ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#151 27-08-2020 12:36:16

matou
modérateur

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Ce que tu montres est un des aspects qui peut être traité. Tant mon histoire pousse Batman à s’interroger et à se définir pour pouvoir se positionner.

Hors ligne

#152 27-08-2020 14:24:15

Oberon
Section 31

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Synock, ta question est emblématique du mal qui ronge l'imaginaire actuel.
En effet, ce qui se passe dans la tête du héros, cette dimension faussement intimiste (car généralement exposée avec un voyeurisme crasseux) est devenu le coeur de la narration. Au final, Batman ne cherche même plus à incarner un projet de reconstruction (aussi névrosé que soit ce projet)  mais à susciter une empathie assez artificielle sur la construction mentale qui lui permet de justifier de briser des os par grappes de 15.
Un héros n'est plus une représentation emblématique d'un projet de vie qu'il porte, mais le vecteur de ses traumatismes en réponse à un problème systémique. C'est en adéquation avec le repli individuel véhiculé par le soft power actuel. L'individu, son ressenti, ses traumas, son nombril. Du super-héros dans sa dimension la plus tranquillement égoïste et égocentrée.
Car en parallèle de cela, les thématiques sociales sont invariable. Le monde est corrompu, les élites complices, et aucun espoir au niveau structurel n'est possible. Du coup, le super-héros casse des bras tout en sachant, tel Sysiphe, que cela ne change rien au fond du problème. Le super-héros moderne traite toujours les symptômes, jamais les causes, car au final, cela véhiculerait un message bien trop subversif pour l'establishment.
C'est d'ailleurs dans cette dimension que Thanos a été un antagoniste aussi formidable: il incarnait un projet, une solution à un problème systémique. Une solution de fond, pas de forme. Hors, si les Avengers ont fini par l'emporter sur la forme, ils ont fondamentalement échoué sur le fond. Leur victoire n'est pas du à une opposition de projets, dont la supériorité morale du leur est mis en place par leur supériorité tactique. Non, leur projet est simplement de refuser celui de Thanos, en niant le problème plutôt que d'y chercher une solution alternative. À l'image de la gauche actuelle qui critique constamment le pouvoir en place (aussi inique soit il) sans proposer une alternative solide au libéralisme.

Le super-héroisme, depuis bientôt 15 ans, est davantage un aveu de faiblesse qu'une réponse à un problème de fond. Comme le super-héros est présenté comme impuissant, voir désintéressé sur les causes profondes et sociales de la dégénérescence qui l'entoure, on se focalise sur sa psyché et des scènes d'actions badass. Du vernis pour masquer le néant moral de l'entreprise.
Au final, les super-héros modernes sont tous simplement de plus en plus lambda, de moins en moins symboliques, et beaucoup plus gênant, d'un héroïsme de surface qui cache leur égocentrisme.
Luke Skywalker et Obi-Wan me manquent un peu plus chaque jour qui passe...

Dernière modification par Oberon (27-08-2020 17:52:28)


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#153 11-10-2020 16:32:44

scorpius
Nowhere Man

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Je suis tombé sur ces superbes illustrations 3D des différents "Batsuits" du grand écran, signées Alexander Stojanov :

Batman '89 :

zfb4pxejqwn51.jpg

Batman Returns :

yxkqhqnjqwn51.jpg

Batman Forever :

t5tucsujqwn51.jpg

Batman Forever le "Sonar suit" :

x1rm7o3kqwn51.jpg

Batman Begins :

ow85ncckqwn51.jpg

The Dark Knight :

alexander-stojanov-04.jpg

Batman V Superman :

kbpyupikqwn51.jpg

Batman V Superman l'armure "anti-Superman" :

xnpv47rkqwn51.jpg

Justice League le "tactical suit" :

t0bnuszkqwn51.jpg

L'artiste à malheureusement zappé les 2 costumes du Batman de Clooney et le costume "Knightmare" de BVS.


What I admire most about your art, is its universality. You do not say a word and yet, the world understands you!
Albert Einstein
Its true, but your fame is even greater! The world admires you, when nobody understands you!
Charlie Chaplin

Hors ligne

#154 11-10-2020 16:54:03

Pok
vétéran

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Et Adam West (1966)
bat
Moins Badass il est vrai...

