ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 13-08-2020 22:35:57

matou
modérateur

Re : Kaamelott, série télé devenue œuvre multi media

Pour moi, la série d’Astier tourne autour de lui. Ce qui est normal. Après il est bloqué entre la légende, le moyen âge et la Fantasy.
Il part donc avec une base où les hommes blancs seront très présents autour de lui et où les mœurs doivent coller avec les images qu’en ont le public.
On a donc principalement des interactions entre Arthur et les autres, autres étant principalement des hommes.
Et donc son œuvre à du mal à coller aux attentes de certains groupes.
Astier reste un « amoureux » des comédiens. Ils l’inspirent. Donc peut importe le sexe, l’âge ou la couleur de peau. Si la personne titille son imagination il lui trouvera une place. Autant que possible. Pour cela il peut jouer sur les trois registres dont j’ai parlé.
S’il prend l’axe de la Fantasy, là tout est possible. On peut inclure comme on veut.
S’il prend l’axe de la légende, sa liberté se restreint mais on peut quand même jouer des flous.
S’il prend le contexte historique, là il est bien plus limité.
Le livre 6 par exemple, est celui qui le limite le plus car il va montrer Rome. Son ami ne pouvait pas être joué par un noir, le sénateur par une femme.

Maintenant, ne pas correspondre aux attentes de certains groupes, est ce un tort ?
Dit autrement, ne pas satisfaire au test de Bechdel par exemple , cela rend il son œuvre moins bonne? Moins intéressante?
Ma réponse est non. Son talent est ce qu’il est et on doit l’accepter comme tel.
Si cela gêne certains, qu’ils évitent la série.
La question n’est pas que Kaamelott doive souscrire à des standards qui n’on rien à voir avec la question artistique. Surtout que comme dit plus haut, c’est plus difficile pour cette œuvre.
La vraie question c’est de permettre l’émergence des gens de talents qui savent proposer des œuvres de qualité tout en voulant coller à ces standards.
Dit autrement, au lieu de demander à Astier de changer ce qu’il fait pour des raisons autres qu’artistiques, mieux vaut lui demander dans l’avenir d’aider, produire des artistes qui auront un talent créant de grandes œuvres répondant à ces standards.

Hors ligne

#27 14-08-2020 09:02:38

Guigui le gentil
membre

Re : Kaamelott, série télé devenue œuvre multi media

Ben ce que tu dis là, je le dis également ainsi que Manu : ce n'est pas du tout un gage ou pas de qualité. L'angle était : "pourquoi la série en rebute certain" on répond à cette question tout simplement en partant des trucs les plus lus ou entendus ici et là... D'ailleurs je le dis bien que la série est Arthuro-centric et qu'il est donc normal qu'il y ait une sur-représentation masculine.

Ceci dit il y avait des noirs ici et là dans la Rome antique...

Hors ligne

#28 14-08-2020 09:17:27

matou
modérateur

Re : Kaamelott, série télé devenue œuvre multi media

Très rares mais tu as raison. Mais là on touche à ce que je te dis. Le public a une représentation peu compatible avec cela. On peut bien sûr le faire dans la série et l’expliquer.
Je réagis surtout au test de Bedchel. Dans mon souvenir tu avais l’air de déplorer que seul 10% du livre II réussisse le test. Ma réflexion /interrogation étant : est ce grave que cette série là, avec ces particularités et ces humours là, ne réussissent pas le test.
Ma réponse est: non, le talent et le style l’emporte.

Hors ligne

#29 14-08-2020 09:33:05

scorpius
Nowhere Man

Re : Kaamelott, série télé devenue œuvre multi media

matou a écrit :

Maintenant, ne pas correspondre aux attentes de certains groupes, est ce un tort ?
Dit autrement, ne pas satisfaire au test de Bechdel par exemple , cela rend il son œuvre moins bonne? Moins intéressante?
Ma réponse est non. Son talent est ce qu’il est et on doit l’accepter comme tel.
Si cela gêne certains, qu’ils évitent la série.
La question n’est pas que Kaamelott doive souscrire à des standards qui n’on rien à voir avec la question artistique. Surtout que comme dit plus haut, c’est plus difficile pour cette œuvre.
La vraie question c’est de permettre l’émergence des gens de talents qui savent proposer des œuvres de qualité tout en voulant coller à ces standards.
Dit autrement, au lieu de demander à Astier de changer ce qu’il fait pour des raisons autres qu’artistiques, mieux vaut lui demander dans l’avenir d’aider, produire des artistes qui auront un talent créant de grandes œuvres répondant à ces standards.

Ouais, j'ai vraiment du mal à comprendre cette obsession ou l'on voudrait qu'une oeuvre artistique soit parfaite en terme de représentation.

