ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1251 18-09-2020 11:19:16

mypreciousnico
Who ?

Re : Derniers films vus

Oui, je vois ce que tu veux dire pour le sur-jeux un peu faux. Sur le méchant c'est vraiment outrageux. mais pas dans le sens d'un cabotinage à la Ricardo Montalban. Je trouve ça tout simplement...mauvais en fait.

Synock a écrit :

J'ai théorisé que les survivants passaient du temps à dégager la route justement.

Ça se défend. Mais comment font-ils, sachant que le bruit et la lumière attirent les morts-vivants ?

Hors ligne

#1252 18-09-2020 11:51:38

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Derniers films vus

mypreciousnico a écrit :

Sur le méchant c'est vraiment outrageux. mais pas dans le sens d'un cabotinage à la Ricardo Montalban. Je trouve ça tout simplement...mauvais en fait.

ça dépend quel méchant, le chef avec la coupe en brosse par exemple il me rappelle un peu les types qu'on croise justement dans Battle Royale ou dans certains animés. Le militaire méchant par contre il me rappelle plus les jeux à la japonaise qu'on retrouve dans les Kurosawa je trouve.

mypreciousnico a écrit :

Ça se défend. Mais comment font-ils, sachant que le bruit et la lumière attirent les morts-vivants ?

Ben comme on les voit faire à plusieurs reprises, avec un camion son et lumière techno qui fait diversion.
Si tu remarque bien le camion que les protagonistes doivent récupérer il est dans un embouteillage et c'est plus ou moins galère de le sortir. C'est vraiment certains axes qui sont dégagés.

Après, bon, je théorise sur un film moyen moyen et probablement que les créatifs n'ont pas pensé à ça hein.


"Two beers or not two beers."

Hors ligne

#1253 18-09-2020 11:57:03

mypreciousnico
Who ?

Re : Derniers films vus

Synock a écrit :

Le militaire méchant par contre il me rappelle plus les jeux à la japonaise qu'on retrouve dans les Kurosawa je trouve.

Oui voila c’est lui smile

Synock a écrit :

Ben comme on les voit faire à plusieurs reprises, avec un camion son et lumière techno qui fait diversion.

Ha oui c’est vrai, bien vu !

Hors ligne

#1254 19-09-2020 10:32:04

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Derniers films vus

Sur un autre plan j'ai fais un visionnage alterné des 4 premiers Underworld et des 4 premiers Die Hard, on m'a dit que tu appréciais un de ces saga nico WINK
Je reviendrais sur mon expérience lorsque j'aurai du temps (lol !)


"Two beers or not two beers."

Hors ligne

#1255 19-09-2020 10:43:33

mypreciousnico
Who ?

Re : Derniers films vus

Ha oui, ça m'intéresse fortement smile
J'avais fait un retours de mon dernier visionnage de la saga Underworld, mais je ne sais plus ou j'ai mis ça, il faudrait que je le retrouve. J'aime bien en effet cette petite saga, je la range un peu dans la même catégorie série B que Resident Evil, à la différence que Underworld est plus cohérente (et que la fin est beaucoup plus satisfaisante).

EDIT = en fait j'avais surtout parlé de Blood Wars ^^

Hors ligne

#1256 19-09-2020 14:51:50

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Derniers films vus

Exactement !
Mais j'ai beaucoup plus de respect pour Underworld que pour Resident Evil, dans le sens où je sens l'amour des créatifs pour l'histoire là où pour Resident je sens l'amour pour le fric lol

J'ai très hâte de regarder le 5eme, je lirais ton retour avant de poster le mien ^^

Dernière modification par Synock (19-09-2020 17:42:02)


"Two beers or not two beers."

Hors ligne

#1257 19-09-2020 15:29:11

mypreciousnico
Who ?

Re : Derniers films vus

Synock a écrit :

(...)là où pour Resident je sens l'amour pour le frc lol

Je trouve que ça respire au contraire l'amour du cinéma de genre,  B et Z et du serial smile
Alors bien entendu comme toujours chez Paul WS Anderson, ça pèche par excès de zèle. Il en fait trop, il a du mal à se contenir. Mais c'est complètement fun et  pas spécialement cynique à mon avis. Certes, j’émets des réserves sur le dernier volet, PWSA s'est planté et a livré un film clipesque et hystérique...mais les deux précédents je les adore.

