ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#2326 23-12-2019 10:57:45

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars : Films / Séries

Pour moi, s’il y avait un seul film à sauver, ce serait celui-ci pour tout un tas de raisons. Premièrement, c’est le film par lequel tout a commencé, et qui a lancé le phénomène social. C’est aussi un modèle de production, auquel on se réfère aujourd’hui pour évoquer la gestion de la franchise sous Disney. Ensuite, c’est le film de tous les records, qui a le plus bénéficié de distinctions techniques – Lucas a d’ailleurs failli avoir l’oscar du meilleur réalisateur et du meilleur film, revenus finalement à Woody Allen pour Annie Hall.

Avec l'Empire contre-attaque, John Williams signe ici une masterpiece. La Bataille de Yavin IV est quant à elle un modèle du genre, et sans doute la bataille la plus rythmée de tous les Star Wars. C’est probablement la scène de guerre la plus évocatrice, avec ses références aux escarmouches la dernière Grande Guerre. Je comprends que ce film ait eu un impact décisif sur la génération Abrams. Le reste, c’est une autre histoire.

Dernière modification par Prelogic (23-12-2019 10:57:59)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#2327 23-12-2019 11:19:03

dvmy
Banni(e)

Re : Star Wars : Films / Séries

D'accord avec tout ça, mais ESB et ROTJ sont tellement meilleurs au niveau dramaturgie et expansion de l'univers. C'est le premier film que j'ai vu au cinéma. J'avais 3ans et demie... J'en ai très peu de souvenirs. Par contre je me rappelle très bien de ma séance d'ESB et de l' impact incroyable qu'il a eu sur moi.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#2328 23-12-2019 11:32:12

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars : Films / Séries

Je ne nie pas l’impact de l’Empire contre-attaque et du Retour du Jedi sur toute une génération – d’ailleurs, le Retour du Jedi a été ma première expérience de Star Wars, à l’époque ou la défunte chaîne La Cinq gérée par Berlusconi était à son apogée au milieu des années 80. Ce que je dis en revanche, c’est que si on décompose l’œuvre, A New Hope se suffit à lui-même. Lucas avait prévu les choses de cette manière, en cas d’échec au box-office : les gentils gagnent, les méchants perdent et tout le monde fait la fête à la fin. C’est l’idéal de gloire naïf dans toute sa splendeur.

Si tu décides de prolonger l’aventure, alors dans ce cas les choses « se compliquent » : tu ne peux plus faire marche arrière car l’Empire contre-attaque appelle à une résolution et une conclusion que l’on trouve dans le Retour du Jedi. Tu peux choisir de t’arrêter là, ou de poursuivre avec la prélogie (qu’il faut considérer comme une entité unique qu’il me semble impossible de décomposer puisque elle aussi appelle à une conclusion que l’on trouvera dans l’Episode VI).

A la limite, j’aurais tendance à dire que La Menace Fantôme peut être vu de manière isolée également si tu choisi de commencer l’aventure ici. C’est le film que tu montres aux enfants, avant la confrontation avec les pulsions de mort et le chaos intérieur qu’il s’agit ensuite de maîtriser dans un troisième acte si tu ne veux pas qu’il te maîtrise.

Dans ce contexte, j’ai encore du mal à trouver une place à la troisième trilogie qui a choisi de parler de tout à fait autre chose, et qui me semble possédée par d’autres impératifs. J'aurais préféré que Lucas dispose d'une véritable place de producteur exécutif et dirige JJ Abrams, à la manière de ce qui s'est passé entre lui et Richard Marquand à l'époque.

P.S. : oh putain 'y a Buckaroo ké connecté ! J'en suis tout émoustillé : love

Dernière modification par Prelogic (23-12-2019 12:45:20)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#2329 23-12-2019 14:23:41

dvmy
Banni(e)

Re : Star Wars : Films / Séries

Lucas n'aurait pas pu travailler avec JJ. Ils sont trop différents. JJ n'a aucune audace et aucune imagination. Et c'est un réactionnaire. C'est bien pour ça que ça n'a pas fonctionné en 2013. Lucas n'aurait pu travailler qu'avec Ron Howard pour cette postologie. Ou éventuellement Joe Johnston.

