ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 01-01-2021 01:00:00

yrad
admin

The Orville 03x01 Electric Sheep

The Orville 03x01 Electric Sheep

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Seth MacFarlane
- Réalisation : Seth MacFarlane

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 6 [75%])

    75%

  4. 7 (bon)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  5. 6 (correct)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 8

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 02-06-2022 13:34:27

matou
modérateur

Re : The Orville 03x01 Electric Sheep

Bon j'ai vu. Désolé mais je ne pouvais attendre je le reverrai sur Disney plus.

S03e01: 8/10
La série décide de ne pas faire un soft reboot pour accueillir de nouveaux spectateurs. Mais tout est compréhensible, pour au contraire donner envie aux nouveau de voir ce dont il retourne.

Un épisode avant tout psychologique, qui traite avec pudeur de plusieurs thème. Mercer a été bien plus compréhensible que je ne l'aurai été.
Comme toujours avec The Orville, c'est basiquement très simple mais très bien exécuté. Avec de la nuance. J'ai passé l'épisode en colère contre des personnages. The Orville est très fort pour arriver à donner de forts sentiments avec des choses simples.
Sinon la série en met plein la vue et c'est agréable. Moins pour du Show off que pour du world building.
Même résolution que SNW (qui copie qui?) mais meilleur traitement scientifique. Même fin avec une facilité mais vu la nature de l'opposant, cela peut se comprendre.
On ne voit pas le temps passer.

Hors ligne

#3 03-06-2022 04:06:35

Pok
vétéran

Re : The Orville 03x01 Electric Sheep

En effet, je n'ai pas vu le temps passer non plus. J'aurais bien enchaîné sur l'épisode suivant. La vibe trekkienne est toujours bien présente et ça fait plaisir, tout en développant son propre univers, adoptant un ton plus adéquat. L'écriture et l'interprétation sont excellentes, la narration très bien maîtrisée, enchainant dialogues et action de manière plutôt bien équilibré et l'on ne s'ennuie pas une seconde.

Côté FX c'est, j'imagine, un cran en dessous de SNW mais tout de même très réussi par moment et, en tout cas, amplement suffisant pour m'extasier les mirettes.

Un vrai bonheur de retrouver l'univers, l'équipage, dans un épisode qui conclut les deux saisons précédentes, prépare l'aventure à venir (encore qu'il n'en révèle rien), aborde un sujet de fond et en profite pour nous présenter un nouveau personnage (qui semble faire maintenant partie du main cast).

Alors ce n'est pas un épisode léger. Même s'il n'oublie pas de nous divertir, le sujet principal est même plutôt délicat, mais traité avec beaucoup de justesse, d'intelligence, de maturité, d'humanité. La résolution est certes prévisible, mais parfaitement amenée et tout à fait satisfaisante pour ma part.

De très bonne augure pour la suite.


♫ space maybe the final frontier but it's made in a Hollywood basement ♫

Hors ligne

#4 03-06-2022 13:21:37

scorpius
Nowhere Man

Re : The Orville 03x01 Electric Sheep

Ça fait tellement de bien de retrouver Star Trek The Orville !

Assez fou de constater la différence de ton entre le pilote de la série et cette reprise qui aborde un thème quand même très sensible. Et c'est un compliment parce qu'un tel grand écart, ce n'est  pas donné à tout le monde... Surtout que le tout est traité avec beaucoup de maturité et de pudeur. Si c'était un épisode de Discovery Michael aurait chialée à la moindre occasion en nous assénant une leçon de morale bien lourdingue. Beaucoup aimé par exemple cette scène qui dévoile une perspective alien sur la notion de suicide, une perspective ou ce geste n'est pas condamné. Et pour en revenir à cette question de ton, cette scène qui aborde ce sujet quand même très sérieux, elle est aussi légèrement sexy et ça fonctionne !

Vivement la suite !


a56576da1ff2efa018d897b1cd90939fd9c8bdf2.gifv

Hors ligne

#5 03-06-2022 15:39:41

mypreciousnico
Why ?

