ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 13-07-2013 12:56:51

mypreciousnico
Who ?

Re : Le Buffyverse (Buffy/Angel) et autres séries de Joss Whedon...

Bon j'ai terminé la série depuis déjà un bon moment (largement plus d'un mois je dirais) mais j'ai trainé pour écrire mes impression, du coup je dois fouiller dans mes souvenirs, ça ne va spas être très précis sad

Hop saison 6…

Il échoie à cette sixième saison d'arriver après la précédente qui avait placé la barre vraiment haut en termes de qualité et d'intensité dramatique. En particulier après le final épique qui voyait Buffy se sacrifier.

Pas évident de ramener l'héroïne sans que ça fasse tâche ou facile. En l'occurrence c'est plutôt bien traité puisque la possibilité d'une résurrection magique avait déjà été évoquée quelques fois dans la saison précédente. Ça ne tombe donc pas comme un cheveux sur la soupe.

Evidement, Buffy reviendra transformée de cette expérience, non pas parce que, comme Angel en son temps, elle fut torturée dans une dimension démoniaque, mais parce qu'elle est arrachée à la douce tiédeur du Paradis et que désormais, l'enfer, c'est le monde réel.

C'est donc une Buffy traumatisée qui reviens, elle a bien du mal à reprendre ses marques, à vivre tout simplement et à affronter le désert du réel et ses tracas, d'autant que le monde à continué à tourné et que sa situation n'est pas rose.

C'est l'intérêt de cette saison. Elle traite des thème très sombres et place les personnages dans des situations extrêmes, dérangeantes moralement.

Buffy ira même jusqu'à se laisser entrainer dans une relation malsaine avec Spike (pour ressentir quelques chose ?). Relation qui franchira la ligne rouge à plusieurs reprise, jusqu'à la tentative de viol finale (2 scènes de viol dans cette saison, les deux étant dérangeantes de manières bien différentes).

Tout cela est dans la droite ligne de la saison 5 qui parlait de la mort. Ici on est plutôt dans la passion, celle qui mène parfois aux pires extrémités. La passion sexuelle de Buffy pour Spike (leur première partie de jambe en l'air est littéralement dévastatrice en l'occurrence), passion de Willow pour Tara, alors qu'elle ira jusqu'à manipuler la mémoire de celle qu'elle aime, passion également de Xander pour un ex-demon vengeur au fil d'un mariage qui l'effraie plus qu'il l'excite.

Et puis bien sur le trio, petit gang de geek déconnectés du réel qui font d'abord rire, puis de moins en moins à mesure que s'approche un final tétanisant.  De losers sympathique à nuisance négligeable, ils finiront par se laisser entrainer à leur petits jeu, jusqu'à commettre l'irréparable.

En milieu de saison viens le célèbre épisode musical Once More, With Feeling, dont on se dit qu'il vas détendre l'atmosphère. Pourtant, derrière l'ambiance de comedy club et les gentilles mélodie sympathiques, se cache un épisode aigre doux, qui fait le bilan de cette mi saison, alors que le scooby gang peine à communiquer et que trop de choses sont cachées.

j'ai adore cet épisode. Non seulement parce que c'est un défis intéressant, mais aussi parce que l'aspect musical n'est pas un gadget. Cela s'insert de manière admirable dans la chronologie de la série. Et puis Whedon apparait comme un excellent parolier.

A part ça le final est à la fois méga bandant et méga décevant. Ca commence très fort avec Dark Willow, méga badass et on se dit que ça vas envoyer de la poutre magique…et puis finalement ça se dégonfle assez vite malgré une scène plutôt sympa avec Willow sur un camion.
C'est un peu le même genre de déception que j'avais pu avoir à la fin de Heroes saison 1 à l'époque : sur le papier les types ont des méga pouvoirs, mais la mise en scène se démerde toujours (budget oblige) pour qu'on n'en vois pas un copeck…

Reste la toute fin avec Xander plutôt réussie.


…et saison 7

Les 6 saisons précédentes aillent crescendo, chaque nouvelle année étant meilleure que la précédente. Arrive cette saison 7 en forme de conclusion épique, une dernière saison extrêmement feuilletonante avec aucun épisode stand alone. Et je comprend pourquoi Yrad parlait de dérive de Fantasy.

Alors que tout le monde panse les plaies de la fin de saison 6 arrive le méchant ultime, le mal absolu. Ca fait un peu Sauron sur sa montagne ténébreuse. Heureusement la mise en scène de cet ennemi est plutôt réussi alors qu'il peu prendre l'apparence de n'importe quel mort.
Et ça donnera lieu à quelques scène mythique ou l'on s'aperçoit que tel personnage qu'on côtois depuis plusieurs épisode est en réalité mort depuis un moment. Dantesque !

