ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 18-12-2021 08:27:58

scorpius
Nowhere Man

Spider-Man: No Way Home

Spider-Man: No Way Home

Crédits officiels :

- Réalisation - Jon Watts
- Scénario - Chris McKenna & Erik Sommers

Spider-Man_No_Way_Home_JP_Poster.jpg

Appréciation:

  1. 10 (top franchise)(voix 1 [25%])

    25%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 1 [25%])

    25%

  5. 6 (correct)(voix 1 [25%])

    25%

  6. 5 (passable)(voix 1 [25%])

    25%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 4

Les invités ne peuvent voter


a56576da1ff2efa018d897b1cd90939fd9c8bdf2.gifv

Hors ligne

#2 18-12-2021 13:14:34

matou
modérateur

Re : Spider-Man: No Way Home

Monsieur Scorpius est demandé pour une critique.

Hors ligne

#3 18-12-2021 15:18:11

scorpius
Nowhere Man

Re : Spider-Man: No Way Home

Pas encore vu^^


a56576da1ff2efa018d897b1cd90939fd9c8bdf2.gifv

Hors ligne

#4 18-12-2021 22:06:56

matou
modérateur

Re : Spider-Man: No Way Home

Au boulot!

Hors ligne

#5 19-12-2021 03:35:30

matou
modérateur

Re : Spider-Man: No Way Home

Bon faut que je m'y colle donc!

Le film est le meilleur des Spidey depuis sa reprise par Marvel, avec une fin assez méta.
Tout le film est traversé par une vague de nostalgie dans le bon sens du terme. Ce film est une conclusion de biens des arcs.
Il y a des facilités, bien trop de naiveté bien sûr mais la générosité de l'ensemble l'emporte
Ce film est un vrai film générationnel,non dénué par endroit de cruauté.
Le casting et son alchimie sont très efficaces mais surtout William Dafoe montre en quelques scènes un talent d'acteur prodigieux.

Après l’histoire est grossière, la gestion de Strange assez mauvaise tant il n’est qu’au fond qu’un alibi de la narration. En gros on vient voir surtout les acteurs actuels terminer leur voyage avec la nostalgie des anciens qui se greffé dessus (pour ceux qui ont vu les films anciens, ce qui n’est pas le cas de tout ke public ciblé). La générosité de l’ensemble fait passer la pilule. Mais il y a parfois le goût amer de voir avant tout un produit qui se regarde le nombril au lieu de raconter une histoire avec un réel propos. D’ailleurs le second Spiderman avait  justement une plus grande ambition sur ce plan là.

Néanmoins  ce film montre combien avec un peu de talent et de la générosité, on peut défaire tout le mal que des Kurtman et Orci ont pu faire. C’est à noter.

Hors ligne

#6 23-12-2021 10:17:58

scorpius
Nowhere Man

Re : Spider-Man: No Way Home

Spoilers de sa race en vu!

Bon on va pas tourner autours du pot, c'est un top franchise de l'amour ce film! En terme d'implication, d'immersion émotionnelle, je pensais pas que le MCU pourrait encore me faire ressentir quelque chose d'aussi fort après Infinity War/Endgame et pourtant… et si évidemment une bonne partie de ce rush émotionnel repose sur la nostalgie qui traverse le film (intéressant d'ailleur de mettre ça en parallèle avec la thèse du dernier Matrix sur le sujet de la nostalgie). Mais même au-delà de la nostalgie, le parcours du Peter de Tom Holland m'a vraiment (vraiment) touché, la brutalité du film dans ce domaine m'a vraiment cueilli… une brutalité à plusieurs niveaux et notamment portée par le Goblin de Dafoe qui pour la première fois apparaît vraiment terrifiant. Ses affrontements avec Peter sont d'une violence assez impressionnante (dans les limites d'un Marvel, bien entendu), mais surtout c'est la confrontation psychologique qui est d'une violence étonnante.

Ce que j'ai trouvé surprenant, c'est donc cette volonté de faire évoluer le Peter de Tom en retirant les gants si on peut dire. On l'a beaucoup accusé d'être trop éloigné de l'archétype qu'est censé représenter Peter et sachant que l'une des grandes influences de Tom est le Marty McFly de "Back to the Future", il y a une certaine véracité dans ce reproche, même si rejeter complètement cette relecture est évidemment idiot.

Mais quoi qu'il en soit, en mettant en scène la plus grande peur de Peter, à savoir le démasquer, le film réussit à amener Peter vers une incarnation plus "classique".

