ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 25-10-2021 20:03:16

Tartempion
Banni(e)

Re : Lower Decks 02x10 First First Contact (Premier premier contact)

Rectification: c'est une série Star Trek Bermanienne 100% TNG post saison2. Et uniquement Bermanienne. Je ne vois pas grand chose de Roddenberry dans cette série. Uniquement de la nostalgie d'une SF d'il y a 35 ans.

Dernière modification par Tartempion (25-10-2021 20:07:08)

Hors ligne

#27 25-10-2021 20:29:28

scorpius
Nowhere Man

Re : Lower Decks 02x10 First First Contact (Premier premier contact)

C'est une série qui explore les codes du Star Trek des 90's, mais elle le fait avec une sensibilité moderne. C'est fondamentalement très Trekkien et extrêmement métatextuel.

Un peu comme si on était a la place des héros de Star Trek et qu'on pénètre dans l'holodeck. Sauf que ce n'est pas le Londres victorien ou l'italie de la renaissance qu'on visite, mais bien un futur Trekkien.

Et comme les héros de Star Trek, on amène notre propre bagage culturel au cours de cette visite. D'ou les nombreuses références culturelles modernes au sein du show (qui ne sont pas du tout gratuites).

N'y voir que de la nostalgie, c'est appauvrir criminellement la proposition vertigineuse de Seth.

Ne regarde pas qu'à la surface des choses, ainsi tu verras que la petite cuillère n'existe pas.


24099b5f6cfeca61d9eedf46e3fd6d4839f59c8d.gifv

Hors ligne

#28 25-10-2021 20:36:57

Tartempion
Banni(e)

Re : Lower Decks 02x10 First First Contact (Premier premier contact)

Oui je vois les codes... tous les codes de TNG. C'est une copie conforme dans le montage, l'écriture, la structure narrative et la mise en scène. Ceci dit je ne vois strictement de rien de la folie de TOS ou des ambitions purement Roddeberiennes du Star Trek que j'apprécie le plus. En réalité je trouve cette série incroyablement démodée dans sa forme et peu novatrice sans le fond. Refaire ce qui a déjà été fait c'est pas mon trip. L'humour pipi caca zizi minou de Seth non plus...

Hors ligne

#29 25-10-2021 22:43:03

Guigui le gentil
membre

Re : Lower Decks 02x10 First First Contact (Premier premier contact)

"Proposition vertigineuse" faut pas charrier quand même smile

Hors ligne

#30 26-10-2021 00:25:51

Oberon
Section 31

Re : Lower Decks 02x10 First First Contact (Premier premier contact)

Ma foi, à une époque où l'idée même d'un futur progressiste, universaliste et égalitaire (tout l'opposé de ce que nous vivons actuellement, en somme) est devenue non pas une denrée rare, mais quelque chose de systématiquement regarder avec dédain par les studios, et lorsque l'on connaît le parcours du combattant qu'à connu cette série pour être renouvelée, et ce alors qu'elle avait déjà conquis un public important; combiné au fait que certains des épisodes sont, en plus d'avoir des visuels originaux et réussis, des innovations réelles dans l'univers surchargé de la s-f (je n'ai pas souvenir qu'on ai déjà vu un univers bidimensionel dans un épisode de ST, seul Dr Who l'avais fait, et sous un axe totalement différent), oui, Guigui, je trouve justifié de parler de proposition vertigineuse.
Vertigineuse car elle ose un style (parfois approximatif comme en début de saison 1) différent et à contre-courant du mainstream, dans le milieu de la production hollywoodienne où la frilosité est devenue la norme.
Vertigineuse car elle rappelle qu'on peut être progressif sans pour autant être naïf, au milieu de séries cyniques et simplistes qu'on a pourtant le culot de qualifier de matures.
Vertigineuse car loin de répéter ST, elle tente une approche encore plus humaine et proche de nous de l'utopie futuriste, où l'humain n'est pas un surhomme infaillible comme le furent pratiquement tous les capitaines de l'utopie Roddenberrienne.