Classement de la saga comme ça sans les avoir revu :

1- Resident Evil: Extinction (3)
2- Resident Evil: Afterlife / Resident Evil: Retribution (4&5)
3- Resident Evil: Apocalypse (2)
4- Resident Evil (1)
5- Resident Evil : Chapitre final (6)

Au niveau de l'ambiance, je trouve Retribution absolument fabuleux. Sans parler de la scène d'intro et la formidable musique de Tomandandy (idem pour l'intro/musique d'Afterlife)
Certes, je comprend l'amateur de la franchise vidéoludique d'origine, pour qui ces films doivent présenter une trahison. D'un autre côté, les films en CGI ((Degeneration, Damnation et Vendetta) produits par le studio Japonais et dans la continuité des jeux sont ultra nuls...Enfin, j'ai pas vu Vendetta cela dit...

Hors ligne

#1258 19-09-2020 17:44:10

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Derniers films vus

Punaise je m'étais arrêté au deuxième ou troisième (celui dont la musique a été faite par le guitariste de Rammstein).
Enfant j'avais apprécié le premier, en le revoyant ado ça ne me plaisait plus du tout.

Faudra que je les regarde à nouveau du coup. Merci Nico !


"Two beers or not two beers."

Hors ligne

#1259 19-09-2020 18:40:35

mypreciousnico
Who ?

Re : Derniers films vus

Ha je suis content que ça t'ai donné envie hello
Bien entendu, ne t'attend pas à d'incroyables chef d’œuvres, ce sont des séries B, voir Z, avec un peu de pognon. Ni plus, ni moins.

Synock a écrit :

Enfant j'avais apprécié le premier, en le revoyant ado ça ne me plaisait plus du tout.

Il a salement vieilli le premier, mais je m'en rappel comme d'une sortie intéressante et remarquée auprès de moi et mes potes. Cela dit, je trouve que c’est le second (Apocalypse) qui s'en sort le plus mal aujourd'hui : il fait vraiment daté, alors qu'il m'avait fait totalement triper à sa sortie (je devait avoir 17 ou 18 ans).

Quant à Afterlife et Retribution, ce sont les meilleurs films en 3D que j'ai pu voir, alors que je suis allergique à cette techno. La séquence d'ouverture d'Afterlife, avec les parapluies japonais transparents et les gouttes qui tombes au sol sur les escarpins de la nana... en 3D c'était très classe smile

Hors ligne

#1260 22-09-2020 23:09:12

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Derniers films vus

Et voilà j'ai pris trois minutes (non, 45) pour comparer Underworld et Die Hard. C'est au format podcast ici : https://anchor.fm/remi2d/episodes/Cin-C ? /a-a3ag96u

J'y aborde les 4 premiers films des deux franchises en donnant mon ressentit d'adolescent lors de mon premier visionnage et celui que j'ai maintenant. Le but est de comparer comment les deux sagas ont évoluées au fil du temps.

En gros :
Underworld :
-1 : Ok
-2 : Super génial !
-3 : Pas mal !
-4 : Hey ! ça marche bien !

Die Hard :
-1 : Super
-2 : bof bof...
-3 : Super génial !
-4 : puke

Dernière modification par Synock (24-09-2020 08:56:13)


"Two beers or not two beers."

Hors ligne

#1261 23-09-2020 07:45:11

dl500
TOS Forever

Re : Derniers films vus

Reste plus qu'à faire pour les numéros 5 de chaque saga. wink


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#1262 23-09-2020 08:48:15

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Derniers films vus

Pour Die Hard 5 va falloir courir vite pour me le faire voir ! lol


"Two beers or not two beers."

Hors ligne

#1263 04-10-2020 20:29:44

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Derniers films vus

Ok j'ai vu Underworld 5 Blood Wars !

Si sur le coup j'ai été plutôt déçu de ce film après un rapide échange avec matou je le revois à la hausse.
Il offre une bonne porte de sortie à Selene, mais bon je sens que l'actrice n'en a rien à faire et est là vraiment pour le fric. C'était déjà le cas dans le 4 d'ailleurs.
Gros point positif David, le personnage secondaire qui remplace Selene dans la découverte du monde et, sans être le héros du film c'est lui qui représente l'espoir et l'avenir et je trouve ça plutôt cool.

