le définit.

Rien que pour avoir compris et montré ça, ST V TFF mérite des kudos. big_smile


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#12 04-04-2011 17:18:34

HellKNIGHT
membre

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

C'était le film que j'aimais moins des 6 premiers. Et puis en le revoyant, en appréciant la relation Spock-Kirk-McCoy, le fait que le film met à nu certains peurs secrètes des personnages, j'ai revu le film à la hausse, avec le temps. Même si j'apprécie tout de même plus le 2, sans compter le 6, très réussi.

Hors ligne

#13 03-10-2012 14:03:18

dl500
TOS Forever

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

A quand une version Remastered???
Shatner le voulait pour la sortie DVD.
On l'a permis à Wise pour le premier.

Voici un lien pour admirer le travail de ce que pourrait donner une version avec sfx refaits. Dans la colonne de droite d'autres extraits très réussis.
Qu'en pensez-vous?
Ce projet est-il abandonné?

http://www.youtube.com/watch?v=nCbJ9pG6Sv0


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#14 03-10-2012 16:00:08

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

A l'heure d' aujourd'hui,  William Shatner a reçut une fin de non recevoir de la part du studio.
Ce n'est pas d'actualité.
A l'instar d'une probable  sortie HD des autres séries Trek, c'est aux fans qui doivent faire entendre leur voix, pour cela se fasse un jour.
il existe des pétitions sur le Web.. Hélas sans grand effet pour le moment.
Le film étant l'un des mal-aimés de la série Cinéma.

C'est dommage , je pourrais  pourtant passer à la caisse pour un director's cut ... J'aime bien ce film..
Je ne sais pas , mais peut être que son charme vient du fait qu'il soit imparfait..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#15 03-10-2012 16:30:22

dl500
TOS Forever

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

Je te rejoints sur ce film. C'est un de mes préférés. Parce qu'il est le plus proche de TOS, parce que c'est le film qui utilise le plus le cinémascope, et enfin parce qu'il recèle de scènes Trek puissantes (celles de Mc Coy en particulier).
Shatner a été maudit tout au long de ce tournage et c'est bien dommage. Une version remasterisée permettrait de voir enfin sa vision de réalisateur (un peu comme pour Superman 2 Donner's cut), même si tout ce qu'il voulait mettre sur peliculle n'a pas ét tourné...


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#16 02-02-2013 15:05:10

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

Rien ne semble perdu, les fans ne connaissent pas " les no win scénario " . En particulier Gustavo Leao le webmaster de Trekweb qui milite toujours pour un Bluray director's cut de Star Trek V The Final Frontier à l'occasion de  son 25 ème anniversaire ( l'année prochaine ).

Toujours en contact avec Bill Shatner et Michael Okuda, sa campagne compte aussi de précieux alliés comme Spice Williams ( Vixis ) , Lawrence Luckinbill ( Sybok ) et Todd Bryant ( Klaa) .
Pour appuyer encore plus fort auxprés du studio, certains artistes GCI amateurs ont créé de toute pièce de nouveaux effets spéciaux test visible sur le net :

Le départ de Nimbus III

La grande Barrière et autres effets :

Flash required


Pas mal du tout le travelling avant sur Spock à l'avant toute.. Trés beau & poétique aussi ce plan intérieur de l'avant toute , avec le vieux gouvernail quand l' Enterprise traverse la barrière...

Une version director's cut de STV  Bluray ou pas , je suis prêt à passer à la caisse ! lol .. Ce film mérite vraiment qu'on le défende .. Par contre, mon bon vieux Bill_ je t"en supplit   ressert le montage. wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#17 05-03-2013 17:42:04

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

Star Trek V The Final Frontier revu en 2013

title.jpg

Cinquième film de la saga ,le film de trop ?  Film maudit, canard boiteuxde la franchise .. Je ne serai pas aussi lapidaire que ça.
Star Trek V, c'est du très bon Star Trek ..