Je peux tout à fait comprendre qu'on ait certaines attentes et qu'on trouve certaines oeuvres insultantes, mais faut savoir prendre du recul... Quand je vois, par exemple, le regard moderne que certains portent sur Predator eek C'est un film qui s'adresse à un certain public, un film de "mecs". Le genre de films, lorsque tu le découvres gamin, il te fait pousser des poils au menton. Et oui, il y a plusieurs blagues sur le vagin très limites et oui, le seul personnage féminin est totalement inutile et accessoire et oui c'est une latina sexy. Ben vous savez quoi ? Ce film est parfait, je changerai rien, pas la moindre image ou la moindre ligne de dialogue.

Je vois aussi une tendance à analyser désormais le cinémla de Kubrick uniquement sous l'angle d'une misogynie supposée du réalisateur. Avec des films comme  Eyes Wide Shot ou Lolita  servant de références roll que je trouve franchement navrantes. Ce qui ne veut pas dire que le gars était parfait et il y a certaines critiques qui pourraient être valides, principalement le traitement de Wendy dans The Shining (sans parler de celui de Duvall sur le tournage).

Une oeuvre doit refléter le point de vue de son auteur, sa perspective sur tel ou tel sujet, elle ne doit pas cocher des cases comme dans un bingo. Suffit de prendre l'adaptation du Hobbit pour se rendre compte à quel point ça peut te péter à la gueule. Le récit original ne laisse aucune place pour un rôle féminin un tant soit peu significatif et c'est très bien comme ça, le récit n'en a pas besoin, il fonctionne parfaitement tel quel. En l'adaptant, Jackson décide néanmoins que ce n'est pas possible et au-delà de Galadriel qui vient faire coucou, il a carrément créé avec Tauriel son propre personnage féminin.

En soit pourquoi pas, à partir du moment ou ils ont décidé d'étendre le spectre de l'histoire originale, aussi inutile que ce soit, ce n'est pas forcément si con. Le probléme étant que les producteurs ont leur propres idées sur ce que certaines tranches du public attendent et on donc en 2012, ils ont demandé à Jackson lors des reshoots de créer de toute pièce un triangle amoureux nonsensique (à l'origine Tauriel avait uniquement une romance contrariée avec Legolas en raison de leurs différences sociales). Probablement pour surfer sur la vague Twilight et parce que la pauvre Evangeline Lilly étairt déjà connue pour avoir été au centre d'un autre triangle amoureux dans Lost. Bref, en intégrant au forceps une représentation qui n'était pas nécessaire, Jackson a  ensuite été obligé d'ajouter toujours plus de matériels narratifs hors-sujets.

Ce n'est pas ainsi que tu racontes une bonne histoire. Dans Kaamelott, Arthur est (un peu) un gros connard de misogyne et c'est totalement assumé par la série, ça sert de ressort comique constant, notamment dans sa relation avec Guenièvre. La série assume et dénonce que dans son univers il y a une inégalité profonde entre l'homme et la femme.

Leodagan est un raciste et il est homophobe (et il n'est pas le seul à la cour de Kaamelott), vu la place qu'il occupe dans la série/à la cour de Kaamelott, ça me semble assez logique que certains groupes ne soient pas plus représentés que ça. Rappellons quand même que l'une des activités préférées du bonhomme c'est la torture mdr

Dernière modification par scorpius (14-08-2020 18:46:19)


What I admire most about your art, is its universality. You do not say a word and yet, the world understands you!
Albert Einstein
Its true, but your fame is even greater! The world admires you, when nobody understands you!
Charlie Chaplin

Hors ligne

#30 14-08-2020 11:47:28

matou
modérateur

Re : Kaamelott, série télé devenue œuvre multi media

A chacun ses hobbits ou ces hobbys...

Hors ligne

#31 14-08-2020 12:09:23

matou
modérateur

Re : Kaamelott, série télé devenue œuvre multi media

En regardant avec du recul, il est légitime et nécessaire que la création artistique soit le plus variée possible. Mais être variée ne veut pas dire simplement inclure des minorités. Cela inclus aussi des sensibilités différentes.
Être attentif à essayer, et c’est ici le cœur du sujet, autant que possible et non absolument  d’inclure la diversité oui.
Mais l’équilibre est à trouver aussi dans l’offre. Avec des œuvres  au regard masculin et au regard masculin ET Independent de cela.
Tu cites Predator, je vais citer « Le pianiste ». Chef d’œuvre absolu avec son discours sur l’art, adapté d’une histoire vraie, mis en scène avec brio.