Ce qui est un arc narratif brillant, même si on sent bien que dans un premier temps la conclusion a été pensée pour permettre à ce Peter de couper les ponts avec le MCU… Vu le succès historique du film et l'annonce que la coopération entre Sony et Feige va continuer, ce sera certainement intéressant de voir comment ils vont résoudre cela et " réintégrer" Peter au MCU.

Alors on pourra critiquer que le film insiste tant sur l'irresponsabilité de Peter, qu'elle en fait le moteur du récit mais ça a toujours été présenté comme son plus grand défaut et vu que son influence paternelle principale aura été Tony, ça rend l'utilisation du fameux "with great power comes great responsibility" d'autant plus forte. Et puis merde Peter est tellement punie pour son irresponsabilité et son manque de pragmatisme que ce serait petit de bloquer là-dessus.

Puis toujours concernant cette évolution, c'etait tellement agréable de voir le Peter de Tom enfin laisser parler son côté obscur. Parce que le Peter des comics, ben il a quand même son tempérament et une face sombre qu'il doit garder sous contrôle.

C'est l'un des thèmes du film et c'est évidemment particulièrement brillant qu'il soit exploré à travers 3 différents Peter.

Le Peter d'Andrew Garfield a commencé sa carrière de Spider-Man en tant que vigilante, uniquement motivé par la vengeance et c'est au.contact du capitaine Stacy et à travers sa confrontation avec le Lézard qu'il deviendra un super-héros à part entière. Le film implique d'ailleurs que suite à la mort de Gwen, il a cessé de retenir ses coups… alors je ne pense pas qu'il ait tué, mais il est clair qu'il a fait preuve de pas mal de brutalité et que Harry en a probablement fait les frais.

Quand au Peter de Tobey, non seulement il provoque directement la mort de l'assassin de Ben (qui sera révélé ne pas être son assassin en plus) mais of-course, son côté obscur était le sujet de Spider-Man 3. Bon on reviendra pas sur le traitement de la chose par Raimi.

Un Garfield qui débarque dans le film avec un naturel hallucinant, rappelant à quel point il est un acteur phénoménal. Ce n'est pas comme si il prenait possession du film, ça reste le film de Holland mais il se fond dedans avec tellement de facilité… ses interactions avec MJ et Ned, ça sonne tellement juste. il est aussi faut le dire bien aidé par l'écriture, il y a quelque chose de très touchant dans son évolution. Ce moment par exemple ou il dit qu'il a toujours voulu avoir des frangins, ben ça tape juste parce que son Peter a été présenté comme un solitaire, un gars un peu asocial qui vit dans sa bulle (construite autours de sa passion pour les sciences, la photographie et évidemment Gwen) et on pouvait voir à quel point il pouvait être mal à l'aise lorsqu'il devait sortir de cette bulle.

Soit une caractérisation très nuancée et pas du tout caricaturale. Mais toujours fidèle à l'archétype que représente Peter.

Du coup voir ce Peter au départ très introverti mais pas complexé être aussi extraverti émotionnellement parlant avec ses "frères", ben c'était très cool. Puis évidemment Garfield apporte tout le poids dramatique qu'on peut attendre lorsque c'est nécessaire.

En contrepartie, Tobey a moins d'impact je trouve (en dehors du facteur nostalgique, évidemment). Son Peter est moins écrit, mais il part aussi de (beaucoup) plus loin… mais à ma grande surprise, je l'ai trouvé malgré tout très supportable. Le fait qu'il est mis en scène par un réalisateur qui ne cherche pas à l'humilier toutes les 2 scènes, ça aide pas mal faut dire. Il amène énormément de bienveillance au récit, que ce soit dans ses échanges avec Garfield ou avec Holland (une scène très importante lors du climax notamment) et ça sied plutôt bien à Tobey, faut bien le dire.

Holland quant à lui est juste monstrueux, mais bon c'est pas vraiment une surprise.

Alors on pourra critiquer le traitement de certains méchants, en particulier le Lézard et Sandman, on pourra se questionner sur ce que la résolution du film implique pour les anciens épisodes en terme de retcon, par exemple suivant le moment ou le Lézard a été extrait de son univers (ce n'est pas précisé) sachant qu'il est guéri est-ce que ça implique qu'il ne tue pas le capitaine Stacy? Et qu'est que ça implique pour la relations entre Peter et Gwen et la survie potentielle de cette dernière? Un questionnement qui se pose aussi pour la trilogie de Raimi à travers Norman… on aura peut être jamais la réponse, encore que je vois bien Garfield et Tobey revenir pour d'autres " évents" et si on a un peu de chance on aura également Emma en Spider-Gwen dans un futur proche (j'ai besoin de ça dans ma vie).