Re : The Orville 03x01 Electric Sheep

Passé un intro tonitruante façon "on va vous en mettre plein la vue", ce premier épisode de la reprise de The Orville nous déroule un alléchant menu. Entre la référence à Philip K. Dick, la prestation solide de la nouvelle addition à l’équipage (Charly Burke, nouveau personnage principal très prometteur), une thématique à tiroir autour du harcèlement, de la différence, de l’acceptation et du suicide finement traitée (la scène d’échange sur l’oreiller décrite par Scorpius), le tout enrobé fort joliment par un traitement graphique qui a bénéficié visiblement d’une confortable hausse de budget...n’en jetez plus je suis aux anges !

Trois ans d’attente, mais ça valait le coup, pour un épisode qui marque la transition : à la fois épilogue de la période passée et introduction au futur, nouveaux enjeux, nouveau membre d’équipage, nouveaux décors, nouvelles ambitions...nouveaux horizons donc... On notera au passage la disparition quasi intégrale de l'humour potache. Même Malloy est sérieux, c'est pour dire.

Dire que ça m’a fait un bien fou de retrouver cette série est un euphémisme colossal. Plus que jamais je trouve qu’on a  désespérément besoin de cette SF lumineuse et positive, ou les gens prennent le temps de s’asseoir et de discuter comme des adultes de sujet importants, sans minimiser ou écarter les avis divergents, sans pathos exagéré, sans solution magique toute faite, malgré, en effet, une résolution un peu facile sur la fin.

Je peux vous dire que je vais les déguster ces derniers épisodes...heureusement ils vont être tous un peu plus long à priori^^

Hors ligne

#6 04-06-2022 11:15:06

NX Tazarimeht
membre

Re : The Orville 03x01 Electric Sheep

En valeur absolue je dirais que ça vaut 7, à cause de la résolution bien trop facile du "problème" du jour..... il aurait été plus stimulant de déposer Isaac sur une autre planète, et de le voir revenir trois ou quatre semaines plus tard. Le changement de mode de diffusion a peut-être joué là-dessus ; difficile de lancer un arc dans ce qui, pour de nombreux spectateurs, constitue un premier contact avec la série hello

Pourtant si je suis assez gentil pour attribuer 4 au dernier épisode (complètement loupé) de SNW, alors celui-ci peut bien aspirer à 8. L'aspect malin est de profiter de ce redémarrage pour créer un épisode à quai, qui offre une sorte de visite du vaisseau aux nouveaux, et une conclusion (?) émotionnelle du dyptique Kaylon aux autres.....

The Orville est un plaisir simple, le contraire de la corvée mécanique, imposée par l'habitude, qu'est devenu le visionnage de Fake Trek. C'est aussi une série belle à regarder, et à cet égard la saison 3 semble déjà percer tous les plafonds ; les effets visuels à foison ne sont pas juste bluffants sur le plan technique, ils sont colorés, vivants ! cheers Chose rare d'entre toutes, il arrive que la musique envahissante si caractéristique des séries actuelles disparaisse pendant quelques minutes pour laisser respirer l'image et les acteurs. Et bien sûr, la question sociétale est abordée sans prêchi-prêcha par le prisme de l'altérité alien..... ce qui était la procédure originelle de Trek avant l'OPA des ténias en 2009.

Maintenant regardons les médias soudoyés (qui ont soutenu que Di$$$covery était géniale et The Orville nulle) retourner leur veste mryellow
Hâte de revoir Bruce Boxleitner.....

Dernière modification par NX Tazarimeht (04-06-2022 11:45:15)


Les nains sapent sans bruit l'oeuvre des géants,
NX Tazarimeht

Hors ligne

#7 04-06-2022 12:18:18

pehache
membre

Re : The Orville 03x01 Electric Sheep

Vous regardez où ? Il n'est pas sur ma plateforme habituelle. J'achèterai les DVD/BD après coup, mais en attendant je ne sais pas où regarder.

Hors ligne

#8 04-06-2022 12:46:26

scorpius
Nowhere Man

Re : The Orville 03x01 Electric Sheep

9536e14ca8ea2e57de89454e3ac712232f339c59.gifv


a56576da1ff2efa018d897b1cd90939fd9c8bdf2.gifv

Hors ligne

#9 04-06-2022 12:59:12

mypreciousnico
Why ?