Petite question, ils sont où les humains ?
Dans les 4 autres films ils étaient présents et importants, notamment dans le 4 où ils ont plus ou moins repris le dessus. Là ils sont totalement effacés de l'histoire.
Idem, je croyais que les vampires n'avaient plus rien du tout ? D'où il sort ce méga château hyper protégé ?

Le reste ça va. Mais je reste un poil déçu de cette suite après un 4eme épisode qui osait des trucs.

A voir pour la suite, j'ai cru comprendre qu'il y avait un projet de série. J'aimerai plutôt un film avec d'autres protagonistes.

EDIT : après avoir lu le retour de nico.
Je suis complètement d'accord avec lui.

Pour l'ordre de préférence ben... je pense que ça va être presque le même pour moi !
1- Underworld 2
2- Awakening
3- Le soulèvement des lycans
4- Underworld
5- Blood Wars

Je mets tout de même Blood Wars en dernier car il a eu l'affront de me faire m'endormir devant ! lol
En réalité j'étais vraiment fatigué et c'est pas tant que Blood Wars est dernier mais plutôt que Underworld n'est pas dernier car il a créé un univers plutôt accrocheur (sans être non plus hyper fou, mais le 2 remonte tout ça)

Dernière modification par Synock (04-10-2020 20:41:06)


"Two beers or not two beers."

Hors ligne

#1264 06-10-2020 22:42:02

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Derniers films vus

Y a un sujet ouvert sur Mission Impossible ?
Limite il nous faudrait un sujet Underworld, un sujet Resident Evil, un sujet Mission : Impossible, un sujet ...


"Two beers or not two beers."

Hors ligne

#1265 06-10-2020 22:56:18

mypreciousnico
Who ?

Re : Derniers films vus

Hello Synock smile
J'ai manqué de temps pour répondre à tes retours récents.
On a en gros le même avis sur Die Hard et Underworld, nos classements sont à peu de choses près les même et je partage tes remarques sur Blood Wars (ou sont les humains...? La Guerre humains/vampire ?...)
Suite à notre discussion, j'en ai profité pour revoir la saga Resident Evil et je maintient mon classement à ceci près que je mettrais désormais le dernier volet devant le tout premier qui est le plus faible de la saga AMHA (trop sérieux pour son propre bien). Je trouve que cette saga est plus pertinente quand elle embrasse sans réserve son aspect Z friqué. Cinématographiquement, le meilleur reste le 3ème, peut-être parceque c'est Russel "Higlander" Mulcahy à la barre. Paul WS Anderson a tendance à trop en faire, à abuser de tout (ralenti, iconisation de sa femme). C'est monstrueusement fun et je m'éclate, mais on frôle l'indigestion.

Pour répondre à ta dernière question, l'ami Matou avait créé un sujet pour parler de la saga Mission : Impossible au cinéma. Je n'ai pas souvenir d’avoir vu passer un sujet concernant les séries TV, mais je peux me tromper.

Synock a écrit :

Limite il nous faudrait un sujet Underworld, un sujet Resident Evil, un sujet Mission : Impossible, un sujet ...

Si tu t'en sens le courage, n'hésite pas à créer de nouveaux sujets smile
Scorpius en avait déjà créé une tripotée il y  a quelques temps. Je suis partisan de les créer au fur et à mesure que l'envie de discuter d'un sujet ou d'un autre se fait sentir.

Hors ligne

#1266 08-10-2020 14:38:11

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Derniers films vus

mypreciousnico a écrit :

Paul WS Anderson a tendance à trop en faire, à abuser de tout (ralenti, iconisation de sa femme). C'est monstrueusement fun et je m'éclate, mais on frôle l'indigestion.

Oui, le over the top c'est quand même super cool je trouve lol C'est d'ailleurs pour ça que J'ADORE Alien vs Predator !

mypreciousnico a écrit :

Pour répondre à ta dernière question, l'ami Matou avait créé un sujet pour parler de la saga Mission : Impossible au cinéma. Je n'ai pas souvenir d’avoir vu passer un sujet concernant les séries TV, mais je peux me tromper.