M'enfin ces questionnements sont assez sains je trouve parce qu'ils mettent en avant la plus grande qualité du film. Il ferme la porte sur un chapitre de la vie de Peter, mais il en ouvre tellement pour le Spiderverse dans son ensemble. On a même droit à la petite référence de Miles dont les débuts en chair et en os ne sont qu'une question de temps.

Bref, c'était génial, il y a encore beaucoup de choses à dire mais je vais m'arrêter là.

Dernière modification par scorpius (26-12-2021 22:49:17)


a56576da1ff2efa018d897b1cd90939fd9c8bdf2.gifv

Hors ligne

#7 26-12-2021 21:46:31

scorpius
Nowhere Man

Re : Spider-Man: No Way Home


a56576da1ff2efa018d897b1cd90939fd9c8bdf2.gifv

Hors ligne

#8 26-12-2021 21:49:19

matou
modérateur

Re : Spider-Man: No Way Home

Ce qui en fait le succès post Covid le plus important.

Hors ligne

#9 26-12-2021 21:50:20

scorpius
Nowhere Man

Re : Spider-Man: No Way Home

De loin, parce qu'en plus tout ça sans la Chine.


a56576da1ff2efa018d897b1cd90939fd9c8bdf2.gifv

Hors ligne

#10 03-01-2022 15:24:14

Prelogic
Legaliste

Re : Spider-Man: No Way Home

Bonne année à tous smile

Je suis donc allé voir ce Spider-man en coup de vent la semaine dernière. Pas déçu, mais pas non plus chamboulé. En réalité, le marketing s’était déjà chargé de nous révéler à peu près tout ce qui avait de la valeur dans ce film, à savoir : le retour en masse des personnages connus et appréciés du grand public depuis 20 ans. Il y a en effet un côté meta qui a du mal à se contenir (« Quoii tu es Spider Man toi aussi ? Mais c’est géniaaal ! D’où tu viens ? Ah bon toi aussi tu connais Harry Osborn ? Mec c’est trop cool ! Ohh tu dois déjà partir ? Snif j’avais trouvé un frère, tu vas me manquer, non attends on fait un check avant stppp). On aurait pu espérer au final que les retrouvailles soient teintées d'amertume ou qu'elles ne durent pas suffisamment longtemps, mais que voulez-vous... la tentation était trop grande !

Mis à part cela, le film est gentil, ça ronronne comme un chaton, le multivers se profile. Est-ce le meilleur de la trilogie ? Peut-être, peut-être pas. Au final, on se dit que le deuxième film a des arguments à revendre et n’a pas tout misé sur la nostalgie pour faire un carton assuré au box-office.

Dernière modification par Prelogic (03-01-2022 15:25:56)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#11 09-01-2022 23:04:53

scorpius
Nowhere Man

Re : Spider-Man: No Way Home

La barre du milliard et demi est atteinte au box office.

Au US, les 700 millions de Black Panther seront dépassés dans la semaine. Ce sera sans doute trop juste pour les 2 milliard (à moins d'une sortie tardive en Chine) mais ça reste évidemment exceptionnel.

https://www.boxofficemojo.com/release/rl2869659137/


a56576da1ff2efa018d897b1cd90939fd9c8bdf2.gifv

Hors ligne

#12 09-01-2022 23:24:41

matou
modérateur

Re : Spider-Man: No Way Home

Et dire que le film a failli ne pas se faire. C’est tellement un symbole…
En gros il faut que Marvel aille se fâcher pour que Sony comprenne qu’il vaut mieux laisser faire ceux qui ont les moyens et les ressources pour faire un produit qui atteindra les objectifs.
Cela en dit long…
Et on parle de Marvel qui vient parler de comment il faut faire! Alors pour des auteurs /honnête faiseurs/mec intelligent qu’est ce que cela doit être!

Hors ligne

#13 02-05-2022 09:55:41

scorpius
Nowhere Man

Re : Spider-Man: No Way Home

https://puck.news/the-chinese-had-one-n ? pider-man/

La statue de la Liberté (qui sert de cadre au climax) est la raison pour laquelle le film n'est pas sortie en Chine mdr


a56576da1ff2efa018d897b1cd90939fd9c8bdf2.gifv

Hors ligne

#14 19-07-2022 20:57:10

scorpius
Nowhere Man

Re : Spider-Man: No Way Home

0frcobx5tjc91.jpg

La version longue en salle le 7 Septembre


a56576da1ff2efa018d897b1cd90939fd9c8bdf2.gifv

Hors ligne

Pied de page des forums