ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#51 31-12-2020 15:37:44

scorpius
Nowhere Man

Re : The Expanse

Oui, excellent épisode, qui permet de respirer après les événements dramatiques de l'épisode précédent.

La partie sur Naomi était étouffante, tout en étant très bien construite en particulier vis à vis du Roci. Ce moment ou Naomi réalise exactement ce qui ce passe, c'était fort (l'actrice fait un super boulot). Amos qui passe tout l'épisode à traiter de minus le gros mutant shooté aux implants cybernétiques c'était quand même priceless mdr Puis ça semble mettre en place une sorte de road trip post-apo' avec Amos et Clarissa, je suis plus que partant pour cela !

Le rappel des conditions dans lesquelles vivent les Belters (ils n'ont aucune autonomie quand à leur eau, ou l'air qu'ils respirent) était important. De même que le rappel qu'en saison 4 Naomi n'a pas supportée les conditions sur Illus, son coeur aurait pu lacher. Alors il y a surement des mondes adaptés aux Belters parmis les 1300 systèmes solaires à porté des portails mais encore faut il que les Belters soient en mesure de choisir. Ce sont des créatures de l'espace, si ils sont relocalisés de force par la Terre ou Mars sur un monde qui n'est pas adapté, ils disparaitront tout simplement...

https://www.unificationfrance.com/article65410.html

La critique d'Yrad histoire de finir l'année en beauté smile

Dernière modification par scorpius (31-12-2020 15:38:45)


57c17de47f6f63983169acdc99fcddc2f6fc22c3.gifv

Hors ligne

#52 06-01-2021 22:10:07

scorpius
Nowhere Man

Re : The Expanse

5x06

J'aime bien cette vision très "naturaliste" d'un monde post-apo'. Surtout c'était formidable d'y suivre Amos et Clarissa, deux meurtriers qui font tout pour ne pas être des monstres. Cette échange ou Clarissa explique que sa propre peur la rassure parce que ça signifie qu'elle n'est pas un monstre (les monstres n'ont pas peurs) était violent quand on sait qu'Amos est incapable justement de ressentir une émotion telle que la peur. La conclusion de l'épisode ou il dit qu'il a besoin de retrouver Holden, de retrouver sa boussole morale était terriblement tragique.

Cette scène d'ouverture sur le visage d'Avasarala était tout aussi tragique. Sans violons et avec beaucoup de pudeur on te fait comprendre l'ampleur du traumatisme. Puis j'ai trouvé ça très cool ce changement d'état d'esprit politique qui se dessine avec le nouveau secretaire général parfaitement conscient qu'il n'est pas à la hauteur de la situation et qui a l'humilité de demander de l'aide.

Marco est un vrai chat, toujours capable de retomber sur ses pattes. Il le prouve encore une fois avec son "plan" permettant de nourrir les Belters en utilisant Ganymède. Mais en même temps, on peut voir que son emprise sur Filip s'étiole petit à petit à mesure qu'il est en mesure de nouer des liens avec sa mère. Beaucoup aimé également cette réflexions de Naomi disant à Filip que Marco est pret à ce que son fils meurt pour lui, mais que Marco lui serait incapable de faire un tel sacrifice.

Evidemment les retrouvailles entre Drummer et Marco étaient sacrément tendues (qu'est-ce que c'est bien interprété) avec une fois de plus Filip qui fair un peu grincer les rouages... Alex et Bobbie ca permettait d'avoir le petit quota d'action spatiale qui va bien.

Un autre épisode de "transition" mais encore une fois très riche et qui continue de placer les pièces sur l'échiquier.