Ok, on va s'y retrouver bientôt alors…

mypreciousnico a écrit :

Si tu t'en sens le courage, n'hésite pas à créer de nouveaux sujets smile
Scorpius en avait déjà créé une tripotée il y  a quelques temps. Je suis partisan de les créer au fur et à mesure que l'envie de discuter d'un sujet ou d'un autre se fait sentir.

Oui, quand j'aurai du temps je le ferais, comme j'avais fait pour la magnifique saga Planète des Singes !

Bien, il ne me reste plus qu'à revenir sur les Resident Evil, je manque terriblement de temps en ce moment. Et d'ailleurs je me suis déjà lancé le défi de regarder une dizaine de films de John Ford avant la fin de l'année.


"Two beers or not two beers."

Hors ligne

#1267 09-10-2020 17:49:19

mypreciousnico
Who ?

Re : Derniers films vus

Synock a écrit :

C'est d'ailleurs pour ça que J'ADORE Alien vs Predator !

Ha mais moi aussi, meilleur film de PwsA big_smile

Hors ligne

#1268 09-10-2020 22:12:26

Prelogic
Legaliste

Re : Derniers films vus

Franchement les gars, va falloir qu'on discute... Et Event Horizon alors, vous en faites quoi ? razz

Dernière modification par Prelogic (09-10-2020 22:13:34)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#1269 09-10-2020 23:19:54

mypreciousnico
Who ?

Re : Derniers films vus

Oui, je sais que Event Horizon est considéré par beaucoup comme le meilleur (le seul bon en fait) film de PwsA.
Par conséquent, j'ai retenté de le voir il y a quelques semaines figure toi smile
Trois fois que j’essaye, trois fois que je ne parviens pas au bout. J'ai tenu plus longtemps cette fois (une 50 aines de minutes soit les 3/4 du film quand même). Rien à faire je trouve ça insupportablement mauvais. Le délire Zephram Cochrane ouvre les portes de Hellraiser bah non, je rentre pas dedans. La présence de Sam Neil et Laurence Fishburn ne change rien à l'affaire. Ce film fait définitivement partie des "je n'y arrive pas" oops

Hors ligne

#1270 10-10-2020 11:58:32

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Derniers films vus

Marrant, au contraire pour moi. Event Horizon m'a traumatisé.
Je l'ai regardé il y a 6-7 ans car le Fossoyeur de films en parlait très souvent dans ses vidéos à l'époque.

J'étais seul un soir d'hiver. J'avais la vingtaine et j'ai flippé ma race. J'ai tellement flippé que lorsque mon épouse est rentrée je lui ai demandé de regarder à nouveau le film avec moi afin de l'exorciser !

J'avais beaucoup apprécié le duo Neil/Fishburn avec un scène de face à face très impressionnante vers le milieu du film.
Bref j'ai trouvé le film très bon mais je ne veux pas le voir de nouveau avant un bon moment ! lol

Nico, j'ai commencé le visionnage des Resident Evil WINK


"Two beers or not two beers."

Hors ligne

#1271 14-11-2020 11:57:07

matou
modérateur

Re : Derniers films vus

Bronx

Marseille n’avait pas besoin de ça...
Du pur Olivier Marchal... dans ses thèmes.
Visuellement cela tient la route.

Pour le reste, je préfère encore ce que Orci et Kurtzman écrivent que ce scénario.
Raccourcis, clichés, ficelles, invraisemblances, du nihilisme et du sombre artificiels.

Hors ligne

#1272 27-12-2020 22:38:51

Pok
vétéran

Re : Derniers films vus

Soul (Pixar)

Grand fan du studio et de leurs productions (comme beaucoup ici, j'imagine), il me tardait d'en découvrir un nouveau. Jazz, piano, New-York, un chat, de la métaphysique, voilà qui a tout pour me plaire! Voici donc un petit retour, à chaud, de mon visionnage.

Sans en révéler plus que ce qu'en dit la bande annonce (j'espère), nous suivons le personnage de Joe Gardner, pianiste de jazz qui, alors que s'ouvre pour lui l'opportunité de vivre enfin de sa passion, de monter sur scène, meurt dans un (bête) accident. Mais son âme, toujours en transit, refuse alors de franchir le seuil de l'au-delà (the Great Beyond) et, tentant de s'échapper, se retrouve dans un lieu appelé "l'avant-vie" (the Great Before) où on le prend pour un "mentor" chargé de préparer une jeune âme à sa descente sur Terre. Là on lui assigne 22, une âme plus que rétive à expérimenter la vie et qui se trouve très bien ici, dans l'avant-vie, ayant déjà épuisé nombre de ses mentors. L'âme de Joe voit là une occasion de rejoindre son corps et vivre ce vers quoi il a toujours tendu.

