ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#201 22-10-2013 20:39:29

scorpius
Nowhere Man

Re : Avatar de James Cameron

Quarritch le bad guy grotesque et caricatural (et un peu mort) d'Avatar fera son retour dans les 3 suites à venir...
James Cameron explique

"Stephen était tellement mémorable dans le premier film, c'est un privilége de le voir faire son retour. Je ne vais pas vous dire de quelle façon il revient, mais c'est une histoire de science fiction après tout. Son personnage évolue d'une façon vraiment inattendue dans l'arc des 3 prochains films. J'ai vraiment hâte de retravailler avec un acteur aussi talentueux de plus c'est devenue un ami proche."

hmmm....


24099b5f6cfeca61d9eedf46e3fd6d4839f59c8d.gifv

Hors ligne

#202 22-10-2013 22:19:45

Warp 9
membre

Re : Avatar de James Cameron

Trois suites?......

Flash required


......... damn damn damn


"Ruiner une franchise parce qu'on en aime pas les fans c'est comme couler un navire parce qu'on en aime pas les passagers."

Hors ligne

#203 22-10-2013 22:24:20

Tartempion
Banni(e)

Re : Avatar de James Cameron

Suites, remakes, plagiats, adaptations... c'est tout ce que sait faire James Cameron. Il ne fait que ça depuis le début de sa carrière.

Hors ligne

#204 23-10-2013 13:18:20

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Avatar de James Cameron

Peut être, mais des oeuvres marquantes comme Terminator , Aliens , The Abyss, Avatar j'en vois très rarement , et elles sont à leur tour plagié & influence aujourd'hui encore de nombreux cinéastes.


scorpius a écrit :

Quarritch le bad guy grotesque et caricatural (et un peu mort) d'Avatar fera son retour dans les 3 suites à venir

Ah !  chacun ces idées sur le grotesque et le caricatural , des bad guys sans l'once d'un charisme depuis 2009 , les Marvels movies se pose là !
Le pire vilain :
tom-hiddleston-loki-muppets-again.jpg
Même les  héros ne le respectent pas lol
hulk-and-loki.gif


Quarrich déchire sa race , c'est un vrai badmotherfucker , une bête de guerre.. On le croirait sortie d'un Japanime & Stephen  Lang est incroyable dans le rôle ..
avatar098.jpg
Il revient sur Pandora ?! ..Sigourney Weaver aussi paraît il .. J'ai hâte d'y retourner & d'explorer les secrets cachés de ce vrai "Strange New World ".. D'ailleurs étonnant que des Trekkies ne soient pas plus emballé que ça par le monde d' Avatar ... wtf


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#205 23-10-2013 13:29:01

scorpius
Nowhere Man

Re : Avatar de James Cameron

Le vrai méchant d'Avengers c'est Thanos, Loki dans ce film n'est qu'un pion et ça lui fait pas de mal d'avoir été remis en place par Hulk. Reste à voir comment il va évoluer dans Thor 2...
Quand à Quarritch, c'est un rambo d'opérette, ridicule du début à la fin. Alors que le film aurait été bien plus intéressant si ce personnage avait cultiver une certaine "zone de gris" mais nan, c'est vraiment le militaire bas du front qui prend son pied à exploser des trucs roll
Et puis Pandora mais tu m'excuseras de ne pas être en admiration béate devant une forêt fluo... Ouais c'est jolie, mais ça n'est jamais incarner au point d'être fascinant, des "Strange New World" une série comme Crusade avec son budget télé m'en a offert des bien plus marquants hmm

Dernière modification par scorpius (23-10-2013 13:33:35)


24099b5f6cfeca61d9eedf46e3fd6d4839f59c8d.gifv

Hors ligne

#206 23-10-2013 20:10:31

matou
modérateur

Re : Avatar de James Cameron

Scorpius, je pense que tu es passé à coté du personnage de Quarritch. Il n'a rien d'un Rambo d’opérette car, John Rambo n'était pas un officier. Lui l'est.
Et dans la mise en scène, cela est très bien retranscrit.

Quarritch sait:
-être très exigeant envers lui même
-organiser un plan de bataille
-créer une fraternité aux sein des troupes
-comprendre les évolutions des différents protagonistes

Et j'insiste sur un fait, la manière dont Quarritch répond à ces conditions nécessaires au commandement est très réaliste. Un tel personnage de film semble tout droit sorti du monde réel.