Hors ligne

#32 14-08-2020 19:00:31

scorpius
Nowhere Man

Re : Kaamelott, série télé devenue œuvre multi media

matou a écrit :

En regardant avec du recul, il est légitime et nécessaire que la création artistique soit le plus variée possible. Mais être variée ne veut pas dire simplement inclure des minorités. Cela inclus aussi des sensibilités différentes.
Être attentif à essayer, et c’est ici le cœur du sujet, autant que possible et non absolument  d’inclure la diversité oui.
Mais l’équilibre est à trouver aussi dans l’offre. Avec des œuvres  au regard masculin et au regard masculin ET Independent de cela.
Tu cites Predator, je vais citer « Le pianiste ». Chef d’œuvre absolu avec son discours sur l’art, adapté d’une histoire vraie, mis en scène avec brio.

Tout à fait ! Raison pour laquelle la mort du cinéma testostéroné des 80's est une véritable tragédie sad Des mecs comme Schwarzie, Sly, Seagal ou Chuck, ils sont essentiels au développement sain de n'importe quel petit garçon. Ca leur apprend ce que c'est la virilité, la vraie, en les exposant à de vrais hommes ! Commando derrière ses apparences bourrines, ça offre de véritables leçons de vies précieuses !

C'est quoi leurs modèles aujourd'hui, aux petits garçons ? Rey Palpatine, Michael Burnham, le treizième Docteur, Harley Quinn... De quoi créer une véritable génération de tarlouzes, vous êtes prévenus !

Spoiler

Mais putain, Leodagan, tu veux bien me rendre mon clavier&$#'@€%?§§§!!!

Dernière modification par scorpius (14-08-2020 20:36:57)


What I admire most about your art, is its universality. You do not say a word and yet, the world understands you!
Albert Einstein
Its true, but your fame is even greater! The world admires you, when nobody understands you!
Charlie Chaplin

Hors ligne

#33 14-08-2020 19:58:51

Pok
vétéran

Re : Kaamelott, série télé devenue œuvre multi media

scorpius a écrit :

Commando derrière ses apparences bourrines, ça offre de véritables leçons de vies précieuses !

Une  autre leçon de vie précieuse:

Flash required


♫ space maybe the final frontier but it's made in a Hollywood basement ♫

Hors ligne

#34 23-08-2020 17:28:55

Guigui le gentil
membre

Re : Kaamelott, série télé devenue œuvre multi media

matou a écrit :

Dans mon souvenir tu avais l’air de déplorer que seul 10% du livre II réussisse le test.

Oui un peu parce que c'est assez bas et que cela m'avait étonné en fin de compte.
Mais si je suis honnête, le premier tome de ma BD "Bertrand Keufterian" ne passe pas le test non plus hihi

matou a écrit :

Ma réflexion /interrogation étant : est ce grave que cette série là, avec ces particularités et ces humours là, ne réussissent pas le test.
Ma réponse est: non, le talent et le style l’emporte.

Je suis d'accord avec ça et il me semble que je l'exprime vite fait à un moment (à moins que cela ne soit Manu). Visiblement ce n'était pas assez clair... Je note.

Merci pour vos retours en tout cas.

Hors ligne

#35 04-10-2020 17:51:12

Guigui le gentil
membre

Re : Kaamelott, série télé devenue œuvre multi media

La suite du podcast arrive ce mercredi... smile

Hors ligne

#36 04-10-2020 23:15:46

matou
modérateur

Re : Kaamelott, série télé devenue œuvre multi media

Guigui le gentil a écrit :

La suite du podcast arrive ce mercredi... smile

Avec de nouveaux invités ?

Hors ligne

#37 05-10-2020 12:40:20

Guigui le gentil
membre

Re : Kaamelott, série télé devenue œuvre multi media

Manu sera absent, mais Youri (de son tournage) sera avec nous à distance et moi je serai accompagné par mon scénariste Carlos Rodrigo.

Hors ligne

#38 07-10-2020 07:37:41

Guigui le gentil
membre

Re : Kaamelott, série télé devenue œuvre multi media

Après le succès de notre podcast sur #Kaamelott, Le Coin Pop revient une dernière fois sur le sujet… Une dernière fois, à priori, avant la sortie du premier film. Cette fois Guigui reçoit à nouveau Youri Gone, le YouTubeur et vidéaste de la chaîne "Capsul Pop" mais aussi le scénariste et comédien Carlos Rodrigo pour parler de la série en explorant ses 6 livres. Et en faisant quelques paralèlles entre la série d'Alexandre Astier et le mythe Arturien ! Sans oublier, bien sûr, de discuter de nos attentes sur le film.

ATTENTION AUX SPOILERS !

https://smartlink.ausha.co/le-coin-pop/ ? partie-2-2

Hors ligne

Pied de page des forums