Spoiler

Le film, comme son titre le suggère, postule donc à l'existence de l'âme. D'une âme qui existerait indépendamment du corps et qu'elle viendrait habiter pour expérimenter la vie, ce qui n'est pas (du tout) ma vision des choses. Si le film garde le mystère sur ce que les âmes défuntes deviennent après (encore que l'on peut estimer les "mentors" comme un destin possible des vieilles âmes), il nous introduit ce qu'elles sont (selon lui) avant la vie. Des entités informelles, vaporeuses, qui évoluent dans un paradis éthéré pour télé-tubbies, encadrées par des êtres abstraits, polymorphes, Picasso période cubisme (du moins pour s'adapter à notre entendement), totalement dévoués à la gestion des âmes, et qui leur attribue (avec une étonnante désinvolture) leurs cinq premiers traits de caractères. Le sixième et dernier, la flamme, l'étincelle, devant être inspiré à la jeune âme grâce à un mentor.
Alors je n'ai pas encore pris le recul nécessaire pour dire si ce "what if" tiens bien la route, j'aurais aimé plus de détails sur cette mécanique céleste. D'où viennent les âmes jeunes? Leur nombre est-il synchroniser avec le nombre d'être vivant sur Terre? Y a-t-il des corps sans âme? Les plantes ont-elles une âme? Une âme peut donc venir habiter un corps de n'importe quel âge, à n'importe quel moment de sa vie? Que s'est-il passé avec l'âme du chat? Pourquoi je me pose autant de questions?
Mais bon, n'ayant pas la prétention d'avoir de toute façon la réponse a cette question d'âme, question sur laquelle je ne vais pas m'étendre maintenant, je me laisse volontiers porter par le postulat, d'autant que cela ramène aux origines religieuses du jazz (à travers le gospel et l'histoire afro-américaine), qu'il est essentiel dans la narration, et plutôt bien utilisé, permettant le lien entre les deux univers, le corps et l'âme, à travers la zone de transcendance, là encore raccord avec l'esprit de l'improvisation dans le jazz. Mais le film présente que cet état est accessible de bien d'autres manières.
On peut donc diviser le film en deux. Les moments sur Terre (à New-York) et ceux dans "l'avant-vie", abritant également la zone de transcendance, où flottent les âmes en harmonie avec elle-même, en plénitude, en transcendance (donc), mais également celles qui errent, isolées de leur corps, prisonnières de leurs angoisses, de leurs obsessions et qu'un certain Steve Vendelune et quelques ami(e)s, adepte de la transcendance, s'emploient à libérer de leurs chaines.

Évidemment l'aspect technique, comme d'habitude impeccable chez Pixar. Visuellement bluffant, le studio est clairement, à mes yeux, toujours plusieurs crans au dessus de tout le monde. Les décors sont splendides. New-York est vraiment réussie, palpable, vivante, bien plus que le Paris de Ratatouille (mais bon c'était il y a quelques années maintenant). Chaque plan fourmille de détails. Textures, modélisations, lumières, tout s'accorde parfaitement dans un style à mi-chemin entre le réalisme et le cartoon, et donne envie d'en voir plus. Les vêtements me laissent toujours bouche bée… Côté "avant-vie/zone de transcendance" c'est sympa mais rien de très nouveau après Inside Out et conceptuellement moins riche.

Les personnages sont très réussis également, au design simple, comme nous l'a habitué le studio, mais ajoutant toujours de nouvelles choses aux films précédents, affinant leur style. Dorothea Williams est très certainement inspiré de Miles Davis, et j'aurais aimé faire plus ample connaissance avec elle et sa section rythmique. La famille de Joe est très cool également et sonne très juste. Corrie, Steve Vendelune sont très bons également et j'aurais adoré passer plus de temps avec ces personnages. Même les personnages tertiaires profitent d'un design un peu travaillé qui donne envie de mieux les connaitre! Un petit mot sur le casting des voix (VO) qui collent parfaitement à leurs personnages.