Car pour en revenir au sujet du topic, pendant que certains arrivent à s'extasier sur les progrès infinitésimaux des productions ST post 2005, et plus spécialement dans LD à ce qu'il semble, on trouvera en revanche tout naturel de brocarder la seule série de s-f véritablement optimiste de la décennie. J'ai lu attentivement les retours sur cette nouvelle saison de Lower Decks, où si j'ai bien compris, c'est toujours aussi peu Trekkien au niveau des structures ou des enjeux moraux et civilisationel, mais l'humour est en progrès (vu d'où on partait, faut dire qu'il y avait de la marge) et les personnages sont moins antipathiques qu'en saison 1. Et cela justifierait de soutenir cette série vulgaire, simpliste, et profondément anti-trekienne sur ce qui compte vraiment.
Ça, en effet, c'est vertigineux...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#31 26-10-2021 09:17:52

Guigui le gentil
membre

Re : Lower Decks 02x10 First First Contact (Premier premier contact)

Je précise que je n'ai pas encore vu la saison 2 de The Orville, je pourrais encore changer d'avis donc wink

Oberon a écrit :

profondément anti-trekienne sur ce qui compte vraiment...

Il faudrait définir "ce qui compte vraiment" et ensuite accepter que peut-être "ce qui compte vraiment" n'est pas aux mêmes endroits pour chacun...

Vertigineuse car loin de répéter ST, elle tente une approche encore plus humaine et proche de nous de l'utopie futuriste, où l'humain n'est pas un surhomme infaillible comme le furent pratiquement tous les capitaines de l'utopie Roddenberrienne.

Le mot important de toute ta démonstration est dans cette phrase : le verbe "tenter". En ce qui me concerne, tendre vers une chose ce n'est pas forcément l'atteindre, et ne rend pas l'oeuvre vertigineuse instantanément (bien que sur le point de l'humanisme de la série de MacFarlane je suis de ton avis). 

Bref, que vous y trouviez votre compte plutôt que dans les séries ST récente, ça se conçoit parfaitement car The Orville semble plutôt réussie malgré ses défauts.

Maintenant faut voir de quoi on parle. Moi je dis que Lower Decks est ce qui est arrivée de mieux à STAR TREK depuis 2005 au moins. Pas que c'est le sommet de la franchise. Et moi, fan d'animation, j'y trouve totalement mon compte en cet instant T car LD me semble plutôt réussie malgré ses défauts.

Hors ligne

#32 26-10-2021 10:41:49

matou
modérateur

Re : Lower Decks 02x10 First First Contact (Premier premier contact)

On peut donner crédit à LD saison 2 d’avoir provoqué plus de discussion et de débats que sa saison 1.

En ligne

#33 26-10-2021 11:29:05

dl500
TOS Forever

Re : Lower Decks 02x10 First First Contact (Premier premier contact)

Bonjour Oberon.
Il faut se rendre à l'évidence. L'utopie trekienne est morte. Depuis 2005.
The Orville permet aux nostalgiques (ronchons) comme nous de trouver un peu de réconfort dans cet amour perdu que nous avions de la franchise.
Oui, on peut aimer le ST d'aujourd'hui, pour ses qualités spécifiques. Mais en fait, nous ne regardons pas la même chose. Nous ne cherchons pas le même message.
Le voyage proposé n'est pas (plus) le même.
C'est pour ça que nous sommes en décalage. Certains diront vivre avec son temps.
Après tout, on peut aimer la Joconde revisitée en art moderne. Mais elle n'a plus rien de ce qui faisait sa spécificité.
Pour ST c'est pareil. Et je m' attends à des jours encore plus difficiles avec SNW qui va revisiter ce qui ne peut être touché.
Si on prend l'exemple de Notre Dame... Même brûlée, on n'a pas osé la reconstruire autrement.
Pourtant Kurtzman lui, même si le matériau d'origine est encore existant, il refait tout par dessus pour cacher ce qui peut sembler ringard. Tout simplement parce qu'il ne s'est pas imprégné de ce qu'est ST...
On peut aimer. Je respecte. Mais je ne cautionne pas.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#34 26-10-2021 11:57:07

matou
modérateur

Re : Lower Decks 02x10 First First Contact (Premier premier contact)

