ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 01-01-2021 01:00:00

yrad
admin

The Orville 03x02 Shadow Realms

The Orville 03x02 Shadow Realms

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Seth MacFarlane
- Réalisation :

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [10%])

    10%

  4. 7 (bon)(voix 4 [40%])

    40%

  5. 6 (correct)(voix 3 [30%])

    30%

  6. 5 (passable)(voix 1 [10%])

    10%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 1 [10%])

    10%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 10

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 10-06-2022 10:47:11

mypreciousnico
Why ?

Re : The Orville 03x02 Shadow Realms

"You always had the heart of an explorer. It was only a matter of time before you left the university for the universe."

Dans la grande tradition Trekkienne (TOS Catspaw, TNG Conspiracy, DS9 Empok Nor, VOY the Thaw, ENT Doctor's Orders ...pour n’en citer que quelques un) The Orville s’en va chasser sur les terre de l’horreur dans cet opus inattendu qui commence comme un classique épisode "diplomatique".

Le début de l’épisode est d’ailleurs un peu inquiétant, dans le sens ou ça se traîne  légèrement la savate. Le nouveau personage d’amiral n’est pas des plus passionnant, son histoire avec le docteur Finn non plus… Mais c’était oublier que désormais les épisodes durent plus d’une heure et cette mise en place débouche sur le véritable propos de l’épisode, à savoir l’exploration d’une zone totalement vierge, dans laquelle l’équipage entend entrer malgré les avertissement sinistres des Krill. To boldy go indeed…

"We are explorers. So, if it's all the same to you, we'd like to see for ourselves what's out there."

De l’exploration donc, mais versant un peu dark, versant espace dangereux, qui n’est pas sans rappeler l’expanse de Enterprise…d’autant plus effrayant que cette plongée dans un inconnu complètement vierge d’étoiles (coucou VOY) intervient juste après une superbe vue de nébuleuse. Une inquiétante station au design méphistophélique, une architecture d’inspiration insectoïde, un mystérieux virus et voila que l’on bascule dans l’horreur soft, une variation à la croisée de la Mouche, de Aliens et même de Macrocosm (VOY).

Je ne vais pas m’étendre, je confesse m’être régalé, avec une bonne gestion du suspens en escalade, malgré quelques passages un poil cheap (les décors dans la station alien et le combat entre Talla et les créatures) mais une résolution finale éminemment Trekkienne : des explorateurs, pas des guerriers...difficile de faire plus Trekkien.
D'autant que le scénario replace l'espace au centre de la contemplation. Comme je le disais la semaine dernière, dans The Orville l'espace est autant une source de fascination que de danger et ça fait du bien, surtout que la série n'abuse pas des effets de manchette : utilisation parcimonieuse de la musique, jeu d'acteur toute en mesure et sobriété, pas de pathos exagéré... c'est du très bon travail, avec un feeling un peu l'ancienne, pour une série à rebours de ce qui se fait aujourd'hui sur la forme !

"There's no greater gift than the promise of new knowledge."

En revanche, j'aurais bien vu le reste de la saison se dérouler dans cette zone de l'espace...je suis curieux de voir si tout cela aura des répercussion dans la suite...Car en l'état cet  épisode aussi plaisant soit-il, n'apporte rien de fondamentalement neuf, en dehors peut-être d'une note d'intention qui stipule qu'on est bien là pour explorer.

Hors ligne

#3 10-06-2022 13:40:19

NX Tazarimeht
membre

Re : The Orville 03x02 Shadow Realms

Cet écart horrifique était divertissant sans plus..... même si ça fait la deuxième heure consécutive consacrée au Dr. Finn.
Une sorte d'épisode de Doctor Who à gros budget, dont la deuxième partie en mode Resident Evil traîne légèrement en longueur whistling

Tout ce qui va jusqu'aux débuts de la mutation de Christie est plutôt correct, après quoi on s'enlise dans la banalité.
On a quand même connu Brannon Braga un peu plus inspiré.


