ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST DS9 06x16 Change Of Heart (La loi du cœur)

ST DS9 06x16 Change Of Heart (La loi du cœur)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Ronald D. Moore
- Réalisation : David Livingston


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 1 [33.33%])

    33.33%

  6. 5 (passable)(voix 1 [33.33%])

    33.33%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 1 [33.33%])

    33.33%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 3

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 04-11-2017 00:06:20

McRaktajino
membre du club

Re : ST DS9 06x16 Change Of Heart (La loi du cœur)

A la base je trouve le couple Jadzia/M. Worf assez improbable, donc un épisode sur leur vie...

L'épisode est long et chiant. Heureusement qu'il y a la partie de Tongo (Quark, salaud, tu n'as pas honte d'utiliser de telles méthodes).

M. Worf qui essaye d'être drôle, mais en fait c'est Jadzia qui est drôle et finalement M. Worf ne trouve pas ça drôle alors que c'est drôle pour Jadzia. Pff...

Heureusement la fin est bien. M. Worf qui laisse tomber la mission pour la femme qui l'aime, ok, ça j'y crois sans problème. C'est bien en plus, il commence à partir et non, rien à battre de la mission, du Dominion, de Starfleet... Il fallait faire un choix et c'était le bon.

Respect M. Worf.

C'est également bien que Sisko lui mette misère sur son dossier à cause de ça car il est avant tout en officier de Starfleet. Respect Sisko...

Et en fait non...
Il gâche tout avec son : "en tant qu'homme j'aurais fait comme vous", du genre j'ai pas les couilles d'assumer ce que je dis. Dommage.


M. Worf très classe, Sisko vraiment nul et Jadzia égale à elle même, c'est à dire insupportable.



Passable.

Hors ligne

#3 04-10-2020 16:52:59

pehache
candidat

Re : ST DS9 06x16 Change Of Heart (La loi du cœur)

McRaktajino a écrit :

Il gâche tout avec son : "en tant qu'homme j'aurais fait comme vous", du genre j'ai pas les couilles d'assumer ce que je dis. Dommage.

Je ne trouve pas. "J'aurais fait comme vous" ne signifie pas qu'il donne une absolution, c'est juste dire "j'aurais eu la même faiblesse que vous". Après il faut assumer devant Starfleet. Le problème ici c'est plutôt que la sanction de la part de Starfleet est quasi-inexistante.

De toute façon la mission d'exfiltration est boîteuse dès le départ, complètement improvisée. Ca pouvait tout aussi bien être un piège.

Hors ligne

#4 05-10-2020 10:15:48

SuricateNRV
membre

Re : ST DS9 06x16 Change Of Heart (La loi du cœur)

En fait, Jadzia et Worf, c'est la seule représentation de couple qui tienne la route, non...?

Dans TOS, sans continuité dans les épisodes, les couples (romantiques ou sexuels) sont vite formés et vite oubliés. Il y a de belles rencontres (Dois-je vraiment revenir sur Spock et la Commandeur Romulienne...? big_smile) qui poussent au romantisme mais ça survole et ça oublie.

Dans TNG, il ne fallait vraiment pas s'encombrer d'une partenaire et toutes les femmes potentielles des membres de l'équipage masculins ont été évincées en quelques épisodes.
Je genre exprès puisque Beverly a été écrite pour Picard (ha, je viens de me rappeler du Thrill - qui répond à la même logique, vite rencontré, vite oublié) et que Troï oscille entre Riker et Worf, des personnages principaux - un orteil dedans pour les scénaristes mais sans vouloir vraiment dire quelque chose, j'ai l'impression qu'il fallait juste qu'elle soit sentimentalement attirée par des hommes. Elle a bien eu quelques aventures avec la même logique du vite rencontré, vite oublié.
Je me souviens de Picard et de l'officier scientifique (dont j'ai oublié le nom), très amoureux, cette histoire de musique, cette passion, le big love qui finalement disparait au profit du devoir, avec un sentiment de 'tout ça pour ça'.

Dans DS9, on a un Sisko bien épris de sa Jennifer qui est... morte. Il y a Yates, oui... Mais leur histoire ne dit rien que l'amour d'un couple, toujours selon moi.
On a O'Brien et Keiko, en mode couple en dent de scie dont l'épouse n'est jamais là et qui facilite l'écriture d'O'Brien en lui laissant le champs libre de mec sans "contrainte maritale" et sans enfant.
Et enfin, on a Worf et Jadzia qui vont jusqu'au mariage (klingon) de façon un peu improbable et dont Worf se sort les doigts de sa ligne éditoriale de guerrier pour faire passer l'amour de sa vie avant la mission.

Alors bon, je dis pas que le sentimentalisme, le couple normé, l'Amour avec un grand A comme on nous le sert tout le temps, c'est LE truc à avoir dans une série, dans un média ou quoi. Mais il y a des choses sociétales à dire sur la notion du couple, sur l'engagement et sur la place que l'on peut accorder à l'un·e dans sa vie. Et là, j'aime bien voir ça, c'est même la 1ère fois que je me suis retrouvée à pleurer à cause de la mignonnitude de leur petite conversation à la fin, là. C'était ridicule, mais c'était fort, c'était d'l'amour carré : je t'aime, je te sauve, l'Univers je m'en bat le Bat'leth. On voit aussi les compromis, l'adaptation de soi-même à son/sa partenaire, l'envie de bien faire, les habitudes, le partage de son espace (physique et émotionnel).

Bref, petite réflexion pas très aboutie parce que je sais bien que je n'ai pas dis avec exactitude tout les nuances qui circulent dans ma tête. Ha et puis je viens de penser à Leetah et Rom. Mais euh. Enfin ils sont mignons, j'dis pas, mais je crois qu'ils sont plutôt là en tant que ressort comique que pour démontrer ce qu'est un couple dans sa dimension sociale.

Aussi je m'ennuie un peu dans cette saison... On passe d'une urgence totale face au Dominion au retour brutal des individualités des personnages de la station et même si la guerre n'est pas ma passion, je dois avouer que je suis toujours sensitivement bloquée dans l'urgence et l'envie de retourner le Dominion à coup de pelle... Du coup, les petites aventures de Bareil 2.0 et des Ferenguis, ça me lasse un peu. J'veux dire, on a autre chose à faire, non? Oui, c'est bien aussi de reprendre son souffle, et puis la vie continue, oui, c'est vrai. Vrai. Mais Dukat est dans la nature, les Cardassiens sont des Cardassiens et le Dominion est bien trop dangereux...
M'enfin! Il y a eu de bons épisodes quand même.

Ici, je dirais un bon épisode. Pas ouf, mais bon parce que j'aime bien Jadzia en mode Lara Croft, débardeur et gun à la main, dans la jungle. Parce qu'on a eu 2 iguanes et un serpent et c'est un bon point (il n'y a pas d'animaux dans le futur ou quoi? A part les chats et les tribules...) et parce que finalement, le couple normé Jadiza/Worf, je l'aime bien.

Dernière modification par SuricateNRV (05-10-2020 10:16:03)


"Qu'arrive-t-il à l'observateur aux yeux écarquillés, lorsque la fenêtre qui sépare réel et irréel explose et que les morceaux de verre commencent à voler en tous sens?" [Stephen King, Vue imprenable sur jardin secret]

Hors ligne

Pied de page des forums