De surcroit c'est un combattant formidable. Là c'est un élément très "cinéma".

Et si tu t’intéresses à l'armée, surtout à notre armée Française durant la guerre d’Algérie ou à l'armée US au Vietnam, tu verras que son jusqu'au boutisme, son racisme latent et son gout pour le combat son tirés de là.
Quarritch, c'est une décalque ciné d'Aussaresse.
Son attitude ressemble pour beaucoup à celle du personnage joué par Philippe Léotard dans "avoir 20 ans dans les Aures".

Hors ligne

#207 23-10-2013 20:46:27

scorpius
Nowhere Man

Re : Avatar de James Cameron

Le problème n'est pas là, qu'il soit un personnage de cinéma impressionnant de part l'imagerie qu'il véhicule pourquoi pas, même si ça se discute.

Ce qui me dérange c'est qu'il finit par représenter le point de vue humain dans cette histoire, et que c'est risible.
Perso j'aurais vu un militaire qui fait son job a contre-coeur contraint d'obéir à des ordres qui lui déplaisses. Sa confrontation avec Sully aurait été bien plus profonde : d'un côté un soldat qui grace au programme avatar et à son contact avec les Na'vi s'est libéré de l'emprise de l'uniforme et un autre qui est coincé dedans, malgré le fait qui soit déraciner, qu'il soit un mercenaire, ça reste une machine incapable de s'élever face aux ordres... La confrontation finale, avec d'un côté Sully "connecté" à la nature via son Avatar et Quarritch qui écrase cette même nature dans son mécha aurait même sonnée nettement moins "écoloneuneux".
Quand au fait qu'il soit représentatif des militaires de notre époque, ouais bof, dans Avatar on est au 22ème siécle, j'ai beau retourner le truc dans tous les sens je vois pas l'intérêt de le décrire comme un gros bourrin qui prend son pied en massacrant des "sauvages". Merde, c'est juste hyper-lourd quoi. (Et en plus ça donne presque un alibi à la grosse corporation derrière lui, puisse que c'est lui qui pousse au cul le personnage de Ribisi pour aller éclater la tronche des primitifs).


24099b5f6cfeca61d9eedf46e3fd6d4839f59c8d.gifv

Hors ligne

#208 25-10-2013 01:41:01

matou
modérateur

Re : Avatar de James Cameron

scorpius a écrit :

Le problème n'est pas là, qu'il soit un personnage de cinéma impressionnant de part l'imagerie qu'il véhicule pourquoi pas, même si ça se discute.

Ce n'est pas mon propos, je t'expliquais en quoi ce personnage donne du corps au film de part sa crédibilité

scorpius a écrit :

Ce qui me dérange c'est qu'il finit par représenter le point de vue humain dans cette histoire, et que c'est risible.

Si tu en arrives à cette conclusion, il te faut revoir le film car tu es passé à coté.
Le point de vue humain de cette histoire n'est pas lié à une personnage mais à une lutte. Elle procède comme très souvent avec Cameron, à une vision de classe  sous-jacente des rapports sociaux.
Devant l'occupation d'une zone et le vol des ressources naturelle, Cameron montre qu'il y a d'un coté les scientifiques et une partie de l'armée qui veulent aider les natifs à résister  à cette exploitation spoliation extermination et de l'autre il y a le complexe millitaro industriel qui veut profiter de sa supériorité militaire.
C'est exactement ce qui a pu se jouer dans les cas similaire de notre histoire.
Et là encore, comme dans nombreux de ces films, Cameron montre que sa sympathie va aux scientifiques (même s'ils sont dépassés par l'emploi de leurs trouvailles) et aux sous officier ou officiers de terrain. Et il montre les grandes compagnies et leur agents sous un jour cupides, immoraux.
Chez Cameron, un personnages est souvent la représentation d'un groupe social.
C'est ça que tu appelles stupide? A une ère où l'on ressent encore les relents de l'intoxication idéologique du néo libéralisme dont les valeurs sont justement à l'opposé de ça?

scorpius a écrit :

Perso j'aurais vu un militaire qui fait son job a contre-coeur contraint d'obéir à des ordres qui lui déplaisses. Sa confrontation avec Sully aurait été bien plus profonde : d'un côté un soldat qui grace au programme avatar et à son contact avec les Na'vi s'est libéré de l'emprise de l'uniforme et un autre qui est coincé dedans, malgré le fait qui soit déraciner, qu'il soit un mercenaire, ça reste une machine incapable de s'élever face aux ordres... La confrontation finale, avec d'un côté Sully "connecté" à la nature via son Avatar et Quarritch qui écrase cette même nature dans son mécha aurait même sonnée nettement moins "écoloneuneux".