57c17de47f6f63983169acdc99fcddc2f6fc22c3.gifv

Hors ligne

#53 07-01-2021 18:19:20

scorpius
Nowhere Man

Re : The Expanse


57c17de47f6f63983169acdc99fcddc2f6fc22c3.gifv

Hors ligne

#54 13-01-2021 11:25:50

scorpius
Nowhere Man

Re : The Expanse

5x07

Un épisode essentiellement centré sur Naomi, très intense, avec évidemment des acteurs en feu, en particulier Dominique Tipper.  ! Une Naomi un peu à la croisée des chemins, qui tente par tous les moyens de de se créer des alliés au sein du vaisseau de Marco, de renouer des liens avec son ancienne famille. Ouvrant à nouveau au passage d'anciennes blessures qui n'ont jamais cicatrisées, mais qui verra toutes les portes qu'elle aura réussie à entrouvir se fermer violemment. Il y a une violence psychologique ici qui est assez terrible, on attend, on espère le moment cathartique ou Filip va se joindre à Naomi contre Marco mais évidemment rien n'est aussi simple ou facile dans The Expanse.

Niveau écriture cette scène ou le "roi" Marco rabaisse terriblement Filip, tout en réussisant à flatter son égo, en lui promettant de lui céder son trone à sa mort, était absolument formidable. C'est marrant, malgré le fait qu'avec le recul évidemment les auteurs prennent le temps de préparer le spectateur, je n'ai absolument pas vu venir le cliffhanger eek

Quel moment incroyable, d'un point de vue purement cinématographique, mais aussi pour toute la symbolique qu'il véhicule, avec Naomi qui d'une certaine façon meurt métaphoriquement. Du moins la Naomi qui durant des années a entretenue le fantasme de retrouver son fils et de le libérer de l'emprise de Marco. D'une certaine manière elle se libére de son passé, de sa culpabilité en faisant ce qu'elle avait été incapable de faire par le passé. A-t-elle renoncée définitivement à l'espoir de "sauver" Filip ? Peut être pas, elle peut encore espèrer que les graines qu'elle a plantées vont éclores, mais elle finit par choisir sa vraie "famille", Holden et le Roci. J'ai des sentiments assez conflictuels envers Filip, de l'empathie pour le jeune garçon qui a perdu sa mère et qui a été élevé par un narcissique maladif, mais l'homme, quoi qu'il lui arrive, il ne l'aura pas volé.

Je m'attends à un parricide, avec un Filip tuant Marco avant de finir ses jours dans une prison Terrienne, mais encore une fois c'est sans doute trop "facile" et attendu pour The Expanse.

Un Holden encore très en retrait, mais c'était cool de le voir reprendre contact avec Alex et on a eu droit à un excellent affrontement spacial entre le Roci et Zemya. J'avais pas vu venir le coup de la Protomolécule comme "paiement" pour la flotte Martienne. Mais ça fait sens, tant que la Terre et le gouvernement Martien qui ignore tout du deal avec Marco pense qu'il a la Protomolécule il peurt les tenir en otages. reste à savoir ce que les huiles Martiennes fournissant Marco veulent faire de la Protomolécule (je suis à peu près certain qu'elle n'a pas été détruite dans l'auto-destruction du Zemya). J'ai l'impression qu'il veulent passer l'Anneau avec en tout cas (Marco qui observait des vaisseaux Martiens gardant l'Anneau).


57c17de47f6f63983169acdc99fcddc2f6fc22c3.gifv

Hors ligne

#55 13-01-2021 22:21:26

scorpius
Nowhere Man

Re : The Expanse

La critique (comme toujours formidable) d'Yrad : https://unificationfrance.com/article65589.html


57c17de47f6f63983169acdc99fcddc2f6fc22c3.gifv

Hors ligne

#56 14-01-2021 00:35:19

Spot
Noblesse oblige

Re : The Expanse

Ah ouais, la vache ! J'étais pas habitué à lire yrad dans un registre positif. Mais cette critique est formidable aussi.
Faut dire que The Expanse est une magnifique série, de la vraie SF. Rien à voir avec cette sous-m**** de Discovery.