Re : The Orville 03x01 Electric Sheep

NX Tazarimeht a écrit :

C'est aussi une série belle à regarder, et à cet égard la saison 3 semble déjà percer tous les plafonds ; les effets visuels à foison ne sont pas juste bluffants sur le plan technique, ils sont colorés, vivants ! cheers Chose rare d'entre toutes, il arrive que la musique envahissante si caractéristique des séries actuelles disparaisse pendant quelques minutes pour laisser respirer l'image et les acteurs.

Particulièrement d'accord avec ça smile Il y'a quelques chose de frais, de beau même, dans les scènes de SFX. c'était déjà présent dans les deux première saisons, là c'est juste sublimé par la hausse de budget. L'espace dans The Orville est un terrain que l'on a hâte de découvrir, un horizon appétissant, qui ne demande qu'a être arpenté, découvert, exploré...
Quand à ces moments de respiration sans musique, ils sont précieux :  99% de l'épisode c'est d'ailleurs ça, des gens qui discutent, des dialogues sans artifices...

pehache a écrit :

Vous regardez où ? Il n'est pas sur ma plateforme habituelle. J'achèterai les DVD/BD après coup, mais en attendant je ne sais pas où regarder.

Pour mater le show sans attendre et en restant dans une (très relative) légalité, il y'a la solution décrite par Selek à savoir s'abonner à Disney + ou à Hulu et regarder via VPN

Hors ligne

#10 04-06-2022 14:44:12

matou
modérateur

Re : The Orville 03x01 Electric Sheep

Il n’y a pas eu une augmentation du budget pour le tournage. Ils ont peut être eu plus d’argent pour les SFX.
Pour infos, le tournage des saisons:
S1 jours de tournage = 95; budget tournage= 40 millions
S1 jours de tournage = 136 ; budget tournage= 69 millions
S1 jours de tournage =110 ; budget tournage= 65 millions

Pour comparer la saison 2 de Picard c’est 105 jours pour 100 millions.(tournage le plus cher en 2021 pour la Californie).

Hors ligne

#11 04-06-2022 14:53:15

pehache
membre

Re : The Orville 03x01 Electric Sheep

pehache a écrit :

Vous regardez où ? Il n'est pas sur ma plateforme habituelle.

Ah ça y est il y est, j'étais juste un peu trop pressé ! Vivement ce soir.

Hors ligne

#12 04-06-2022 17:43:54

Selek
membre

Re : The Orville 03x01 Electric Sheep

pehache a écrit :

Vous regardez où ? Il n'est pas sur ma plateforme habituelle. J'achèterai les DVD/BD après coup, mais en attendant je ne sais pas où regarder.

mypreciousnico a écrit :

Pour mater le show sans attendre et en restant dans une (très relative) légalité, il y'a la solution décrite par Selek à savoir s'abonner à Disney + ou à Hulu et regarder via VPN

J'ai un compte Disney+ FR et je regarde sur Disney+ UK via vpn, car je tiens à fiancer cette série par par contre les abominations de l'équipe Kurtzman et cie  j'utilise une  autre plateforme que je ne peux pas citer ici sans contrevenir aux règles du forum. Abominations d'ailleurs que j'ai arrêté de regarder sauf Prodigy et STSNW.
Mais concernant STSNW, je vais tenter de regarder jusqu'à la fin de la saison 1, mais je ne suis pas certain que je vais y arriver...

Sinon @pehache je vais t'envoyer le lien en MP vers la plateforme en question, en général les épisodes sont disponibles dans l'heure après la diffusion US, mais c'est mieux de financer via Disney+ et d'encourager la production d'une saison 4 wink

Hors ligne

#13 05-06-2022 16:09:25

pehache
membre

Re : The Orville 03x01 Electric Sheep

Je suis mitigé...

Même si mieux vaut tard que jamais, cet épisode aurait dû avoir lieu bien plus tôt en S2. C'était un peu fort que Isaac revienne sur la passerelle comme si de rien n'était, sans que ça provoque de malaise.