Précisons que  je ne crois pas  que ce film soit  un chef d'œuvre ou l'un des meilleurs  Trek ciné  de tout les temps. Loin s'en faut, le film de Shatner n'est pas exempt de défauts assez  flagrant qui peuvent s'expliquer en partie, par le manque d'enthousiasme de  la part du studio & de certains artisans du film.
Victime d'une mauvaise conjecture sans aucun doute.. La même année 1989 sortait  sur les écrans, Batman de Tim Burton , Indy 3 , The Abyss de James Cameron.. TNG commençait à cartonner sur petit écran, peut être que les Trekkers étaient tourné vers le XXIV éme siécle pour ne pas répondre à l'invitation du Shat':
Voir Star Trek se frottait à Dieu lui même.

Ne blâmons pas non plus , Harve Bennett.. Son modéle de production avait atteint peut être  ses limites devant l'ambition démesuré de  William Shatner .
Malgré ses défauts de production( notamment des SPFX indigne de la saga )  The Final Frontier possède de solides artisans à son générique . nous avons Andrew Laszlo ( The Warriors, Rambo, Chinatown ) à  la photographie, Herman Zimmerman ( TNG, DS9 , Enterprise ) aux décors & le retour du  grand Jerry Goldsmith au score.. & un bon script.

Car le script  n'est effectivement pas mauvais  du tout. Il est même bien plus riche & sulfureux  que le message ecolo désuet du film précédent ( The Voyage Home) . C'est en premier lieu, une critique anti cléricale acerbe, Shatner attaquant frontalement la notion de péché et l'utilisation qui en est faites pour asservir les gens. Les prédicateurs en prennent pour leur grade avec l'image de Sybok,  Vulcain renégat, fils de Sarek et demi frère de Spock . La charge n'en est que plus ambivalente, puisse que le vilain du récit ,Sybok , n'est pas présenté comme un être foncièrement mauvais, mais victime pour ainsi dire de lui même, au sens propre comme au figuré.

Par cet état d’esprit qui marie l’allégorie et la fantasmagorie, STV est peut être le film le plus proche  de l’esprit de La  Série Originale , accentuer par le côté fauché de la production.

Au niveau de la caractérisation, après les péripéties rocambolesques des films précédents, le scénario prend soin de poser les personnages, de jeter un regard intime sur ces gens  au crépuscule de leur carrière.
Il fut un temps ou il était bon ton de se moquer de l'équipage vieillissant de TOS, alors que dans une hypocrisie totale & coutumière des Trekkers , au même moment  ( les années 90 )  , les fans prenaient leur pied avec un capitaine de plus de 50 ans au commande de l' Enterprise ( Picard anyone? ).
go%20climb%20a%20rock.jpg
Le Captain Kirk trop vieux pour ce genre de conneries? : Go Climb A Rock !

Cette critique est aujourd'hui encore plus périmée. Tant que le fait de vieillir , de bien vieillir est devenu un enjeu majeur de nos sociétés actuelles. De plus , STV nous donne l’occasion de partager  l'amitié qui unit le trio mythique Kirk, Spock, Bones , que l'espace et les âges n'ont put entamer. La scène du camping , que beaucoup juge  infâmante ou  puérile , est selon moi  touchante et pleine de tendresse, tissant des liens secrets avec la pureté , les choses simples qui symbolise l'enfant en chacun d'entre nous. Le choix de la comptine " row row your boat " n'est pas aussi innocent que ça, puisse qu'elle symbolise les choix difficiles dans la vie,  mais aussi  l'éveil à une conscience supérieure ou le réveil à une dure réalité : ".. Life is but a dream."  ( la vie n'est qu'un rêve) . Tout le propos du film de  Shatner.
medium_320x240.jpg
Fayots à la mode Kentucky, du bourbon et des marshmallows... Un mélange trop détonant pour certains fans.  wink

