ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#151 27-10-2016 15:33:25

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

dl500 a écrit :

J'ai fait découvrir ST par ENT Dear Doctor et VOY Blink of an eye.
Pour ce dernier, j'ai reçu une unanimité positive.
Et les réactions ont été que personne ne voyait ST comme cela. (intelligent et posé).
Merci le rebouse... sad

Normal ce genre de réaction,  si tu ne proposes que des épisodes intelligent et posé ..

Propose The Trouble With Tribbles.TOS.2, A Piece Of The Action.TOS.2 , .Qpid.TNG.4 & ils découvriront que Star Trek posséde aussi énormément d'humour..
Propose  l' arc Andorian : Babel One /United / The Aenar.ENT.4 & ils découvriront que Star Trek est aussi de l'action/aventure  fun & palpitant.
Propose Our Private Little War.T02 , The Pegasus.TNG.6 , In A Pale Moonlight.DS9.6 & ils découvriront que Star Trek ne propose pas qu'une vision "cul cul la praline " de l' Humanité...

C'est ça Star Trek avant tout. Différent tons, différentes couleurs , différentes saveurs.. Qu' exclusivement "posé et intelligent" ? In A Pig's eye ! comme dirait Bones .. wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#152 27-10-2016 15:49:43

mypreciousnico
Why ?

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

dl500 a écrit :

Je vais te suivre pour TNG.
Quand je pense à The measure of a man, je me dis que sans connaissance de la série ni de Data on passe complètement à côté.

Je ne pense pas que ce soit un soucis. Pour moi c’est un épisode idéal à présenter à un newbie. Parce que justement la condition de Data est parfaitement résumée dans l'intrigue.

dl500 a écrit :

Pour Dear Doctor et ENT, je pensais que ce serai l'épisode qui ferai l'unanimité parce que le plus récent, et qu'ENT ne nécessite pas une connaissance particulière. Et bien ce fut partagé. Comme quoi...
ST est et restera un mystère à explorer.

C’est trop particulier comme épisode, trop "Star Trek", trop cérébral, trop sérieux. De quoi faire fuir un newbie. Idem pour The City On The Edge Of Forever. D'ailleurs, ces deux épisodes, je suis loin de les trouver aussi géniaux que ça. Je veux dire, ils sont brillants bien entendu, mais je ne les classerait certainement pas dans le top des épisodes de Star Trek, encore moins pour présenter à un newbie.

Comme je le disait, Blink Of an Eye c’est vraiment le patient zéro de l'épisode à présenter. D'ailleurs, tes amis ne s'y sont pas trompés. The measure of a man en fait également partie, ainsi que TOS Balance Of Terror ou TNG Elementary, Dear Data pour n'en citer que quelques uns de mémoire smile

Après, quelqu'un du forum avait un jours écrit "pour présenter Star Trek, tu met juste un épisode que tu adore". Je suis 100% d'accord avec ça. Il n'y a pas de vérité universelle, pas d'épisode miracle qui convaincra tout le monde.

Hors ligne

#153 27-10-2016 16:37:51

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

dl500 a écrit :

Tiens, je viens de revoir à l'instant "the cloud minders" de la saison 3.

Ohhhh je retiens l'idée, il faudra que je le revois pour bien me le remettre en tête, mais effectivement d'après mes souvenirs ça peut être très sympa pour faire découvrir TOS. Merci smile


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#154 21-03-2019 00:59:48

yrad
admin

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

J’ai naguère contribué à ce topic. Mais le temps passe… sigh

Or on m’a récemment demandé quelle est la meilleure manière d’entrer dans Star Trek (comme d’autres entrent dans les ordres mdr). Voici donc ma réponse actuelle...

Il est virtuellement possible d’entrer dans Star Trek par n’importe quel bout. La plupart des fans de longue date, devenus trekkers avant l’avènement des grandes disponibilités matérielles contemporaines (coffrets DVD/BRD français, SVOD Netflix, téléchargements légaux ou illégaux à la portée de trois clics…), ont découvert cet univers "à la dur" (c’est-à-dire rarement de la meilleure manière, en tombant par hasard sur un épisode en cours de diffusion, dans le désordre, et/ou à travers de bien mauvaises VF…). Ce fut au fond une sélection naturelle, assortie de détermination et d’efforts pour réussir à tout voir et tout comprendre, et qui contribue probablement aussi (comme toutes les sélections naturelles) à la vigueur de leur "fanitude".