Dernière modification par dvmy (23-12-2019 14:24:26)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#2330 23-12-2019 14:45:13

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars : Films / Séries

Je ne dis pas que la tâche aurait été facile pour Lucas. Mais je pense que si JJ Abrams avait été encadré par un processus très carré (imaginez-le entre un Lucas qui gère l’ensemble de la phase conceptuelle et Kennedy qui gère des questions financières et logistiques), et bien on aurait probablement sauvé les meubles. JJ Abrams n’a pas besoin d’avoir des idées : il n’en a de toute façon pas. Il a surtout besoin d’écouter, de faire ce qu’on lui demande et de prendre de la graine. Idem pour Rian Johnson. Dans une négociation commerciale, tu n'es pas obligé de parler à la place du boss : tu peux simplement te contenter d'écouter et de prendre des notes pour faire le mieux possible ton boulot, et c'est déjà en soi une lourde responsabilité.

Ron Howard et Joe Johnstson, ça aurait pu coller aussi, mais cela aurait envoyé un message assez négatif en termes de renouvellement des générations. A voir si Lucas aurait accepté de déléguer cette tâche même à des amis et confrères. Ce que je ne comprends pas en revanche, c’est que Lucas avait déjà proposé à Howard la réalisation de La Menace Fantôme et que celui a décliné à l’époque  – pour accepter plus tard de récupérer un Solo en petite forme.

Ce qui est sûr, c’est que Lucas a été bienveillant avec Abrams, en lui donnant des conseils sur la nécessité de « s’emparer » de cet univers. Au final, JJ Abrams n’a pas compris grand-chose, et n’en a fait qu’à sa tête en prétextant que de toute façon, Disney était déjà engagé sur la voie du revivalisme. Il s’entête d'ailleurs encore aujourd'hui à justifier un horizon conceptuel assez lamentable.

Dernière modification par Prelogic (23-12-2019 14:48:08)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#2331 23-12-2019 18:55:58

Wy Comet
membre

Re : Star Wars : Films / Séries

Par un dénommé Batiaz sur Allociné, je ne sais pas si tout est vrai mais ça parait cohérent avec tout ce qui se passe depuis 2012 :

"Ce que vous allez lire va vous clouer dans votre siège, j'ai recoupé et tenté de corroborer plusieurs textes, fuites et interviews qu'on trouve sur le net (en évitant les sites 'haters' habituels).

Je pense avoir une description assez proche de la réalité des évènements ayant secoué Disney, Lucasfilms et précipité dans le chaos la saga Star Wars...et ça va vous surprendre.
Bob Iger ayant sorti son bouquin récemment, les langues commencent à se délier chez Disney et Lucasfilms et on va probablement voir fleurir des titres genre 'Disney star wars, the true untold story' dans les librairies d'ici quelques mois.

Les principaux responsables de cette trilogie incohérente et de tout ce qui déconne dans le nouvel univers Star Wars sauce Disney sont les instigateurs et les membres du 'Lucasfilm Story Group', créé par Kathleen Kennedy et Kiri Hart (VP Lucasfilms) en 2012 afin d'établir un seul univers cohérent dans sa continuité plutôt qu'un système hiérarchique dit 'canon'. C'est une idée qui semblait louable au départ vu la complexité de la saga et les ambitions de Disney concernant la franchise ciné, télé et surtout les parcs d'attractions SWGE (Star Wars Galaxy Edge). Ils ont ainsi commencé à appliquer les nouvelles règles imposées par ce groupe à plusieurs productions (lego, jeux vidéo) jusqu'à ce qu'ils décident de l'étendre en retirant de plus en plus d'éléments de l'univers étendu, qu'ils renomment 'Star Wars Legends'.
Selon plusieurs auteurs, les membres se considéraient comme omniscients au sujet de la saga (sans qu'ils le soient réellement). Ils encourageaient les auteurs à créer des nouveaux éléments au lieu d'utiliser l'existant. Un autre problème majeur était que Kiri Hart utilisait le groupe comme un véhicule de changement politico-social féministe, engageant dans son équipe proche uniquement des femmes ayant des motivations similaires et lançant deux nouvelles productions, Star Wars Resistance et la très féministe Star Wars Forces of Destiny, qui se sont avérées être des échecs. Hart, à force de vouloir imposer son idéologie, semble être devenue si 'toxique' pour Lucasfilms que Kennedy l'a éjecté de son poste et mise dans un placard.
Mais le plus grand changement dans Lucasfilms se serait déroulé un peu avant lancement du Réveil de la Force, le bébé de JJ Abrams. Le groupe stratégique 'Story Group' s'est complètement désolidarisé des idées d'Abrams alors même qu'il était encore en production. Ils reniaient aussi l'univers de Lucas (certains du groupe détestaient Georges Lucas, d'autres n'avaient aucun intérêt pour la saga, ce qui est un comble pour un groupe sensé la gérer) en choisissant de prendre une direction totalement différente et en adoubant Rian Johnson. Mais TFA a cartonné au box office alors ils se sont accaparés ce succès comme levier justificatif de leurs agendas idéologiques. Un peu comme les banques sont 'too big too fail' Star Wars ne pouvait pas faillir...et Bob Iger, le pdg de Disney, n'y a vu que du feu jusqu'à ce que Rogue One révèle d'énormes problèmes structurels (Edwards a en réalité totalement foiré le film, ce dernier a été sauvé par un non-fan de la Saga, Tony Gilroy, suite à l'intervention de Disney), confirmés ensuite par la catastrophe industrielle 'Solo' (le film le plus cher de la saga).