Ta thématique serait intéressante mais pas dans cet univers car elle passe à coté du fait que la thématique du film c'est la colonisation-conquête de l'ouest.
Quarrich n'obéit pas à des ordres il les donne. Et il suit un horizon de développement. Le même qui a eu cours dans notre monde et qui a aboutit aux empires coloniaux bâtis coloniaux sur les cadavres des populations locales.
Je cite Cecil Rhodes (lis l'histoire de la création de la Rhodésie du sud tu verras bien des similitudes avec avatar):
"nous les colonisateurs, devons conquérir des terres nouvelles afin d'y installer l'excédent de notre population, d'y trouver de nouveaux débouchés pour les produits de nos fabriques et de nos mines"
Autre citation, celle-ci de ml'Amiral La Roncière le Noury:
""Messieurs, La providence nous a dicté l'obligation de connaître la terre et d'en faire la conquête. Ce suprême commandement est l'un des devoirs impérieux inscrits dans notre intelligence et dans notre activité. "

Si tu lis les ouvrages sur le monde étendu d'Avatar tu verras bien des inspirations dans les super structures à l’oeuvre.

scorpius a écrit :

Quand au fait qu'il soit représentatif des militaires de notre époque, ouais bof, dans Avatar on est au 22ème siécle,

Nous ne sommes pas dans un univers à la star trek ici. il n'y a pas eu de prise de conscience et de bifurcation vers une humanité plus progressiste.
La encore si tu lis l'univers étendu, tu verras que leur monde est un monde plausible, celui où tous les éléments les plus graves de notre histoire se sont reproduits.

scorpius a écrit :

j'ai beau retourner le truc dans tous les sens je vois pas l'intérêt de le décrire comme un gros bourrin qui prend son pied en massacrant des "sauvages".

L’intérêt c'est là aussi de reprendre la thématique historique. Ce n'est pas de la faute de Cameron si dans toutes les guerres similaires, il y a eu de tels hommes. Et c'est à mettre à son crédit que de nous proposer un personnages si réaliste.
Pour nous, lors de la "pacification" en Algérie, je citerai le colonel Montagnanc:
"Voilà, mon brave ami, comment il faut faire la guerre aux Arabes : tuer tous les hommes jusqu’à l’âge de quinze ans, prendre toutes les femmes et les enfants, en charger des bâtiments, les envoyer aux îles Marquises ou ailleurs ; en un mot en finir, anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens."

scorpius a écrit :

Et en plus ça donne presque un alibi à la grosse corporation derrière lui, puisse que c'est lui qui pousse au cul le personnage de Ribisi pour aller éclater la tronche des primitifs).

La encore si tu lis les passages historique des colonisations, surtout en Rodhésie ou dans les comptoirs, tu verras que c'est les militaires qui poussent à la conquêtes. Les hommes politiques et les hommes d'affaires veulent gagner de nouveaux débouchés ou de nouvelles richesses, mais n'ont jamais assumé le coût moral de ces guerre. Une belle hypocrisie que le film retranscrit très bien.

Hors ligne

#209 25-10-2013 10:10:28

scorpius
Nowhere Man

Re : Avatar de James Cameron

matou a écrit :