Cependant, si l’objectif est d’optimiser la prise de contact avec Star Trek, soit pour gagner en temps et en efficacité (notamment à une époque sursaturée d’infos et de divertissements), soit pour augmenter la probabilité d’adhérer et in fine de devenir fan à son tour, je dirais qu’il existe deux voies principales :
#1 - la voie de la chronologie de production (en gros : série puis films TOS -> série puis films TNG -> série DS9 -> série VOY -> et enfin série prequelle ENT). C’est la démarche du puriste ou de l’historien, de celui qui tente de reconstituer à son échelle personnelle, en accéléré et in vitro, quarante années de créativité audiovisuelle.
#2 - la voie de la chronologie internaliste (en gros : film ST First Contact -> série prequelle ENT -> série puis films TOS -> série puis films TNG -> série DS9 -> série VOY). C’est la démarche de celui qui aime à prendre au sérieux les univers imaginaires, et qui considère le Trekverse comme une création achevée méritant d'être abordée avec la pesanteur du monde réel.

Selon mon expérience (ayant fait venir à Star Trek vraiment beaucoup de monde IRL), la seconde voie (chronologie interne) est sans aucun doute la plus efficace aujourd’hui ! Tout simplement parce que la série Enterprise est vraiment l’incarnation du prequel idéal, c’est-à-dire qu’il est à la fois capable d’enrichir la vision des trekkers qui connaissent déjà par cœur tout ce qui se produit chronologiquement après en in-universe, mais qu’il est en même temps capable d’initier à la perfection les néophytes contemporains aux fondamentaux exploratoires, conceptuels, et philosophiques de Star Trek.
Enterprise tient en fait du premier cycle universitaire, lorsque TOS et TNG seraient plutôt le second cycle, puis DS9 et VOY le troisième.
Et au nombre de tous ceux qui ont suivi ce "parcoursup", il n’y a jamais eu aucun recalé à déplorer. Je sais en outre pertinemment que beaucoup auraient calé s’ils avaient débuté leur initiation par TOS (pour des questions de forme et/ou de style frappé au coin des sixties), alors que d’avoir été d’abord nourris par ENT aura modifié quelque chose dans leur esprit (à la façon d'un déclic ou d'un changement de "mode"), ce qui leur a ensuite toujours permis d’embrasser TOS sans la moindre réticence, perplexité, ou ironie.
C’est en fait d’avoir assisté si souvent à cette "magie initiatique" au bénéfice de TOS qui a achevé de me convaincre que la série Enterprise est vraiment un chef d’œuvre incompris et inégalé. thanks

Quant aux films Kelvin (2009-2016) et à la série Discovery (2017+), ils restent totalement facultatifs (quelle que soit la voie choisie). Mais quitte à les découvrir tout de même à titre documentaire, mieux vaut le faire en tout dernier…


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#155 21-03-2019 14:20:48

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

C'était un peu également la conclusion que nous avions eu chez STPNL !

Enterprise propose un contenu clair et varié, facile à suivre, pour le moment la série n'est pas "datée" mais probablement que d'ici 10-15 ans il sera plus compliqué de débuter avec.
Reste alors à espérer que la qualité de la série sur Picard soit suffisante pour faire découvrir à un·e néophyte.

Après, le premier film Kelvin peut être utile sur le long-cour.
Je m'explique. Ma sœur a vu ce film il y a presque 10 ans et l'a beaucoup aimé, mais pas suffisamment pour se lancer dans les séries. C'est avec le temps et les visionnages répétés des films qu'elle a commencé à se poser des questions. "Pourquoi autant de monde aime ce truc ?" "Qu'est-ce qui peut être aussi inspirant dans cet univers ?" Et c'est donc la semaine dernière qu'elle a commencé le visionnage de TNG.

(Et c'est d'ailleurs mon cheminement également, mais en plus rapide)

Après c'est un véritable pari sur la durée qui est fait dans le cas de ce film.