Avant Rogue One, et comme Bob Iger n'était pas au courant de ce qui se tramait chez Lucasfilms et surtout grisé par les milliards de recettes du TFA d'Abrams, le CEO de Disney a donné naïvement les pleins pouvoirs à Kennedy et Lucasfilms sur l'univers de la Saga et aussi le WDI (Walt Disney Imagineering), càd la conception des parcs à thèmes. Super-banco pour le trio Kerrison-Beck-Hart à qui on a confié ainsi le pouvoir absolu de diriger l'univers Star Wars sans le connaître ni l'apprécier. Les parcs à thèmes Star Wars sont d'ailleurs considérés comme des échecs, mal gérés et incomplets, car créés par des gens qui n'avaient aucune idée de ce qu'ils avaient en main (ce qui ne veut pas dire qu'ils ne vont pas être améliorés dans le futur)

Iger a ainsi donné aveuglément sa confiance à Kennedy et son équipe, grisé par le succès the TFA, le CEO ne s'occupait alors que de gérer les plaintes de Georges Lucas lui-même (lui interdisant de dire quoi que ce soit de négatif concernant la saga sous l'ère Disney), et Kennedy, elle, était persuadée d'avoir mis en place des femmes dirigeantes autonomes sans se douter que le chaos règnait. Alors qu'Abrams avait conçu une solide feuille de route pour la trilogie ainsi qu'unee carte générale qui donnait aussi beaucoup de liberté pour la suite de la saga Star Wars, Kennedy et Hart ont tout jeté à la poubelle en autorisant Johnson à réécrire de lui-même tout le scénario, sans aucun égard pour la production actuelle. Colin Trevorrow s'y serait farouchement opposé, tout particulièrement concernant la mort de Luke Skywalker et le fait qu'il fallait s'en tenir au plan d'Abrams. Selon les fuites des employés, Kennedy, Hart et Johnson voulaient voir mourir Luke Skywalker dans l'épisode 8 et tout le 'Lucasfilms Story Group' détestait Abrams, Lucas et Trevorrow, ils n'apprécient que Johnson. Et à force de se plaindre Trevorrow a été viré du 9.

En 2ème semaine de diffusion de 'The Last Jedi', Bob Iger et Alan Horn (Chief Creative Officer Disney) visionnent le film et ont le même point de vue négatif. Les premiers chiffres tombent et sont en loin de leurs attentes et de celles des investisseurs. C'est la panique à bord et ils rappellent en urgence Abrams. JJ et Chris Terrio réécrivent l'histoire basée sur celle que Lucas avait écrite fin 2017. Abrams demande l'aide de Lucas pour rétablir une continuité dans la saga car toute ses propres idées ont été détruites par Johnson dans TLJ. (ils nomment ça la 'jj/lucas cut') mais Disney, qui a repris les rennes de Lucasfilms, n'est pas impressionné par ce projet qu'ils considèrent comme un risque similaire à The Last Jedi. Ils font changer le script de l'épisode 9 en janvier 2019 et réparent le cas 'Luke Skywalker' courant Mai avec des reshoots jusqu'à fin septembre (ils nomment ça le 'Iger cut'), il y a donc bien 2 versions de l'Ascention de Skywalker avec plusieurs variations du climax, mais c'est la vision de Bob Iger qui est finalisée fin octobre pour diffusion en décembre (la peinture est encore fraîche).