J'apprécie aussi le fait que Shatner essaye de sortir des sentiers lisses & propres de Star Trek pour s'aventurer dans des recoins plus lugubres et moins sophistiqués de cet univers  : Nimbus III & son côté far west.  La première apparition de Sybok est leonesque à souhait d'ailleurs . Paradis City posséde  un petit côté " cantina " pas déplaisant du tout . Comme quoi Star Wars dans ST , ça n'a pas commencé avec JJ Abrams. wink
Sybokonhorse.jpgStar-Trek-05-400x200.jpg1_5_11.jpg
La quête de Dieu commence toujours par un précheur dans le désert , puis passe  par le Paradise.... City & sa faune de hors de la loi bigarrés..

Les scènes d'actions sont correctement découpées, même si une fois encore, leur manque d'ampleurs leur sont préjudiciables. Shatner atteint tout de même une certaine virtuosité de mise en scène  . J'évoquerai  pour cela la séquence  ou Sybok  explore les pêchés du trio pour les ramener à sa cause.  Monté en puissances d'un château de cartes, que Kirk balaye sans remord avec l'une de ses tirades mémorables. " Mes péchés sont les miens, je les assume & c'est qui fait de moi un être humain "... Plus troublant et terrifiant est le pêché originel de Bones. Il a dut euthanasier son propre père mais hélas, un médicament miracle aurait put le soigner.
A ce jour, la meilleure performance de De Forrest Kelley.   
mccoy-father-david-star-trek-v.jpg
Les pêchés du fils. Une douleur profonde court dans le coeur de Bones .

Malgré tout Sybok parvient à amener tout ce monde sur Sha Ka Ree , la planète du Dieu, ou piqué par la curiosité du "No Man Has Gone Before" , Kirk rencontre enfin Dieu.. Du moins le croit on dans un premier temps, juste avant que ce bon vieux Captain Kirk démasque la supercherie avec une réplique qui tue , mais d'une perspicacité  assez lumineuse :
finalfrontier21.jpg?w=400&h=400
" Excuse me. ...I'd just like to ask a question. ...What does God need with a starship? ?"

& c'est vrai ça ! Pourquoi dieu aurait il besoin d'un Starship ? .. Ou pourquoi Dieu aurait il besoin d'une bible, d'un coran, d'une église , d'une synagogue ect.. pour répandre sa parole ? ..Si Dieu était Dieu, il n'aurait pas besoin d'outil humain pour se faire connaître... En réalité, ce n'est pas Dieu, pas une entité bélliqueuse à laquelle  nous sommes confrontés .. Par un ultime sacrifice, Sybok mourra donc devant sa propre désillusion .. la quête de Dieu n'est finalement pas dans les étoiles ou le ciel, mais peut être là dans le coeur des hommes comme le soulignera Kirk à la fin.... Life is but a dream..

Au final, un film Star Trek attachant  certes bourré  de défauts, mais qui ne mérite pas la triste réputation qu'il se trimballe depuis des années..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#18 18-04-2013 12:16:53

Strangueloop
Omnipotent

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

Grâce à J.J Abrahams furax, ce n'est plus le plus  mauvais des films Star Trek. tongue


"Prune juice, extra large".

Hors ligne

#19 18-04-2013 14:41:01

bound
Explorer of the further region of experience

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

Pour moi il s'agit au contraire de l'un des meilleurs.

Hors ligne

#20 18-04-2013 16:35:33

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

bound a écrit :

Pour moi il s'agit au contraire de l'un des meilleurs.

100% ok

STV est l'un des meilleurs films de la franchise ! De l'aventure, de l'exploration, un méchant qui n'est pas vraiment un méchant mais un homme dans l'erreur qui se sacrifie pour corriger ses erreurs.

Une thématique énorme: remettre en question l'existence de Dieu, le dieu des monothéistes. Dieu n'existe pas il n'est qu'alien qui est le vrai méchant de l'histoire...

Des hommes qui doivent comprendre que le bon et le mauvais sont une part entière de la nature de l'homme et qu'il faut l'accepter et s'accepter !