Hors ligne

#156 11-04-2019 14:53:09

dl500
TOS Forever

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

[Suite à ce post]

Guigui le gentil a écrit :

Comment commencer STAR TREK : par les 6 premiers films et TNG à mon avis smile

Alors là...vaste sujet et débat (il existe un sujet spécifique sur le forum).

Et je ne suis pas d'accord avec toi. wink

Ok pour la trilogie, mais TMP ou même TNG...c'est compliqué.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#157 11-04-2019 14:57:12

Oberon
Section 31

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

L'ami qui m'a fait découvrir ST m'a fait débuté par TNG, mais directement à la saison 2, bien qu'après avoir visionné le pilote.
À l'époque, je me souviens avoir émis des réserves, mais il était adamant et arguait que je ne tiendrai pas le choc du caractère ultra-kitsch de la première saison. Et même ainsi, les premiers épisodes (mention spéciale à l'ennui éprouvé devant l'enfant de Troy) ne m'ont pas emballé plus que ça. C'est lors du procès de Data que j'ai développé une appétence réelle pour la série.
Quand à la saison 1, je l'ai visionné des années plus tard, et entre la surcharge d'enjeux reposant sur Wesley et la mort de Tasha face à une flaque de goudron (thématiquement intéressant mais visuellement daté et un peu ridicule) je confirme que mon ami a choisi la bonne approche.

J'ai vu les films impliquant Kirk plus tard, et ils ont bénéficié d'une plus grande tolérance de ma part compte-tenu du capital sympathie accumulé lors du visionnage de TNG.
Du coup, je rejoins l'avis de Synock: pour une personne découvrant ST, c'est une tentative périlleuse que de commencer par les films, tant ils sont marqués par leur époque et visuellement très dépassé, chose que l'on tolère bien plus facilement dans le format série.


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#158 11-04-2019 15:10:59

dl500
TOS Forever

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

Il existe plusieurs clefs d'entrée.
A chacun sa sensibilité vis à vis de l'entreprise. wink
Le plus simple:
Par ENT car c'est la logique chronologique et la moins datée visuellement.
Par TOS parce que c'est le côté historique si l'on n'est pas allergique au kitch et que l'on a la capacité de resituer la série vis à vis de son époque.
Par les films et principalement First contact qui ouvre à TNG ou ENT.
DS9 et VOY ce sont des spin off et vont dans la continuité de TNG. Mais VOY peut parfaitement jouer son rôle car démarquée des autres séries en terme géographique.
Il existe bien sur d'autres réponses...


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#159 11-04-2019 16:15:14

mypreciousnico
Why ?

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

Aujourd'hui, je suis persuadé qu'il n'y a pas de "bon" point d'entrée. Ça dépend de trop de paramètres, de la personne qui regarde, de l'époque, du degré de tolérance à la forme, du temps qui fait...
Pour ma part, j'ai découvert Star Trek seul, par pur hasard : un cousin m'avait passé des Divx avec entre autre un .avi dégueulasse de Premier Contact en VF. J'ai adoré le film et acheté le coffret de la saison 1 de TNG, pour retrouver le même équipage. Le choc visuel fut innommable, mais j'ai persévéré.
Pendant des années j'ai cherché à convaincre, à faire du prosélytisme et à trouver le meilleur angle d'attaque...sans succès aucun. Depuis que j'ai arrêté d'essayer des tas de potes se sont mis, d'eux-même, à la saga, pour comprendre pourquoi j'étais aussi attaché à cette licence (la disponibilité sur Netflix a beaucoup aidé aussi, un paramètre à ne pas négliger pour les jeunes générations pour qui il est aberrant de jongler avec 12000 disques). La plupart n'ont pas tout vu, mais ça ne je ne peux pas les en blâmer (faut être fou par se fader un univers de 5 séries et 10 films en entier^^)

Hors ligne

#160 11-04-2019 16:34:46

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

Je pense qu'il ne faut pas chercher à convertir les gens à Star Trek.
J'ai réfléchi à cela après un épisode de STPNL dans lequel DrAg0r dit un truc du genre "vouloir que quelqu'un adhère à nos idées c'est de l'Impérialisme" (désolé si je paraphrase).