6/10

Dernière modification par NX Tazarimeht (10-06-2022 13:52:07)


Les nains sapent sans bruit l'oeuvre des géants,
NX Tazarimeht

Hors ligne

#4 10-06-2022 13:53:11

scorpius
Nowhere Man

Re : The Orville 03x02 Shadow Realms

Épisode dérivatif de concept déjà vu dans VOY, notamment la menace alien sorte de version plus horrique, plus "Cronenbergienne" de l'espèce 8472.

Un épisode plaisant, un peu trop long pour ce qu'ii raconte, avec des CGI pas forcément toujours au top (l'animation des créatures surtout) mais à l'atmosphère quand même très réussi.

C'est pas toujours super passionnant, le passif romantique de Finn avec l'amiral même si on sent que Braga a voulu écrire un truc tragique c'est quand même très bof... J'ai passé un bon moment malgré tout


a56576da1ff2efa018d897b1cd90939fd9c8bdf2.gifv

Hors ligne

#5 11-06-2022 12:53:48

matou
modérateur

Re : The Orville 03x02 Shadow Realms

Oui pareil.
Après je le dit encore une fois que ce n’est pas fini et sue l’on pourrait avoir du World buiding avec.
Mais déjà j’aime le fait qu’en creux on voit une humanité assez « jeune » dans son rapport au cosmos. Le premier de saison 3 c’était l’humanité fasse aux traumatismes de sa première guerre sérieuse. Ici c’est de la voir être trop pressée et curieuse.

Hors ligne

#6 12-06-2022 21:25:26

dl500
TOS Forever

Re : The Orville 03x02 Shadow Realms

Bonsoir à tous.
Voici la critique finalisée d'Yrad sur ce second épisode.
www.unificationfrance.com/article72845.html#yr

Bonne lecture.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#7 13-06-2022 08:43:28

pehache
membre

Re : The Orville 03x02 Shadow Realms

C'est un peu le pendant de l'Enterprise D qui découvre la menace absolue Borg. Sauf que là ils se jettent tout seuls dans la gueule du loup, pas besoin de Q.

J'ai bien aimé le petit clin d'oeil à Alien avec la scène du facehugger... qui ne surgit pas smile. Et moins qu'on ait un équipage tout aussi naïf : "Oh c'est quoi ce truc inconnu ? Allons l'explorer sans prendre de précaution !"; "Bon ça craint là, allez voir ce qui se passe en faisant 3 équipes de 1" nono

Le trucs un peu wtf : la réception diplomatique où les Krill ont l'air aussi à l'aise que des Vikings invités à un dîner mondain, et la fin où le sort assez affreux des membres d'équipage "monstrifiés" ne semble pas avoir bouleversé grand monde.

Le message trekkien du jour : les démons sont juste des monstres; et on épargne même les monstres. Je ne sais pas si cet épisode est un pur stand-alone ou si c'est la mise en place d'un nouvelle menace récurrente, mais dans ce dernier cas l'UP commence à les collectionner : les Krills (même si alliance temporaire), les Kaylons, et maintenant les monstres...

La 3ème saison n'a encore pas vraiment démarré pour moi...

Hors ligne

#8 02-07-2022 09:06:50

dl500
TOS Forever

Re : The Orville 03x02 Shadow Realms

C'est amusant car le hasard me fait regarder cet épisode juste après le neuvième de SNW et de ses ridicules Gorns.
Quelle différence de traitement sur le fond comme sur la forme là où beaucoup de choses sont en commun.
Bref, si cet épisode n'est pas parfait, et vous avez tous précédemment notés ce qui clochaient, ici on peut voir que l'équipe créative réellement trekkienne dans son écriture est bien à bord de The Orville et non de SNW. C'est ici flagrant.

7/10


A noter que j'ai regardé l'épisode en français, le doublage est de qualité même si les voix sont assez différentes des originales; et le terme employé de "fédération" pour parler de l'Union renforce encore le coté ST du produit.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

Pied de page des forums