Ce film a mauvaise réputation juste pour son budget ! il est cent fois meilleur que STIV un film pour fans startrekocentriques !!!! Je trouve plus courageux de remettre en question l'existence de Dieu que de dire c'est mal de tuer des baleines (sans retirer l'importance de ce fait)... . Au départ je n'y ai vu qu'alien profitant de sa différente forme de vie pour tromper les "Solides". Mais en vous lisant, j'ai mieux compris l'image "dieu" et "paradise city" dans le film

comme le disait Buckaroo: Paradise city là où tout commence n'est en fait qu'un IDIC vivant. Là où des Êtres vivants conscients de leur existence vivent ensemble, espèces mélangées, pas de communautarisme géographique. Humanoïdes partageant
versus
un alien se prenant pour dieu. Prisonnier de lui-même, seul à en mouRir.

C'est ici tous ensemble que la vie est !!!

Dernière modification par IMZADI (18-04-2013 20:46:34)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#21 18-04-2013 17:13:28

bound
Explorer of the further region of experience

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

J'irai même au-delà en disant que c'est probablement le film le plus trekkien de toute la franchise ciné, avec le premier. Star Trek 5 c'est le film qui m'a fait comprendre "l'esprit Star Trek" à tous les niveaux. Le déclic qui m'a donné envie de voir, puis d'adorer TNG. Il y a mille et une chose à débattre et qui donnent à réflechir dans ce film. Me souviens de longues et passionnantes discussions.

Dernière modification par bound (18-04-2013 17:14:17)

Hors ligne

#22 18-04-2013 17:28:06

dl500
TOS Forever

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

100% d'accord avec vous. Le mal aimé et pourtant…Il est aujourd’hui incroyablement d’actualité. Le fanatisme religieux… Le plus TOS des films TOS, très proche de la série, et c’est aussi dans celui-ci que les acteurs ont le temps de nous dévoiler une partie inconnue de leur personnage. Indispensable. A redécouvrir en priorité. La scène avec la barre et le message « to bodly go » résume tout.
Comme les bons vins, il se bonifie avec le temps. Seul hic, ses sfx ratés faute de temps et de moyens. Les suppléments et le commentaire audio de Shatner, permettent de resituer le contexte et de mieux cerner les raisons de son (relatif) échec. Toute l’humilité et l’amertume sont palpables dans ses paroles. Un supplément indispensable. La musique en revanche est d’une beauté absolue grâce au thème de Goldsmith. Un 10 sur 10 sans hésiter. Top franchise.

Dernière modification par dl500 (18-04-2013 17:42:05)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#23 19-04-2013 13:58:16

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

N' abusons pas... Ce n'est pas quelque effets spéciaux updaté qui sauveront le film du Shat' .. Il  existe des défauts de rythme dans ce film.. C'est beaucoup trop long entre le départ de Nimbus et l'arrivée sur Shakaree.. Le director's cut devrait resserrer le montage à ce niveau là .

La trilogie  Bennett allait droit à l'essentiel.. ST5 , on a l'impression d'y aller à tâtons.. C'est plus saccadé..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#24 28-05-2013 19:28:13

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

j'apprends à me servir de faceBook pour Memory Alpha et je suis tombé sur cette page

http://www.facebook.com/StarTrekV.DirectorsCut

signature pour une pétition du directors cut de STV donc si vousa vez facebook...


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#25 05-10-2014 08:53:21

dl500
TOS Forever

Re : ST TOS Mx05 Star Trek V The Final Frontier (Star Trek V L'ultime frontière) : le film le plus audacieux de tous ?

Bon alors, les 25 ans sont là, et bien là!

On en est où sur ce director's cut tant attendu?

Les images qui circulent sur le net de nouveaux sfx sont superbes...et rien?

Que fait Shatner sur le sujet? Je n'ai rien trouvé de sa part. Curieux.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

Pied de page des forums