En fait l'idée même de vouloir faire comprendre à quel point Star Trek c'est bien et c'est important pour l'humanité à connaître fait que l'on va à l'encontre du comportement des protagonistes de Star Trek.
Vois-t-on Jean-Louc Picard débarquer sur une planète et dire aux gens "non mais rejoignez la Fédé les amis, ici on a pas de problèmes, on aime les gens et vous ferez plus la guerre !"
Non en fait c'est plus par l'exemplarité qu'il convainc.

La solution pour convertir à Star Trek elle est dans ce que dit mypreciousnico, "Depuis que j'ai arrêté d'essayer des tas de potes se sont mis, d'eux-même, à la saga". C'est d'ailleurs pareil pour moi.


Mais bon ça c'est pour la question du prosélytisme Trekkien.
Pour ce qui est de la découverte je pense qu'aujourd'hui, en 2019, la seule réponse possible est "Pas par le premier film".

Et encore, si la personne aime les films de cette époque et de ce style, ça peut passer. Mais je pense qu'une personne qui aime les films de ce style connaît déjà The Motion Picture !



EDIT : c'est marrant, avec le déterrage de ce topic je me rappelle que c'est le premier sujet que j'ai lu ici, avant même mon inscription.
Et à l'époque Tartempion m'avait convaincu d'être sur la bonne voie.

Tartempion a écrit :

Pourquoi se compliquer la vie? Commence par le début et continue dans l'ordre de production, tout simplement:
Original Series, Animated Series, ST1, ST2, ST3, ST4, Next Generation, ST5, ST6 puis Deep Space Nine, ST7, ST8, ST9, Voyager, ST10, Enterprise. Pour le film actuellement en salles tu peux l'oublier: c'est une insulte en règle à tout ce que Star Trek représente.

C'est une formule qui m'a convenue et qui me conviendrait à nouveau je pense.

Dernière modification par Synock (11-04-2019 16:45:06)

Hors ligne

#161 29-05-2020 20:41:04

Ftiqz46d
candidat

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

Personnellement, j'avais en tete ce "rattrapage" culturel depuis longtemps, une espèce de mission en quelque sorte. Pour moi, il était inconcevable que je ne débute pas par TOS. Si l'aventure avait du s'arreter là, elle se serait arretée. Je précise, qu'étant cinéphile, j'ai une certaine capacité à resituer les oeuvres dans leur contexte, dans leur époque. Cela peut aider pour  visionner "une série de SF" des sixties. Si on est pas capable d'apprécier TOS (ce qui est tout à fait possible), pour moi ce n'est pas la peine de continuer car tout Star Trek est là. Il faut juste savoir passer outre certains costumes, certains sfx... Si tout se passe bien sur TOS, alors tout est permis. C'est ce qui c'est passé pour moi. La légende trekkienne débute là. Point barre. Pour le reste, je poursuis dans l'ordre chronologique. Pour ce qui se passe avant TOS, ce sera pour plus tard et ce sera un plaisir différent, un vrai prequel.

Hors ligne

#162 04-06-2020 14:29:53

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

Je précise, qu'étant cinéphile, j'ai une certaine capacité à resituer les oeuvres dans leur contexte, dans leur époque

C'est une approche qui me plait.. Si tu veux commencer TOS & placer la série dans son contexte de l'époque.. En tant que cinéphile , je te conseillerai de te replonger dans certains grand films.

Par exemple , Forbidden Planet (1956 ) & The Day The Earth Stood Still ( 1951 ) qui sont à mes yeux , les influence majeures de  Gene Roddenberry .

Pas mal de revoir aussi certains films sur la conquête spatiale comme The Right Stuff (1981) , First Man (2018 ) , Apollo 13 (1995).
L'engouement pour le programme spatial Americain  est assez prégnant dans le coeur de la série.

Même si c'est idéal de  replacer TOS dans son contexte d'époque pour mieux la saisir, il est aussi évident que la série même vieille de plus de 50 ans, continue, par ses thèmes & ses grands idéaux humanistes, à  parler aussi  de notre époque ô combien tout aussi turbulentes  que  celle des 60's..

Cette ultime frontière n'est plus forcément l'espace , mais l' époque , l'avenir vers lequel nous avançons avec son lot de "goût pour l’Armageddon" ,  ses " Charlie X "  & autre " Balance de terreur ".. wink

Un dernier conseil regarde La Série Originale dans son ordre de production , l'ordre de diffusion est à proscrire.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#163 27-11-2021 17:51:07

mypreciousnico
Why ?