Hors ligne

#57 20-01-2021 12:04:12

scorpius
Nowhere Man

Re : The Expanse

5x08

Encore un épisode qu'on pourrait qualifier de "Naomi-centric" pour autant, il fait de la place pour tous les personnages majeurs de la série (ne serait-ce que le temps d'une seule scène). Ce qui donne cette impression que ça y est, avec les retombées des actions de Marco qui s'installent durablement, toutes les intrigues convergent.

Particulièrement impressionné par la dimension anxiogène de l'intrigue sur Naomi. Elle est prise au piège d'un véritable cauchemar, à bords d'un vaisseau transformé en bombe, sans matos, physiquement dans un état inquiétant et pourtant elle va faire preuve d'une résistance mentale, physique et de ressources intellectuelles, impressionnantes. J'avoue que j'ai probablement mis trop de temps à comprendre qu'elle était la finalité de son "plan", mais bon sang qu'est-ce que c'éatait brillant. Naomi est réellement devenu un personnage magnifique et une fois de plus l'interprétation de DominiqueTipper était bluffante !

J'imagine qu'on pourrait critiquer le rythme relativement "lent" de l'intrigue dans son ensemble, le fait qu'on se concentre sur l'intime à travers Naomi, mais aussi Drummer (sa réaction à l'annonce de la "mort" de Naomi, c'était viscéral) au lieu de l'épique mais c'est tellement bien écrit que ça ne me dérange pas le moins du monde. J'aime tout particulièrement le ton de cet épisode ici, la mélancolie qui s'en dégage alors que tout le monde fait face au fait que "l'ancien" monde est en quelque sorte mort (cette scène terrible notamment de la maison de retraite) et qu'un nouveau monde est en train d'émerger.

Et au milieu de ce drame très lourd, cette scène légère, littéralement en apesanteur pleine de vie et de rires avec la famille de Drummer, était un magnifique moment de répis. Pas forcément évident de jongler au sein d'une même scène avec des tonalités aussi différentes. The Expanse le fairt d'une main de maitre !

Très curieux et impatient de voir comment va se développer l'intrigue sur Terre, avec le nouveau secrétaire général mis face à un dilemme moral passionnant quand au degré de violence envers la Ceinture que la Terre peut se permettre. Avec notamment un Delgado vengeur et assoiffé de sang...

Dernière modification par scorpius (20-01-2021 12:04:38)


57c17de47f6f63983169acdc99fcddc2f6fc22c3.gifv

Hors ligne

#58 20-01-2021 15:54:31

scorpius
Nowhere Man

Re : The Expanse

La désormais traditionnelle critique d'Yrad : https://unificationfrance.com/article65687.html


57c17de47f6f63983169acdc99fcddc2f6fc22c3.gifv

Hors ligne

#59 28-01-2021 10:06:25

scorpius
Nowhere Man

Re : The Expanse

La critique du 5x09 par Yrad : https://www.unificationfrance.com/article65777.html

Une critique à laquelle je souscris à 100% !


57c17de47f6f63983169acdc99fcddc2f6fc22c3.gifv

Hors ligne

#60 28-01-2021 19:50:40

scorpius
Nowhere Man

Re : The Expanse

N'ayant rien écrit sur l'épisode de cette semaine, je vais profiter de la critique d'Yrad afin de rebondir sur certaines choses :

Yrad a écrit :

Outre-Atlantique, certains spectateurs ont reproché aux deux derniers épisodes d’avoir été excessivement centrés autour des "malheurs de Naomi". S’il est certain que The Expanse 05x07 Oyedeng a focalisé l’essentiel de son attention – mais avec la maestria d’une tragédie antique – sur le "viol psychologique" enduré par Nagata à bord du Pella dont la seule porte de sortie était le suicide, The Expanse 05x08 Hard Vacuum a au contraire renoué avec la choralité si caractéristique de la série (et davantage encore de sa cinquième saison) en accordant à l’héroïne piégée sur le Chetzemoka moins d’un tiers du run (exactement 17 minutes cumulées sur un total de 53). Mais parce que The Expanse maîtrise l’art et la manière des grands huis-clos de l’Histoire audiovisuelle (au carrefour d’un MASH 04x19 Hawkeye et d’un Rope d’Alfred Hitchcock), ces quelques minutes de lutte désespérée pour la survie dans la solitude cosmique auront réussi à subjectivement "occulter" dans l’esprit d’une partie du public plus d’une demi-heure pourtant aussi diversifiée que riche...