L'animation est (comme toujours) superbe, riche et pleine de subtilités, de justesse, d'humour, et une attention toute particulière à été évidemment portée sur les musiciens en action. Je n'ai rien vu ou lu sur la production du film, mais je ne doute pas qu'ils ont motion-capturés de vrais performances. Si c'est du keyframe, alors chapeau bas! Les musiciens jouent vraiment ce qu'on entend (les doigts se trouvent où ils doivent être, les postures, les attitudes des musiciens sont parfaites) et c'est très cool!

La musique, très jazzy évidemment, mais pas uniquement (il faut sans doute ici toucher toutes les générations, mais je trouve ça plutôt bienvenue de ne pas résumer la musique au jazz), et ne prend finalement pas une place si importante que ça, mais lorsqu'elle est mise en scène c'est magique! Cela dit, c'est tout le film qui transpire l'amour du jazz, de la musique, de la vie.

Sans être aussi emballé que par Inside Out, le film est somme toute une variation assez classique dans sa structure, dans ses représentations (c'est encore les traders qui prennent), je ne vais donc pas développer sur l'histoire, ni sur les personnages secondaires que je préfère vous laisser découvrir par vous-même. Mais si j'ai quelques questions auxquelles j'aurais aimé obtenir des réponses (mais qu'est donc devenu le Dr. Börgensson?), j'ai passé un excellent moment. J'aurais sans doute apprécier de passer plus de temps à New-York et moins chez les télé-tubbies, Mais le film, comme souvent chez Pixar, déborde de créativité, de bonnes idées, et surtout d'une humanité, qui attise des questions enfouies, les questions essentielles sur nous, notre rapport à l'existence. Et si le postulat de départ chatouille un peu mes convictions profondes,  j'adhère finalement assez au message que le film veut, il me semble, nous passer. À savoir d'être et de rester ouvert, curieux, tourné vers la vie, nos vies (et pas notre vie), le sens qu'on lui donne. Qu'une  transcendance n'est pas accessible uniquement à travers ce que l'on qualifie d'art mais bien dans toutes les activités de la vie, dans tout ce que l'on construit. Dans le regard, l'écoute…

Reste la fin.

Spoiler

Certains verront peut-être une Happy-End un peu forcée dans cette deuxième chance offerte à Joe, mais personnellement je l'accepte bien volontiers, heureux qu'il puisse enfin vivre ce qu'il a toujours eu envie de vivre, s'adonner pleinement à sa passion. Musicien moi-même j'ai sans doute une empathie naturelle avec le personnage dont certains aspects de l'existence me rappelle par moment la mienne, celle de certains amis, ainsi que certains état-d'âmes, certains doutes inhérents à ce choix d'existence, mais aussi le plaisir, le bien-être que procure la pratique d'un instrument de musique, l'échange avec d'autres musiciens. J"aurais volontiers conclu cette histoire sur un dernier morceau du Dorothea Williams Quartet.
On ne connaît pas vraiment le chemin pris par 22, j'imagine qu'une suite est possible, mais son évolution est vraiment bien menée et participe à ouvrir les yeux de Joe (et du spectateur) tout autant que son propre regard.

Un film auquel je mettrais sans doute entre 7 et 9 (alors pourquoi pas 8 me direz-vous? C'est entre 7 et 9!! Et bah non, je suis encore indécis!), Mais je reverrai certainement très vite ce film, ce qui est plutôt bon signe. Tout comme l'envie que  j'ai eu d'en faire un post.

Spoiler

I heard this story about a fish. He swims up to this older fish and says
- "I'm trying to find this thing they call the ocean."
- "The ocean?" says the older fish, "That's what you're in right now."
- "This?" says the young fish. "This is water. What I want is the ocean."
See you tomorrow.

Dernière modification par Pok (28-12-2020 07:53:38)


♫ space maybe the final frontier but it's made in a Hollywood basement ♫

Hors ligne

#1273 28-12-2020 14:23:47

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Derniers films vus

"Mais qu'est-ce que vous fichez encore ici ?! Rentrez chez vous !" EVIL
Crétins.


"Two beers or not two beers."

Hors ligne

Pied de page des forums