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

Suite de ces échanges

pehache a écrit :

Je me retrouve assez bien dans votre découverte de ST, monde dans lequel je suis également rentré sur le tard.  Je n'ai pas non plus été emballé, loin de là, au premier abord. (...)
Bref, tout ça pour dire qu'entrer dans l'univers ST historique n'est pas évident si on n'est pas tombé dedans en étant petit !

Ha mais c'est clair ! Comme disais Oberon, Star Trek c'est pas si facile que ça a appréhender. La récompense, in fine, est inestimable, mais faut en vouloir et accepter de persévérer.
Pour ma part j'ai attaqué avec les films et c'est probablement ça qui m'a sauvé. Car j'ai adoré les films TOS autant que TNG et j'ai voulu aller plus loin en faisant l’acquisition du coffret DVD de la saison 1 de TNG. Le choc fut dévastateur, renforcé encore par l'image absolument immonde d'avant le remaster...Mais j'avais déjà vu du TNG vraiment bon, donc je savais que en vrai ça allait être bien.
J'ai plein de potes qui se sont cassé les dents sur les débuts de TNG (qui sont plus rudes que TOS je pense, même si c’est plus récent).
Ceci étant dit aujourd'hui la saison 1 de TNG je l'adore. le meilleure est çà venir, mais elle a une ambiance bien a elle et quelques très bons épisodes.

Hors ligne

#164 27-11-2021 18:40:47

Oberon
Section 31

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

J'admets plus que volontiers que la saison 1 de TNG est ardue au visionnage (et au revisionnage) mais de là à dire que c'est plus raide que TOS, je crois vraiment que c'est une affaire de sensibilité.
Car c'est seulement cette année, après une décennie de Trekisme intensif (toutes les séries pré-Kurtzman au moins 2 fois et tous les films entre 1 et 3 fois) que j'ai réussi, en me forçant, à visionner TOS. Et encore, j'ai du faire un break de 3 mois en plein milieu. Entre les combats de catcheurs aux t-shirt déchirés, Kirk qui fait/comprend/résout tout en emballant tout ce qui bouge comme un phallocrate des sixties, les femmes qui oscillent entre les pires clichés de l'époque et le ridicule d'une émancipation ratée, les décors en carton-plâtre qui empeste le studio, les craignos monster invariablement datés et ridicules, sans oublier la sainte trinité des thèmes de TOS (robot tueur, être omnipotent, machine folle) qui résume 80% des épisodes, pardon mais c'était dur d'en voir le bout! À côté de ça, Tasha qui se crêpe le chignon avec une rivale sur un ring grotesque armée d'un bitonio improbable, c'est limite du bonheur...

Alors certes, on peut sauver des épisodes sur leur fond (et soyons honnêtes, seulement le fond!) quand ces derniers ne sont pas gâtés par Kirk aka Omniman ou plus simplement parce que ça fait 10 fois qu'on regarde une déclinaison du même pitch (Roddenberry a tout mon respect et ma gratitude, mais "variation sur un thème", au bout de 3 saisons, je commençais à fatiguer sévère). Même les épisodes de la saison 1 de TNG sont bien plus riches en worldbuilding, et la résolution est bien plus souvent du à un effort collectif qu'à l'intervention divine de Kirk. Et c'est infiniment plus gratifiant, en tout cas pour moi et ce qui me fait aimer ST.

J'ai pleine conscience que TOS était un work-in-progress sur lequel Roddenberry a du ferailler avec les studios pour pouvoir y placer la portion hélas congrue de son utopie. En sans cette série laboratoire et son succès, pas de films et certainement pas de TNG, qui représentent la maturité du message vu que le bras de fer avec la production n'était plus du tout le même. Donc merci à TOS d'avoir ouvert la voix, mais au même titre que j'aime ma grand-mère, faut bien admettre que question glamour et sexe appeal, elle a fait son temps.
Cette année, j'ai eu l'occasion de faire découvrir ST à un ami. Naïvement, il m'a dit vouloir commencer par le début (le pauvre ne pouvait pas se douter...) et j'ai du insister pour qu'il accepte qu'on démarre par TNG. Et déjà là, il a failli se barrer.
Alors j'imagine pas si j'avais commencé par TOS, son kiscth absolu et sa passerelle qui fait bip-bip... redshirt

Dernière modification par Oberon (13-01-2022 13:30:17)


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#165 27-11-2021 18:52:31

mypreciousnico
Why ?