Un reproche étrange dans la mesure ou Naomi est depuis le début de la série notre  fenêtre sur les Belters. Pas la seule mais certainement la plus importante lors des 2 premières saisons. Miller était important, mais il a rejeté son identité de Belter, il a rejeté cette posture de victime des Belters (ce qu'il voyait comme tel du moins) et refusait d'attendre la "révolution" tant rêvé par les habitants de la Ceinture (la prise de pouvoir de Marco, on nous prépare le terrain depuis le premier épisode de la série, quand même) quand à Fred il n'a jamais été vraiment totalement accepté par les Belters, un "rejet" qui s'est concrétisé cette saison... Bref, vu le changement de paradigme induit par l'existence de l'Anneau pour les Belters, il est parfaitement logique que Naomi soit sur le devant de la scène.
Même si ce n'est pas si envahissant que cela, comme le rappelle très justement Yrad.

Il faut dire que depuis qu’elle a décidé en début de saison de partir en quête de son fils Filip comme d’autres entament un pèlerinage, le sort de Nagata est progressivement devenu le miroir psychotique intime mais obsédant de l’apocalypse collective endurée en parallèle par l’humanité. Et son intention de suicide, miraculeusement commuée en "hard vacuum transit" (selon le langage de la NASA), improbable mais pas impossible, assorti d’une rage de "faire vivre" (davantage que de "vivre")... polarise fatalement l’attention du spectateur, parfois à contrecœur. Aussi anti-commercial que cela soit, cette hypnotique cinquième saison de The Expanse aura pris le parti de faire durer chaque ressort, sans jamais chercher à flatter les attentes des spectateurs, quitte à s’aliéner les plus impatients. Comme pour rappeler que dans une Hard-SF space op’ réaliste, à fortiori durant les périodes de transitions et de mutations civilisationnelles, rien n’est simple ni rapide pour le commun des mortels, et même la survie la plus élémentaire se conquiert de haute lutte.

Tout à fait d'accord avec ça. La saison 1 avait déjà un rythme très lent, très posé, qui cherchait avant tout à faire "vivre" l'univers. J'adore ça, un peu si on nous avait ouvert une fenêtre anthropologique sur l'avenir, comme si on regardait un documentaire sur le 24ème siècle et pas une simple fiction. En parlant de "flatter" les attentes des spectateurs, j'aime beaucoup le personnage d'Erich, mais j'avais très peur que la série tombe dans le panneau de développer une péripétie artificielle ou il aurait trahi Amos, ou un truc du genre. Ben non, rien de tout ça et ça fait quand même vachement plaisir.

Autant que dans The Expanse 05x08 Hard Vacuum (et les épisodes précédents), Clarissa Mao fascinera par ses capacités de persuasion, son idéalisme, son empathie, mais aussi et surtout par sa complétude nietzschéenne d’Übermensch, en quelque sorte par-delà le bien et le mal. Celle qui fut condamnée à perpétuité pour de multiples meurtres vengeurs dans la seconde moitié de la troisième saison sera en toute situation la protectrice des plus modestes, la colombe de la paix, l’apôtre de la concertation avec les ennemis... et contre tout attente (en l’absence de Holden et de Nagata) la nouvelle "boussole morale" d’Amos, presque imméritée dans cette réalité en désespérance. Mais en même temps, du fait de son "endocrine enhancement implant", elle ne sera pas moins l’ange de la mort, éliminant en quelques secondes à main nue une escouade de soudards ne comprenant que le langage de la domination.