Par ailleurs, contrairement aux saisons précédentes, l'ennemi n'attendra pas pour s'annoncer. On sait très vite à quoi s'attendre, on sait que c'est en partie la conséquence de la résurrection de Buffy et on sait que ça vas chier…

L'idée de l'armée de tueuses est plutôt bonne, en plus j'aime bien l'ambiance camping chez les Summers. Mais le top, c'est d'avoir ramené Faith qui tient ici sa rédemption.

Quand à la thématique féministe de la série elle explose à l'approche de la fin. Avec Caleb (magistral Nathan Fillion), prêtre misogyne et glaçant pour qui chaque femme est une trainée impure, et qui subira une castration par l'épée. Mais également avec la rébellion de Buffy contre le patriarcat à l'origine du Slayer, d'ailleurs Buffy permettra in fine à toutes les potentielles sur Terre de se battre seule.
C'est assez fort quand même, car il ne s'agit pas en soi d'aider ou de secourir des femmes dans le besoin, mais de leur donner ce qu'il faut pour qu'elle se débrouilles seules (le fameux coup du poisson et de l'apprentissage de la pêche en gros)

Spike revient aussi, avec une âme. J'ai bien aimé son évolution, alors qu'il était un peu gavant dans les deux dernières saisons. Le final le laisse pour mort, j'ai hâte de voir son évolution dans la saison 5 d'Angel smile

Quand au final de la série il n'est pas sans défauts, il est moins définitif, et paradoxalement moins épique que celui de la saison 5. Malgré tout il possède une ampleur bienvenue pour un épisode télévisuel et surtout il choisi de ne pas faire mourir à nouveau l'héroïne ce qui aurait probablement fait réchauffé. Au lieu de ça, Buffy tourne la page de Sundydale et chacun se tourne vers sa vie d'adulte.

J'ai un peu moins aimé cette saison, la faute à un rythme qui sied moins à la série je pense. Pourtant je suis un grand fan des épisodes qui se suivent mais le mix stand alone/feuilleton fonctionnait mieux chez Buffy qu'une intrigue étirée. Du coup il y a en mi-saison un énorme coup de mou ou le First et les Slayers jouent à chat et à la souris au lieu de se foutre sur la gueule. L'excuse scénaristique pour repousser l'affrontement final est beaucoup trop évident et ça rend certains passages agaçant.

Angel

J'en suis à la saison 3.
J'aime bien. Moins que Buffy, mais c'est normal, puisqu'on est d'avantage dans une ambiance de film noir et de policier, ambiance que j'apprécie assez moyennement en temps normal.

La série est beaucoup plus sombre, plus ambivalente, plus dérangeante aussi.

Ce qui est chouette, c'est l'évolution de personnages pas forcément passionnants dans Buffy. Aussi c'est un réel plaisir de voir Cordelia et Wesley prendre une vraie dimension dans cette série.

La saison 1 est assez moyenne, ça ne démarre vraiment que dans la saison 2 (en plus le final est hyper chouette dans une ambiance à la Star Trek/Gate)

Hors ligne

#27 25-09-2013 23:21:22

scorpius
Nowhere Man

Re : Le Buffyverse (Buffy/Angel) et autres séries de Joss Whedon...

Agents of S.H.I.E.L.D 1x01

Je suis assez partager quand à ce pilote, c'était presque mauvais en fait...
Le seul truc que j'ai aimé, c'est la continuité avec les films du MCU, cette impression d'un univers assez vaste qu'on va pouvoir retrouver chaque semaine. Clairement le concept de la série est bon, pour peu qu'on ait des scénarios à la hauteur et que les auteurs tentent vraiment de jouer à fond avec les possibilités de cet univers. (En gros, faut vraiment éviter de tomber dans la formule du gars avec un pouvoir qu'il faut stopper chaque semaine).
Pour en revenir au pilote lui-même, c'était pas franchement inspirer, visuellement c'est très quelconque et à la réalisation Whedon fait vraiment le minimum syndical.
Le casting est fadasse au possible et surtout méchamment caricatural, sur Buffy, Whedon avait volontairement joué avec ça (la blonde idiote, le gars maladroit, etc) pour au final creuser des personnages complexes. J'espère que ce sera encore le cas ici, parce que sinon mis à part un Coulson toujours aussi fringant et sympathique, c'est vraiment pas brillant.

Coulson qui sera un des fils rouges de cette saison, plus précisément les circonstances exactes de sa mystèrieuse résurrection. Des promesses de ce pilote, c'est de loin ce qu'il y a de plus intéressant, le coup de l'organisation secrète maléfique qui fait des expériences me fatigue déjà. (On est pas à l'abri d'une bonne surprise dans le développement du truc cela dit).