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

La plupart des mes potes ont davantage toléré TOS justement parce que c'est ancien. Il y a donc une certaine bienveillance façon "bon ok, c'est kitsh mais c'est l'époque qui veut ça"
Sur le tas il y en a deux qui on même adoré le côté hyper coloré, quand la sécheresse et la raideur des personnages et des interprètes de TNG (surtout dans Farpoint) les a rebuté. Ceci étant, assez rapidement (vers la fin de saison 1 de TNG je dirais) TNG a pris le dessus oui.

Hors ligne

#166 27-11-2021 18:54:34

dl500
TOS Forever

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

Ce sujet est à multiple possibilités de portes d'entrée.
Je fais actuellement découvrir ST à une newbie avec comme clé d'entrée des épisodes symboliques de l'utopie trekienne, des épisodes clés de TOS et ses films et.... Ça marche.
Pas de rejet du tout face à la forme de la série mère (et je dis bien UNE newbie), au contraire, mais plutôt une bienveillance face à une série certes datée mais si importante dans son fond, son apport en tant qu'oeuvre.

Dernière modification par dl500 (27-11-2021 19:21:25)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#167 27-11-2021 20:36:55

Oberon
Section 31

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

Quand je lis ce que tu écris, mypreciousnico, je me dis que c'est certainement parce que j'ai clôturé ma découverte de ST par TOS que ça a du être aussi pénible. Il est avéré qu'à de nombreux épisodes, je pensais à des approfondissements thématiques vu dans ENT ou TNG, et ça compliquait mon visionnage... Faut croire que j'ai trop attendu avant de m'y mettre!

Cela dit, je pige mal tes potes qui sont plus tolérant envers TOS que TNG à cause de l'époque. Ils ont pas trop du connaître le niveau moyen des années 80 et du nombre de standards désormais présents dans les séries que TNG a du inventé. Rien que cette vista de légende d'avoir anticiper la technologie des tablettes et du tactile, je sais que ça en a aidé et bluffé plus d'un, moi le premier.
Par contre, les bananes métalliques dans l'oreille, c'était déjà limite quand TOS a été diffusé... jesors

Après, on est d'accord que, comme le rappelle dl500, les portes d'entrées sont multiples (j'éviterai de commencer par DS9 malgré tout, parce que bonjour la géopolitique pour le néophyte...) et c'est bien que je voulais dire en parlant de sensibilité.
Aujourd'hui je suis un fan hardcore de VOY, mais je sais pas si certains délires de Braga seraient passés si j'avais pas vu TNG et ENT avant. Il y a autant de portes d'entrées que de façons de se rater, je pense...
En tous cas bravo pour cette newbie convertie au charme kitschousse de TOS, parce qu'un départ par là, ça passe ou ça casse!

Dernière modification par Oberon (28-11-2021 02:34:01)


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#168 28-11-2021 11:55:37

mypreciousnico
Why ?

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

Oberon a écrit :

Quand je lis ce que tu écris, mypreciousnico, je me dis que c'est certainement parce que j'ai clôturé ma découverte de ST par TOS que ça a du être aussi pénible. Il est avéré qu'à de nombreux épisodes, je pensais à des approfondissements thématiques vu dans ENT ou TNG, et ça compliquait mon visionnage... Faut croire que j'ai trop attendu avant de m'y mettre!

Oui c'est très possible. TOS en dernier c'est se prendre de plein fouet son âge et le fait que tout est moins avancé finalement que dans TNG/DS9/VOY.
Un peu comme faire le premier jeu d'une série en dernier : le jeu sera toujours bon en soit, mais le gameplay ne sera qu'une version rough des jeux suivant qui auront affiné la formule. Ce n’est pas impossible cela dit, la preuve, puisque tu y est arrivé.
Moi j'avais la chance, lors de ma découverte de TOS (et de TNG) de déjà connaitre et aimer l'univers et les personnages. Ça aide énormément.