Délicieuse ironie dramatique que Clarissa en l'absence de Holden soit devenue la boussole morale de Amos. Holden est très discret cette saison mais que son idéalisme s'incarne chez Clarissa (qui fut déjà "inspirée" par Holden en s3, ça ne sort donc pas de nulle part) je trouve ça tellement chouette!

Après bien des aléas (notamment la difficulté à retaper tant bien que mal les composants électriques du moteur) et tant de victimes tombées au champ de décollage, l’aéronef s’arrachera enfin à l’attraction terrestre. Un majestueux lever de soleil orbital viendra alors symboliquement saluer et honorer Amos, comme pour l’émanciper et l’exorciser d’une saison entière d’errance postapocalyptique sur les ruines du monde...

Il est tellement magnifique ce moment eek
Il m'a un peu évoqué John Sheridan qui au crépuscule de sa vie observe les levers de Soleil sur Minbar.

Dernière modification par scorpius (02-02-2021 01:41:14)


57c17de47f6f63983169acdc99fcddc2f6fc22c3.gifv

Hors ligne

#61 03-02-2021 11:54:29

scorpius
Nowhere Man

Re : The Expanse

5x10

L'épisode précédent s'était conclu sur un cliffhanger mystérieux quand aux intentions de Naomi. On la retrouve ici toujours à repousser ses limites physiques dans l'espoir d'empêcher le Razorback d'accoster et donc d'exploser en tentant de la sauver. Un nouvel effort vain qui va pousser Naomi à une nouvelle fois s'exposer au vide spatiale. Un moment fabuleux, incroyablement mis en scène, qui synthétise un peu toute cette partie de l'arc "survival" de Naomi : une femme seule façe à l'immensité du cosmos, ce plan ou elle s'éloigne de la caméra pour se perdre au milieu des étoiles c'était juste, wow eek

Tout ce qui mène au sauvetage à proprement parlé, émotionnellement parlant j'ai été pris aux tripes comme jamais. Ce plan sur les larmes, la caméra qui ne lache jamais le visage de Naomi, avec une Dominique Tipper une nouvelle fois impressionnante et la voix de Bobbie qui finit par briser l'errance spatiale de Naomi, nan mais sérieux le soulagement que j'ai ressenti, c'était absurde mdr

Une scène qui fonctionne un peu comme un miroir du précédent saut spatial de Naomi, 2 moments de SF d'anthologies. Parce qu'aussi "improbable" que soit la survit de Naomi précédemment, elle n'était pas impossible, particulièrement lorsqu'on prend en compte le Lore de la série et le fait que les Belters ont évolués dans l'espace (ce que rappellait Yrad dans sa critique du 5x08 sur Unif'). Bref, c'était bien écrit et crédible et cet épisode en rajoute une couche sur la tendance qu'à Naomi à tenter le "tout pour le tout" face à une situation aussi désespérée.

Pour autant pas de "plot armor" dans The Expanse et la mort aussi soudaine que choquante d'Alex vient nous rappeller que oui, dans cet univers l'espace est un lieu mortel ! Alors on sait qu'il y a des raisons externalistes à la disparition d'Alex (l'acteur a été renvoyé de la série) mais en internaliste, les auteurs ont réussis à l'articuler de fort belle manière. On sent qu'ils ont voulu offrir au personnage un départ digne (le message de Naomi, notamment) sans donner à l'acteur une visibilité qui aurait été sans doute problématique.

Alex va me manquer, mais avec le renfort potentiel de Bull (la scène ou il utilise la tasse d'Alex aux commandes du Roci semble explicite) qui a une relation avec Jim intéressante et à besoin de bosser sur ses préjugés vis à vis des Belters et surtout Clarissa (cette scène ou Amos l'embarque sur le Roci, c'était magique lol ) la relève est plus qu'assuré.