Hart a été éjectée, elle serait consultante mais son nom a été supprimé de la liste Lucasfilms en février 2019. Beck est dans un placard chez Lucasfilms, sans aucune responsabilité et Kerrison est sur le départ dès que l'attraction 'The Rise of the Resistance' sera lancée dans les parcs (déc 19 et jan 2020). Selon des rumeurs qui sont de plus en plus insistantes, Kennedy semble être sur le point de réorienter sa carrière professionnelle ou prendre sa retraite forcée.

La source mentionne que désormais Disney et Lucasfilms distillent de fausses informations afin de suivre à la trace de potentielles fuites et de sanctionner ceux qui ont parlé, les employés ne parlent presque plus de ce qui s'y passe de peur d'être dénoncés."

Hors ligne

#2332 23-12-2019 19:14:19

dvmy
Banni(e)

Re : Star Wars : Films / Séries

Je ne crois pas un mot de cette histoire. JJ un plan ? Impossible. Non en fait les films se sont construit sur les attentes supposées du public à un instant T, et c'est triste. C'est pour ça que le 8 chie sur le 7 et que le 9 chie sur le 8. Trevorrow à été viré pour avoir un peu trop parlé de Lucas et de son audace.

Dernière modification par dvmy (23-12-2019 19:14:43)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#2333 23-12-2019 19:55:36

dl500
TOS Forever

Re : Star Wars : Films / Séries

Vrai ou pas, pour l'instant ce rachat est un échec artistique complet et montre que vouloir absolument raisonner business only a ses limites.
Les langues vont se délier y compris chez les acteurs.
Lucas doit bien se marrer...


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#2334 23-12-2019 20:27:51

Wy Comet
membre

Re : Star Wars : Films / Séries

Concernant l'aspect "féminisme à gros sabots" je me souviens parfaitement d'une inflexion importante entre les deux premiers films. Dans une interview, questionnée sur le personnage de Rey, Kennedy avait promis qu'il y aurait de nombreux personnages féminins forts et développés dans le VIII, et elle parlait notamment d'une pilote. Mais dans une news discrète relayée peu après sur SWU, on avait appris que certains de ces nouveaux personnages avaient vu leur rôle finalement réduit, entre autre parce que les gens du merchandising avaient fait remonter des inquiétudes quand aux ventes potentielles de jouets associés, les garçons restant largement dominant dans la consommation de produits dérivés SW. Si on met de côté le fait qu'il était de toute façon débile d'envisager de développer autant de nouveaux personnages (sauf à faire un film de 4 heures), et si on peut ironiser sur l'intégrité d'un discours militant qui s'évanouit dès que l'argument du pognon pointe le bout de son billet, force est de constater qu'il en est resté quelque chose dans le film, quand bien même le personnage de la "pilote" semble avoir effectivement été réduit à peau de chagrin. En plus de Rey et de Léïa on a Holdo, dont un Durandal a moqué - selon moi avec raison - l'aspect SJW outrancier, dans le costume, dans le discours autoritaire, incohérent et hystérique, comme tout entier construit pour ridiculer Poe Dameron et hurler "Girl Power" (le tout accompagné d'une écriture psychologiquement aux fraises, avec une Holdo qui finit par déclarer à Léïa qu'elle adore Poe). Quand à Kiri Hart, je me souviens aussi de la news SWU annonçant sa mise au placard, et c'était bien quelques mois après la sortie du VIII.

Ca n'est qu'un aspect de cette guerre de production, mais ça me parait cohérent avec ce que le type raconte.