Oberon a écrit :

Cela dit, je pige mal tes potes qui sont plus tolérant envers TOS que TNG à cause de l'époque. Ils ont pas trop du connaître le niveau moyen des années 80 et du nombre de standards désormais présents dans les séries que TNG a du inventé. Rien que cette vista de légende d'avoir anticiper la technologie des tablettes et du tactile, je sais que ça en a aidé et bluffé plus d'un, moi le premier.
Par contre, les bananes métalliques dans l'oreille, c'était déjà limite quand TOS a été diffusé... jesors

Hahah lol
En vrai je pensais surtout aux débuts de TNG (les premiers épisodes de la saison 1...disons les 10/15 premiers pour être large). Moi même, les tout début de TNG, je les trouve hyper durs. C'est sec, c'est raide....surtout le pilote. L'entrée en matière de TNG il faut s'accrocher à son caleçon : un pilote extrêmement chelou au scénario confus, (je ne te raconte pas les débats avec un pote pour lui assurer que, si si, il allait finir par adorer Q...) des acteurs raides comme des tentes après une nuit de gel, suivi par un remake très moyen d'un épisode de TOS... la première fois que j'ia vu ça dans un coffret DVD à l'image absolument immonde, même pour l'époque, que j'avais payé une fortune...j'ai cru m'être trompé de série...
Il y a vraiment eu un déclic chez un pote aux alentours de l'épisode 16 ou 17 de TNG...ça faisait 15 épisodes qu'il râlait et que je l'enjoignait de continuer (il avait adoré TOS et les films associés), qu'il allait finir par se régaler sévère. Il était d'ailleurs sur le point d'abandonner et je lui ai conseillé de zapper la saison 1 et d'y revenir après...finalement, d'un coup le truc s'est débloqué et la suite à été incroyable...Il a ADORÉ le reste de TNG et le personnage de Picard. L'humanisme du personnage a trouvé un écho chez lui beaucoup plus fort que ce que j'aurais cru. Après ça il a détesté DS9, mais VOY l'a bluffé au delà de mots (ce qui m'a rempli de joie, car je suis ultra heureux dès que cette série reçois de l'amour).

Oberon a écrit :

Après, on est d'accord que, comme le rappelle dl500, les portes d'entrées sont multiples

Exactement, il y a autant de points d'entrées possibles que de Trekker et chaque voyage est unique smile

Oberon a écrit :

(j'éviterai de commencer par DS9 malgré tout, parce que bonjour la géopolitique pour le néophyte...) et c'est bien que je voulais dire en parlant de sensibilité.
Aujourd'hui je suis un fan hardcore de VOY, mais je sais pas si certains délires de Braga seraient passés si j'avais pas vu TNG et ENT avant. Il y a autant de portes d'entrées que de façons de se rater, je pense...

Nous sommes d'accord, je ne conseillerai pas non plus de commencer par DS9 ou VOY non plus. Ceci étant dit il y a surement des gens qui l'ont fait et pour qui ça marché.

Oberon a écrit :

En tous cas bravo pour cette newbie convertie au charme kitschousse de TOS, parce qu'un départ par là, ça passe ou ça casse!

J'ai trois potes qui ont vu tout ST et les trois on regardé en commençant par TOS et en suivant l'ordre chronologique (donc avec les films au milieu) mais avec ENT à la fin. C'est donc faisable, mais dans les trois cas il y avait une tolérance de base au fait qu'une série soit datée.

Hors ligne

#169 28-11-2021 14:35:13

dl500
TOS Forever

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

Clé d'entrée pour moi:
Épisodes pour définir la philosophie trekienne : the city on the edge of forever. Dear doctor. Blink of an eye.
Ensuite on peut ouvrir sur TNG avec certains épisodes comme Darmok.
Avec TOS j'ai montré space ceed et journey to babel pour enchaîner sur Twok et Tsfs.
J'en suis là pour l'instant.
Comme il n'y a pas de recast (ou très peu) avec le star trek historique, il était pour moi important de connaître les personnages et acteurs dans l'ordre (ce que je n'ai pas eu comme chance).
On va embrayer sur TVH très bientôt.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#170 28-11-2021 15:54:22

Pok
vétéran

Re : Par où commencer dans Star Trek ?

