ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 11-08-2021 16:15:22

scorpius
Nowhere Man

What if... ?

What if... Captain Carter Were The First Avenger?

C'était très sympa, un peu précipité forcément puisque ça tente de raconter en une demi-heure l'equivalent d'un film de 2 heures. Du coup, il a des sacrifices et pas mal de trucs qu'on survole. Ici Red Skull en fait quand même pas mal les frais, de même que l'impact historique/culturel du Cap'. Un élément central du film de Joe Johnson mais qui est ici pour ainsi dire ignoré.


Cela dit, j'ai bien aimé que ça n'en fasse pas des tonnes sur "Peggy doit affronter et surmonter la misogynie de l'époque". C'est présent, mais traité avec pas mal d'humour et de légèreté.

Bon, aucun doute que les sacs à merdes misogynes de la Fandom Menace vont s'en donner à coeur joie avec Captain Carter, mais comme la Captain Marvel de Brie avant elle, le personnage déchire purement et simplement. Elle est aussi intimidante et impressionnante que charmante tout en faisant preuve d'une sensibilité qui perso me fait fondre.

La façon qu'a le scénario de " jouer" avec le film original ou avec la continuité du MCU est très sympa. Ainsi, Captain Carter n'etant pas transformée en outil de propagande, elle peut intervenir sur le terrain, empêchant Red Skull de conserver le Tesseract.

Ce qui aura pour conséquence de permettre à Howard Stark de créer le premier Iron Man, piloté par... Steve Rogers.

C'est assez jouissif, tant sur le plan du spectacle (le duo Iron Rodgers/Captain Carter envoie du pâté) que de la dimension thématique. On se souvient notamment de cet échange tendu entre Steve et Tony dans le premier Avengers. Ici, Steve est pour ainsi dans les bottes de Tony ce qui est très fun!

La relation Peggy/Steve est évidemment au centre de l'impact émotionnel du récit. Avec une réutilisation du fameux motif de la "danse" une fois de plus très touchant. Et encore une fois, il seront séparé par le temps et ici les dimensions.

Un cliffhanger faut le redire qui va trop vite, mais qui est plutôt efficace (tu me balances une créature tentaculaires Lovecraftienne, moi je suis pas difficile, ça fait le job).


Visuellement c'est bien évidemment sublime, la fluidité de l'animation est un régal, les couleurs sont magnifiques (la lumière est superbe). Le character design est un mixte parfait entre un trait cartoonesque et réaliste.

C'est stylisé mais avec un classicisme qui donne à l'ensemble un charme fou. J'en ai pris plein les mirettes!

Ce What if...? continue donc après WandaVision (en mode trollesque) et surtout Loki de bâtir le Multiverse de Marvel. A voir quel sera l'impact de la série sur le long terme. Ça parle d'une possible incursion de certains de ces personnages en live action (yes, please, please) et de la formation "d'Avengers du Multiverse", ce qui serait un concept assez dingue.

E8S6advUYAEpTld.jpg

E8S6bQwVoAEiSBK.jpg

Dernière modification par scorpius (11-08-2021 22:43:14)


24099b5f6cfeca61d9eedf46e3fd6d4839f59c8d.gifv

Hors ligne

#2 13-08-2021 21:35:58

matou
modérateur

Re : What if... ?

Sympa en effet. Il faut une bonne connaissance du premier film Captain. America pour l’apprécier.
Le personnage de Carter et son interprète ont toujours été une belle réussite du MCU. En proposer une variation ne peut qu’être appréciable.
A voir si les prochains seront aussi réussis.
Mais nous restons devant une œuvre somme toute mineure. Sauf à trouver comment intégrer les What If pour leur donner une influence sur le MCU.

Hors ligne

Pied de page des forums