C'est plus complexe.
Prenons la série Legion. Prenons la série Fargo. Du même auteur.
Il a su proposer quelque chose d'original. On aime ou on aime pas, mais on ne peut lui nier que c'est bien écrit, que la forme est recherchée pour être en adéquation.
ST Bernanien a vécu. Mais le Star Trek actuel n'a rien donné qui lui permette d'être autre chose qu'une série lambda. Elle fait dans le dark, tout le monde le fait. Elle fait dans l'inclusion, tout le monde le fait. Elle n'a aucun réel propos.
ST est devenu une série CW avec des moyens... ce que sera justement le reboot de Babylon V. Ce qui permettra encore plus de voir la dépréciation de la "marque" ST.
On peut justement remarquer que LD devient regardable et que l'on peut discuter dessus quand justement bien des défauts à la Kurtman ont disparu. Tout comme lui des pannels...
J'ai fait mon deuil du ST bernanien.
Mais je vois que ses "enfants" font des séries dont on parle beaucoup. Qui ont de l'ambition. Tout ce que ce ST n'arrive pas à faire.
Donc non, le ST nouveau n'est pas arrivé. Nous avons eu le ST bloqué dans les années blockbuster des années 95-2005.

En ligne

#35 26-10-2021 12:15:29

Oberon
Section 31

Re : Lower Decks 02x10 First First Contact (Premier premier contact)

Mais je l'ai fait, de définir ce qui compte vraiment, Guigui.
Juste un peu plus loin dans mon post, quand je parle du fond, d'enjeux moraux et civilisationels, c'est ça le coeur de ST, et ça l'est depuis TOS. D'ailleurs, si tu retires ce fond de la série fondatrice, il va rester quoi? Shatner qui en fait des tonnes, Nimoy qui joue avec un balai dans le fondement, des visuels déjà kitsch et ringards à leur diffusion originale, et un humour qui mérite parfois un bruit de batterie en fond sonore tant la justesse en est absente.
Je ne cherche pas à dénigrer TOS, entendons-nous bien, mais je pense qu'on sera tous d'accord pour dire que ce qui lui a valu de devenir la pierre angulaire de la plus importante franchise de l'histoire de la s-f, c'est son fond.
Ors si LD a, d'après les dires de certains, progressé sur la forme, elle reste véritablement anti-trekienne sur le fond.
L'UFP ressemble enfin à l'UFP? Non, pas quand elle met des menottes à ses officiers, en tout cas. On sent les personnages être guidés par des principes et une aspiration pour le devenir et l'élévation des espèces sentientes? Loin s'en faut, il a déjà fallu 2 saisons pour que Mariner sorte du syndrome Mary-Sue, faudrait pas trop en demander...
Alors en soit, peut-être que cette série est réellement devenue la moins antipathique de l'ère Kurtzman, mais l'ennui, c'est que ça ne résoud pas le problème de fond: il y a ST marqué dessus, et à l'heure actuelle, The Orville est tellement plus trekien que ses détracteurs l'accusent d'être un vulgaire plagiat! On s'accordera, du moins je l'espère, sur le caractère hallucinant de cette situation.
Car effectivement, McFarlane tente, j'ai choisi ce mot en connaissance de cause. Il échoue parfois, mais il réussie également de temps à autre, et de toute façon, comme je l'ai écrit dans mon premier message, tenter cette série dans le système de production actuelle, c'est déjà une prise de risque considérable. En revanche, question prise de risque, on peut pas dire que ce soit l'attribut dominant du Kurtzman-verse...
Et il va de soit que je serais toujours plus souple et davantage enclin à soutenir une prise de risque pendant que d'autres, Kurtzman en tête, se vautrent dans le consensuel, le cliché, et une tendance prononcée à prendre les téléspectateurs pour des crétins.
McFarlane ne m'a pas pris pour un crétin avec The Orville. Il lâche parfois des blagues qui laissent une odeur franchement limite dans la pièce, mais sa démarche de fond est honnête, sincère, et ambitieuse.
Par contre, je me souviens encore avec douleur du sentiment que j'ai éprouvé devant Discovery, Picard, et le pilote de Lower Decks. Alors d'après les retours, on y est moins pris pour un con maintenant? Super, mais ST ne se contentait pas de ça, et The Orville non plus. Mais par honnêteté intellectuelle, je donnerais une chance à Prodigy, ne serait-ce que pour la probabilité infime que les timides efforts de LD débouchent sur un progrès de fond dans cette nouvelle série.
Car, et j'en profite pour répondre à ce cher Dl500, il se pourrait que le vent commence un peu à tourner. Quand on voit le sauvetage de haute lutte, mais réussi grâce aux fans, de The Expanse et The Orville, lorsqu'en parallèle de cela l'intégralité du Kurtzman-verse, bénéficiant pourtant d'un véritable barnum marketing, est un échec compte tenu des objectifs de la production, c'est que le public que nous représentons n'est pas si minoritaire que ça. Et même si j'ai cru mourir en apprenant que Kurtzman était renouvelé jusqu'en 2025, il a depuis adopté un retrait du processus créatif qui semble déjà provoquer une amélioration de l'écriture, aussi marginale fut-elle.
On aura plus jamais le ST que l'on a connu et adoré, sur ce point on sera hélas d'accord. Mais qu'autre chose, certes différent mais honnête et respectueux, finisse par le remplacer... et bien ma foi, la nature a horreur du vide, non? Et si les producteurs haïssent quelque chose encore davantage qu'une série au fond ambitieux, ce sont des audiences insuffisantes...