Hors ligne

#2335 26-12-2019 15:41:23

Wy Comet
membre

Re : Star Wars : Films / Séries

Un "Lucasfim Insider" prétend, sur le site "Starwars is Dumb" que dans la version JJ conseillée par Lucas, Palpatine devait également être présent, mais pas physiquement, plus comme une influence. L'adversaire du film aurait été le Fils de Mortis (dont la "dague Sith" du film serait un reste recyclé) C'est le rôle que devait tenir Matt Smith (qui a été évoqué pendant un certain temps puis a disparu du projet) Iger (qui aurait rappelé personnellement Abrams en court-circuitant Kennedy) aurait finalement trouvé cela trop risqué (le Fils de Mortis n'étant pas connu du grand public, donc moins évident pour vendre le film pendant la promotion) d'ou le "second abandon" des idées de Lucas et les re-shoot pour modifier ce qui avait pu être déjà filmé en accord avec cette version.

C'est peut-être bidon, mais encore une fois ça ne me parait pas incohérent avec tout ce qu'on sait du développement, ni avec l'aspect "bizarrement agencé" que semblent pointer nombre de ceux qui ont vu le film.

Hors ligne

#2336 20-05-2020 15:09:38

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars : Films / Séries

Je vous livre au passage quelques idées de contexte géopolitique pour cette troisième trilogie (ce que j’aurais aimé voir / ce qu’il aurait fallu faire) :

  • Un monde multipolaire, avec de grandes puissances qui exercent des tensions économiques et politiques sur les états et les gouvernements les plus faibles. Le Nouvel Empire vs La Nouvelle République, et tout autour des états « neutres », ou des satellites (comme la Syrie pour la Russie).

  • Des inégalités sociales et économiques qui surgissent par le biais d’actions terroristes et de guérilla, dans des parties oubliées de la Galaxie.

  • Des adeptes de la Force, traqués et contraints de fonder un Etat indépendant (menons l’analogie jusqu’au bout avec l’Etat d’Israël, protégé par la Nouvelle Republique par exemple). Une Nation capable, par sa seule existence et par le biais d’une politique ultra-nationaliste, de déstabiliser les équilibres géopolitiques mondiaux.

  • Des peuplades de Chasseurs de Primes, bandits et pirates, exerçant leur influence dans les régions les plus pauvres (on pense à Daesh, mais aussi Boko Haram).

En termes de direction artistique et conceptuelle, voilà ce que j’aurais aimé voir / ce qui aurait permis à cette troisième trilogie d’exister par elle-même, et non à travers les deux autres trilogies :

  • La réquisition de la flotte impériale au profit de la Nouvelle République (quel spectacle déstabilisant cela aurait été, de voir la NR naviguer dans l’Espace avec les Destroyers de l’Empire, tout à fait comme pour la Prélogie d'ailleurs !)

  • La fusion de certaines caractéristiques des chasseurs (les ailes solaires des chasseurs TIE avec le profilé d’un X-Wing, à la manière par exemple des Chasseurs Jedi de l’Episode III).

  • Et bien évidemment : la mise en avant de nouvelles cultures et civilisations, par le biais d’une recherche historique (les costumes d’Amidala renvoient directement à des peuplades mongoles de la fin du XIXe / début du XXe siècle).

Avec ces quelques lignes, je trouve qu’on a déjà une matière énorme pour broder : il ne reste plus qu’à parler un peu ésotérisme et tout est dit. J’ai pris 15 minutes de mon temps (15 minutes pour éviter à tout jamais l’accusation de retro-marketing).

Dernière modification par Prelogic (20-05-2020 15:17:11)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#2337 01-09-2020 14:56:01

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars : Films / Séries

En cette rentrée, Alexandre Astier est en couverture du nouveau numéro de Première (n°510 - septembre 2020) pour présenter Kaamelott - Premier volet, la suite de sa série culte déclinée au cinéma. Depuis 2005, l'artiste chapeaute tout : en plus d'incarner le Roi Arthur, il écrit les intrigues, met en scène, compose sa musique... Très conscient de ce côté "créateur qui contrôle tout", il reconnaît son besoin d'être aux commandes d'un maximum de choses pour que son histoire ressemble à ce qu'il avait en tête. Ce qui fait logiquement penser à un autre réalisateur de saga, George Lucas, qui a imaginé tout l'univers de Star Wars avant de finalement revendre son "bébé" à Disney, en 2012. Voici ce qu'en pense Alexandre Astier, grand fan de la première trilogie, à laquelle il a d'ailleurs fait référence plusieurs fois au sein de Kaamelott. Extraits.