Bref, un gros bof, en espèrant que ça s'améliore vite.

Dernière modification par scorpius (25-09-2013 23:23:08)


57c17de47f6f63983169acdc99fcddc2f6fc22c3.gifv

En ligne

#28 05-10-2013 12:00:52

scorpius
Nowhere Man

Re : Le Buffyverse (Buffy/Angel) et autres séries de Joss Whedon...

Agents of S.H.I.E.L.D 1x02

C'était médiocre, peut être un peu plus rythmé que le pilote, mais ça souffre d'une écriture toujour très pauvre. Un artéfact relié à la va-vite au film Captain America, sert de vague prétexte à une intrigue inexistante qui n'a pour but que de montrer l'équipe en action, histoire de voir des liens entre les membres se créer. Mais comme le cast est désespérément insipide en fait on s'en fous... En plus pour ne rien arranger, c'est visuellement cheap à mort, vu le budget que j'imagine confortable, il doit y avoir un gros problème de production.

Le seul truc à sauver, c'est un caméo très sympa, ça fait peu... En fait, on dirait un série Bad Robot, en pire affraid


57c17de47f6f63983169acdc99fcddc2f6fc22c3.gifv

En ligne

#29 10-10-2013 10:27:15

scorpius
Nowhere Man

Re : Le Buffyverse (Buffy/Angel) et autres séries de Joss Whedon...

Agents of S.H.I.E.L.D 1x04

C'était un peu moins pénible, notamment parce qu'il ya un léger mieux au niveau de l'équipe. L'ensemble m'a semblé un peu plus en place, m'enfin ça reste très faible et j'ai eu du mal à rester vraiment concertrer sur tout l'épisode. En fait jusqu'ici la série me taper sur les nerfs, là sur cet épisode, ça me laisse indifférent. Je suis pas certain que ce soit une amélioration mais bon...

Edit : Put*** l'épisode m'a tellement mis dans un état second, que j'ai effacer comme un c** ma review du 1x03 sad C'est dangereux cette série...
(Pour rappel le 1x03, c'était pourri)

Dernière modification par scorpius (18-10-2013 00:41:31)


57c17de47f6f63983169acdc99fcddc2f6fc22c3.gifv

En ligne

#30 17-12-2020 18:24:14

scorpius
Nowhere Man

Re : Le Buffyverse (Buffy/Angel) et autres séries de Joss Whedon...

https://www.giantfreakinrobot.com/ent/f ? isney.html

My source tells me that Disney is in early development on a Firefly reboot.  The new show would start the story of Captain Mal Reynolds and his crew aboard the Serenity over from scratch, with an aim to make this a long-running series on Disney+.  There is a twist here and the twist is that they see the show as ideal family-friendly programming for Disney+.  My source tells me they’re planning to target it more at a PG-adventure, family audience and less at the sort of PG-13 dynamic the original Joss Whedon show went for.

This shift in tone suggests the new version of Firefly might drop characters like Inara, who is basically a prostitute.  Instead it’ll probably lean more into the fun and adventure aspect of the universe’s stories. Fans may initially be unhappy, but it’s easy to see a way it could work.

My source was unable to confirm to me whether series creator Joss Whedon is actually involved in the new Firefly reboot. Whedon has recently been embroiled in a strange controversy with some of his former actors and it’s made him difficult to employ. Disney, not wanting to court the ire of outraged Twitter activists, may simply be unwilling to have him involved in their brand. It could also end up that Whedon won’t want to be involved, if indeed Disney really is committed to turning Firefly into a gold standard family-friendly adventure series. That may skew too far from his original vision for the program.

Serenity
The Firefly class ship Serenity
Firefly was cancelled by Fox television back in 2002. It only produced 14 episodes. The series would later get something a revival with the movie Serenity in 2005. That wrapped up some of the show’s plots, but ultimately never became the box office juggernaut dedicated Firefly fans thought it deserved to be.  Since then the franchise has been dormant, with the cast having moved on to other things. Disney’s Firefly reboot could be just the thing fans have been waiting for.

Un reboot de Firefly serait en développement damn

Vu la controverse Justice League et le fait qu'on nous dise que ce serait un Firefly "pour toute la famille" aucune chance que Joss Whedon soit impliqué.


57c17de47f6f63983169acdc99fcddc2f6fc22c3.gifv

En ligne

#31 17-12-2020 22:28:13

matou
modérateur

Re : Le Buffyverse (Buffy/Angel) et autres séries de Joss Whedon...

Avec Chibnall et Kurtzman en showrunners ?

Hors ligne

Pied de page des forums