Dernière modification par Oberon (26-10-2021 13:43:48)


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#36 26-10-2021 12:46:01

Guigui le gentil
membre

Re : Lower Decks 02x10 First First Contact (Premier premier contact)

Je comprend tout à fait ta position et justement je trouve qu'il manque quelque chose dans ton discours et qui est primordial dans ce qui compte pour moi : c'est l'écriture des personnage et comment, au delà des enjeux moraux et civilisationels (qui sont certes super importants), ceux-ci peuvent intéragir, se comprendre l'un l'autre et former un équipage, voir plus. Ça c'est aussi le coeur des films TOS par exemple, de TNG, DS9 et peut-être encore plus pour VOYAGER ou ENTERPRISE... Et quoi que vous puissiez en penser, moi (et d'autres du podcast notamment) j'y retrouve quelque chose qui me va bien avec cette saison 2 (et qui était déjà présent en toute fin de saison 1).

Mais il est vrai que pour ce qui est des enjeux moraux et civilisationels, je concède volontiers que THE ORVILLE fait bien le job, contrairement à DISCOVERY ou PICARD qui ne restent qu'en surface ou se plantent. Mais, ce qui compte pour une série comme LD ce n'est justement pas cela en ce qui me concerne. Et le fait que cela soit une série d'animation/comédie pour adulte de 25 minutes l'indique bien. Et ce qui reste, ce sont les relations entre les personnages que je trouve de plus en plus réussis dans LD comme dans THE ORVILLE.

ST est devenu une série CW avec des moyens... ce que sera justement le reboot de Babylon V. Ce qui permettra encore plus de voir la dépréciation de la "marque" ST.

LOL... ou pas... j'ai pas super confiance dans ce nouveau projet CW, on verra bien... wink

Dernière modification par Guigui le gentil (26-10-2021 14:41:43)

Hors ligne

Pied de page des forums