Si tu en arrives à cette conclusion, il te faut revoir le film car tu es passé à coté.
Le point de vue humain de cette histoire n'est pas lié à une personnage mais à une lutte. Elle procède comme très souvent avec Cameron, à une vision de classe  sous-jacente des rapports sociaux.
Devant l'occupation d'une zone et le vol des ressources naturelle, Cameron montre qu'il y a d'un coté les scientifiques et une partie de l'armée qui veulent aider les natifs à résister  à cette exploitation spoliation extermination et de l'autre il y a le complexe millitaro industriel qui veut profiter de sa supériorité militaire.
C'est exactement ce qui a pu se jouer dans les cas similaire de notre histoire.
Et là encore, comme dans nombreux de ces films, Cameron montre que sa sympathie va aux scientifiques (même s'ils sont dépassés par l'emploi de leurs trouvailles) et aux sous officier ou officiers de terrain. Et il montre les grandes compagnies et leur agents sous un jour cupides, immoraux.
Chez Cameron, un personnages est souvent la représentation d'un groupe social.
C'est ça que tu appelles stupide? A une ère où l'on ressent encore les relents de l'intoxication idéologique du néo libéralisme dont les valeurs sont justement à l'opposé de ça?

Stupide ou du moins simpliste oui, surtout dans le cadre d'une oeuvre SF, j'attendais un traitement nettement plus riche et complexe que "gentils scientifiques et méchants militaires".
D'autant que du coté des militaires il n'y a a pas la moindre nuance dans leur caractérisation, à part à travers le personnage de Michel Rodriguez, mais bon ça ne compense guère la débilité des autres...
Alors tu vas peut être me dire que c'est historiquement crédible ou encore réaliste, mais à mon sens peut importe (j'y reviens plus bas).

Ta thématique serait intéressante mais pas dans cet univers car elle passe à coté du fait que la thématique du film c'est la colonisation-conquête de l'ouest.
Quarrich n'obéit pas à des ordres il les donne. Et il suit un horizon de développement. Le même qui a eu cours dans notre monde et qui a aboutit aux empires coloniaux bâtis coloniaux sur les cadavres des populations locales.
Je cite Cecil Rhodes (lis l'histoire de la création de la Rhodésie du sud tu verras bien des similitudes avec avatar):
"nous les colonisateurs, devons conquérir des terres nouvelles afin d'y installer l'excédent de notre population, d'y trouver de nouveaux débouchés pour les produits de nos fabriques et de nos mines"
Autre citation, celle-ci de ml'Amiral La Roncière le Noury:
""Messieurs, La providence nous a dicté l'obligation de connaître la terre et d'en faire la conquête. Ce suprême commandement est l'un des devoirs impérieux inscrits dans notre intelligence et dans notre activité. "

Si tu lis les ouvrages sur le monde étendu d'Avatar tu verras bien des inspirations dans les super structures à l’oeuvre.

Voilà ! Tu mets le doigt sur la raison pour laquelle je n'aime pas Avatar, c'est une transposition historique lourdingue, d'un point de vue purement SF, cette histoire n'a pas la moindre portée. Du coup, les thématiques de ce film et ses personnages, son univers en fait ne m'intéresse pas. Tout simplement parce que c'est quelque chose que je pourrais retrouver ailleur et que la SF ici n'est qu'un enrobage. Hors, j'aime la SF parce que ça me projette dans des univers dont les structures et les thématiques sont totalement dépaysantes.

Nous ne sommes pas dans un univers à la star trek ici. il n'y a pas eu de prise de conscience et de bifurcation vers une humanité plus progressiste.
La encore si tu lis l'univers étendu, tu verras que leur monde est un monde plausible, celui où tous les éléments les plus graves de notre histoire se sont reproduits.
(...)
L’intérêt c'est là aussi de reprendre la thématique historique. Ce n'est pas de la faute de Cameron si dans toutes les guerres similaires, il y a eu de tels hommes. Et c'est à mettre à son crédit que de nous proposer un personnages si réaliste.
Pour nous, lors de la "pacification" en Algérie, je citerai le colonel Montagnanc:
"Voilà, mon brave ami, comment il faut faire la guerre aux Arabes : tuer tous les hommes jusqu’à l’âge de quinze ans, prendre toutes les femmes et les enfants, en charger des bâtiments, les envoyer aux îles Marquises ou ailleurs ; en un mot en finir, anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens."

Bah, le film justement transpose un comportement 20/21ème siécle, au 22ème sciécle dans un univers ou la Terre est mourrante. Sans que forcément on retrouve une humanité Trekkienne, le minimum c'était de montrer, une certaine évolution des mentalités liés au contexte. (tout en restant des militaires qui font leur job).