Dernière modification par Pok (11-10-2020 16:55:28)


♫ space maybe the final frontier but it's made in a Hollywood basement ♫

Hors ligne

#155 11-10-2020 17:52:56

scorpius
Nowhere Man

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Dans ce cas là, on peut également citer Lewis Wilson du très sympathique sérial des 40's (bien meilleur que la série avec West, je trouve).

vfso7ph22cs51.jpg

Et Robert Lowery du sérial Batman & Robin (1949) :

16449018739_1097c52eb9_o.jpg


What I admire most about your art, is its universality. You do not say a word and yet, the world understands you!
Albert Einstein
Its true, but your fame is even greater! The world admires you, when nobody understands you!
Charlie Chaplin

Hors ligne

#156 11-10-2020 20:01:06

Pok
vétéran

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Ah oui, j'en avais déjà vu des images. Je me demandais si c'était une adaptation officielle! Et puis West a eu les honneurs du grand écran!

Perso j'ai découvert Batman avec Adam West! J'en avais d'ailleurs une aventure en 3d avec ma visionneuse View-Master. Nostalgie... smile

Dernière modification par Pok (11-10-2020 20:21:31)


♫ space maybe the final frontier but it's made in a Hollywood basement ♫

Hors ligne

#157 12-10-2020 20:05:16

scorpius
Nowhere Man

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

Pok a écrit :

Perso j'ai découvert Batman avec Adam West! J'en avais d'ailleurs une aventure en 3d avec ma visionneuse View-Master. Nostalgie... smile

C'est le genre de personnage qui a été tellement réinventé que je pense on a tous "notre" Batman, notre James Bond ou notre Doctor Who. Moi "mon" Batman ce serait celui de Kilmer et celui de la série animée des 90's.


What I admire most about your art, is its universality. You do not say a word and yet, the world understands you!
Albert Einstein
Its true, but your fame is even greater! The world admires you, when nobody understands you!
Charlie Chaplin

Hors ligne

#158 13-10-2020 18:48:15

dl500
TOS Forever

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#159 13-10-2020 19:26:01

scorpius
Nowhere Man

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

mdr

C'est des conneries.

Le tournage a repris depuis un moment, là ça tourne du côté de Liverpool et ensuite ça se déplacera vers Chicago. Par ailleurs, les images du tournage à Liverpool ont dévoilées le look de Carmine Falcone (incarné par John Turturro) et d'une Selina en civil. C'est assez impressionnant, comme tout droit sortie des planches de "Un Long Halloween". Ca spécule donc pas mal sur le fait que dans le film, Selina pourrait être la fille illégitime de Camine Falcone...


What I admire most about your art, is its universality. You do not say a word and yet, the world understands you!
Albert Einstein
Its true, but your fame is even greater! The world admires you, when nobody understands you!
Charlie Chaplin

Hors ligne

#160 13-10-2020 21:46:39

mypreciousnico
Who ?

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

scorpius a écrit :

C'est le genre de personnage qui a été tellement réinventé que je pense on a tous "notre" Batman, notre James Bond ou notre Doctor Who. Moi "mon" Batman ce serait celui de Kilmer et celui de la série animée des 90's.

Oui, mon Batman c'est clairement celui de la série animée des 90's smile

Hors ligne

#161 21-10-2020 23:56:40

scorpius
Nowhere Man

Re : Batman : le (premier) super-héros sans super-pouvoir

https://www.slashfilm.com/the-batman-vi ? roduction/

The Batman est l'un des premiers blockbusters à mettre à profit le "Volume" la technologie mise au point par Favreau & ILM sur The Mandalorian. Ce n'est pas le seul film super-héroique dans ce cas, puisque Taika va aussi l'utiliser sur le prochain Thor (logique il a réalisé l'épisode final de la saison 1 de Mandalorian après tout).

Voilà qui confirme un peu plus que la série de Favreau est le seul Star Wars de Disney un tant soit peu digne de l'héritage de George !

J'en profite pour balancer quelques fanarts :

(En hommage à Year One)

472wkklsy3s51.jpg

nrsnd8dijbt51.jpg

(Bat & Cat)

j2cg1wsn5rn51.jpg

(En civil et en costume)

wn83w2xs6ps51.jpg

(Du même artiste, la version TDK)

mcf9is3pv1a51.jpg


What I admire most about your art, is its universality. You do not say a word and yet, the world understands you!
Albert Einstein
Its true, but your fame is even greater! The world admires you, when nobody understands you!
Charlie Chaplin

Hors ligne

Pied de page des forums