Bon alors je ne suis sans doute pas du tout objectif car j'ai découvert Star Trek avec TOS (que l'on appelait juste Star Trek à l'époque, vu que c'était la seule...). De fait j'aurais tendance à proposer de commencer pas là. D'autant que je dois confesser une affection particulière pour les séries des sixties (début seventies) dont le côté désuet, léger, théâtral, participe chez moi sans conteste au charme que je leur trouve. Ainsi, retrouver un comédien ayant joué dans Star Trek dans un Mission Impossible ou un Mystère de l'Ouest fait toujours pour moi office d'Easter Egg apprécié, d'un petit bonus qui fait toujours plaisir. Mais je m'égare.

Néanmoins, nostalgie mise à part, j'ai le sentiment que la série originale conserve encore aujourd'hui une aura forte, unique, iconique, un cachet inimitable, et si l'on a réellement la volonté d'entrer pleinement dans l'univers il est dommage de se priver de ce petit bijou de pop culture, cet exemple d'alchimie réussie. Et comme le relève Oberon, la garder pour la fin peut s'avérer lourd, d'autant que l'on y retrouve des thèmes également abordés dans l'ère Berman.

Par défaut je privilégie toujours l'ordre de production. Mais pour ceux qui n'ont pas mon appétence pour les sixties je comprends tout à fait que TOS puisse être un peu rude, notamment pour une question de rythme. Pour le reste (le kitch, les bagarres, les décors carton-pâte, etc.) comme je le disais plus haut, je pense que ça fait partie de son charme. Star Trek est un divertissement intelligent, mais un divertissement aussi. Et je trouve TOS très divertissante!

Du coup autant attaquer directement par l'ère Berman, et TNG semble évidemment la meilleure porte car elle pose les bases pour la suite. Après si vous n'aimez pas les nineties non plus, bon courage, car elle aussi, en plus de ses défauts de jeunesse, est marquée par son époque.

Alors commencer par la saison 1 ou 2 de TNG, je ne sais pas mais, dans tous les cas, pourquoi ne pas se glisser un petit TOS de temps en temps, entre deux TNG, selon l'humeur, pour faire passer l'ensemble et mettre un peu de légèreté? Un mélange chaud/froid pour rentrer en douceur dans l'univers.

L'ère Berman construit beaucoup son univers, ses personnages épisode après épisode et, malgré ses nombreux défauts, je trouve dommage de sauter la première saison et de la garder pour plus tard, ne serait-ce que par rapport à Q. Je trouve pertinent de visionner TNG dans l'ordre, même si l'on peut tout à fait faire autrement, j'en conviens. De son côté, TOS peut vraiment se découvrir dans l'ordre que l'on veut, selon l'envie, selon qu'un titre inspire (peut-être en privilégiant quelques incontournables), et viendrait apporter un peu de légèreté, de fun, le temps de s'accoutumer (et que la série prenne ses marques).

La comparaison avec le gameplay en jeu vidéo me semble judicieux, ainsi commencer par TOS pourrait s'apparenter à découvrir les jeux d'aventures par des jeux LucasArts. C'est sympa le retro gaming, mais l'interface, ses mécaniques, peuvent sembler un peu arides et mal foutues au premier abord (ce qui est un peu vrai), bien que les jeux soit excellents!

Et puis si ça ne prend pas, ça ne prend pas, tant pis. Certains préfèrent les FPS, d'autres les MMORPG, d'autres les jeux de gestion, les jeux de foot, de stratégie, voire n'aime pas du tout les jeux vidéos...

Cela dit, nostalgie mise à part (bis), en préambule, The Cage reste à mon avis une excellente introduction à l'univers (bien que ça divulgâche un peu le double épisode The Menagerie)! L'épisode témoigne assez bien, je trouve, de l'ambition de Roddenberry pour la franchise. L'intrigue est excellente, les Talosien(ne)s sont très réussi(e)s, la production est vraiment bonne et l'intrigue est parfaitement trekkienne.

Dernière modification par Pok (29-11-2021 00:09:53)


♫ space maybe the final frontier but it's made in a Hollywood basement ♫

Hors ligne

Pied de page des forums