La encore si tu lis les passages historique des colonisations, surtout en Rodhésie ou dans les comptoirs, tu verras que c'est les militaires qui poussent à la conquêtes. Les hommes politiques et les hommes d'affaires veulent gagner de nouveaux débouchés ou de nouvelles richesses, mais n'ont jamais assumé le coût moral de ces guerre. Une belle hypocrisie que le film retranscrit très bien.

Sauf que là, les militaires d'Avatar ne sont pas à la solde d'un gouvernement, ce sont des mercenaires.
J'aurais trouvé nettement plus pertinent, rapport à la thématique écolo du film, de ne pas décharger la grosse compagnie de ses responsabilités.

Dernière modification par scorpius (25-10-2013 15:45:19)


24099b5f6cfeca61d9eedf46e3fd6d4839f59c8d.gifv

Hors ligne

#210 26-04-2017 14:10:06

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Avatar de James Cameron

Avatar enfin bel et bien lancé en route pour Pandora  , Pas pour une suite , mais quatre d'affilés !!

Les dates de sortie viennent d'être officialisés :

Avatar 2 pour le 18 décembre 2020, Avatar 3 pour le 17 décembre 2021, Avatar 4 pour le 20 décembre 2024 et Avatar 5 pour le 19 décembre 2025.

On pourra toujours targué que cette suite arrive tardivement ( Presque 10 ans après le premier volet ) , mais quand Iron Jim prend son temps , ce n'est  pour livrer des films au rabais derrière.

D'ailleurs , je suis assez étonné du manque d'enthousiasme de la sphère geek à ce sujet.. Quoi qu' envers Cameron , c'est de coutume chez eux: N'avaient ils pas prévu un échec cinglant à la sortie du premier Avatar ? lol

J'entend déjà les mauvaises critiques sur la pauvreté des scripts et leur manque d'originalité.. Une bonne blague de la part d'une sphère qui depuis 10 ans a vendu son âme à Marvel.

Pour ma part , l'attente va être longue, j'ai comme Jake Sully abandonné ma dépouille humaine pour entrer en résistance avec les Na'vis ..
Pari tenu que James Cameron va remettre les pendules à l'heure au niveau du film populaire, aujourd'hui  sous l'emprise totalitaire de Disney ..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#211 07-08-2020 16:58:09

scorpius
Nowhere Man

Re : Avatar de James Cameron

nls8q1aim1f51.jpg

Premiers visuels d'Avatar 2... J'aime bien, mais globalement je trouve l'esthétique touchant aux humains réussie dans Avatar, c'est sur Pandora que j'ai plus de réserves. Tout de même, sacrément curieux de voir quelle sera la réception de ce film, surtout dans un monde post-Covid. Je me dis que c'est le film parfait pour tout casser (peut être le premier à passer la barre des 3 miliards ?) puisse qu'en terme de promesses d'évasions, ce sera difficile de rivaliser (qu'elles soient tenues ou non, c'est une autre histoire).

Cela dit, si ça se trouve d'ici là, les cinémas auront disparus mdr

Dernière modification par scorpius (07-08-2020 17:15:04)


24099b5f6cfeca61d9eedf46e3fd6d4839f59c8d.gifv

Hors ligne

#212 08-11-2021 12:59:48

pehache
candidat

Re : Avatar de James Cameron

Buckaroo a écrit :

Avatar enfin bel et bien lancé en route pour Pandora  , Pas pour une suite , mais quatre d'affilés !!

Les dates de sortie viennent d'être officialisés :

Avatar 2 pour le 18 décembre 2020, Avatar 3 pour le 17 décembre 2021, Avatar 4 pour le 20 décembre 2024 et Avatar 5 pour le 19 décembre 2025.

...

Pour ma part , l'attente va être longue, j'ai comme Jake Sully abandonné ma dépouille humaine pour entrer en résistance avec les Na'vis ..
Pari tenu que James Cameron va remettre les pendules à l'heure au niveau du film populaire, aujourd'hui  sous l'emprise totalitaire de Disney ..

...après avoir écrit 10 ans plus tôt  :

Buckaroo a écrit :

J'attend ce film avec impatience parce que je commence à en avoir un peu marre des remakes, reboot , prequelle, sequelle , remake du reboot de la préquelle...

mrjump

Hors ligne

Pied de page des forums