Après j'ai un peu de mal avec le nouveau personnage. Pour une simple enseigne elle a des talents assez exceptionnels. Et elle est quasiment insubordonnée (elle s'oppose au Capitaine, et que ça plaise ou pas Isaac est officier de bord donc son supérieur). A un moment il faut choisir : dans l'optique initiale de comédie le ton libre entre les personnages passe bien et est même utile pour les ressorts comiques, mais si la série devient "100% sérieuse", avec ST comme modèle, ce serait quand même bien que l'ambiance générale aille avec. Tu contestes les décisions du Capitaine, tu veux la mort d'un officier, à un moment tu n'as plus rien à faire sur le vaisseau, non ?

Il y a le thème de la responsabilité individuelle versus collective et le suicide. Isaac doit-il être tenu individuellement responsable des actes de tous les Kaylons ? Je trouve de l'excès à la fois pour défendre Isaac (le faire revenir comme si de rien n'était, sans anticiper les réactions négatives) et pour le condamner (l'attitude de Charly Burke, incapable de relativiser  sa colère).

Puis le thème du suicide, et là j'ai l'impression qu'ils se prennent un peu les pieds dans le tapis. Le discours "il ne faut pas se sentir coupable quand quelqu'un se suicide" (Claire à Marcus), d'accord, mais il a ses limites quand il y a une situation de harcèlement, comme c'est le cas ici. Les confidences sur l'oreiller "dans mon monde on respecte la décision des suicidaires" tombent un peu à plat : je ne sais pas aux USA, mais en France on n'en est quand même plus à stigmatiser les suicidés... Par contre se demander ce qui peut pousser un être à priori dénué d'émotions à se suicider, c'est intéressant : les mêmes causes produisent les mêmes effets, par des chemins de raisonnement différents.

Bon, j'ai quand même pris du plaisir à cet épisode, et là je suis sur un mode "qui aime bien châtie bien"

Hors ligne

#14 05-06-2022 17:24:51

matou
modérateur

Re : The Orville 03x01 Electric Sheep

Il faut voir cet épisode comme l’utilisation d’Isaak pour introduire Charlie.
Et c’est le but de cette topologie de monter une personne ayant des capacités supérieures mais justement, ne pas avoir appris qu’il y a des contraintes qui la dépasse.
Pour le moment c’est un personnage totalement mue pas ses sentiments. Ce qui est incompatible oui avec ses obligations. Et justement elle finit virée.
Mais connais les auteurs, on va voir à travers elle une allégorie de l’humanité qui va évoluer positivement dans les futurs épisodes.
Pour le racisme envers Isaak il y a deux éléments à prendre en compte (l’épisode ne le montre pas). La première c’est que les Kaylons se ressemblent tous. Pour quelqu’un qui a vécu un élément traumatique avec eux, croiser Isaak c’est avoir un haut le cœur devant sa silhouette. La seconde c’est que l’affrontement contre les Kaylons semble être la première guerre qu’à connu cette humanité. Qui en plus n’est pas une fédération ancienne comme l’UFP . Et même si on peut imaginer une humanité plus évoluée qu’actuellement, les traumatismes historiques ont toujours les mêmes effets.
Pour ke thème du suicide, il y a un substrat religieux qui pèse beaucoup. C’est le sens de la discussion sur l’oreiller pour avoir un point de vue athée. Et si la série évite d’être marquée US, la culpabilisation joue bq là bas.

Hors ligne

#15 05-06-2022 23:32:18

dl500
TOS Forever

Re : The Orville 03x01 Electric Sheep

Bonsoir à tous.
Voici l'avis d'Yrad sur ce premier épisode.
www.unificationfrance.com/article72728.html#yr
Très bonne lecture.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#16 01-07-2022 16:52:29

dl500
TOS Forever

Re : The Orville 03x01 Electric Sheep

Enfin vu.
Quel plaisir de retrouver de la SF positive et lumineuse.
Sujet délicat et bien traité. J'ai bien aimé.
Même avis que Nico.
J'essaie de rattraper le retard de visionnage.
7/10

Dernière modification par dl500 (01-07-2022 16:55:03)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

Pied de page des forums