Le Roci qui symbolise plus que jamais cette idée d'une humanité qui travaille main dans la main, qu'on soit Belters, Terriens ou Martiens, on est avant tout humains. En substance c'est ce que symbolise ce joli moment avec Avasarala, la secrétaire générale de la Terre et Luna qui s'entoure d'une martienne et de Belters. On imagine que Drummer va se joindre à cette alliance, elle n'a de toute façon pas d'autres cartes à jouer. Très satisfaisant cette partie de l'épisode, avec Camina qui fait le seul choix acceptable moralement mais perd la moitié de sa famille au passage... La mort de Karal était particulièrement plaisante, brutale et immédiate, ça n'en fait pas des tonnes. Un peu comme Cyn c'est intéressant de voit de quelle façon est traitée la disparition des Belters les plus proches de Marco...

Un Marco qui après avoir échoué à détruire le Roci, joue sa dernière carte. Bien aimé cette scène ou il voit dans le détachement émotionnel de Filip de la "maturité", est-ce vraiment le cas ? J'en suis pas persuadé. Quoi qu'il en soit, Marco a désormais le controle de l'Anneau du système solaire (et de la station Medina). Il n'est en revanche plus en mesure d'utiliser la Protomolécule comme une épée de Damoclés, il a beau revendiquer le système solaire comme étant sa possession, se voir comme le "roi" des Belters, sur l'échiquier galactique il n'aura été qu'un pion d'une faction de martiens qui ont décidé d'abandonner le système solaire et de reconstruire le rêve de Mars sur une autre planète.

Terriblement excitante, cette partie de l'épisode qui renoue avec la mythologie liée aux mystères cosmiques des créateurs de la Protomolécules et des entités les ayant détruits. Mon interprétation de la dernière scène de l'épisode étant d'ailleurs que le vaisseau martien est détruit/désintégré/absorbé par ces entités. Quoi qu'il en soit, même si il est incapable de se voir comme tel, il est certain que le temps du "pion" Marco est compté.

Vivement la saison 6 !

Dernière modification par scorpius (03-02-2021 21:27:55)


57c17de47f6f63983169acdc99fcddc2f6fc22c3.gifv

Hors ligne

#62 06-02-2021 09:38:43

scorpius
Nowhere Man

Re : The Expanse


57c17de47f6f63983169acdc99fcddc2f6fc22c3.gifv

Hors ligne

#63 20-02-2021 11:52:17

Betelgeuse
vétérane

Re : The Expanse

Voilà un moment que je n'ai plus posté ici car le fake Star Trek ne m'intéresse plus du tout. Mais heureusement ce forum parle aussi d'autre chose… Et tout vaut mieux que cette cagate. vomit

J'ai donc terminé mon immersion dans The Expanse. Et suis encore sous le choc !!! Ca fait tellement d'années que je n'avais pas vu une série de science-fiction aussi brillante et solide à tous les niveaux ! Elle a été pensée et écrite au cordeau. eek La saison 5 est sans aucun doute la meilleure car on y ressent encore plus le poids de cet univers hardcore que dans les 4 précédentes. Du niveau de Kubrick. love

J'en profite pour féliciter Yrad pour ses superbes analyses critiques sur Unification qui m'ont accompagnées fidèlement, intimement même, durant mon binge watching. Son décryptage érudit mais aussi sa poésie philosophique m'ont bluffée ! bowing
C'est tellement au-dessus des pauvres "critiques" (qui ne méritent même pas ce nom) sur les autres sites français (par ex Ecran Large). rolleyes

Merci aussi à Scorpius dont les belles reviews furent un peu les teasers des critiques d'Yrad. big_smile

Dernière modification par Betelgeuse (20-02-2021 12:09:31)

Hors ligne

Pied de page des forums