Première : Puisque vous parlez de Star Wars... George Lucas, lui aussi, a fini par un peu se couper du monde du divertissement. Pensez-vous que la création d’un univers étendu pousse forcément les créateurs à se replier sur eux-mêmes?

Alexandre Astier : Quand tu as la chance de raconter une histoire qui est suivie, tu ne fais pas simplement des films, tu fais... autre chose... Un autre métier qu’auteur ou metteur en scène... Est-ce que Lucas fait vraiment partie de la bande des réalisateurs? Il est sur la photo avec Scorsese, Spielberg et la fine équipe, mais est-ce qu’il est critiquable au même titre qu’un metteur en scène normal? Critiquable au même titre qu’un auteur comme les autres? Non. Le gars, il s’occupe de Star Wars. Il est celui qui sait... Quand il a lâché la saga à Disney, ils ont ensuite embauché des réalisateurs et des scénaristes de très grand talent. J. J. Abrams, il sait te tenir, il maîtrise l’art du coup de pute. Dans les nouveaux Star Wars, il y a de l’expérience, du talent, du pognon à ne plus savoir qu’en foutre, et moi, eh bien... j’en ai plus rien à secouer! Depuis que Papa est parti, ça ne me concerne plus. Et pourtant, c’est mieux fait, c’est mieux joué, c’est mieux dialogué. Parce que Papa au dialogue, pardon, hein... Avec toute la dévotion que j’ai pour lui, ça reste en bouche, ça va pas, on dirait un vieux western. Comment il s’appelle déjà l’acteur qui joue Mace Windu?

Samuel L. Jackson...

Ouais, en plus il bosse avec Tarantino, donc, quand les répliques lui tombent sur les pompes, ça se voit vraiment... Tout ça pour dire que depuis que Lucas ne me raconte plus la suite de Star Wars, eh bien, j’en ai plus rien à foutre. Je préfère cent fois la deuxième trilogie, avec tous les défauts qu’elle a, parce que c’est inimitable. Personne n’aurait pu écrire l’épisode 3 de cette façon. Ce qui a été fait depuis l’a été par des gens qui aiment Star Wars, mais c’est pas Star Wars. C’est pas signé... Du coup, est-ce qu’on s’insularise quand on a créé une saga? Je pense qu’on passe un cap, oui. On est libre, en fait. Il faut organiser sa liberté et raconter l’univers qu’on a créé. Moi, je le raconte avec mes capacités de metteur en scène, de photographe, de musicien. Chacun de ces postes serait probablement mieux exécuté par quelqu’un d’autre, sauf que personne ne sait faire ce que je fais, parce que moi, je fabrique l’ensemble du truc. C’est pas un métier. C’est une signature. C’est ça, mon trésor.

*Source : Premiere

Dernière modification par Prelogic (01-09-2020 14:57:29)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#2338 18-09-2020 12:48:00

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars : Films / Séries

On apprend à l'instant le décès du comédien de doublage Roger Carel. Une légende nous quitte. Il avait réussi à donner une véritable personnalité au Droid 6PO, personage muet et pourtant infatigable bavard. Au revoir Monsieur sadpurple

Dernière modification par Prelogic (18-09-2020 12:52:19)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#2339 18-09-2020 16:26:27

Pok
vétéran

Re : Star Wars : Films / Séries

La voix de mon enfance... Triste nouvelle...


♫ space maybe the final frontier but it's made in a Hollywood basement ♫

En ligne

#2340 12-10-2020 22:44:16

Enterprise-Parameters
candidat

Re : Star Wars : Films / Séries

no

Hors ligne

#2341 19-10-2020 01:21:50

Wy Comet
membre

Re : Star Wars : Films / Séries

Merci pour l'extrait d'interview, Prelogic !

Hors ligne

#2342 20-10-2020 01:07:29

Enterprise-Parameters
candidat

Re : Star Wars : Films / Séries

Oui une légende du dessin animé français !

Hors ligne

#2343 21-10-2020 13:56:38

adamsmitt
candidat

Re : Star Wars : Films / Séries

Bonjour. Je suis un grand fan de Star Wars. Quelqu'un a-t-il regardé la série télévisée Mandalorienne?


be safe stay healthy

Hors ligne

Pied de page des forums